AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


the omniscient

Messages : 316
Date d'inscription : 06/12/2016
Face Identity : A ghost.
Crédits : starfire.

Age du personnage : Infini.
Profession : Gardien des âmes.









MessageSujet: there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)   Ven 25 Mai - 10:49

there will be blood
the collapse of nature
Place du Capitole, Washington DC :

C'est sous une pluie diluvienne que se déroule la cérémonie d'investiture de Lex Luthor comme 46ème Président des États-Unis. Un peu moins de 500 000 personnes se sont réunies pour assister à l'événement, soit moitié moins que ce que prévoyaient les sondages, conséquence presque certaine d'une météo capricieuse. La journée promet d'être agitée, plusieurs manifestations ont été organisées à travers le pays pour protester contre ce nouveau Président, et l'une d'entre elle se déroule à Washington en même temps que l'inauguration. Malgré une sécurité renforcée, de nombreux manifestants parviennent à s'introduire dans le public, brandissant des pancartes sur lesquelles on peu lire des slogans tels que "METAHUMANS RIGHTS ARE HUMAN RIGHTS", "NOT MY PRESIDENT", "JUSTICE FOR THE JUSTICE LEAGUE" ou encore "SUPERMAN FOR PRESIDENT". C'est dans une ambiance plutôt tendue que le Président Luthor fait son discours, face à ce qui semble n'être qu'une marée de parapluies. Les caméras de tout le pays et du monde entier retransmettent la cérémonie en direct, et le discours du 46ème Président des États-Unis est entendu par des millions de personnes.

✸✸✸

Dans l'ombre, Amanda Waller observe l'investiture de Lex Luthor les sourcils froncés. Un téléphone collé à l'oreille, elle fustige son interlocuteur sur un ton bas, mais menaçant. « Je me fiche des pertes possibles. Contenez la situation, Porter, si vous ne voulez pas avoir de plus gros problèmes sur le dos. La cérémonie ne doit pas être perturbée, ce serait catastrophique pour l'image du pays et de l'agence. » A.R.G.U.S maintenant officiellement rattachée au gouvernement, de nombreux agents sont présents pour assurer la sécurité du Président et de son équipe, notamment la Task Force et l'équipe NIGHTSHADE au cas où quelques méta-humains viendraient à se mêler directement de la cérémonie. Waller a des yeux partout, de nouvelles caméras ont été installées en secret pour pouvoir observer les mouvements de foule et prévenir les débordements violents. « Vous plaisantez ?! » Elle hausse le ton, et plusieurs regards se tournent vers elle. Elle crache une insulte avant de se diriger vers un poste de sécurité. Elle raccroche au nez de son interlocuteur et s'installe derrière les écrans de contrôle pour avoir la foule, et surtout le Président, en visuel. « Avis à toutes les équipes. Attaque méta-humaine, imminente, évacuez la foule immédiatement en évitant au maximum les mouvements de panique. Trevor, Thorne, vous et vos équipes êtes chargés de la protection de Luthor. Une seule égratignure sur le Président et nous perdrons toute crédibilité. Et je ferai de vos vies un véritable enfer. » Le discours de motivation selon Amanda Waller. « Les caméras du monde sont braquées sur nous. Aucune erreur ne sera tolérée. »

✸✸✸

Bien au sec sous un pavillon édifié pour l'occasion, le Président Luthor continue son discours sans se douter de ce qui se trame. Puis les hommes de sa sécurité personnelle s'agitent et se rapprochent brusquement de lui pour l'évacuer en urgence. Mais c'est trop tard, quelque chose semble heurter violemment le pavillon, qui menace de s'écrouler dans les secondes qui suivent.

quelques précisions :

→ L'action se déroule sur la place du Capitole, pendant la cérémonie d'inauguration de Lex Luthor. Il y a environ 500 000 personnes sur place qui assistent à son discours.
→ La météo est capricieuse, il pleut à verse et il y a de l'orage (c'est un détail qui aura son importance !).
→ A.R.G.U.S est sur place et assure en partie la sécurité. Une fois que le clone apparait, la Task Force et la NIGHTSHADE sont chargées de la sécurité du Président.
→ Concernant le clone: imaginez une version clonée non pas de Superman lui-même, mais de Bizarro. C'est le clone d'un clone, donc un individu très peu "fonctionnel" avec de nombreux "défauts" sur le plan génétique. Il est loin d'être aussi puissant que Superman ou Bizarro, mais reste un être extrêmement dangereux, d'autant plus qu'il est confus, il ne sait pas où il est, pourquoi il y est, un peu comme un animal sauvage ou un enfant. Il est néanmoins très agressif et attaque tout ce qui lui semble être une menace pour lui - autrement dit, à peu près tout et tout le monde. Ses capacités les plus dangereuses sont sa rapidité, sa super-force et sa vision thermique. Pas au niveau de Superman, mais toujours mortelles pour des êtres humains ! Ses faiblesses sont celles d'un Kryptonien, à savoir la magie, la télépathie, la Kryptonite et le manque de soleil jaune, puisque sans les rayons de ce dernier ses capacités diminuent jusqu'à disparaître. Il résiste aux armes à feu lambda... Mais peut-être pas aux très gros calibres... Mais le mettre hors d'état de nuire ne sera pas une partie de plaisir, et certains risquent de mordre la poussière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsamongus.forumactif.com

avatar


authorities

Messages : 1256
Date d'inscription : 26/11/2017
Face Identity : Elizabeth Olsen.
Crédits : sarasvati (avatar) + starfire (signature).

Age du personnage : 29 ans.
Ville : Washington DC. Mais cela varie selon les jours et les missions.
Profession : Sorcière ; Agent spécial chargé d'enquêter sur les meurtres comportant un élément surnaturel ou extraterrestre.
Affiliation : A.R.G.U.S, opération spéciale NIGHTSHADE, sous la direction directe d'Amanda Waller.
Compétences/Capacités :
Homo Magi, Rosalie est naturellement liée à la magie. Elle est douée de prescience, elle peut anticiper l'avenir proche, avoir des visions du passé et du présent, mais surtout, elle est capable de voir systématiquement comment une personne mourra d'un simple toucher. Elle est également liée aux vieilles sorcières vikings dont elle est la dernière représentante, les Völur, leurs esprits communiquent avec elle et lui ouvrent les portes du Valhalla. Elle est le dernier vaisseau des dieux d'Asgard. Parle couramment le vieux norrois, le latin et d'autres langues mystiques. Capacités de télépathie et de télékinésie encore mal maîtrisées. Don de persuasion lié à sa télépathie.

