AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 we hate each other tenderly (Artemis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


hero of earth

Messages : 106
Date d'inscription : 28/05/2017
Face Identity : Will Higginson
Crédits : pretty young thing (avatar)

Age du personnage : Vingt-trois ans. La fougue de la jeunesse. L'insouciance des années fleuries. Et un peu aussi l'immaturité d'un gamin qui à trop vouloir en faire, fait tout de travers.
Ville : Le monde entier est ton terrain de jeu. Tu peux parcourir le monde en quelques minutes. Emprisonné nulle part, libre de voguer où bon te semble. Mais officiellement, tu vis avec tes camarades au Mont Justice.
Affiliation : La Young Justice, l'avenir du monde. Y a encore du boulot, mais vous êtes quand même prometteurs. Et la Flash Family, qui compte énormément à tes yeux.
Compétences/Capacités :
Situation Maritale : Coureur de jupons.









MessageSujet: we hate each other tenderly (Artemis)   Lun 10 Juil - 14:16


Artemis & Wally

I made a list of wrongs and rights. You're number one on both sides.


Tous rassemblés autour de Red Tornado, vous écoutez – plus ou moins patiemment – la prochaine mission qui va vous être confiée, et surtout, qui va y être assigné. Sur l'immense écran, l'image d'un homme d'âge moyen, pas plus de la quarantaine, s'affiche avec plusieurs informations sur son profil. Taille, poids, origines, tout apparaît. Même le nom de son clébard. « Je vous présente Alfonso Alvarez. Il est riche, distingué, et organise fréquemment des soirées mondaines dans son manoir sur les hauteurs de Central City. Nous soupçonnons Alvarez d'appartenir à un réseau complexe de trafic de méta-humains. Samedi soir, Artemis et Wally, vous serez Ellen et Connor Mc Douglas, un couple d’auto-entrepreneur spécialisé dans l'aéronautique. » Tu manques de laisser échapper un cri de surprise. Un couple ? Avec Artemis ? Tu lèves la main, comme le ferait un gamin en pleine classe quand il cherche à interpeller la maitresse. « La réussite de cette mission ne dépend pas de la crédibilité de ce couple ? Non parce qu'Artemis et moi, je doute que ce soit possible. » Tu jettes un regard à l'intéressée, d'un haussement d'épaules un peu désolé. Tu ne veux pas la vexer, mais soyons honnêtes, vous êtes les derniers qu'on devrait envoyer sur cette mission. Tu sais qu'elle pense comme toi. Elle ne peut penser autrement, au vu de l'animosité palpable qui règne entre vous depuis son intégration au groupe. « Wally West, ce sont des ordres, et vous devez les exécuter sans broncher. » Tu fonces les sourcils, contrarié, mais ne rajoute pas un mot de plus. « Vos noms ont été rajoutés à la liste des invités, vous n'aurez aucun mal à pénétrer chez Alvarez. Votre objectif est de récolter des preuves concrètes de son implication dans ce trafic, de déterminer son rôle, et encore mieux, de trouver les noms de ses supérieurs. Plus vous obtiendrez des informations sur le réseau, plus la mission sera une réussite. » Tu comprends pourquoi t'as été choisi, ta vitesse est un précieux atout pour récolter le plus d'éléments possible en un temps record. Tu vas pouvoir chercher plusieurs pièces en seulement quelques secondes, celles qui te seront accordées par le troisième membre de l'équipe, chargé de brouiller les caméras au bon moment. Mais Artemis ? Ce ne sont certainement pas ses flèches qui vous viendront en aide pour cette mission. T'aurais préféré y aller avec Donna. Une Amazone c'est toujours plus utile qu'une archère. « Des questions ? » Tu secoues la tête en guise de réponse, à la fois excité, et résigné à faire équipe avec celle qui te tape sur le système nerveux. Pas que le nerveux en fait. Le prix à payer pour un peu d'adrénaline.

