AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 EVELYN ✸ no one's gonna take my soul away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


human being

Messages : 1127
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Emily Blunt.
Crédits : dandelion (avatar) + starfire (signature).

Age du personnage : 33 ans.
Ville : Star City.
Profession : Ballerine, ancienne danseuse étoile destinée à une carrière stellaire. Elle donne des cours de danse aux enfants des quartiers défavorisés de Star City.
Affiliation : Elle soutient les justiciers et la Ligue de Justice, mais n'appartient à aucun camp.
Compétences/Capacités :
Avant son accident, Evelyn était une ballerine de renommée mondiale. Si elle est toujours une excellente danseuse, ses possibilités sont à présent limitées par un corps meurtri. Ce n'est pas vraiment un pouvoir extraordinaire, mais Evelyn finance de nombreuses associations de Star City pour venir en aide à la population blessée par les gangs et les mafieux comme son père.
Situation Maritale : Éternelle célibataire.









MessageSujet: EVELYN ✸ no one's gonna take my soul away   Dim 11 Nov - 11:16

Evelyn Fawkes
the pain ? it doesn't go away, you just make room for it

 
ordinary souls
why do we fall ? so we can learn to pick ourselves up.
nom complet : Evelyn "Evie" Caitríona Fawkes (aucun lien de parenté avec le célèbre révolutionnaire, toutefois). alias : Aucun alias réel, mais au quotidien elle préfère utiliser le nom de sa mère, Chase. âge : 33 ans. date et lieu de naissance : Un premier Novembre 1985, Star City. lieu d'habitation : Une petite maison dans le quartier branché d'Orchid Bay. métier : Ancienne ballerine sur le point de devenir une grande danseuse étoile, sa carrière a été brisée en même temps que sa jambe droite après un "accident". Depuis, elle donne des cours de danse classique dans un studio situé dans un quartier défavorisé de la ville. identité : Publique, au grand dam d'Evelyn qui aimerait ne plus être associée au nom de son père. affiliation : Pas la moindre, même si elle se range toujours du côté de la de la justice. Pas du côté de la loi, il y a une nuance... avatar : Emily Blunt. crédits : starfire & faust.


  distante ; généreuse ; déterminée ; nerveuse
  méfiante ; empathique ; impulsive ; solitaire

