AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 La vérité doit voir le jour. | Jason.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: La vérité doit voir le jour. | Jason.   Mer 22 Mar - 19:48


    Entre les cours, les entraînements et les missions, Tim n’avait pas beaucoup de temps pour lui-même. Ca n’était pas toujours facile, mais il savait que ça voulait dire qu’il était aussi un bon leader. Les autres avaient confiance en lui et il ne comptait pas les décevoir. Du coup, ayant passé la journée à étudier, il avait ensuite pris un peu de temps pour être avec Conner. Ce dernier semblait un peu perdu avec tout ce qui arrivait côté sentimental. Entre toutes les filles qui lui tombaient dans les bras, Tim devait avouer que lui aussi aurait eu du mal à tout gérer. Malheureusement, lui n’attirait pas autant les filles, ce qui était bien dommage. Mais il n’en parlait pas et à la place il était là pour son ami. De plus, avec ce que Megan lui avait fait, Tim comprenait que Conner soit perdu. Ces deux-là ont toujours été proches, donc ça ne devait pas être facile de vivre dans le même endroit et de travailler ensemble sans ressentir quoi que ce soit. Après plusieurs heures à discuter, Tim était allé à l’hôpital pour voir son père. Ce dernier était sorti du coma depuis un moment, mais les médecins voulaient garder un œil sur lui. Son père lui demandait à chaque fois s’il n’avait pas de nouvelles blessures. Au début ça ennuyait grandement Tim, mais il savait que son père voulait juste s’assurer qu’il allait bien.

    Donc, ils parlaient de tout et de rien, avant que l’étudiant ne soit obligé de partir. Après avoir pris son père dans ses bras, il sortit tranquillement de l’hôpital tout en saluant quelques personnes. Puis, il tourna dans une rue pour marcher jusqu’à rentrer chez lui. Il avait plusieurs rues à traverser, mais ça ne le dérangeait pas et puis ça ne lui ferait pas de mal de marcher. Les mains dans les poches, il regardait les personnes qui étaient présentes dans les rues. Tout ce qui s’était produit depuis quelques mois semblait avoir été dur pour tout le monde. Il savait que Superman, Wonder Woman, Batman et les autres avaient fait de leur mieux pour aider, mais tout le monde avait été touché et certains ne parvenaient pas à remonter la pente. Parfois Tim aurait aimé pouvoir faire plus, mais malheureusement il ne savait pas comment faire. De son côté, il tentait d’aider au moins Barbara après son accident et il comptait bien faire en sorte de mettre la main sur le Joker. Alors qu’il était en train d’y songer, il tourna la tête vers l’autre côté de la rue avant de froncer les sourcils. Il vit un jeune homme au visage familier. S’arrêtant, il chercha où il avait déjà vu cet homme, mais rien ne lui venait à l’esprit. Mais comme son entraînement pris le dessus, il fit demi-tour et marcha dans la même direction que l’homme. Se faisant le plus discret possible, il continua de chercher où il l’avait déjà vu, tentant de penser aux ennemis potentiels de la Ligue, mais rien ne lui venait pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


independent soul

Messages : 2331
Date d'inscription : 29/01/2017
Face Identity : Matthew Daddario
Crédits : wild beast (avatar), STARFIRE alias Julia ♥ (les bannières, le gif badass et les crackship canon)
blablalblalba
Age du personnage : Vingt-cinq années à écumer la ville du crime.
Ville : Anciennement Gotham, nouvellement Métropolis avec celle que tu aimes.
Profession : Plus mercenaire que justicier, tu ne te considères pas comme un héros. Tu exécutes de sang froid ceux qui se dressent sur ton chemin.
Affiliation : La Bat-Family. Selon tes humeurs.
Compétences/Capacités :

Tu n'as aucun superpouvoir. Ton talent repose sur une maitrise parfaite des armes, l'apprentissage des meilleurs techniques de combat, l'usage de la stratégie militaire et une aisance innée pour l'acrobatie. Tu possèdes également un don presque mystique enseigné par l'All Caste.


you gave me peace in a lifetime of war
Diana ♥ Jason

Situation Maritale : Lié à jamais à Diana, la sublime Amazone. Ta femme, l'amour de ta vie, et mère de ton futur enfant.









