AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Enter the Matrix [Pv Oracle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


hero of earth

Messages : 245
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Henry Cavill
Crédits : vava : Ozzy / gif : unknown

Age du personnage : 33 ans
Ville : Metropolis
Profession : Journaliste au Daily Planet / Bénévole dans plusieurs associations
Affiliation : Justice League
Compétences/Capacités :
Pouvoirs : Superforce - Supervitesse - Super endurance - Super Vision (incluant vision rayon X, vision télescopique, microscopique, et laser) - Super Souffle - Super Sens - Invulnérabilité physique - Vol - Super mémoire - Super intelligence - Super dextérité - Super guérison - Longévité

Talents : Investigation - Combat au corps-à-corps (maîtrise 2 arts martiaux kryptonien) - Sauver les jolies fesses de Loïs Lane constamment en danger quelque part pour un scoop

Faiblesses : Kryptonite (chaque couleur a des effets différents) - Magie - Soleil rouge

Situation Maritale : En couple avec l'intrépide Loïs "Yolo" Lane.









MessageSujet: Enter the Matrix [Pv Oracle]   Dim 12 Mar - 17:48

Oracle & Clark Kent



« Encore joyeux anniversaire Jimmy ! » L'ambiance au Daily Planet était festive aujourd'hui. Tout mon étage de travail avait tenu à souhaiter son anniversaire au plus inconscient et talentueux des photographes de la ville, voire de toute la côte est. Bien sûr un gentil bizutage avait été de rigueur, et notre rouquin attitré était désormais passé au rose pétard à grand renfort de bombe de peinture et de confettis. Son bureau croulait sous les cadeaux et un buffet de bonbons et de jus de fruits avait trouvé place sur un bureau vacant, son propriétaire étant parti en vacances depuis quelques jours. « Okay okay on che remet au tchravail maintenant ! Les chcoops vont pas s'échrire tout cheul ! » s'exclama Perry la bouche pleine de tagadas, tapant bruyamment dans ses mains pour sonner la fin des festivités. Son petit chapeau pointu sur la tête était de toute beauté. « Un problème Lane ? » Loïs se contenta de sourire d'une façon volontairement moqueuse, sans commentaire. « Nouveau scoop frais de ce matin : Superman et Wonder Woman terrassent SuperMoche, alias Bizarro, alias on-ne-sait-pas-ce-que-c'est-que-cette-chose ! Je veux l'article demain matin sur mon bureau, » lui ordonna Perry en lui tendant la feuille de briefing sur le peu d'informations qu'il avait engrangé sur le sujet via ses contacts de la prison de Stryker où avait été mis la créature. « Tu as pu lire le dossier que je t'ai remis sur l'Afghanistan ? » rétorqua-t-elle. Dossier que je lui avais laissé sur son balcon après être moi-même allé faire un tour dans le pays sous mon alter-égo. « Je suis dessus, commence pas à me harceler ou je le jette à la poubelle ! Maintenant, Bizarro ! Ouste ! » trancha-t-il en remuant la main dans l'air pour lui dire de quitter son champ de vision, avec sa politesse habituelle. Loïs rejoignit son bureau, comme tout employé alentour. Dès que Perry aboyait, les soldats rentraient dans le rang illico.



« Kent, rangez vos yeux sur cette feuille, » enchaîna-t-il en me collant ladite feuille contre le torse. Je réalisai dans un sursaut que je m'étais encore perdu à regarder Loïs s'éloigner avec un peu trop d'insistance. En même temps, non seulement son naura captivait instinctivement mon attention, mais le fait de savoir qu'elle avait "quelqu'un" plus encore. A croire qu'en la fixant j'allais finir par voir apparaître le nom de son petit ami écrit dans son dos. C'était pire qu'un insecte parcourant ma peau, et que je ne parvenais pas à ôter. J'essayais de passer à autre chose, de me désintéresser, mais n'y parvenais pas. Ne pas savoir qui était le chanceux qui avait réussi à avoir un rencard avec elle me rendait fou. Et ce malgré tous mes pouvoirs. Un vrai ninja. Je remontai mes lunettes sur mon nez, gêné. « Je m'y mets de suite, » dis-je en m'en allant avec la feuille, sans voir le hochement de tête dépité de mon patron dans mon dos. Je retrouvai mon bureau et me penchai sur mon nouvel article. Il était peu passionnant. De toute façon, tout ce qui ne concernait pas les exactions de Luthor ne récoltait que la seconde place à mes yeux, tant mon ennemi était devenu mon obsession. Je devais le faire tomber coûte que coûte. Il avait bien failli me faire tuer par Batman, manqué de faire exploser la ville, et lâchait ses monstres d'expériences ratées dans les rues tous les quatre jours pour tenter de m'abattre, mettant des vies en danger. Clairement, l'homme d'affaires le plus influent du pays, qui parvenait de surcroît à se forger une image de bon samaritain auprès de la population, était ma priorité.

Je commençai à taper quelques phrases mais bien vite, je lâchai l'affaire, non pas de moi-même mais bien parce qu'une petite fenêtre de tchat s'afficha sur mon écran. "Je l'ai retrouvé, si t'es okay, je te connecte." Mon coeur manqua un battement, charmante adrénaline. M'assurant que Perry était retourné dans son antre, et que personne autour ne comptait venir vers moi pour me parler ou me déranger, je cliquai sur la fenêtre de tchat et répondis : "Okay." Je terminerai mon article ce soir en super-vitesse, c'était là l'avantage d'être moi. Cela faisait plusieurs jours que j'avais chargé une connaissance de mon réseau, Daniel, de remonter la piste de groupes de hackers pour trouver un "hacker blanc" efficace qui pourrait m'aider. Il était lui-même hacker, mais m'avait clairement indiqué que pour mes "affaires", il serait nécessaire d'en trouver d'autres. Car je m'attaquais à un gros poisson en costard cravate aux ressources quasiment illimitées, tant financièrement que matériellement.
Luthor n'était pas du genre à avoir des serveurs informatiques de seconde zone, au vu des centaines de cyberattaques qu'il subissait chaque jour, comme toute multinationale ou tout gouvernement. Oui j'allais danser avec les limites de l'illégalité, mais je ne voulais pas crasher ses infrastructures, ni me servir des données que je comptais voler devant la justice, devant laquelle elles seraient irrecevables, non. J'avais simplement besoin de savoir où chercher, savoir si Clark Kent comme Superman allaient vers de bonnes pistes, ou pas, envoyer l'un ou l'autre en fonction des signaux faibles repérés en amont. Connaître ses entreprises et filiales même cachées, ses réseaux, ses financements, ses comptes offshores, ses mercenaires, ses bases secrètes aux quatre coins du monde où il pourrait cacher la kryptonite qu'il gardait contre moi, contre Kara, contre Kon-El. J'avais besoin de savoir à quoi m'attendre, et ne pas répéter mes erreurs de débutants de la dernière fois. Luthor avait toujours dix coups d'avance, il avait réussi à berner le plus grand détective du monde, Batman lui-même. Il ne devait plus être sous-estimé, et il était temps que j'emploie moi aussi des moyens déviés pour réduire l'écart.

