AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Zone 51 (John Jones)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


super villain

Messages : 566
Date d'inscription : 30/03/2017
Face Identity : Kevin Spacey
Crédits : Oba Seb

Age du personnage : 50 ans
Ville : Metropolis
Profession : Directeur de la société Lexcorp
Affiliation : Crime organisé de Lex Luthor, Injustice League
Compétences/Capacités :

-Ressources matérielles et financières de la société Lexcorp

-Réseau de sbires, d'employés et de criminels en tout genre

-Technologies d'avant-garde dans les domaines de la cybernétique

-Détenteur de la majorité de la kryptonite présente sur terre

-Possède une armure de combat high-tec, capable de contrer Superman en duel


Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Zone 51 (John Jones)   Jeu 29 Juin - 14:15




Zone 51
John Jones • Lex Luthor

Flash infos :

« ...La Lexcorp et son directeur Lex Luthor n'ont pas encore fait d'annonce officielle, quand à l'incident qui vient de frapper leur complexe de recherche concomitant à la zone 51 dans le Nevada. L'ensemble des médias s'intéresse au site suite à l'accident survenu il y a 3 jours et... »

« ...nous disposons de témoignages d'employés en surface du site. Quelque chose à échappé au contrôle de la Lexcorp. On cite le chiffre de 18 morts et de 56 blessés. Nous voulons des explications de la société de Luthor. Ils cherchent à dissimuler un accident industriel... »

«...Rappelons que la Lexcorp en tant que fournisseur en armement de l'armée américaine, a signé un contrat d'association avec le Pentagone, pour installer un complexe de recherche en armement sur le site de la Zone 51... »

«...C'est la première fois dans l'histoire du site qu'un tel accident survint. Mais la Lexcorp a refusé l'intervention des équipes de secours de l'US army et même des services de pompiers de l'état du Nevada... »

« ...le nombre total de victimes n'est pas encore connu et la Lexcorp a insisté auprès des autorités locales, pour ne pas avoir la visite des forces de l'ordre, du FBI ou de l'armée dans son complexe alors que... »

« ...l'armée a signé un contrat avec la Lexcorp, qui stipule que dans cette partie de la Zone 51, seul le service de sécurité de la Lexcorp peut réglementer les allés et venus du personnel ou intervenir en cas d'incident... »

« ...oui le gouverneur du Nevada a eut Lex Luthor au téléphone ce matin. Le PDG de la Lexcorp lui a promit que la situation serait résolu rapidement. Une équipe d'intervention de la Lexcorp est déjà en route pour... »

« ...Wall Street a clôturé hier soir en enregistrant une chute de 2 points de l'action Lexcorp, à cause du refus de la société de communiquer sur l'incident qui est survenu dans la Zone 51... »

« ...c'est tout le site de la Lexcorp qui a été mit en quarantaine et on s'interroge sur une possible menace radioactive ou bactériologique, mais la société refuse toujours de communiquer sur les travaux qu'elle mène dans la Zone 51... »

« ...Dans le Nevada ce matin, les agents de la Lexcorp ont demandé aux services du shérif du comté de Clark de fermer les routes qui menaient à la zone 51, à cause de l'afflux de curieux et de personnes non autorisés... »

« ...les autorités ont confirmés qu'il n'y avait rien à craindre. Aucune menace bactériologique ou toxique dans la Zone 51. On attends toujours des explications de la Lexcorp à propos du nombre de victimes parmi ses employés... »

« ...Face à la situation, le parti démocrate, rival de Luthor, candidat républicain aux élections présidentiels, a exigé que la Justice League intervienne dans la Zone 51, toujours tenu au plus haut secret. Le nom du Limier Martien a été cité pour intervenir, en raison de sa nature extraterrestre, bien que la Lexcorp ait démenti toute présence alien dans les locaux de la Zone 51, expliquant que ces affirmations sont des canulars et des fantasmes de théories de complot... »

« ...Lex Luthor a décliné toute intervention, en particulier celui de la Justice League, expliquant que l'incident est un problème interne à la Lexcorp et ne regarde que son entreprise... »