Assis à l'arrière de votre voiture de luxe, en costume bien taillé, tu ne dis pas un mot. Tu préfères regarder le paysage défiler derrière ta fenêtre, des tâches de lumières et de silhouettes inconnues. Un samedi soir banal à Central City. Un samedi soir que tu pourrais passer avec Kyle et Garth, à faire une soirée bien arrosée en meilleure compagnie qu'Artemis Crock. Tu l'as à peine regardé quand elle t'a rejoint dans la voiture, ne faisant pas l'effort de cacher ton mécontentement. Comment, vous deux, allaient réussir à vous faire passer pour un couple de jeunes gens prometteurs et amoureux ? Arrivés à destination, sur une colline en retrait de l'agitation de la ville, tu t'inspires de ce que tu as vu dans les films, et sors le premier, pour ensuite aller ouvrir la portière de ta nouvelle bien-aimée. Sourire aux lèvres – mais un peu faux le sourire – tu proposes ton bras à Artemis pour la guider jusqu'à l'entrée du manoir. « Mademoiselle. » C'est peut-être un peu too much, mais vaut mieux en faire trop que pas assez. « Enfin, Madame je veux dire ! Madame Mc Douglas. Très chère épouse. » Oui, elle est censée être ta femme, attention à ne pas commettre les premières erreurs à peine arrivés. Vous allez être entourés de gens louches, qui se méfieraient presque de leur propre poisson rouge. Ils ne vous ont jamais vu, c'est donc en toute logique que les regards vont être fixés sur vous. Les faux pas sont interdits. L'endroit est ultra sécurisé, tu essayes déjà de compter le nombre de vigiles postés un peu partout autour de la propriété. Mieux vaut prévoir un plan B au cas où les choses tourneraient mal. « Je te préviens, je vais tout donner, alors t'as intérêt à faire de même. » Ton sourire crispé ne se dissipe pas, mais tu fais en sorte de te détendre, le peu de temps qu'il te reste avant d'atteindre la porte qui mène à la salle de réception. « Nom et prénom. » Tu te racles la gorge et prends la parole. Hors de question de laisser Artemis prendre les devants. C'est encore une bleue, alors que toi, t'as une belle expérience au compteur. « Ellen et Connor Mc Douglas. » Le gorille cherche du doigt vos identités sur la longue liste des invités. T'es presque certain qu'il se sert aussi de ses doigts pour compter. « Allez-y, passez une bonne soirée. » Bingo ! Première étape, sans accroche. Maintenant, le plus dur reste à faire. Mais chaque chose en son temps. Il va d'abord falloir vous intégrer pour éviter les soupçons. L'oreillette qui vous met en contact direct avec le reste de l'équipe ne peut que passer inaperçue. La soirée va être longue. Tu pries pour que l'un d'eux vous fasse quelques blagues.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 147
Date d'inscription : 18/06/2017
Face Identity : Hayley Kiyoko
Crédits : masayume (avatar), astra (code sign), tumblr (gifs)

Age du personnage : Vingt-deux ans de cette existence en demi-teinte, où la survie est devenue plus importante que tout le reste.
Ville : Récemment installée au Mont Justice, elle a passé plusieurs mois à Star City mais a grandi à Gotham.
Profession : Etudiante en biologie le jour, super-héroïne la nuit ! C'est pas si mal comme plan pour l'instant.
Affiliation : Elle a rejoint les rangs de la Young Justice récemment grâce à l'appui de son mentor, Green Arrow.
Compétences/Capacités :
Résistance physique accrue, endurance, agilité, passée maître dans le tir à l'arc et la confection de ses propres flèches. Bonne maîtrise des armes blanches et des armes à feu également, dans une moindre mesure.
Situation Maritale : Libre comme l'air, les relations sérieuses ne l'intéressent absolument pas.









MessageSujet: Re: we hate each other tenderly (Artemis)   Lun 17 Juil - 17:57

we hate each other tenderly
Wally & Artemis

Le cœur d’Artemis avait fait un bond dans sa poitrine en entendant qu’elle faisait partie de la mission présentée par Red Tornado, mais elle n’avait pas eu le temps de s’en réjouir que la déception l’envahissait déjà au nom de son partenaire. Wally ? Oh non. Tout le monde sauf Wally. Presque tout le monde sauf Wally en fait, elle préférait encore faire équipe avec le gamin hyperactif plutôt qu’avec Arsenal s’il fallait réellement choisir, mais franchement … Pas Wally ! Cette mission s’annonçait passionnante et elle était ravie d’avoir été choisie, mais elle n’avait aucune envie de faire équipe avec lui. Lui non plus, d’ailleurs. Tout le monde dans la pièce savait qu’aucun des deux ne voulait travailler avec l’autre et que l’idée de les mettre en couple était très mauvaise. Pourtant elle avait fusillé Kid Flash du regard quand il avait exprimé à haute voix ce que tout le monde, elle la première, pensait tout bas, comme s’il venait réellement de l’offenser. Et dans un sens, c’était ce qu’il avait fait : il avait mis en doute ses capacités à mener à bien la mission. Peut-être qu’il ne se sentait pas capable de jouer la comédie, mais elle allait très bien s’en sortir, elle l’avait déjà fait plus souvent qu’il ne pouvait l’imaginer. « Grandis un peu Wally West, les ordres sont des ordres ! » Lui avait-elle lancé, moqueuse, quand la réunion s’était achevée et qu’ils étaient sortis de la pièce. Non, elle n’allait pas apprécier de jouer au petit couple d’amoureux avec lui, mais elle allait relever le défi rien que pour l’emmerder. Ca semblait déjà bien plus agréable, d’un coup.