 
emily blunt| personnage inventé
Miracles by their definition are meaningless, only what can happen does happen.
(001), Evelyn est la fille du richissime Jasper Fawkes, éminent homme d'affaires mais surtout parrain de la mafia anglaise de Star City. Elle ignorait absolument tout de la double vie de son père, jusqu'à ce qu'elle se retrouve au cœur d'un scandale judiciaire extrêmement médiatisé. (002), Ancienne danseuse classique, Evelyn était promise à un avenir brillant. Elle était parmi les meilleures danseuses du pays, ayant obtenu le rôle principal dans plusieurs grands ballets, notamment Le Lac des Cygnes et La Belle au Bois Dormant. (003), Sa carrière fut brisée quand elle fut victime d'une tentative d'assassinat. Défenestrée, elle survécut miraculeusement à la chute qui aurait dû lui coûter la vie, mais souffrit de plusieurs fractures à la jambe droite, eut plusieurs côtes fêlées ou cassées ainsi que l'omoplate gauche cassée. Elle passa de nombreuses semaines à l'hôpital, et plusieurs mois en rééducation pour réapprendre à marcher correctement. Les médecins lui firent rapidement comprendre qu'elle ne danserait plus jamais comme avant. Evelyn boite parfois – souvent – et quand la douleur devient trop difficile à supporter, elle est obligée de s'appuyer sur une canne. À 33 ans, elle trouve cela pathétique et essaie encore de danser malgré d'importantes restrictions physiques. (004), Ayant hérité de la fortune de sa mère à sa mort ainsi que d'une belle somme d'argent grâce à l'assurance qu'elle avait souscrite, Evelyn a un train de vie plutôt confortable. Parce qu'elle se sait chanceuse et qu'elle n'a pas besoin de salaire, les cours qu'elle donne aux enfants des quartiers les plus défavorisés de la ville sont complètement gratuits, et elle n'hésite pas non plus à leur offrir leurs affaires de danse. Quand à l'argent que son père continue à lui verser pour l'amadouer, elle le reverse dans sa totalité à plusieurs associations caritatives de Star City. Ses dollars sales, elle n'en veut pas. C'est sa façon de faire amende honorable à sa place en donnant à tous ceux qui ont souffert et continuent à souffrir de ses trafics. (005), Le régime alimentaire d'Evelyn est plutôt strict. Si elle n'est plus vraiment ballerine, elle n'a pas changé ses habitudes bien que ce mode de vie ne soit plus adapté à son quotidien. C'est pour elle une façon de garder un semblant de contrôle sur sa vie après que tout ait été bouleversé. (006), Evelyn possède une double nationalité, elle est Anglaise et Américaine. Elle est également très attachée au pays d'origine de sa mère, l'Irlande. Enfant, elle passait presque toutes ses vacances, au château familial. Oui, oui, elle sait à quel point cela sonne bourgeois... De toute façon, elle n'y a plus mis les pieds depuis des années. Depuis la mort de sa mère, plus exactement. (007),Élevée dans la foi catholique, Evelyn était croyante et pratiquante avant son "accident", avant que dieux, aliens et créatures surnaturelles de toutes sortes ne se mettent à tomber du ciel. Si elle n'a aucun problème avec leur existence, elle a en revanche remis celle de Dieu en question. S'il existe bel et bien, alors il n'est pas aussi miséricordieux et puissant que l’Église cherche à le faire croire. Et s'il n'existe pas, eh bien à quoi bon s'acharner à vénérer une simple idée ? (008), Ça ne lui sert pas tous les jours, mais elle parle couramment le gaélique irlandais. (009), Devenue un brin paranoïaque, Evelyn a deux chiens de garde qui l'accompagnent dans la plupart de ses déplacement. Daisy et Milo, respectivement un berger allemand et un pitbull. Deux chiens absolument adorables en temps normal, mais qui n'hésiteront pas à défendre leur maîtresse. (010), N'étant plus capable de danser, Evelyn a bien été obligée de se trouver un nouveau passe-temps. Elle s'est donc tournée vers la peinture, comme sa mère avant elle. Elle est plutôt douée, mais elle n'y vous pas une véritable passion comme pour la danse classique. Il manque l'étincelle, mais au moins cela l'empêche d'avoir des idées noires, c'est une forme de thérapie.
En quoi l'apparition des méta-humains a-t-elle changé le cours de votre existence ?
Étonnamment, ce n'est pas l'apparition des méta-humains, des extraterrestres, des dieux ou de quelque autre espèce surhumaine qui a changé la vie d'Evelyn. Ce sont des gens tout ce qu'il y a de plus humain qui ont bouleversé son existence, alors ce n'est certainement pas elle qui les jugera pour ce qu'ils sont. Sa mère lui ayant appris la tolérance, Evelyn n'a pas vu d'un œil mauvais l'apparition de tous ces êtres dotés de capacités extraordinaires. Elle les trouve fascinants et estime qu'ils devraient être traités comme des citoyens ordinaires et bénéficier des mêmes droits, au lieu d'être traités comme de grossières erreurs de la nature. La xénophobie et les violences endurées par les méta-humains la dérangent profondément, alors elle fait de nombreux dons aux associations qui défendent et aident les nouveaux représentants de la société. Le monde change, et Evelyn préfère de loin soutenir son évolution afin qu'elle prenne le bon chemin plutôt que de se ranger du côté des réactionnaires intolérants.
que pensez-vous des groupes tels que la ligue de justice, qui n'obéissent à aucune loi ?
Sans la Ligue de Justice, la Terre serait actuellement sous le joug d'un tyran extraterrestre, et l'humanité réduite en esclavage ou utilisée pour les fermes de paradémons. Alors même si la Ligue n'est sans doute pas parfaite, c'est à elle que tous doivent leur salut. Quant au fait qu'elle n'obéisse pas aux lois des gouvernements, Evelyn juge que c'est une bonne chose. La Ligue de Justice comme les autres associations de héros doivent rester neutres, sinon elles ne feront que devenir de nouvelles armes de destruction massive dans les mains de politiciens suivant leurs propres agendas. Quand une situation urgente se présentent, ils ne peuvent pas attendre d'obtenir l’autorisation d'intervenir, bien trop de vies seraient perdues. Politiser les interventions héroïques ferait plus de mal que de bien. Certains disent qu'ils sont au dessus des lois et Evelyn le pense aussi, mais pas de la même façon. D'après elle, les lois sont pleines de défauts et manquent d'efficacité à de nombreux niveaux et les supers font ce que d'autres ne peuvent ou ne veulent pas faire. Et ceux qui appliquent la loi ne sont pas plus irréprochables que les héros, certains sont même corrompus jusqu'à la moelle. Au moins, la Ligue de Justice est guidée par des idéaux louables.
l'humanité est-elle en mesure d'affronter toutes les nouvelles menaces se présentant ?
L'humanité est la source de la plupart de ces menaces. Evelyn craint plus un apocalypse nucléaire qu'elle ne craint une nouvelle invasion extraterrestre ou l'ouverture des portes de l'Enfer. Les héros peuvent faire beaucoup de choses, mais tant que les hommes seront aussi divisés, ils resteront la pire des menaces. Evelyn a traversé l'invasion de Darkseid et en est ressortie sans la moindre égratignure. Ce n'est pas un paradémon qui a tenté de l'assassiner, c'est un homme ordinaire. Ces gens là lui font bien plus peur que les dieux qui marchent à leurs côtés. Tant que la race humaine et ses dirigeants seront incapables de mettre leurs différends et leur différences de côté, ils resteront leur pire ennemi et le premier frein à la survie de l'espèce.
coucou c'est moua
pays : Themyscira  fréquence de connexion : Je vis ici où avez vous connu que le forum ? C'est BEEBO THE GOD OF WAR qui me l'a montré Arrow votre avis dessus : un dernier mot ? Au revoir Lois, c'était sympa, mais zéro évolution en deux ans alors bye Arrow Je m'auto-valide mais je reste là 5 minutes Arrow