« ...d'ici quelques heures, une conférence de presse du PDG de la Lexcorp apportera une explication définitive sur les événements qui frappent la Zone 51... »


…………………………

Luthor avait atterrit en avion à l'aéroport de Reno il y a plusieurs heures. Sa limousine fonçait sur l’autoroute à travers le désert. Elle était escortée par des berlines aux vitres teintés pour ses gardes du corps et par des motos de parades conduite par des militaires en uniformes. A l'avant du capot de la limousine du directeur de la Lexcorp, flottait deux petits drapeaux aux effigies de son entreprise. Le convoi pénétra dans l'enceinte de la Zone 51, en passant devant une foule de manifestants et de fans de l'ufologie. On aurait dit un rassemblement de hippie. Ces ahuris agitaient des banderoles dans le style théorie de complots : On veut voir les aliens ! Plus de secret ! Dîtes la vérité sur la soucoupe volante de Roswell ! La limousine s'arrêta devant un tapis rouge. Lex Luthor en sortit, vêtu d'une blouse d'aviateur de l'US air foce mais avec l'emblème de sa société sur le torse. Il avança sur le tapis rouge suivis par deux gardes du corps arborant oreillettes et lunettes de soleil. Luthor serra des mains à quelques militaires hauts gradés. Il monta sur une estrade face à la presse. Caméras et appareils photos le mitraillèrent. Luthor s'avança jusqu'au pupitre, encadré par le drapeaux américain et par celui de la Lexcorp. Il leur servit son sourire formaté pour les relations publiques. La scène avait quelque chose d'original : des journalistes sous un toit d'abri militaire en tôle galvanisée. Des filets de camouflages autours. Des véhicules militaires en arrière plan. Bienvenue dans la Zone 51.

(Luthor face à la presse)

« Mes amis, je suis venu personnellement superviser une situation dramatique qui je vous le rassure, est parfaitement sous contrôle. Dans la nuit de mardi à mercredi il y a eut comme vous le savez, un incident qui a causé de nombreuses victimes dans les souterrains du complexe de la Lexcorp où nous nous situons. Je tiens à vous rassurer quand au danger. Il est inexistant. Les niveaux souterrains de ce site, ne contiennent que des laboratoires de recherches et rien d'autres. Il n'y a ni réacteur nucléaire, ni substance toxique. Je ne peux pas encore vous annoncer le nombre exact de victimes à cause de ceux qui se battent entre la vie et la mort dans l’hôpital de fortune qui a été installé sur la base. Mais je peux vous assurer qu'ils reçoivent les meilleurs soins. Hélas il y a encore beaucoup de membre du personnel de la Lexcorp qui sont restés dans les souterrains et nous allons envoyer une équipe de sécurité pour leur porter secours. Je suis reconnaissant aux services médicaux, aux forces de police, à l'armée américaine et aux pompiers pour nous avoir proposé leur aide, mais nous gérons parfaitement la situation. Je ne peux vous révéler l'exact nature de l'incident, car je suis tenu au secret défense. Comme vous le savez sans doutes, mon entreprise a signé un partenariat avec le Pentagone, afin de mener des recherches en aéronautique, balistique et autres projets de technologies militaires. Aussi je tiens à mettre fin aux allégations ridicules et aux rumeurs invraisemblables qui concernent la présence de xeno espèce dans la Zone 51. Je rappelle qu'en dehors des rares représentants de l'ethnie martienne et du Kryptonien communément appelé Superman. Il n'y a aucune présence alien sur terre suite aux invasions avortées de Zod puis Darkseid. Pour conclure, sachez que la Lexcorp indemnisera largement toutes les victimes de ce dramatique événement. Je ne répondrais à aucune question. Je vous remercie. »

Luthor s'éloigna après un dernier sourire et geste de salut de la main, alors que les journalistes ne purent s'empêcher de lancer en vain des questions sous l'agitation des voix se superposant les unes aux autres.

Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Zone 51 (John Jones)   Mer 5 Juil - 19:38

Dans son costume sur-mesure d'inspecteur de police, John Jones enquêtait sur de sordides et/ou étranges affaires. Par la force des choses, il endossa à nouveau son rôle de détective et protecteur martien en élargissant le champ de ses recherches. Assurer la sûreté de la Terre face aux menaces extraterrestre ne se résumait pas à attendre qu'un tyran intergalactique ou qu'une abomination alien ne débarque en fanfare. Contrebandiers, pirates, psychopathes en tout genre venant du reste de l'univers profitent régulièrement du niveau technologique faible de ce caillou bleuté pour diverses sinistres raisons. Pour débusquer ces crapules, il n'y a qu'une seule chose à faire : dénicher les indices laissés dans leur sillage.

La possibilité d'une vie extraterrestre passionna les terriens depuis le crash de Roswell. Usant de ses pouvoirs télépathiques, J'onn raya d'innombrables pistes d'activités paranormales. Il scanna l'esprit de ces supposés témoins et victimes de phénomènes étranges. Pour beaucoup, il s'agissait de passionnés d'ufologie et de photographie de soupière à la recherche de gloire, de personnes ayant désespérément besoin d'attention et d'illuminés en quête de réconfort mystique. Les déviants sexuels ayant été kidnappés n'hésitaient pas à lui faire partager leur rencontre du troisième type. Ces dernières années furent particulièrement pénibles car la description des extraterrestres et de leur vaisseau spatial s'appuyait sur des faits réels récents. A croire que kryptoniens et martiens s'étaient passionnés pour la proctologie...

Et pourtant certaines pistes, plus discrètes et plus difficiles, n'avaient rien de fantasque. Quelques extraterrestres amicaux et hostiles croisèrent sa route. Mais assez souvent, il arrivait en retard. Des hommes en noir du gouvernement accompagnés de militaires s'assuraient du silence des très rares témoins de véritables contacts aliens. J'onn prit régulièrement l'apparence d'officiers et de fédéraux pour délier les langues et les esprits de ces personnes condamnées au silence.

C'est au sein de la Zone 51 que la majeure partie de ses enquêtes sérieuses aboutirent. Ces transports hautement gardés par des soldats n'ayant aucune idée du chargement finissaient leur voyage dans cette base militaire. Certaines de leur cargaison provenaient de l'autre bout du monde, que des groupes officiels ou non avaient découvert. L'Oncle Sam les avait délesté de ce fardeau à grand renfort d'or et de plomb. Quelle frustration ! Des mois entiers d'enquêtes se terminant aux abords de ce complexe militaire du Nevada. J'onn ne prit jamais le risque d'y pénétrer d'une manière ou d'une autre. Comment s'assurer que ses extraordinaires pouvoirs réclamant une concentration constante ne lui fassent pas défaut là-dedans ? Trop risqué. En devenant membre de la Ligue de Justice, cette possibilité discréditerait ses principes.

Mais pas cette fois-ci ! Les portes de la Zone 51 auraient pu demeurer closes si le célèbre homme d'affaires Lex Luthor ne fut pas impliqué par l'incident s'y déroulant. Ce dernier commit trois erreurs : être anormalement influent auprès des militaires, avoir convoqué une conférence de presse et être candidat à la présidentielle. Avec ces trois conditions réunis, J'onn vit là une chance extrêmement mince et unique d'être, peut-être, le premier martien à fouler le sol de cette base et ce, sans craindre de finir sur une table d'autopsie.

Surgissant du ciel sous son apparence naturelle, le Limier Martien piqua en direction de l'entrée du complexe. Une foule de badauds, de journalistes malchanceux et d'ufologues s'y était amassée. Les soldats en faction y furent plus nombreux que la normale pour empêcher quiconque de passer la simple barrière et les grillages. Le soleil dans le dos, les premières réactions que son apparition déclencha furent immédiatement incorrectes. Le plus célèbre des kryptoniens ? Non. Aussitôt correctement identifié, la réaction de la foule n'en fut pas moins disproportionnée. J'onn ignora les illuminés le suppliant de l'emmener dans l'espace et s'immobilisa dans les airs, au dessus du barrage.