Situation Maritale : Destinée déjà tracée, Lucian et elle sont nés pour s'aimer.









MessageSujet: Re: there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)   Ven 25 Mai - 10:51

there will be blood
mini-intrigue

S'il y a bien une chose que Rosie déteste, ce sont les foules. Peu de choses sont plus angoissantes pour elle que la perspective d'être entourée par des dizaines d'inconnus avec lesquels elle risque d'entrer en contact physiquement. Et qui dit contact physique dit visions mortifiantes. Alors pour elle, la cérémonie d'inauguration de Lex Luthor c'est un véritable cauchemar. Des personnes, il y en a des milliers et quand bien même Amanda Waller l'a placée à un endroit stratégique et loin de la majorité, elle est tout de même terriblement mal à l'aise en présence de tant d'esprits et de pensées, son niveau d'anxiété atteint des sommets. Elle lance des regards inquiets autour d'elle, mais quand elle croise celui d'Amanda, elle comprend immédiatement que quelque chose ne va pas. Elle s'empresse de sonder son esprit quand la directrice de l'agence s'éloigne, et lorsqu'elle comprend elle écarquille les yeux d'horreur. « ELLE EST ICI ! LA CREATURE, ELLE EST ICI ! » Lucian et Steve comprendront immédiatement ce qu'elle veut dire. Elle ne peut pas évoquer le clone raté de Superman sans risquer de les démasquer auprès de Waller, mais c'est bien de cela dont il s'agit. Amanda n'a pas su le rattraper et le contenir, et à présent il se dirige vers le Capitole. Si Rosie n'a pas réellement le temps de regarder l'avenir pour voir ce qu'il leur réserve, elle sait néanmoins à quoi ils peuvent s'attendre. Elle imagine sans trop de peine que le clone est comme un animal sauvage enragé, le genre d'animal capable de faire un massacre dans une foule... C'est trop tôt, ils n'ont pas encore rassemblé suffisamment d'informations sur le clone pour savoir jusqu'à quel point il ressemble à Superman, s'il possède des faiblesses exploitables ou non et surtout dans quel but il a été créé. Jouer à Dieu en manipulant des ADN est une chose déjà bien sérieuse, mais le faire avec celui de l'un des êtres les plus puissants de la planète... Le sort risque de ne pas être en leur faveur. Le cœur battant furieusement dans sa poitrine, Rosie se rapproche aussi vite qu'elle le peut du pavillon qui abrite le Président ; et si Amanda leur a ordonné de le protéger, ce n'est pas réellement l'intégrité de Luthor qui l'inquiète mais bel et bien celle de ses équipiers déjà sur place. Elle est encore à quelques mètres du pavillon lorsqu'elle aperçoit une silhouette flotter au dessus, et n'a pas le temps de les prévenir qu'elle voit un rayon d'énergie rouge irradier du visage de cette dernière et frapper de plein fouet la construction. Elle parvient miraculeusement à retenir les débris en usant de sa télékinésie avant qu'ils ne retombent sur Luthor, Lucian, Steve et les autres, risquant de les blesser mortellement. « Monsieur le Président... Si vous pouviez évacuer la zone, je vous en serais reconnaissante... ! » Sa télékinésie n'est pas le pouvoir qu'elle maîtrise le mieux, elle n'est pas habituée à retenir un tel poids aussi longtemps. Cela lui demande énormément de concentration, et autant dire que ce n'est pas une chose aisée lorsqu'un clone de Superman aux tendances meurtrières se trouve littéralement au dessus d'elle. La gorge serrée par l'angoisse, elle lève les yeux pour l'observer pendant que les autres évacuent la zone. Elle n'a pas l'impression de voir un clone qui a quoi que ce soit à voir avec Superman, de près ou de loin. On dirait une créature tout droit sorti d'un film de morts-vivants, le clone d'un clone lui même issu du clone d'un clone... Voilà ce qui arrive quand on jour avec la génétique, on donne naissance à un monstre de Frankenstein incontrôlable. Dès qu'elle le peut, Rosie relâche les décombres qui s'écrasent lourdement au sol, et va rejoindre Lucian à l'abri. « Je vais sonder son esprit. Peut-être qu'il veut quelque chose, qu'il a un but... » Mais ce qu'elle trouve dans l'esprit du clone n'a rien à voir avec ce à quoi elle s'attendait – non pas qu'elle se soit attendue à quelque chose de particulier. « Je ne comprends pas... Il est... Il n'a pas réellement de pensées à proprement parler, c'est comme s'il n'était animé que par un instinct particulier, je ne peux même pas qualifier ça d'instinct animal, c'est autre chose... Un peu comme un programme informatique avec un bug qui déstabilise tout le système. » Est-ce que ce pourrait être un échec du contrôle psychique qu'Amanda Waller aurait essayé de lui imposer ? Cela semble être l'option la plus logique, à défaut d'autre chose. « Mais il a peur. Il est terrifié, et il a mal. Je crois qu'il est en train de mourir, et que cette attaque est un dernier acte désespéré. » Ce n'est certainement pas le moment d'éprouver de la pitié pour la chose qui cherche à tous les tuer, et pourtant... Rosie lance un regard confus à Lucian. « Doit-on vraiment le tuer ? N'y a-t-il pas une autre solution ? »
Made by Neon Demon

_________________
SOME ROSES HAVE STEEL THORNS.
There's an end to every storm. Once all the trees have been uprooted, once all the houses have been ripped apart, the wind will hush, the clouds will part, the rain will stop. The sky will clear in an instant and only then, in those quiet moments after the storm, do we learn who was strong enough to survive it.

when you ask rosalie what she's thinking about:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 364
Date d'inscription : 29/12/2017
Face Identity : Emily Kinney
Crédits : Merewen (avatar)

Age du personnage : 32 ans
Ville : Washington DC
Profession : Avocate
Affiliation : Justice & protection
Compétences/Capacités : - Connaissances affûtées des lois
- Capacités d'argumentations solides
- Très bonne petite fouine
- Bonnes capacités en arts martiaux
- Agilité développée grâce aux cours d'escalade


- Immobilisation moléculaire (en cours d'apprentissage)
- Combustion moléculaire (possible évolution)
Situation Maritale : Wanna cancel ?









