AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Braquage amateur [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


independent soul

Messages : 99
Date d'inscription : 07/01/2018
Face Identity : Matthew McConaughey
Crédits : Lux Aeterna (tumblr)
Kandar et Iris, Mystère au Dubai Café
Age du personnage : Ca dépend de quelle vie
Ville : Washington - mobile
Affiliation : Free Spirit
Situation Maritale : Veuf









MessageSujet: Braquage amateur [PV]   Mer 28 Fév - 15:50

16:02


« Que personne ne bouge ! »

Ses iris sont couleur taupe, il a un grain de beauté sous l’œil gauche, une cagoule masque en partie son visage mais pas assez pour m'empêcher de remarquer des lèvres épaisses et rougeoyantes, une peau couleur ivoire et un air âcrement colérique passant sur son visage alors qu'il prononce les premiers mots d'un braquage presque banal dans un lieu comme Fort Plymouth. Il secoue son visage, le tourne vers l'un de ses collègues auquel la toile noire et opaque masquant son visage lui sied bien mieux qu'au premier. Il lui hurle des indications avec hâte, lui demande de prendre l'argent des clients et à un troisième – un peu plus joufflu que les deux premiers – d'aller chercher les billets de banques que cache cet endroit dans ses réserves ou autre coffre-fort fantasmé par les quelques hommes fomentés leur coup.

Le fait est que dans un endroit comme Fort Plymouth, rebaptisé de nombreuses décennies plus tôt en « Star City » quand un homme du nom de Jeb Star eu l'idée de repartir de zéro et d'en faire la ville moderne par excellence, les banques ne sont depuis guère celles que l'on retrouve dans quelques films de braquages que les hommes apprécient tant avidement de voir. L'on peut certes retrouver quelques salles avec son lot de billets mais leur nombre n'est jamais grandement élevé : l'on se contente de garder le minimum, de quoi procéder à un retrait d'argent en cas de besoin mais cela ne se chiffrait qu'en quelques milliers de dollars. La plupart des braqueurs se contentaient de cela et repartait aussi rapidement qu'ils étaient arrivés afin de ne pas attirer l'attention de policiers, de justiciers ou d'autres héros de quotidien, comme un homme décidant de se lever pour prendre ces problèmes à bras le corps. Ces gestes idiots, mais héroïques, se produisent constamment à Fort Plymouth.

Ainsi, il y a donc dans cette banque cinq individus : un se tient devant la porte centrale menant sur une avenue, un autre devant l'unique sortie de secours préalablement fermée par ce dernier et dirigeant vers une cage d'escalier, deux hommes occupent donc la tâche de prendre le plus d'argent qu'ils peuvent porter et le dernier se tient au milieu de la pièce, tentant d'expliquer aux civils qu'en obéissant aveuglement aux directives qu'il leur donne, ils n'auront pas d'inquiétude à se faire. Mais ils le faisaient avec une voix courroucé de colères et de précipitation, de sorte à ne laisser en personne un quelconque sentiment de quiétude. Sa précipitation conduisis au désastre, le désastre en prise d'otages, la prise d'otages en chaos.

Quand l'un de ces hommes vint l'informer que la banque était dans l'incapacité de lui fournir l'argent voulu contrairement à ce qu'il se faisait de l'idée fantasmé d'une banque, il se pris d'une colère tragique : il commença à menacer diverses personnes de les tuer si la banque refusait de lui donner l'argent escompté. Il y avait dans ses yeux, un mélange entre colère et peur ; ceux-la même que l'on retrouvait chez les toxicomanes quand ils ne parvenaient pas à obtenir leur dose et que par peur de ne pas retrouver les sensations de leur drogue, venaient à braquer leur dealer, comme dans un acte de non-retour ; sachant pertinemment qu'ils commettaient une effroyable erreur mais ne sachant pas comment faire autrement. Notre braqueur semble novice en la matière et son regard le traduit : il ne souhaite pas traîner ici trop longtemps mais ne sachant pas comment faire au mieux avec la situation, il cherche dans la colère et les menaces une échappatoire.

Mais les héros sont nombreux à Fort Plymouth. Et dans son excitation et sa véhémence, notre homme s'en était pris à quelqu'un et son voisin, à sa gauche, s'était levé comme triomphant : puis un coup a retenti et il est tombé, tragiquement. Quelques cris ont suivi puis la prise d'otage a débuté : les braqueurs ont baissé les stores des fenêtres de sorte à ce que la police ne puisse pas aisément faire feu sur eux, ils nous ont chacun ordonné de nous coucher au sol, ils ont barricadé les entrées et les sorties de la banque et ils nous ont tenu en joue, pour que personne n'ose faire quoi que ce soit.

Voilà comment la seizième heure de cette journée du 28 février 2018 a débuté à Port Plymouth, nouvellement renommé « Star City », et comment je me suis vu menacer de perdre une énième vie.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Braquage amateur [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]
» Un braquage......tout a fait normal (libre)
» 3 suspects arrêtés dans le braquage du Ministre Daniel Supplice
» Braquage pluvieux
» Braquage et Volte-face (Ace of Spades)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: UNITED STATES OF AMERICA :: star city :: Orchid Bay-