MessageSujet: Re: La vérité doit voir le jour. | Jason.   Dim 26 Mar - 20:20


Tim & Jason

You think you know death. But you don’t. Not until you’ve seen it. Really seen it. Then it gets under your skin and lives inside you. And there’s nothing you can do. Nothing.


Quand tu pousses les portes du dinner de Joe, un goût de cendre s'invite dans ta bouche. Combustion spontanée sous l'assaut d'un souvenir qui te hante. Pourquoi t'es venu ici, alors que tout te fait penser à Diana. La dernière fois que tu t'es installé à une table, t'étais en sa compagnie. T'étais encore sur ton petit nuage. Maintenant tu t'écrases au sol. La chute est terrible, vertigineuse, elle bloque ta respiration. L'atterrissage n'est pas loin. Tu seras bientôt qu'un corps désarticulé, fracassé contre le bitume. Joe, il se rapproche le plus d'un ami pour toi. Il ne connait que Jason, il ignore tout de Red Hood. Pour lui, tes problèmes sont simples, communs à ceux des autres clients qu'il croise au cours de ses journées plus ou moins chargées. Mais aujourd'hui, il sait que c'est beaucoup plus que ça. Quand tu entres et qu'il te voit, il sait. Il te fixe, sans dire un mot. Les mains dans les poches de ton blouson, tu ne sais pas quoi lui dire non plus. Un silence s'installe entre vous, mais il est tout sauf gênant. Il est respectueux. Joe sait que quoi qu'il dise, rien n'apaisera ta peine. Ce poids sur les épaules qui te pèse, t'oblige à tomber à genoux. Elle te manque, si fort. Depuis qu'elle est partie pour Themyscira, il n'y a pas une seule seconde sans que tu ne penses à elle. Sans ce besoin fulgurant de la revoir qui te prend les entrailles. Poitrine béante, cœur à découvert. Tu t'assois au bar, où tu parviens à peine à croiser le regard de ton ami. T'es tellement fébrile que n'importe quoi pourrait te faire craquer. Tu t'es trop battu déjà. Aussi bien sous le masque rouge qu'en civil. Tu cherches les coups, préfère presque les prendre que les donner. Pour trouver une autre source de douleur. Celle du cœur devient trop insupportable. « Whisky. » A la télé, toujours la même rengaine. Le carnage de Gotham et des villes alentour. Tout ce mal, toutes ces pertes. Pourquoi même après faut-il revoir ces images, réentendre ces cris. Tes mains tremblent, l'ambiance sonore te replonge directement sur le lieu du chaos. Tu te concentres pour que la bobine du film ne se rejoue pas dans ta tête. Il est assez présent la nuit, quand tu cherches à trouver un sommeil sans cauchemar. Impossible. Alors tu erres, sans réel but. Tu prends l'air, laisse la pluie laver ta douleur. « … Nous ignorons si Wonder Woman est encore en vie ou si elle ... » La télé s'éteint, l'écran redevient noir. C'est Joe. Brave type. Tu lèves la tête vers lui, et lui souris, profondément reconnaissant. Quelle ironie. Il y a encore quelques semaines, tu aurais pu frapper le premier qui aurait changé la chaine qui diffusait ses exploits. Maintenant, t'aimerais que tous les écrans du monde tombent en panne. Qu'ils cessent de te rappeler continuellement que tu as peut-être perdu pour toujours la femme que tu aimes.