Mon écran changea subitement pour laisser apparaître une fenêtre noire où plusieurs pseudos apparurent. Une cascade de phrases défila en direct, véritable conversation entre plusieurs hackers sur ce réseau du dark web nommé Tor. Je me fichais de ce qu'ils se racontaient, des informations qu'ils échangeaient. Dans le tas, je décelai le seul hacker qui m'intéressait : Oracle. Je cliquai sur son pseudo pour ouvrir une messagerie privée. Après un instant d'hésitation, je me lançai :

[UnkNowN] : « Bonjour. Je suis neutre. Pas une menace. J'aimerais vous parler. »
[Oracle] : en attente de réponse...




_________________



"You are my world."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 760
Date d'inscription : 26/02/2017
Face Identity : Evan Rachel Wood
Crédits : datura

Age du personnage : 26 ans
Ville : Gotham
Profession : Assistante bibliotéhcaire, pirate informatique et analyste
Affiliation : Bat-Family
Compétences/Capacités : En tant qu'experte informatique et hackeuse de génie, Barbara est capable de s’infiltrer dans n’importe quelle base de données, matériel de surveillance ou machine technologique. Elle est partout et nulle part à la fois.

Barbara était aussi à l'époque une très bonne combattante et une excellente tireuse.


Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: Enter the Matrix [Pv Oracle]   Dim 12 Mar - 19:53



       

         
Enter the matrix

Barbara & Clark
«  Barbara ? Est ce que tu pourrais ranger ça dans la section Sciences et vie de la Terre ». Interpellée, je tournais la tête pour venir poser mon regard sur la pile de bouquins à ranger. « C'est à l'étage ». «  Oui je sais ». « A l'étage … sans ascenseur ». Ma boss tiqua et grimaça avant de poser un regard désolé sur moi et mon fauteuil. Ne voulant pas voir la culpabilité sur son visage ni entendre ses excuses pour avoir encore oublié ma condition, j'attrapais l'autre pile de livres à ranger. Rester occupée était la meilleure chose à faire pour survivre à une journée de plus.  Un par un, j'empilais les ouvrages sur mes genoux. Au moins mon handicap avait un avantage. Je n'avais plus besoin de me fatiguer les bras à porter des charges lourdes. J'avais juste à les mettre sur mes genoux et le tour était joué. Lourd ou pas, je ne sentais rien. Ma psychologue disait qu'il fallait voir le bon en tout. J'espérais qu'elle en serait fière. Néanmoins, les efforts physiques que j'évitais à mon boulot, je les faisais chez moi. Pour sortir de mon fauteuil, ou au contraire m'y asseoir. Pour aller dans mon lit ou m'en échapper. Je n'avais plus que le haut de mon corps pour faire ce que les autres faisaient avec leurs deux jambes. J'avais définitivement gagné en définition musculaire dans les bras. Un fait qui ne me réjouissait pas. Je n'osais imaginer ce à quoi je pourrais ressembler avec plus de temps. Avoir des épaules trois fois plus larges que le reste de mon corps n'avait jamais été un rêve. Ni une envie. Ni même un but de vie.  

Une fois ma nouvelle pile constituée, je jouais avec la manette de contrôle pour pousser l'appareil vers l'avant. Sans me presser, je rangeais un à un les livres à leurs emplacements. Je n'avais sélectionné que des livres dans je pouvais atteindre l'emplacement. Pas besoin donc de revenir honteuse et frustrée avec des restes. C'était le genre de chose qui me rappelait à quel point je trouvais tout cela humiliant. Je me serai écouté, j'aurais arrêté de bosser il y avait déjà longtemps. Malheureusement, j'avais besoin de ce travail. Et pire, je l'aimais. Je n'étais juste plus autant efficace qu'avant. Plus autant efficace que je voulais l'être. Malgré cela, je n'avais pu me résoudre à démissionner. Je ne me sentais moi même qu'au milieu de mes bouquins ces derniers temps. Et puis... j'étais déjà dépendante de mon père pour à peu près tout. Je ne voulais pas l'être financièrement. C'était ma petite victoire.  Et je comptais bien la savourer. «  Excusez moi ? Est ce que vous savez où je peux trouver ce livre s'il vous plaît ? ». Je sortis un sourire forcé avant de poser mes yeux sur la petite feuille de papier que la jeune femme en face de moi me tendait. «  Troisième rangée sur la droite, étagère 64 ». «  Merci ». «  Attendez, je vais vous aider. Il est bas et je suis à la bonne hauteur ». Je fus surprise de l'entendre échapper un petit rire mais ne dis rien. C'était pas le genre de réaction que les gens avaient autour de moi. C'était rafraîchissant. «  Et voilà ». Elle me remercia chaleureusement et reçus de moi le premier sourire sincère de la journée. Les gens étaient surprenants. Je ne devrais jamais oublier ça.  Surtout pas en habitant Gotham.

Le reste de mon tour de travail se passa dans le calme et me perdit de finir le roman que j'avais commencé en début de semaine. Pas le meilleure livre de l'année mais c'était ça se laissait lire sans réfléchir. Tout de suite, je n'en demandais pas plus. Comme à chaque fois , débloquer la porte coincée de l'appartement fut un challenge. Un challenge qui me laissa essoufflée et grincheuse. Je poussais un soupir lorsque je laissais la porte de ma chambre se refermer dans mon dos. La première chose que je fis, fus de mettre en marche ma connexion internet, mes ordinateurs et de sécuriser le tout de manière à ce qu'on ne puisse pas me traquer jusqu'à chez moi. Du moins autant que faire se peut. Jus de fruit en main et paille en bouche, je me connectais au darknet et à ses réseaux espions et commençais à naviguer parmi les secrets les plus noirs et décadents du web. Je notais ce qui m'intéressait et lisais en diagonale le reste. Un hum franchit mes lèvres toujours  pressées autour de ma paille lorsque je finis par rejoindre le tchat du groupe d'activistes et pirates informatiques auquel j'avais commencé à m'associer. Ils avaient quelques bons tuyaux à me fournir.  Je n'appréciais que peu ces gens, trop anarchistes pour mon goût. La fin justifiait cependant les moyens. Il fallait juste savoir être malin.  

[UnkNowN] : Bonjour. Je suis neutre. Pas une menace. J'aimerais vous parler.


Mes sourcils montèrent d'eux mêmes lorsque la petite fenêtre de dialogue s'ouvrit devant mes yeux. Un rire passa mes lèvres. Lui ou Elle n'était clairement pas de par ici. Personne ne se présentait jamais comme ceci. Tout en secouant la tête, je posais mon carton de jus de fruit et commençait à taper sur mon clavier. Je remontais sans mal sa piste pour arriver jusqu'à Métropolis puis à son lieu de travail. Quel novice. Il n'avait même pas pensé à sécuriser sa connexion. Les policiers qui voguaient en permanence sur le darknet allaient s'en donner à cœur joie.