« Bonjour. »

Les soldats se cramponnant nerveusement à leur fusil ne s'attendaient visiblement pas à être poliment salué. J'onn n'eut pas besoin de son ouïe sur-développée pour entendre l'officier en charge de l'entrée déglutir à l'idée d'interdire le passage à l'un des justiciers ayant chatouillé Darkseid et lui survivre. Le héros lui fit grâce d'une telle annonce en prenant l'initiative.

« Prévenez vos supérieurs de mon arrivée. »

Et à peine eut-il dit cela qu'il vola en direction du cœur du complexe. A vive allure et se guidant à la voix mielleuse d'un multi-milliardaire bien loin de Metropolis, le martien ne mit pas longtemps à rejoindre la conférence de presse. Il prit bien entendu soin de décélérer progressivement pour ne pas les brusquer trop violemment. Ainsi la bourrasque de vent l'accompagnant ne fut que modérée et ne fit que soulever les casquettes des hauts-gradés et tomber le drapeau de la Lexcorp. Pile dans les temps ! Son ticket d'entrée en blouse d'aviateur s'apprêtait à s'éclipser. Sa brusque entrée sur scène fit son petit effet. Les journalistes oublièrent momentanément l'existence du candidat à la Maison Blanche pour s'intéresser au nouveau venu.

« J'ai une question à vous poser, Lex Luthor. »

Planant à cinquante centimètres du sol, J'onn s'approcha du pupitre en fixant l'homme d'affaires dans le blanc des yeux. Passé le stade de la surprise, les journalistes reprirent leur esprit, tout excités de voir cette scène irréelle se dérouler sous leurs yeux. Les gardes du corps de Lex se préparaient à évacuer leur employeur dans sa limousine blindée au moindre dérapage. Le justicier entendait le rythme cardiaque de l'assistance battre respectivement d'excitation et de nervosité. Il ne tenta aucunement de sonder leur esprit, trop concentré sur la tâche qui l'attendait. Lex Luthor serait son ticket ou ne le serait pas. Dans les deux cas, J'onn jouait avec le feu. Une armée d'avocats, de politiciens et de journalistes décortiqueraient ses moindres paroles et gestes pour les discréditer, la Ligue de Justice et lui.

« Mais avant, j'ai une déclaration à faire. »

Le Limier Martien s'installa derrière le pupitre. Le point de non-retour était déjà franchi. Il s'apprêtait à faire quelque chose qu'il n'aurait jamais imaginer faire, faire quelque chose que la civilisation martienne était parvenue à oublier pour le bien commun : manipuler les gens, faire de la politique. J'onn allait combattre le feu par le feu.

« Bonjour à tous. Pour ceux qui ne savent pas qui je suis, laissez-moi me présenter. Je suis le Limier Martien, membre de la Ligue de Justice. Ce titre vient de mon rôle au sein de la société martienne aujourd'hui disparue. Un rôle équivalent à celui de policier. Protéger les faibles et assurer la paix. C'est la raison pour laquelle j'ai rejoint ce groupe de justiciers.

Je ne me présente pas devant vous pour débattre avec Lex Luthor du bien-fondé ou non de son programme. N'étant pas terrien, je vous laisse le soin de choisir ce qui est le mieux pour vous. Ma présence n'est motivée que par le besoin d'assistance que le drame qui s'est produit dans la Zone 51 a provoqué. En venant ici, j'ai entendu les familles du personnel de la base demander des nouvelles, mais sans résultat.

Je ne peux rester insensible devant la détresse d'autrui. Aucun de vous ne le peut. Et je suis sûr que Lex Luthor éprouve également ce sentiment. C'est pour apporter mon assistance et répondre à l'inquiétude des familles des victimes que je suis venu. Je suis là pour dissiper le doute. Ils pourront ainsi célébrer des retrouvailles ou faire leur deuil. Je me tiens devant vous pour vous aider. »


Ainsi fini sa déclaration, J'onn détourna son attention et se retourna en direction du milliardaire pour lui poser sa question initiale. Il lui tendit sa main.

