AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 the past beats inside me like a second heart (jason, flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar


independent soul

Messages : 2138
Date d'inscription : 29/01/2017
Face Identity : Matthew Daddario
Crédits : nightblood (avatar), STARFIRE alias Julia ♥ (les bannières, le gif badass et les crackship canon)
blablalblalba
Age du personnage : Vingt-cinq années à écumer la ville du crime.
Ville : Anciennement Gotham, nouvellement Métropolis avec celle que tu aimes.
Profession : Plus mercenaire que justicier, tu ne te considères pas comme un héros. Tu exécutes de sang froid ceux qui se dressent sur ton chemin.
Affiliation : La Bat-Family. Selon tes humeurs.
Compétences/Capacités :

Tu n'as aucun superpouvoir. Ton talent repose sur une maitrise parfaite des armes, l'apprentissage des meilleurs techniques de combat, l'usage de la stratégie militaire et une aisance innée pour l'acrobatie. Tu possèdes également un don presque mystique enseigné par l'All Caste.


you gave me peace in a lifetime of war
Diana ♥ Jason

Situation Maritale : Lié à jamais à Diana, la sublime Amazone, ta fiancée et l'amour de ta vie.









MessageSujet: Re: the past beats inside me like a second heart (jason, flashback)   Sam 8 Juil - 14:57


Diana & Jason (flashback II)

"We look at each other like we're about to kiss."


Ce qui est en train de se passer entre vous, ce n'est pas mal. Pour quelles raisons voudrait-elle stopper ton élan ? Ce désir, il ne regarde que vous, et personne ne devrait influencer votre choix de vous y abandonner. Elle ne te repousse pas, mais tu ressens son moment d'hésitation. Ton prénom qu'elle prononce comme une mise en garde. Tu n'y fais pas attention. Incapable de te focaliser sur autre chose que son corps, et cette sensation que te procure les caresses que tu lui donnes et qu'elle t'offre. Elle ne peut ignorer cette attirance, comme deux aimants qui s'appellent, ni y résister. Elle ne lutte pas plus longtemps, et rapidement, ses bras s'accrochent à toi. Aucun de vous ne va fuir ce soir. Ce moment, tu l'attends depuis des semaines, de moins en moins enclin à faire l'effort de taire tes sentiments pour elle. Des sentiments naissants, qui sont devenus beaucoup plus concrets. Jamais tu n'avais éprouvé quelque chose d'aussi fort pour une femme. Elles qui d'ordinaire, ne ce sont pour toi que des histoires passagères qui ne mèneront à rien de véritablement sincère. Parce que tu ne te sentais pas prêt à faire confiance, à te jeter dans une relation amoureuse qui pourrait causer plus de mal que de bien. Aucune ne t'a donné cette envie de sauter le pas, de faire le grand plongeon dans l'inconnu. Là, c'est tellement différent. Tu pourrais tout donner pour Diana. Pour avoir une chance de partager sa vie. Oui, vos corps se répondent comme une évidence, avec l'envie viscérale de s'unir. Oui, vos lèvres n'ont cesse de se chercher, impatientes d'enfin se trouver. Mais ce n'est pas que ça. Il y a cette alchimie. Alchimie indescriptible, une sensation qui ne peut s'exprimer par des mots. Tu vois dans ses yeux qu'elle en a tout autant envie de s'abandonner à toi que toi à elle. Qu'attendre devient une torture à laquelle il va falloir mettre un terme. Ses doigts parcoure délicatement ton visage, de l'arcade jusqu'au menton. Une douceur que tu qualifierais presque d'amoureuse. Rien de purement sexuel, en tout cas. Tu la regardes tel qu'elle l'est vraiment, la plus belle des femmes, et la seule que tu brûles de posséder. Pour cette nuit, et plus encore si elle te l'autorise. Ce n'est pas que son corps que tu convoites, c'est aussi ce palpitant qui s'affole dans sa poitrine. Gourmand, tu veux tout. Des flammes jaillissent aussi bien de tes prunelles que de chacun de tes muscles, et ce rapprochement de vos bassins provoque un premier gémissement. D'une main dans son dos, tu la fais basculer sur le matelas, sans jamais rompre le contact ardent imposé par ses jambes nouées à ta taille. Tu la surplombes, et ton doigt vient doucement frôler ses lèvres. Avant de descendre jusqu'à sa poitrine. Tu veux l'embrasser, tu ne peux plus te retenir, alors tu te penches un peu plus en avant, et…  tu ne fais rien. Tu te redresses, quand tu entends une espèce d'alarme sonner dans tout l’appartement. Ce n'est pas le son d'un téléphone, c'est bien plus fort, bien plus insistant. La Ligue de Justice. « Bordel de merde ! » Tu jures, profondément frustré par cette interruption. T'étais enfin sur le point de l'embrasser. Enfin ! Sans parler du reste. Il n'y avait pas pire moment pour la contacter. Tu comprends qu'elle se doit d'y répondre, alors tu te retires, le visage subitement fermé, les traits durs et contrariés. Du drap, tu caches ton entrejambe. Pour une raison bien précise.  Tandis qu'elle répond à l'alerte. En cet instant, tu les hais tous profondément. « Tu dois vraiment y aller ? » Dire que tu es désespéré serait une euphémisme. T'es abattu. « Ils ne peuvent pas gérer la crise sans toi ? » C'est presque une supplication. Mais au fond, tu sais que le rêve vient de prendre fin.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 2481
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Gal Gadot.
Crédits : lolitaes (avatar) + starfire (signature).