[UnkNowN] : Bonjour. Je suis neutre. Pas une menace. J'aimerais vous parler.
[Oracle] : Un conseil Daily planet, ne dis jamais ça.
[Oracle] : Sympa la chemise au fait. Très chic.


Amusée, je me laissais choir dans le dossier de mon fauteuil et le regardais se tourner sur sa chaise à plusieurs kilomètres de ma position. Ah les bleus.

CODES BY MAY


         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 245
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Henry Cavill
Crédits : vava : Ozzy / gif : unknown

Age du personnage : 33 ans
Ville : Metropolis
Profession : Journaliste au Daily Planet / Bénévole dans plusieurs associations
Affiliation : Justice League
Compétences/Capacités :
Pouvoirs : Superforce - Supervitesse - Super endurance - Super Vision (incluant vision rayon X, vision télescopique, microscopique, et laser) - Super Souffle - Super Sens - Invulnérabilité physique - Vol - Super mémoire - Super intelligence - Super dextérité - Super guérison - Longévité

Talents : Investigation - Combat au corps-à-corps (maîtrise 2 arts martiaux kryptonien) - Sauver les jolies fesses de Loïs Lane constamment en danger quelque part pour un scoop

Faiblesses : Kryptonite (chaque couleur a des effets différents) - Magie - Soleil rouge

Situation Maritale : En couple avec l'intrépide Loïs "Yolo" Lane.









MessageSujet: Re: Enter the Matrix [Pv Oracle]   Sam 18 Mar - 17:04

Oracle & Clark Kent



La réponse arriva bien plus vite que je ne l'aurais cru. Depuis le temps que j'essayais de l'approcher sur les réseaux cachés, je ne cessais d'aller d'échec en échec. A force, j'avais fini par croire que je n'y arriverais jamais, alors constater que le hacker me répondait était presque surprenant. Passé la seconde d'euphorie de voir le poisson mordre à l'hameçon, je déchantai bien vite en lisant ses mots. Il m'avait repéré, au Daily Planet. Mais que foutait Daniel ? Je lui avais dit de s'assurer que nous étions intraçables. Sa deuxième phrase arriva tout aussi subitement et je manquai une respiration. Je baissai la tête pour regarder ma chemise, réalisant que plus encore que de savoir où j'étais, il me voyait.

Je me retournai brusquement pour regarder partout autour de moi, à la recherche de caméras. Puis je réalisai que tous les ordinateurs avaient des webcams, comme le mien. Je vins plaquer mon pouce dessus en réflexe paniqué. Sauf que c'était plus dur de taper sur le clavier d'une seule main. Sans oublier le fait que j'avais l'air idiot. Okay Kal, bravo, t'as réussi à établir le contact. Mais est-ce que tu commences pas déjà à regretter ton audace. J'ouvris le tiroir de mon bureau de ma main libre, fouillai dedans et en sortis les stickers ronds qui nous servaient pour nos dossiers. J'en collai un sur l'oeil de ma webcom pour plus que le hacker me voie, du moins de face. Okay, reprends ton sang-froid. N'oublie pas ton objectif.

[UnkNowN] : « Bonjour. Je suis neutre. Pas une menace. J'aimerais vous parler. »
[Oracle] : Un conseil Daily planet, ne dis jamais ça.
[Oracle] : Sympa la chemise au fait. Très chic.
[UnkNowN] : « Merci pour le compliment. Vous êtes doué. »


Je marquai un temps d'arrêt. Ne pas montrer que le fait qu'il me voie était carrément inquiétant. Rester zen. Je devais avouer être déstabilisé face à cet univers de hackers et leurs codes auxquels je ne connaissais pas grand chose. Je ne savais pas vraiment comment aborder le sujet mais je préférais aller droit au but avant qu'il ne lui prenne l'envie de s'en aller par ennui ou que sais-je. Les hackers étaient assez connus pour leurs humeurs changeantes, facilitées par le camouflage de leur écran.

[UnkNowN] : « J'en sais assez sur vos activités pour savoir que vous œuvrez du bon côté. J'aurais besoin de vos talents pour un travail d'investigation. »


Plus qu'à espérer qu'il ne cherche pas à me prendre pour cible. J'avais eu la présence d'esprit d'enlever les dossiers les plus sensibles du réseau du Planet. Ceux de Luthor n'y avait jamais été de toute façon, connaissant ses ressources pour pirater les journaux et se tenir informés des scandales qui allaient sortir sur lui. Tout était sur papier bien gardé par Lois et moi. Mais nous piétinions. Il nous fallait ce hacker.


_________________



"You are my world."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 760
Date d'inscription : 26/02/2017
Face Identity : Evan Rachel Wood
Crédits : datura

Age du personnage : 26 ans
Ville : Gotham
Profession : Assistante bibliotéhcaire, pirate informatique et analyste
Affiliation : Bat-Family
Compétences/Capacités : En tant qu'experte informatique et hackeuse de génie, Barbara est capable de s’infiltrer dans n’importe quelle base de données, matériel de surveillance ou machine technologique. Elle est partout et nulle part à la fois.

Barbara était aussi à l'époque une très bonne combattante et une excellente tireuse.


Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: Enter the Matrix [Pv Oracle]   Dim 19 Mar - 13:08



       

         
Enter the matrix

Barbara & Clark
Un rire passa mes lèvres. Son air soudainement paniqué était des plus amusants. Il se retourna puis se remit face à son ordinateur. Face à moi. Je le regardais plisser des yeux et se rapprocher de sa webcam. Derrière mon écran, je haussais un sourcil. J'attendais de voir ce qu'il allait faire. Je ne fus aucunement surprise lorsque son visage disparut de ma vue. Le noir de son pouce appuyé contre la caméra le remplaça. Au moins, il avait quelques réflexes. C'était déjà pas mal. Cela ne m’arrêterait cependant absolument pas. Je fis craquer les jointures de mes mains et fis une rotation de mon cou. Une fois échauffée, je posais mes doigts sur mon clavier et commençais à m'infiltrer dans leurs systèmes de sécurité. Je remontais le code de leurs caméras jusqu'à trouver la plus proche de son bureau. Je l'activais. Une rotation plus tard, j'avais son dos en visuel.  Certes je ne pouvais pas voir son visage mais je pouvais voir le reste. Ses collègues. Les papiers qui traînaient autour. Et ce qu'il écrivait en zoomant un peu. Malgré mes capacités, j'avais encore des progrès à faire. J'avais des choses à apprendre. Des techniques à modifier et à inventer. Je n'étais pas mauvaise. Mais pas la meilleure. Je manquais de moyens. Je manquais de programme. Et du coup impossible de rendre l'image plus nette en zoomant. Ma foi, j'allais me contenter de ce que j'avais. Ça ferait bien l'affaire pour le moment. Et puis, j'avais vu son visage. Visage qui était maintenant enregistré dans la bande de données sécurisées de mon ordinateur. Je n'avais pas le logiciel adapté pour faire une recherche d'identité. D'habitude, je hackais celui du GCPD mais il était utilisé. Je préférais éviter de me faire voir. Je n'avais pas envie qu'on vienne me trouver. Malgré ma connexion ultra sophistiquée, je n'étais pas aussi invisible que je le voulais.  Je n'avais pas dit mon dernier mot pour autant. J'étais déjà dans la base du Daily Planet après tout. Plus qu'à rechercher leurs employés. A l'aide d'un simple algorithme, j'éliminais les profils féminins de l'équation. Définitivement pas une femme.  Je m'attaquais ensuite aux dates de naissances.  J'enlevais ceux que j'estimais trop vieux ou trop jeunes. Je me concentrais sur le reste.  Bingo. Un sourire se plaça sur mes lèvres. Enchantée de te connaître Clark Kent.

