AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 vade retro satanas (aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


authorities

Messages : 364
Date d'inscription : 31/12/2017
Face Identity : Chris Hemsworth
Crédits : STARFIRE alias Julia ♥ (avatar, gifs, bannière), wiise (signature)

Age du personnage : Trente-deux ans, mais l'impression d'en avoir vécu le double.
Ville : Officiellement tu habites à Washington, officieusement, tu n'y es que très rarement. Tu parcours le monde, surtout les endroits où personne n'a envie d'être.
Profession : Ancien Commandant dans l'US Army, actuellement agent A.R.G.U.S à la tête de la division NIGHTSHADE.
Affiliation : A.R.G.U.S, division NIGHTSHADE.
Compétences/Capacités :

- Maitre d'armes, qu'elles soient blanches ou à feu. Ton passé militaire a fait de toi un redoutable soldat, que ce soit au corps à corps ou lors d'attaques armées.
- Leader dans l'âme, tu as été Commandant dans l'armée avant de devenir le responsable de NIGHTSHADE. Tu as le sens de l'honneur, et ta leitmotiv est "no man left behind"
- Tacticien militaire, tu as une grande maitrise de l'art de la guerre, et tu sais comment l'affronter de front ou plus stratégiquement. Tu d'adaptes à toutes les situations, et c'est ce qui fait ta force.


Situation Maritale : Le coeur qui bat déjà pour celle qui t'est destinée, Rosalie.









MessageSujet: vade retro satanas (aaron)   Mar 24 Avr - 11:03


AARON & LUCIAN

vade retro satanas

Omnicient, Waller, tu ne sais plus où donner de la tête. Dans ton bureau, tu observes ton tableau d'enquête d'un œil hagard. Comment vas-tu parvenir à assembler toutes les pièces du puzzle ? Avant d'intégrer A.R.G.U.S, ton travail consistait à mener des hommes sur un terrain de guerre, pas à résoudre des crimes. Tu n'as aucune expérience, aucune qualification. Pourtant, c'est bien à toi que revient la tâche de neutraliser la menace Omniscient, tout en évitant un maximum la perte de civils. En plus de voir l'enquête piétiner, il te faut gérer sur un autre front les dérives de ta supérieur. Depuis les découvertes que vous avez faites sur le projet CADMUS, tu es de plus en plus réticent à obéir aux ordres, et il te faut ajouter la comédie à ta large palette de compétences improvisées depuis que tu fais partie de l'agence. En plus d'être instable, Waller est une femme extrêmement intelligente, et si elle venait à découvrir vos intentions, il est certain qu'elle n'hésiterait pas une seule seconde à vous mettre hors d'état de nuire. C'est donc l'esprit embrouillé que tu dois tenter de percer les secrets du groupe extrémiste de Central City. Avec la frustration de le faire depuis un bureau. Quand la porte s'ouvre, tu n'es pas surpris de découvrir la personne qui pénètre dans ton espace personnel. Il n'y a que Waller qui ne prend pas la peine de frapper. Elle estime être chez elle. Que tout lui appartient, y compris toi. Et quand elle apparaît, tu sais qu'il faut expressivement cesser toutes activités pour écouter la grande manitou. Peu désireux de jouer les agents rebelles, tu poses ton crayon et croise les bras contre ton torse. « Que puis-je pour vous, Waller ? » A ses côtés, tu remarques un homme, un inconnu que tu ne te souviens pas avoir déjà croisé dans l'agence. Caucasien d'une quarantaine d'années. Jusque là, rien d'anormal. Mais ce qui te frappe, c'est le col blanc qu'il porte à son cou. Qu'est-ce qu'un prêtre vient faire chez A.R.G.U.S ?

Tous les deux, vous vous jaugez, mais tu ne sens aucune agressivité dans son regard, alors tu fais en sorte de te montrer accueillant toi aussi en laissant apparaître un sourire aux coins de tes lèvres. « Je vous présente Aaron Grant, il va intégrer votre équipe. » Intégrer NIGHTSHADE ? Pour quoi faire ? Des centaines de questions t'assènent l'esprit, mais tu sais qu'il ne faut jamais interrompre les explications de Waller. A moins d'être un fou inconscient. « En plus des méta-humains, il nous faut aussi gérer quelques démons. C'est exactement pour cette raison qu'il nous arrive directement du Vatican. Monsieur Grant est un exorciste, et je suis certaine qu'il pourra être grandement utile à certaines de vos affaires. » Peut-être, mais pas pour celle qui t’intéresse en ce moment. Omniscient n'a aucun lien avec l'occulte, alors sans vouloir manquer de respect au prêtre, en quoi va t-il t'être utile prochainement ? « Je vous laisse faire connaissance. » Aussi déstabilisante et ébouriffante qu'une tornade, Waller quitte la pièce aussi rapidement qu'elle y est entrée, vous laissant tous les deux seul à seul. Avant toute chose, tu lui tends la main, en geste de politesse. Puisqu'elle n'a pas daigné te présenter, tu vas le faire toi-même. « Je m'appelle Lucian Thorne, je dirige l'équipe NIGHTSHADE. » Sans doute le sait-il déjà, mais appelons ça le protocole. « Comment vous vous êtes retrouvés ici ? » Parce que de toute évidence, tu doutes qu'il soit là de son plein grès. Quel homme viendrait consciemment frapper à la porte de Waller ? A t-il seulement eu le choix ? Est-ce que comme pour toi, elle est venu le cueillir quand il était au plus mal ? Est-ce qu'elle a usé d'une de ses faiblesses pour l'attirer dans ses filets ? Ou peut-être est-ce ses supérieur qui ont une dette envers elle ? Les possibilités sont multiples, mais pour toi il est clair que ce pauvre homme n'a aucune idée dans quoi il vient de mettre les pieds.

