AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 I believe I can fly Ft. Hal Jordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


independent soul

Messages : 79
Date d'inscription : 02/11/2017
Face Identity : Richard Madden
Crédits : Moi-même (Atlas)

Age du personnage : 24 ans
Ville : Coast city
Profession : étudiant en médecine
Compétences/Capacités : - Pouvoir de guérison, ce qui permet de guérir les blessures physique, d’empoisonnement ou encore de certaines maladies, transmis par contact physique et par voie liquide
- Contrôle de poison, émission par voie liquide et par voie gazeuse.
- Maîtrise le lancer de fiole ballon (fiole de guérison/fiole de poison)
- Apprentissage du Kusarigama, arme de type faucille relié à une chaine.


(By Cee)
Situation Maritale : Fiancé à un méta-zombie depuis plus de deux ans









MessageSujet: I believe I can fly Ft. Hal Jordan   Ven 17 Nov - 17:05

LITTLE BIRD

Elijaah et Green Lantern


“L'espoir c'est dangereux. L'espoir peut rendre un homme fou.” – Frank Darabont


L’orage éclatait à l’extérieur du bâtiment, inondant les rues de  Coast City. Cette soirée marquait un tournant pour Elijaah, une lueur d’espoir dans l’obscurité où il vivait depuis  trop longtemps. Il travaillait sur ce projet depuis des mois, si bien qu’il était maintenant à bout de force. De grandes cernes marquaient ses yeux, même le maquillage ne pourrait les camoufler. Il avait perdu énormément de poids, devenant peu à peu un squelette humain. Il ne mangeait plus, ne dormait plus, ne souriait plus. La vie et le bonheur avaient simplement décidés de le quitter, devenant alors le fantôme de son propre corps. Cette douleur lui faisait souffrir le martyr. Une douleur qui ne pouvait se guérir, qui n’était pas physique mais mental : la perte de l’être aimé. Cette sensation de vide persistante, impossible à combler. Ce sentiment accentué par cette place inoccupée à ses côtés lorsqu’il se réveillait chaque matin et avant de se coucher, ce fond d’écran qu’il apercevait chaque fois qu’il allumait son téléphone, chaque journée était parsemée de diverses clin d’œil qui lui rappelait ce qu’il avait perdu de plus cher au monde.

Il avait élaboré à lui seul un projet pour ressusciter le cadavre de son fiancé. Dès la mort de celui-ci, il avait réalisé un pacte avec le diable, dominé par la noirceur et le mal, mettant de côté le bien et l’éthique. De nombreuses idées avaient germé dans son esprit avant d’arriver à la version finale. Une machine, capable d’intercepter la foudre. Celle-ci devrait  booster ses pouvoirs et créer une interaction avec le corps décédé. L'heure fatidique approchait. Elijaah tremblait, effrayé que son travail échoue. Il souleva le corps assez léger pour le poser délicatement sur la machine, l’attachant avec des sangles. Il caressa un instant sa joue glacé, si froide et pourtant autrefois si chaude. Le premier corps qu’il avait déterré fut le sien, Pour éviter une décomposition trop rapide, Il lui fallait le mettre rapidement au frais – d’où la température - pour ne pas risquer de compromettre le travail.

Bientôt tu reviendras. Je te le promets.  

Il avait fini tous les préparatifs. Il posait les derniers électrodes et il ne restait plus qu’à attendre. Un éclair frappa quelques minutes plus tard. Il posa ses deux mains sur le buste dénudé, une des deux posé précisément sur le cœur. Il utilisa toute cette énergie qu'il recevait et la douleur qu’il ressentait en utilisant son pouvoir de guérison sur le mort. Une magnifique lumière entourait Darius, éblouissante et éclatante. La peau bleuté reprenait des couleurs, à la manière d’un défibrillateur les éclairs tentait de réanimé son cœur inerte, il régénérait même les cellules du cerveau pour qu’elles puissent fonctionner à nouveau. Il criait, hurlait, mais n’arrêta pas. La douleur qui l’embaumait ne valait en rien celle de son cœur. Le corps sans vie avait alors pour la première fois ouvert les yeux après des mois endormis. Il bougeait à nouveau. Elijaah souriait à cette vue, s’approchant de lui pour l’enlacer, submergé par les émotions.

Tu... tu es en vie. J’ai réussi. Tu es en vie !