[UnkNowN] : « Merci pour le compliment. Vous êtes doué. »


Doué. En effet, j'étais doué. Même si c'était douée et non doué. Je ne le repris pas. A quoi bon. Je préférais qu'il me pense quelqu'un d'autre. Cela me donnait un avantage. Tout était bon à prendre dans un monde comme celui ci. Hors de question que je lui donne un seul moyen pour m'identifier. Il était journaliste après tout. Je me méfiais. Je me méfiais de tout. Surtout des fouines. Plus ou moins patiemment, j'attendais la suite des événements tout en l'observant sur mon écran. Je voulais savoir pourquoi il prenait la peine de me contacter. Et comment il savait que j’existais aussi. Comment il m'avait trouvé. Beaucoup de questions. Aucune réponse. Mes doigts pianotèrent sur la peau nue de mes bras. Il prenait son temps. Etait-il en train de reconsidérer sa décision ? Probablement une bonne idée.

[UnkNowN] : « J'en sais assez sur vos activités pour savoir que vous œuvrez du bon côté. J'aurais besoin de vos talents pour un travail d'investigation. »


Finalement, je commençais à perdre patience. J'avais des choses à faire. J'avais des plans. Attendre qu'il se décide n'en faisait pas parti. Mes sourcils atteignirent à nouveau mes cheveux. Il s'était renseigné. Ou on l'avait renseigné. Certainement la seconde option. Que savait il? Je perdis mon sourire et me redressais. Dos droit et regarde vissé sur l'écran. Je le fis patienter. Je devais être prudente. Le manipuler pour savoir premièrement ce qu'il voulait et pourquoi moi. Et aussi ce qu'il savait sur mes agissements. On allait commencer par la première question. Faire les choses dans l'ordre. Une chose à la fois, c'était ce que mon père disait toujours. Comprendre ce qu'il voulait allait m'aider à comprendre ce qu'il était. Et à comprendre à quel genre de dangers je pouvais m'exposer. Ensuite, j'aviserai.

[Oracle] : « Et qu'est ce que je peux faire pour toi charmant Clark Kent ? »


J'utilisais volontairement son identité.  Je voulais voir si il allait tressaillir. Je voulais voir si il allait brusquement fermer sa fenêtre. Je voulais étudier sa réaction.Je voulais analyser sa détermination. Je voulais déterminer à quel point cela était important pour lui.

CODES BY MAY


         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 245
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Henry Cavill
Crédits : vava : Ozzy / gif : unknown

Age du personnage : 33 ans
Ville : Metropolis
Profession : Journaliste au Daily Planet / Bénévole dans plusieurs associations
Affiliation : Justice League
Compétences/Capacités :
Pouvoirs : Superforce - Supervitesse - Super endurance - Super Vision (incluant vision rayon X, vision télescopique, microscopique, et laser) - Super Souffle - Super Sens - Invulnérabilité physique - Vol - Super mémoire - Super intelligence - Super dextérité - Super guérison - Longévité

Talents : Investigation - Combat au corps-à-corps (maîtrise 2 arts martiaux kryptonien) - Sauver les jolies fesses de Loïs Lane constamment en danger quelque part pour un scoop

Faiblesses : Kryptonite (chaque couleur a des effets différents) - Magie - Soleil rouge

Situation Maritale : En couple avec l'intrépide Loïs "Yolo" Lane.









MessageSujet: Re: Enter the Matrix [Pv Oracle]   Mar 21 Mar - 10:47

Oracle & Clark Kent




[Oracle] : « Et qu'est ce que je peux faire pour toi charmant Clark Kent ? »


Okay. Visiblement il avait cessé de me bizuter. J'espérais que son intérêt demeure jusqu'au bout de ma démarche, sans quoi je risquais d'avoir un hacker inconnu dans la nature connaissant les volontés de Clark Kent et donc du Daily Planet. Rien ne me disait qu'il n'allait pas tout donner à Luthor pour de l'argent ensuite. Je devais rester prudent. On ne savait jamais à quoi s'attendre avec les gens, en particulier ceux cachés derrière un écran. Je laissai mes doigts en suspension au-dessus du clavier, hésitant sur ce que j'allais écrire. Je devais en dire assez pour avoir une réponse claire, mais pas trop pour ne pas me mettre dans le pétrin. Du moins, pas plus que je ne semblais déjà l'être vu qu'il avait cracké mon identité et mon lieu de travail en quelques secondes.

[UnkNowN] : « Il 'agit d'un individu puissant très bien protégé. Je souhaiterais que quelqu'un soit en mesure de surveiller ses activités bancaires et immobilières, légales, illégales, offshore... entre autres. »


Je méditai sur la suite. J'étais nerveux, en terrain inconnu, où aucun de mes pouvoirs ne m'était utile pour me défendre. Rien, aucun son, aucune odeur, ne pouvait atteindre mes super-sens et m'indiquer qui était cette personne à travers cet écran. J'étais à découvert et ne pas avoir le choix était comme un acte de foi face à l'inconnu.

[UnkNowN] : « Pas d'action directe, pas d'attaque, juste de la surveillance pour m'alerter.  Il s'agit d'aiguiller mes investigations pour un dossier de presse important... qui pourrait faire tomber beaucoup de monde, et sauver d'innombrables vies. Cf. Panama Papers. »


Je n'exagérais pas. Nous nous attaquions avec Lois à une pieuvre tentaculaire qui englobait énormément de pourritures aux quatre coins du globe. Un dossier qui aurait des répercutions dans plusieurs pays, plusieurs gouvernements, plusieurs multinationales liées à LexCorp. Je faisais partie des rares personnes à avoir vu le véritable visage d'Alexander Luthor. J'avais vu la folie tyrannique dans le creux de ses iris hystériques lorsqu'il avait cru me mettre à genoux à son bon vouloir. L'homme d'affaire si professionnel, si charismatique, si altruiste de par ses fondations de charité et ses paroles d'évangile dans la presse, avait fait tomber le masque au profit du Napoléon du crime rongé par un orgueil démesurément dévastateur. Bien sûr, des hommes puissants, il y en avait à la pelle, et dans tous les milieux, pas seulement celui des affaires, mais aussi en politique. Aussi ne pouvait-il pas savoir véritablement de qui il s'agissait tant que je ne le lui révélerais pas.