MessageSujet: Re: there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)   Ven 25 Mai - 15:15

there will be blood

Sans vraiment comprendre comment ou pourquoi je me suis retrouvée embarquée dans une aventure un peu trop grande pour moi. Même si je dois avouer que je n’avais rien vécu d’aussi excitant depuis un moment maintenant. Même entrer dans cette épicerie n’avait pas été aussi grisant. Alors non, je ne regrette pas d'avoir répondu à l'appel de mon frère. Et non, je ne regrette pas d'avoir pris part à cette affaire. Même si j'ai bien conscience que Waller pourrait tous nous briser d'un claquement de doigt. Tant bien que mal j'ai rassemblé toutes les lois et tous les précédents que j'ai pu trouver dans ce genre de cas. Qu'ils fassent références à l'illégalité des actes d'un patron ou de l'alliance de ses employés pour éviter une catastrophe. Et plus mon dossier s'est étoffé, plus la ligne de conduite à suivre et une ligne de défense m'apparaissait clairement, en cas de besoin. Si rien ne semble pouvoir nous protéger de Waller, les lois elles sont un bon appui pour continuer nos investigations. Et le monde mérite d'être protégé de ce qui se trame dans l'ombre.

Et au milieu de tous ces articles et textes de lois, j'ai aussi cherché des informations sur la créature comme me l'avait demandé Lucian. J'ai mis mes super talents de super avocate fouineuse sur le coup. Je dois dire que je suis plutôt fière de ce que j'ai réussi à accomplir. Si au début j'ai brassé un peu d'air, j'ai fini par frapper aux bonnes portes et par trouver les bonnes personnes. Des témoins. Ce genre de personnes embusquées derrière leurs fenêtres, téléphone à la main. Alors j'ai réussi à trouver des photos et quelques vidéos assez floues. Ainsi que des témoignages évidemment. Sans communiquer aucune identité de mes informateurs pour ne pas les exposer à un quelconque danger, j'ai transmis à Steve et à ses collègues toutes les informations qui j'ai pu trouver à propos de la créature. Essentiellement des informations concernant son apparence, ses errances ou ses capacités. Rien de plus puisque jusqu'à présent, personne ne semble avoir cherché à s'interposer. Enfin, à ma connaissance.

Finalement, j'ai été contrainte par mon cabinet à une pause dans mes recherches et mon travail pour assister à un discours présidentiel devant le capitole. Parapluie à la main pour me protéger de la pluie, je reste de marbre face à cette foule partagée entre l'adoration et la haine. Je n'ai définitivement pas voté pour Lex Luthor mais mes patrons ont bien été clair : tous les avocats de notre cabinet se devaient d'être ici aujourd'hui. Intérieurement, je rêve de prendre ce panneau non loin de moi pour brandir avec fierté que Luthor n'est pas mon président. Je serre les mains sur le parapluie alors que je devine des visages connus dans la sécurité qui entoure Luthor. Quand tout le monde commence à bouger, je n'ai pas trop de mal à comprendre qu'il se passe quelque chose et que cela ne présage rien de bon. Quand la créature apparaît au-dessus du pavillon sous lequel Luthor parle et qu'elle le fait voler en éclats, ces morceaux ne tombent pas. J'abandonne mon parapluie pour fendre la foule en enjoignant les gens à s'en aller et à aller s'abriter dans les bâtiments autours. Mais une foule paniquée est toujours difficile à contenir... Tous reculent et courent sans vraiment prêter attention aux autres. Finalement, j'aperçois Rosalie au moment où elle relâche les débris. Je la suis du regard me disant que je pourrais la suivre tout court. En effet, rester au milieu de la place ne semble pas une bonne idée. Mais il y a encore beaucoup de monde et si la créature décide de s'en prendre aux gens, alors je ne compte pas la laisser faire. Je peux toujours essayer de la ralentir et mourir en faisant quelque chose de stupide, comme d’habitude. En me tournant pour voir s'il reste encore des gens à proximité des décombres, je remarque la petite fille, plantée là, terrifiée au milieu de la foule alors je me précipite jusqu'à elle pour la soulever. Quand je la tiens dans mes bras, je regarde autour de moi si je vois ses parents mais il n'y a que des gens paniqués. Alors à défaut de les trouver il faut la mettre à l'abri. J'essaie de me frayer un chemin à travers la foule paniquée pour atteindre les agents d'ARGUS mais nous sommes bousculées de tous les côtés.


Spoiler:
 


Dernière édition par Tracy Trevor le Ven 25 Mai - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


super villain

Messages : 930
Date d'inscription : 30/03/2017
Face Identity : Kevin Spacey
Crédits : Oba Seb

Age du personnage : 50 ans
Ville : Metropolis
Profession : Président des USA, Directeur de la société Lexcorp
Affiliation : Crime organisé de Lex Luthor, Injustice League
Compétences/Capacités :

-Chef d'état des USA: influence les actions des autorités (CIA, FBI, US Army)

-Ressources matérielles et financières de la société Lexcorp

-Réseau de sbires, d'employés et de criminels en tout genre

-Technologies d'avant-garde dans les domaines de la cybernétique

-Détenteur de la majorité de la kryptonite présente sur terre

-Possède une armure de combat high-tec, capable de contrer Superman en duel

Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)   Ven 25 Mai - 15:54




There will be blood
The Collapse of Nature


« Nous avons enduré une longue nuit de l'esprit américain. Mais au moment où nos yeux perçoivent les premiers rayons de l'aube, ne maudissons pas les vestiges des ténèbres. Recevons la lumière. »