Cependant, cela ne se passa pas comme prévu. Darius se leva, attrapant violemment le cou d’Elijaah pour le plaquer contre le mur, l’étouffant de ses mains. Des larmes perlaient autour de ses yeux bleus, son visage violacé exprimait autant la douleur physique que morale. Il ne se débattait pas. L’homme en face de lui  n’était pas celui qu’il aimait, jamais son fiancé n’aurait fait ça. Il ne devrait pas avoir la force de réalisé ce genre de mouvement contre lui, mais Elijaah était si fragile ces dernier temps, une brindille si fragile.  Il le lâcha soudainement et s’en alla, ne laissant aucun regard envers son passé, son ancienne vie. Elijaah tomba à terre, se couchant en position fœtale pour pleurer son erreur, sur le sol froid et dur. Il avait échoué et transformé l'homme qu'il aimait en monstre. Tout son travail n’avait servis à rien, il avait profané ces nombreux cadavres pour un échec cuisant. Il était mort, son âme était morte et Elijaah l’était tout autant, il le rejoindrait bientôt. Quel est l’intérêt de vivre sans lui ? 6 mois qu’il essayait, mais cela n’était plus que de la survie. Du poison s’échappait inconsciemment de ses pores, un filet toxique et abondant, consumé par le chagrin. Se suicider. Il ne pouvait le faire avec son propre poison,  pourtant il essaya quand même.

Il se souvenu que son laboratoire se trouvait au dernier étage d’un vieil immeuble désaffecté. Le pas lourd, il s’approcha d’une grande fenêtre brisée. Il monta dessus,  s’accrochant – pour le moment – fermement. Il observa le vide,  se demandant ce que procurait la sensation de voler. Il n’avait plus la force mentale de continuer ainsi, s’il avait tenu aussi longtemps, c’était uniquement par l’Espoir qui s’embrasait, mais la braise s’était éteinte. Une coquille vide maintenant. Plus rien ne le retenait, son père, sa mère et son fiancé lui manquait. Il était à bout de cette vie, une poupée de porcelaine qui se briserait au moindre choc. Il regarda une dernière fois derrière lui, avant de s’engouffrer la tête la première en avant. L’oiseau prenait son envol, l’oiseau allait rejoindre ceux qu’il aime.

Le suicide ! Mais c'est la force de ceux qui n'en ont plus, c'est l'espoir de ceux qui ne croient plus, c'est le sublime courage des vaincus. – Guy de Maupassant

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2017
Face Identity : Armie Hammer
Crédits : Avatar: Cassie // Gif: Cee / Iris West . Image Tara

Age du personnage : 32 ans
Ville : Coast City
Profession : Pilote chez Ferris Aircraft
Affiliation : Justice League // Green Lantern Corps
Compétences/Capacités :

Le pouvoir de Hal est transmit par l'anneau. C'est lui qui lui confère tout. La connaissance de tout ce que savent les Gardiens est inscrites à l’intérieur même de l'anneau. Ce dernier fonctionne avec une batterie, une lanterne. Hal a besoin de la recharger au moins une fois toute les 24 heures minimums s'il ne veut pas tomber à cours. L'anneau lui permet de créer ce qu'il souhaite. Du moment qu'il le visualise, le reste se fait tout seul.


Porter l'anneau est quelque chose d’éprouvant. L'anneau lui permet de voler et de pouvoir se déplacer extrêmement rapidement dans l'espace. L'anneau est considéré comme l'une des armes les plus puissantes de la galaxie. .


Situation Maritale : Célibataire, mais son cœur appartient à une certaine Carol Ferris