[UnkNowN] : « C'est un travail risqué si vous n'êtes pas en mesure de couvrir vos traces. La question est : êtes-vous la bonne personne pour m'aider ? »


Au niveau des compétences, comme de la moralité. Mais plus encore, avait-il la volonté de le faire ?



_________________



"You are my world."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 760
Date d'inscription : 26/02/2017
Face Identity : Evan Rachel Wood
Crédits : datura

Age du personnage : 26 ans
Ville : Gotham
Profession : Assistante bibliotéhcaire, pirate informatique et analyste
Affiliation : Bat-Family
Compétences/Capacités : En tant qu'experte informatique et hackeuse de génie, Barbara est capable de s’infiltrer dans n’importe quelle base de données, matériel de surveillance ou machine technologique. Elle est partout et nulle part à la fois.

Barbara était aussi à l'époque une très bonne combattante et une excellente tireuse.


Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: Enter the Matrix [Pv Oracle]   Mer 22 Mar - 21:44



     

       
Enter the matrix

Barbara & Clark
Mon regard se braqua sur mon écran. Je le regardais tourner discrètement la tête à droit puis à gauche avant de se focaliser sur ma réponse. Rien. Même pas un tressaillement. Je soupirais déçue. Aucun fun là dedans. Leur caméra n'était pas assez sophistiquée pour me donner une image nette et capable de capter le moindre petit mouvement. Peut être pourrais je leur envoyer une petite lettre anonyme pour leur dire de monter de cran la catégorie de leur système de sécurité. Je n'étais pas certaine qu'ils apprécient l'initiative mais l'idée était tentante. Très tentante. Après tout, il n'était pas désagréable à regarder. Rien que pour ça peut être leur enverrais je ce message anonyme. Ça me ferait une distraction tout en me permettant de surveiller le journal, les allers et venus des employés et les informations parfois ultra confidentielles qui devaient y séjourner. Et cela même si elles ne restaient pas très confidentielles à la fin de la journée. Moue boudeuse fermement plantée sur le visage, j'attrapais mon jus de fruit et remettais la paille dans ma bouche. Plus ou moins patiemment, j'attendis qu'il se mette à table. Il commençait à user de ma patience. Mais il avait su piquer ma curiosité. Non ps pour son offre mais pour ce qu'il savait de moi. Ou ce qu'il pensait savoir de moi. Tout cela pouvait être du bluff. Je ne mettais pas de côté cette hypothèse. La fille de flic que j'étais avait pertinemment que toute piste se devait d'être étudiée. Il ne fallait rien laisser au hasard. Et avoir toujours plusieurs coups d'avance. Surtout dans mon monde.  Il fallait toujours se montrer prêt. C'est comme ça qu'on restait en haut de la pyramide et pas en bas écrasé par le poids de la justice. Ce que nous faisions n'était pas forcément toujours très légal. Mon père s'en arracherait certainement les cheveux,  blancs depuis longtemps. Moins il en savait et mieux c'était. Cela valait pour le reste des personnes en dehors de l'intimité de ma chambre. La force d'un hacker était sa capacité à rester anonyme. En plus de son talent. C'était toute une balance que l'on devait maintenir. En dire un peu mais pas trop. En dire assez mais sans jamais se griller. Etre craint et respecter juste à l'évocation d'un simple pseudonyme. La tâche n'était pas aisée tous les jours.



[UnkNowN] : « Il 'agit d'un individu puissant très bien protégé. Je souhaiterais que quelqu'un soit en mesure de surveiller ses activités bancaires et immobilières, légales, illégales, offshore... entre autres. »


Ma bouche se stoppa autour de ma paille. En soit le travail n'avait rien de bien étonnant surtout venant d'une tierce personne étrangère à notre petit monde internet. Mais je n'avais rien d'une baby sitter. Je faisais ce genre de choses naturellement mais pas pour les autres. Je fronçais les sourcils et essayais de déterminer ce qu'il en retournait vraiment. La presse toujours à fourrer son nez dans les affaires des autres. Je n'avais que peu d'amour pour eux. J'admirais leurs efforts bien sur et parfois leurs travaux d'investigations mais c'était bien tout. La plupart du temps, je trouvais les articles creux et sans intérêt. Quand ce n'était pas un ramassis de mensonges et de bêtises.  Il n'existait que peu de bons journaux. Et la plupart du temps ces bons journaux se débrouillaient toujours pour venir faire capoter des opérations de police en place depuis des années. Et eux qui croyaient avoir trouvé le pot aux roses, la boite de pandore. Il y avait beaucoup de mon père dans mes propos, je le savais. Disons que son éducation et plaintes avaient fait leurs œuvres. Ceci dit, j'étais d'accord avec lui sur … à peu près tout. Pour autant, je ne montrais pas directement ma réticence. Je voulais savoir qui il voulait que je suive à la trace. La piste numérique était l'une des plus dures à cacher et je savais que même si sa cible était entourée des meilleurs informaticiens, il y aurait toujours un moyen de le trouver. L'embêtant était aussi que le contraire était vrai. Je n'avais pas les mêmes moyens que ceux dont cette personne devait disposer. Une certitude sinon il ne serait pas là à me parler.

[UnkNowN] : « C'est un travail risqué si vous n'êtes pas en mesure de couvrir vos traces. La question est : êtes-vous la bonne personne pour m'aider ? »


Attaquer ma fierté ne le mènerait à rien. Plus maintenant. Batgirl elle aurait peut être pris la mouche. Oracle pas vraiment. Et Barbara Gordon encore moins. Je savais ce que je valais. Je n'avais donc pas à me sentir insulter.  Je haussais simplement un sourcil et finissais mon carton de jus de fruit. Ce dernier, une fois vide, fit un allez simple jusque dans la poubelle. Panier. Mes doigts se posèrent sur mon menton en signe de réflexion. Il ne semblait pas vouloir me donner l'identité de sa cible sans un engagement de ma part. Ce que je pouvais comprendre. C'était plutôt intelligent. À moi d'essayer de le lui faire dire sans donner cet engagement de ma part. Batgirl avait eu l'habitude de courir tête baissée dans le danger. Une erreur que je ne ferai plus. J'avais appris la leçon. J'étais plus mature et réfléchie.

[Oracle] : « Tu parles mais je vois aucun gain. J'y gagne quoi ?»
[Oracle] : « Aucun détails croustillants pour me donner envie»


Moyen détourné de me faire une idée du statut et de l'importance de la cible. Plus la compensation était élevée plus la cible était importante. Mais avec lui n'ayant aucune idée des prix pratiqués, cela allait se révéler intéressant. Du moins je l'espérais. Parce que là on ne pouvait pas m'appeler convaincue. Pas assez pour travailler pour quelqu'un d'autre en tout cas.
 

