AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


authorities

Messages : 276
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Dim 16 Sep - 20:38

Faudra plus qu'une ronron thérapie...
Cette nouvelle vie était plus qu'étrange. Les deux flics qui s'étaient retrouvés mariés et parents, ne s'en remettaient pas encore totalement. Ils cherchaient à comprendre du mieux qu'ils le pouvaient, ce qui avait bien pu se passer et pourquoi ils s'étaient retrouvés ainsi. Marlon ne se souvenait pas de cette autre vie, il semblait qu'il avait toujours été le frère de Rylee... à ça aussi, nos deux flics durent accuser le coup. Rylee avait sans doute plus à gérer que lui niveau émotionnel et on pouvait le dire, la grossesse ne l'aidait guère... la grossesse... JB avait du mal à en revenir. Même s'il tentait de rester calme, de garder la tête froide, c'était... surprenant, étrange, pas normal. Il ne savait quel terme mettre sur cette situation.

Il avait aussi découvert qu'il était plus non plus un policier, mais un diplomate bossant à Washington, pour le compte de l'ambassade de France. Il ne s'était clairement jamais vu avec un tel costume. Ca ne collait pas à son caractère... le temps qui passait, leur permettait de remettre les bouts de puzzle les uns avec les autres, pour découvrir cette vie qu'ils ne connaissaient pas.

Lemoine avait alors profité d'un voyage à Gotham pour tenter de retrouver des gens qu'ils connaissaient et qui pourraient lui confirmer qu'il n'était pas en train de devenir fou, qu'ils n'étaient pas les seuls à se souvenir d'une autre vie, mais pas de celle dans laquelle ils se trouvaient. Mais c'était peine perdue, son plus gros choc avait été de croiser Gregg, bien vivant, heureux dans sa vie, ne se rappelant pas de lui. Lui était passé pour un fou, un vrai. Hébété par cette rencontre, revoir un fantôme n'était pas toujours agréable, il avait erré dans les rues, sans se rendre compte qu'il passait dans les mauvais quartiers.

Un gang ne s'était pas gêné pour lui refaire le portrait afin de le dépouiller. Un verre de lunette fendu - tout comme sa lèvre -, un beau bleu sur la tronche, une bouteille de scotch dans une main, l'autre posée sur ses cotes douloureuses, il s'était retrouvé assis dans l'herbe, là où Mojo aurait dû se trouver, même son plus fidèle compagnon n'était pas là pour tenir un peu à ses souvenirs. Il y avait de quoi désespéré.

Ouais, il en aurait presque pleurer...

Jean-Baptiste scrutait la surface de l'eau, le regard perdu dans le vague, se descendant la bouteille sans réfléchir. Ses sens pourtant encore un peu en alerte, malgré l'alcool.

- J'ai plus rien à part ma bouteille... et j'y tiens... lâchait-il dans un grondement à la présence qu'il sentait s'approcher de lui.

*En français dans le texte
©️️ 2981 12289 0


Dernière édition par Jean-Baptiste Lemoine le Lun 5 Nov - 20:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


independent soul

Messages : 975
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : .sparkle - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Sans attache









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Lun 17 Sep - 10:17

 
Cat-iste
Faudra plus qu'une ronron thérapie...
La petite secrétaire marche rapidement dans Gotham, ayant fini plus tôt comme son patron lui a permis de prendre quelques heures. Selina fait trainer l’état comptable qu’elle doit faire pour Hank pour qu’ils puissent mettre au point les prochaines actions et se permettre de combattre ensemble sans que cela soit trop louche. Coïncidence qu’elle travaille pour lui dans cette réalité et qu’elle puisse donc se rendre tous les jours dans son entreprise sans que cela ne soit étrange. Bien entendu il y a des rumeurs au sein de la boite mais plus sur le fait qu’ils seraient amants qu’autre chose donc elle entretient la rumeur. Cela l’amuse beaucoup car ce n’est pas du tout dans leur idée, Hank déjà dérangé par la proximité physique qu’elle met assez facilement avec les gens mais cela justifie beaucoup de choses. Voyons pourquoi est ce que la comptable passe autant de temps dans le bureau du directeur ? Ouh la la… Selina s’amuse, elle a retrouvé toute sa mémoire, elle ne sait toujours pas comment ils ont pu en arriver là, a ce que toute la réalité soit changée voir toute l’histoire mais elle ne compte pas laisser cela continuer longtemps, il faut qu’ils trouvent ce qui est en train de se passer car elle voit bien que Gotham est en train de mourir doucement et elle ne compte pas laisser faire ça.

Bougeant étrangement souplement bien qu’elle soit en petit tailleur bleu marine et qu’elle préfèrerait largement être dans son costume, elle continue son chemin parmi les quartiers plutôt malfamés de la ville parce qu’elle a besoin de vérifier qu’une des planques va bien, ayant envoyé deux contacts faire un point sur les souterrains histoire de ne pas y envoyer des gens s’il y a déjà le Joker, Black Mask ou autre vilain qui n’a peut être pas oublié qui il était. Elle fait donc le tour rapidement de ses contacts, ayant laissé depuis bien longtemps en arrière l’homme qui est censé à la surveiller et qui ne se rendra compte que dans deux heures qu’elle est partie de Heywood industrie. Cela lui prend bien une heure mais elle est plutôt contente du résultat et elle encourage les gens à aller se mettre à l’abri le plus vite possible, elle sent les emmerdes arriver sous peu et elle tient à protéger au maximum les gens qu’elle peut. Il y a toujours une méfiance à son égard elle le sait, c’est aussi de « leur faute » si Savage s’en prend autant aux habitants des villes mais nous ne sommes plus à un point où faut penser ainsi, faut juste chercher à s’entraider, à penser ensemble avant que cela n’empire.

C’est en finissant son tour qu’elle voit une silhouette au bord de l’eau. Elle s’en approche doucement ayant l’impression de connaitre cet homme et se met à sourire en reconnaissant le frenchy qui semble en meilleur état que la dernière fois qu’elle l’a vu mais pas forcément dans le meilleur non plus. Ca fait un bout de temps qu’elle ne l’a pas vu entre Darkseid, le syndicat, l’épouvantail… Gotham a été bien occupée tout comme eux et elle est plutôt contente de voir qu’il est en vie dans cette réalité. « Ce n’est pas souvent que j’ai vu le lieutenant Jean Baptiste Lemoine boire ainsi… » lâche t’elle en français, sans savoir si c’est bien lui ou pas puisqu’elle a trouvé pas mal de gens n’ayant pas encore tous les souvenirs. Mais quand il tourne la tête, elle voit à son regard qu’il sait qui elle est et elle lui fait un petit clin d’œil. Enfin quelqu’un qui se souvient, c’est fou mais ça fait du bien de croiser des gens qui ont leur souvenir. Elle grimace légèrement en voyant l’état de son visage et  comble la distance entre eux deux, s’agenouillant fémininement comme sa petite jupe tailleur ne lui permet pas de grands mouvements et elle pose ses doigts sur sa lèvre avec douceur. « Et bah tu es dans un sale état » fait elle alors qu’elle porte aussi sur son visage quelques cicatrices de rencontres difficiles mais plus anciennes. « A moins que tu veuille rester à regarder l’eau je t’emmène chez moi, je pourrais te soigner et on pourra discuter ». Parce que sa péniche ne reviendra pas. Enfin s’ils trouvent ce qui a foutu ce putain de bordel y’a une chance mais ce n’est pas en restant ici qu’on changera les choses, surtout que maintenant le monde entier à des oreilles raccordées directement à Savage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 276
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Lun 17 Sep - 23:00

Faudra plus qu'une ronron thérapie...Les doigts crispés sur la bouteille, prêt à l'utiliser en cas de conflit et tant pis pour le liquide perdu, il tressailli un instant en entendant la voix. Une voix qu'il connaissait, qui parlait sa langue natale, qui le reconnaissait. Qui savait qui il était vraiment. Lentement, il tourna la tête, ses yeux clignant comme s'il se pensait dans un rêve un instant et son regard croisa celui de...

