AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 LOIS ✸ they forgot to tell her it was impossible, so she did it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


human being

Messages : 765
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Amy Adams.
Crédits : hershelves (avatar) + starfire (signature).

Age du personnage : 34 ans.
Ville : Metropolis.
Profession : Reporter intrépide pour le Daily Planet.
Affiliation : Team Superman, et pro Ligue de Justice. Elle estime que sans eux, les gouvernements seraient bien en peine de gérer les menaces.
Compétences/Capacités : Une capacité quasi surhumaine à s'attirer des ennuis.


Situation Maritale : Après dix ans (littéralement) à ramer, elle vit enfin une idylle avec Clark Kent et son super alter-ego.









MessageSujet: LOIS ✸ they forgot to tell her it was impossible, so she did it   Ven 6 Jan - 19:08

lois lane
i'm not a girl, i'm a storm with skin

       
ordinary souls
why do we fall ? so we can learn to pick ourselves up.
nom complet : Lois Joanne Lane. âge : 34 ans. date et lieu de naissance : Le 17 Août 1982, à Pittsdale . lieu d'habitation : Metropolis. métier : Reporter au Daily Planet. identité : Publique, et plutôt bien connue, étant donné que Lois aime fourrer son nez partout où il ne faut pas... affiliation : Aucune, mais si vous lui posez la question, elle répondra qu'elle est dans l'équipe de Superman, pour le plaisir. avatar : Amy Adams. crédits : captain & fyeahsupermanandloislane.


       obstinée ; tête-brûlée ; curieuse ; loyale
       rancunière ; impulsive ; observatrice ; courageuse

       
amy adams | poste vacant
Miracles by their definition are meaningless, only what can happen does happen.
(001), Élevée par un père militaire rêvant de n'avoir que des garçons, Lois a développé très jeune son fort caractère, pour prouver au Général Lane de quoi elle était capable. Les années n'ont cependant pas arrangé ses relations avec son père, ou avec le reste de sa famille. (002), Lois travaille pour Perry White au Daily Planet depuis ses quinze ans. Elle a été embauchée après avoir obtenu un scoop sur Lex Luthor, en s'introduisant dans ses locaux. (003), Plutôt solitaire, elle déteste quand on lui colle un partenaire. Elle a cependant fini par se faire à la présence de Jimmy Olsen et de Clark Kent dans ses pattes, faute d'avoir le choix. (004), Lois ne recule devant rien pour obtenir des réponses à ses questions, quitte à se mettre en danger inutilement. Heureusement pour elle, l'ange de Metropolis est toujours  là pour la secourir à temps... (005), Quand elle avait cinq, Lois est tombée dans une rivière lors d'un rares séjours de vacances des Lane. Elle a développé une peur panique des grandes étendues aquatiques, et ne sait d'ailleurs pas nager. C'est un secret pour tout le monde, hormis son père et sa sœur, Lucy.  (006), Ce fut Lois qui donna à Superman son surnom, après le premier sauvetage public de ce dernier. Ce fut cet article sur le mystérieux sauveur de Metropolis qui lui fit remporter le Prix Pullitzer. (007), S'il y a bien une chose que Lois déteste, c'est qu'on lui dise qu'elle n'est pas capable de faire quelque chose. Par pur esprit de contradiction, et par volonté de prouver qu'elle peut faire n'importe quoi, elle fera toujours en sorte de prouver à ses détracteurs qu'ils ont tort, quitte à prendre des risques inconsidérés. (008), Si au premier abord, Lois apparait comme une femme bornée et ayant la langue bien pendue, elle