Lex Luthor l'ignorait encore, mais son discours d'investiture allait être accusé dès le lendemain dans la presse de plagier un autre discours fameux d'Harvey Dent avant qu'il ne devienne Double-Face. Pas mal de VIP avaient eut droit à des loges devant le Capitole pour écouter le grand discours. Luthor enrageait déjà. Le défilé jusqu'au Jefferson mémorial avait été annulé suite aux manifestations hostiles contre lui. Lex donna des coups de poings dans le vide comme le faisait John Kennedy, lorsqu'il aborda le passage de son speech anti méta-humain. Quelques gens dans le groupe des journalistes présents, applaudirent mollement. Visez un peu les tribunes. Voilà le maire de Gotham. Il semble épuisé et à bout de nerfs à cause de la situation de siège qui frappe sa ville. L’Epouvantail a encore frappé. Voilà le gouverneur de Californie. Il fait la tronche, il était à 100 % derrière Amelia Carter. Voilà l'ancienne attorney générale. Elle fusillait Luthor du regard. Le chauve avait envie de lui hurler : eh la garce ! C'est moi qui ait fait foirer la campagne des démocrates ! J'ai truqué les élections ! La Lexcorp a bourré les urnes dans le Michigan et en Floride ! Si tu savais aussi le nombre d'abruti de grands électeurs qui ont bien voulut se laisser acheter !

Lex fit un « Que Dieu bénisse l'Amérique » avec son plus beau sourire factice. Le public se mit à applaudir mécaniquement du bout des doigts sans savoir pourquoi. Un sénateur démocrate mima des ronflements. Un sénateur républicain le foudroya du regard. Lex parcourut l'assistance en scrutant tout. Voilà la veuve de l'ancien président. Elle tenait le bras de l'ancien vice-président. Ce nul regardait vers le ciel. On aurait dit qu'il était en train de penser : Luthor président ? Superman nous a donc abandonné ? Luthor jubila rien qu'à se tenir derrière son pupitre devant le Mall de Washington. La ville n'était que monuments illuminés malgré le temps grisâtre qui gâchait tout. Il apercevait le Lincoln Memorial au loin. Des manifestants arborant des t-shirt à l'effigie du symbole de Superman, l'avaient prit d'assaut pour manifester devant les caméras. Mais le pire pour gâcher l'humeur de Luthor venait du Smithsonian Museum. Hasard du calendrier, la direction avait organisé une exposition sur les amazones. Des affiches géantes portraiturant Wonder Woman maniant glaive et lasso, s'étalaient sur la façade du musée et détonnaient avec le rassemblement pour l'investiture du nouvel élu…

Quelques uns de ses gorilles en costard trop serrés, avec étui d'armes à feu visibles et oreillettes lui foncèrent dessus. Luthor eut à peine le temps d'écarquiller les yeux : qu'est-ce que ? L'instant suivant ne fut que confusion pour lui alors que le pavillon qui l'abritait pour son allocution vola en éclat de débris. S'ensuivit un vacarme indescriptible dans la foule. Luthor rampa sur le tapis rouge en pestant, à s'imaginer quel antagoniste avait bien pu envoyer un ennemi le tuer. Il se releva surprit en constatant qu'une nouvelle venue avait empêché une pluie de débris de lui retomber dessus (il en oublia qu'il avait paumé sa perruque dans la confusion et arborait son crâne chauve). Il l'observa avec un air à mi-chemin entre la surprise et l'avidité. Une méta-humaine ? D'où tenait-elle cette capacité ? Pouvoirs mentaux extralucides ? Il porta son attention sur la chose qui venait d'attaquer la cérémonie. Elle lui évoqua sa propre création des labos Lexcorp : Bizarro. Lex se mit à réfléchir en 4ème vitesse, le visage tourné vers la créature, alors que tout le monde autours de lui courait dans une débandade générale aux pieds des marches du Capitole. Mais qui donc avait tenté de copier le kryptonien maudit en suivant la même démarche que lui ? Il surprit en passant des paroles de celle qui lui avait sauvé la mise. Il s'incrusta entre elle et son comparse en les prenant à partie :

« Non ne le tuez pas je vous en pris... »

Il faillit ajouter : « ça serait une perte pour la science et je le convoite déjà ». Et choisit plutôt :

« ...c'est un être vivant comme vous et moi. Capturons le dans la mesure du possible. »

Si son ton avait été assez empathique pour qu'on y croit, l'expression du visage de Luthor dans le style grand carnassier gâchait tout. Zéro pointé pour l'humaniste sincère.

Dans la foulée il avait saisit son téléphone portable pour se dépêcher d'envoyer un message à son âme damnée Mercy Graves : Il me faut mon armure de combat. VITE !!!

Fiche codée par NyxBanana


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 364
Date d'inscription : 31/12/2017
Face Identity : Chris Hemsworth
Crédits : STARFIRE alias Julia ♥ (avatar, gifs, bannière), wiise (signature)

Age du personnage : Trente-deux ans, mais l'impression d'en avoir vécu le double.
Ville : Officiellement tu habites à Washington, officieusement, tu n'y es que très rarement. Tu parcours le monde, surtout les endroits où personne n'a envie d'être.
Profession : Ancien Commandant dans l'US Army, actuellement agent A.R.G.U.S à la tête de la division NIGHTSHADE.
Affiliation : A.R.G.U.S, division NIGHTSHADE.
Compétences/Capacités :

- Maitre d'armes, qu'elles soient blanches ou à feu. Ton passé militaire a fait de toi un redoutable soldat, que ce soit au corps à corps ou lors d'attaques armées.
- Leader dans l'âme, tu as été Commandant dans l'armée avant de devenir le responsable de NIGHTSHADE. Tu as le sens de l'honneur, et ta leitmotiv est "no man left behind"
- Tacticien militaire, tu as une grande maitrise de l'art de la guerre, et tu sais comment l'affronter de front ou plus stratégiquement. Tu d'adaptes à toutes les situations, et c'est ce qui fait ta force.


Situation Maritale : Le coeur qui bat déjà pour celle qui t'est destinée, Rosalie.









