AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Cat-iste + Longest Night }. Flashback

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Mer 1 Aoû - 13:57

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback
La féline, allongée sur le toit d’une maison, regardait ce qui était en train de se passer en contrebas avec curiosité. Elle avait vu les hommes de main du mafieux arriver avec la livraison qu’ils devaient faire et avait donc arrêté ce qu’elle était en tain de faire pour observer car elle savait que souvent ce grand homme faisait dans les objets de collection et elle était toujours très intéressée par cela, trouvant toujours quelque chose qui pouvait l’intéresser dans ce qu’il était en train de vendre. Elle avait faillit bouger pour rentrer dans la maison mais elle avait alors vu une autre « famille » arriver, certainement pour négocier, avant de voir arriver les sections d’assaut de la police qui avaient certainement envie, une bonne fois pour toute, de se débarrasser de ces deux familles et dans ce cas là le GCPD préférait envoyer les hommes qui n’avaient pas peur de tuer et de faire du nettoyage c’est donc avec un petit sourire sur les lèvres qu’elle avait remarqué une silhouette qu’elle connaissait bien parce qu’ils se côtoyaient très souvent sur ce genre d’histoire, bien après, quand tout le monde était parti et qu’il y avait des choses intéressantes à récupérer car elle n’était pas dupe, elle savait très bien que certaines équipes se servaient au passage. Et dire qu’après c’était elle qui était sur les avis de recherche… Et après on se demandait pourquoi peu de gens avaient foi en la police et dans les dirigeants de notre belle et douce ville. Elle se mit à ricaner doucement à cette pensée alors que ça commençait à tirer dans tous les sens dans la maison.

« Meouw…. » fit le chat qui s’était installé sur elle alors que l’obscurité tranquille qui les entourait depuis quelques temps était dérangée par les lumières des grenades flashs puis les cris et les tirs. « Et oui les hommes ne savent faire autrement que faire du bruit que veux tu… Pour tout d’ailleurs » va-t-elle faire en caressant le chat qui va s’étirer longuement avant de se remettre en boule et se mettre à ronronner. « Tu as bien raison. » Autant se moquer de tout ça tant que ça ne nous touchait pas. Après tout Cat’ était tout à fait dans ce moove là et elle ne comptait pas vraiment sauver quelqu’un, qu’ils se démerdent. L’avantage de ce genre de missions c’est que c’était rapide car tout le monde tirait dans tous les sens et au bout de quelques minutes le calme était retombé. Enfin surtout pour ce qui était des coups de feu car maintenant les gyrophares de la police éclairaient la nuit et les façades des maisons alentours. Aucun voisin n’avait l’idée de mettre la tête à la fenêtre, tout le monde savait qu’il fallait mieux se faire oublier dans ce genre de cas et elle regarda les mecs s’occuper des « ennemis » avant qu’une bonne partie parte pour emmener les corps et les rares prisonniers. Bientôt il ne resta plus qu’une seule team de police, une qu’elle avait l’habitude de côtoyer car ils faisaient les derniers repérages avant le nettoyage et elle préférait passer avant eux sinon elle n’avait pas ce qu’elle voulait.

Elle caressa une dernière fois le chat avant de le déplacer, celui-ci râlant un peu, et se mit à courir de toits en toits avant de lancer son fouet pour pouvoir s’en servir pour passer sur les autres toits et revint vers la maison qui l’intéressait, mettant seulement quelques secondes à se glisser par une des fenêtres ouvertes. Elle se déplaça sans un bruit dans la maison, se glissant dans les ombres pour ne pas être repérable et finit par trouver la pièce qu’elle cherchait, attendait qu’il n’y ait plus personne dedans. Elle se glissa alors vers la table, appréciant les pièces qu’elle y voyait, observant les objets avec intérêt avant de poser son regard sur une bague qu’elle trouvait vraiment magnifique et qu’elle passa à son doigt. C’était gros, importable, mais ça brillait et ça coutait certainement très cher, deux valeurs sûres pour la chatte qui prenait toujours les choses plus par envie qu’autre chose. Elle capta un bruit derrière et se mit à sourire en contournant félinement la table sur laquelle étaient les objets et passa sa langue sur ses lèvres avant de relever son regard sur le lieutenant de la Strike team, un sourire mutin sur les lèvres « Lieutenant Jean Baptiste Lemoine » fit-elle dans un français plutôt bon mais avec un fort accent forcément.  « Ca faisait longtemps ». Enfin pas tant que ça sauf que la dernière fois elle lui avait laissé un petit mot comme elle avait été peinée qu’il ne soit pas là quand elle était passée. Quel dommage… Son regard se posa sur la paire de menotte qu’il avait dans la main et elle se mit à sourire. « Tu sais bien que je préfère celle en moumoute rose toute douce, tu t’es encore trompé chaton » va-t-elle rajouter avec malice.


Dernière édition par Selina Kyle le Ven 14 Sep - 19:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


authorities

Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : Jean-Hugues Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Lun 6 Aoû - 22:37

Longest Night }. FlashbackCertains vous diront que l'avantage d'être flic, c'était bien le fait qu'on ne vivait pas deux fois la même journée, un boulot qui permettait de changer de quotidien. Mais ça, c'était bien si on n'avait jamais foutu les pieds dans un commissariat pour y vivre minimum 24 heures. JB, sans avoir l'impression de vivre la même journée en boucle, voyait souvent les mêmes patterns. Après tout, en étant membre de la Strike Team, il se retrouvait souvent dans les coins chauds, l'arme au poing, le brassard au bras, à enfoncer des portes, tirer sur des suspects, les menottés, les envoyer au trou ou à la morgue, avec cette impression de serrer la main de la  Mort à chaque entrée dans l'arène. Comme une sorte de mouvement perpétuel.

Une nouvelle arrestation musclée les attendait. Installé aux côtés de Marlon, le coude posé sur le rebord de la vitre, il observait les lumières de la ville. Gotham était pourrie jusqu'à la moelle, quoi que l'on tente de faire. Il s'en était accommodé depuis longtemps, mis à part parfois cette odeur qui collait au sol, surtout dans ce genre de coin pourri. Dans sa main libre, tournait lentement un portable, non-officiel, un portable d'urgence, qui prévenait certains "amis" des problèmes qui risquaient de leur tomber dessus. Il leur laissait juste le temps de filer à l'anglaise, avant de sortir du véhicule pour s'armer lourdement, sans jamais oublier de passer son gilet par balle, il entrait, accompagné de la troupe, dans la bâtisse. Toujours la même rengaine. Enfoncer la porte, utiliser une flash bang, puis entrer en gueulant suffisamment fort pour se faire entendre, pour faire peur et surtout pour surprendre les autres afin de pouvoir profiter de ce moment où le cerveau tente d'analyser ce qu'il se passe avant que tout ne reprenne et qu'ils ne pensent à s'armer à leur tour.

Être une équipe d'assaut, demandait d'être efficace et c'était bien ce qu'ils étaient. Il ne leur avait fallu que quelques minutes pour mettre tout ce petit monde à terre, pour de bon ou non. Les suspects et les corps étaient sortis les uns après les autres. Les lieux se vidaient peu à peu. Les scellés allaient être posés bientôt et le français profitait de ce temps pour se balader un peu. Voir ce qui pourrait lui être utile, à lui, ou à la team. Certains avaient parfois besoin de cash et il n'avait jamais eu aucun problème à se servir, surtout que ce n'était pas la Famille qu'il volait, mais bien l'adversaire de cette dernière, alors pourquoi ne pas en profiter un peu? Ce n'était pas comme s'il avait déjà quelques contrats sur sa tête de toute façon.

Ou alors restait-il plutôt dans les parages en attendant la venue de quelqu'un? Il avait cru entrapercevoir une ombre sur le toit avant d'entrer. Il avait cette fâcheuse habitude de lever les yeux, les toits de Gotham étaient tout aussi infestés que ses pires bas-quartiers. Rien n'était safe dans le coin. Et son sens de flic avait vu juste. Alors qu'il revenait au bureau, voilà qu'il faisait face à la plus féline des voleuses. Un fin sourire en coin marqua alors ses traits. Il n'avait pas grand-chose contre Catwoman, elle volait, mais c'était bien tout, il y avait pire par ici. Et puis, ils jouaient souvent au chat et... au chat? Entre deux prédateurs comme eux, difficile de dire qui pouvait être la souris.

Son sourire venait de s'agrandir quelque peu, alors qu'elle faisait cet effort de parler dans sa langue natale. Ça lui faisait du bien de l'entendre parfois, même avec cet accent américain si charmant.

- Belle amélioration du français. Il savait combien les anglophones pouvaient galérer longtemps sur la prononciation de son prénom, tout comme son nom d'ailleurs. Ce n'était pas pour rien que tout le monde prenait la peine de l'appeler "JB". C'est pour mieux me plaire?*

Lui aussi savait jouer et il ne s'en privait jamais. Ce n'était pas comme s'il se sentait réellement en danger face à elle. Son flingue était bien tranquillement ranger dans son holster. Même si les menottes pendaient sur ses doigts, ce n'était que pour marquer le coup. Il haussa légèrement un sourcil, tout en les regardant, avant qu'une petite moue ne se fasse voir.

- Quel dommage, moi qui espérais te faire plaisir.

D'un mouvement qui se montrait on ne peut plus habituelle, elles revenaient dans la pochette prévue à leur effet, sur sa ceinture, dans son dos.

- Est-ce qu'on est civilisés ce soir ou pas?

Allait-elle disparaître comme elle le faisait si bien, en lui volant ce qu'il convoitait sous son nez, ou le partage serait plus équitable pour une fois?


*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif En ligne

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Mar 14 Aoû - 22:41

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback
Elle se mit à rire à la réponse du lieutenant, un rire charmant et charmeur, toujours un jeu entre eux depuis le temps qu’ils se côtoyaient et cela n’allait pas changer ce soir. Au contraire, cela faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas croisés ainsi car souvent elle passait avant lui ou, s’il la prenait de court car il finissait par bien la connaitre, elle passait entre lui et les membres de son équipe s’ils étaient dans le coin. Elle avait pris l’habitude de lui laisser des petits mots, toujours amusée de voir Rylee, Marlon ou Gregg lui filer en se marrant. Elle n’était jamais loin à vrai dire, juste dans l’ombre d’un toit ou d’une cheminée, ou dans une ruelle infestée de chats comme elle les affectionnait tellement. « Je sais que tu aimes mon accent » fit elle en français, dévoilant que la chatte à peut être plus de matière grise qu’elle ne laissait y paraitre, faisant exprès de faire chanter son accent au passage et lui faisant un clin d’œil. Elle laissa sa main caresser le bord de la table tout en continuant de faire le tour comme le lieutenant ne semblait pas être là pour lui passer les menottes et l’emmener au poste. Cat’ se moquait bien de la police mais elle n’avait pas pour autant envie de devoir se défendre pour s’échapper du panier à crabe. « Oh mais tu as plein de moyens de me faire plaisir tu sais… » fit elle avec un sourire malicieux plein de sous entendus. Cat s’amusait toujours et trouvait toujours du répondant avec Jb alors ça l’amusait encore plus… Un jeu qui lui plaisait mais quel jeu ne plaisait pas à Cat ?

Elle s’installa sur le bureau d’un mouvement souple et rapide, appréciant toujours de se trouver en hauteur, quelque soit la hauteur de son reposoir d’ailleurs. Par habitude elle se mit à jouer avec un des crayons qui était sur le bord du dit bureau. « Bien sur ! Pourquoi ne le serait-on pas ? Je ne prends jamais tout quand même… » répondit elle faussement vexée avant de lui montrer ce qui était sur le bureau et de rajouter « Je te laisse même choisir ce que tu veux en premier. » Grand seigneur n’est ce pas ? Un grand sourire sur les lèvres elle jouait avec la bague qu’elle avait pris quelques instants auparavant et qui valait beaucoup d’argent. Bien entendu elle ne l’avait pas du tout remis sur le bureau et ne comptait pas le faire l’ombre d’un instant. Ce bijou allait lui faire très plaisir au moins... quelques jours…  avant qu’elle le revende pour pouvoir récupérer des sous et aider les différents refuges qu’elle possédait. Elle la trouvait fort belle d’ailleurs cette bague, non vraiment JB pouvait bien prendre tout ce qu’il désirait puisqu’elle avait déjà trouvé ce qui lui convenait le mieux. Bon il y avait pas mal de choses sur le table y compris des dollars mais ça elle n’en avait pas forcément besoin. Cat’ volait d’abord ce qui était beau parce que ça lui plaisait avant de regarder le reste. Elle faisait ça pour le fun, pour le challenge, parce que ça lui plaisait avant de le faire pour une autre raison même si elle prenait toujours soin des chats qu’elle nourrissait et des bénévoles qui travaillaient pour elle. Mais, à vrai dire, vu tout ce qu’elle avait volé ces dernières années, elle n’avait même plus besoin de le faire si vraiment ce n’était que pour ça.