s'avère être particulièrement sensible sous la carapace qu'elle s'est créée. (009), Lois fait partie des rares personnes à pouvoir se vanter de "connaître" Superman. Cependant, ignorer sa réelle identité la frustre énormément, d'autant plus qu'elle a le béguin pour lui... Quoi qu'il en soit, Lois fait partie de ceux qui défendent avec ferveur Superman dans la presse, ayant même convaincu le reste du Daily Planet de faire de même. (010), C'est sans doute loin d'être une chose positive, mais Lois n'est absolument pas impressionnée par les méta-humains. Heureusement pour elle, elle a un bon instinct de survie. Il s'appelle Superman.
En quoi l'apparition des méta-humains a-t-elle changé le cours de votre existence ?
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'apparition des méta-humains, et surtout la confirmation de leur existence par le gouvernement, a rendu la vie de Lois plus palpitante. Adieu les reportages ennuyeux, Lois s'est donnée pour mission de couvrir toutes les nouvelles relatives aux méta-humains, et tout particulièrement celles concernant Superman et la Ligue de Justice. Lois est persuadée qu'une bonne couverture médiatique aidera la population à mieux accepter l'existence de cette nouvelle catégorie d'êtres humains, et aidera ces derniers à mieux s'intégrer. Sur un plan personnel, les méta-humains n'impressionnent pas vraiment la reporter. Après tout, quand on est habituée à côtoyer Superman, rares sont les choses plus impressionnantes...
que pensez-vous des groupes tels que la ligue de justice, qui n'obéissent à aucune loi ?
Pour Lois, la création de la Ligue de Justice et des autres groupes de héros est un bien pour la société. Peut-être que ces héros n'obéissent pas aux gouvernements, mais c'est – selon Lois – ce qui leur permet de demeurer impartiaux et d'agir sans se soucier des intérêts politiques des uns et des autres. Combien d'innocents sont morts parce que les politiques ne parvenaient pas à trouver un terrain d'entente ? Que l'on aime ou qu'on déteste la Ligue, l'organisation force les nations à revoir leurs priorités et leurs politiques d'intervention, et c'est pour Lois une très bonne chose. Elle, est persuadée que la Ligue est ce dont le monde avait besoin. À travers ses articles, elle défend les héros avec ferveur.
l'humanité est-elle en mesure d'affronter toutes les nouvelles menaces se présentant ?
L'humanité est dépassée. L'attaque de Darkseid a permis de le comprendre, les hommes ne sont pas en mesure de faire face à ces menaces d'un nouveau genre, pas sans l'aide des héros et des méta-humains que nombreux sont prompts à mépriser. Sans la Ligue de Justice et ses alliés, la Terre serait tombée sous le joug d'un tyran extraterrestre. Pour Lois, il est évident que les gouvernements du monde entier doivent changer d'optique, et avant tout cesser de se chamailler pour des sottises, pour se concentrer sur des moyens de défense globaux. Mais autant demander la lune, car tant que les plus riches et les plus puissants ne seront pas concernés, le sort de la majorité leur importera peu. Voilà pourquoi la Ligue de Justice est importante, elle agit pour ceux qui n'ont pas les moyens de se défendre, et n'attend rien en retour.
starfire - julia - 25 ans (ou presque  ) .
pays : Le pays de la baguette   .  fréquence de connexion : 8 jours sur 7 . où avez vous connu que le forum ? MY BABY MINE  votre avis dessus :    un dernier mot ? Vous pouvez aussi m'appeler Mme Superman *baff* What a Face  