_________________
HAVE COURAGE, DEAR HEART, AND BE KIND.
we’re all killers. we’ve all killed parts of ourselves to survive. we’ve all got blood on our hands. something somewhere had to die so we could stay alive.


Dernière édition par Evelyn Fawkes le Dim 11 Nov - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


human being

Messages : 1127
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Emily Blunt.
Crédits : dandelion (avatar) + starfire (signature).

Age du personnage : 33 ans.
Ville : Star City.
Profession : Ballerine, ancienne danseuse étoile destinée à une carrière stellaire. Elle donne des cours de danse aux enfants des quartiers défavorisés de Star City.
Affiliation : Elle soutient les justiciers et la Ligue de Justice, mais n'appartient à aucun camp.
Compétences/Capacités :
Avant son accident, Evelyn était une ballerine de renommée mondiale. Si elle est toujours une excellente danseuse, ses possibilités sont à présent limitées par un corps meurtri. Ce n'est pas vraiment un pouvoir extraordinaire, mais Evelyn finance de nombreuses associations de Star City pour venir en aide à la population blessée par les gangs et les mafieux comme son père.
Situation Maritale : Éternelle célibataire.









MessageSujet: Re: EVELYN ✸ no one's gonna take my soul away   Dim 11 Nov - 11:16

evelyn fawkes
what doesn't kill you leaves you broken instead
« You are not a wolf, and this is a land of wolves now. »

❊❊❊

General Hospital de Star City, 25 septembre 2016 :