Elle remarqua le regard de JB sur sa bague et lui tira la langue. « Quoi ? Tu sais bien que j’aime ce genre de bijoux et je te laisse tout le reste si tu veux alors ne commences pas à faire ta mauvaise tête » fit elle avec une moue boudeuse, n’ayant absolument pas bougé alors qu’il s’avançait vers le bureau pour regarder ce qui s’y trouvait. Un petit sourire sur les lèvres elle le détaillait du regard, le français, un des flics ripoux de Gotham. Enfin pour elle, ripou ne voulait rien dire car ils l’étaient tous à leur façon. A Gotham fallait s’adapter si on voulait y vivre alors personne ne pouvait être tout blanc. La strike team ne lui posait pas de problème, au contraire elle nettoyait plutôt bien. Bon elle laissait du monde partir avant d’agir mais Cat aussi rendait parfois service aux familles alors c’était toujours donnant, donnant et elle n’était pas choquée par leur façon d’agir. « Alors ? Ce que tu vois te plait ? » demanda t’elle avec amusement. « Je prendrais bien aussi le petit presse papier tiens » Bah quoi ? Il était en forme de papillons, elle adorait les papillons !


Dernière édition par Selina Kyle le Mer 12 Sep - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


authorities

Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : Jean-Hugues Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Jeu 16 Aoû - 21:28

Longest Night }. FlashbackLe rire cristallin de la femme chat fit garder son sourire au flic. Après tout, ne disait-on pas qu'une femme qui rit... bref, au moins, nos deux lascars semblaient plutôt bien s'entendre. L'avantage de porter le badge, mais de savoir flirter avec l'illégalité. Comme il le faisait en ce moment avec Catwoman. Quelques flics rêvaient de la mettre derrière les barreaux et pas que pour découvrir quel visage se cachait sous le masque, mais surtout parce qu'ils estimaient que ça serait une criminelle en moins dans les rues de Gotham. Le français, lui, voyait les bons côtés de cette minette laissée en liberté. Si l'on oubliait le côté plutôt plaisant de la croiser de temps en temps, de ce petit jeu de charme qu'ils avaient ensemble. Elle ne prenait pas réellement de côté, elle était comme lui, à jouer sur la ligne, tantôt du bon côté, tantôt de l'autre. Elle était libre, n'appartenait à personne, ne donnait de compte à personne, il appréciait et respectait cela. Ce qui l'empêchait de vouloir la mettre à l'ombre. Les gris étaient tout aussi importants que les autres, dans cette ville pourrie.

Il appréciait les efforts, toujours, hochant légèrement de la tête, se frottant lentement la barbe, tout en la fixant, son petit sourire en coin qui ne quittait pas ses lèvres.

- Je l'adore.*

Tout comme une partie de la gente féminine qu'il avait pu croiser depuis qu'il s'était installé en Amérique, aimait particulièrement ce petit accent français qui parsemait son anglais. Alors que lui pouvait avoir bien du mal à l'entendre chez ses compatriotes. Comme quoi, il suffisait simplement de ne pas parler la même langue, pour que l'accent soit un atout de poids quand il fallait charmer son monde.

Penchant tranquillement la tête sur le côté, il continuait de l'observer, tel le félin calme qu'il était, profitant bien entendu de la vue, puisque ce n'était pas si souvent que cela, que tous deux se faisaient face. Elle jouait, certes, mais jusqu'à quel point? Il était parfois curieux de le voir, mais n'avait pourtant jamais traversé cette ligne-ci.

- Comme te laisser repartir avec les plus gros bijoux du coin? Taquin, même s'il avait parfaitement compris le sous-entendu de la dame. Il était même sans doute le premier à ne pas se priver de faire ce genre de remarque, mais n'oublions pas une chose, nos deux protagonistes jouaient. Encore, et toujours.

En fait, à la regarder agir ainsi, il tentait de monter un profil de la femme sous le masque. Vu sa facilité à se mouvoir, à grimper, disparaître, il se disait qu'elle devait être une gymnaste de haut vol. Peut-être s'étaient-ils croisés dans une salle de sport? Lui faisait un peu de boxe, mais c'était surtout un mec qui bossait la musculation, pour garder ce gabarit trapu. Et puis, son boulot lui demandait de rester en forme, courir après les criminels, l'arme au poing, n'était pas de tout repos. Et son âge n'allait pas en l'aidant...

Voilà qui était surprenant, Cat' prête à partager, était-elle malade? Que se passait-il? JB haussa un sourcil, surpris.

- Tu prends tout ce qui est important ou alors nous avons des goûts bien trop semblables toi et moi. Riant légèrement. T'es trop bonne. Et il n'y avait aucun sous-entendu pour le coup, il utilisait vraiment ce terme pour ce qu'il voulait dire dans le contexte dans lequel ils se trouvaient tous les deux. Elle était bien bonne de lui donner la primeur, rien de plus.

S'approchant de la table, Lemoine laissa son regard errer sur le bureau, notant ce qui pouvait être intéressant de prendre, sans pour autant que cela ne soit remarqué trop rapidement. Les liasses de billets étaient ce qui l'intéressait le plus. Une belle somme d'argent qu'il partagerait avec son équipe, que chacun puisse finir son mois avec une prime. C'était ça l'esprit d'équipe, enfin, c'était ça son esprit d'équipe. Il partageait, il en gardait jamais rien pour lui uniquement. Le bijou qui brillait au doigt de la femme attira son regard un instant, bien entendu, elle avait pris le plus gros caillou du coin. Rien ne l'étonnait.

- Et si je cherchais une telle bague pour ma demande en mariage, t'y as pensé au moins?

Comme si elle allait gober une telle chose, il était connu pour être un célibataire endurci. Encore une fois, il continuait de suivre le mouvement dans les taquineries, pour s'emmerder à faire autrement. Proche du bureau, de la chatte assise dessus, il posa une main sur le bois verni, empêchant ainsi la voleuse de s'échapper trop rapidement, puisque son bras lui bloquait le passage et se pencha pour attraper les quelques liasses, qu'il glissait sans réfléchir dans les poches internes de son blouson, son regard se tournant vers le visage de son interlocutrice à sa question, toujours avec un petit sourire.

- Beaucoup oui.

JB ne voyait pas pourquoi il ne serait pas honnête, après tout, elle était agréable à regarder. Même s'il savait bien qu'elle ne posait sans doute pas la question que concernant sa personne, mais qu'importe! Il attrapa le presse-papier et le lui mit presque sous le nez, comme si on jouait avec une souris sous le nez d'un chat.

- Celui-ci? Ce sera tout?

S'ils étaient bien proche l'un de l'autre, JB restait pourtant tranquille, ne tenant aucune approche plus franche que ce qu'il avait déjà fait. Le jeu était toujours en route, il ne faisait que l'attiser.


*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif En ligne

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Lun 3 Sep - 9:43

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback
Cat aime surprendre, elle aime jouer avec les limites et les règles parce qu’elle a toujours été ainsi. Elle n’a jamais eu une vie normale, une de ses vies parfaites avec une belle ligne conductrice logique et douce comme beaucoup de gens l'ont. Mais ca ce n’est pas sa vie et elle ne sait pas vraiment si quelqu’un de son entourage peut dire qu’il a eu une vie comme ça. Surtout à Gotham et c’est ce qui explique ce qu’est cette ville, celle de tous les possibles, du bon comme du mauvais. Elle sait qu’elle n’a pas grand-chose à craindre du flic en face d’elle car il n’a pas vraiment de côté tout comme elle, elle sait ce qu’il fait de l’argent qu’il trouve lors des assauts qu’il mène et elle s’en moque à vrai dire, elle ne pense pas qu’il y ait des anges chez les flics. Même ceux qui veulent nettoyer la ville et qui font appel au célèbre justicier ne sont pas tous blancs, sinon ils ne confieraient pas à Batman de faire le ménage. Le français l’assume au moins. Enfin face à elle en tout cas et elle apprécie cette honnêteté, elle aurait même tendance à la respecter. Oh elle aime bien aussi Bubu mais lui c’est pas la même chose, il a tellement de mal à venir demander de l’aide quand il en a besoin que ça en devient risible et qu’elle trouve toujours ce genre de moment délectable à souhait.

Elle laisse donc le flic choisir, sachant qu’elle a déjà prit ce qui l’intéresse le plus, elle n’est pas folle et elle se doute que la liasse de billets sera son premier choix. Facile à faire disparaitre sans avoir besoin d’aller l’échanger. Elle, elle a ses filons donc elle s’en moque totalement et elle préfère ce qui brille. « Pas du tout ! Mais je suis sure qu’elle me va beaucoup mieux. » va-t-elle faire avec un grand sourire car elle ne croit pas un instant qu’il va se marier et même si c’est vrai elle ne compte de toute façon pas du tout lui donner la bague qu’elle a à son doigt car c’est SA bague, elle la choisit et un chat ne rend pas ce qu’il lui appartient. Oh non. Elle regarde de nouveau la bague à son doigts, jouant des lumières sur les pierres dessus puis regarder JB qui s’approche de la table pour faire son choix. D’un petit regard rapide elle vérifie ce qui l’intéresse et le laisse mettre son bras devant elle pour la bloquer. Elle a tellement de moyens de partir qu’elle le laisse faire, pas un brin inquiète de ce qu’il vient de faire, au contraire. Elle est bien trop souple pour que cela la gène même si le flic le pense certainement. Et franchement ça l’amuse beaucoup.

Elle lui offre un grand sourire à sa réponse avant de regarder le petit papillon qu’il agite sous son nez et qu’elle trouve vraiment trop joli. « Oui c’est tout. » Elle en a des tonnes des presses papiers mais quand il y a un petit animal dessus elle adore ça. Elle tend la main vers l’objet que le flic éloigne d’elle par jeu et se met à sourire, se collant contre lui pour essayer de le récupérer comme un chat à qui on donne une balle. C’est un jeu, cela l’a toujours été et Cat a l’habitude de ce genre de petit jeu. Ca énerverait certainement n’importe qui mais elle, elle trouve que le challenge, que l’amusement, que le risque, que tout est un jeu et que la vie doit être ainsi aussi elle ne s’inquiète pas un instant de jouer au jeu du chat et de la souris avec le lieutenant car elle ne risque pas grand-chose. « C’est pas très gentil tu sais… » murmure t’elle en français à son oreille comme elle est très proche de lui avant de faire tinter les menottes qu’il a dans le dos et qu’elle a récupéré parce que rien ne résiste bien longtemps aux doigts exprès de la chatte, surtout quand elle a décidé que quelque chose est à elle. Mais elle est rapide et en quelques secondes elle est passée par-dessus Jb pour se retrouver dans son dos, un bout de la menotte déjà autour au poignet de l’homme alors qu’elle s’appuie contre son dos. « Allez donne le moi » ronronne t’elle à son oreille en frottant légèrement son nez dans le cou du flic. Elle a toujours l’autre bout de la menotte dans sa main mais n’en a rien fait encore, le laissant jouer lui aussi. Après tout les jeux c’est plus amusant à deux non ?