Age du personnage : Cinq millénaires se sont écoulés, mais Diana demeure inchangée, épargnée par les ravages du temps.
Ville : Metropolis.
Profession : Princesse et ambassadrice de Themyscira, membre fondateur de la Ligue de Justice.
Affiliation : Les Amazones et la Ligue de Justice.
Compétences/Capacités :
Fille de Zeus est d'Hippolyte, Diana est à la fois une déesse et une Amazone. Elle possède une force, une endurance, une rapidité et des réflexes surhumains/divins. Elle est invulnérable à tout sauf aux armes capables de tuer des dieux, est immortelle et se régénère rapidement lorsqu'elle est blessée. Elle résiste à la magie et à la télépathie, et peut communiquer avec les animaux. Combattante inégalée, elle possède des bracelets de soumission d'Amazone forgés à partir du bouclier de Zeus, l'épée d'Athéna et le lasso de vérité d'Hestia. Depuis peu, elle est incapable d'invoquer et d'user de la foudre.


Situation Maritale : Fiancée à l'amour de sa vie, elle porte son enfant.









MessageSujet: Re: the past beats inside me like a second heart (jason, flashback)   Sam 8 Juil - 21:21

the past beats inside me like a second heart
JASON & DIANA

I. GOTHAM ✸ DIX MOIS PLUS TÔT


Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder. Diana avait trouvé l'expression terriblement stupide quand Hal la lui avait murmuré fièrement à l'oreille, une expression charmeuse sur le visage (rapidement perdue quand elle avait envoyé son coude dans ses côtes – il avait étouffé un grognement et Barry et Oliver avaient éclaté de rire). Se pourrait-il qu'il ait eu raison, en fin de compte ? Diana se sent stupide, vulnérable, vaincue et un millier d'autres choses à la fois. Mais rien qui ne soit capable de rivaliser avec les émotions que Jason soulève en elle. Son cœur bat à tout rompre, d'une façon bien particulière et pour la première fois ainsi depuis bien longtemps. Ils se regardent – non – se dévorent des yeux, comme s'ils s'autorisaient à se regarder vraiment pour la première fois depuis leur retrouvailles inattendues sur ce toit de Gotham. Elle remarque les éclats dorés dans ses yeux, les fragments émeraudes autour de ses pupilles. Son regard lui semble presque surnaturel, comme s'il semblait capable de la transpercer. Diana est pratiquement certaine que personne ne l'a jamais regardée de cette façon. Ce n'est pas de la simple convoitise charnelle, c'est plus, tellement plus... Elle ignore encore dans quoi elle s'engage, elle sait simplement que peu importe ce dont il s'agit, elle en a envie. Depuis bien plus longtemps qu'elle ne serait prête à l'admettre. Envie partagée, réciproque, mutuelle et non dissimulée derrière des regards lourds de sens et des sous-entendus de moins en moins subtils. Un premier soupir de contentement, et peut-être un peu de crainte, lui échappe quand Jason la saisit pour la faire basculer sur le matelas. Il la surplombe, ses jambes sont toujours nouées autour de sa taille, leurs corps sont déjà étroitement mêlés, et le regard fiévreux qu'il pose sur elle lui fait tourner la tête. Il frôle ses lèvres d'un doigts, et elle glisse ses mains sur les muscles de son dos, pour l'attirer contre elle pour qu'enfin ils échangent ce premier baiser et... Absolument rien. Une alarme retentit dans tout l'appartement, bien trop forte pour n'être qu'une