CODES BY MAY


       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 245
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Henry Cavill
Crédits : vava : Ozzy / gif : unknown

Age du personnage : 33 ans
Ville : Metropolis
Profession : Journaliste au Daily Planet / Bénévole dans plusieurs associations
Affiliation : Justice League
Compétences/Capacités :
Pouvoirs : Superforce - Supervitesse - Super endurance - Super Vision (incluant vision rayon X, vision télescopique, microscopique, et laser) - Super Souffle - Super Sens - Invulnérabilité physique - Vol - Super mémoire - Super intelligence - Super dextérité - Super guérison - Longévité

Talents : Investigation - Combat au corps-à-corps (maîtrise 2 arts martiaux kryptonien) - Sauver les jolies fesses de Loïs Lane constamment en danger quelque part pour un scoop

Faiblesses : Kryptonite (chaque couleur a des effets différents) - Magie - Soleil rouge

Situation Maritale : En couple avec l'intrépide Loïs "Yolo" Lane.









MessageSujet: Re: Enter the Matrix [Pv Oracle]   Jeu 6 Avr - 11:40

Oracle & Clark Kent




[Oracle] : « Tu parles mais je vois aucun gain. J'y gagne quoi ? Aucun détails croustillants pour me donner envie »

Ah. Nous y étions. J'avais eu l'espoir d'attiser son envie d'aider tout simplement à faire justice, mais il fallait croire que même les hackers blancs qui se disaient hors des cadres ne l'étaient pas tant que ça, et demeuraient intéressés.

[UnkNowN] : « Je parle d’un homme néfaste qui est responsable de la mort de centaines de personnes chaque jour par ses activités cachées… je vous croyais du genre à défendre la justice ? C’est ce que vos rares actions de hacking m’ont en tout cas fait croire… Vous avez peut-être le pouvoir de faire chuter l’un des hommes les plus puissants du pays voire du monde et de sauver des vies, n’est-ce pas un défi digne d’être relevé, de surcroit pour la bonne cause ? »


Bon, première tentative, titiller l’égo que tout hacker semblait avoir dans son univers. M’étant renseigné un minimum, je savais que nombreux étaient du genre à vanter sur le dark web leurs exploits de piratages, en vue d’être reconnus par leurs pairs. Au plus rebelle et audacieux d’entre eux revenait la palme d’or. Il y avait de plus des guerres sous-jacentes entre groupuscules, entre Anonymous et Daech, entre les cyber-guerriers blancs et les hackers criminels, les premiers cherchant à bloquer les actions des seconds et à les livrer aux autorités. Trafic d’armes, d’enfants, de drogue, d’organes, tout y passait. Un univers masqué, invisible, terrifiant et fascinant à la fois. Et au milieu, il y avait moi qui tentait de communiquer avec l’un de ces pirates en évitant les boulets de canon et en espérant ne pas finir au bout de la planche, jeté de force à la mer et aux crocodiles des océans ténébreux du web où je ne savais pas nager.  Après un temps de silence, je finis par reprendre le clavier, hésitant néanmoins.

[UnkNowN] : « Nous avons des raisons de croire qu’il serait mêlé à la manipulation dont Batman et Superman ont été victimes il y a environ deux ans… et qui les a poussés à se battre… un événement resté en suspens que nous essayons, entre autres choses, d’éclaircir un peu… Ca, et le réseau tentaculaire de trafics multiples qu'il gère en secret... »


Je prenais un peu de risque en confiant cela, mais puisqu’il voulait des informations croustillantes, il fallait bien que je lui en donne. En soit, je savais pertinemment le dessous de cette manipulation puisque j’en avais été l’une des principales victimes. Je savais que c’était Luthor, je savais pourquoi il l’avait fait, et comment il l’avait fait. Mais cet aveu de recherche sur le sujet me permettrait peut-être de faire comprendre à ce hacker l’étendue du pouvoir de Luthor. Manipuler le plus grand détective du monde, le Chevalier Noir de Gotham, était en soi un sujet d’inquiétude plus qu’important. Peu de personnes sur Terre étaient en mesure de berner le paranoïaque absolu qu’il était. Trouver la faille des héros était un hobby dans lequel le milliardaire excellait un peu trop. A croire que manipuler les peuples était trop facile et ennuyeux pour lui.

[UnkNowN] : « Mais je peux aussi vous payer, s’il faut en arriver là… »


Triste réalité qui était la nôtre, où les héros se faisaient rare. Je ne parlais pas des héros costumés, dont je faisais partie, qui étaient rares par nature proportionnellement à la population, mais des héros du quotidien. J’en croisais souvent durant mes investigations de terrain pour le Planet. Des infirmières, des pompiers, des voisins sauvant leurs autres voisins durant un incendie, des bénévoles donnant à manger aux plus pauvres. Je savais qu’ils existaient, qu’ils oeuvraient sans nécessité de reconnaissance. Je les admirais. J’avais toujours cet espoir fou en ce bon côté de la nature humaine. Mais peut-être m’étais-je trompé sur notre hacker blanc. Peut-être n’était-il qu’un pirate banal parmi d’autres qui n’agissait qu’au gré de ses envies sans réel objectif supérieur.



_________________



"You are my world."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 760
Date d'inscription : 26/02/2017
Face Identity : Evan Rachel Wood
Crédits : datura

Age du personnage : 26 ans
Ville : Gotham
Profession : Assistante bibliotéhcaire, pirate informatique et analyste
Affiliation : Bat-Family
Compétences/Capacités : En tant qu'experte informatique et hackeuse de génie, Barbara est capable de s’infiltrer dans n’importe quelle base de données, matériel de surveillance ou machine technologique. Elle est partout et nulle part à la fois.

Barbara était aussi à l'époque une très bonne combattante et une excellente tireuse.


Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: Enter the Matrix [Pv Oracle]   Dim 23 Avr - 15:28



     

       
Enter the matrix

Barbara & Clark
[UnkNowN] : « Je parle d’un homme néfaste qui est responsable de la mort de centaines de personnes chaque jour par ses activités cachées… n’est-ce pas un défi digne d’être relevé, de surcroit pour la bonne cause ? »

Mes doigts dansèrent à bonne distance du clavier. J'étais une personne réfléchie et tout cela demandait réflexion. En soit, dans l'absolu, bien sur que cela valait le coup. Sauver des vies valait toujours le coup. C'était bien pour sauver des vies , la veuve et l'orphelin, que j'étais devenue Batgirl il y avait de cela plusieurs années. Et avant elle, c'était pour ça que j'avais voulu devenir membre des forces de l'ordre. La justice coulait dans le sang des gens de ma famille. Cependant, je ne savais ren de sa cible. Je ne savais même pas si tout cela était vrai. Si il ne poursuivait pas juste une chimère. Sauver des vies était une chose mais il y avait des prix trop lourds à payer. Ma vie était déjà foutue. Je n'avais donc pas peur de ce qu'il pouvait m'arriver. Il ne me semblait pas avoir grand chose à perdre. A part mon père. Il était la personne qui comptait le plus à mes yeux. Je le lui démontrais mal certes mais cela n'enlevait rien à la véracité de mes propos. Jamais je ne le mettrai en danger pour assouvir la chasse aux sorcières d'une tierce personne. J'aimais les gens mais je l'aimais lui plus. Et malheureusement qui disait personne de pouvoir, disait moyens. Moyens que je ne possédais pas. Ma chambre n'était pas la batcave. Loin de là.  Hors de question d'aller titiller la chauve souris. Moins il en savait sur mes nouvelles activités, mieux je me portais. Après tout ça, je ne survirai pas à son regard de déception.

