AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 ARTEMIS&OLIVER - la glace est froide...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: ARTEMIS&OLIVER - la glace est froide...   Mar 16 Jan - 21:33

Plus Green Arrow sortait le soir et plus je me demandais à quel moment j’avais apprise l’une de mes plus grandes leçons. L’homme est sauvage et on ne le comprend pas que dans les livres d’histoires. La réalité m’avait rattrapée au point où je comprenais ce pauvre lion qui se sentait peut-être juste en danger ? Lui, il n’était pas vraiment un assassin, non. Il avait peur comme ses femmes qui tentent de se défendre quand vient la nuit. Cette réalité effrayait parfois l’homme faible qui sommeillait en moi. Avoir peur ? Je ne voulais pas avoir peur mais vous ne me ferez pas avaler que Batman n’a jamais peur. Et ce soir ? Je n’avais pas eu peur pour moi mais pour cette femme détenue par un crétin, juste un dealer mais un crétin quand même. Sauf que ce dealer avant des amis armes. La bagarre fut une longue et douloureuse histoire. Endoloris, j’étais simplement rentre chez moi avec la tenue de Green Arrow. Apres tout, je suis célibataire. Je ne risquais pas d’être démasqué par un porte manteau. Quoiqu’il ne faut pas sous-estimer le pouvoir d’un porte manteau. Jamais. Une fois rentré, j’allais directement dans la cuisine. Le manoir était énorme. Depuis que j’y vivais seul, il me paraissait encore plus grand que durant mon enfance. Mais pas si silencieux ce soir. Je ne voulais pas me laisser surprendre. J’avais l’habitude de recevoir des squatteurs titanesques de temps en temps. Je me contentais de retirer le haut de ma tenue, laissé apparaitre les traces de ce grand bleu qui persévérait depuis la disparition du soleil. Je grimaçais doucement avec cette douleur. Inspirant. Je tentais de me relaxer, doucement. Arrêter d’y penser. Je gérais assez bien la douleur en général mais celle-ci se trouvait être éreintante. Je m’en accoutumais au fil des secondes, laissant mon regard se poser vers les couloirs. « Si vous venez avec de mauvaises intentions, sachez qu’on a déjà vidé mon congélateur de tous soupçons de crèmes glacées. », je souriais doucement, me satisfaisant de ma boutade tandis que je me dirigeais vers le bac de linge laisse par la femme de ménage. Je prenais un de mes vieux tee-shirts. Celui-ci était à l’effigie des Beatles. Un souvenir de mes parents. Je l’enfilais tant bien que mal… devant tenter de gérer à nouveau cette douleur. « D’ailleurs, je recherche encore le coupable pour ce vol… si vous le trouvez… », soufflais-je dans un soupir provenant de la douleur plus vite que de plaisanter. D’ailleurs, il sort quand des buissons mon squatteur ? Je n’en avais aucunes idées. Je ne cherchais pas vraiment à confronter cette personne. Peut-être n’était-elle qu’un chat errant ? Erk. Non. Pitié. Pas de félins. Mais soit, il y avait peu de chances que cela soit un méchant vilain pas beau ? Enfin… non. L’humanité ? Cela n’existe plus. Au pire, cela serait un lion peureux. Au pire. J’inspirais doucement, posant mon regard sur la pharmacie de la cuisine. Juste un des placards de cette pièce bien trop grande. Vivre dans le manoir des Queens ? C’était seulement depuis mon retour de Starfish Island. Je n’y avais jamais vécu depuis la mort de mes parents. Par nostalgie ? Sûrement. En ces 10 années, cette impression qu’ils pourraient rentrer à tout moment était encore là. Pourtant je les avais vus se faire dévorer mais bon. J’ouvrais le placard, prenant alors une des petites boites. Je retirais le capuchon tandis que ces bruits se firent entendre à nouveau. Un badaboum. Un paf. Un bing. Un pong. On dirait presque qu’une personne joue au ping pong avec un boxeur. Mais je riais doucement. Cela en devenait presque ridicule à mes yeux. Je secouais la tête. « Apprenez à marcher… », criais-je alors à ce lion peureux. Je prenais une capsule de paracétamol avec codéine. Oui, cela allait me droguer un peu mais bon. Le paracétamol n’avait parfois aucuns effets sur moi. Je me demandais même si cela allait vraiment être utile. Je n’en étais pas certaine. Pas du tout, même. Enfin… j’essayais et la morphine se trouve dans la Arrow Cave dont j’allais éviter de me déplacer, ayant épuisé le stock dans ma salle de bain. Je crois. Peut-être. Il fallait vérifier.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


hero of earth

Messages : 615
Date d'inscription : 18/06/2017
Face Identity : Hayley Kiyoko
Crédits : Valtersen (avatar), astra (code sign), tumblr (gifs)

Age du personnage : Vingt-trois ans de cette existence en demi-teinte, où la survie est devenue plus importante que tout le reste.
Ville : Installée au Mont Justice à présent, elle a passé plusieurs mois à Star City mais a grandi à Gotham.
Profession : Etudiante en biologie le jour, super-héroïne la nuit ! C'est pas si mal comme plan pour l'instant.
Affiliation : Elle a rejoint les rangs de la Young Justice grâce à l'appui de son mentor, Green Arrow.
Compétences/Capacités :
Résistance physique accrue, endurance, agilité, passée maître dans le tir à l'arc et la confection de ses propres flèches. Bonne maîtrise des armes blanches et des armes à feu également, dans une moindre mesure.
Situation Maritale : Libre comme l'air, les relations sérieuses ne l'intéressent absolument pas.