- Cat'?

JB ne connaissait pas son vrai prénom, il ne le lui avait jamais demandé. Depuis le temps qu'ils se connaissaient, il aurait pu. Mais cela faisait partie de leur relation, il ne cherchait pas à en savoir plus que ce qu'elle était prête à lui dire de la femme sous le masque. Au moins connaissait-il son visage, elle n'avait pas changée, il était heureux de la savoir en vie, finalement. Et qu'elle se souvienne... son regard suivait ses mouvements, jamais il ne l'aurait cru s'habiller ainsi en civil, mais peut-être était-ce dû à cette nouvelle vie.

Son contact le rassurait un peu, sans doute parce que perdu comme il se sentait à l'instant - sans compter l'alcool qui ne lui réussissait pas toujours -, un léger sourire se fit au coin de ses lèvres, lui tirant une grimace de douleur.

- Me suis fait dépouiller et casser la gueule... tu le crois ça? Dans ma propre ville putain...

Lemoine fixait son interlocutrice, il voyait qu'il n'était pas le seul à avoir dû passer un mauvais quart d'heure, elle l'emmenait chez elle. Il n'avait pas besoin de se faire prier. Hochant de la tête, il se levait doucement, évitant ainsi que le tournis qui pouvait le prendre ne le fasse se rétamer à nouveau au sol et une fois remis sur ses pieds, il ne put s'empêcher de la prendre dans ses bras, la serrant contre lui, glissant son nez dans son cou, ronronnant un instant. Il en avait besoin.

Ils ne s'étaient pas revus depuis une paie, elle avait disparue de la circulation, même si avant que toute leur réalité ne change, ils avaient repris un peu contact. Mais la dernière fois qu'ils s'étaient vus en chair et en os... c'était quand Gregg s'était fait tué, elle l'avait clairement retrouvé dans le pire des états, et aujourd'hui...

- Il est vivant, je l'ai croisé... est-ce qu'on devient fou? C'est quoi cet endroit bordel?

Pas dit que ses mots aient vraiment du sens, surtout qu'elle ne pouvait pas deviner de quoi il pouvait bien parler, mais il se laissa docilement ramener dans un endroit protégé. Surtout que le couvre-feu allait finir par sonner et qu'ils n'avaient pas intérêt à se retrouver dehors. Surtout pas maintenant.

Voilà bien la première fois qu'il entrait dans l'antre du chat. S'asseyant là où elle lui montrait, il attendait patiemment la suite, prêt à se laisser soigner sans opposer une résistance quelconque. Un peu plus calme.

- Toujours avec tes chats?

Est-ce que tout avait changé ou certaines choses restaient immuables?

*En français dans le texte
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


independent soul

Messages : 975
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : .sparkle - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Sans attache









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Mar 18 Sep - 15:14

 
Cat-iste
Faudra plus qu'une ronron thérapie...
Cat passe avec douceur ses doigts sur les lèvres abimées de JB et comprend à son air perdu que ce monde n’a pas du être tendre avec lui non plus. « Calmes toi, c’est normal. J’ai eu le même souci y’a quelques jours. » Elle devait sa survie au passage du justicier que n’est plus Batman mais qui veille quand même sur sa ville. Juste son éthique à changer, il n’a plus aucun scrupule à passer la ligne rouge et il faut absolument que Cat aille lui parler pour essayer de faire ressurgir ses souvenirs parce qu’ils ont besoin de lui rapidement. Mais ce n’est pas son soucis du moment là elle préfère aider JB à partir de cet endroit parce que ça ne sert à rien de boire en regardant l’ancien emplacement de son bateau, ça ne le fera pas revenir. « J’ai mis du temps aussi à me souvenir de tout et que mon corps se rappelle de ce qu’il était. Viens, on va parler. » Elle lui propose de se redresser et reste attentive au cas où il s’écroule. Quand il la prend dans ses bras pour enfouir son nez dans son cou elle est surprise, rougissant légèrement parce que la Selina de ce monde là n’a pas du tout l’habitude d’un contact aussi direct et même si elle a récupéré ses souvenirs elle ne peut empêcher son esprit de lui jouer des tours. Ici cela fait 37 ans qu’elle est une petite comptable vieille fille, on ne change pas tout du jour au lendemain même si elle est plutôt heureuse que ses réflexes reviennent et qu’après plusieurs jours de souffrance, son corps accepte ce qu’elle lui fait endurer.

La dernière fois qu’ils se sont vus ce n’était pas le meilleur moment de la vie du flic en effet, il semble que les choses se répètent… Elle passe son bras par dessus son épaule pour qu’il marche droit et qu’ils puissent aller vite avant de se faire ramasser par la milice. Elle a déjà eu l’occasion de les croiser de très près une fois, elle préférerait éviter maintenant qu’elle est de nouveau elle-même. « Vivant ? De qui parles-tu ? » Gregg ? Ses parents ? Cat ne connait pas l’histoire de JB donc elle ne sait pas trop de quoi il parle aussi elle se contente de le mener à travers ruelles et rues vers son apparemment. Elle vit toujours au même endroit, son appartement étant plus un petit loft bourgeois qu’un repaire de chat mais même dans cette vie là elle reste ancrée dans certaines de ses habitudes. Elle leur fait prendre l’ascenseur et finit par déverrouiller la porte, l’installant dans son canapé. « Toujours. Un chat reste un chat » fait-elle alors que plusieurs pointent le bout de leur nez au même instant, allant renifler le nouvel humain dans l’appartement. Elle va pour refermer la porte quand la voisine arrive soudainement « Melle Kyle ! » fait elle à Selina qui va afficher un grand sourire même si franchement elle se serait bien passée de la commère de l’immeuble. « Melle Roy, comment allez vous ? Puis je vous aider ? » fait elle alors que la voisine se met sur la pointe des pieds pour voir JB derrière Cat. « Euh oui… oui oui ! Je manque de farine et je dois faire un gâteau, pouvez vous me dépanner ? » « Mais bien sur » Elle laisse la porte ouverte, allant chercher ce qu’il faut, la femme entrant et saluant JB de loin en l’étudiant du regard. « Vous êtes sur que tout va bien ? » va-t-elle demander à Cat quand elle revient « Oui oui. Mon ami est hélas tombé sur la même brute que moi aussi je préfère ne pas le laisser seul. Vous deviez vous enfermer pour le reste de la soirée d’ailleurs... Il rode… » Va-t-elle faire d’un ton pas vraiment engageant « Oh mon dieu !!! Merci ! » La voisine va vite prendre sa farine et partir. Ce n’est pas très fairplay mais elle sera tranquille au moins.