Dernière édition par Selina Kyle le Mer 12 Sep - 10:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


authorities

Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : Jean-Hugues Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Mer 5 Sep - 21:34

Longest Night }. FlashbackUne autre réponse aurait surpris JB, là pour le coup, c'est bien du Catwoman tout craché. Bien évidement qu'elle pense à elle d'abord et peut-être aux autres ensuite. Pourquoi changer? Pourquoi prendre la peine de faire attention, quand la survie dépend d'abord de soi? Le français le comprend totalement, alors il rit à ces paroles. Finalement, il n'en attendait pas moins. Il lui laissait bien volontiers son petit trésor, il y avait bien assez sur cette table à partager. Chacun avait, de toutes les façons, ses priorités. Si Cat' avait sans doute ses réseaux pour se débarrasser des bijoux, des œuvres d'art ou tout autre marchandise, le flic préférait éviter de se retrouver avec des objets un peu trop compromettant dans ses poches. Et il ne faisait pas toujours confiance aux acheteurs du milieu qu'il pourrait rencontrer. Certains étaient parfois tentés de vendre un flic ripou et ce n'était pas pour le rendre moins paranoïaque. La prudence était son maître mot. Un pas de travers et tout pouvait se foutre par terre. Pour la team, pour lui, il faisait tout pour l'éviter. Alors que la minette prenne tout ce qui était attirant à l'œil, il lui en faisait bien le cadeau et cela serait mis sur son dos à elle et non le sien. Une pierre, deux coups.

- Et il faut te croire sur parole? D'un ton taquin.

Bien entendu que son bras donnait une impression de blocage. Il avait appris à connaître les talents d'acrobate de la dame et il était bien difficile de la coincer longtemps. Si elle ne bougeait pas, c'était bien qu'elle acceptait de se laisser faire, ça ne durerait pas. Mais la proximité était plutôt agréable. Son sourire en coin, ne quittait pas ses lèvres. Il aimait le petit jeu de séduction qu'elle avait avec lui, qu'elle devait avoir avec tous, cela faisait partie de son charme et il y succombait souvent, juste le temps d'une discussion, avant de la laisser disparaître.

Ils étaient pourtant rarement aussi proches physiquement, gardant une certaine distance de sécurité l'un et l'autre, juste au cas où. Mais la confiance s'acquiert doucement, les deux s'apprivoisaient à chaque rencontre. Un pas de plus dans cette sorte de respect mutuel. Le bras tendu à l'opposé de la belle masquée, il s'amuse de la voir essayer de choper cet objet qui semblait tant l'intéresser.

- Oh.... je suis...

Difficile de terminer sa phrase, en quelques secondes, il se retrouvait avec un poignet prit dans la menotte et une chatte collée à son dos, ronronnant aussi puissament qu'un tracteur, il en riait doucement. Amusé par ce retournement de situation, qui allait tellement bien avec la fin de sa phrase.

- ... un mauvais garçon.

Dans d'autres contextes... il glissait alors le presse-papier dans la poche interne de son veston. Qu'elle joue de ses doigts agiles pour le récupérer.

- Mmmm... tu me donnes quoi en échange?

Certes, pour le coup, c'était lui le prisonnier, mais il avait encore les clés de ses menottes, si elle ne les lui avait pas piquées au passage, bien entendu. Mais voilà qu'on ne les laissait pas en paix. Une voix se faisait entendre à l'approche.

- Patron?

Grognant un peu, Lemoine ne pouvait pas faire comme s'il n'était pas là. La tête légèrement tournée vers la dame.

- Désolé chaton... boulot boulot. Avec un air qui semblait vraiment l'être, désolé, avant d'élever un peu la voix. Ouais?!

Le bruit des pas venait dans la pièce où ils se trouvaient, mais quand son homme entra dans la pièce, il n'y avait plus que son chef, qui semblait finir de défaire une menotte pour les ranger à leur place.

- Tout va bien?
- J'ai fini ici, ouais. Vous avez tout? Hochement de la tête de Gregg. Alors on s'arrache.

Dommage, le jeu était devenu intéressant, il leva les yeux vers les toits en sortant du bâtiment, sans doute une prochaine fois. Mains dans les poches, finissant de donner quelques indications, il montait dans la voiture de son équipe pour quitter les lieux.

Ce fût quelques heures plus tard que Jean-Baptiste rentrait enfin chez lui. Rylee, Marlon, Gregg et lui avaient profités d'un retour au bureau pour un petit partage digne de tout bon mafieux, avant de partager un verre de réussite. Puis chacun était parti à ses occupations nocturnes. Lui se disait qu'une bonne douche et une nuit de sommeil ne serait pas un mal.

Mojo ne se trouvait pas dans un port, mais sur l'une des rives du fleuve qui traversait Gotham. Cette péniche était sa maison depuis bien longtemps maintenant et il avait un attachement tout particulier pour elle. La vie pouvait être plus spartiate à l'intérieur, mais l'espace était utilisé à bon escient et finalement, c'était bien plus grand que ça en avait l'air. Et il pouvait bouger, toute sa maison, ce qui n'était pas négligeable.

Jetant son blouson sur un fauteuil, plaque et flingue posés sur sa table de nuit, arme qui était déchargée et lestée de son chargeur, il passait directement par la case douche, après avoir lancé la machine à café. Le temps de se détendre sous l'eau, la boisson serait prête.

Peu pudique chez lui, Lemoine revenait dans le coin cuisine, un linge autour de la taille, se séchant encore les cheveux avec un autre, pour remplir son mug, un parfum connu flottait dans l'air, il n'était pas inquiet, son sourire revenant tranquillement sur ses traits, il sortait une deuxième tasse.

- Café?

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif En ligne

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Mer 12 Sep - 10:56

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback
Cat se met à sourire en entendant qu’il est un mauvais garçon. « Jsais pas… Tu veux quoi… » demande t’elle avec malice parce qu’à ce jeu là ils sont doués tous les deux et c’est amusant de prendre le temps de s’amuser justement. Après tout cela fait quelque temps qu’ils se croisent tous les deux sur des descentes mais ils n’ont encore jamais pu s’amuser comme aujourd’hui. Sauf que ce n’est pas le moment parce qu’elle entend quelqu’un frapper à la porte et elle offre une petite moue boudeuse à JB parce qu’elle n’aime pas qu’on lui enlève son jeu et là c’est clairement ce que le flic vient de faire en frappant à la porte. « Pareil pour moi. » Après tout elle n’a pas fini car elle a encore un vol à effectuer pour cette nuit aussi elle lâche la menotte qu’elle tient et fait le tour de Jb pour aller lui déposer un baiser sur les lèvres avant de lui offrir une démarche des plus chaloupées pour aller jusqu’à la fenêtre. Elle finit se mettre en équilibre dessus, lui fait un clin d’œil avant de se laisser tomber dans le vide au moment où l’homme de Jb ouvre la porte.

Elle se rattrape quelques mètres plus bas avant de sauter sur l’immeuble d’en face et de reprendre sa course sur les toits. Elle n’a pas menti elle a encore du travail parce qu’elle a entendu parler d’une autre livraison pas loin et elle se dit que comme la section est ici, elle sera certainement tranquille pour son autre vol. Elle a presque raison, après tout on ne peut pas avoir toujours raison hein… Car la livraison est bien là, qu’il y a exactement la pièce de collection qu’elle veut mais elle n’avait pas forcément prévu le système de sécurité à base de combattants aux couteaux. Cat’ est agile plus que combattante aussi ce n’est clairement pas ce qui va l’empêcher de voler ce qu’elle désire mais elle s’en sort quand même avec une belle estafilade sur le côté droit, rien de bien mortel, juste de quoi lui faire encore une marque sur le corps. Mais elle a sa statue et ça c’est tout ce qu’elle désire, la douleur et la blessure ce n’est pas bien grave, cela ne l’a jamais vraiment inquiété car elle ne vit pas pour penser à demain, elle vit pour ne penser qu’au présent sans aucune règle ou inquiétude. Elle se contente donc d’éponger le sang en y collant au passage un peu d’alcool histoire de désinfecter et voila, roule.

Elle regarde ses prises du soir, plutôt contente, avant de repenser à ce qui lui manque : le presse papier avec le papillon et Cat n’aime pas avoir la moitié de ce qu’elle désire aussi elle décide d’aller voir si JB ne l’aurait pas gardé. Elle sait très bien où il habite, Gotham est sa ville, elle sait absolument tout aussi elle pénètre facilement dans la péniche, regardant avec intérêt tout ce qui s’y trouve, repérant ce qui pourrait l’intéresser avant de voir la veste de JB sur le fauteuil et de récupérer ce qui l’intéresse dedans. Toute contente elle fait un petit bisou au presse papier avant d’entendre l’eau s’arrêter de couler aussi elle se recule pour finir par se poser contre un mur, observant le lieutenant sortir en serviette pour aller se servir un café. Elle ne cherche pas à être discrète, après tout ils ne comptent déjà pas se créer de soucis quand ils se croisent au « travail » alors pourquoi le penser maintenant ? « Lait ? » Le café n’est pas trop son truc mais une tasse de lait lui ferait très plaisir par contre et elle s’avance vers lui pour finir par s’installer en hauteur juste à côté de lui, ayant déjà oublié sa blessure. « Alors ca y est, on a partagé avec son équipe ? » demande t’elle avec amusement parce qu’elle sait très bien comment toute cela fonctionne comme elle fait la même chose pour faire vivre ses différents refuges. Prendre aux autres pour se faire plaisir mais aussi prendre soin de sa famille. Elle s’étire félinement parce que c’est aussi fin de nuit agitée pour elle avant de prendre la tasse et d’observer de nouveau JB. « Je préfère cet uniforme là. » Qui ne le préférerait pas après tout ? C’est plus agréable à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


authorities

Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : Jean-Hugues Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Ven 14 Sep - 1:02

Longest Night }. FlashbackJean-Baptiste qui espérait se coucher après sa douche, se disait que pour le moment, le plan venait d'être un peu dérangé. Mais ce n'était pas grave, il irait au lit, un peu plus tard et peut-être pas seul. Il ne craignait pas grand-chose avec la minette sur son bateau. Elle n'était pas une tueuse et n'avait clairement aucune raison de vouloir lui faire du mal. Il ne pensait juste pas qu'elle se permettrait un jour de venir ainsi chez lui, sans s'y être fait invitée avant. Soit elle voulait terminer le petit jeu du bureau, soit elle était venue chercher ce qu'il ne lui avait pas céder.

- T'aimes pas perdre hein? D'un ton taquin, alors qu'il attrapait une bouteille de lait dans son frigo et en remplissait le mug d'une bonne rasade.

Son regard se portait sur la dame, alors qu'il lui tendait la boisson avec un petit sourire. Comme tout bon chat qui se respecte, elle avait trouvé un point un peu plus en hauteur, sans doute pour pouvoir le regarder de haut. Il n'en était nullement dérangé.

- Votre lait, madame.

Il attrapait ensuite l'anse de sa propre tasse, pour boire une gorgée de son café. La caféine ne dérangeait guère sa fatigue ou son sommeil, c'était juste une sale habitude, comme d'autre la clope. Son regard ne quittant pas la chatte sur son comptoir.

- Hum, oui on peut le dire comme ça. JB n'aimait pas trop parler de ce que son équipe et lui faisait d'illégal, même avec une voleuse comme Catwoman, on n'était jamais trop prudent.

Même s'il pouvait la respecter et lui faire confiance sur le fait qu'elle n'en voulait pas à sa vie, il avait toujours beaucoup de mal à se laisser aller à parler sur les sujets plutôt sensibles pour son équipe. Un mot de travers, une phrase contre lui, et tout son petit monde pouvait se retrouver derrière les barreaux, ce qu'il ne souhaitait clairement pas.

Lemoine ne peut guère ou ne veut guère, s'empêcher d'observer les courbes de cette femme, y a pas à dire, ce costume les met réellement en valeur. Puisqu'ils jouent la séduction depuis le début de soirée, il ne voit pas pourquoi il devrait s'empêcher. Surtout qu'elle n'a pas de problème non plus à se rincer l'oeil. Sa petite remarque confirme d'ailleurs rapidement les soupçons du flic. Il sourit en coin, levant un sourcil.