sonnerie de téléphone, une alarme que Diana ne connaît que trop bien. C'est un euphémisme de dire que le monde a fort mal choisi le moment d'avoir besoin d'être sauvé. « Je... Je dois répondre. » Mais cela, il le sait déjà, n'est-ce pas ? Il s'écarte de lui-même, Diana fait mine de ne pas remarquer sa frustration évidente et sa façon de se couvrir précipitamment, et elle se lève. Elle va récupérer le communicateur de la Ligue, laissé dans le salon, et elle répond. À l'autre bout, Kal-El, qui note immédiatement son agacement. Elle ignore sciemment ses questions et lui demande de lui expliquer quelle urgence nécessite l'intervention de toute l'équipe. Une réunion de super-criminels terroristes qui veulent faire sauter tout Los Angeles, rien que ça. Elle raccroche abruptement, manquant presque d'éclater l'appareil entre ses doigts en le serrant trop fort. Puis elle réapparaît dans l'embrasure de la porte, tirant nerveusement sur la soie de sa nuisette, les joues en feu et tentant vainement d'éteindre le brasier que Jason a fait naître dans son bas-ventre. C'est à peine si elle ose le regarder, confuse, gênée, terriblement frustrée. « Je suis désolée, c'est trop important, trop grave... Je dois vraiment y aller. » Je n'ai pas le choix, manque-t-elle d'ajouter. Et elle tourne les talons, presque trop vite, sachant pertinemment que s'il cherche à la retenir, elle n'aura peut-être pas la force de lui résister. Des vies innocentes sont en jeu, elle ne peut pas rester. Pour autant, c'est avec un pincement au cœur qu'elle revêt son armure, consciente de laisser son presque amant dans une situation pour le moins inconfortable. La seule chose qu'ils partageront ce soir, c'est la frustration d'un baiser manqué et d'une étreinte inachevée.

Made by Neon Demon

_________________

ONLY LOVE WILL TRULY SAVE THE WORLD.
I used to want to save the world. To end war and bring peace to mankind. But then, I glimpsed the darkness that lives within their light. I learned that inside every one of them, there will always be both. The choice each must make for themselves - something no hero will ever defeat. And now I know… that only love can truly save the world. So I stay. I fight, and I give… for the world I know can be. This is my mission now. Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 2138
Date d'inscription : 29/01/2017
Face Identity : Matthew Daddario
Crédits : nightblood (avatar), STARFIRE alias Julia ♥ (les bannières, le gif badass et les crackship canon)
blablalblalba
Age du personnage : Vingt-cinq années à écumer la ville du crime.
Ville : Anciennement Gotham, nouvellement Métropolis avec celle que tu aimes.
Profession : Plus mercenaire que justicier, tu ne te considères pas comme un héros. Tu exécutes de sang froid ceux qui se dressent sur ton chemin.
Affiliation : La Bat-Family. Selon tes humeurs.
Compétences/Capacités :

Tu n'as aucun superpouvoir. Ton talent repose sur une maitrise parfaite des armes, l'apprentissage des meilleurs techniques de combat, l'usage de la stratégie militaire et une aisance innée pour l'acrobatie. Tu possèdes également un don presque mystique enseigné par l'All Caste.


you gave me peace in a lifetime of war
Diana ♥ Jason

Situation Maritale : Lié à jamais à Diana, la sublime Amazone, ta fiancée et l'amour de ta vie.