MessageSujet: Re: I believe I can fly Ft. Hal Jordan   Sam 25 Nov - 18:32

I believe I can fly
Elijaah &
Hal
••••

Pour la première fois depuis des lustres. Je pouvais passer un peu de temps avec Ollie. Récemment, ce n’était pas la joie. Mon boulot secret me prenait énormément de temps. Si ce n’était pas tout mon temps. Nous avions prévu de nous rencontrer au bar. C’était l'occasion de parler de tout et de rien. J'arrivais au niveau du bar. Étrangement, j’étais à l'heure. Ollie quand à lui, m'avait envoyé  un message comme quoi il aurait quelques minutes de retard. Green Arrow stuff' comme il aime bien dire. Pas de soucis, attendre n’étaient pas la chose dont je redoutais le plus. Au contraire, si je pouvais avoir quelques minutes au calme, sans qu'une explosion ni rien ne vienne perturber ce calme. Je ne pouvais que dire oui. Je profitais donc de ces quelques minutes. Lorsque Ollie apparrut. Il n’était pas seul. Dinah était avec lui. Parfait, j’appréciais Dinah, et cela était réciproque. Enfin je l’espérais. Sans plus attendre, nous entrons dans le bar, et nous nous plaçons au niveau du bar. Chaqu'un à son tour commandé . Puis, une fois les boissons sur la table. Nous commencions à discuter. On parlait de tout et de rien. De ce qu’étais devenu nos quotidiens. Pareil pour Dinah. La soirée fila à une vitesse ahurissante. Il était temps de partir, il fallait que je rentre à Coast City. Je promettais à Ollie et Dinah que je repasserais des que l’occasion se présenterait. Pendant les aurevoirs, nous nous dirigions dans une allée à l’abri des regards. Dinah et Oliver changeaient leurs vêtements pour être à présent Green Arrow et Black Canary, les protecteurs de la ville étoile. Quand à moi, je réactivais  mon anneau, mon costume de Green Lantern se mettait à scintiller. « A la prochaine, Dinah, Ollie. » Sur ces mots, je m'envolais.

J’étais à présent dans les airs. En direction de ma ville. Même si ce n’était pas une ville aussi rayonnante que Metropolis ou Central City, je l'aimais, elle avait son charme. C'est pourquoi, j’étais surpris sur le retour. Un orage planait sur la ville. Pourtant, de mémoire, c’était une nuit étoilé  qui était prévue. Pas grave, les météorologues, c’était pas trop ça en ce moment. Mais ma curiosité était au maximum lorsque plusieurs éclair retentissaient. Un ou deux au même endroit, okay, c’était peut-être une coïncidence, mais plus de 5 ? là c’était pas normal. Mon sens de Space Cop était déclenché . Il y avait quelque chose de pas net en cours. À une vitesse ahurissante, j'arrivais sur zone. Les éclairs ne frappaient plus. A présent. Un homme était présent à une des fenêtres proche du point d'impact des éclairs. Une vapeur se rependait de lui, ainsi qu'un courant électrique. Je m'approchais de lui quand soudain, il se mit à sauter. « Encore un base-jumper... » Je ne pouvais le laisser pratiquer ce sport. Il devait probablement être sous effets de la drogue ou de l'alcool. Qu'importe, je ne pouvais laisser cet homme s’écraser au sol. Sans hésiter, je créais une boule d’énergie pour l'attraper, puis je l’emmenais avec moi. Après quelques minutes, nous étions à une 60 de Km de toute habitation. Je décidais enfin de le reposer au sol. Je transformais la boule en cage. Pas dans le but de le prendre pour un animal ou autres, juste pour éviter qu'il tente de se faire mal à lui-même. Je m'approchais donc des barreaux. « T'as pas l'air bien l'ami, un coup dans l'aile ? » Pas la meilleur approche Hal, mais bon, fallait bien commencer quelque part. J'attendais à présent une quelque-conque réactions de l'homme. Pour comprendre ce qu'il lui arrivait.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


independent soul

Messages : 79
Date d'inscription : 02/11/2017
Face Identity : Richard Madden
Crédits : Moi-même (Atlas)

Age du personnage : 24 ans
Ville : Coast city
Profession : étudiant en médecine
Compétences/Capacités : - Pouvoir de guérison, ce qui permet de guérir les blessures physique, d’empoisonnement ou encore de certaines maladies, transmis par contact physique et par voie liquide
- Contrôle de poison, émission par voie liquide et par voie gazeuse.
- Maîtrise le lancer de fiole ballon (fiole de guérison/fiole de poison)
- Apprentissage du Kusarigama, arme de type faucille relié à une chaine.