Une heure plus tard, et quelques verres dans le sang, tu quittes le dinner. Il est encore tôt, l'heure n'est pas encore venue pour le Red Hood de faire son apparition. Et tu n'as pas envie de rentrer chez toi, à ne rien faire, à te morfondre. Alors tu marches, tu laisses le vent te guider, sans but précis. T'es entouré de milliers de gens, mais tu te sens quand même seul. Quelque part, tu jalouses leur légèreté. De l'autre côté de la rue, tu remarques un regard insistant. Ce n'est pas le premier, il est coutumier par ici de se toiser. Mais là, c'est différent. Méfiant de tout et de tout le monde, tu sais qu'un membre de la Ligue des Assassins pourrait très bien se cacher derrière un visage juvénile. Déterminé à en avoir le cœur net, tu surveilles du coin de l'oeil cet inconnu qui semble te suivre. Tu remarques son reflet dans les vitrines, dans les rétroviseurs des voitures à l'arrêt. Malgré les détours, malgré ce chemin qui ne mène nulle part, il ne reste jamais très loin de toi. Ce n'est pas une coïncidence, ce garçon ne te lâche pas d'une semelle. Ce qu'il veut, t'en sais rien, mais tu vas rapidement mettre fin à ce petit jeu qui ne t'amuse pas. Le regard sombre, tu empruntes des rues peu fréquentées, l'entraine sur un terrain familier pour mieux le surprendre. Tu connais Gotham comme ta poche, tu l'as arpenté de long en large et en travers quand t'étais enfant et adolescent. Quand tu trainais dans ce labyrinthe, jamais à l'abri de croiser le minotaure. De temps à autre, tu guettes qu'il te suit toujours. Tu dois lui reconnaître ça, il est plutôt doué pour la traque. Si tu n'étais pas toi même familier avec l'exercice, tu n'aurais pas remarqué son ombre se faufiler derrière la tienne. Il sait ce qu'il fait, s'est entrainé pour ça. Par qui, pour quoi, dans quel but, tu l'ignores encore. Mais les réponses à tes questions ne devraient pas tarder à tomber. Enfin, tu te glisses dans une ruelle étroite, raccourci qui mène à une bouche de métro non loin. Caché derrière le mur perpendiculaire à la rue, tu attends qu'il passe. Et quand finalement tu l'attrapes, tu ne fais pas dans la douceur. Tu le saisis par le col et le plaque violemment contre le mur de briques. « T'es qui toi ? Qu'est-ce que tu me veux ? » Tu le dévisages, observe ses traits à la loupe pour tenter de mettre un nom sur son visage. Mais rien ne te vient. Tu ne penses pas l'avoir croisé par le passé. Alors qui est-il ? Ton avant-bras vient écraser sa gorge. Tu le maintiens fermement, usant de toutes forces pour éviter qu'il ne s'agite de trop. T'as pas envie de jouer. Pas envie de t'amuser avec lui. Ta patience est déjà au bout de ses limites. « Je te laisse dix secondes pour me dire qui tu es. Pas une de plus. Je ne suis vraiment pas d'humeur pour ces conneries. » Sois il te donne des réponses, soit tu passeras à l'étape supérieure. Il s'en est pris à la mauvaise personne. Au mauvais moment.   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: La vérité doit voir le jour. | Jason.   Lun 3 Avr - 20:19


    Son entraînement avait été impeccable. Tim était doué et il savait ce qu’il faisait. Après tout, le visage familier de celui qu’il suivait était ancré dans son esprit. Seulement il n’arrivait toujours pas à savoir de qui il s’agissait. Cependant, il continua de le suivre. Tout semblait normal jusqu’à présent. Personne d’autre n’était près d’eux. Tim pouvait donc continuer comme s’il marchait de son côté de la rue. Restant le plus discret possible, il marcha de rue en rue pour ne pas perdre l’homme de vue. C’est au bout de cinq minutes que l’identité de sa proie lui revint. Jason. Son prédécesseur. Enfin un de ses prédécesseurs. Il y avait eu Dick, puis Jason. Seulement ce dernier était mort. C’était ce que Alfred lui avait dit pourtant. Alors comment cela était-il possible ? Bruce avait été anéantit par la perte de son second Robin. Avait-il joué la comédie et fait semblant de perdre la vie ? Avait-il voulu faire souffrir Wayne ? Cette idée l’énerva au plus haut point. Pourquoi ? Tout simplement parce que Tim c’était battu jour après jour, pour prouver à Batman qu’avoir un Robin n’était pas une mauvaise chose. Il s’était battu pour que Bruce reprenne le dessus. Il voulait que l’homme d’affaire arrête de se tourner vers la violence et le coté obscure de sa propre personne. Il avait tout fait pour le faire remonter la pente. Donc, d’imaginer que Jason avait pû jouer avec les sentiments de Bruce, mettait l’étudiant dans un état de nerfs féroce. Seulement, il fit en sorte de rester mettre de lui-même. Une autre idée lui vint en tête. Bruce était-il au courant que Jason était encore en vie ? Le lui avait-il caché ? Ou est-ce que Le Joker était derrière tout ça ? Bruce lui avait souvent répété que Le Joker était puissant. Il avait un esprit brillant. Il l’avait vu et Barbara en avait même payé les conséquences.