MessageSujet: Re: ARTEMIS&OLIVER - la glace est froide...   Mer 31 Jan - 21:08

What do you mean, "no more ice cream" ?
Oliver & Artemis

Les couloirs n’étaient pas droits, le sol jouait aux montagnes russes. Ca montait et ça descendait, et les murs se rapprochaient trop vite pour qu’Artemis puisse tous les éviter. Elle riait toute seule à chaque fois qu’elle trébuchait et qu’elle se retrouvait nez à nez avec le papier peint, mais elle devait faire attention à ne pas laisser échapper le pot de glace qu’elle tenait fermement. Ca aurait été bête de le perdre dans le dédale des couloirs, même si elle connaissait les lieux parfaitement à présent … Dans l’état où elle était, elle n’était pas sûre de retrouver son chemin si elle déviait de son but. Il était tard, très tard, et elle venait de passer une bonne partie de la nuit à passer de bars en bars avec des amis. Elle avait bu, beaucoup, pour oublier la nuit éternelle et le visage de sa sœur croisée trop récemment. Elle avait dansé aussi, beaucoup aussi, ça marchait vraiment bien pour se changer les idées. Elle avait besoin de contact, de se sentir vivante, de penser à autre chose. Et finalement elle était rentrée seule quand tout le monde s’était éparpillé pour aller dormir, et elle avait hésité un moment avant de se souvenir de l’adresse à donner au taxi qui l’avait ramenée. Finalement, elle n’aurait pas du se casser la tête, donner le nom d’Oliver Queen aurait largement suffit, mais avec tout l’alcool qu’elle avait dans le sang elle n’était plus à même de se souvenir de la notoriété de son mentor. Tout le monde savait où il habitait, il n’y avait qu’elle qui l’avait oublié. Elle avait aussi oublié de lui dire qu’elle passerait peut-être ce soir, alors elle avait trouvé le manoir vide, froid, silencieux. Pas vraiment surprenant. Elle avait crié le nom d’Oliver, juste pour être sûre, et depuis elle comblait le silence comme elle pouvait. En riant, en parlementant avec les objets, en demandant leur avis aux tableaux hors de prix sur les murs. Le pot de glace lui tenait compagnie tandis qu’elle déambulait dans les couloirs, rechignant à aller se coucher. Elle avait sa chambre ici, meublée avec beaucoup plus de luxe qu’au Mont Justice, et en temps normal elle aimait bien y dormir. Elle venait régulièrement passer la nuit ici, que ce soit après s’être entraînée avec Oliver ou après avoir passé une nuit à patrouillée avec lui. Elle aimait entretenir ces habitudes. Mais cette nuit, elle était seule, elle était bourrée, elle ne voulait pas se coucher.

Elle était quand même en train de fouiller dans une chambre pour trouver quelque chose lui servant de chemise de nuit, dans le but de peut-être enfin se coucher, quand elle entendit du bruit. Elle était à peu près sûre que c’était Oliver, mais elle descendit les escaliers en silence – ou ce qu’elle imaginait être en silence – pour vérifier. Elle était pied nus, à moitié déshabillée, et elle remonta en vitesse s’habiller quand elle fut sûre que c’était bien lui, après l’avoir entrevu dans l’encadrement de la porte, en train de se changer lui aussi. Elle redescendit tout aussi vite dès qu’elle eut passé un t-shirt bien trop grand, manquant de se rompre le cou en ratant une marche. Au temps pour la discrétion. « Quoiiiii, c’est vrai que tu t’es fait dévaliser tes glaces ? » Lança-t-elle en guise de salutations en débarquant dans la cuisine. « C’est dingue ça, qui est-ce qui te les pique avant moi ? Est-ce que Kid Flash vient me torturer jusqu’ici ? Je vais le tuer, sérieux … Même chez toi je suis obligée d’avoir une réserve secrète ! » S’indigna-t-elle en montrant son pot de glace bien entamé. Elle avait promis à Cassie de lui ramener des glaces de chez Oliver, mais si quelqu’un les mangeait avant elle, ça n’allait pas le faire. Elle soupçonnait fortement Wally, il semblait s’être fait un devoir de lui pourrir la vie. Il fallait qu’elle termine son pot en vitesse de peur que quelqu’un n’apparaisse subitement pour le lui retirer, alors elle planta sa cuillère dans la crème glacée et en enfourna un gros morceau. « La soirée a été bonne ? » Articula-t-elle, la bouche pleine. « T’as une sale tête. » Elle remarqua alors le flacon d’antidouleurs qu’il venait d’ouvrir, et elle fronça les sourcils. « Qu’est-ce qui t’est arrivé ? » Merde alors, elle avait décuvé d’un seul coup à l’idée qu’il soit blessé.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ARTEMIS&OLIVER - la glace est froide...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Présentation d'Artemis [Validée]
» Une pièce froide, loin sous le palais [Comté=>Important]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: limbo :: archives :: les rps terminés-