« Evelyn, est-ce que vous avez vu le visage de l'homme qui vous a agressée ? » L'inspecteur qui s'adresse à elle essaie d'être prévenant, mais elle est tout de même choquée par ses mots. Ce n'était pas une agression, c'était une tentative de meurtre. Malgré tout, elle hoche la tête. « Vous sauriez le reconnaître ? Ou être en mesure de dresser un portrait robot ? » « Il était Russe. J'ai reconnu son accent. » L'inspecteur prend des notes, soucieux, les sourcils froncés. Il n'a pas l'air très sûr de lui, ce qui n'est pas pour la rassurer. Son collègue bafouille quelques mots à propos de la mafia, mais il le fait taire d'un "shhh" qui manque terriblement de subtilité. « Pouvez-vous nous dire encore une fois ce qui s'est passé ? » « J'ai déjà tout raconté à la police à mon réveil. » « Oui, oui, bien sûr, mais... Nous souhaiterions vous entendre encore une fois. Au cas où vous vous seriez souvenue de quelque chose entre temps. » Evelyn, pâle et le visage encore tuméfié, secoue doucement la tête. Elle n'a pas envie de revivre cette nuit là encore une fois. À chaque fois qu'elle y pense, c'est plus terrible que la fois précédente. Elle n'ose pas prendre de profonde inspiration, à cause de ses côtes cassées et fêlées. « Je venais de rentrer chez moi après la répétition d'un nouveau ballet, il était tard, aux alentours de minuit. Il pleuvait beaucoup cette nuit là. Alors quand j'ai entendu un carreau se briser à l'étage, je ne me suis pas inquiétée. J'ai cru que c'était la pluie, que peut-être j'avais oublié de fermer une fenêtre et que le vent l'avait faite claquer. J'étais épuisée, tout ce que je voulais c'était aller me coucher. Je suis montée... » Et à cet instant, sa vie avait basculé. À partir de ce moment précis, le cours de son existence avait changé pour toujours. « Et c'est là que je l'ai vu. Je ne sais pas pourquoi, j'ai eu le réflexe d'allumer la lumière du couloir... Je n'ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit, il était déjà sur moi. J'ai cru qu'il allait me jeter dans les escaliers, alors je me suis débattue pour essayer d'aller m'enfermer dans ma chambre. Mais il était beaucoup plus fort que moi, et il n'arrêtait pas de me hurler de me taire. » Comme si elle allait se laisser faire. « À ce moment là, je ne savais pas ce qu'il me voulait. Je pensais qu'il voulait me cambrioler, ou me... me... » L'inspecteur hoche la tête pour lui faire savoir qu'il comprend ce qu'elle veut dire, et elle lui est reconnaissante de ne pas devoir terminer sa phrase. « Tout est allé très vite. Il m'a traînée jusqu'à la fenêtre, et il m'a poussée. Je suis passée à travers et j'ai atterri deux étages plus bas. Je sais que quelque chose a amorti ma chute, mais je ne sais pas ce que c'était. J'ai brièvement perdu connaissance à ce moment là, je suppose qu'il me croyait morte. » Et que pour cette raison, il n'était pas descendu pour finir le travail. « Je suis restée des heures dans cette rue, à attendre que quelqu'un vienne, sous une pluie battante. Quand je me suis évanouie encore une fois, je pensais que j'allais mourir. Je ne sais pas qui m'a emmenée ici. Mais on m'a dit que ce n'était ni les urgences, ni la police. » Voilà, c'est tout ce dont elle se souvient avant de se réveiller dans une chambre d'hôpital, après plusieurs opérations, branchée à plusieurs machines et sous morphine pour que la douleur soit supportable. « Evelyn, est-ce que vous savez pourquoi on aurait voulu vous faire du mal ? Vous n'avez pas d'ennemis ? » « Je suis juste une danseuse. » Elle se corrige silencieusement. J'étais juste une danseuse. Le chirurgien lui avait dit en souriant qu'elle remarcherait, comme si c'était une véritable victoire, alors que cela avait été le coup de grâce pour Evelyn, qui avait visualisé sa carrière exploser comme une une fusée de feu d'artifice. « Bien, bien... Merci pour votre temps, Evelyn. Nous mettons tout en œuvre pour retrouver votre agresseur et le traduire en justice. En attendant, ne vous inquiétez pas, tout ira bien, vous êtes sous protection policière. » Ne vous inquiétez pas. Tout ira bien. Il avait dit ça avait tellement de conviction qu'elle l'avait cru.

Clinique privée de Star City, 10 janvier 2017 :