    En pensant à l’accident de Barbara, cela mis encore plus Tim sur les nerfs, mais il garda toujours l’œil sur Jason … ou peut-être pas finalement. Fronçant les sourcils, il venait d’entrer dans une ruelle, mais Jason était déjà sorti de là. Avançant un peu plus rapidement, il pensait le voir plus loin, mais à la place, il se retrouva plaqué à un mur. Il s’était laissé déconcentrer et le voilà à recevoir des questions en plein visage. Jason n’était clairement pas heureux de le voir. En même temps, si les rôles avaient été inversés, Tim non plus n’aurait pas apprécié d’être suivit. Se débattant pour chercher une façon de retrouver le sol sous ses pieds, il se retrouva finalement coincé par le bras de Jason contre sa gorge. Ayant du mal à respirer, il essaya de ne pas paniquer et fit en sorte de respirer le plus facilement possible. Seulement sa gorge était en feu et il avait vraiment du mal à respirer. Il entendait ce que l’autre homme lui disait, mais il fronça les sourcils. Levant une main pour lui montrer sa gorge qu’il était en train d’écraser et donc son incapacité à parler, il tenta malgré tout de le faire.

    Je veux … parler.

    Faisant en sorte de reprendre son souffle le mieux possible, il leva une jambe et frappa l’homme dans le tibia, pour qu’il relâche la pression sur sa gorge et quand il sentit une légère ouverture, il reprit son souffle en toussant avant de parler le plus vite possible.

    Je sais qui tu es. Mais tu es censé être mort.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


independent soul

Messages : 2331
Date d'inscription : 29/01/2017
Face Identity : Matthew Daddario
Crédits : wild beast (avatar), STARFIRE alias Julia ♥ (les bannières, le gif badass et les crackship canon)
blablalblalba
Age du personnage : Vingt-cinq années à écumer la ville du crime.
Ville : Anciennement Gotham, nouvellement Métropolis avec celle que tu aimes.
Profession : Plus mercenaire que justicier, tu ne te considères pas comme un héros. Tu exécutes de sang froid ceux qui se dressent sur ton chemin.
Affiliation : La Bat-Family. Selon tes humeurs.
Compétences/Capacités :

Tu n'as aucun superpouvoir. Ton talent repose sur une maitrise parfaite des armes, l'apprentissage des meilleurs techniques de combat, l'usage de la stratégie militaire et une aisance innée pour l'acrobatie. Tu possèdes également un don presque mystique enseigné par l'All Caste.


you gave me peace in a lifetime of war
Diana ♥ Jason

Situation Maritale : Lié à jamais à Diana, la sublime Amazone. Ta femme, l'amour de ta vie, et mère de ton futur enfant.









MessageSujet: Re: La vérité doit voir le jour. | Jason.   Mer 19 Avr - 13:22


Tim & Jason

You think you know death. But you don’t. Not until you’ve seen it. Really seen it. Then it gets under your skin and lives inside you. And there’s nothing you can do. Nothing.