Tu t'assois sur la partie rangée du coin de ton bureau, curieux d'en apprendre plus sur ta nouvelle recrue. Et pour être entièrement honnête, tu n'as pas une excellente image de ce qu'il représente. Tu as lu et relu le dossier de Rosalie, et il y fait largement mention d'un homme de Dieu qui a tenté à tort de l’exorciser. Pour toi, la religion s'apparente parfois à des fanatiques un peu trop extrémistes. Tout en respectant les choix de chacun, tu te méfies des conséquences qu'une foi trop débordante pourrait avoir. « Ne le prenez pas mal, mais en quoi pensez-vous m'être utile ? » Loin de toi l'idée de te montrer froid ou agressif, mais la question te paraît normale et sensée. A t-il seulement les compétences nécessaires pour intégrer une équipe d'élite gouvernementale ? Il ne s'agit pas seulement de courir après les démons, il faut également en réchapper.

Code by Fremione.


_________________
if we don't end war, war will end us
« If I have learned anything in this life of mine, it is this: in love we find out who we want to be; in war we find out who we are. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: vade retro satanas (aaron)   Lun 30 Avr - 11:03

Les démons ne sont pas toujours ceux qu'on croit.Lucian & Aaron

<<

An exorcist with a gun, to be accurate. ••• Aaron avait fini par recevoir sa convocation pour rejoindre A.R.G.U.S. Bien que cela ne l’enchante guère, il s'était plié à la volonté de ses supérieurs. La menace d'être excommunié était suffisante pour qu'il baisse la tête, mette le poing dans sa poche et obéisse. Pour le moment. Cette trouille qu'avait les concernés de cette femme, lui semblait disproportionné. Il ne comprenait pas, non plus, pourquoi elle l'avait choisi lui. Certes, il faisait son travail, plutôt bien, mais que pourrait-il faire dans une agence gouvernementale? Sans doute qu'on répondrait rapidement à ses questions... ou pas.

Se présentant donc à la grande chef de ce bastringue, le prêtre compris bien rapidement à qui, il avait affaire. Cette femme n'avait rien d'un ange... elle faisait partie de ces personnes que l'on pouvait croiser et que l'on savait directement qu'il fallait s'en méfier. Finalement, la peur du Vatican n'était pas aussi stupide qu'il l'avait pensé au départ. Il y avait un vrai danger qui émanait de sa personne. Elle n'avait pas pris la peine de lui serrer la main, elle faisait le strict minimum que lui demandait sa position, lui faisant rapidement comprendre qu'il n'était qu'un pion de plus pour elle. Pas en ces termes, bien entendu, mais c'était bien ce qu'il ressortait des sous-entendus. A se croire intouchable, on finissait toujours par tomber. Mais notre homme resta silencieux, hochant simplement de la tête pour montrer qu'il avait bien compris les tenants et les aboutissants.

Il suivit docilement la femme jusqu'à son chef de section... n'ayant jamais mis un pied dans l'armée, Aaron allait découvrir une nouvelle forme de travail. Embêtant, pour un type qui aimait bosser en solo, pour éviter de mettre trop de personne en danger. A quoi pourrait bien servir des hommes en arme face à un démon? Si ce n'est tuer l'hôte et perdre contre l'entité?

Le bureau du commandant Thorne était sans doute à l'image de son occupant. Il observa ce dernier après lui avoir fait un petit salut de tête, tandis que Waller faisait les présentations. Enfin, imposait plutôt sa présence à ce chef d'unité, qui semblait ne pas comprendre pourquoi on lui foutait un prêtre entre les pattes. Ce que notre protagoniste comprenait parfaitement, il aurait sans doute eu la même tête à sa place. Puis les deux hommes se retrouvèrent seuls, tandis qu'elle repartait aussi rapidement qu'elle était venue. Au moins, l'atmosphère se détendait un peu.

Grant ne voulait surtout pas qu'ils partent tous deux sur un mauvais pied. Il prit la main tendue avec un sourire chaleureux, la serrant avec énergie.

- Père Grant, fit-il pour se présenter à son tour, même s'il le savait déjà. Ses mains rejoignirent ensuite les poches de son blouson de cuir - car oui, il avait un look presque grunge pour un prêtre, mis à part son col blanc, personne n'aurait pu parier sur ce qu'il faisait dans la vie -.

La question de son vis-à-vis était on ne peut plus légitime, une curiosité aucunement mal placée, mais une question à laquelle l'homme de Dieu risquait de ne pas répondre complètement. Il ne savait pas encore à qui, il pourrait faire confiance, ou non. Même si ce Thorne lui semblait être quelqu'un de bien.

- Je n'ai guère eu le choix. Avec un sourire en coin. Au moins n'avait-il pas menti. Et vous? Autant savoir rapidement sur quel pied il faudrait danser avec cet homme.