Elle se dirige ensuite vers la salle de bain histoire de prendre de quoi soigner JB et se changer pour passer un débardeur et un boxer parce qu’elle se sent toujours horriblement à l’étroit dans son petit tailleur. S’installant à califourchon sur les genoux de JB, elle lui ôte ses lunettes avant de tamponner son visage. « Ca me rappelle des souvenirs… » Fait-elle avec malice faisant référence a leur première nuit ensemble alors qu’elle était blessée elle. « Je vais faire au mieux, nous n’avons plus d’hôpitaux ici, plus rien. » Gotham est en train de s’écrouler même si elle a espoir qu’ils pourront résoudre le problème avant que ce soit vraiment la mort, donc elle espère que JB n’a pas des côtes brisées ou autre blessure plus grave car ça va être compliqué. Elle connait un ou deux médecins qui pourraient peut être l’aider mais pas mieux. « Racontes moi, je vais faire du café ». Elle sait qu’il en a besoin et peut être qu’un bon cachet contre le mal de crane et l’alcool pourrait aider aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 276
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Jeu 20 Sep - 14:39

Faudra plus qu'une ronron thérapie...
Normal, normal... il ne trouvait pas que cela était normal. JB ne s'était clairement jamais fait tabasser ainsi, en se faisant prendre par surprise. Dans son monde, il aurait sans doute mis à son tour une raclée aux mecs. En tous les cas, il se serait vraiment mieux défendu. Ce qui n'avait pas été le cas. Il avait plus subi qu'autre chose et ça aussi, ça le foutait en rogne. Il n'aimait pas cette impression de pouvoir être cassé d'un coup de poing. Mais il serra les dents, ne répondit pas, grogna dans sa barbe et se releva.

Au moins l'acceptait-elle contre elle quelques instants, il appréciait, il en profitait un peu, tentant de se calmer comme elle le lui demandait. Son bras passait autour de sa taille, pour suivre le mouvement de la marche, l'une de ses mains ne s'étant pas desserrée sur la bouteille qu'il sifflait depuis quelques minutes.

- Gregg, putain Gregg. Il est vivant...

Lemoine avait vraiment du mal à se remettre de cette rencontre fortuite et vraiment inopportune, parce que cela rajoutait quelques soucis de conscience au chef d'équipe. S'ils voulaient revenir dans leur réalité, cela voulait dire qu'il mourrait à nouveau. Et il aimait le savoir en vie et bien. Un dilemme qu'il garderait pour lui, ne souhaitant pas rajouter un coup en plus à Rylee.

Au moins se retrouvait-il en sécurité chez la femme chat. Ses amis félins étaient donc là. Il tentait une main vers l'un des plus téméraires qui s'approchait de lui, pour lui faire renifler ses doigts, avant de pouvoir caresser sa tête. Une voix inconnue attira son attention, il eut un petit sourire et un mouvement de la main pour saluer la voisine. Comprenant bien qu'elle était plus là pour voir qui ramenait Kyle - il nota son nom - chez elle. Sans doute pour pouvoir se faire les films qu'elle voulait. Un homme marié en plus de cela... alala...

S'affaissant plus dans le canapé, il laissait les deux femmes finir de converser, la bouteille posée à côté de lui, son regard fixait le plafond, avant de se rendre compte qu'il avait une femme chat sur les genoux, en tenue beaucoup plus décontractée. D'un côté, il l'avait vu sans rien sur le dos, cela ne pouvait le déranger. Ses mains vinrent se poser automatiquement sur ses hanches, avant que son côté marié et fidèle ne lui dise que ce n'était pas ainsi qu'il fallait procéder. Il  eut une moue à cette pensée qui ne le correspondait pas. Ses mains se retrouvèrent pourtant sur le tissu du canapé et non plus celui des habits de cette amante.

- J'avoue que... il se souvenait lui aussi de leur première nuit. Une moue un peu douloureuse passa sur son visage quand elle vint tamponner un endroit plus sensible. Outch... décidément. Hochant de la tête. Merci déjà de t'occuper de moi. Soupirant un peu. J'ai lu ça ouais... Il n'avait pas de côtes cassées, mais sans doute fêlées et pour ça, il n'y avait que le temps qui pouvait y faire quelque chose. Je survivrai au reste. Avec un petit sourire.

Du café! Oui c'était ce dont il avait besoin, avec quelques gouttes de scotch et ce serait parfait. Il se passait une main dans les cheveux, sans bouger plus, bien assis où il était, la suivant du regard.

- Qu'est-ce que tu veux que je t'explique, je me suis réveillé à Washington, marié à Rylee, montrant sa main baguée, on a deux gosses et un en préparation, plus flics, femme au foyer pour elle et diplomatie pour moi... c'est surréaliste... je comprends rien à ce qu'il se passe. Et j'ai parfois l'impression de devenir fou, parce que tout me semble en partie normal, comme si... ça avait toujours été ainsi. Surtout que certains n'ont pas l'air de se souvenir d'une autre vie... mais en te voyant, je comprends qu'on est pas si fou que cela, elle et moi... qu'est-ce que tu sais toi? Tu as dit que tu t'étais souvenue il y a quelques jours seulement? Si tu as des réponses à ce merdier... je veux bien les avoir...

C'était assez démoralisant quand on y réfléchissait. Se retrouver dans une vie non-voulue, avec les mauvais souvenirs. Si au moins, Rylee et lui n'en avaient pas eus et bien... ils vivraient sans doute tranquille, sans se poser la moindre des questions.

Mais serait-ce mieux? Le lieutenant avait un doute là-dessus. En tous les cas, il était toute ouie aux explications que pourrait lui fournir Catwoman, si elle en était capable, bien entendu.