(By Cee)
Situation Maritale : Fiancé à un méta-zombie depuis plus de deux ans









MessageSujet: Re: I believe I can fly Ft. Hal Jordan   Sam 25 Nov - 23:21

LITTLE BIRD

Elijaah et Green Lantern




L’air frappait son visage. Cette sensation agréable le parcourait, de sa tête jusqu’à ses pieds. Une belle mort pour une triste vie l’attendait. Jamais il n’avait accepté ces histoires sur le paradis ou l’enfer, ou plutôt il ne voulait pas croire en cette possibilité. L’idée même qu’il puisse être séparé des gens qu’il aime après la vie le dégoutait profondément. De plus, il ne croyait pas en la religion, son esprit cartésien avait toujours refusé cette possibilité, c’est la raison pour laquelle il s’est tourné vers la science.  Pourtant,  il avait souvent pensé à la réincarnation comme une possibilité plausible et l’expérience qu’il venait de réalisé pouvait mener vers cette théorie. Si son esprit n’était plus là, peut-être était-ce en raison de son âme, qui serait parti en recherche d’un corps nouveau ?

Elijaah ferma les yeux, ne voulant voir le choc arriver. Mais il avait beau attendre, il n’arriva jamais. Lorsqu’il osa porter un regard, son corps ne se trouvait plus en l’air, mais bel et bien sur la terre ferme, en sécurité.  Tel l’animal en cage, il se trouvait dans une sorte de prison à la couleur étrange. La seule chose qu’il savait, c’est qu’il voulait mourir et rien ni personne ne pourrait changer cette volonté. Une voix masculine se fit entendre, mais il ne le regarda même pas. La seule chose qu’il pouvait savoir en ayant la tête baissé, c’est qu’il était lumineux, une lumière verte anormal. Il avait bien des théories, comme le fait qu’il ait été enlevé par de nouveaux extraterrestres ou encore qu’il s’agisse de Green Lantern, mais il n’avait pas la force de le découvrir par lui-même. Il n’avait plus la force de rien, même de vivre. Alors il baissa simplement la tête pour pleurer, encore. C’est la seule chose qu’il pouvait faire dans cette cage.

L’épais gaz noir devenu électrique qui s’échappait ne lui de semblait pas vouloir disparaître, il n’avait plus le contrôle là-dessus lorsqu’il vivait des émotions intenses. A quoi bon de toute manière ? Il ne pouvait pas en mourir. Il se mit en boule, n’observant toujours pas l’homme. En raison de la lumière qui s’en échappait alors qu’il ne le regardait même pas, il avait tout de même conscience que cela resterait inutile, l’unique chose qu’il obtiendrait serait la perte de sa vue, il ne manquerait plus que ça. Davantage de gaz apparaissait, remplissant entièrement la cage mais pas plus loin. Depuis qu’il avait découvert son pouvoir, c’est la seule chose qu’il savait en faire : définir la position de son brouillard de poison dans l’espace et le temps. Traduction : il savait uniquement contrôler son déplacement et sa vitesse de propagation.

Il voulait seulement disparaître aux yeux de l’homme, chose faite. Il avait beau avoir perdu toute vie en lui, tout espoir,  il voulait tout de même garder sa dignité. Qu’y avait-il de plus humiliant qu’être en cage et pleurer à même le sol devant un inconnu ? Il tenta de ravaler ses larmes et de parler, mais ne réussit pas du premier coup. Il se racla la gorge avant de recommencer, et une voix clairement brisé se fit finalement entendre, Peut-être que l’homme avait voulu le sauver, peut-être avait-il d’autres raisons, mais il n’en voulait pas, il n’a jamais demandé d’aide. Il voulait seulement disparaître.


Mourir, disparaître. C’est tout ce que je souhaite, si tu ne peux m’aider, alors laisse-moi.  


Il était extrêmement sérieux. Il n’y avait rien d’agressif dans sa manière de parler, seulement une profonde tristesse ancré en lui,  le désespoir s’emparait de lui, du peu qu’il restait de lui. Il conjurait le sort qu’il s’en aille, qu’il le laisse tranquille, qu’il le laisse mourir en lui, mais il n’en fut rien. Le destin aurait-il un jour pitié de lui ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: I believe I can fly Ft. Hal Jordan   

Revenir en haut Aller en bas
 
I believe I can fly Ft. Hal Jordan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jordan Eberle [Svp]
» Jour de repos [PV Jordan]
» Entrainement de Jordan Lambert
» Embarquement pour un monde d'opportunités[PV Jordan] SUITE
» Un verre ? ▬ JORDAN &. RAY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: UNITED STATES OF AMERICA :: united states of america :: Coast City-