- Ah oui? Tu penses que je devrai voir à le porter plus souvent? Remarquant alors du sang couler le long du bois du comptoir. Il s'approcha alors plus près d'elle. T'es blessée? Découvrant alors la blessure sur le flanc qu'elle lui cachait. Outch... pas joli tout ça... Posant ce qu'il avait dans les mains. Si tu voulais jouer au docteur, suffisait de me le dire, tu sais. Retournant alors dans la salle de bain pour attraper une trousse de secours, il en profitait pour se passer un bas de pantalon, afin de pouvoir se déplacer plus facilement, revenant vers son invitée surprise. Tiens. Lui tendant la trousse pour se soigner. Je me sentirai con si je ne te voyais plus me voler mes scènes de crime.

Qu'importe ce qu'il se passait, JB gardait son ton taquin. Elle n'était pas au bord de la mort, et heureusement, mais il valait mieux soigner ce genre de coupure.

- Mauvaise rencontre?

Pas dit qu'elle veuille plus parler de ses affaires que lui mais... c'était son côté flic, il ne pouvait pas s'empêcher de demander.

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif En ligne

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Ven 14 Sep - 17:36

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback
« Tout autant que toi » répond Cat, un petit sourire sur les lèvres avant de se pencher pour pouvoir récupérer sa mug de lait. Sans le vouloir ce mouvement réouvre sa blessure qui avait un peu séché mais comme souvent elle n’y fait pas attention étant bien trop occupée à jouer, comme elle le fait toujours. Elle est là parce qu’elle veut récupérer le presse papier mais aussi parce qu’elle aimerait bien voir jusqu’où ce petit jeu peut les conduire elle ne peut le nier. Cela fait maintenant quelques temps qu’ils se cherchent tous les deux et a défaut d’avoir su jusqu’ou l’autre était capable d’aller, cela leur avait appris à se connaitre et Cat sait très bien que JB ne la considère pas comme un danger tout comme elle ne le considère pas ainsi. Elle n’est pas surprise qu’il lui ne parle pas de son équipe ils se connaissent mais ne sont pas proches ou intimes non plus et lui ne connait pas son identité. Si un jour les choses changent, peut être qu’ils se parleront plus mais c’est déjà bien la première fois qu’ils se côtoient aussi longtemps donc laissons le temps au temps.

Elle boit une gorgée de lait avant de le détailler un peu du regard, se permettant de faire remarquer qu’il est bien ainsi. Le lieutenant a un beau corps, pourquoi ne pas lui faire remarquer après tout ? Cat est franche, excessivement franche tout en aimant jouer. « Juste en petit comité alors… » Et pourquoi pas après tout ? Elle va rajouter quelque chose quand il s’approche d’elle en lui disant qu’elle est blessée. Surprise elle regarde son côté droit, ayant déjà oublié qu’elle avait pris un coup de couteau en effet. Elle finit par en avoir pris tellement qu’elle n’y fait plus attention, n’ayant jamais considéré que c’est très grave si elle venait à disparaitre soudainement. Une vie comme une autre, après tout elle a beaucoup de vies alors autant en profiter... « C’est rien » fait elle en passant sa main sur sa blessure mais le sang coule bien en fait et elle se met à rire à la remarque de JB. « J’ai pas besoin de ça pour en avoir envie... » lui murmure t’elle comme il est tout près avant de le laisser partir pour aller chercher elle ne sait quoi. Il revient avec une trousse de soins qu’il lui tend aussi elle la récupère en regardant à l’intérieur. « Je savais que tu ne pouvais plus te passer de moi… » fait elle avec malice en commençant à descendre tout doucement la fermeture éclair de son costume, celle-ci commençant vers le côté droit de son cou.

Sa fermeture contourne son épaule avant de descendre le long de son flanc pour finir au milieu de sa cuisse. Elle la descend entièrement, dévoilant une bonne partie de son corps et surtout une belle coupure de couteaux juste à côté de la fermeture, son costume fatigué n’ayant pas empêché toute l’attaque. Elle y verse un peu d’alcool avant de tamponner avec une compresse pour enlever le sang et faire que tout soit propre. « Parfois il y a des systèmes de sécurité plus important que je ne le pensais » se contente t’elle de répondre parce qu’elle aime se donner des frissons et souvent elle attaque des gens qui n’ont clairement pas envie de voir la chatte piquer dans leur affaire alors maintenant ils se prennent plus la tête, ils attaquent directement. Parfois elle prend une balle, parfois juste un coup comme celui-ci. Elle trouve des strips dans la trousse « On voit que c’est la trousse d’un flic » fait elle en rigolant avant de prendre plusieurs strips car elle ne va pas mourir de la blessure mais ce serait pas mal de forcer la plaie à bien se refermer. « Un coup de main ? » Elle se décale pour lui montrer son côté droit, dévoilant ainsi tout son flanc, une main sur sa poitrine non pour la cacher mais pour que ce soit plus facile de voir sa blessure quand elle la regarde, son costume ne cachant plus qu’un bout de sa chute de rein et de son ventre. Il lui manque une main pour mettre les pansements correctement et puisqu’il est là à regarder, autant qu’il soit utile, elle est sure qu’il ne refusera pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


authorities

Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : Jean-Hugues Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Ven 14 Sep - 19:04

Longest Night }. Flashback
Ah ça, Lemoine n'était pas le genre de mec qui aimait perdre. Surtout quand il se retrouvait face à des cas difficiles. Il n'était pas étonné que Catwoman était comme lui à ce niveau. Mais cela l'amusait réellement, qu'elle se soit permise de rentrer chez lui, comme ça, pour récupérer un objet sur lequel elle avait jeté son dévolu. Il espérait juste qu'il ne possède rien qui pourrait l'intéresser. Il tenait aux objets qui se trouvaient sur Mojo. Son sourire en coin continuait de se tenir là, alors qu'il la fixait.

- Voilà pourquoi nous nous entendons si bien.

Il n'allait pas lui demander la confirmation qu'elle avait récupéré l'objet qu'elle était venue chercher. Il se doutait que c'était le cas et qu'il ne reverrait pas ce presse-papier. Qu'importe, s'il l'avait gardé, c'était pour l'embêter elle, lui n'y voyait pas grand-chose de valeur et s'en serait débarrassé finalement.

Qui pourrait bien être avare de ce genre de compliment? JB n'était pas le genre d'homme à s'entretenir pour faire plaisir à la gente féminine, mais bien pour tenir la route dans son milieu. Pourtant, il n'était jamais contre ce genre de compliment et appréciait de savoir qu'il pouvait plaire à certaines.

- Petit comité de deux personnes maximum? Avec son air toujours taquin.

Il n'était pas dupe, pas plus qu'idiot en fait. Le petit jeu qu'ils menaient tous les deux, finirait bien par les mener à une intimité beaucoup plus... intime justement. Il n'en doutait pas trop. Il attendait juste de voir lequel des deux finiraient par passer le pas. Après tout, la minette était plutôt charmeuse, charmante, flirtant souvent avec la limite, sans pour autant la passer. Ce qui lui faisait se poser la question, avait-elle une limite qu'elle ne franchissait pas?

Le lieutenant, à ce niveau, se moquait bien s'il se retrouvait dans les bras d'une criminelle. Sa morale ne le lui interdisait pas. Surtout quand on parlait d'une femme comme Cat'.

- Hum... c'est rien mais ça pisse quand même bien le sang.

En voilà encore une qui ne s'inquiétait plus vraiment de ses blessures. Encore un point en commun qu'ils partageaient. Il suffisait de regarder son torse pour se rendre compte du nombre de blessures qu'il avait déjà subi. Il avait même quelques bleus qui marquaient sa peau, démontrant qu'il avait eu quelques jours mouvementés. Mais il ne s'en préoccupait pas plus que cela. Pourtant, les coupures devaient quand même être soignées, ce serait dommage que le tout s'infecte et qu'elle se retrouve à l'hôpital.

Son regard sombre se leva un instant sur elle alors qu'elle lui répondait sur le fameux jeu du docteur. Les sous-entendus n'étaient même plus subtils, que ce soit de la part de l'un et de l'autre. Si elle n'avait pas été blessée à l'instant, la suite se serait déroulée sans doute bien autrement. Il prenait sur lui, mais n'oubliait pas.

- Intéressant... avec un petit clin d'œil.

Nécessaire de soin donné à la blessée, il retournait boire une longue gorgée de son café, tout en la regardant faire, hochant de la tête.

- Si tu savais... les chats ont cet effet sur moi.

Mais il ne mentait pas. Oui le français aimait bien côtoyer cette femme. Appréciant leurs échanges, même quand ils ne se voyaient pas, mais qu'elle était passée avant lui. Même si cela pouvait parfois le faire rager, ce n'était pas pour autant qu'il finissait par s'en amuser. Se tourner autour ainsi était agréable et pour une fois qu'il ne risquait pas de se prendre un coup de couteau dans le dos, il appréciait. Il lui en était même assez reconnaissant en fait.

Son esprit se perdait un peu, alors que ses yeux suivaient l'ouverture du costume. Elle non plus, n'avait que peu de pudeur. Ce qui n'étonnait guère le lieutenant, finalement. Elle n'avait pas peur de grande chose, alors se mettre à nu devant un flic? JB se rendait bien compte au fur et à mesure qu'elle ne portait pas grand-chose sous cette combinaison... Il ne comprenait pourtant pas l'intérêt de porter une telle tenue si ce cuir ne la protégeait pas correctement.

- Mais tu fonces dans le tas sans vraiment y prêter attention, n'est-ce pas?

Enfin, avait-il réellement besoin de poser la question. Cette blessure était bien la preuve que quand cette femme avait une idée dans la tête, elle allait jusqu'au bout, quitte à se faire mal. Un vrai chat ou une vraie tête de mule. A la voir se soigner, il pouvait continuer à déduire que c'était plus qu'une habitude.

Son rire le tira un instant de sa contemplation et il se passa une main sur la barbe.

- Faut ce qu'il faut, comme on dit.

Combien de fois était-il rentré en ayant l'arcade ouverte? Il ne comptait plus depuis longtemps, mais sa trousse de soin était souvent mise à rude épreuve. Quand elle lui demanda de l'aide, Jean-Baptiste ne se faisait pas prier et venait près d'elle pour attraper les strips.

Avec une certaine douceur, il les posait les uns après les autres le long de la blessure, de façon à ce que la peau puisse se refermer d'elle-même rapidement. Le bout de ses doigts caressait la peau en même temps. La vision de ce corps à moitié dénudé était tout aussi agréable qu'elle l'avait fait remarquer le concernant. Il levait les yeux vers elle avec un petit sourire en coin.

- Est-ce que ce costume te protège vraiment de quelque chose?

Curieux, comme le flic qu'il était.

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif En ligne

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Ven 14 Sep - 21:10

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback
« J’suis pas fan d’avoir un public » répond t’elle avec malice au lieutenant pour ce qui de son uniforme en petit comité. Cat n’a pas vraiment de pudeur, elle ne s’encombre pas de mensonges ou bien de normes ou bien de règles. De plus les sous entendus sont plus de mise, ils sont passés à autre chose aussi elle est juste franche. Elle ne sait pas s’il s’entretient pour les femmes ou pas, elle pense juste que c’est son travail qui fait cela. Comme elle à vrai dire. Son costume ne cache rien, elle le sait mais elle n’a pas ce physique a cause de son costume mais tout simplement parce qu’elle passe sa vie à courir, sauter, s’entrainer, ne jamais perdre de sa souplesse pour continuer de faire ce qu’elle fait le mieux : voler et surtout être libre. Tout comme JB elle se demande s’il va passer cette ligne qui est de plus en plus fine au fur et à mesure des minutes parce qu’il n’y a rien à cacher, il lui plait et c’est la même chose de son côté. Ca se voit à leurs regards, aux petits sourires qui naissent sur leurs lèvres dès qu’une phrase est dite.