MessageSujet: Re: there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)   Mer 30 Mai - 23:42


INTRIGUE A.R.G.U.S PART 2

there will be blood

Journée pluvieuse pour triste événement. Mais tes opinions personnelles n'ont pas à interférer dans ton travail, et tu exécutes ce que l'on t'a demandé à la lettre. Sous une pluie diluvienne, tu gardes la foule à l'oeil, au cas où des débordements se manifesteraient. Ce que tu pourrais comprendre, au vu de l'homme qui se dresse devant vous aujourd'hui, et qui va faire son entrée dans la Maison Blanche. Tu préférerais enquêter sur le projet CADMUS, ou sur Omniscient, là où tu pourrais réellement être utile. Tu n'es pas agent de sécurité, encore moins garde du corps du Président. Sans l'intervention de Rosalie, tu aurais sûrement ruminé dans ton coin durant toute la durée de l'investiture. La créature que vous cherchiez approche, et avec elle, un bon paquet d'ennuis. Il y a beaucoup de civils dans la zone, si elle est perdue et désorientée, il pourrait il y a voir de trop nombreuses victimes. Il va vous falloir agir vite, très vite. Trop tard. Tu te protèges du rayon rouge qui vient de fendre les airs. Les premiers hurlement se font entendre. La foule s'agite, rendant la situation d'autant plus hors de contrôle. Pendant un instant, tu bénis les dons de Rosalie, et ne cache pas ton soulagement de la voir maintenir les débris. « Je ne pense pas que... » Que ce soit utile de la sonder. Cette créature est dépourvue de conscience, elle est aussi raisonnée qu'une coquille vide. Vous n'avez aucune chance de la contrôler, il va falloir trouver une autre solution. L'abattre ? L'idée est tentante, et probablement la moins risquée. Vous ne pouvez pas vous permettre de perdre des innocents. Du regard, tu cherches Waller, la responsable de ce carnage. Elle aussi, tu ne serais pas contre la mettre hors d'état de nuire. Si Rosalie parle du monstre comme d'un être vivant, toi, tu émets quelques doutes. Mais s'est-elle déjà trompée sur la nature des gens ? Non, jamais. Si elle ressent une douleur qui émane de la créature, c'est qu'elle est malgré tout dotée d'émotions. Et tu ne te sens pas capable d'exterminer de sang froid un être qui éprouve des choses. La souffrance. La peur. La colère. Elle n'a pas demandé à être créée, et maintenant on lui inflige de s'intégrer dans un monde qui ne veut pas d'elle. « Putain ! » C'est ta façon d'évacuer la frustration. Qu'est-ce que t'es censé faire ? Essayer de l'aider en prenant le risque de perdre des hommes et des citoyens ? Ou mettre ton empathie de côté et opter pour une exécution rapide et efficace ? T'as besoin de réfléchir. Ta tête entre les mains, ton regard croise alors celui de Tracy Trevor, visage familier, allier de votre équipe de rebelles. Elle n'est pas seule, elle porte une enfant dans les bras, et toutes les deux ne parviennent pas à trouver un chemin jusqu'à vous. Tu sautes de l'estrade et fais de ton mieux pour les atteindre en écartant les civils paniqués. Quand enfin tu parviens jusqu'à elles, tu portes à ton tour la petite fille, et de ta main libre entraine Tracy jusqu'au point de ralliement. « On va retrouver tes parents. » Une fois en sécurité, tu confies la garde de l'enfant à la jeune avocate. Il y a pour l'instant, une autre priorité à gérer. Tu n'as plus de patience avec la folie de ces deux savants fous. Et tu n'es pas d'humeur à entendre les jérémiades de Luthor. Dans un sursaut de colère, tu empoignes le nouveau Président par le col. Au diable la diplomatie. « Vous l'avez créé ! Vous êtes responsable ! » Lui et sa partenaire dégénérée. Bizarro. Maintenant cette créature. Et quels autres secrets encore ? Quel va être le prochain monstre à semer la terreur dans la ville ? « Alors maintenant vous allez nous dire comment on l'arrête. Comment on fait pour la stopper ? » En essayant, dans la mesure du possible, de ne pas lui faire de mal. C'est une promesse que tu ne peux pas faire, mais à laquelle tu vas essayer de te tenir. Pour Rosalie, pas pour lui.
Code by Fremione.


_________________
if we don't end war, war will end us
« If I have learned anything in this life of mine, it is this: in love we find out who we want to be; in war we find out who we are. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)   Ven 8 Juin - 10:32

The Collapse of NatureIntrigue A.R.G.U.S

<<

For God sake... ••• Aaron ne comprenait pas vraiment pourquoi on l'avait mis dans cette équipe de protection du Président. Après tout, il n'avait rien d'un soldat, d'un flic ou même d'un garde du corps. S'il savait se défendre, c'était comme tout un chacun qui était capable de donner quelques coups. Sa spécialité c'était les démons, pas les hommes... autant dire que si Luthor se faisait attaquer, avec lui, il risquait gros. Mais quelque part... cela ne le dérangeait pas. Il ne comprenait pas comment un homme tel que lui avait pu obtenir un tel pouvoir, comment le peuple américain avait pu être autant aveugle le concernant. Si Superman se battait souvent contre lui, c'était bien qu'il 'était pas un ami, personne n'avait donc une once d'intelligence?

Il soupirait un peu, les bras croisés, la pluie coulant sur son chapeau qui lui protégeait au moins la tête. Le prêtre était en retrait, il observait la foule dans laquelle il s'était glissé, écoutant d'une oreille le discours presque hypocrite du chef de l’État. Ce serait presque un soulagement qu'une créature sortie de nulle part décide de mettre fin à sa manière aux flots de paroles du Président.

Le mouvement de foule était inévitable, Aaron n'étant pas trop loin du pavillon, tente tant bien que mal d'éviter que les gens finissent par se piétiner. Il relèva rapidement une femme qui s'était étalée de tout son long, avant de rejoindre ses collègues, sans vraiment savoir ce qu'il pourra faire vraiment pour les aider. Ce fût le chaos en moins de deux minutes, Luthor ne semblait pas plus inquiet que cela, ses camarades au contraire... n'ayant pas été encore mis au courant de toutes les petites magouilles de Waller, il remarque bien que la bestiole a quelques similitudes avec Superman, ce qui n'était vraiment pas une bonne nouvelle.