*En français dans le texte
©️️ 2981 12289 0


Dernière édition par Jean-Baptiste Lemoine le Lun 24 Sep - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


independent soul

Messages : 975
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : .sparkle - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Sans attache









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Ven 21 Sep - 15:34

 
Cat-iste
Faudra plus qu'une ronron thérapie...
Selina grimace en entendant que Gregg est en vie. Ok elle comprend mieux. Étonnamment la femme chat est très au courant des affaires internes de la Strike Team et était là le soir où l’agent, le frère de cœur de Jb, est décédé. Elle n’est pas a l’origine de l’histoire mais il n’avait fallu qu’une heure avant que la nouvelle du décès de l’officier soit sur les lèvres de tout le monde dans Gotham aussi elle avait été voir si tout allait bien sur cette péniche qu’elle finissait par connaitre, surprise de la trouver ainsi, soucieuse de l’état dans lequel se trouvait le lieutenant. C’était ainsi. La femme chat pouvait s’attacher aux gens et elle était restée avec lui histoire d’être sûre que tout allait bien même si rien ne pouvait bien aller avec cette perte. Elle comprend donc le soucis qu’il a aujourd’hui. « Je sais tout a changé, moi aussi j’ai des revenants » C’est comme ça on ne peut rien y faire et oui si la réalité, LEUR réalité, revient les choses reprendront certainement leur place -enfin elle espère- et ils vont perdre de nouveau les êtres chéris et retrouvés mais c’est ainsi. Elle a fait le deuil de cette nouvelle même si le jour J, le jour où tout est revenu, elle n’a pas vraiment apprécie non plus de comprendre qu’elle était en train de lutter pour un monde dans lequel elle n’aurait de nouveau pas de parents … Enfin pas de parents aimants et vivants dirons nous…

Elle s’occupe de virer la voisine puis s’installe sur JB pour lui soigner son visage avant que ça s’infecte, notant le changement de mouvement, s’en amusant aussi mais ne disant rien pour l’instant. « Ca va finir par devenir une habitude. Tu sais que je vais demander beaucoup en échange » fait elle malicieuse avant de déposer un léger baiser sur ses lèvres et de se redresser pour lancer un bon café avant de sortir d’un tiroir de sa cuisine un tube d’anti douleur qu’elle a récupéré depuis quelques jours histoire de survivre à ce qu’elle fait endurer à son corps. « Tiens prends ça déjà ça ne te fera pas de mal ». Fait-elle en posant un grand verre d’eau et deux comprimés.  « Outch… J’ose pas imaginer l’état de Rylee » fait elle en faisant la grimace parce qu’elle connait moins la coéquipière de JB mais elle sait que ce n’est pas vraiment dans ses plans d’être mariée à son chef, mère de famille et la totale… Elle évite de faire des blagues sur le fait qu’ils soient mariés comprenant très bien au regard du lieutenant que ce n’est pas du tout le moment. « Attends j’amène ton café et on reprend. Lâches ta bouteille va, on a besoin du flic clair que tu es normalement. » Elle ne sait pas si Jb va venir les aider ou pas mais elle a besoin qu’il se sorte un peu de son brouillard alcoolisé sinon ça sert à rien. Elle finit par poser une tasse de café devant lui, une mug de lait devant elle et un morceau de pain « Tiens. Ca t’aidera » fait elle avec un clin d’œil parce qu’elle a finalement pris quelques habitudes après avoir découvert le pain français. Le petit couple n’est plus là mais elle a eu la chance de tomber sur leur réserve en fouillant Gotham. Il n’est pas ultra frais mais c’est mieux que rien.

Elle s’installe a côté de Jb, assise sur le dossier du canapé par habitude. « Alors déjà jte le dis tout de suite j’ai pas énormément de réponse, on travaille dessus mais hélas il nous manque trop d’éléments pour que tout colle. » fait elle en buvant une gorgée de son lait. « Donc non je ne sais pas ce qui se passe. Quelqu’un a joué avec notre réalité clairement. Ce n’est pas juste psychologique c’est complet. Si ta vie te parait logique c’est qu’elle l’est en fait. C’est comme si on était dans un monde parallèle ou qu’à un moment de notre vie, un infime changement ait impacté toute la suite de l’histoire mais donc dans cette vie là tu es bien marié avec des enfants, moi petite secrétaire comptable… Et ouais… Te moque pas je peux faire très mal avec ma calculatrice » fait elle avec humour avant de manger un bout de pain. « Je ne sais pas pourquoi des gens se souviennent et d’autre pas du tout. Mais pour moi par exemple c’est un ensemble de situations qui ont fait ressortir ce que je suis « vraiment » et qui ont fini par faire comprendre à mon esprit que cette vie n’était pas logique mais l’ancienne oui. Et le souci c’est que même si l’esprit semble plus au taquet pour comprendre, comme pour toi par exemple, le corps reste celui de cette vie. » Si t’as jamais fait de sport dans cette vie tu ne vas pas devenir pro en deux minutes parce que tu te souviens. « Pourtant en forçant ton esprit et ton corps à continuer de comprendre que cette vie n’est pas la vraie, tu finis par te retrouver. Ca fait mal mais tu y arrives. Restes des petites habitudes ancrées en toi mais tu retrouves quand même ce que tu étais. Après je te conseille pas d’y aller aussi fort que moi -j’ai besoin d’être de nouveau Cat rapidement vu la situation- mais par des petites choses genre… entraines toi de nouveau, travaille tes réflexes, reprend tes habitudes de flic tu les as forcément pas perdu,… A force d’aller contre ce que cette vie t’impose tu vas retrouver ce que tu étais » Elle va indiquer sa bague. « Enlèves-la par exemple. Rappelles toi qui tu es. Même si tu viens de te faire défoncer la gueule t’es pas un petit diplomate, t’es un flic, tu connais ses abrutis, tu sais les avoir » fait elle en essayant de le faire réagir comme il le faisait avant, avant de se réveiller dans cette vie qui n'est pas la sienne. Combattre, se relever, pas sombrer comme le jour de la mort de Gregg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 276
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Ven 28 Sep - 0:55

Faudra plus qu'une ronron thérapie...
Au moins, ils étaient tous dans la même galère. Ceux qui se souvenaient, qui découvraient des gens morts revenus à la vie, d'autres qui avaient peut-être aussi tout bonnement disparu... en y réfléchissant, JB se disait qu'il avait eu de la chance de se réveiller aux côtés de Rylee. Au moins elle était toujours là, elle existait encore, son existence n'avait pas été effacée d'un claquement de doigt. C'était ces petites choses qui permettaient de se rassurer, au moins un peu. Juste ce qu'il fallait pour tenir face à la folie que représentait cette vie, qui n'était pas la leur.

Catwoman sur ses genoux, il en oubliait un peu ses soucis. Parce que ça avait toujours été simple avec cette femme. Ils ne se prenaient pas la tête, ils étaient amants, ils savaient appréciés la compagnie de l'autre. Et dans cette tempête, elle était un peu sa source de calme, comme le jour du décès de Gregg. Il sourit encore à sa remarque, tout en la fixant.

- Mmm... je peux payer en nature? Taquin. Mais tu sais que je te rends bien la pareille.

Rappelant ainsi que lui aussi, se retrouvait parfois à jouer les infirmiers avec elle. Leur première fois en était bien la preuve. C'était lui qui s'était retrouvé à s'occuper de l'une de ses plaies. Une marque qui avait sans doute disparue de sa peau... comme toutes les siennes d'ailleurs. Même son tatouage avait disparu. Il avait été bien trop sage dans cette vie.

Le baiser le prend un peu surprise et si le flic aurait retenu la belle féline pour approfondir un peu les retrouvailles, le diplomate lui, resta plus stoïque. Cette impression d'avoir une double personnalité lui était pas mal désagréable quand même. Il l'observa s'éloigner, la remerciant pour les cachets. Il en avala trois sans attendre.