« Encore un effort, vous pouvez y arriver. » Accrochée aux rampes des deux côtés de son corps, Evelyn met difficilement un pied devant l'autre. Terriblement fragilisée par de multiples fractures, elle a besoin de rééducation pour réapprendre à marcher correctement. À chaque fois qu'elle pose le pied droit par terre, un éclair de douleur traverse sa jambe. Sa cheville tremble et finit toujours par céder sous son poids après quelques pas si elle ne s'appuie pas sur des béquilles ou n'importe quelle autre structure. Sa rééducation se passerait sans doute bien mieux si elle n'était pas aussi en colère, véritable petite boule de rage. Elle ne s'autorise pas à être triste, alors elle est en colère, toujours en colère. À chaque fois qu'elle tombe, elle se surprend à penser qu'elle aurait préféré mourir plutôt que d'endurer cette épreuve. « Encore quelques pas, vous y êtes presque. » Marcher est une vraie bataille, alors que quelques semaines plus tôt elle était l'une des plus grandes têtes d'affiche de Broadway. Elle virevoltait sur la scène, étoile montante sur le point d'atteindre le sommet de sa carrière. La chute a été rude – littéralement. Elle pose encore une fois le pied par terre et ce qu'elle redoutait depuis le début de la séance arrive, d'un coup c'est comme si elle était une marionnette donc on aurait coupé les fils. Evelyn tombe, et même s'il y a un matelas pour amortir le choc, c'est son ego qui en prend un coup. Elle repousse l'infirmier qui veut l'aider à se relever – à défaut de l'avoir empêchée de chuter. « Ne me touchez pas. Laissez-moi me relever toute seule, je peux y arriver. Je peux y arriver. » Ce n'est qu'une question de volonté. C'est ce que le coach hors de prix payé par son père ne cesse de lui répéter. Ce n'est qu'une question de volonté. Comme si elle ne mourait pas d'envie de marcher comme avant, comme si elle ne devait pas lutter contre son propre corps à chaque instant pour pouvoir rester debout. Cette fois ci, il lui faut une bonne dizaine de minutes pour parvenir à se relever, mais elle le fait sans qu'on l'aide. « On recommence. » « Vous avez fait beaucoup de progrès aujourd'hui, Evelyn. Vous devriez vous reposer, nous reprendrons demain... » « On recommence. »

Tribunal de Star City, 5 juin 2017 :

« Mademoiselle Fawkes. Étiez-vous au courant des agissements de votre père ? » Evelyn fixe un point derrière l'avocat qui l'interroge. Elle entend à peine la question qu'il lui pose, comme si elle était victime d'une terrible hallucination. « Mademoiselle Fawkes ? » « Non... Non, je ne savais rien. Rien du tout. » « Quel âge avez-vous, Evelyn ? » « Trente-deux ans. » « Et en trente-deux ans, vous n'avez jamais su que votre père était un parrain de la mafia de Star City ? » Evelyn secoue la tête, en foudroyant son père du regard. Jasper Fawkes est assis à quelques mètres d'elle, entouré d'une armée d'avocats qui n'ont de cesse d'échanger entre eux. « Comment expliquez-vous cela ? » « Je ne me suis jamais intéressée de près aux affaires de mon père. Je lui rendais rarement visite dans ses bureaux. Avant mon accident, je voyageais beaucoup... Et quand j'étais chez mes parents, il n'y avait rien d'anormal. Je pensais que tout son argent venait de ses entreprises, je ne me serais jamais doutée que... » « Que quoi, Mademoiselle Fawkes ? » « Qu'il venait d'autre chose. Je ne sais même pas de quoi vous l'accusez exactement, personne ne m'a rien expliqué, je ne comprends rien ! » Evelyn essuie les larmes de colère qui roulent sur ses joues avec agacement. Toute cette histoire lui est tombée dessus sans qu'elle ne s'y attende, sans qu'elle n'y comprenne rien. Du jour au lendemain, son père était passé d'homme respectable et respecté à parrain de la mafia anglaise de Star City. On l'accusait d'être au cœur d'un important trafic de drogues et d'armes, d'avoir blanchi des millions de dollars, de contrôler une partie de la ville grâce à de nombreux gangs... Et ce n'était que la moitié de ce qu'on lui reprochait. Tout ce discours juridique lui échappait complètement. « Mademoiselle Fawkes, étiez-vous au courant que votre père avait de nombreux différends avec la mafia russe ? » « Je ne savais rien, je vous l'ai dit ! » « Quand vous avez été interrogée par la police après votre agression, vous avez dit que l'homme qui a attenté à votre vie avait un accent russe. » Evelyn se sent blêmir jusqu'à la racine des cheveux, comprenant immédiatement où l'avocat veut en venir. « Je... Oui, il avait un accent russe... » « Mademoiselle Fawkes, j'ai le regret de vous annoncer que vous avez été la victime collatérale des exactions de votre père. Vous avez été prise pour cible par sa faute. Votre mère également, mais elle n'a pas eu la chance que vous avez eue. » « Pardon... ? » « Votre mère n'a pas eu un accident de voiture, Evelyn. Elle a été assassinée, sa mort devait fragiliser votre père et son empire. » « Objection, votre honneur ! » Les avocats de son père s'insurgent de ces accusations. Les paroles du juge sont noyées sous un concert de protestations, tellement qu'il doit interrompre l'audience. Sous le choc, Evelyn reste pétrifiée sur son siège, incapable de bouger. Et quand un policier l'attrape par le bras pour la sortir de la pièce, elle fait un malaise. Sa vie vient une nouvelle fois de basculer dans l'horreur.