- Votre questionnement est légitime, je me pose la même question, voyez-vous. Je n'ai pas clairement été briefé sur ce que vous faites concrètement dans cette section, mais sachez que j'ai une connaissance de l'occulte suffisante pour pouvoir vous donner un coup de pouce si vous tomber sur des cas spécifiques. Marquant une petite pause, pour s'assoir sur la chaise face au bureau, posant son sac sur le sol. Et en tant qu'exorciste, pouvoir combattre les démons les plus tenaces. Mettant légèrement la tête sur le côté, pour observer les réactions de son interlocuteur. Il n'y a aucune hostilité de son côté, mais il ressent que Lucian n'est sans doute pas très à l'aise face à son col. Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas ici pour prêcher la bonne parole. D'un ton presque taquin, tentant ainsi de détendre l'atmosphère avec une pointe d'humour.

Oh oui, le prêtre n'était pas un idiot, il savait que la religion et ses représentants, n'étaient clairement pas ce qui était le plus apprécié dans ce monde.
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar


authorities

Messages : 364
Date d'inscription : 31/12/2017
Face Identity : Chris Hemsworth
Crédits : STARFIRE alias Julia ♥ (avatar, gifs, bannière), wiise (signature)

Age du personnage : Trente-deux ans, mais l'impression d'en avoir vécu le double.
Ville : Officiellement tu habites à Washington, officieusement, tu n'y es que très rarement. Tu parcours le monde, surtout les endroits où personne n'a envie d'être.
Profession : Ancien Commandant dans l'US Army, actuellement agent A.R.G.U.S à la tête de la division NIGHTSHADE.
Affiliation : A.R.G.U.S, division NIGHTSHADE.
Compétences/Capacités :

- Maitre d'armes, qu'elles soient blanches ou à feu. Ton passé militaire a fait de toi un redoutable soldat, que ce soit au corps à corps ou lors d'attaques armées.
- Leader dans l'âme, tu as été Commandant dans l'armée avant de devenir le responsable de NIGHTSHADE. Tu as le sens de l'honneur, et ta leitmotiv est "no man left behind"
- Tacticien militaire, tu as une grande maitrise de l'art de la guerre, et tu sais comment l'affronter de front ou plus stratégiquement. Tu d'adaptes à toutes les situations, et c'est ce qui fait ta force.


Situation Maritale : Le coeur qui bat déjà pour celle qui t'est destinée, Rosalie.









MessageSujet: Re: vade retro satanas (aaron)   Jeu 12 Juil - 14:23


AARON & LUCIAN

vade retro satanas

Voilà donc un autre homme tombé dans la toile de Waller. Une méthode de recrutement qui ne t'étonne plus vraiment. Amanda Waller ne cherche pas des agents, elle cherche des pions. Des personnes qu'elle pourra manipuler comme bon lui semble pour en tirer ce qu'elle attend d'eux. Aaron ne le sait peut-être pas encore, mais il est ici pour une raison bien précise, une raison que elle seule connait pour l'instant. Et quand il se rendra compte être tombé dans un piège, il sera déjà bien trop tard pour faire marche arrière. Waller est sournoise, mais cette sournoiserie se confond grandement avec une arrogante intelligence. Elle voit tout, avant tout le monde, et surtout avant vous-mêmes. Si tu le pouvais, tu conseillerais à Grant de partir sur le champ, de prendre ses jambes à son cou et de ne surtout pas se retourner. Mais tu as trop à perdre. C'est une autre manipulation de Waller, elle s'arrange pour vous réduire à un pantin conscient des ficelles, mais avec trop à risquer pour oser couper les fils. Ce n'est pas pour elle ou pour toi que tu restes chez A.R.G.U.S, c'est pour Rosalie. Tu adresses un sourire poli au prêtre quand il te retourne la question. « Elle m'est tombée dessus quand j'étais au plus mal. C'est sa méthode de recrutement préférée. » Tu secoues la tête, conscient que blâmer ta supérieure devant ta nouvelle recrue est une très mauvaise idée. Il est beaucoup trop tôt pour avoir confiance en cet homme. C'est sur le terrain que tout se jouera, qu'un lien va se créer entre vous ou non. Pour l'heure, tu préfères conserver une certaine distance. T'es devenu beaucoup trop méfiant.

L'occulte, les démons, les exorcismes, tout ça te dépasse largement. Tu as déjà eu beaucoup de mal à te faire à la magie et au destin, plus récemment. Maintenant il va falloir que tu t'habitues aux démons qui se cachent dans les placards – ou pire, dans l'enveloppe charnelle d'autrui. Tu n'as pas encore été confronté à ce genre de cas, mais si Waller l'a engagé, c'est parce qu'elle anticipe ce qui risque de se produire sous peu de temps. Est-ce que ta division va évoluer vers quelque chose de plus vaste ? S'étendre au domaine de l'occulte ? Si c'est le cas, tu n'en as nullement été informé. Sans surprise, puisqu'elle te confie rarement les plans pour l'avenir de l'agence. Tu pousses un long soupire, exaspéré par la situation. Mais Aaron Grant n'y est pour rien, il n'a pas choisi d'être ici, et il est là pour vous aider. « Je vois. » Tu lui souris, plus franchement cette fois, constatant avec satisfaction le recul qu'il est en mesure d'avoir sur sa profession. C'est un bon point. Et pour l'instant, tu dois avouer que l'homme te fait plutôt bonne impression. « Jusqu'à présent, le rôle de NIGHSHADE a été de stopper et d'appréhender les méta-humains jugés trop dangereux. Mais si vous êtes ici, j'imagine que c'est pour une bonne raison. » Raison qui t'est encore cependant inconnue. Tu toucheras deux mots à Waller une fois cette entrevue terminée.