Mais tout ça est mis quelques minutes de côté le temps qu’elle soigne sa blessure car, comme souvent, elle n’a pas fait attention à elle, n’en voyant pas vraiment l’intérêt. Elle ne veut pas forcément mourir, en tout cas elle ne recherche pas ça, elle part juste du principe que ce n’est pas grave et que si le jeu en vaut la chandelle alors elle se moque d’y rester. Ce serait juste partir dans un superbe coup d’éclat. Après tout Selina est toute seule, elle a ses refuges et quelques protégées mais ça reste là, tout le monde peut tout a fait survivre sans elle. Alors pourquoi penser au lendemain quand le jour présent est tellement agréable et plein de surprises ? C’est juste ça : vivre aujourd’hui comme si c’était la dernière journée et surtout en rien regretter, ce qu’elle ne fait pas un instant alors que cette fameuse ligne s’efface à mesure que sa fermeture éclair descend. « Tous les chats ? » demande t’elle amusée tout en commençant à se soigner, n’étant pas inquiète que JB puisse voir son corps, cela ne la gène pas.

Son costume est fatigué, il ne l’a jamais vraiment protégé des vraies blessures mais il la protège assez pour ce qu’elle faisait jusqu’à présent. Maintenant que les armes sont de sortie il est obsolète en effet mais elle y tient, il est toute sa vie à vrai dire, il est Cat, il est ce qu’elle a fait de mieux dans sa vie et c’est bête mais pour elle c’est une seconde peau importante, qu’elle ne veut perdre sous aucun prétexte. « Rien ne m’arrête tu devrais le savoir » se contente t’elle de lui répondre parce qu’elle est têtue comme un chat, comme une femme, elle veut ce qu’elle a repéré et c’est comme ça alors elle y va sans se poser de questions en effet, comptant sur sa bonne connaissance de cette ville, des familles, et ayant foi en ses capacités. Parfois ça rate un peu et elle est blessée mais c’est tout. Quelques gouttes d’alcool et on n’y voit plus rien. Elle le laisse  s’approcher et lui donne les pansements pour qu’il puisse la soigner. Très sensible et empathe quand on la touche, elle frissonne légèrement, son désir faisant certainement écho avec celui du flic et ne cherche pas à échapper à ses mains ni a cacher le frisson qui a parcourut son corps.

Est-ce que son costume la protège ? Quand Jb se redresse elle se tourne et pose sa main sur son torse, traçant du bout des doigts les différentes cicatrices qui étoilent sa peau et s’approche pour lui murmurer en français. « Parce que le tien te protège peut être… » Elle lui offre un petit sourire, ne cherchant pour l’instant pas à remonter la fermeture éclair de sa tenue mais remontant sa main le long du torse de Jb pour la poser dans son cou et aller lui soupirer à l’oreille « Merci… » Pour le verre de lait et pour l’avoir soigné. Avec sensualité elle va poser son nez dans son cou comme elle l’a fait quelques heures plus tôt ayant repéré qu’il avait autant réagir à ce contact qu’elle l’avait fait quelques minutes auparavant lorsque ses mains s’étaient posées sur son corps. La ligne a totalement disparu, ce n’est pas pour lui déplaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


authorities

Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : Jean-Hugues Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Ven 14 Sep - 22:45

Longest Night }. Flashback
JB notait la remarque d'un léger rire. Oh elle n'aimait pas le public. Bien il prenait note. Ce n'était pas comme si lui était plus friant de ce genre de chose. Bien au contraire, s'il n'était pas pudique chez lui, dans son intimité, caché par ses murs, c'était autre chose face aux autres. Il restait l'homme fermé et peu aimable que l'on croisait souvent au commissariat. Un rôle qu'il se donnait à la perfection.

- Pourtant avec tes talents d'acrobate...

Encore et toujours, il ne faisait que la taquiner. Il ne doutait pas que comme tous les chats, elle aimait la compagnie des autres, mais à petite dose et que le mieux, restait cette solitude qui était sans doute la meilleure des compagnes. En tous les cas, le français ne s'en était jamais plaint. Et cela permettait ensuite de faire quelques rencontres intéressantes, sans lendemain, juste le temps d'une nuit, un peu comme ce qui était en train de se passer ici. Même s'ils se côtoyaient depuis quelques temps maintenant.

- Surtout une minette en particulier, je l'avoue.

Sans détourner le regard de ce corps que l'on offrait à sa vue. Honnêtement, il ne savait pas vraiment être gentleman sur ce coup, il aurait pu se retourner et attendre qu'elle termine, mais il n'en avait pas envie, vraiment pas. Difficile de cacher qu'elle l'attirait de plus en plus. Et ici, il savait qu'ils seraient tranquilles, personne pour venir les déranger - à moins que Rylee ou un autre membre de l'équipe ne l'appel pour une mission de dernière minute -, ils avaient cette fin de nuit pour eux. Il avait envie d'en profiter... il sentait que c'était réciproque. Mais nos deux protagonistes semblaient vouloir encore se tourner un peu autour. Sans doute que cela augmentait l'envie de l'autre.

- Je l'ai compris oui...

Au fond, le flic espérait ne jamais tomber sur une scène de crime où ce serait elle étendue sous le drap blanc. Autant il avait remarqué que le Batman était un type dont l'armure le protégeait de tout, autant Catwoman, c'était autre chose... elle aurait pu se balader à poil que ça aurait le même effet... quoique... l'effet de surprise lui permettrait peut-être de mieux éviter les balles, parce que ses agresseurs n'auraient pas le temps de comprendre vraiment ce qu'il se passait. Mais ce n'était pas vraiment son rôle de lui dire quoi que ce soit à ce niveau. Et puis, qui était-il finalement, pour s'inquiéter ou pas de ce qu'elle pouvait devenir? Elle devait se moquer de son avis, comme de sa première culotte.

Plus concentré à poser les pansements sur la plaie, il remarqua sans trop de difficulté les petits frissons qui la traversaient. Autant dire que c'était un appel à aller plus loin, mais il se retenait encore. Le français ne pouvait expliquer pourquoi il prenait autant de pincette en sa compagnie. Peut-être était-ce le temps qu'il leur fallait à tous les deux pour abaisser toutes les barrières.

A son tour de ressentir quelques frissons à son contact. Il la laissait le toucher sans trop en être dérangé. A nouveau un petit sourire venait au coin de ses lèvres. En effet, son costume ne le protégeait pas vraiment plus, mais lui portait au moins un gilet pare-balle, ce qui n'était pas rien. Un bleu au niveau du plexus montrait qu'il avait échappé de peu à une mort certaine. Pouvait-elle en dire autant?

- Mais moi je ne cours pas sur les toits la nuit pour voler ou protéger cette ville... je ne fais pas partie de l'équipe des masqués.

Du peu qu'il en avait croisé, il les avait tous - ou presque - découvert avec des combinaisons derniers cris, pour supporter des assauts de voitures blindées parfois. Et elle... elle ne portait que cette combinaison de cuir. Il y avait de quoi se poser des questions, non?

Non, là à l'instant où elle revenait coller son nez dans le creux de son cou, il en oubliait même la raison de leur discussion. L'envie de lutter contre quoi que ce soit qui le retenait encore avait disparue aussi sûrement qu'elle était proche de lui. Lemoine ferma un instant les yeux, glissant son nez contre la peau de son cou à elle, une main venait se glisser à l'intérieur du costume, pour aller caresser lentement la peau de son dos. L'autre venait se poser sur sa joue, pour venir embrasser ses lèvres, l'attirant plus proche de lui.

Le cuir l'emmerdait, réellement, ce n'était pas cette sensation qu'il avait envie de ressentir, mais s'il pouvait être capable d'enlever très rapidement des habits conventionnels, celle de Catwoman était plus problématique, il fallait bien l'avouer. Surtout qu'il comprenait rapidement, en passant sa main sur sa nuque, que pour l'avoir nue, il faudrait qu'elle enlève ce qui protégeait encore sa véritable identité...

- ... tu sais, je me moque bien de cette double vie...

Ce n'était pas dans le sens qu'il n'était pas intéressé par qui elle était vraiment. Mais que s'il découvrait son visage, qu'il la voyait sans son masque, il ne lancerait pas une chasse. Il n'avait pas besoin de connaître son nom... il aimait cette part de mystère. Mais là... enfin, elle pouvait choisir, elle avait toujours le choix.

Le lieutenant n'était pas le genre d'homme à s'imposer, pas de cette manière, pas pour ce genre de chose. Le consentement était la base d'une relation saine entre deux adultes qui avaient envie de la même chose. Si cela lui posait finalement un problème, car elle ne voulait pas se dévoiler, il comprendrait. Il serait frustré bien entendu, mais il comprendrait.

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif En ligne

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Ven 14 Sep - 23:28

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback

Cat se met à rire en l’entendant vanter ses capacités d’acrobates mais ne répond pas. A vrai dire elle l’a fait à une époque mais ce temps est loin, le temps où elle vendait ses charmes pour pouvoir se faire de l’argent et s’occuper de sa sœur et elle n’en a pas honte même si elle sait que le flic ne peut pas le savoir parce que cela fait parti du casier de Sélina et non de Cat. C’est un moment de sa vie, c’était une chose qu’elle a fait parce que, pour une femme qui a besoin de sous, c’est un bon moyen d’en gagner rapidement et sans trop s’emmerder. Elle avait accepté beaucoup de choses et ça elle n’en était pas forcément hyper fière mais c’était comme ça. Aujourd’hui elle assume ce qu’elle a pu faire et sait ce qu’elle ne fera plus jamais parce qu’elle se respecte certainement plus qu’elle ne le faisait à une époque. Mais ce costume, ce cuir noir qui ne protège pas grand-chose lui a permis de se rendre compte qu’elle était capable de plus, qu’elle était capable de faire les choses bien même si elle reste une pie voleuse. Elle sait donc très bien que ces talents d’acrobates elle les a parce qu’elle les a beaucoup travaillé pour pouvoir courir sur les toits mais cette façon de se déplacer, d’attirer le regard sur la chute de ses reins, de capter l’attention pour faire oublier ce qu’elle était en train de prendre en même temps c’est son premier travail qui lui a donné et c’est un tout qui a fait Cat. Cat et Selina sont une seule et même personne mais étonnamment elle se sent surtout capable quand elle a son costume comme beaucoup de super héros, cette seconde peau qui leur octroie beaucoup de capacités et pourtant celui de Cat ne faisait rien de plus que ce qu’elle était déjà capable.

« Mais moi je ne suis pas sous le feu des balles… » Si le fait de voler pouvait en effet l’entrainer devant les balles les méchants utilisaient des méthodes qui se moquaient bien d’un gilet ou pas en fait. Des gazs, des engins de torture, etc. Elle en a vécu des horreurs depuis qu’elle est là, depuis qu’elle protège Gotham autant qu’elle le peut mais elle ne relève pourtant pas le reste de la phrase de JB parce qu’elle ne se juge pas une sauveuse, elle n’est pas une héroïne, elle veille juste sur sa ville parce qu’elle juge que c’est à elle de le faire parce qu’elle la connait par cœur. C’est bête mais c’est comme ça et Selina a beaucoup de défaut mais elle est modeste, elle est dans l’ombre des grands héros de ce monde c’est même bien la première fois qu’elle reste dans l’ombre de Batman par exemple ou bien du commander Steel avec lequel elle s’est battue, la sauver tout comme il la fait lui-même. Elle est d’ailleurs peu appréciée des héros, ils l’appellent quand il y a besoin et elle répond toujours, s’invitant même quand on ne l’appelle pas mais ils se méfient d’elle. Elle n’a pas de côté donc elle est seule et ça ne lui pose pas de soucis c’est comme ça, c’est son choix et elle l’accepte. Et son costume est ce qu’elle est : une solitaire qui ne demande rien à personne et n’a pas la technologie de faire mieux mais elle n’a pas besoin de plus pour protéger les siens.