A présent ils se trouvaient dans la voiture avec chauffeur qui les menait à la soirée qu’ils allaient infiltrer, et le silence se faisait pesant. Artemis préférait ça à une quelconque tentative de discussion de la part de son cavalier, mais elle était sur les nerfs  et avait du se retenir plusieurs fois de demander à leur chauffeur de mettre la radio. Ca aurait fait mauvais genre pour le rôle qu’ils devaient tenir et ça aurait donné un prétexte à Wally pour la critiquer : impossible, donc. Pour s’occuper l’esprit, elle repassait mentalement les détails de la mission ainsi que le rôle qu’elle allait jouer, pourtant elle ne cessait de se dire qu’avec un autre membre de l’équipe, ça aurait été cent fois plus facile. Ils auraient déjà pu se glisser dans leur personnage durant le trajet en discutant et en flirtant, elle l’aurait moins ressenti comme une corvée. Flirter avec Wally, c’était hors de question. Du moins hors de question tant que personne ne les voyait, elle n’allait pas gaspiller sa salive si ce n’était pas nécessaire. Quand enfin la voiture s’arrêta, dévoilant le majestueux manoir où se tenait la réception, Artemis fit apparaître un sourire de circonstance sur ses lèvres. Une risette pour toutes les caméras braquées sur le défilé de voitures qui s’arrêtaient devant l’entrée, et elle était prête à sortir. Wally semblait avoir révisé ses bonnes manières vu la façon dont il vint lui ouvrir la portière, mais elle dut se retenir pour ne pas lever les yeux au ciel quand il lui donna le mauvais titre. « Ca commence bien. » Grommela-t-elle entre ses dents. « Très cher mari. » Ajouta-t-elle d’un ton sucré en lui offrant son sourire forcé et en prenant sa main pour sortir de la voiture. Elle prit le temps de lisser sa robe, retenant son envie de vérifier que tout ce qu’elle avait caché dessous était toujours en place. Elle savait que tout était en place et ce réflexe ne servirait à rien sinon à éveiller l’attention des éventuels gardes devant les caméras de surveillance. « T’aurais du garder tes mises en garde pour le trajet, c’est trop tard pour me donner des ordres. » Elle lui serra le bras plus fort que nécessaire, enfonçant ses ongles à travers son costume. Il ne manquait pas d’air, à lui faire des réflexions de ce genre ! Elle ne supportait pas qu’il mette constamment en doute ses capacités. Elle comptait tout donner, bien plus que lui et son air d’avoir avalé de travers. « Et arrête de sourire comme ça, on dirait que tu vas chez le dentiste ! » Elle lui jeta un regard, puis détourna la tête et adressa son plus beau sourire au garde du corps vérifiant les identités. Celui-ci eut une espèce de rictus maladroit avant de rechercher leurs noms sur la liste, et Artemis tourna à nouveau la tête vers Wally, cette fois pour échanger avec lui un regard amoureux. Après tout, Ellen Mc Douglas ne se souciait absolument pas de ce gorille en costume, elle était certaine de passer cette simple formalité. Son mari l’intéressait beaucoup plus. Elle ne remercia donc pas l’homme quand il s’écarta pour les laisser entrer, et elle pénétra au cœur de la fête d’un pas aussi assuré que ses escarpins Louboutin le lui permirent.

Elle balaya la salle du regard, notant la présence des gardes du corps disséminés ici et là parmi les invités. Il y avait du beau monde, mais elle reconnut également certains visages comme étant les associés présumés d’Alvarez dans son trafic. Ceux-là, elle préférait les éviter pour l’instant, il valait mieux se concentrer en premier sur les invités les plus innocents pour s’intégrer. Elle attrapa deux verres de champagne sur le plateau d’un serveur et en tendit un à son cavalier avant de l’entraîner vers un petit groupe dont elle avait reconnu quelques membres – parmi eux se trouvait une artiste qu’elle avait volée quand elle n’avait encore qu’une quinzaine d’années, avec son père. « Elizabeth Callahan ? C’est bien vous ? Je suis une très grande admiratrice de vos œuvres ! » Elle lâcha le bras de Wally pour serrer la main de la femme en face d’elle. « Ellen Mc Douglas, et voici mon mari, Connor. » Elle pressa le bras de Wally avec un air complice mais elle revint rapidement à l’artiste en face d’elle qui souriait aimablement, visiblement habituée à ce genre d’échange. « Enchantée. » « Je parlais justement de votre dernier tableau à Connor dans la voiture, j’essayais de le convaincre de venir à votre vente aux enchères à Gotham … La semaine prochaine, c’est ça ? Chéri, il faut absolument que nous y allions. » « Les bénéfices de la vente seront reversés aux associations des victimes de la dernière attaque de la ville. » Précisa une femme à côté, peut-être son attachée de presse. Artemis poussa un petit soupir dramatique en hochant la tête. «  C’est tout à fait admirable, c’est ce que je lui ai répété … Mais mon mari est assez imperméable à l’art, il n’y a que ses machines qui l’intéressent ! » Petit rire poli dans l’assistance, qui permis à Artemis d’offrir un nouveau regard plein de tendresse à Wally. 'Allez, prends ça dans les dents mon chéri, et entre dans la danse avec moi !'


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
we hate each other tenderly (Artemis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tenderly Dreaming
» recherche actias ,luna ,artemis,selene....
» Artemis
» Installations d'artemis
» Avis sur les croquettes et patée pour chat Artemis ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: UNITED STATES OF AMERICA :: central city-