Quand tu te lèves du bureau, c'est pour aller chercher dans ton tiroir une copie du dossier Omnicient. Le groupe extrémiste de méta-humains sur lequel vous travaillez tous ardemment en ce moment. « Je vous conseille de lire très attentivement et rapidement ce dossier. C'est un gros morceau, on est dessus depuis des mois.  » Tu ignores si le prêtre pourra vous être utile, mais tout aide reste la bienvenue. Tu lui tends le dossier cartonné, puis reprends place au coin du bureau. Pendant quelques secondes, tu observes ton interlocuteur. Tu ne doutes pas une seule seconde de ses qualités d'exorciste – aussi incroyable que cela puisse te paraître – mais pour ce qui est de la forme physique sur le terrain, tu n'es sûr de rien. « Dites-moi, mon Père, est-ce que vous savez vous servir d'une arme ? » Oui, ce n'est pas le genre de question qu'on pose à un homme de dieu. Mais pour travailler ici, il est quand même préférable de savoir se défendre. Notamment contre des méta-humains très énervés. Travailler avec un prêtre oui, mais risquer sa vie, non. Tu ne l'enverras jamais sur une mission où il existera la moindre chance que les choses tournent mal pour lui. Tu es le chef de cette équipe, et sous ton commandement, personne ne met sa vie en jeu inutilement.

Code by Fremione.


_________________
if we don't end war, war will end us
« If I have learned anything in this life of mine, it is this: in love we find out who we want to be; in war we find out who we are. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: vade retro satanas (aaron)   Lun 16 Juil - 19:05

Les démons ne sont pas toujours ceux qu'on croit.Lucian & Aaron
An exorcist with a gun, to be accurate. ••• Le prêtre comprendrait vite qu'Amanda Waller était un cauchemar pour tous ceux qui travaillaient pour elle. Lui n'était pas plus inquiet que cela. Sans doute parce qu'il estimait qu'il n'avait rien à cacher et qu'il serait bien difficile de lui faire un quelconque chantage. C'était ses supérieurs qui étaient dans les ennuis à ce niveau, pas lui. Enfin... il n'oubliait pourtant pas qu'un sort lui pesait sur les épaules, s'il ne faisait pas ce qu'on lui demandait... peut-être qu'un jour, finirait-il par s'en détacher complètement, pour finalement devenir son propre maître. Mais il avait une affection particulière pour l'Eglise, c'était ainsi, on ne pouvait pas changer si facilement. Voilà pourquoi Waller le tenait, mais il n'en était pas malade non plus et surtout, surtout, il n'en avait pas peur. Ce qui était sans doute une grosse erreur, peut-être l'apprendrait-il à ses dépens. C'était l'avenir qui le lui dira, pour l'instant, il était concentré sur le présent et donc cette première rencontre avec le commandant Thorne.

Le mec avait l'air plutôt professionnel, pas besoin de le voir sur le terrain pour s'en rendre compte. Et puis, notre exorciste était bon pour lire les gens. A force de côtoyer des gens, il avait appris. Il notait donc que Lucian n'était pas le plus grand fan de sa cheffe, confirmant ainsi tout ce qu'il avait déjà cru comprendre. Un simple mouvement de la tête marquait qu'il prenait note, même s'ils ne se connaissaient pas encore, Aaron tentait de faire comprendre qu'il était un ami. Qu'il n'était pas posé là pour espionner quoi que ce soit. Il n'était pas à la solde de Waller.

Ce commandant avait l'air un peu dépassé par ce qu'il lui arrivait. Sans doute un sacré manque de communication entre les services. Il continuait de l'observer d'un air tranquille, pas vexé pour un sous de le voir soupirer de dépit, ce n'était sans doute pas contre lui, plutôt contre la situation. Ce qui était compréhensible, ils étaient deux à ne pas trop comprendre sa présence au sein d'une équipe plutôt militaire qui combattait donc des méta-humains, rien avoir avec le cercle dans lequel il évoluait. Mais le sourire de son interlocuteur démontra - quand même - ensuite, qu'il n'allait pas en prendre ombrage trop longtemps.

- J'imagine aussi. Tendant une main pour récupérer le dossier, plutôt épais qu'il lui tendait. Un peu de lecture, ça lui manquait tiens. Il l'ouvrit pour le feuilleter rapidement, tout en écoutant ce que lui disait Lucian. Il releva un instant la tête vers lui, croisant les jambes. Pourriez-vous me faire un petit résumé de ce que je vais trouver là-dedans? Ça m'aidera sans doute à comprendre plus vite dans quoi je me fais embarquer.

Il étudierait bien entendu le dossier dès qu'ils auraient fini cet entretien. Mais un coup de main était toujours bienvenu. Si la question de son interlocuteur pouvait paraître étrange, surtout face à un prêtre, Grant la comprenait aisément et d'un petit mouvement de la tête, marquait la positive.

- Oui, enfin, disons que, je sais manier un pistolet quand c'est nécessaire et qu'en cas d'extrême danger. Vous comprenez sans doute que j'aime peu en user. Enfin, j'imagine que je vais devoir changer mes vues en entrant ici, n'est-ce pas? Ce n'est pas mon crucifix qui fera fuir un méta-humain. Passant ses doigts sous son menton.