La patience est une vertu que tu ne possèdes pas. Avec toi, faut que ce soit maintenant, tout de suite, sans délai. Et si tu ne parviens pas à obtenir ce que tu veux, tu n'hésites jamais à avoir recours à la violence. Au cours de ta seconde vie, et ce pendant plusieurs années, tu as été entrainé par la Ligue des Assassins et d'autres groupes de mercenaires tout aussi dangereux. Ils t'ont appris énormément de choses, mais rarement à ménager tes adversaires. Tu attaques, ensuite tu poses les questions. Tu n'accordes un répit que pour une réponse. Et si elle n'est pas satisfaisante, tu passes à l'étape supérieure. Et ainsi de suite. L'homme sous ton joug n'est pas vieux, probablement un peu plus jeune que toi. Tu le dévisages, détailles ses traits, la raison qui le pousse à te suivre t'échappe complètement. Il n'appartient à aucun groupe, sinon le reste aurait surgit pour te tenir à distance. Il est seul. Sa motivation t'est inconnue, et ça t'agace. La pression que tu exerces sur sa gorge est de plus en plus forte, à mesure que ta patience se perd. Il cherche à s'exprimer, alors doucement, avec beaucoup de méfiance, tu laisses l'air s'infiltrer à nouveau dans ses poumons, assez pour qu'il puisse prendre la parole. Le coup qu'il t'assène dans le tibia est prévisible, mais tu ne l'évites pas pour autant. Erreur d'amateur. Tu t'es laissé submergé par la colère, comme souvent. Tu commets beaucoup trop d'impairs sous son influence. Mais aujourd'hui est un jour insupportable. Ils le sont tous depuis qu'elle est partie. Alors encore plus que d'habitude, tes dents se serrent, tout comme tes poings, et toi et la rage vous ne faites plus qu'un. Tu recules, lâche ta proie dans un grognement de colère. T'es comme un fauve enrager prêt à lui mordre la jugulaire. C'est probablement ce que tu aurais d'ailleurs fait, s'il ne venait pas de lâcher une bombe. Tu t'arrêtes net, ne le quitte pas du regard. Tes sourcils se froncent sous le choc de ce qu'il te dit. Il en sait plus sur toi que tu n'en sais sur lui. Ils sont peu nombreux à connaître ton identité. La Ligue des Assassins, Diana, Bruce et la batfamille. Pas plus. Il ne fait pas partie de la Ligue. Il est bon, mais pas assez pour figurer dans leur rang. Diana n'aurait jamais divulgué ton secret à qui que ce soit. Il ne reste que Bruce et son gang. « Ne parle pas comme si tu me connaissais. » Il ne sait rien de toi. Tout ce qu'il a appris, il le tient de bribes d'informations au détour de quelques conversations. Il ne sait pas ce que tu as enduré. Il ignores qui tu étais vraiment et ce que tu es devenu aujourd'hui. Cette certitude que tu assimiles à de l'arrogance te donne envie de lui mettre ton poings dans la figure. Il est beaucoup trop sûr de lui. Comme Dick. Comme Robin. « C'est toi ... » Tu ne caches pas ta haine quand tu prononces ces quelques mots. Lui, ton remplaçant. C'est Talia qui t'a appris la nouvelle. Elle t'a montré la une d'un journal ventant les exploits de Batman et de son jeune prodige. Mais ce n'était pas toi. Toi tu n'étais qu'un de plus, un nom sur une liste qui va continuer de s'agrandir avec le temps. Bruce t'a oublié. Voilà avec qui il partage ses nuits désormais. Ça ne peut être que lui. T'as eu mal de l'apprendre. T'as toujours mal aujourd'hui. Et pour apaiser cette douleur constante, tu le frappes. Une droite bien placée dans la mâchoire. Par revanche. Pour lui montrer que t'es pas du genre à plaisanter. T'as horreur qu'on cherche à s’immiscer dans ta vie. A nouveau, c'est la rage qui prend contrôle de ton corps. Quelque part, t'aimerais qu'il réponde, pour que tu puisses soulager cette multitudes d'émotions qui t'assaillent. « Qu'est-ce que tu veux, Robin ? » Tu tournes autour de lui, attends une réaction de sa part. T'es persuadé de pouvoir le battre. Pas sans peine, mais t'en es persuadé. « Que crois-tu savoir de moi ? » Est-ce Bruce qui lui a parlé de toi ? Ou bien a t-il était fouiner ? T'es curieux de l'apprendre. Quoi qu'il sache, il est probablement à des années lumière de la vérité. 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: La vérité doit voir le jour. | Jason.   Sam 6 Mai - 16:20


    Il venait de se faire avoir et il devait parvenir à se dégager de la prise de Jason avant de ne plus pouvoir respirer. Sachant comment il avait été entraîné, il pouvait tenter de trouver une ouverture, mais ça n’était pas si simple que ça. D’abord, il indiqua sa gorge et en sentant la prise de l’homme s’adoucir légèrement, il en profita pour parler et se défendre. Un coup dans le tibia pû le faire reculer et Tim en profita pour respirer et indiquer qu’il savait qui lui faisait face, mais que ce dernier était censé être mort. En entendant le plus âgé parler, Tim pouvait comprendre pourquoi il lui disait cela, mais il savait quand même certaines choses à son sujet. Pas toute sa vie en détail, mais assez pour savoir qu’il n’était pas censé être présent dans cette ruelle et encore moins en vie. Fronçant les sourcils quand il recommença à parler, Drake ne savait pas ce qu’il voulait dire par là. Comment ça lui ? Mais le plus jeune n’eut pas le temps de lui demander de quoi il parlait qu’il se retrouva frappé à la mâchoire. Grognant sous la surprise et la force du coup, l’étudiant remercia le mur qui était derrière lui pour le retenir de tomber par terre. Se remettant du coup, il regarda vers l’autre brun. A la question qu’il entendit, il comprit mieux le pourquoi du comment. Une autre question et Tim voit bien que son interlocuteur est prêt à se battre au besoin. Ca n’était pas ce qu’il voulait, mais s’il le fallait, il en viendrait aux mains. Il n’était pas sûr de pouvoir avoir le dessus, mais il ne se laisserait pas faire facilement. Se redressant, il regarda Jason et se décida à répondre.