- Mmmm... elle est plutôt de mauvaise humeur, mais parfois je sais pas si c'est dû à la situation ou aux hormones... j'te jure... une femme enceinte c'est vraiment quelque chose et j'y connais rien...

Oui, se remettre les idées au clair, ce n'était pas la plus mauvaise des idées. Lemoine abandonnait la bouteille sur la table basse du salon, grognant légèrement de douleur, avant de se remettre plus confortable dans le canapé. Il la remerciait à nouveau, pour le café cette fois-ci et en prit une grande rassade, tout en l'écoutant, attentif du mieux qu'il pouvait l'être. A voir, personne n'avait vraiment l'air de savoir ou comprendre ce qu'il en retournait, mais tous ceux qui en étaient conscients, étaient d'accord pour dire qu'il y avait un problème.

Laissant sa tête partir en arrière pour la poser sur le dossier, afin d'observer la femme chat assise en hauteur, comme toujours, il réfléchissait à tout cela, sans vraiment trouver de solution. Qu'est-ce qu'un pauvre humain pouvait faire contre une pareille situation? Il n'en savait strictement rien.

- Ha... je te vois parfaitement en comptable. Avec un petit sourire, il ne se moquait pas, ce n'était pas son genre voyons. Je sais que cette vie n'est pas la vraie, je l'ai sû du moment où je me suis réveillé dans ce lit avec Rylee... le soir d'avant on rentrait d'une mission bien pourrie comme Gordon sait me les refiler... et bim... vie de famille, changement de ville, Rylee comme seul point d'ancrage... j'aurai peut-être voulu découvrir au fur et à mesure que les choses n'allaient pas. C'est assez violent comme réveil quand même. Il se frottait lentement la barbe. Te blesse pas non plus, on a besoin de toi en top forme. Haussant un sourcil, levant sa main baguée pour observer l'alliance à son doigt. T'as du savon? Elle ne s'enlèverait pas aussi facilement. Mais d'un côté... s'il le faisait... on a des gosses... ils ont pas l'air de se souvenir d'autre chose. Je ne veux pas non plus les traumatiser ou risquer de leur faire peur si je change certaines habitudes, déjà qu'ils doivent se dire en ce moment qu'on doit pas tourner rond avec leur... mère. Soupirant un peu. Mais tu as raison, je vais reprendre l'entraînement et ne plus laisser ces petits cons me poutrer la gueule aussi facilement.

Lui offrant un petit sourire, les doigts de sa main proche du pied de la féline, glissait lentement sur sa peau, ne cherchant pas à les retenir, faisant taire la petite voix dans sa tête qui disait de ne pas le faire. Et sa famille alors? Ce n'était pas la sienne, il se forçait à le penser et le combat pouvait être rude. Quoi qu'on en dise, le français avait un véritable côté protecteur et paternel qui était bien ancré dans cette réalité, les gamins, il les aimait quoi qu'il cherche à nier. Une folie...

- Je suis content de voir que tu es encore toi... ça fait une alliée en plus dans ce bordel. Est-ce qu'il y a d'autres... gens comme toi qui se souviennent? De ceux qui pourraient réellement faire quelque chose contre ce qui nous arrive?

Jean-Baptiste détaillait un peu plus les traits de la belle, cherchant les différences physiques qui auraient pu s'opérer avec cette nouvelle donne des cartes. Il remarquait les différentes marques de coups, fronçant légèrement les sourcils.

- T'as l'air d'en avoir bien prit, toi aussi. Sa main massait lentement la cheville, sans qu’il n’y pense plus.

*En français dans le texte
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


independent soul

Messages : 975
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : .sparkle - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Sans attache









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Lun 1 Oct - 13:30

 
Cat-iste
Faudra plus qu'une ronron thérapie...
« Dois-je vraiment répondre ? » demande Selina avec malice quand il lui demande s’il peut payer en nature puisque cela a toujours été simple entre eux, ils sont amants, ils s’apprécient et c’est très bien. Ils ne se demandent pas plus. Quand il lui rappelle qu’il l’a soigné aussi elle s’en amuse, c’est vrai que la toute première nuit qu’ils ont passé ensemble elle avait pris un coup de couteau quelques heures auparavant et qu’il l’avait aidé à se soigner. Peut être que ce sera toujours comme ça : se retrouver quand ils ont besoin de quelqu’un de confiance pour se soigner, parler, rester au calme quelques instants parce que l’autre ne demande rien en retour. A vrai dire c’est une « relation » qui convient à Cat, il est toujours important d’être bien entouré, surtout quand on est comme eux. Elle finit de le soigner avant de l’embrasser et de se redresser pour aller faire un bon café, lui filer de quoi calmer ses douleurs et espérer avoir la tête claire. Elle n’est pas surprise d’apprendre que Rylee est de mauvaise humeur, elle ne sait pas comment elle aurait réagit si elle s’était réveillée mère de famille et enceinte. Quoiqu’en y pensant, ça lui aurait fait bizarre mais Cat n’est pas contre une famille, elle n’a juste jamais vraiment eu l’occasion de se poser et elle aime les enfants des refuges comme les siens, ils lui manquent d’ailleurs. Tout comme Damian. Elle revient se poser près de JB avec son verre de lait et essaie de lui expliquer ce qu’elle croit comprendre même si tout est très flou. Comment Savage à fait cela, on n’en sait rien du tout…

Elle se met à rire en se penchant pour attraper sur la table basse ses petites lunettes et les mettre. « Promis si on revient je viens te voir un soir ainsi » fait-elle avec malice parce que vaut mieux en rire après tout. En tout cas c’est l’avis de Cat qui sait très bien aussi ce qu’elle va perdre en revenant a sa vraie vie mais ici ce n’est pas son existence, ce ne sont pas ses choix et elle ne désire pas y rester. « Le réveil est violent dans tous les cas JB. » se contente t’elle de répondre parce qu’elle ne pense pas avoir eu un réveil vraiment très agréable. Elle a la « chance » de ne pas se retrouver dans une situation familiale qu’elle ne gère pas mais ça ne change pas grand-chose, elle a juste eu la chance que tout revienne quand elle était avec Hank, ce qui lui a évité de passer pour une dingue devant de parfaits inconnus mais voila. « Faut que je reprenne mes réflexes. Les choses vont bouger c’est sûr. » Elle ne sert à rien sans ce qu’elle est donc elle doit redevenir Cat même si c’est douloureux ou dangereux. Au contraire c’est bien qu’elle redevient elle-même si elle fait de nouveau des choses totalement inconsidérées non ?