Ce prêtre était réaliste et loin de croire que tout pouvait se régler grâce aux croyances. Il aurait quand même préféré rester cantonner aux démons... devoir tuer sur des gens... ce n'était vraiment pas sa tasse de thé.

- Depuis combien de temps êtes-vous affilié à Nightshade? Curieux certes, mais pourquoi ne pas en savoir un peu plus sur le chef d'équipe?
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar


authorities

Messages : 364
Date d'inscription : 31/12/2017
Face Identity : Chris Hemsworth
Crédits : STARFIRE alias Julia ♥ (avatar, gifs, bannière), wiise (signature)

Age du personnage : Trente-deux ans, mais l'impression d'en avoir vécu le double.
Ville : Officiellement tu habites à Washington, officieusement, tu n'y es que très rarement. Tu parcours le monde, surtout les endroits où personne n'a envie d'être.
Profession : Ancien Commandant dans l'US Army, actuellement agent A.R.G.U.S à la tête de la division NIGHTSHADE.
Affiliation : A.R.G.U.S, division NIGHTSHADE.
Compétences/Capacités :

- Maitre d'armes, qu'elles soient blanches ou à feu. Ton passé militaire a fait de toi un redoutable soldat, que ce soit au corps à corps ou lors d'attaques armées.
- Leader dans l'âme, tu as été Commandant dans l'armée avant de devenir le responsable de NIGHTSHADE. Tu as le sens de l'honneur, et ta leitmotiv est "no man left behind"
- Tacticien militaire, tu as une grande maitrise de l'art de la guerre, et tu sais comment l'affronter de front ou plus stratégiquement. Tu d'adaptes à toutes les situations, et c'est ce qui fait ta force.


Situation Maritale : Le coeur qui bat déjà pour celle qui t'est destinée, Rosalie.









MessageSujet: Re: vade retro satanas (aaron)   Lun 17 Sep - 17:00


AARON & LUCIAN

vade retro satanas

Un résumé ? D'Omnicient ? Tu lui souris, sans le quitter une seconde du regard. Il n'y a pas de quoi faire un résumé sur cette affaire. Le problème, justement, c'est que vous pataugez. Vous n'avez que quelques pistes, et aucune n'aboutie a quelque chose de concret. C'est pour cette raison que la plupart de tes hommes sont actuellement en train d'étudier de fond en comble les éléments à votre disposition. Aaron se rendra compte bien assez vite que vous êtes actuellement dans une impasse. « Des méta-humains psychopathes. Des scènes de crime en pagaille. Et une signature en forme d'oeil ouvert. Je pense avoir bien résumé ce que nous disposions présentement sur cette affaire. » Tu ne cracheras jamais sur un homme en plus, même si la pertinence du choix de Waller t'échappe encore. S'il ne se semble pas étranger aux armes, il n'a de toute évidence pas la maitrise nécessaire pour intégrer une équipe comme la tienne. Il n'y a pas une seule mission où vous ne risquez pas vos vies. Le cas d'extrême danger dont il parle ? Et bien, c'est quotidiennement que vous y êtes confrontés. Tu vas suggérer à Waller de lui fournir un entrainement drastique. Même si la perspective de l'enchantera pas, il est hors de question que l'inexpérience d'Aaron vienne entraver l'une de vos missions. Il est probablement très bon dans son domaine, mais son domaine n'est pas le votre. Tu n'es pas contre minimiser la frontière, mais les efforts vont devoir venir des deux côtés de la ligne. « Je vais vous souscrire des séances de rattrapage, mon Père. Vous comprenez qu'en l'état, votre avenir au sein de l'équipe NIGHTSHADE est quelque peu casse-gueule. » Autant être franc et direct. Et s'il ne suivra bien évidemment pas un entrainement militaire, les bases devront quand même lui être enseignées. Aussi bien sur le plan le théorique que pratique.

Ton arrivée à NIGHTSHADE et les années qui ont suivies sont une bien longue histoire. En quittant l'armée, tu pensais en avoir terminé avec les guerres. Mais tu t'es tellement fourvoyé que c'est toujours pénible pour toi d'en parler. Sur le point de répondre à Aaron, quelqu'un frappe à la porte de ton bureau avant d'entrer. « Commandant Thorne, nous avons une nouvelle scène de crime Omnicient. » Tu leur a déjà demandé une dizaine de fois de ne pas t'appeler Commandant ici, mais il semblerait que le grade te colle à la peau. Tu enfile ta veste, ajuste la ceinture sur laquelle se trouve ton arme, et invite ta nouvelle recrue à te suivre. « Mon Père, vous venez avec moi. Comme ça, vous allez vite comprendre dans quoi vous venez de vous engager. » Ton sourire est à la fois ironique et peiné pour lui. S'il réalise qu'il n'est pas du tout à sa place dans l'agence, il ne pourra malheureusement pas la quitter comme bon lui semble. Waller n'est pas du genre à laisser filer ses agents, encore moins quand elle ne l'a pas décidé. Qu'il le veuille ou non, il est coincé ici avec vous tous. « Merci Agent Whitmore. Rassemblez les membres de l'équipe encore disponibles. » Certains sont sur le dossier, d'autres sur une autre mission. Tu devras faire avec ce que t'as. Avant de quitter l'enceinte de l'établissement, tu te rends à l'armurerie pour fournir au prêtre un gilet pare-balles et une arme. « Je ne vous apprends pas comment ôter la sécurité. » Tu lui tends une ceinture pour accrocher le 9mm et ses minutions. Il semblerait qu'il apprenne directement sur le terrain. Rien de tel pour commencer une première journée parmi vous.

