AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


the omniscient

Messages : 272
Date d'inscription : 06/12/2016
Face Identity : A ghost.
Crédits : starfire.

Age du personnage : Infini.
Profession : Gardien des âmes.









MessageSujet: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Dim 26 Nov - 20:53

you can't save the world alone
maison des mystères, localisation inconnue
lieu de la réunion ✸ la Maison des Mystères de John Constantine, hors de l'espace et hors du temps, baignant dans la magie et le mysticisme, et donc impossible à localiser par le Syndicat du Crime.
les personnes présentes à cette réunion (PJs et PNJs) ✸ côté Ligue de Justice : Superman, Batman, Wonder Woman, Flash, Green Lantern (x2), Aquaman, le Limier Martien, Shazam, Black Canary, Atomica. Côté Ligue d'Injustice : Lex Luthor, Ocean Master, Cheetah, Sinestro, Zod. Côté Teen Titans : Starfire, Cyborg. Côté Young Justice : Wonder Girl, Superboy, Red Robin. Autres : Red Hood, Mera Cury, Bizarro, Constantine.
précisions ✸ comme vous pouvez le constater, il y a du monde à cette petite réunion. Il est donc important que ce sujet soit prioritaire pour qu'il avance rapidement, étant donné son importance ! Si vous mettez trop de temps à répondre, votre tour sera sauté - ne nous en voulez pas, mais on ne peut pas attendre tout le monde pour un sujet aussi essentiel ! Pour que cela puisse allez vite, nous vous suggérons - hors post d'introduction - de faire entre 500 et 700 mots au maximum, étant donné qu'il s'agira avant tout de dialogue pour faire avancer les choses. Ne vous étalez pas trop, nous sommes nombreux, merci de ne pas noyer les autres et de laisser à chacun l'occasion de s'exprimer ! Et comme vous pouvez le constater, il y a de nombreux PNJs dans le sujet. Afin que les choses gardent une certaine cohérence, merci de laisser le staff se charger de les faire intervenir. Faute de quoi, ce serait compliqué de suivre ! Aussi, hormis exceptions (pour Lex, Arthur et Diana) tout le monde présent possède une identité secrète (oui oui, tout le monde s'est pointé en costume), donc merci de respecter celles des autres si votre personnage ne les connait pas ! Voilà pour les petites instructions, vous pouvez dès à présent poster dans le flood approprié pour l'ordre de passage et tout le reste ! Bon petit conseil de guerre, ne vous entretuez pas avant d'avoir vaincu le Syndicat du Crime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsamongus.forumactif.com

avatar


hero of earth

Messages : 4376
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Gal Gadot.
Crédits : pecular soldier (avatar) + starfire (signature & gifs).

Age du personnage : Cinq millénaires se sont écoulés, mais Diana demeure inchangée, épargnée par les ravages du temps.
Ville : Gotham ou Themyscira.
Profession : Princesse et Ambassadrice de Themyscira, Déesse de la Vérité, guerrière, membre fondateur de la Ligue de Justice
Affiliation : Les Amazones et la Ligue de Justice.
Compétences/Capacités :
Fille de Zeus et d'Hippolyte, Diana est à la fois une déesse et une Amazone. Elle possède une force, une endurance, une rapidité et des réflexes surhumains/divins. Elle est invulnérable à tout sauf aux armes capables de tuer des dieux, est immortelle et se régénère rapidement lorsqu'elle est blessée. Elle résiste à la magie et à la télépathie, et peut communiquer avec les animaux. Combattante inégalée, elle possède des bracelets de soumission d'Amazone forgés à partir du bouclier de Zeus, l'épée d'Athéna et le lasso de vérité d'Hestia. Depuis peu, elle est capable d'invoquer et d'user de la foudre.


Situation Maritale : Mariée à l'amour de sa vie, son âme-soeur, Jason, mère de leur premier enfant, une petite Ophelia.