    Je ne veux rien.

    A vrai dire, le voir dans la rue avait été un parfait hasard. Bon d’accord, peut-être que parfait n’était pas le bon terme. Mais ça lui permettrait peut-être d’en savoir plus.

    Je sais ce qu’Alfred m’a dit. Second Robin, Jason Todd de son vrai nom.

    En effet, ça n’était pas Bruce qui lui en avait parlé. Au contraire même. Ce dernier avait été des plus discrets, pour ne pas dire qu’il n’en avait rien dit du tout.

    Tu as fait équipe avec Batman avant de faire face au Joker et de ne pas avoir survécu.

    C’était d’ailleurs ça qui faisait qu’il se demandait ce qu’il faisait là en cet instant.

    Tout le monde te croit mort, alors pourquoi ne pas aller voir les autres ? Il y a des gens qui tiennent à toi et qui seraient heureux de te voir.

    Il pensait à Dick, Alfred, mais surtout Bruce. Ce dernier s’était tellement blâmé et renfermé après la mort de Jason que l’étudiant se demandait pourquoi il n’avait jamais été lui faire face.

    Ils t’ont tous pleurés alors que tu es en vie. Ils ont ce poids sur la conscience qui pourrait s’en aller ou au moins être moins lourd si tu allais simplement les voir.

    Fronçant les sourcils Tim faisait en sorte de se contenir. Il était content de savoir que finalement Jason n’était pas mort, mais en même temps énervé que ce dernier ne soit pas retourné à la batcave. Après tout, ça n’était pas si difficile que ça de s’y rendre, il connaissait le chemin. Mais surtout, il avait aidé Alfred à remettre Bruce en état et il savait que les deux hommes seraient heureux de le voir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


independent soul

Messages : 2331
Date d'inscription : 29/01/2017
Face Identity : Matthew Daddario
Crédits : wild beast (avatar), STARFIRE alias Julia ♥ (les bannières, le gif badass et les crackship canon)
blablalblalba
Age du personnage : Vingt-cinq années à écumer la ville du crime.
Ville : Anciennement Gotham, nouvellement Métropolis avec celle que tu aimes.
Profession : Plus mercenaire que justicier, tu ne te considères pas comme un héros. Tu exécutes de sang froid ceux qui se dressent sur ton chemin.
Affiliation : La Bat-Family. Selon tes humeurs.
Compétences/Capacités :

Tu n'as aucun superpouvoir. Ton talent repose sur une maitrise parfaite des armes, l'apprentissage des meilleurs techniques de combat, l'usage de la stratégie militaire et une aisance innée pour l'acrobatie. Tu possèdes également un don presque mystique enseigné par l'All Caste.


you gave me peace in a lifetime of war
Diana ♥ Jason

Situation Maritale : Lié à jamais à Diana, la sublime Amazone. Ta femme, l'amour de ta vie, et mère de ton futur enfant.









MessageSujet: Re: La vérité doit voir le jour. | Jason.   Ven 26 Mai - 13:57


Tim & Jason

You think you know death. But you don’t. Not until you’ve seen it. Really seen it. Then it gets under your skin and lives inside you. And there’s nothing you can do. Nothing.