N'ayant clairement pas de capacité contre ce genre de créature, Grant préféra s'approcher de la jeune femme qui tenait une petite fille qui semblait totalement perdue. Au moins, savait-il mieux gérer les enfants. Mais au moment où il allait voir la petite, voilà que Lucian se permettait d'empoigner le Président sans plus de cérémonie, ce genre de violence n'allait pas aider son cas, sans attendre le prêtre venait se mettre en eux, repoussant avec une certaine douceur le militaire. Ce n'était pas le moment de se mettre un type aussi puissant à dos, bien qu'il comprenne parfaitement cette colère.

- Commandant...

Si les questions qu'il posait, méritaient très clairement des réponses, mieux valait qu'il lâche ce type avant que d'autres ennuis ne leurs tombent dessus.
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar


authorities

Messages : 1256
Date d'inscription : 26/11/2017
Face Identity : Elizabeth Olsen.
Crédits : sarasvati (avatar) + starfire (signature).

Age du personnage : 29 ans.
Ville : Washington DC. Mais cela varie selon les jours et les missions.
Profession : Sorcière ; Agent spécial chargé d'enquêter sur les meurtres comportant un élément surnaturel ou extraterrestre.
Affiliation : A.R.G.U.S, opération spéciale NIGHTSHADE, sous la direction directe d'Amanda Waller.
Compétences/Capacités :
Homo Magi, Rosalie est naturellement liée à la magie. Elle est douée de prescience, elle peut anticiper l'avenir proche, avoir des visions du passé et du présent, mais surtout, elle est capable de voir systématiquement comment une personne mourra d'un simple toucher. Elle est également liée aux vieilles sorcières vikings dont elle est la dernière représentante, les Völur, leurs esprits communiquent avec elle et lui ouvrent les portes du Valhalla. Elle est le dernier vaisseau des dieux d'Asgard. Parle couramment le vieux norrois, le latin et d'autres langues mystiques. Capacités de télépathie et de télékinésie encore mal maîtrisées. Don de persuasion lié à sa télépathie.

Situation Maritale : Destinée déjà tracée, Lucian et elle sont nés pour s'aimer.









MessageSujet: Re: there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)   Mar 12 Juin - 11:21

there will be blood
mini-intrigue

La situation va rapidement dégénérer, et ce ne sont pas ses dons de voyance qui le lui disent, c'est la logique. Il y a littéralement des millions de personnes présentes et paniquées, un clone de Superman furieux et effrayé, un Président qui va sans doute vouloir sauter sur l'occasion pour jouer au héros et prétendre ensuite ne pas avoir besoin de la Ligue de Justice, et surtout, il y a Amanda Waller et son manque total de pitié ou de compassion. Mais Rosie, elle, se sent incapable d'abattre une créature simplement parce qu'elle risque de compromettre les plans de Waller et la réputation de Luthor. Le clone est dangereux, certes, mais ce n'est pas de sa faute. Il est né parce que deux personnes dénuées de sens moral et d'éthique l'ont décidé, et il a probablement été traité comme une simple expérience toute sa courte vie avant de parvenir à s'échapper. Rosie n'a jamais tué qui que ce soit, et elle n'a pas la moindre envie de commencer en aidant Waller à abattre le clone avant que la vérité ne se sache. Elle voit bien que Lucian est aussi partagé qu'elle, mais contrairement à elle, il est capable de prendre les décisions qui s'imposent en situation de crise, ce qui n'est pas son cas. Quand il s'éloigne pour aller aider celle que Rosie reconnaît comme étant la sœur de Steve, elle prend une profonde inspiration avant de sortir à son tour de leur refuge improvisé. Elle réfléchit, et finit par conclure que tant qu'ils n'auront pas de plan d'attaque – et de défense – le mieux qu'elle puisse faire est protéger la foule des débris et des attaques du clone en créant des champs de force un peu partout. À ce rythme elle s'épuisera rapidement, mais peu importe. Elle fronce les sourcils quand Luthor ouvre la bouche, elle n'a pas besoin de lire son esprit pour savoir qu'il n'est pas sincère une seule seconde. Elle sursaute quand Lucian perd son sang-froid et empoigne le Président par le col de son costume hors de prix et le soulève du sol. « Lucian ! » Les yeux écarquillés, elle pointe du doigts les caméras sur trépied qui tournent toujours malgré la fuite des journalistes. Le monde entier les regarde. « Repose-le, il n'a pas besoin de parler. » Elle lui lance un regard lourd de sens. Rosie déteste fouiller l'esprit d'étrangers, mais il y a urgence. Elle ferme les yeux quelques secondes, grimace quand elle se sent presque agressée par le flot de pensées de Luthor, mais elle y trouve les informations dont ils ont besoin. « Magie, télépathie, manque de soleil et un matériau extraterrestre que nous n'avons pas à disposition immédiate. » Elle ne prononce pas le nom exact du cristal vert qu'elle a vu dans l'esprit de Luthor, elle ne voudrait pas que quelqu'un de mal intentionné à l'intention de Superman l'entende – pour ne pas citer Waller. « Ce clone n'est pas un véritable succès, alors il est peut-être vulnérable aux gros calibres. » Rosie déteste cela, donner à haute voix des informations sur les faiblesses de cette pauvre créatures. Elle espère, le plus sincèrement du monde, qu'ils puissent parvenir à la mettre hors d'état de nuire sans la tuer. Mais au cas où ce serait le cas... Ne serait-ce pas le condamner à un sort plus terrible encore ? Elle secoue la tête. Un problème à la fois, c'est ce que Lucian dit toujours. « Son esprit est trop... Je ne sais pas comment vous l'expliquer, il est comme... brisé ? Je ne peux pas l'atteindre réellement, je peux lire ses pensées mais pas influencer ses actions. Du moins, pas tant qu'il sera aussi paniqué. Mais je peux faire disparaître le soleil. » Influencer la météo pour que la couverture nuageuse s'épaississe, en résumé. Elle n'a encore jamais tenté de lancer ce genre de sort, elle n'a pas la moindre idée des conséquences qu'un usage aussi intense de la magie pourrait avoir sur elle, mais elle ne peut pas rester les bras croisés. Elle se tourne vers Lucian. « Je vais devoir me concentrer, ne ne pourrai faire attention à rien d'autre. » Ce qu'elle lui dit, c'est qu'elle sera complètement vulnérable aux attaques et aura besoin de quelqu'un pour la protéger le temps qu'elle lance son sort. La magie dans le monde réel ne fonctionne pas comme dans le monde fictionnel d'Harry Potter, il ne suffit pas de prononcer un mot ou d'un petit coup de baguette magique pour arriver à ses fins. Et la magie a un prix, plus ou moins élevé selon son usage. « Le clone va bientôt revenir et attaquer de nouveau, il faut que nous bougions ! » Elle fronce les sourcils avant de s'adresser à Luthor. « Vous être le Président, agissez en tant que tel ! Il y a des millions de personnes dans les rues de Washington, si une seule d'entre elles meurt, ce sera de votre faute. Et le monde entier le saura. »
Made by Neon Demon