La dernière fois que vous avez trouvé une scène de crime Omnicient, les choses se sont mal terminées. L'un d'entre eux était encore là, et il s'est donné la mort en emportant avec lui plusieurs hommes de ton équipe. L'histoire ne se répéteras pas. Tu gardes un œil sur tout le monde, et surtout sur Aaron Grant, qui marche à tes côtés. Devant vous est allongé un corps disposé en croix. Il y a plusieurs marques de maltraitance sur la peau de la femme décédée. Sur son front, la marque du groupe de méta-humains terroristes dessinée avec du sang, désormais séché. S’agit-il d'un rituel ? D'un message qu'ils veulent vous faire passer ? T'en as aucune foutue idée. « Mon Père, vous vous sentez inspiré ? » Toute aide est la bienvenue. Et si la religion est la clé pour venir à bout de ce dossier, et bien tu écouteras avec attention tout ce que cet homme a à te dire.

Code by Fremione.


_________________
if we don't end war, war will end us
« If I have learned anything in this life of mine, it is this: in love we find out who we want to be; in war we find out who we are. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: vade retro satanas (aaron)   Jeu 27 Sep - 21:51

Les démons ne sont pas toujours ceux qu'on croit.Lucian & Aaron
An exorcist with a gun, to be accurate. ••• Aaron écoutait avec attention ce que lui répondait son chef de groupe, avant de sourire très légèrement, se rendant bien compte que cette équipe n'avait finalement pas grand-chose de concret sur quoi bosser. Super. Décidément, il n'était pas fait pour travailler avec des gens, encore moins sur ce genre de chose. Ce n'était pas son travail. Lui, il suivait son instinct, les signes, les gens qui l'appelaient à l'aide. Il n'était pas pour autant qualifier pour faire un boulot de flic ou de militaire... il n'en montra rien. Restant concerné et concentré.

- Mmm.. il faut un début à tout... fit-il non sans un certain humour. Mieux valait en rire qu'en pleurer, non?

Que le commandant souhaite le mettre à l'entraînement intensif des armes à feu ne lui plaisait guère. Il n'était pas objecteur de conscience, mais il préférait ne pas les utiliser. Pourtant, il comprenait parfaitement les arguments avancés par son interlocuteur, et ne pouvait pas aller contre. Sa tête faisait un petit mouvement d'acquiescement, pouvait-il seulement faire autrement?

- Je comprends parfaitement, commandant. Je me plierai à vos... demandes.

Même si c'était sans doute plus un ordre. Mais si Grant s'écoutait, il n'obéissait qu'à une seule et unique personne. Alors autant mettre un peu d'eau dans son vin et se mettre sur les rails qu'on lui imposait. Il n'était pas non plus homme à défier l'autorité. Pas encore en tous les cas. Surtout que son interlocuteur faisait cela pour sa propre sécurité et celle des autres, il le comprenait parfaitement.

Et bien, ce n'était pas pour l'instant qu'il aurait droit à la petite histoire sur la vie de Lucian Thorne. Voilà déjà que les choses bougeaient. Un nouveau crime, il fallait se rendre sur place, il se faisait embarqué directement. Bien, au moins, il entrait rapidement dans le bain. Et puis, mieux valait voir de ses propres yeux les problématiques, plutôt que de lire des dossiers remplis de vide.

- Je vous suis.

Se redressant rapidement, il suivait donc le mouvement. Prenant - avec une moue il ne pouvait pas s'en empêcher - le gilet et le ceinturon, qu'il passa sans trop de problème.

- Non, je sais m'en servir. Avec un léger sourire rassurant.

Les armes automatiques ce n'était pas son truc, mais parfois, un colt... pouvait s'avérer utile, surtout quand il n'y avait plus rien à faire d'autre pour sauver une âme. Il savait faire ensuite avec sa conscience.

Ce n'était pas la première fois qu'il voyait un mort, ce n'était pas la première fois non plus qu'il approchait un cadavre. Pourtant, il se sentait toujours un peu démuni face à des morts violentes. Devant le corps, il se signa un instant, avant de murmurer quelques mots entre ses lèvres, avant d'observer autour d'eux, de voir que ses... camarades semblaient être un peu tendu. Si c'était son expertise dont on avait besoin, il se demandait bien ce qu'il pourrait apporter, dans ces moments, à part donner les sacrements aux morts, il ne voyait pas trop quoi faire de plus. Il n'était pas un inquisiteur du Vatican.

S'agenouillant près de la dépouille, il observait les marques sur sa peau, le dessin sur son front, avec une petite moue. Si on voulait faire passer cela pour quelque chose en lien avec la religion, on ne s'y prendrait pas plus de façon amateur.

- Est-ce que cet oeil ne voudrait pas dire quelque chose? Par exemple qu'elle en savait trop, qu'elle a vu trop de chose? Peut-être une capacité à reconnaître les méta-humain qui pourrait poser problème à ces... psychopathes? Faisant une petite moue. Ils se sont acharnés... est-ce que tous les corps que vous découvrez sont ainsi?