« Les enfants sont bien plus forts qu’on ne le pense » fait Selina en lui faisant un sourire. « Ne t'inquiétes pas, vous les avez aimé pendant des années, ils ne vont pas se sentir mal parce que les choses changent un peu. » Elle n’est pas mère elle n’a peut être pas le recul pour dire ça mais elle s’est gérée toute seule, elle a géré sa sœur, elle s’occupe d’orphelins, les enfants ont une capacité à voir ce qui les arrange qui les protège de beaucoup de choses heureusement. «  C’est juste un exemple pour la bague, il faut en effet que tu redeviennes toi même. Même juste pour les protéger le jour où les choses tourneront mal. Après j’ai moyen ici de vous protéger si tu veux parce qu’aucune ville n’est sure en ce moment. » propose t’elle en se souvenant de ce que Hank lui a dit. Elle peut en profiter pour protéger des gens et si elle peut aider JB elle le fera. « Hélas non nous ne sommes pas beaucoup. Il y a des résistants forcément mais si tu veux parler de héro… Batman n’est pas Batman il est un justicier sans limite mais au moins il devrait bouger le jour J. » Même s’il risque de faire pas mal de dégâts, ce que le vrai Batman ne permettrait pas mais il viendra certainement combattre s’il y a besoin. « Le commander Steel est toujours au combat heureusement. Et pour les autres je ne sais pas. » Et ça ne fait pas beaucoup du coup mais c’est mieux que rien.

Elle passe avec douceur ses doigts dans les cheveux de JB alors qu’il la regarde en lui posant toutes ses questions puis finit par se laisser glisser le long du dossier du canapé pour s’installer à coté de lui, posant un de ses bras sur le dossier, derrière le flic. « Oh ça. On a essayé de me violer y’a quelques jours, avant que je retrouve ma mémoire. Coup de chance pour moi j’ai eu de l’aide donc j’ai juste eu quelques bleus. » fait-elle sans aucun détour parce qu’il n’y a aucune façon de dire ça à part avec honnêteté. Elle se souvient encore de la gêne qu’elle a sentie après cette histoire, se demandant si c’était de sa faute. Aujourd’hui elle est consciente que non et elle aurai bien botté les fesses de son agresseur si Batman ne l’avait pas déjà tué. « Gotham n’a jamais été une ville facile mais c’est encore pire aujourd’hui car les familles et les gangs qui maintenaient l’ordre dans leur quartier ne sont pas là pour la plupart. » Cat est comme JB elle a toujours pensé que pour que Gotham tienne il fallait jouer à un jeu toujours à la limite entre le blanc et le noir et aujourd’hui il n’y a pas cet équilibre et tout s’écroule. Elle va frotter son nez dans le cou de JB, retrouvant les gestes de la vraie Selina et ronronner légèrement. N’est ce pas la meilleure des thérapies pour aller mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 276
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Mer 3 Oct - 21:48

Faudra plus qu'une ronron thérapie...
Un simple sourire marquait les traits du français. Non elle n'avait clairement pas besoin de répondre. Il savait parfaitement que payer en nature lui conviendrait parfaitement. Leurs quelques nuits ensemble pouvaient parfaitement en témoigner. La compagnie de cette lui était réellement agréable. Il trouvait toujours amusant de la retrouver sur le pont de Mojo, alors qu'il rentrait d'une journée harassante. Comme si elle pouvait sentir son besoin de se retrouver dans des bras complices et plutôt câlins. Quoi qu'on en dise, malgré sa nature plutôt sombre, enfin comme son métier l'avait rendu, JB aimait les moments hors du temps, qui lui permettait simplement de profiter d'un peu de douceur. Ce n'était pas grand-chose de demander, mais il pouvait le payer parfois cher, il le savait aussi. La loi dans ce milieu. Même si pour le coup, ce n'était plus cette vie qu'il avait... la vie de famille, c'était clairement autre chose.

Lemoine observait Miss Kyle avec ses lunettes, haussant les sourcils, quelque peu amusé. Si elle le lui proposait si gentiment, il n'allait clairement pas dire non.

- Tu peux, tu peux... ça me donnera quelques idées. Avec son petit air malin.

Il prenait une gorgée de café, en grimaçant quelque peu, laissant ses deux mains sur le mug, pour les réchauffer lentement, tout en écoutant son interlocutrice. Peut-être que n'importe quel réveil pouvait être violent... elle avait raison, se rendre compte qu'on n'était pas dans sa vie, était choquant. Surtout quand on ne pouvait pas comprendre le pourquoi du comment. C'était ce qui avait le plus fait flipper notre couple de flics quand ils s'en étaient rendus compte. Heureusement que Rylee était à ses côtés quand même. L'avantage de se connaître sur le bout des doigts, c'était bien aussi de pouvoir réussir à gérer au mieux l'anxiété de l'autre, même si ça pouvait s'avérer compliqués. Mais leur complicité leur permettait de gérer la situation au mieux. Surtout le paraître qui devait rester, quoi qu'il arrive... leur entourage les regardait déjà assez bizarrement comme ça.

- Tu le sens ou tu sais quelque chose? Sur le fait que les choses allaient bouger.

Encore une fois, la femme chat devait avoir raison. Les gosses ne réagissaient pas trop mal aux réactions étranges de leurs parents. C'était comme s'ils passaient tous une mauvaise passe ou un truc du genre. Pourtant, il tenait à les protéger, c'était plus fort que lui.

- Ces mômes sont quand même incroyables... intenables et hyperactifs mais... enfin... il soupira en se passant une main derrière la nuque pour la frotter un instant, avant de revenir sur Cat'. Ah oui? Nous protéger comment? Je prends note, ce serait pas mal en effet, si tout tourne mal de pouvoir les mettre à l’abri. Ainsi que Rylee, même si elle va gueuler... mais dans son état...

Il voyait mal donner l'autorisation à sa... cette femme enceinte de venir au front avec eux. Bon, s'il y avait déjà deux "super-héros" de réveillés, c'était déjà ça. Il y en avait sans doute d'autres, tout le monde n'avait pas oublié, ils étaient plus à se souvenir, le français en était persuadé. Les doigts dans ses cheveux lui firent un instant perdre le fil de ses pensées, il apprécia la caresse à sa juste valeur, ronronnant même quelque peu. Un point sensible chez cet homme que son cuir chevelu. Comme un chat d'ailleurs.

Bon la suite le remis bien rapidement sur les rails et il fronça les sourcils. Même si Catwoman parlait de cela avec un air un peu détaché, lui prenait les menaces de viol, le viol en lui-même très au sérieux et refaisait toujours le portrait de ces enfoirés. Il en trouvait toujours l'occasion. Heureusement qu'elle n'avait rien eu oui. Il lui caressa la jambe avec plus de douceur, sans la quitter des yeux.

- Mmm... Heureusement oui.

Il l'accueillait contre lui sans trop y réfléchir, appréciant la caresse du nez contre sa peau, il tournait légèrement la tête pour venir embrasser son front.

- J'ai cru le voir oui... quel bordel...

Sa main caressait tranquillement sa joue, il restait dans cette position sans bouger, observant la nuit qui tombait par la fenêtre. JB allait donc passer la nuit ici, ce qui n'était pas pour lui déplaire, même s'il avait une pensée pour... les siens chez eux. Il espérait que tout allait bien. On lui avait piqué son portable, difficile de pouvoir mettre Rylee au courant.

- Je peux emprunter ton téléphone?