_________________
SOME ROSES HAVE STEEL THORNS.
There's an end to every storm. Once all the trees have been uprooted, once all the houses have been ripped apart, the wind will hush, the clouds will part, the rain will stop. The sky will clear in an instant and only then, in those quiet moments after the storm, do we learn who was strong enough to survive it.

when you ask rosalie what she's thinking about:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


super villain

Messages : 930
Date d'inscription : 30/03/2017
Face Identity : Kevin Spacey
Crédits : Oba Seb

Age du personnage : 50 ans
Ville : Metropolis
Profession : Président des USA, Directeur de la société Lexcorp
Affiliation : Crime organisé de Lex Luthor, Injustice League
Compétences/Capacités :

-Chef d'état des USA: influence les actions des autorités (CIA, FBI, US Army)

-Ressources matérielles et financières de la société Lexcorp

-Réseau de sbires, d'employés et de criminels en tout genre

-Technologies d'avant-garde dans les domaines de la cybernétique

-Détenteur de la majorité de la kryptonite présente sur terre

-Possède une armure de combat high-tec, capable de contrer Superman en duel

Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)   Mar 12 Juin - 13:32




There will be blood
The Collapse of Nature


L'agent d'ARGUS qui se tenait aux côtés de cette mystérieuse méta-humaine aux dons télékinésiques qui intriguait Luthor, empoigna le président sans ménagement pour le prendre à partie. Luthor ne comprit pas sur le coup l'invective que lui reprochait le très désagréable homme des cavernes blond qui osait porter la main sur le chef de la nation. Luthor n'avait pourtant pas créé cette chose et… les rouages se mirent en place dans l'esprit de Luthor, ses souvenirs de ses expériences passés lui firent comprendre aussitôt : oui, cette chose sortait d'une éprouvette du projet CADMUS. Mais pourtant Lex avait mit l'initiative en pause. D'une part parce que Bizarro avait fuit son emprise et qu'il ne parvenait pas à mettre la main sur lui (Lex avait déjà bien assez à faire avec un clone de Superman) mais surtout son fils génétique, la plus grande réussite de CADMUS à ce jour, celui qu'on désignait sous le sobriquet de Superboy, l'avait défié et rejoint le camp d'en face. Lex s'il avait financé CADMUS, n'avait pas tenté de nouvelles créations pour le moment, vu qu'il était impossible de rendre docile les êtres engendrés par les cuves de clonage. Mais alors qui donc avait créé ce monstre là qui volait menaçant juste au dessus d'eux ? Les yeux de Lex s'écarquillèrent.

!!!LA GARCE !!!


« Amanda Waller... »

Souffla-t-il rageur, tenu de façon peu accommodante par les mains de Lucian Thorne qui était prêt à l'étrangler. Seule la sournoise directrice de l'ARGUS avait le cran, la perfidie et l'ambition de créer des armes génétiques dans son dos. A expérimenter et produire chez CADMUS sans qu'il n'en sache rien. Lex rétorqua à Thorne :

« Pour une fois ça ne vient pas de moi, même s'il y a ma signature sur cette chose. Maintenant le caverneux relâchez moi avant que je ne décide de vous faire muter dans un trou paumé en Alaska avant la fin de la semaine. »

Deux personnes s'interposèrent dans l'empoignade pour convaincre l'agent de Nightshade de laisser en paix le président-milliardaire. Le premier était un agent d'ARGUS lui aussi (vu qu'il désigna l'homme des cavernes blond comme son commandant), qui était attifé en prêtre catholique !!! Luthor s'imagina qu'il avait du adopter cet habit ecclésiastique comme couverture pour passer inaperçu dans la foule et assurer la sécurité. La seconde était la fameuse méta-humaine. Elle récita tous les points faibles connus des kryptoniens. Luthor qui ignorait qu'elle lisait dans ses pensées, crut qu'elle était une initiée qui avait du avoir accès aux dossiers de la défense, pour disposer de ces informations. Elle aussi l'invectiva. Luthor, une fois relâché, réajusta son nœud de cravate défait et leva les yeux au ciel en cherchant du regard le renfort qu'il avait demandé dans le message qu'il avait envoyé à Mercy son éternelle âme damné, après que le monstre ait débuté son apparition. Au dessus du Capitole il y avait plusieurs hélicoptères des médias qui couvraient l’événement. Ils restaient à tournoyer avec inconscience, à filmer la créature au lieu de fuir. Parmi les hélicos, il y en avait un volumineux avec les logos de la Lexcorp sur les flancs. Un appareil aérien dans le style hélico de transport. Celui-ci ouvrit sa soute et propulsa une lourde caisse, estampillé elle aussi aux couleurs et symboles de l'entreprise de Luthor. Elle tomba au ralenti, avec deux parachutes qui s'ouvrirent pour accompagner sa chute. Lex commenta tout en cherchant du regard au sol, où avait bien pu tomber sa perruque :

« Fort heureusement j'ai toujours un plan B. Je suis d'un naturel prudent et vous connaissez sans doute la devise de la Lexcorp : le bon outil au bon moment. »

Même si sa devise personnelle était plutôt: "seul les paranoïaques survivent"

Sa caisse parachutée, s'écrasa en plein sur la pelouse en face du Washington Monument. Tout autour, la foule effrayée qui était venu pour assister à l'investiture, courait en tout sans dans une débandade générale pleine de panique alors que la créature ne cessait de passer et repasser en volant dans une posture menaçante. Luthor demanda à l'agent d'ARGUS attifé en prêtre :