_________________
Being both soft and strong is a combination very few have mastered. Be soft. Do not let the world make you hard. Do not let pain make you hate. Do not let the bitterness steal your sweetness. Take pride that even though the rest of the world may disagree, you still believe it to be a beautiful place.

when you realise clark kent is superman:
 


Dernière édition par Lois Lane le Lun 16 Jan - 14:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


human being

Messages : 765
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Amy Adams.
Crédits : hershelves (avatar) + starfire (signature).

Age du personnage : 34 ans.
Ville : Metropolis.
Profession : Reporter intrépide pour le Daily Planet.
Affiliation : Team Superman, et pro Ligue de Justice. Elle estime que sans eux, les gouvernements seraient bien en peine de gérer les menaces.
Compétences/Capacités : Une capacité quasi surhumaine à s'attirer des ennuis.


Situation Maritale : Après dix ans (littéralement) à ramer, elle vit enfin une idylle avec Clark Kent et son super alter-ego.









MessageSujet: Re: LOIS ✸ they forgot to tell her it was impossible, so she did it   Ven 6 Jan - 19:08

lois lane
like a flower made of iron
« … une semaine après l'assassinat du Président, l'opinion publique concernant la Ligue de Justice et les héros est de plus en plus divisée. Les citoyens se demandent si Superman n'aurait pas dû empêcher cet assassinat, certains sont même convaincus de la responsabilité de la Ligue dans la mort du…  » Agacée, Lois coupa le son de la télévision située dans les locaux du Daily Planet. Une voix masculine s'éleva pour râler ; elle se contenta de hausser les épaules. « Tu devrais en avoir marre d'écouter ces stupidités, Lombard. On nous sert les même tous les jours, ça devient lassant. Et puis merde, on sait tous que ces prétendues news ne servent qu'à faire monter l'audimat. Pas la peine d'allumer la télé pour savoir que les gens ont peur. » Lois haussa les épaules et se réinstalla à son bureau. 112 e-mails. Elle soupira. « Ouais, enfin... On est quand même en droit de se demander pourquoi aucun membre de la Ligue n'était là pour sauver le Président. Surtout qu'il était plutôt branché égalité, amour des méta-humains et compagnie... » Lois ne quitta pas son écran d'ordinateur des yeux, elle n'était clairement pas d'humeur à avoir cette conversation – encore. « Qu'est-ce que tu veux que je te dise ? Si la Ligue sauve le monde, les gens se plaignent des dégâts matériaux. S'ils agissent sans l'accord des gouvernements, ils ont tort. S'ils n'agissent pas, ils ont tort. Les gens sont d'éternels insatisfaits, ils trouveront toujours matière à critiquer. En attendant, ils étaient bien contents quand la Ligue a renvoyé Darkseid d'où il venait. » L'avis de Lois sur la question était très tranché. Elle s'était retrouvée coincée sur le champ de bataille, elle avait vu la Ligue en action. Et surtout, elle s'en était sortie en vie parce que Superman avait été là pour empêcher les paradémons du tyran extraterrestre de la tailler en pièces. Alors forcément, elle n'était peut-être pas très objective... Mais elle s'en moquait. Et Perry aussi, puisqu'il la laissait publier ses articles sur Superman et la Ligue sans trop râler. Tant que les ventes du Daily Planet étaient bonnes, elle avait carte blanche. Autant dire que ça l'arrangeait, elle détestait qu'on lui mette des bâtons dans les roues.

« De toute façon, vous les femmes, vous perdez vos neurones dès que vous voyez Superman... » Lois leva les yeux au ciel, profondément agacée par ce genre de commentaire, sexiste au possible en plus d'être stupide. « Excuse-moi, c'est pas toi qui disait être prêt à vendre ta mère au plus offrant rien que pour pouvoir approcher Wonder Woman ? » Elle ricana, fière d'avoir clouée le bec à son collègue. Il était simplement jaloux, se disait-elle. Parce qu'elle était la seule au Planet à avoir approché Superman – à l'exception de Clark, le mystère de sa première interview avec le Kryptonien demeurait irrésolu – et ça ne lui valait pas que des compliments. Remarquez, elle s'en moquait bien, après tout. Lois Lane n'était pas du genre à se soucier de l'avis des autres, et elle se fichait bien de savoir que son avis ne plaisait pas à tout le monde. Au moins, elle n'était pas hypocrite. C'était une femme entière, avec un caractère certes un peu compliqué, mais au moins elle n'avait besoin de personne. Comme quoi, être élevée par un général au cœur de pierre avait peut-être eu du bon... Ou pas. Hm, non, même en y réfléchissant de très près, Lois n'avait pas le moindre souvenir positif des années passées avec son père, avant de prendre son indépendance. Très tôt, elle n'avait pas encore seize ans quand elle avait commencé à travailler au Planet. Après avoir volé des informations secrètes à Lex Luthor en s'introduisant dans les locaux de LexCorp, parce qu'elle n'avait jamais fait les choses à moitié. En presque vingt ans, beaucoup de choses avaient changé, à commencer par les unes du Planet. Ce n'était plus la mafia criminelle de Gotham qui faisait vendre, c'était Superman, la Ligue de Justice, les mouvements anti méta-humains...