« Lex Luthor, acceptez-vous mon aide ? »

Et voilà. J'onn venait d'abattre la carte maîtresse de son plan. Qu'on soit démocrate ou républicain, pro ou anti-métahumain, croyant ou athée, riche ou pauvre, aucun être humain ne pourrait refuser d'aider son prochain. Aucun électeur. En mettant en jeu des centaines de milliers, voire des millions de voix dans cette simple poignée de main, le justicier s'assurait de la coopération du candidat à la présidentielle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


super villain

Messages : 566
Date d'inscription : 30/03/2017
Face Identity : Kevin Spacey
Crédits : Oba Seb

Age du personnage : 50 ans
Ville : Metropolis
Profession : Directeur de la société Lexcorp
Affiliation : Crime organisé de Lex Luthor, Injustice League
Compétences/Capacités :

-Ressources matérielles et financières de la société Lexcorp

-Réseau de sbires, d'employés et de criminels en tout genre

-Technologies d'avant-garde dans les domaines de la cybernétique

-Détenteur de la majorité de la kryptonite présente sur terre

-Possède une armure de combat high-tec, capable de contrer Superman en duel


Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: Zone 51 (John Jones)   Jeu 6 Juil - 9:14




Zone 51
John Jones • Lex Luthor

Luthor s'était détourné du pupitre et allait s'éloigner de l'estrade, lorsque le vacarme des questions des journalistes redoubla encore plus d'ampleur. Luthor comprit qu'une chose inattendue était survenu et se retourna pour apercevoir l'alien. Le milliardaire serra les poings et jeta un regard froid au martien tout en affichant un air impassible. Impossible de dire ce qui le révulsait autant. Après tout il n'avait aucun contentieux personnel avec cet être venu de la planète rouge. Était-ce parce qu'il appartenait à la Justice League? Qui, ce n'était un secret pour personne était l'une des bêtes noires de Luthor. Était-ce parce qu'il était un extraterrestre ? Et qu'il était notable que Luthor vouait une méfiance sans noms à tout ce qui venait du cosmos ? Ou bien était-ce tout simplement parce que le justicier vert avait eut l'affront de lui voler la vedette dans cette conférence de presse avec son apparition provocante ? Sans doutes les 3 à la fois.

Les gardes du corps se crispèrent, la plupart des journalistes s'enthousiasmèrent, les officiers militaires autours se hérissèrent. Quelques ordres d'alertes furent aboyés dans des talkie-walkie. Il faut dire que le limier martien était le moins connu et le plus mystérieux membre de la Justice League. A la fois distant et laconique, souvent reclu dans leur satellite ou invisible au yeux de la population terrienne. Sa façon de fuir les médias, l'avait rendu peu familier du grand public. Même Luthor éprouvait encore plus de méfiance pour lui que pour les autres. Non seulement il était un alien, mais en plus il était le plus étrange, le moins « humain » et surtout le seul dans les motivations restaient dans le floue totale, même s'il faisait souvent part de ses bonnes intentions et qu'il avait été toujours irréprochable. Lex fronça les sourcils et fusilla du regard le martien dès qu'il lui annonça qu'il voulait le questionner. Sur la défensive, Luthor songea qu'il était venu pour le piéger, le prendre à parti ou le provoquer devant les médias, dans le but de nuire à son image. Lex leva les yeux au ciel lorsque la chose se mit à discourir. Quelle niaiserie, pourquoi fallait-il que tous les super-héros fasse dans le sentimentalisme et l'idéalisme bon enfant ? Mais il avait grand plaisir à entendre le monstre annoncer que le programme de campagne clairement anti-méta-humains du candidat Luthor ne le concernait pas et qu'il ne se mêlerait pas aux débats. Dans tous les cas le limier l'avait piégé devant la presse. Le milliardaire était contraint de l'inclure dans son plan de sauvetage officiel s'il ne voulait pas perdre la face en public. Luthor en bon avaleur de couleuvre, décida de profiter de la situation. Après tout, apparaître devant les caméras en faisant croire qu'il avait le soutien d'un membre de la Justice League, quelque soit le propos, allait peut-être mettre en fureur et diviser un peu le groupe. Aussi Lex saisit la grande main verte avec vigueur et la serra chaleureusement devant l'audience. Mieux encore il s'approcha de la chose verte et posa sur son épaule une main amicale. Encore un peu plus et il aurait pu lui donner l'accolade. Mais Lex ne le fit pas. D'une part il voulait garder sa dignité et sa stature d'homme d'état (il aurait été ridicule de voir ce géant plus grand et large que Lex, contre lui dans une posture pareille), d'autre part il ne voulait pas compromettre sa position d'opposant n°1 aux méta-humains et autres surhommes (surtout alien). Lex tout sourire continua de serrer la main du martien tout en persiflant dans le micro du pupitre à l'intention des journalistes :