Elle va le remercier, allant nicher son nez dans son cou sachant qu’il a apprécié ce contact tout a l’heure et apprécie de le réagir aussitôt, passant sa main dans son dos, remontant sa main sur sa joue. Elle relève son visage vers le sien, ses lèvres allant trouver les siennes dans un baiser passionné où elle découvre avec sensualité la texture de ses lèvres, la saveur capiteuse de sa bouche. Se collant contre lui elle passe sa main dans ses cheveux pour se serrer contre lui avant qu’il rompe le contact parce que le costume le gène. Elle savait bien qu’il serait un problème à un moment mais cela ne l’a pas inquiété parce qu’elle ne cache pas autant que les autres son identité, c’est plus une habitude qu’autre chose et elle ne se sent pas en danger avec lui. « Je sais » murmure t’elle contre ses lèvres avant de se reculer légèrement en attrapant son masque au niveau de son nez pour le soulever et le repousser en arrière, dévoilant ses cheveux bruns un peu courts. Elle passa sa main dans ses cheveux parce que le masque les a aplatit et ce n’est pas Cat ça, ça ne la représente pas. Les cheveux de nouveau hirsutes elle lui sourit, ce sourire franc et entier qu’elle offre toujours mais avec cette fois la possibilité pour Jb de voir qu’il illumine tout son visage. Repoussant son masque derrière, cela entraine le haut de son costume et elle dégage son bras gauche, laissant le costume retomber au niveau de ses hanches alors qu’elle se colle de nouveau contre lui. « Plus de double vie… Juste moi » murmure t’elle sans pour autant lui dire son prénom parce que, pour une fois, même sans son costume elle est juste Cat’, ça lui va tellement bien. Elle va retrouver ses lèvres, passant ses bras autour de son cou et relevant légèrement sa jambe contre celle de Jb, caressant sa cuisse de la sienne encore prisonnière du cuir de son costume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


authorities

Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : Jean-Hugues Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Sam 15 Sep - 0:48

Longest Night }. Flashback
En effet, JB ne connaissait pas les antécédents de cette femme, puisqu'il ne connaissait pas sa véritable identité, il ne pouvait pas savoir qu'il venait de toucher une partie de son passé. Mais même s'il le savait, ça ne changerait rien à leur relation, à ce qui était en train de se dérouler. Il n'était pas en mesure de juger les gens qui faisaient ce qu'ils pouvaient pour se sortir de la merde. Il était bien le premier à profiter des filles qui vendaient leurs corps pour de l'argent. La contrepartie étant qu'il les protégeait, qu'il gardait un oeil discret sur elle et que leurs macs savaient qu'ils n'avaient pas intérêts à jouer aux cons avec lui. Et s'il pouvait en sortir une de la rue au moins une fois par an, il pouvait s'estimer content. Alors si un jour il apprenait qu'elle aussi avait été de ces filles... elle n'aurait sans doute droit qu'à un peu plus de respect encore de sa part.

Oui, ce flic était un ripou, mais un ripou avec un code. Il laissait beaucoup de chose passer sous son nez, il trafiquait avec les pègres locales, il empêchait certaines arrestations. Il était capable de tabasser un mec à mort, juste parce que ce dernier lui avait craché à la gueule ou lui avait dit un mot de travers, mais il y avait des trafics qu'il ne tolérait pas. Qu'il n'acceptait pas sur son territoire. Et la traite des humains était sur le top de sa liste noire.

- Non tu te prends des coups de couteau, je sais pas si c'est mieux en fait...

Le français ne cherchait pas à lancer un débat, il voulait juste comprendre, savoir pourquoi elle se mettait ainsi en danger. Rien ne l'y obligeait, elle n'était pas payée pour cela - même si elle se payait elle-même -, elle aurait pu tenter une entrée chez les flics, il l'aurait accueilli sans doute avec les bras ouverts dans la Strike. Non, elle avait plutôt prit le parti de parcourir les toits à la tombée de la nuit, sous les traits d'une chatte. Chacun sa façon de gérer sa vie et cette ville sans doute.

C'était bien le genre de remerciement qu'il faudrait lui faire plus souvent. Leurs lèvres scellées dans un baiser passionné, ils se retrouvaient quelque peu coincés à l'orée d'un rapprochement charnel plus que désiré. La réponse de Cat' fit rapidement comprendre à son futur amant qu'il ne fallait pas qu'il s'inquiète, elle ne fuirait pas tout de suite.

La tête légèrement penchée sur le côté, Lemoine observait la dame se mettre à nue, cette fois-ci pour de bon, devant lui. Il découvrait ce visage qu'elle gardait caché sous son masque et se disait que c'était bien dommage, elle était mignonne, encore plus avec ses cheveux en bataille, son petit sourire montrait bien qu'il était heureux de cette marque de confiance.

- Bienvenue toi. La récupérant alors contre lui sans se faire prier, sa main reprenant sa place dans le creux de son dos, la pressant contre lui, alors qu'il se laissait embrasser un instant, profitant de la douceur de ses lèvres.

Que le cuir soit encore présent le dérangeait moins pour le moment, il caressait la jambe collée à la sienne, ses doigts effleurant parfois plus doucement le flanc blessé, geste instinctif d'un mec qui parfois, était trop protecteur envers ceux qu'il appréciait vraiment.

Ne voulant clairement pas quitter ces lèvres qui allaient finir par le rendre accroc si les baisers continuaient ainsi, il attrapa d'une main ferme l'autre jambe de la dame et la souleva sans plus de cérémonie. Aucunement besoin de calculer les mètres qui les séparaient de son lit, ce dernier n'était pas bien loin, puis qu’installé dans la même pièce. Il suffisait simplement de faire quelques pas pour se retrouver finalement à l'horizontal.

Son nez venait se frotter au sien, comme un chat, lui aussi savait jouer les vieux félins, on le comparait plus souvent volontiers à un tigre qu'à un loup... voilà sans doute pourquoi l'attirance entre eux était si naturelle.

- Mieux là, non?

Reprenant ses baisers, il partait à la découverte de sa peau, sa langue descendait sur sa carotide, peu à peu, découvrant le grain de sa peau sous ses mains, se permettant de les faire se contorsionner pour virer ce qu'il restait d'habits inutiles sur eux. Le costume de chat, le pantalon du flic étaient jetés au sol sans plus d'intérêt, enfin des tenues correctes. JB n'avait pas terminé sa découverte de ce nouveau corps, sa langue dessinait un chemin invisible sur la peau chaude de sa partenaire, il descendait, lentement, prenant maintenant tout son temps.

Pourquoi se presser, alors qu'ils avaient toute la nuit?

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif En ligne

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Sam 15 Sep - 9:57

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback
A chacun sa façon de protéger Gotham en effet. Cat ne demande pas à ce qu’on la comprenne elle sait que personne ne le peut à part peut être la chauve souris pour cette partie là de sa vie mais c’est tout. Les costumes c’est quelque chose que juste ceux qui en portent peuvent comprendre à quoi cela sert. Elle risque sa vie, elle vit au jour le jour, elle aime ce qu’elle vit, elle n’en demande pas plus à la vie. Pourquoi demander plus ? Juste prendre ce qu’on nous donne est bien déjà non ? En tout cas c’est sa façon d’être. Devenir flic ? Ca ne risque pas elle ne peut respecter aucune règle, elle sait bien que la team de JB n’est pas ce qu’on appelle de bons flics mais ils respectent quand même une certaine hiérarchie, ils se protègent les uns les autres et savent travailler en équipe, ce n’est pas quelque chose que Cat sait faire, elle a l’habitude compter essentiellement sur elle-même et accepte peu de monde à ses côtés, oubliant bien souvent qu’ils sont là d’ailleurs. Elle ne veut aucun mal aux gens mais sa vie c’est sa vie, on ne donne pas d’ordres à un chat, on n’attache pas un chat, on ne peut pas enfermer un chat. C’est beaucoup de choses qui font qu’elle ne pourrait pas être flic, elle n’en a pas l’étoffe, elle n’en a pas la mentalité même si elle sait que l’équipe de JB s’approche plus d’une famille que d’une équipe et que ça, elle connait.

Il n’y a pas de débats à avoir aussi elle se contente d’hausser les épaules et de faire une petite moue enfantine quand il lui fait remarquer qu’elle prend des coups de couteaux parce qu’elle ne va pas changer demain et qu’il faudrait qu’ils se connaissent mieux pour s’expliquer tout ça mais ce n’est pas l’objectif du moment. Peut être plus tard, peut être jamais. Alors elle ôte son casque, ce qui retient une bonne partie de son costume et qui cache sa véritable identité parce qu’elle ne se sent pas en danger. Elle sait qu’elle joue avec le feu à faire ça avec un flic mais elle n’est pas inquiète à vrai dire, elle sent qu’elle a rien à craindre, entre félins ils se comprennent et il n’ira pas dévoiler qui est Cat. Le sourire sur ses lèvres quand il découvre à quoi elle ressemble lui plait, elle apprécie ce qu’elle y voit et s’avance de nouveau pour l’embrasser avant d’aller lui murmurer à l’oreille « Ce n’est rien » parce qu’elle sent qu’il caresse l’endroit où elle est blessée mais ça ne change rien à ce qui se passe, elle n’y fait pas plus attention maintenant qu’elle y faisait attention quelques instants auparavant. Beaucoup moins même car ses sens sont entièrement tournés vers l’homme qui est dans ses bras et non sa blessure. Au pire ça se réouvrira légèrement mais elle s’en moque à vrai dire.

Passant ses jambes autour de sa taille, lui donnant aucun mal à la soulever ou la soutenir par sa souplesse elle le laisse le mener sur son lit avant de s’y allonger, l’aidant à virer aussi bien le reste de son costume qui est très collant que le pantalon qu’il avait rapidement passé en allant chercher la trousse de secours. Elle l’attire de nouveau à elle, ronronnant un instant à son oreille, appréciant cette façon féline qu’il a de la convoiter et de la désirer. Ca réveille encore plus ce qu’elle est, tout ce qui fait d’elle un félin. « Bien mieux » fait elle avec amusement, les yeux pétillants de désir alors qu’il s’égare dans son cou puis descend lentement le long de son corps, corps tout aussi marqué que le sien. Cat a vécu beaucoup de choses, son corps raconte une histoire complexe et pas toujours tendre comme celui de JB et elle n’en à pas honte, c’est sa vie. Fine mais musclée sa peau oscille entre quelques centimètres rugueux d’une blessure récente et d’autre plus doux d’une ancienne brulure ou marque qu’elle a depuis de très longues années. Elle possède aussi quelques tatouages, un chat sur son aine, les autres sont cachés par les draps pour l’instant... Elle le laisse descendre, mordillant ses lèvres en se cambrant sous le désir que provoquent ses baisers et ses caresses, passant la main dans les cheveux de son partenaire, appréciant cette douce découverte, sentant que la nuit serait longue, ce qu’elle préfère. Un soupir s’échappe de ses lèvres avant qu’elle ne l’incite à remonter pour capturer de nouveau ses lèvres et inverser les rôles en s’installant sur lui, un petit sourire sur les lèvres, allant le mordre dans le cou alors que son corps ondule lentement contre le sien, cherchant un contact plus enivrant, plus intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


authorities

Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : Jean-Hugues Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Dim 16 Sep - 0:00

Longest Night }. Flashback
Une moue.

- Rien... rien...

Le français avait bien du mal à oublier qu'elle était blessée de côté. Il ne souhaitait pas lui faire mal. C'était même tout l'inverse qu'il visait. Mais que la féline ne s'inquiète pas, notre flic finirait par sans doute oublier ce qu'elle considérait comme un détail. Mais puisqu'il en était à la découverte de son corps, dans son plus simple appareil, il faisait attention.

Il y avait quelque chose de spécial à la découvrir ainsi, à la voir réellement pour ce qu'elle était. Après tout, il avait toujours eu l'habitude de faire avec le masque, de tenter de deviner les traits sous le cuir, sans jamais réellement en savoir plus. Même sur sa couleur de cheveux, il avait pu se tromper, mais il n'était pas déçu de ce qu'il découvrait, bien au contraire.

Et que dire du reste... depuis longtemps, JB avait appris à apprécier le corps des femmes pour ce qu'il représentait, pour ce qu'il lui inspirait. Ses mains continuaient de la caresser, toujours avec lenteur, alors que leurs lèvres étaient scellées. Le petit pétillement qu'il repéra bien rapidement dans le regard de sa partenaire ne manqua pas de le faire sourire, au moins, ils étaient sur la même longueur d'onde, l'envie était partagée, ils en auront mis du temps à l'effacer cette ligne.