Tu l'observes, de haut en bas. Tu dévisages ses traits, sa tenue, son allure. Tu cherches ce que Bruce a bien pu voir en lui. Ton remplaçant. Celui qui a pris ta place. T'as beau regardé, tu ne vois pas son potentiel. Tout ce que tu vois, c'est un gamin, une grande gueule qui se mêle de ce qui ne le concerne pas. Le coup que tu lui as donné était destiné à le faire réagir. T'as cherché à le provoquer, pour qu'il se lâche et te rende l'assaut. En vain. Il reste là, impassible, à t'accabler de reproches. Tu ris. Tu ris jaune, mais tu ris. Il continue de parler comme s'il maitrisait le sujet. Ton nom et les circonstances de ta mort, c'est bien trop peu pour cerner tes rapports avec avec Bruce et les autres. Peut être qu'Alfred lui a raconté quelques anecdotes. Conté quelques unes de tes prouesses. Et mentionné ton caractère difficile. Mais ce qu'il ignore, c'est e que t'as ressenti après avoir été baigné dans le puits de Lazare. Ça, personne ne peut le savoir. Et c'est ce qui change tout aujourd'hui. Tu n'es pas mort en méprisant Bruce. Tu lui en as pas voulu d'avoir échoué. Pas sur le coup, quand le compte à rebours est tombé à zéro et que toute ta vie a défilé sous tes yeux. Non, c'est seulement à ton retour, que la colère t'as fait voir les choses sous un autre angle. Talia t'a tout montré. Le Joker toujours en vie, une vengeance inaccomplie, comme si tu n'avais pas assez compté. Une rancoeur tenace, dont il t'est impossible de te défaire. Puis le nouveau Robin, celui qui se trouve juste en face de toi aujourd'hui. Les larmes ont coulé quand tu as vu les photos. Tu t'es senti abandonné, encore une fois. Trahison sur trahison. Déception sur déception. « Bravo, détective. » Ton ironie est évidemment palpable. Tim s'est arrêté aux informations qu'on lui a donné. Il n'a pas cherché plus loin. Il n'essaye pas une seule seconde de te comprendre. Tout ce qu'il voit, c'est toi, incapable de retourner au manoir pour annoncer ta résurrection. Tu ne l'as pas fait, c'est vrai. T'as préféré jouer avec Batman. Désormais, il sait que tu en vie. Il sait que tu as changé, aussi. Mais rien de tout ça ne concerne Tim. Les séquelles du passé sont intimes, et tu ne les partageras pas avec quelqu'un qui ne prend même pas la peine d'essayer de se mettre à ta place. Qui parle comme si c'était simple de mourir et de revenir. De retrouver des années plus tard une famille qui est passée à autre chose. Ce n'est pas facile, c'est insoutenable et terriblement perturbant. « Bruce sait que je suis en vie. Alfred aussi. Je n'ai pas eu besoin de frapper à leur porte pour leur apprendre mon retour. » Mais visiblement, c'est un détail qu'ils n'ont pas pris la peine de mentionner à Tim. Les secrets, toujours les secrets. « Je vois qu'ils ne t'en ont pas parlé. Tu ne dois pas être si important que ça finalement. » Tu te fiche de leurs larmes. Tu te fiche de leurs remords. Vous ne retrouverez plus jamais ce que vous avez perdu. Et encore, t'es pas certain que ayez eu un jour quelque chose. Puique que les Robin sont remplaçables, ton nom a été remplacé par un autre. « Cette famille est morte. Je n'en veux plus. » Tes mots sont durs, froids, cruels. Mais ton quotidien est habité par une solitude insupportable. Diana n'est plus là, et avec elle, elle a emporté l'enthousiasme et la joie de vivre qu'il te restait. Désormais, chaque matin tu te lèves avec la colère et le regret. Des sentiments qui te bouffent, et font de toi un animal blessé prêt à s'attaquer au premier qui s'approchera de trop près. Comme est en train de le faire Tim. « Maintenant que tu m'as donné ta petite leçon de morale pathétique, je te laisse deux choix. Soit tu fermes ta gueule et tu dégages, soit j'te fais regretter d'être venu me faire chier avec ces conneries. » Une phrase de plus sur ce sujet et tu ne répondras plus de rien. T'as été assez patient, tu ne toléreras pas une seconde de plus ses jacasseries. Ses accusations non fondées et son obstination a ne voir qu'un seul versant de l'histoire.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: La vérité doit voir le jour. | Jason.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité doit voir le jour. | Jason.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PETIT BEBE QUI VA VOIR LE JOUR
» Corse Eté 2012 - Ouch, y'à tellement à voir !!!
» a quoi doit ressembler le mirage d'un oeuf apres une semaine?
» Consulter La Montagne
» Une nouvelle compagnie de croisière vient de voir le jour!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: UNITED STATES OF AMERICA :: gotham city-