[UnkNowN] : « Nous avons des raisons de croire qu’il serait mêlé à la manipulation dont Batman et Superman ont été victimes il y a environ deux ans… et qui les a poussés à se battre… un événement resté en suspens que nous essayons, entre autres choses, d’éclaircir un peu… Ca, et le réseau tentaculaire de trafics multiples qu'il gère en secret... »
[UnkNowN] : « Mais je peux aussi vous payer, s’il faut en arriver là…  »


Mes sourcils se froncèrent. Comme un peu tout le monde, je me souvenais très bien de ce jour. Jamais, je n'avais vu Bruce aussi en colère, aussi hors de lui. Ni Alfred, ni Tim, ni moi avions réussi à le raisonner. Il avait été si furieux. Bien sur, difficile de s'en rendre compte pour une personne externe. Après tout Batman était un roc sans réelles émotions. Le chevalier noir ne souriait pas, ne riait pas, ne pleurait pas... La liste était trop longue. Mais c'était faux.  Bruce était aussi humain que les autres. Peut être l'était il même plus que nous tous réunis. Tout cela m'avait toujours paru être un étrange paradoxe.   De mes yeux verts d'eau, je détaillais le dos de mon interlocuteur. Il était tendu, peu à l'aise. Mes sourcils se froncèrent un peu plus. Amener Bruce dans notre conversation aurait pu être pour lui le point décisif. J'aurais pu craquer juste pour cette raison. Mais j'étais plus mature et réfléchie que ça. Je pressais mes lèvres l'une contre l'autre. Il ne semblait pas vouloir me donner plus que ça. J'avais une petite idée de l'identité de l'homme qu'il voulait traîner dans la boue. Je me devais cependant de réveiller. Conscience professionnelle oblige. D'autres hackers n’auraient pas été aussi regardant. Ils n'y auraient vu que le gain. La gloire absolue dans le monde sous terrain de la cyber-criminalité. Ou de la cyber-justice. Beaucoup s'inventaient sauveurs de l'humanité.  Mais je n'étais pas n'importe qui. J'avais une vie derrière mon écran. J'avais un passé.  Passé qui continuait de me poursuivre, même coincée dans un fauteuil roulant.

Si il ne comptait rien me dire, j'allais devoir trouver l'information moi même. Et pendant ce temps là, j'allais le laisser mariner. Voir jusqu'à où il pouvait transpirer avant de faire une autre bêtise.  Un petit sourire se dessina sur mes lèvres. Il me fallut moins d'une minute pour prendre le contrôle de son ordinateur de boulot. Je ne pouvais pas voir son visage mais je l'imaginais très bien. Mon votre ordinateur subit une analyse, veuillez patienter  sur son écran noir avait du le rendre livide. Je fus quelques peu surprise de ne pas trouver grand chose. Il avait apparemment eu l'intelligence de vider son disque dur avant d'entamer la conversation. Ou il avait engagé quelqu'un pour le faire. Plutôt cette seconde option. Je laissais échapper un hum dans le silence de ma chambre. Ce qui était bien avec l'informatique, c'est qu'on ne pouvait jamais vraiment effacer les informations. On laissait toujours une trace derrière nous.  Comme un boxeur se préparant au combat, je fis rouler mes épaules et fis craquer mes doigts. Remonter la trace de ses fichiers fut  plus compliqué que prévu. Il avait définitivement engagé quelqu'un. Quelqu'un comme moi. Au bout de quelques minutes, je réussis à trouver la trace fantôme des fichiers déplacés. Je les restaurais non sans batailler un peu. Celui qui avait pris en charge les documents n'était pas mauvais dans son genre.  Mais j'étais meilleure.  Sans vouloir me vanter.  Je parcourais les informations en vitesse. C'était intéressant. Mais pas ce que je recherchais.  Je stockais cependant le tout sans un serveur fantôme de ma création. Je pouvais toujours utiliser certaines de ces informations.

Ma bouche se déforma en une grimace. Je n'avais rien. Rien sur son homme mystérieux. Rien qu'une idée et rien pour la confirmer. Et ça plus que tout commença à faire sonner une petite alarme dans mon esprit. Je ne pensais pas me tromper qui plus est. Hors de question que je me mette à farfouiller dans les affaires de Luthor. Pas d'ici, pas comme ça. Si c'était bien de lui dont on parlait. La probabilité était forte. Et j'avais accès aux informations de Batman. Je ne pensais pas me tromper dans ma supposition. S'en perdre à lui avec mes petits moyens .. du suicide. Pur et simple.  Tout ça sentait mauvais. Qu'un journal chercher à faire tomber le magnat qu'il était, ça je comprenais. Mais que je trouve rien sur rien là dessus dans son ordinateur …même pas une ébauche, un semblant d'informations... ça me paraissait louche. Il pouvait blâmer Bruce pour ma paranoïa. Mais il avait un truc qui clochait. Je ne savais pas quoi mais je le sentais. D'une pression du pouce sur une touche, je lui rendis le contrôle de son appareil.

[Oracle] : « Désolée honey, mais toi et moi on est pas fait pour être ensemble. T'es hot et tout ça mais ça le fera pas quand même. »




CODES BY MAY


       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 245
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Henry Cavill
Crédits : vava : Ozzy / gif : unknown

Age du personnage : 33 ans
Ville : Metropolis
Profession : Journaliste au Daily Planet / Bénévole dans plusieurs associations
Affiliation : Justice League
Compétences/Capacités :
Pouvoirs : Superforce - Supervitesse - Super endurance - Super Vision (incluant vision rayon X, vision télescopique, microscopique, et laser) - Super Souffle - Super Sens - Invulnérabilité physique - Vol - Super mémoire - Super intelligence - Super dextérité - Super guérison - Longévité

Talents : Investigation - Combat au corps-à-corps (maîtrise 2 arts martiaux kryptonien) - Sauver les jolies fesses de Loïs Lane constamment en danger quelque part pour un scoop

Faiblesses : Kryptonite (chaque couleur a des effets différents) - Magie - Soleil rouge

Situation Maritale : En couple avec l'intrépide Loïs "Yolo" Lane.