MessageSujet: Re: the past beats inside me like a second heart (jason, flashback)   Dim 9 Juil - 15:28


Diana & Jason (flashback II)

"We look at each other like we're about to kiss."


Ça fait partie du jeu. Malheureusement. Tu savais très bien dans quoi tu t'engageais, en laissant tes sentiments pour elle prendre le dessus. Si pour toi elle est essentiellement Diana Prince, pour les autres, elle est Wonder Woman. Son rôle est primordial, nécessaire, pour que la paix ne soit pas ébranlée par de quelconques menaces cosmiques ou terrestres. C'est son devoir. Quoi qu'il advienne, votre relation ne pourra jamais être normale. Tu n'y connais pas grand chose en matière de couple de super-héros – faut dire qu'avec Batman pour exemple c'était pas gagné – mais tu sais qu'il est impossible de vivre comme les gens normaux. Qu'un quotidien banal est inenvisageable. Il y aura toujours quelqu'un à sauver, des méchants à repousser, des réunions importantes auxquelles participer. T'en as parfaitement conscience, mais ça n'empêche pas que ce soit pénible ce soir. Très pénible. Désormais seul dans le lit, avec pour seule compagne la frustration, tu regardes Diana, profondément désolée. C'est probablement aussi dur pour elle que ça l'est pour toi. Ce n'est pas simplement une étreinte gâchée, c'est l'aboutissement de plusieurs mois qui se retrouve repoussé. L'occasion était belle, le bon moment pour vous aimer encore un peu plus. Quand sera la prochaine ? Quand pourras-tu enfin l'embrasser ? Est-ce qu'une nouvelle alarme viendra elle aussi gâcher cette nouvelle proximité. « Je sais. » Que peux-tu lui dire d'autres ? T'aimerais pouvoir la retenir. La tirer vers toi et l'inviter à poursuivre ce que vous aviez si bien commencer. Mais t'en as pas le droit, ce serait terriblement égoïste, et au péril de plusieurs vies innocentes. Tu te contentes de pousser un long soupire et de la laisser partir. Un dernier regard, un dernier sourire malgré tout, pour l'encourager dans ce qui l'attend. Vous partagez le même agacement, la même frustration. Peut-être est-ce même encore plus dur pour elle ? C'est elle qui se voit obligée de mettre sa vie privée entre parenthèses pour aller une nouvelle fois sauver le monde. Tu te fais violence pour ne pas te lever, jusqu'à la dernière seconde. Même une fois la porte claquée, t'hésites à aller la rechercher. Difficile de renoncer à tout ça. Et maintenant quoi ? Te voilà seul dans ce grand appartement, à devoir régler ce souci d'outil fonctionnel, alors que vous étiez à deux doigts de passer une soirée de rêve. Tu finis par te lever, et rejoindre directement la salle de bain pour prendre une douche. Froide. Très froide. Après cette montée en flèche de température, il te faut au moins ça. Et t'es pas certain que ce soit suffisant.

sujet terminé

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: the past beats inside me like a second heart (jason, flashback)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the past beats inside me like a second heart (jason, flashback)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Geek inside : le topic des geeks
» Qualité litière (parasites inside !)
» Attente insoutenable...(aviation-time.com inside)
» Elle vient d'arriver (Damasko DC 57 inside)
» retour de brocante (buler inside)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: UNITED STATES OF AMERICA :: gotham city-