« Merci à vous Limier. Bien que j'estime que notre hôte n'a pas sa place sur notre monde, et qu'il doive quitter notre planète, je lui suis grès de son soutien. Je le remercie pour son aide désintéressée. Comme quoi il est possible de vivre en bonne intelligence avec l’élément alien, et d’entretenir des relations de bon voisinage, à la condition qu'ils se tiennent à l'écart des sociétés humaines et n'interviennent pas au quotidien dans leurs affaires... »

Suivez mon regard.

Le milliardaire salua une dernière fois la foule d'un grand geste de la main et disparu derrière le filet de camouflage qui délimitait la conférence de presse improvisée. Une fois hors de vue, il fit signe à ses hommes et même aux autres militaires de s'éloigner, pour qu'il puisse s’entretenir sans gênes avec le nouveau venu.

« Très habile mon cher, vous avez bien manœuvré pour vous imposer de force. Je vois que je ne suis pas le seul à savoir manipuler les médias. »

Lex parlait sur le ton débonnaire d'un joueur fair-play, qui appréciait le coup de poker qu'un rival avait su accomplir. Comme si tout ceci n'était qu'un jeu, une sorte de grande partie d'échec.

« Alors, comment doit-on vous appeler ? Pardonnez moi mais j'ignore votre nom, je ne sais si vous l'avez révélé au monde, je n'y ai jamais prêté attention. »

Luthor s'arrêta devant une série de piste d’atterrissage pour hélicoptères.

« Je dois avouer que votre présence est très inopportune et contrariante, ceci ne concerne que la Lexcorp. Mais il est vrai que tout ceci est excitant. On a pas tous les jours à ses côtés un visiteur venu d'ailleurs. J'espère que vous avez une conversation bien plus varié et original que l'autre alien là... »

Suivez mon regard.

Un hélico de transport militaire apparut dans le ciel et se rapprocha de la zone 51 à grande vitesse, Lex le suivit du regard.

« Je suppose qu'il est inutile de vous dire que tout ceci est top-secret, concerne le département de la défense et que vous n'êtes pas dans le secret ? Songez y avant de révéler ce qu'il y a à l'intérieur de la base. Non seulement personne ne vous prendra au sérieux à part les doux dingues des théories de complot sur Roswell, mais en plus vous deviendrez un ennemi au yeux du Pentagone. Un peu comme ce dissident de la NSA planqué en Russie. »

L'hélico atterrit, des commandos à l'allure martiale en sortirent. Ils portaient l'insigne de la Lexcorp sur leur torse. Tenu noire intégrale, munitions, grenades, chargeurs d'armes à feu en abondance. Des fusils d'assaut avec lampe torche dans les bras. Casque noir dissimulant leurs visages. Ils encadrèrent Luthor et fixèrent le martien. Lex leur leader retira sa perruque devant le martien, dévoilant son crâne chauve sans se démonter. Il rangea son substitut capillaire dans son blouson de l'US air force aux effigies de sa société.

« Voilà, laissons tomber les masques, nous sommes entre nous maintenant. Ce qui m'amène à ma question, parlons franchement, qu'est-ce que vous venez faire ici en vrai ? »

Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: Zone 51 (John Jones)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zone 51 (John Jones)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Euscaphis japonica, zone 6!
» [Artiste] John Angelo Benson
» Callistemon rustique en zone 8 (-12°C)
» Quelles plantes 'tropicales' pour la zone 8 ?
» achat d'arbres fruitiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: limbo :: archives :: les rps terminés-