MessageSujet: Re: Enter the Matrix [Pv Oracle]   Dim 28 Mai - 14:57

Oracle & Clark Kent




« KENT ! Je vous préviens, vous cassez, vous payez ! » aboya Perry de loin. Je me renfonçai dans mon siège comme un enfant puni pris sur le fait, cessant immédiatement de cogner les bords de mon écran avec frénésie. Comme si le malmener allait arrêter le scan complet que le hacker me faisait subir, le tout bien affiché en gros. Je vérifiai autour de moi que personne ne scrutait mon écran devenu hors de contrôle, pas du tout à l'aise. Le bruit de mes coups avait fait tourner les têtes vers mon bureau. Je me tassai sur mon siège. Le nombre de fois où mon index remontait nerveusement mes lunettes sur l'arrête de mon nez battait des records à la minute.

[Oracle] : « Désolée honey, mais toi et moi on est pas fait pour être ensemble. T'es hot et tout ça mais ça le fera pas quand même. »


Quoi ? Non ! Passé la gêne du compliment qui me fit rougir - ce hacker était gay, ou était une femme ? - je me laissai retomber lourdement en arrière contre le dossier. Mon fol espoir était en train de me claquer entre les doigts. Je cherchai des arguments pour tenter de le convaincre de reconsidérer sa position, mais je me rendis à l'évidence, j'avais déjà livré tout le stock en ma possession pour le coup. Si l'argent ou la justice ne l'intéressaient pas, je ne voyais pas d'autre levier efficace pour le faire pencher en ma faveur, surtout sans le connaître réellement.

[UnkNowN] : « Très bien... je comprends. Pouvez-vous au moins m'aider à trouver un hacker de votre connaissance qui serait en mesure d'accepter de nous aider ? »


J'écrivis cela sans conviction. Cela prenait une tournure que je n'aimais pas. J'avais déjà longuement hésité à contacter cet "Oracle", par peur d'un piège ou de représailles. Devoir recommencer à approcher un autre hacker aussi imprévisible et obscur n'était pas très alléchant. Mais comme toujours, il en faudrait plus pour me faire renoncer. Les enjeux étaient trop grands, les vies en danger, trop nombreuses. Luthor devait être stoppé et traduit devant la justice.

[UnkNowN] : « Sachez juste que si vous changez d'avis, vous n'aurez qu'à me recontacter. »


Toujours bercé d'espoir, Kal. Toujours.



_________________



"You are my world."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 760
Date d'inscription : 26/02/2017
Face Identity : Evan Rachel Wood
Crédits : datura

Age du personnage : 26 ans
Ville : Gotham
Profession : Assistante bibliotéhcaire, pirate informatique et analyste
Affiliation : Bat-Family
Compétences/Capacités : En tant qu'experte informatique et hackeuse de génie, Barbara est capable de s’infiltrer dans n’importe quelle base de données, matériel de surveillance ou machine technologique. Elle est partout et nulle part à la fois.

Barbara était aussi à l'époque une très bonne combattante et une excellente tireuse.


Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: Enter the Matrix [Pv Oracle]   Jeu 15 Juin - 22:24



   

     
Enter the matrix

Barbara & Clark
[UnkNowN] : « Très bien... je comprends. Pouvez-vous au moins m'aider à trouver un hacker de votre connaissance qui serait en mesure d'accepter de nous aider ? »

J'avais été prête à fermer la conversation. Pour moi elle était terminée. Nous n'avions plus rien à nous dire. A vrai dire, nous n'avions jamais rien eu à se dire. Nous ne faisions pas parti des mêmes mondes. Il pouvait garder ses secrets. Je m'en fichais. J'avais d'autres chats à fouetter. Puis si c'était Luthor qu'il voulait attaquer, je le plaignais. L'homme était intouchable. En plus d'être dangereux. Très dangereux. J'avais beaucoup trop de choses à perdre. Mon père pour commencer. Luthor n'irait pas l'éliminer directement. Mais les accidents étaient vite arrivés. Surtout dans la police. Une seconde suffisait à détruire toute une vie. Et toutes celles qui s'y rapportaient. Je soulevais un de mes sourcils. Vraiment, il était novice. Seulement un novice, se permettrait ce genre de remarque. Ce genre de requête. Il aurait du laisser cette partie à celui qui avait configuré son ordinateur. Il aurait été bien meilleur à ce jeu là. Et beaucoup plus intéressant pour moi.

[Oracle] : «Est ce que j'ai l'air d'une agence matrimoniale ?»


Je secouais la tête, atterrée. Mais quelle idée. Le mettre en contact avec quelqu'un. Il en avait des bonnes. Déjà je ne recommandais personne. De ceux que je connaissais, aucun ne pouvait prétendre être au niveau pour ce genre de job. Ça serait la catastrophe à coup surs. Je ne voulais pas voir Luthor en profitait. Il savait bien retourner les situations à son avantage. Il était même passé maître à ce petit jeu là.

[UnkNowN] : « Sachez juste que si vous changez d'avis, vous n'aurez qu'à me recontacter. »
[Oracle] : « C'est vraiment pas très poli d'insister Monsieur Muscles. Je savais bien que t'avais l'air d'être le genre de gars qui connaît pas le mot non. Dommage, t'étais pas trop mal.... »


Je me moquais de lui. Je ne cherchais même pas en m'en cacher. Il commençait à me taper sur le système. Je détestais avoir à me répéter. Il me semblait avoir été suffisant claire. Prise d'un accès de colère, je repris le contrôle de son ordinateur et laissais un doigt d'honneur en gros sur son écran noir. Peut être que cela suffirait à lui apprendre les bonnes manières.  Je m'en assurais en mettant en marche grâce à quelques manipulations l'imprimante derrière lui. Je n'imprimais pas forcément grand chose mais assez pour que cela soit gênant. Satisfaite, je levais les doigts du clavier et le regardais se dépatouiller sur les caméras de sécurité. «  Bien fait ».  En temps normal, je n'aurais pas perdu mon calme de cette façon. Je n'aurais pas pris la mouche. Mais je n'étais plus moi même. Les médicaments que je devais prendre n'aidaient en rien mes crises et sautes d'humeur.  Je n'étais pas facile à vivre. Je le savais. Mais la simple idée de faire sans les médicaments contre la douleur me donnait des sueurs froides. J'en avais besoin. Je ne supportais plus les élancements. Je ne supportais plus grand chose de toute façon.

Je me lassais du spectacle qu'il offrait. Je secouais la tête et fermais notre connexion. Je ne lui rendis pas pour autant le contrôle de la situation. Et notamment de son écran. Il allait de débrouiller. Il avait qu'à enlever le code que je venais de planter dans sa machine.  Ce n'était plus mon problème.


CODES BY MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: Enter the Matrix [Pv Oracle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enter the Matrix [Pv Oracle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Aménagement intérieur] Linen Matrix, Matrice Lin
» Matrix Carbon SEACHEM
» Tiffany Oracle
» Oracle croisée labrador de 10 mois (en période d'essai)
» python brongermai matrix et albi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: UNITED STATES OF AMERICA :: gotham city-