Lemoine se rendait compte, peu à peu, qu'ils avaient plus de points en commun qu'on aurait pu le croire. Leurs peaux étaient marquées, chacune à leur manière, mais elle racontait leurs vies. Il n'en avait sans doute pas eu une aussi peu agréable qu'elle, mais l'armée et son boulot ensuite, n'avait jamais arrêté de le marquer. A chaque texture changeante de son grain, il attardait ses lèvres pour un baiser, toutes les cicatrices sur son passage, avaient droit au même traitement. Il prenait soin d'elle, son nez caressant sa peau, s'enivrant lentement de son odeur.

Le tatouage de chat attira un instant son regard, un fin sourire revenant sur ses lèvres, ce n'était pas étonnant, il aurait même pu le parier. Une marque voulue sur sa peau cette fois-ci, qu'il avait aussi au bas de sa nuque, dans le creux entre ses omoplates, une syllabe sanskrite, Om̐. Bien qu'il ne fût pas plus croyant que cela, il aimait la signification de cette image.

La dame décidait qu'il était temps qu'il revienne à elle, alors qu'il n'avait pu encore atteindre son but, là où tout commençait. Mais ce que femme voulait... il répondait au baiser avec passion, se retrouvant bien rapidement sur le dos, à sa merci à son tour. Ses mains venaient se poser sur ses hanches, toujours à l'affût du contact, quel qu'il soit, appréciant pleinement la vue qu'offrait cette position. Grognement félin aux morsures sur son cou, le frottement de leurs peaux ne manquait pas d'allumer ce feu au creux de ses reins.

JB se redressait alors d'un mouvement, pour être assis, il voulait tout autant profiter de l'échange qu'elle, vieux lion aimant participer pleinement aux actions. Ses mains parcouraient son dos, ses flancs, il l'embrassait avec un vif désir. Ses dents venaient mordre doucement le bas de la mâchoire, le menton, le côté sauvage du personnage se réveillait petit à petit en compagnie de cette femme. Ce qui se ressentait dans sa façon de la toucher, devenant plus possessif, plus envieux d'aller plus loin aussi. Sans doute parce que les côtés félins s'étaient trouvés et semblaient être prêt à s'entendre à merveille.

Pourtant, l'animal se contenait encore, il laissait la possibilité à son amante le pouvoir de choisir la suite des opérations, son être tout entier dédier à son bon plaisir. Qu'elle fasse bien ce qu'elle voulait de sa personne, il était tout à elle, oubliant le reste du monde.

Un éclair de lucidité passa pourtant dans ses yeux, perdu qu'il était contre la peau de cette femme.

- J'crois qu'on va avoir besoin de tes talents d’acrobates... dans un murmure rauque, riant légèrement, ses lèvres embrassant le haut de sa poitrine.

L'un de ses bras s'étirait alors sur le côté, pour fouiller dans le tiroir de sa table de nuit à moitié ouvert. Le lieutenant était un homme prévoyant et malgré toute l'envie que cette chatte déclenchait chez lui, il ne tenait pas à lui faire une portée dans la foulée.

Détail d'importance réglé, non sans quelques contorsions déclencheurs de rires, JB avait appris à s'en amuser depuis longtemps, et puis... le lieutenant trouvait cette voleuse craquante quand elle riait, ça lui allait même très bien. Un rire qui alluma un élan chez lui, capturant à nouveau les lèvres de la belle, redoublant de fougue, une main glissant le bas de son dos, l'invitant à prendre ce qu'ils attendaient tous les deux.

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif En ligne

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Dim 16 Sep - 15:53

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback
Avoir pris du temps pour franchir cette ligne rend le moment encore plus intense, elle aime sentir les baisers du français sur sa peau, le laissant découvrir son corps, toutes les marques qui montrent ce qu’à été sa vie même si Cat n’est pas seulement ça. Son métier d’acrobate lui a brisé quelques os, lui a brulé la peau à certains endroits, ses différents métiers toujours très très en marge de la société lui ont laissé des cicatrices de coups, des brulures, des endroits où sa peau resterait toujours plus fine. A cela se rajoute ses tatouages… Toute une vie inscrite sur un corps qu’elle assume, qu’elle aime, qu’elle ne cache jamais vraiment puisque son costume lui colle à la peau sans rien cacher de ses formes, de sa vie. Le corps est une des plus belles choses que la vie ait faite, elle aime ce contact, elle en a besoin, toujours à frôler, à caresser, à câliner aussi bien les chats que les gens qui croisent son chemin. Les contacts l’électrisent, sa peau réagissant à celles des autres, semblant connaitre un peu plus l’autre si elle sent ce contact, ce frôlement. Beaucoup disent que c’est le côté Cat qui fait ça mais elle a toujours été comme ça, ce n’est pas pour rien qu’elle a pris ce costume, parce qu’avant même de le mettre pour la première fois, elle se servait de cela pour faire sa vie. Et elle a gardé au maximum de la distance avec JB, sentant ce côté félin qu’elle savait apprécier et dont elle profite totalement à ce moment là.

Elle veut le garder contre elle, préférant avoir ses lèvres contre les siennes, sentir l’entièreté de son corps contre le sien aussi elle prend le dessus, se collant à lui alors qu’il se redresse pour capturer de nouveau ses lèvres, la mordre, laissant le désir monter de plus en plus entre eux. Un petit rire s’échappe de ses lèvres quand elle comprend à quoi il fait allusion et elle lui murmure à l’oreille « Si tu savais… » tout ce que je sais faire mais elle n’a pas besoin de finir sa phrase, elle sait qu’il a compris aussi elle l’aide à attraper ce qui peut être utile dans ce petit jeu qui risque de durer une bonne partie de la nuit, se penchant avec lui et se tournant légèrement car plus alerte que lui et dévoilant ses deux derniers tatouages, un S sur son omoplate qui cache clairement une marque au fer rouge qu’elle porte depuis pas mal d’années et une tatouage beaucoup plus imposant au creux du dos. Le français récupère ses lèvres avant qu’elle ait eut le temps de faire quoique ce soit et cette fougue lui plait, elle sent que leurs corps se répondent et elle ne demande pas plus, elle veut juste que cela dure longtemps et profite qu’il passe ses mains au creux de son dos pour compléter le mouvement, s’unissant à lui en échappant un soupir contre ses lèvres.

Cat aime prendre son temps, alliant sensualité et fougue, ses mouvement sont toujours lascifs, prenant et donnant le plus de plaisir possible, ne cherchant pas à cacher ce qu’elle ressent, étouffant ses soupirs contres les lèvres de son partenaire. Jouant de sa sensualité, elle se laisse observer, prend le dessus avant de lui laisser, toujours à rechercher un contact plus intense, plus fort. Les deux félins se répondent, profitent l’un de l’autre, s’appartiennent pour au moins cette nuit et elle ne demande pas plus. C’est contre ses lèvres qu’elle échappera quelques instants un long soupir quand le plaisir atteint son paroxysme, son corps se cambrant sous la sensation, amenant son partenaire au même point alors qu’elle reprend son souffle sans forcément lui permettre de se reposer, allant de nouveau chercher ses lèvres, ses mains parcourant son corps pour ne pas faire redescendre la chaleur, voulant rendre les brulures plus intenses. Elle veut profiter de toute la nuit, cette ligne n’a pas été franchi pour si peu, pour si peu de chaleur, pour si peu d’envie et elle sent qu’il partage son avis, continuant de se frotter à sa peau. Le flic et la voleuse sont bien plus semblables qu’ils ne l’avaient envisagé et ce n’est pas pour déranger la jeune femme qui compte bien profiter de chaque moment. Ne jamais attendre le lendemain, prendre tout ce qu’on peut parce que demain pourrait ne pas exister. Elle vit ainsi, elle fait l’amour ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


authorities

Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : Jean-Hugues Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Lun 17 Sep - 0:22

Longest Night }. Flashback
Au moins étaient-ils sur la même longueur d'onde, se comprenant presque sans un mot. Il lui laissait la possibilité de l'aider, ses yeux tombant bien rapidement sur les dessins de son dos, il suivait du doigt le S sur son omoplate, se demandant à quoi il pouvait correspondre. Ses sourcils se froncèrent légèrement en sentant la marque de brûlure sous ses doigts. Alors qu'ils revenaient face à face, son regard noir se plantait dans le sien. JB aurait presque voulu lui demander ce qui lui était arrivé, par quoi elle était passée, mais ce n'était pas le moment. Leurs lèvres avaient mieux à faire que de parler. Pourtant, il n'oublierait pas, ce flic n'oubliait jamais rien. Mais elle serait libre de l'envoyer se faire voir, si ses questions devenaient trop intimes ou pénibles. Il se retrouvait juste à s'intéresser à la fille avec qui il couchait, sans doute parce que ses motivations à porter ce costume et ce masque étaient plus que floues pour lui.

Encore une fois, toutes ces pensées se faisaient balayer par l'instant présent, quand leurs lèvres se scellèrent à nouveau dans un baiser passionné et qu'elle mettait un terme à cette attente en les unissant enfin dans une danse des corps des plus agréables. Il la tenait contre lui avec une certaine puissance, sa bouche ne sachant plus quitter sa peau chaude, grognant de plaisir contre elle, se laissant porter par leur plaisir commun, donnant autant qu'elle, cherchant son plaisir avant le sien, dans un corps à corps des plus agréable. Jusqu'à l'apothéose, cette petite mort si recherchée.

Jean-Baptiste comprenait très rapidement que cette chatte-ci, n'était pas prête à ce que cela s'arrête de sitôt. Il se retrouvait déjà repris dans un tourbillon de baiser et de caresse qui ne lui laissait que la possibilité de s'y perdre et de rendre, au centuple. Puisqu'elle voulait jouer à cela, puisqu'elle souhaitait faire durer le moment, les épuiser sans doute jusqu'à ce qu'ils s'écroulent de sommeil, il relevait le défi. Il redoublait d'effort, ne laissant à Cat' que la possibilité de subir les assauts de sa langue contre sa peau, jusqu'à ce trésor qu'il avait d'abord cherché et qu'il n'avait pu atteindre. Quoi de meilleur que de se retrouver entre les cuisses d'une femme?

Le français avait finalement perdu toute notion de temps et d'espace, il n'aurait pu dire depuis combien de temps ils étaient enlacés l'un dans l'autre, mais les premiers rayons du soleil qui chauffaient doucement son dos, lui rappelait que la nuit avait été très courte. Ils avaient dû s'endormir sans s'en rendre compte, comme deux félins repus. Son corps collé à la tiédeur de la jeune femme, il ouvrait doucement les yeux, pour la voir assoupie, un fin sourire marquant un instant ses traits, avant qu'il ne s'extrait le plus doucement possible des draps et de ses bras, la laissant dormir autant qu'elle le souhaitait.

Lui ne dormait que peu quand il était accompagné en général. Habitude de célibataire qui aimait avoir son lit à soi sans doute. Il profitait de son réveil pour à nouveau faire couler le café, préparant du lait et des croissants pour la dame, qu'il ne soit pas dit que le lieutenant ne savait pas recevoir, avant de revenir se glisser dans le lit, contre son dos, embrassant doucement l'une de ses épaules, caressant la courbe de ses hanches, ayant bien du mal à s'empêcher de la toucher, comme s'il en voulait encore même en ayant été mis ko. Un petit sourire aux lèvres, alors que leurs regards finissaient par se croiser, caressant son nez à sa peau.

- Salut. Bien dormi? Peut-être ne s'étaient-ils assoupis qu'une demi-heure, une heure. Il ne saurait le dire, mais il s'en moquait bien.

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif En ligne

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Lun 17 Sep - 9:47

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback
Maintenant qu’il connait son visage elle n’a pas grand-chose à cacher, elle sait très bien que s’il veut il peut facilement trouver son identité puisqu’elle est des les fichiers de la police pour différents larcins donc elle n’a pas de soucis à répondre à ses questions mais ce n’est pas forcément le moment de lui demander ce genre de choses. Surtout que ce ne sont pas les souvenirs les plus heureux de sa vie mais Cat ne s’y est jamais attardé. Chaque évènement qu’elle a vécu, qu’elle l’ait voulu ou qu’elle l’ait subi, elle l’a toujours accepté et à apprit à faire avec, à apprendre de ses erreurs. Chacun peut dire qu’elle en fait encore beaucoup mais elle sait presque toujours à quoi s’attendre, elle n’a juste pas d’inquiétude sur un lendemain c’est tout. Son corps raconte beaucoup de choses tout comme celui de son partenaire mais peut être qu’ils finiraient par en parler mais pour l’instant il faudrait déjà pour cela songer à respirer, ce qu’ils ont oublié de faire depuis quelques instants, accédant enfin à ce qu’ils désirent depuis le début de cet échange.