Tribunal de Star City, 16 juin 2017 :

Les flashs des photographes sont aveuglant, tellement qu'Evelyn a du mal à voir où elle met les pieds. Les journalistes veulent tous lui poser leurs questions en même temps, quitte à lui hurler dans les oreilles, quitte à la bousculer. Si elle n'avait pas été escortée par plusieurs agents de police ainsi que son avocat, elle aurait certainement été écrasée par la foule de vautours venus se repaître de ses malheurs. « Evelyn ! Que pensez vous de l'acquittement de votre père ? » « Aucune charge n'a finalement été retenue contre lui, qu'avez-vous à dire sur le sujet ? » « Êtes-vous sa complice ? Comment auriez-vous pu ne rien savoir ? » « Est-ce que vous défendez votre père, Evelyn ? Êtes-vous de son côté malgré tout ce qui a été dit durant son procès ? » Evelyn n'a envie de répondre à aucune question. Elle ne veut pas parler à la presse, ne veut pas voir ses paroles êtres déformées dans les journaux à scandales ou décortiquées par de faux experts qui l'accuseraient ensuite de tous les maux. Son avocat lui a conseillé de ne rien dire, parce que cela ne ferait qu'empirer la situation. Jasper a peut-être été acquitté parce que l'accusation n'a pas su présenter des preuves le liant directement aux crimes dont il était accusé, mais cela ne veut pas dire que l'opinion publique l'aura pardonné. Et parce qu'Evelyn est sa fille, elle sera malgré elle associée à son nom et à cette histoire, qu'elle le veuille ou non. En résumé, elle ne sera plus jamais qu'un éternel dommage collatéral. C'est d'autant plus frustrant et désespérant qu'elle est intimement persuadée de la culpabilité de son père. Comme tous les hommes dans son genre, il a certainement payé grassement les jurés, ou les a menacés. Au début du procès, Evelyn avait cru défaillir plusieurs fois, choquée par les éléments présentés et les témoignages. Puis petit à petit, elle avait développé une sorte d'indifférence traumatique pour se protéger. Les meurtres, les tentatives de meurtres, les agressions, les trafics en tous genre, les millions de dollars gagnés et blanchis... Un inconnu avait remplacé son père, et elle avait découvert que toute sa vie avait été construite sur un mensonge. Quant à l'empire de son père, il baignait dans le sang. Le sien, celui de sa mère et de tous les innocents écrasés Jasper et sa mafia. Ce jour là, jetée en pâture aux fauves que sont les journalistes et les citoyens en colère de Star City, Evelyn décide d'enterrer son père. Spirituellement, à défaut de pouvoir réellement balancer son corps dans une tombe anonyme.

Les Glades, Star City, 10 novembre 2018 :