Difficile de se prononcer, vraiment, il n'avait aucun intérêt à jouer à celui qui savait tout. Ce n'était pas son rôle et il n'avait pas la science infuse, même si l'on pouvait le croire en contact direct avec Dieu. Ce qui n'était clairement pas le cas. La Foi était une question de croyance, pas de rencontre avec une entité supérieure. Même si des démons, ça... il en avait vu.

- Je ne suis pas certain que….

Un bruit, il venait d'entendre un bruit. Tournant la tête dans la direction d'où il pensait qu'il venait, il fit signe aux autres qu'il serait peut-être temps de faire quelque chose...
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar


authorities

Messages : 364
Date d'inscription : 31/12/2017
Face Identity : Chris Hemsworth
Crédits : STARFIRE alias Julia ♥ (avatar, gifs, bannière), wiise (signature)

Age du personnage : Trente-deux ans, mais l'impression d'en avoir vécu le double.
Ville : Officiellement tu habites à Washington, officieusement, tu n'y es que très rarement. Tu parcours le monde, surtout les endroits où personne n'a envie d'être.
Profession : Ancien Commandant dans l'US Army, actuellement agent A.R.G.U.S à la tête de la division NIGHTSHADE.
Affiliation : A.R.G.U.S, division NIGHTSHADE.
Compétences/Capacités :

- Maitre d'armes, qu'elles soient blanches ou à feu. Ton passé militaire a fait de toi un redoutable soldat, que ce soit au corps à corps ou lors d'attaques armées.
- Leader dans l'âme, tu as été Commandant dans l'armée avant de devenir le responsable de NIGHTSHADE. Tu as le sens de l'honneur, et ta leitmotiv est "no man left behind"
- Tacticien militaire, tu as une grande maitrise de l'art de la guerre, et tu sais comment l'affronter de front ou plus stratégiquement. Tu d'adaptes à toutes les situations, et c'est ce qui fait ta force.


Situation Maritale : Le coeur qui bat déjà pour celle qui t'est destinée, Rosalie.









MessageSujet: Re: vade retro satanas (aaron)   Lun 19 Nov - 18:14


AARON & LUCIAN

vade retro satanas

La première chose que tu notes, c'est le scepticisme du prêtre. Si il s'agissait là d'une mise en scène religieuse, il l'aurait tout de suite reconnu. Mais ce n'est pas le cas. Il semble être tout aussi désarçonné que toi. Donc quelle que ce soit la nature d'Omnicient, leur but n'est pas à propagande religieuse. Sans avoir eu le besoin de dire quoi que ce soit, sa réaction te permet déjà de rayer une cause de ta liste. « Malheureusement oui, tous les corps sont mutilés. Et notre légiste nous a certifié que les blessures n'ont pas été faites post-mortem. » Ce qui signifie que ces gens ont souffert le martyr avant d'être froidement exécutés. Mais qu'en plus, leurs stigmates sont l'oeuvre de quelqu'un de non humain. Elles sont trop profondes, parfois même incompréhensibles. Les meurtriers sont soient dotés de pouvoirs, soit issus d'une autre planète. Mais pour en avoir déjà croisé un de tes propres yeux, tu mises largement sur la catégorie méta-humain. Pour l'heure, tu ne donne pas cette précision au prêtre. Même si c'est un détail qu'il pourra lire de lui-même dans le dossier, c'est sa première fois sur le terrain, tu ne veux pas être trop brutal dans ta manière d'apprentissage. Pour lui, le spectacle doit déjà être extrêmement pénible à regarder. Même pour quelqu'un comme toi, habitué à côtoyer la mort, voir des civils innocents dans un tel état est source de colère et d'incompréhension. Tuer quand on est à la guerre est une chose. C'est tuer ou être tué. On sait dans quoi on s'engage en montant au front. On défend son pays, on défend ses hommes, on se bat pour que la paix soit restaurée. Mais là ? Là c'est de la mutilation, et il faut forcément être dérangé pour faire subir de tels sévices à être humain. C'est la partie la plus difficile du métier, constater la noirceur de l'homme, et rester impuissant face à elle.

Pour soutenir le prêtre, tu poses une main amicale sur son épaule. Dans ton équipe, tu aimes le soutien, tu aimes l'entente. Pour qu'elle fonctionne correctement, il faut que les hommes qui la constitue se sentent assez proches les uns des autres. Il n'y a que de cette façon qu'ils en viennent ensuite à se protéger. « Si vous souhaitez leur adresser quelques prières, vous pouvez. » Ou quoi qu'il fasse dans ce genre de situation. Même s'il est désormais rattaché à A.R.G.U.S, il reste avant tout un homme de Dieu. Et tu respectes ça, malgré ta peu de sympathie pour certains autres de son rang. De ce que tu en as vu à présent, Aaron Grant, avant d'être un prêtre, est un homme bien. Avant que tu ne puisses rajouter quoi que ce soit, tu tournes soudainement la tête vers un bruit sourd qui vient de se faire entendre. « Bordel. » C'est votre seconde scène de crime Omniscient, et tu crains que le schéma se répète. La première fois, l'un d'entre eux se cachait encore dans le coin. Le barman, propriétaire du bar où les corps ont été retrouvés sur le parking, était en vérité un membre d'Omniscient. Il a tenté de vous emporter avec lui, quand il a fait exploser la bombe à sa ceinture. « Mon Père, il est temps de sortir votre arme. Et surtout de rester près de moi. » Tu sors également la tienne, cherchant du regard le moindre mouvement. Vous êtes au milieu de nulle part, à plusieurs kilomètres de Washington, dans un vieux champ tenu par le paysan du coin. Tes hommes ont déjà interrogé le propriétaire, et au vu de son état, ils ont estimé qu'il était totalement mis hors de cause. Tu n'as aucune raison de ne pas les croire, alors ça signifie que le coupable est toujours là, et qu'il vous observe.