« Lois ? » « Hm ? » Lois quitta son écran des yeux et se tourna vers son collègue et ami, Jimmy Olsen. Ce dernier lui tendait une poignée de photos, elle s'en empara fébrilement. « Désolé hein, elles sont un peu floues... Mais bon, tu sais comme moi que Superman ne pose pas vraiment pour les photos... » « Je lui demanderai de sourire à l'objectif la prochaine fois que je le vois, promis. » Lois sourit, ravie d'avoir de quoi illustrer son prochain article. Floue ou pas, une photo de Superman était une photo de Superman, et les gens sautaient sur n'importe quelle possibilité d'avoir un aperçu de l'Ange de Metropolis. Tout le monde voulait savoir qui il était, Lois la première. Depuis qu'elle l'avait vu pour la première fois, et qu'il lui avait sauvé la vie, c'était presque devenu une obsession pour elle. Elle avait besoin de savoir qui était l'homme sous le costume, ce qu'il faisait quand il ne sauvait pas le monde. Alien ou pas, Superman était forcément quelqu'un qui avait une vie normale en parallèle de ses activités de héros, sinon il ne serait pas passé inaperçu pendant toutes ces années. À chaque fois qu'elle le voyait, Lois se retenait de le bombarder de questions personnelles, de peur de le faire fuir. Elle voulait gagner sa confiance, tout en craignant ne pas avoir la patience d'attendre qu'il lui révèle qui il était ; si il le faisait un jour. « Tu crois que la Ligue va tenir une conférence de presse, pour s'exprimer sur ce qui est arrivé au Président ? » « Très franchement, je n'en sais rien... A mon avis, ils seront tenus pour responsables quoi qu'ils fassent. Et puis je suppose qu'ils ont beaucoup plus important à faire. Du genre, sauver le monde au lieu de perdre du temps avec une bande d'ingrats. Moi à leur place, je m'abstiendrais. Mais je suppose que je pourrais toujours demander à Superman, la prochaine fois qu'il voudra bien m'accorder une interview. En attendant, on doit garder le Planet un minimum de leur côté, histoire de contrer la critique nationale. » « L'avantage c'est qu'à Metropolis, tout le monde aime Superman. » « Presque tout le monde. N'oublie pas Luthor... C'est à se demander si ce n'est pas carrément de la jalousie mal placée, le concernant. » « Tu crois ? » Lois haussa les épaules. Lex Luthor était comme Superman, un véritable mystère.

Jimmy et Lois sursautèrent en même temps lorsque la voix grave de Perry s'éleva juste à côté d'eux. « Kent ? Kent ?! Bon sang, mais où est-ce qu'il disparaît comme ça ? Lois ! Tu sais où il est passé ? » « Il me semble qu'il a pris le ferry pour Gotham, il a mentionné une interview avec je ne sais plus qui... » « Gotham ? Et tu l'as laissé partir ? » « J'ai l'air d'être sa mère ? » « Il va se faire voler ses lunettes ! » « Je pense qu'il devrait s'en sortir, Perry... » « La dernière fois qu'on a envoyé un journaliste à Gotham, on l'a récupéré à moitié traumatisé ! » Lois haussa les épaules, franchement peu inquiète pour Clark. Pour une raison inconnue, il semblait toujours passer à travers tous les problèmes, c'en était presque rageant. « Je n'ai pas vraiment le temps de jouer les baby-sitters, Perry. Clark est un grand garçon, il fait ce qu'il veut. Et puis c'est toi qui lui a demandé des articles plus accrocheurs, il faut savoir ce que tu veux. » Un sourire légèrement moqueur aux lèvres, Lois rangea les photos de Jimmy dans un porte documents, et se leva pour ensuite enfiler sa veste. « Où est-ce que tu vas ? J'ai déjà un journaliste dans la nature, alors fais-moi plaisir, ne va pas te perdre je ne sais où... Et ne va pas chercher des poux à Luthor ! » « Je vais sur le toit. » « Le toit ? » « Je vais prendre l'air. » « Mhm. Ne saute pas, c'est tout ce que je te demande. » Lois leva les yeux au ciel en attrapant son thermos de café et son portable, qu'elle rangea dans sa poche. Jimmy lui lança un petit regard complice, tandis qu'elle disparaissait dans la cage d'escaliers. À l'extérieur, Lois frissonna, un vent glacial soufflait et elle sentait le froid mordre sa chair malgré l'épaisse couche de vêtements qu'elle portait. Comme à son habitude, elle s'assit sur le rebord du climatiseur, et leva les yeux vers le ciel. Il ne lui restait plus qu'à attendre. Il ne lui restait plus qu'à l'attendre.

_________________
Being both soft and strong is a combination very few have mastered. Be soft. Do not let the world make you hard. Do not let pain make you hate. Do not let the bitterness steal your sweetness. Take pride that even though the rest of the world may disagree, you still believe it to be a beautiful place.

when you realise clark kent is superman:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LOIS ✸ they forgot to tell her it was impossible, so she did it
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'suis pas beau !!!! allo maman bobo ..... ou les dures lois de la sélection.
» Les lois de la priorité....
» Pour une application des lois protégeant les animaux...
» La lois et vos droits (locataires) ; L'animal et le logement.
» Comprendre les lois de l'aerodynamique automobile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: registration :: join the revolution :: welcome to the new age-