« Qu'est-ce que tu veux ? » L'accueil qu'Evelyn réserve à son père est glacial. Une fois de plus, Jasper s'est invité à son studio de danse sans prévenir, perturbant son cours. Elle sait déjà que plusieurs parents n'autoriseront plus leurs enfants à revenir, à cause de la présence du parrain de la mafia anglaise. Depuis la fin de son procès, c'est presque comme si Jasper prenait un malin plaisir à narguer la presse et la justice en continuant ses affaires, toujours sans laisser de preuves le reliant directement à elle. Evelyn est bien obligée de lui reconnaître au moins ça, son père est un homme extrêmement intelligent et méticuleux. « Je suis venu voir ma fille, rien de plus. » « Tu ne m'as pas suffisamment vue quand tu m'as séquestrée pendant six mois ? Personnellement, j'ai eu ma dose. » « Tu sais très bien que c'était uniquement pour te protéger. » « Oui, bien sûr, je suis sûre que ton petit bunker hors de prix aurait résisté au Syndicat du Crime. » Pendant des semaines et des semaines, il l'avait gardée enfermée, soit-disant pour qu'il ne lui arrive rien. Une bien belle initiative qu'il aurait dû prendre avant qu'un de ses rivaux n'envoie un homme pour l'assassiner. Avant que sa mère ne soit percutée de plein fouet par une voiture lancée à pleine vitesse alors qu'elle sortait de sa galerie d'art. Too little, too late. « Je t'ai déjà dit que je ne voulais plus te voir ici. Ou nulle part ailleurs. Tu fais peur aux enfants. » « Tu sais bien que je ne leur ferai aucun mal, Evie... » « Ah oui ? Et quand tu embauches leurs pères pour tes petits trafics et qu'ils se font tuer ? Quand tu vends de la drogue à leurs frères et sœurs ? Quand leurs mères sont réduites à se prostituer pour rembourser les dettes de leurs familles ? Tu leur collerais une arme sur la tempe que ce serait la même chose. Toi et ton hypocrisie n'êtes pas les bienvenus ici. Pour la dernière fois, va-t-en. » Evelyn reste stratégiquement placée devant la porte pour que les enfants ne les voient pas, lui et son armée de gardes du corps. Le contraste entre Jasper et eux est presque risible. Il porte un costume qui coûte plusieurs milliers de dollars, et eux sont armés jusqu'aux dents comme des militaires dans le désert du Qurac. Jasper soupire en réajustant sa cravate, un vieux réflexe qu'il a toujours eu. « Tu as vraiment le caractère de ta mère... » « J'en suis ravie. Tu n'oublieras pas de le lui dire en allant fleurir sa tombe. » Son père grimace, blessé, et pendant une seconde – rien qu'une seconde – Evelyn regrette ses paroles. Siobhán était l'amour de sa vie, sa mort lui avait brisé le cœur, même s'il en était responsable. « Tu étais vraiment obligée d'ouvrir ce studio de danse aussi près de... » « D'un justicier ? Absolument. Theodore est un homme très bien. Mais je ne te conseille pas de le rencontrer, il n'apprécie guère les gens comme toi. » Jasper fronce les sourcils. Il sait très bien qui est le voisin de sa fille, de la même façon que Theodore n'ignore rien de son statut de parrain de la mafia. Et s'il arrivait un jour à le faire condamner, Evelyn serait la première à l'en féliciter. « Va-t-en, papa. Je n'ai plus besoin de toi. Tu as déjà gâché ma vie trois fois, évite de rajouter un nouveau traumatisme à la liste. Je n'ai pas besoin de toi, ton argent ou ta protection. La seule chose que j'attends de toi, c'est que tu disparaisses de ma vie une bonne fois pour toutes. » Peu lui importe la façon. Elle veut juste, enfin, reprendre le contrôle de son existence.

_________________
HAVE COURAGE, DEAR HEART, AND BE KIND.
we’re all killers. we’ve all killed parts of ourselves to survive. we’ve all got blood on our hands. something somewhere had to die so we could stay alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 137
Date d'inscription : 12/04/2018
Face Identity : Charlie Cox.
Crédits : angel dust (avatar), beylin (signature)

Age du personnage : Tu as l'apparence d'un homme de 35 ans, mais tu as en vérité près de 70 ans au compteur. Oui, tu ne les fais pas.
Ville : Tu as énormément voyagé au cours de tes nombreuses escapades, mais c'est à Star City que tu te sens le plus chez toi.
Profession : Boxeur professionnel, tu as également ouvert une salle d'entrainement réputée. Ouverte à tous, tu entraines aussi bien de jeunes enfants que des héros confirmés.
Affiliation : Aucune, pour le moment, tu évolues en solo.
Compétences/Capacités :

- En plus de savoir boxer à la perfection, tu pratiques de nombreux styles de combats, tels que la Capoeira, le Krav Maga, l'Hapkido et le Muay Thai. Agile et félin, tu sais te déplacer sans faire de bruit.
- Tu disposes de neuf vies. Si bien que lorsque tu meurs, tu renais aussitôt. Pour venir à bout de toi, il faut détruire tes neufs vies dans un laps de temps très court. Autant dire que tu es pratiquement immortel.
- Le sort qu'on t'a lancé ralenti également l'effet du temps sur toi. Tu ne vieillis pas comme les autres, et malgré tes 70 ans, tu as toujours l'apparence d'un homme de la trentaine.
- Comme les chats, tu es nyctalope, capable de voir comme de jour dans la nuit.


Situation Maritale : Célibataire, tu n'as eu pour le moment que des relations de courte durée.









MessageSujet: Re: EVELYN ✸ no one's gonna take my soul away   Dim 11 Nov - 11:26


_________________
For those who fight for it
life has a flavor
the sheltered will never know.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


human being

Messages : 1127
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Emily Blunt.
Crédits : dandelion (avatar) + starfire (signature).