*En français dans le texte
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


independent soul

Messages : 975
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : .sparkle - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Sans attache









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Jeu 18 Oct - 13:33

 
Cat-iste
Faudra plus qu'une ronron thérapie...
Un sourire nait sur les lèvres de Selina quand il confirme qu’il veut bien qu’elle vienne le voir avec sa tenue de comptable parce que c’est agréable d’imaginer l’après, le retour à la vraie vie. Faire des projets même s’ils sont aussi peu sérieux que celui-ci c’est ce dont la femme chat a besoin pour avancer, même si le fait de retrouver ses souvenirs lui a permit de se stabiliser un peu mieux. C’est amusant d’ailleurs de penser que quelque chose puisse la stabiliser alors qu’elle est bien une personne qu’on n’imagine pas du tout ainsi mais malgré tout, elle a trouvé un équilibre avec ce qu’elle est et a besoin de reprendre ses habitudes, ses vols, sa protection des autres même si on l’associe plus à la voleuse qu’à la protectrice. Mais un chat reste un chat et il veille sur ceux qui lui appartiennent et cette ville est la sienne, elle l’a toujours été et cela ne va pas changer même dans cette réalité. « Je le sais. » se contente t’elle de répondre parce qu’elle parle beaucoup avec Hank et qu’il lui a dit que tout allait bouger rapidement, il l’a envoyé récupérer des informations qui font penser qu’il y a aura une attaque frontale sous peu et elle espère bien avoir mis assez de gens à l’abri même s’il y aura forcément beaucoup de dégâts. Si seulement ils avaient plus de jours pour pouvoir gérer tout ça.

« C’est normal ce sont les tiens. C’est étrange de dire cela mais c’est vrai, et tu es quelqu’un de bien. Protèges les autant que tu le peux car si le monde revient comme nous l’avons connu ils ne seront certainement plus là mais ne t’inquiètes pas, vous les aimez, ils vous aiment, ça fait tout pour un enfant. » Ce n’est pas du tout la même chose pour des adultes mais pour les enfants c’est le sentiment le plus important donc faut s’y raccrocher. « J’ai l’adresse d’une planque du commander donc je peux te la donner et vous allez vous mettre à l’abri dès que ça dégénérera trop avec les enfants. Ok ? » Elle peut au moins faire ça pour JB. Elle n’a donné l’adresse à personne parce qu’elle ne peut pas se permettre de faire des choix et qu’il y a aussi dans Gotham des endroits pour pouvoir protéger les gens mais JB ce n’est pas tout le monde pour Cat donc le mettre à l’abri, c’est la moindre des choses, en souvenir de tous ces bons moments entre eux.

Elle caresse ses cheveux avec douceur, souriant de le voir répondre à ce geste et se laisser glisser le long du canapé pour se caler contre lui comme avant pour continuer de discuter des rares supers héros dont elle a connaissance et elle espère bien en trouver d’autre en bougeant peut être un peu vers Washington mais pour l’instant elle doit déjà gérer sa ville. Ville qui commence à poser pas mal de soucis d’ailleurs parce que Gotham n’est déjà pas un endroit particulièrement facile en temps normal alors avec les dernières descentes de la milice cela met le feu au poudre et il y a beaucoup de personnes qui en profitent, elle a même fait une très mauvaise rencontre y’a peu mais heureusement elle s’en est bien sorti parce que Batman était dans le coin. « Je vais bien… » souffle t’elle a son oreille en sentant bien son regard sur elle après qu’elle lui ait raconté l’histoire du viol. Elle va bien, pas d’inquiétude à avoir et elle se calle contre lui, son nez dans son cou comme elle a prit l’habitude de le faire quand il est là.

« Hum… Attends je dois pouvoir t’en filer un même » fait elle en se redressant avec souplesse pour aller ouvrir une commode, en sortir des bijoux et autre babioles que la femme chat affectionne parce qu’elle a retrouvé ses vieilles habitudes. Elle finit par sortir deux téléphones dernière génération après avoir aussi sorti une grosse liasse de billets et les allume tous les deux avant d’en ranger un parce qu’elle a oublié de le faire débloquer mais pas l’autre. « Tiens, gardes le ça peut être utile » Et puis ça lui évite de prendre le sien vu qu’elle sait par Hank qu’ils sont très surveillés et qu’elle préfère ne pas faire repérer JB a cause du sien. « Fais gaffe à ce que tu dis, on est tous très surveillés, je ne sais pas si tu le sais. » rajoute t’elle rapidement avant de lui filer le téléphone et en lui faisant signe de plutôt aller téléphoner dans sa chambre, loin des fenêtres. Elle le laisse tranquille pour aller préparer à manger pour les chats qui vont tous apparaitre comme par enchantement d’un peu partout dans l’appartement avant de leur préparer un petit truc à manger aussi. Cat n’est pas une grande cuisinière normalement mais dans cette vie là elle s’en sort plutôt pas mal, ça lui fait étrange même. Elle finit par aller voir si tout va bien, s’appuyant contre le chambranle de porte de sa chambre où il y a une photo d’elle avec ses parents. « Tout est ok ? » demande t’elle par curiosité avant de pousser du pied ses affaires parce que c’est une bordélique finie et y’a des vêtements, sous vêtements et chaussures partout dans tous les coins de la pièce. « T’as faim ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 276
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Mer 7 Nov - 14:35

Faudra plus qu'une ronron thérapie...Catwoman avait donc des informations en plus et JB était heureux de savoir que les choses allaient bouger. Mais allaient-elles seulement bouger de sorte qu'ils retrouvent tous leur vie? C'était bien là la question phare, que tous les éveillés devaient sans doute se poser. Quel moyen pouvait leur permettre, à tous, de revenir dans la bonne réalité. Quand il y pensait, le français avait l'impression de perdre un peu pied, toutes ces notions de physique quantique le perdait en quelques secondes, il n'avait pas l'esprit fait pour de tels raisonnements.

- Mmmm... tu me tiendras au courant?

Si par hasard il manquait le coche, mieux valait qu'on le lui rappel. La suite lui fit lever les sourcils, tout en observant son interlocutrice. Il n'avait jamais pensé que les enfants pourraient disparaître, il espérait que ces derniers avaient des parents quelque part, aussi. Imaginer qu'ils pouvaient disparaître réellement de la surface de la Terre lui tira un léger pincement au cœur et il se mordit quelque peu la lèvre inférieur, remettant en perspective ce besoin si pressent de se retrouver dans son monde. Il ne voulait pas que les gamins n'aient pas de futur possible. Ce serait injuste... et voilà, il n'y pouvait rien, sans doute son côté paternel et protecteur qui se réveillait... il s'attachait bien trop vite.

- Et beh... t'as la manière de dire les choses toi. Fit-il pour tenter de dédramatiser ses propres pensées. Ok, merci.

Lemoine mettrait toute sa petite famille en sécurité, ça c'était une certitude. Mais peut-être qu'il serait prêt à donner un coup de main, s'il avait moyen de se rendre utile. Tout comme Rylee, il n'était pas vraiment du genre à supporter de se tourner les pouces, pendant que les autres étaient en avant-scène. Même pour un diplomate de sa carrure, il y aurait des choses à faire, il le savait.