« Mon père, pourriez vous m'aider à atteindre sans heurts cette caisse là bas ? Dedans il y a mon armure de combat. Avec elle, je serais en mesure de protéger la foule des attaques du monstre. Qui sait, je pourrais même faire diversion pour que notre égérie lui projette quelques unes de ses attaques télékinésiques. »

Le chauve s'approcha encore plus d'Aaron Grant pour lui dire dans le style confidence-de-vous-à-moi :

« J'aurai bien demandé au caverneux de m'escorter, mais il n'a pas l'air de m'apprécier beaucoup. »

Fiche codée par NyxBanana


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 364
Date d'inscription : 29/12/2017
Face Identity : Emily Kinney
Crédits : Merewen (avatar)

Age du personnage : 32 ans
Ville : Washington DC
Profession : Avocate
Affiliation : Justice & protection
Compétences/Capacités : - Connaissances affûtées des lois
- Capacités d'argumentations solides
- Très bonne petite fouine
- Bonnes capacités en arts martiaux
- Agilité développée grâce aux cours d'escalade


- Immobilisation moléculaire (en cours d'apprentissage)
- Combustion moléculaire (possible évolution)
Situation Maritale : Wanna cancel ?









MessageSujet: Re: there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)   Mar 12 Juin - 19:05

there will be blood

C'est avec un certain soulagement qu'au milieu d'une foule totalement paniquée j'aperçois finalement Lucian, l'un des agents d'ARGUS que j'ai rencontré - enfin plutôt retrouvé - dans l'appartement de mon frère. Depuis, j'ai eu l'occasion de replonger dans mes souvenirs, notamment ceux de la famille de Lucian, dont la nôtre était proche, à l'époque. Même si cela fait bien longtemps que nos parents sont morts, j'ai toujours du mal à replonger dans mes souvenirs. Cela déterre toujours beaucoup de mélancolie et de tristesse. Et beaucoup de questionnements. Quelles auraient été nos vies si nos parents n'étaient pas morts ? Difficile à dire. Il attrape la fillette pour la prendre dans ses bras et retourne jusqu'à l'endroit où ils sont tous réunis. Tout en le faisant, il lui dit qu'on va retrouver ses parents. Oui mais dans quel état ? Cette créature à l'air d'une violence inouïe. C'est assez effrayant de la voir. Je récupère l'enfant en lui souriant avec douceur : « Tout va bien ». Puis, d'une façon assez soudaine, Lucian empoigne le président pour l'invectiver. Je me tourne un peu pour que la fillette n'aie pas à assister à cette scène et reste en retrait, ne me sentant pas l'envie de l'en empêcher. Après tout, il n'a pas totalement tort. Tous ceux qui seront blessés ou tués aujourd'hui seront morts à cause de deux esprits tordus totalement accrocs au pouvoir. Du regard, je cherche Steve, mais il ne semble pas là. J’espère qu’il va bien.

Luthor se hâte bien de répondre que ce n'est pas lui qui a créé cette chose. Un prête que je ne crois pas connaître est le premier à intervenir, s'interposant pour empêcher Lucian de continuer. Puis, c'est au tour de Rosalie d'interpeller Lucian en lui indiquant les caméras. Qui filment toujours, probablement. Le désir malsain de tout voir, de tout savoir, de tout montrer. Je retiens un soupir exaspéré en regardant la foule continuer à paniquer. Des millions de personnes étaient réunies sur cette place, autant dire que c'est long à évacuer quand tout le monde fait n'importe quoi. Finalement, Rosalie commence à énumérer les différentes faiblesses de cette chose. Au moins, c'est une bonne nouvelle : elle en a. Lorsqu'elle dit qu'elle ne peut pas entrer dans sa tête, je me dis que s'il faut le calmer, peut-être déjà faudrait-il que nous autres petits humains demeurés soyons calmes. Comment pourrait-il bien se calmer si tout n'est que chaos autour de lui ? Elle propose ensuite de masquer le soleil. Et bien... ça c'est une sacré quantité de pouvoir... Moi je n'y connais rien, j'ai déjà du mal à maîtriser le mien... mais je suis impressionnée.

Elle nous signale finalement que la créature va revenir et attaquer. A son tour, elle s'adresse au président lui rappelant que cela sera sa faute si ne serait-ce qu'une seule personne meurt ici aujourd’hui. Il répond qu'il a un plan B. Super. Et sinon, ne pas en avoir besoin serait une bonne chose aussi, non ? Après tout, le monde vivrait plus sereinement s'il n'y avait pas de choses de ce genre se promenant dans ses rues. Il s'adresse ensuite au prête pour lui demander de l'aider à atteindre la caisse qui vient d'être larguée par hélicoptère car elle contient une armure de combat. Encore une occasion de briller et de passer pour le héros. Alors que le président est toujours occupé avec le prêtre, je me tourne vers Rosalie et je lui demande : « Si vous ne pouvez pas entrer dans son esprit, peut-être pouvez-vous l'isoler ? Enfin, il semble impossible de le calmer avec tout ce bruit ambiant... ». L'espace d'un instant cela me semble une bonne idée et assez vite je nuance : « Quoi que le priver de ses sens risque de le faire paniquer encore plus... ». Je regarde la fillette quelques instants avant de proposer : « Peut-être pourrions-nous au moins essayer de l'attirer dans un endroit moins fréquenté ? ». Cela protégerait au moins la population. Je pose la petite fille qui s'accroche aussitôt à ma jambe pour m’attacher les cheveux. Au moment où je me tourne pour voir si j'aperçois la créature, celle-ci revient à la charge propulsant de nouveaux débris vers la foule non loin de nous. Dans un mouvement réflexe souvent inutile je lève les mains pour tenter de les arrêter. Si certains ne sont pas figés, les plus gros des débris s'immobilisent en l'air. J'aurais bien envie de le hurler au monde entier, mais je me contente de baisser les bras pour ramasser la fillette parce qu'il nous faut vraiment trouver un endroit plus abrité.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
there will be blood (lex, lucian, steve, aaron, tracy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» The third temptation [Aaron]
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: limbo :: archives :: les rps terminés-