Elle ne compte pas le laisser dormir tout de suite, elle a envie de profiter de sa peau jusqu’à ce qu’ils s’écroulent de satisfaction. Elle le laisse quitter ses lèvres cette fois ci appréciant la passion mêlée à cette extrême douceur dont il fait preuve avec elle, lui rendant à son tour ses baisers, son exploration, tout ce qui peut lui offrir les mêmes délices qu’elle. Chacun préoccupé par le plaisir de l’autre la nuit passe avec passion alors qu’il s’assoupit contre elle. Cat vit essentiellement de nuit, dormant le jour aussi elle le sent partir dans les bras de Morphée bien avant elle, le regardant quelques instants dormir alors qu’il passe son bras autour d’elle. Ce geste fini d’ôter toute volonté à de la chatte de partir pour rentrer chez elle même si elle n’a pas l’habitude de dormir ailleurs que dans son lit. Elle finit par se lover contre lui avant de sombrer à son tour même si elle ne dort que d’un œil comme tout chat qui reste à l’affut du moindre mouvement, de la moindre vibration, du moindre changement. Elle n’a pas l’habitude de dormir avec quelqu’un en bonne célibataire qu’elle a toujours été mais elle apprécie ce petit changement pour une fois et se laisse aller en toute confiance contre lui.

Quand le soleil vient chatouiller son nez elle bouge légèrement en sentant JB se lever mais rester allongée, se trouvant plutôt bien ici. Manque juste le ronronnement habituel qu’elle entend tous les matins dès qu’elle bouge un peu et qu’elle dérange tous ses pensionnaires mais soit. Un sourire s’étire sur son visage quand elle le sent revenir contre elle et frissonne sous ses caresses avant de s’étirer longuement et félinement, laissant son visage apprécié le soleil qui se lève et qui réchauffe ses sens. Elle se retourne doucement, se collant contre lui et passant une de ses jambes au dessus des siennes pour les entremêler avant d’ouvrir les yeux. « Salut… » Ils n’ont certainement pas dormi longtemps mais elle ne sait pas trop, n’ayant pas vraiment l’habitude de se réveiller ainsi, au soleil avec quelqu’un dans son lit. Ce n’est pas désagréable, elle aime voir le jour se lever juste avant d’aller se coucher elle est juste un peu décalée là mais ce n’est pas comme si le changement la dérangeait. Au contraire…. « Oui et toi ? » demande t’elle en allant frotter son nez dans le cou du français, ronronnant légèrement à son oreille en émergeant doucement.

Elle l’embrasse dans le cou avant de remonter vers ses lèvres. « C’est confortable chez toi » avoue t’elle en le regardant de nouveau avant de plisser son nez à cause du soleil et de se mettre à rire en voyant un chat devant la fenêtre de la péniche. « Je crois que j’ai été retrouvé » s’amuse t’elle alors que le chat miaule dans sa direction. Les chats la trouvent toujours, ça a toujours été ainsi et cette situation l’amuse beaucoup alors que le félin patine sur la vitre pour qu’on le laisse entrer. Elle fait une petite moue désolée sans vraiment l’être au lieutenant avant de l’embrasser de nouveau et de passer la main sur son torse, caressant du bout de ses doigts ses cicatrices. « Tu bosses ? » demande t’elle innocemment pour savoir s’il faut se lever maintenant tout de suite ou s’ils peuvent prendre leur temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


authorities

Messages : 102
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : Jean-Hugues Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Lun 17 Sep - 19:57

Longest Night }. Flashback
La belle féline réagissait rapidement sous ses baisers et ses caresses, signe potentiel qu'elle dormait autant que lui. Encore un point commun. Il avait ce petit sourire de vieux félin heureux, alors qu'il continuait de caresser sa peau, son nez, toujours, venant flirter avec son grain, alors qu'il la laissait se retourner vers lui, pour planter son regard dans le sien. Se tenant sur un coude, une main retenant sa tête, il l'observait tranquille, se disant qu'elle était mignonne au réveil, aussi.

Jean-Baptiste se retrouvait rapidement prisonnier de ses jambes et de ses bras, mais il s'en moquait, le ronronnement de son amante démontrait qu'elle était bien avec lui et c'était tout ce qui importait à l'instant. Il allait lui mordiller le haut de l'oreille par jeu.

- Comme un loir, ton ronronnement a un effet apaisant sur moi j'ai l'impression. Ou j'aime l'entendre, quitte à passer pour un con à dire ça.

Il s'en moquait bien. Tout comme Rylee, JB n'était pas du genre à tourner autour du pot - même si avec Cat, ils en avaient mis du temps - mais en règle générale, il disait aussi souvent ce qu'il pensait, sans réellement prendre des gants. Ce n'était pas pour autant qu'il était en train de lui déclarer une quelconque flamme, il faisait juste comprendre qu'il appréciait, réellement, sa compagnie. Car il était bien rare qu'une femme reste aussi longtemps dans ses draps... bon... pour la plupart, et pour sa défense, il payait à l'heure.

Il répondait avec plaisir au baiser, lui caressant avec douceur la joue, ses doigts glissant ensuite sur son cou, son épaule, sans la quitter du regard.

- Content que tu t'y sentes bien. Le rire de Cat' résonna rapidement dans la pièce et le flic se tourna pour se retrouver sur le dos et voir ce qu'il se passait à la fenêtre. T'as des gardiens en plus de ça? D'un ton taquin, avant de revenir lui voler un baiser, son nez collé au sien. La question n'était pas anodine, il comprenait pleinement le sous-entendu. Ce fût à lui de rire légèrement. Mmmm.... plus tard.

Honnêtement, le lieutenant n'avait pas envie de bouger et ils avaient fini tard, la paperasse pourrait attendre. De toutes les façons, il avait donné congé à son équipe, il serait seul au bureau, il pouvait donc y pointer quand bon lui semblait. Il rapprochait alors la belle chatte de lui, comme pour lancer un nouveau round, avant d'arrêter ses baisers et de la regarder, malicieux.

- Mais si tu veux remettre ça... je dois prendre des forces, j'suis plus tout jeune. Toujours taquin, avant de se redresser tranquillement. Et ton copain voudra peut-être partager notre petit-déj. Il se levait alors, nu comme au premier jour, s'étirant avec un soupire de bien-être, avant d'aller ouvrir la fenêtre où le chat continuait de s'égosiller.

- Lait? Tout en lui jetant un regard, avant de se diriger vers le comptoir. Son café était prêt, il n'y avait plus qu'à servir. Au lit? Lui faisant un clin d'œil, alors qu'il terminait de remplir les mugs.

Le chat, curieux comme l'était ces animaux, sautait avec grâce à son tour sur le comptoir, pour venir renifler tout ce qui se trouvait à sa portée. JB le poussait doucement pour ne pas qu'il vienne empiéter sur le lait de sa maîtresse et lui en offrait une coupelle, tout en lui caressant la tête.

- Voilà mon gars. Bienvenue.

Lemoine sans être l'ami des animaux, n'avait rien contre eux et il était toujours prêt à nourrir un chat dans le besoin. Voir même à accueillir une chatte chez lui, n'est-ce pas?

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif En ligne

avatar


independent soul

Messages : 659
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Em - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités : .
++ Mes BFF ++



++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++

++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   Mar 18 Sep - 14:42

 
Cat-iste
Longest Night }. Flashback
Cat se met à rire doucement avant d’aller l’embrasser. C’est bien la première fois qu’on lui dit ça sur son ronronnement, généralement c’est plutôt elle qui en parle et les autres se marrent parce que c’est forcément parti prit comme c’est une femme chat qui l’explique. Et finalement, il n’y a pas énormément d’hommes qui ont partagé son lit, Cat aimant le contact mais ne couchant pas non plus avec tous les hommes qui croisent son chemin. Elle est proche, tactile, câline mais pas forcement pour aller plus loin. En tout cas plus depuis pas mal d’années, depuis qu’elle a changé de métier. Elle se remet dans ses bras, ronronnant légèrement et appréciant de l’entendre faire pareil et elle est franche aussi oui elle se sent bien ici, c’est agréable. Elle ne dort que chez elle généralement ou sur les toits quand la nuit est belle et qu’elle apprécie de se reposer sous la lumière de son astre préféré, ça fait d’ailleurs bien longtemps qu’elle ne s’est pas éveillée à cette heure la de la journée et c’est pas désagréable même si elle reprendra vite ses habitudes dès qu’elle sera sortie de cet endroit. Mais parfois ça a du bon de changer ses habitudes aussi elle émerge doucement.

Voir le chat derrière la vitre la fait sourire, elle en rit même parce qu’elle a toujours tendance à appeler les chats du quartier quand elle est quelque part et est plutôt contente de voir que cela fait aussi rire son amant, mais elle revient à la situation présente : elle ne travaille pas mais lui ? Travaille-t-il ? Sa réponse la fait sourire et elle suit le mouvement qu’il lui impose pour se retrouver contre lui, l’embrassant de nouveau avec passion avant qu’il ne rompe le contact et sorte une excuse bidon qui va avoir comme représailles qu’elle va le mordre dans le cou avec plus de vigueur, histoire de lui faire comprendre qu’on ne joue pas à ça. « J’ai pas eu l’impression que tu étais si vieux que ça cette nuit » conclut-elle avec malice en le laissant se lever et en l’observant, ne se cachant pas le fait qu’elle le détaille du regard. Elle le suit jusqu’à la cuisine, l’odeur du café bien présente dans l’air « Oui » Toujours du lait, rien que du lait, elle ne peut pas s’en passer de toute façon. « Pourquoi pas » Elle aime bien manger sur son lit et le petit déjeuner au lit servi alors là elle ne l’a pas eu depuis… Non en fait elle l’a jamais eu tout court et cela lui plait beaucoup. Elle le regarde servir du lait au chat qui s’en régale avant de venir la rejoindre dans le lit, se collant contre son flanc blessé, le pansement ayant tenu le choc comme leur nuit a été surtout douce et langoureuse, rien qui ne permette de défaire sa blessure et tout pour leur plaire.

Elle se redresse quand Jb s’approche, caressant le chat qui ronronne contre elle, lui parlant quelques instants comme s’ils menaient une vraie conversation tous les deux. Cat les comprend mieux que quiconque même si elle n’a aucun pouvoir, elle vit juste avec eux depuis des années, ayant souvent eu qu’eux comme conversation comme elle est plutôt solitaire comme femme. « Merci » fait elle en regardant le plateau et en souriant de voir les croissants « Oh un vrai petit déjeuner français. Tu sais que j’ai jamais mangé de croissants ? » Elle parle rarement d’elle même si elle n’a rien à cacher, déviant généralement les conversations sur les autres ou sur des choses futiles comme tout le monde la croit incapable de se concentrer de toute façon. Ce qui est assez vrai, sauf quand elle l’a décidé parce qu’elle en a besoin. Mais c’est sa meilleure arme aussi : apparaitre comme une femme insouciante que la vie n’a jamais ébranlé. Elle plisse de nouveau les yeux avec le soleil et finit par mettre son visage vers l’astre, fermant les yeux. « Je vois tous les couchés de soleil et parfois les levés mais rarement quand il est aussi fort c’est agréable. » Elle ne vit que de nuit après tout c’est pas très compliqué de le deviner, elle est aussi blanche que l’astre qui est témoin de ses frasques et cela lui convient très bien même si cette chaleur lui fait du bien. Elle commence son petit déjeuner une fois JB revenu à côté d’elle laissant le chat piquer dans son lait dès qu’il le veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: Cat-iste + Longest Night }. Flashback   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cat-iste + Longest Night }. Flashback
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: UNITED STATES OF AMERICA :: gotham city-