Ils redevenaient plus proche, le ronronnement de la belle ne lui faisait pas de mal, bien au contraire. Il retrouvait des repères connus, qui n'étaient pas désagréables, loin de là même. Rassuré de savoir qu'elle allait bien. Il ne remettrait pas sa parole en doute, il lui faisait confiance. Caressant tranquillement l'une de ses cuisses, il gardait son nez contre sa peau, profitant simplement du moment présent. Avant que les siens ne reviennent se rappeler à son bon souvenir. Ses yeux suivaient le mouvement de Cat', se redressant quand elle revenait vers lui, pour tendre la main et récupérer le portable.

- Merci. Ça m'étonne pas des masses, vu le pays dans lequel on vit.

Comment penser autrement quand on se savait dans une dictature? Mais JB n'avait pas laissé sa paranoïa prendre possession de ses moyens. Il avait fait comme si de rien n'était. De toutes les façons, il n'était pas le seul à s'être rendu compte qu'il n'était pas à sa place. Il fallait espérer que le temps qu'on vienne le chercher, ils seraient de retour chez eux.

Épaule appuyée contre le cadre de la porte de la chambre, le flic tapotait le numéro de Rylee sans y réfléchir, il ne fallut que deux sonneries pour qu'elle réponde. Il fallait la mettre au parfum, il lui expliqua tout - omettant le passage avec Gregg - avant de lui promettre d'être de retour le lendemain. Les enfants voulaient chacun leur tour lui dire un petit mot, qu'il acceptait sans rechigner. C'était étrange de se dire que finalement, il appréciait ce genre de moment. Tout en échangeant, il avait commencé à bouger un peu dans la pièce portant son attention sur la chambre en elle-même, son hôte et lui se côtoyaient depuis un certain temps tous les deux, mais jamais encore, il n'avait mis les pieds dans son antre. C'était elle qui venait le voir, jamais l'inverse. Et il trouvait la situation plutôt amusante, au moins sur ce point. Cette nouvelle réalité lui permettait de découvrir l'intimité de cette femme, c'était curieux. Finalement, elle avait les habitudes de tout célibataire qui se respectait, le bordel ne le dérangeait pas plus que cela.

Rangeant son portable dans la poche à la fin de la communication, il releva les yeux sur Kyle, avec un petit sourire.

- Oui, ils devraient s'en sortir pour ce soir. D'un ton taquin. Avant de venir vers elle. J'vais finir oui... t'as besoin d'aide?

Célibataire ou marié, JB savait se faire à manger et n'était pas si mauvais que cela en cuisine, quand il prenait la peine de s'y mettre. Avec deux gamins et une femme enceinte, autant dire qu'il avait intérêt à gérer cet espace de la maison. Il était donc prêt à faire le même effort avec Cat', enfin, n'était-ce pas ce qu'il faisait déjà, à la base, sur Mojo?

*En français dans le texte
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


independent soul

Messages : 975
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : .sparkle - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Sans attache









MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   Ven 9 Nov - 12:05

 
Cat-iste
Faudra plus qu'une ronron thérapie...
« Bien sur » Cat le tiendra au courant pour qu’il se mette au moins à l’abri et elle compte bien tout faire pour que les choses changent et qu’on revienne à leur réalité. Elle perdra beaucoup tout comme lui mais ce monde n’est pas le leur et d’une certaine façon ils ont aussi perdu certains êtres avec cette nouvelle vie. En tout cas elle oui donc dans un sens comme dans un être il y aura un second deuil à faire mais la femme chat veut que son monde revienne, même si dans ce monde là elle n’a pas tout perdu à part sa sœur. Franche elle ne fait pas forcément attention à ce qu’elle dit à JB, ne désirant pas lui faire de mal mais faut ouvrir les yeux, les enfants ne seront certainement plus avec eux si tout revient comme avant donc il faut profiter du moment présent et les aimer de toute leur force c’est le mieux à faire, peut être qu’ils s’en souviendront s’ils existent réellement et peut être que cela changera quand même quelque chose. A vrai dire elle n’en sait rien à faire mais son but n’est pas de lui mentir, ils sont honnêtes l’un envers l’autre et elle se contente de lui déposer un baiser sur le nez quand il lui fait remarquer qu’elle a sa propre façon de dire les choses.

Elle se redresse ensuite pour aller chercher un téléphone et le laisse appeler Rylee en revenant vers la cuisine et s’occupent des chats qui apparaissent tous les uns après les autres dans ses pattes, démontant qu’ils sont un certain nombre dans l’appartement, bien plus qu’on pourrait le supposer et elle prend le temps de tous les nourrir tranquillement, une caresse pour chacun et un petit ronron rassurant avant de revenir vers la chambre pour voir si tout va bien. « Tu dors ici ce soir de toute façon ? » A moins qu’il ait prévu autre chose de sa soirée mais vu qu’il vient de se faire dépouiller et qu’il n’est pas vraiment en état, elle ne compte pas le laisser ressortir de son appartement sans une bonne raison. Elle lui fait signe de la suivre à la cuisine où elle a sorti de la viande et des légumes à faire cuire. « Si ça t’inspire je te passe la main histoire de reprendre nos veilles habitudes » Fait-elle avec malice comme s’ils avaient fait ça plein de fois. Mais c’est vrai que normalement ce n’est pas elle qui fait à manger, c’est plutôt lui et elle fait comme elle faisait sur Mojo, elle s’assoie sur le plan de travail avec agilité avant de le regarder faire à manger, lui signalant où se trouve les différentes choses qu’il cherche puisque, pour la première fois depuis qu’ils se connaissent, ils sont chez elle.

Quelques chats sont perchés sur le bar à le regarder faire alors que Selina l’observe intensément. « La prochaine fois qu’on se voit j’espère bien que ce sera pour aller en France » fait-elle avec malice alors qu’il passe à côté d’elle et qu’elle le bloque avec ses jambes. Elle n’a plus envie de parler de tout ce qui est en train de se passer… Ce ne sont que quelques mots mais ça permet de penser a l’avenir, se dire qu’on va revenir dans le vrai monde et reprendre le cours du temps, de LEUR temps. Et ils avaient parlé quelque fois de la France qu’elle aimerait visiter au moins une fois et tant qu’à faire, autant le faire avec le frenchy. Un simple voyage entre amis, rien de plus. Elle va l’attirer contre elle et frotter son nez contre le sien, ayant besoin de contact dans ce monde où elle est excessivement seule, réalisant qu’en fait elle est loin de l’être dans le monde normal. Bruce, Damian, Alfred, John, plein de gens qui lui manquent énormément ici. « Selina… » Peut être qu’il est temps qu’il apprenne son vrai prénom après tout. « Tu peux continuer de m’appeler Cat’ mais tu saurais au moins mon prénom maintenant… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faudra plus qu'une ronron thérapie... [Selina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INTRIGUE] : La ronron thérapie
» Mariage de Tritium et Selina qui aura lieu le samedi 28 avril.
» Il faudra pense aux handicapés et mettre des moyens
» Travail de fin d'étude kinésithérapie
» L'ACNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: the wrong world :: the paradox of time-