Méfiant, tu tu ordonnes à ton équipe de rester sur leur garde. Tu refuses de perdre qui que ce soit aujourd'hui. « La première fois, l'un d'entre eux était encore sur place. Cet œil doit donc indiquer plusieurs choses, à commencer par leur goût morbide d'admirer leurs crimes. » Tu n'es pas certain de cette théorie, mais si vous tombez sur l'un d'entre eux, elle se confirmera. Deux fois, ça ne pourra pas être une coïncidence. Le bruit provient du champ de maïs, s'il y a quelqu'un, il pourrait se cacher n'importe où. « A vue, vous avez ordre de tirer. » Tu t'avances prudemment, les doigts fermement accroché à ton flingue. Et cette fois, tu t'adresses au possible intrus : « Nous sommes armés, j'ai ordonné à mes hommes de tirer au moindre mouvement suspect, alors s'il y a quelqu'un ici parmi nous, je vous conseille de vous montrer. » Aucun signe. Aucun bruit. Mais loin de signifier que vous êtes seuls.


Code by Fremione.


_________________
if we don't end war, war will end us
« If I have learned anything in this life of mine, it is this: in love we find out who we want to be; in war we find out who we are. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: vade retro satanas (aaron)   Dim 25 Nov - 22:50

Les démons ne sont pas toujours ceux qu'on croit.Lucian & Aaron
An exorcist with a gun, to be accurate. ••• Ce n'était clairement pas tellement son genre d'arriver sur des scènes de crime pareilles. Lui, on l'appelait avant que cela ne se produise. Mais s'il était ébranlé par ce qu'il voyait, ce n'était pas tant pour le côté horrifique de la chose - il avait vu des corps dans des états bien plus lamentables encore que cela, les démons ne faisaient pas les choses à moitié - mais bien parce que la mort d'innocents n'était jamais quelque chose dont il se réjouissait. Autant, la mort faisait partie intégrante du processus de vie, autant ce genre de chose ne devait pas avoir lieu d'être. Et pourtant... pourtant il y avait toujours des gens prêts à faire subir les pires horreurs à leur prochain. Il avait parfois bien du mal à le comprendre, mais le Mal se cachait dans tout un chacun. Et il fallait parfois très peu pour le laisser ressortir de la pire des façons.

- Je vois.

D'un mouvement il se signait, murmurant quelques mots. Lucian n'avait pas eu besoin de lui proposer de le faire, pour qu'il remette cette pauvre âme à Dieu. C'était la seule chose qu'il était encore capable de faire pour cette victime. Qu'importe la croyance.

La main sur son épaule le fit sourire un instant, il jeta un regard à ce commandant qui n'avait sans doute pas demandé de se retrouver à la tête d'une telle équipe. Il sentait la bonté de cet homme. Quelqu'un de bien, sur qui l'on pouvait sans aucun doute compter. Mais cette fraternité qu'il recherchait à créer entre ses hommes, ne conviendrait sans doute jamais à celui qui portait le col. Ce n'était vraiment pas son monde, encore moins quand ils se retrouvèrent tous à pointer leurs armes dans la direction du bruit.

Tout ceux présents gardaient clairement en tête le souvenir de la dernière rencontre en date. Grant espérait quelque part, que rien ne sortirait des ombres ou si quelque chose se faisait voir, qu'il serait - lui aussi - en état de le combattre. Mais ce n'était pas les créatures qu'il avait pour habitude de côtoyer, qui se permettaient de faire ce genre de bruit.

Son arme sortie, il ne se faisait pas prier pour rester près de Thorne, prêt à tout pour autant, comme tous les autres. Il retint sa respiration, avant que finalement, ce ne soit qu'un gros rat qui fit son apparition et évita avec adresse les balles qui fusèrent dans sa direction, pour filer loin. Un léger rire quelque peu nerveux prit le prêtre.

- Désolé... Bien que ce soit plus fort que lui. Je suis plus habitué à me faire envoyer voler contre les murs, plutôt que de tirer sur des rats. Lâcha-t-il finalement quelque peu taquin.

Quoi? Il fallait bien détendre un peu l'atmosphère, non? Rangeant son arme, il fût décidé qu'ils n'avaient plus rien à faire ici et tout ce petit monde plia bagage, le corps serait embarqué comme le reste. L'enquête ne faisait que commencer et Aaron se demandait vraiment dans quoi il avait été embarqué.

Autant dire que tout ceci ne lui disait vraiment rien qui vaille... finalement, rien ne valait un bon vieil exorcisme.


©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: vade retro satanas (aaron)   

Revenir en haut Aller en bas
 
vade retro satanas (aaron)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CAT'S MAG ÉDITION N°15 • VADE RETRO EXAMENS
» The third temptation [Aaron]
» Retro Taco Show.
» Aaron Ekblad
» A 9 ans, il s'évade d'Alcatraz... pour la bonne cause...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: limbo :: archives :: les rps terminés-