Age du personnage : 33 ans.
Ville : Star City.
Profession : Ballerine, ancienne danseuse étoile destinée à une carrière stellaire. Elle donne des cours de danse aux enfants des quartiers défavorisés de Star City.
Affiliation : Elle soutient les justiciers et la Ligue de Justice, mais n'appartient à aucun camp.
Compétences/Capacités :
Avant son accident, Evelyn était une ballerine de renommée mondiale. Si elle est toujours une excellente danseuse, ses possibilités sont à présent limitées par un corps meurtri. Ce n'est pas vraiment un pouvoir extraordinaire, mais Evelyn finance de nombreuses associations de Star City pour venir en aide à la population blessée par les gangs et les mafieux comme son père.
Situation Maritale : Éternelle célibataire.









MessageSujet: Re: EVELYN ✸ no one's gonna take my soul away   Dim 11 Nov - 11:35


_________________
HAVE COURAGE, DEAR HEART, AND BE KIND.
we’re all killers. we’ve all killed parts of ourselves to survive. we’ve all got blood on our hands. something somewhere had to die so we could stay alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 67
Date d'inscription : 06/11/2018
Face Identity : Katie Cassidy
Crédits : Tumblr & Moi même

Age du personnage : 32 ans
Ville : Star City
Affiliation : Justice League
Compétences/Capacités :
- Cri ultrasonique surpuissant, baptisé le Cri du Canari. Bien dosé, il peut plier et même briser le métal ou l'acier. Il peut détruire toute sorte d'objets, de matériaux ou encore déstabiliser et neutraliser mes ennemis, les faire sombrer dans l'inconscience. Le Cri du Canari peut également s'avérer être mortel en cas de grande proximité. Ce cri peut atteindre les 300 décibels mais il se pourrait très bien qu'avec le temps et l'entrainement il puisse être encore plus puissant.


- Experte en art martiaux et ce grâce à mes nombreux et puissants entraineurs. Maitrise d'une multitude d'arts martiaux (Judo, Boxe, Tae Kwon Do, Aikido, Muay Thai, Savate, Capoeira brésilienne, Krav Maga israëlien, entre autres). Si Black Canary est redoutable au corps à corps, elle sais très bien aussi se servir de diverses armes blanches ou à feu avec grande efficacité.

- Grands talents de détective, excellent flair et esprit de déduction. Grand sens du leadership et grande stratège. Très à l'aise dans les missions d'infiltration.


- Experte en mécanique et excellente pilote. Aucune réparation ne lui résiste. Elle aime tous les genres d'engins mais ce qu'elle affectionne le plus, ce sont bien évidemment les motos.


Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: EVELYN ✸ no one's gonna take my soul away   Dim 11 Nov - 15:58

Re-bienvenue^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 592
Date d'inscription : 25/09/2017
Face Identity : Armie Hammer
Crédits : Dandelion

Age du personnage : 32 ans
Ville : Coast City
Profession : Pilote chez Ferris Aircraft
Affiliation : Justice League // Green Lantern Corps
Compétences/Capacités :

Le pouvoir de Hal est transmit par l'anneau. C'est lui qui lui confère tout. La connaissance de tout ce que savent les Gardiens est inscrites à l’intérieur même de l'anneau. Ce dernier fonctionne avec une batterie, une lanterne. Hal a besoin de la recharger au moins une fois toute les 24 heures minimums s'il ne veut pas tomber à cours. L'anneau lui permet de créer ce qu'il souhaite. Du moment qu'il le visualise, le reste se fait tout seul.


Porter l'anneau est quelque chose d’éprouvant. L'anneau lui permet de voler et de pouvoir se déplacer extrêmement rapidement dans l'espace. L'anneau est considéré comme l'une des armes les plus puissantes de la galaxie. .


Situation Maritale : En couple avec la belle Carol Ferris, celle qui a su lui mettre une nouvelle fois la corde au cou









MessageSujet: Re: EVELYN ✸ no one's gonna take my soul away   Dim 11 Nov - 16:14

Re-bienvenito
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: EVELYN ✸ no one's gonna take my soul away   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVELYN ✸ no one's gonna take my soul away
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me
» I just wanna live right now. Are you gonna be there for me? (Paxadee)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: registration :: join the revolution :: welcome to the new age-