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Dim 26 Nov - 22:21

you can't save the world alone
MAISON DES MYSTÈRES


Les coordonnées éphémères de la Maison des Mystères données à Jason, Diana dépose un rapide baiser sur ses lèvres avant de monter dans le jet, à bord duquel l'attendent déjà plusieurs de ses amis. Elle salue J'onn avant d'enlacer chaleureusement Arthur, puis Mera, et après qu'elle ait lancé un dernier regard au manoir, fait signe qu'ils peuvent décoller. L'appareil passe en mode furtif, indétectable par tous les radars conçus par l'homme, et surtout par le Syndicat du Crime. D'abord, ils s'arrêtent à Star City pour récupérer Koriand'r, Victor et Dinah à la tour des Teen Titans, puis font un crochet par Rhode Island pour prendre à leur bord le trio de tête de la Young Justice, Cassandra, Tim et Conner. Elle les salue tous les uns après les autres, mais l'heure n'est pas aux retrouvailles joviales, tous savent que cette réunion de crise, qui a des allures de conseil de guerre, est peut-être leur dernière chance de trouver une solution qui leur permettra de vaincre le Syndicat. Enfoncée dans son siège, l'air renfrogné, Diana passe nerveusement une main sur son ventre, peu enthousiaste à l'idée de devoir révéler sa grossesse à la bande de dégénérés qui constituent l'équipe de Luthor. Elle se rassure cependant avec la certitude qu'au moindre regard qui lui sera lancé de travers, les êtres les plus puissants de la planète – ses amis et sa famille – réagiront immédiatement. Quand l'appareil se pose aux coordonnées fournies par Constantine, Diana prend une profonde inspiration et soupire longuement avant de se lever. Le petit groupe descend du jet, et se trouve face à la Maison des Mystères, qui a l'apparence d'un vieux manoir britannique. Diana va frapper à la porte, et c'est l'étrange Black Orchid qui ouvre – une manifestation humanoïde de la Maison, qui lui fait froid dans le dos. « Ne touchez à rien... », glisse-t-elle à ceux qui l'accompagnent, peu à l'aise dans cet endroit, tout aussi reconnaissante qu'elle soit à John de leur avoir offert sa demeure en guise de quartier général de secours. Puis son expression change, son visage s'illumine quand elle aperçoit Superman. « Kal-El ! » Des semaines se sont écoulées depuis Metropolis, des semaines où elle n'a eu que quelques nouvelles, certaines inquiétantes, d'autres moins – elle ne sait pas dans quelle catégorie classer son sauvetage par Lex Luthor. Elle enlace étroitement le Kryptonien, ravie de le retrouver en vie, quoique beaucoup plus faible qu'à l'accoutumée. En attendant que tous les "invités" arrivent, Diana reste avec Kal-El, Arthur et Mera, à converser à voix basse, et fait mine d'ignorer l'arrivée de Jason – ou plutôt Red Hood pour l'occasion – accompagné de Bizarro. Le clone semble perdu, mal à l'aise, et quand il aperçoit Superman, il se fait minuscule. Le cœur de l'Amazone se serre à cette vision, alors elle glisse rapidement un mot à Kal-El au sujet de son clone, avant que ne vienne l'heure de se rassembler. Luthor et les membres de sa Ligue d'Injustice les attendent dans une grande pièce au centre de laquelle trône une longue table. Diana fronce les sourcils quand elle aperçoit Cheetah, qui lui rend son regard sombre en feulant longuement. Faisant de son mieux pour l'ignorer, Diana prend place en face de Lex, assise entre Kal-El et Arthur, lequel pose avec fracas son trident sur la table – le message est plutôt clair. Ce qui l'amuse davantage, ce sont les regards à la fois surpris, choqués et furieux de ceux qui ont la surprise de découvrir Batman en vie. Mais avant que les questions ne fusent, Diana sort le Lasso de Vérité de sous son manteau, et en enroule une extrémité autour de son poignet avant de le faire passer de l'autre côté de la table ; elle adresse un sourire narquois à Lex. « Rien qu'une petite assurance. Je ne mens pas, et vous non plus. Il faut que nous puissions être certains que nous n'allons pas nous poignarder dans le dos au lieu de faire tomber le Syndicat. » « Tu risques d'entendre des choses qui ne te plairont pas, Amazone. » Cheetah continue à feuler, comme si elle s'apprêtait à bondir – mieux vaut qu'elle s'abstienne, cependant. Aquaman n'est pas le seul à pouvoir réagir dans la seconde. Même si, de toute évidence, Arthur est rendu particulièrement nerveux par la présence de son demi-frère, assis juste en face de lui. « Comme quoi ? Le fait que tout le monde ici a envie de tuer quelqu'un d'autre ? C'est pas exactement ce que j'appelle un secret. » Diana acquiesce – difficile de contrer un tel argument. « Ce n'est rien qu'une petite garantie, Lex... Et puis... Vous savez à quoi vous attendre, n'est-ce pas ? » Lex Luthor est un criminel. Sa Ligue d'Injustice est composée de criminels. Diana est polie, mais ce n'est pas une condition qui laisse place à la négociation. Du moins, en théorie.

Made by Neon Demon


précisions:
 

_________________


ONLY LOVE WILL TRULY SAVE THE WORLD.
We have a saying, my people. Don’t kill if you can wound, don’t wound if you can subdue, don’t subdue if you can pacify, and don’t raise your hand at all until you’ve first extended it.

jason, before and after diana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 3869
Date d'inscription : 29/01/2017
Face Identity : Matthew Daddario.
Crédits : amantia (avatar), STARFIRE alias Julia ♥ (les bannières, le gif badass et les crackships canons), signature (astra), Ozzy ♥ (avatar ship) & renegade (montage)
blablalblalba
Age du personnage : Vingt-six années à écumer la ville du crime.
Ville : Gotham City.
Profession : Plus mercenaire que justicier, tu ne te considères pas comme un héros. Toi, tu n'hésites jamais à tuer.
Affiliation : Solitaire, tu es malgré tout rattaché à la batfamily. Plus ou moins. Ta vraie famille est celle que tu t'es construite.
Compétences/Capacités :


Tu n'as aucun superpouvoir. Ton talent repose sur une maitrise parfaite des armes, l'apprentissage des meilleurs techniques de combat, l'usage de la stratégie militaire et une aisance innée pour l'acrobatie.



Tu possèdes également un don presque mystique enseigné par l'All Caste, qui consiste à ôter tout pouvoir et immortalité à ton adversaire. Par la force de ta volonté, tu peux matérialiser des épées d'énergie mystique, les All-Blades. Indestructibles, elles sont directement connectées à toi.


you gave me peace in a lifetime of war
Diana ღ Jason



Situation Maritale : Marié à Diana, l'amour de ta vie et mère de ta petite fille, Ophelia.









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Dim 26 Nov - 22:35


Réunion contre-attaque Syndicat

You can't save the world alone.


Le jet se soulève et s'envole, avec en son sein, Diana, enceinte, filant droit vers la réunion qui rassemblera tous les ennemis de la Ligue. Rassurant, n'est-ce pas ? Toi aussi tu as obtenu une invitation. Droit d'entrée que tu dois à ton face à face avec Ultraman. Sans doute n'a t-il pas oublié la sensation douloureuse de tes épées d'énergie à travers sa chair. Une chair que seule la magie aurait été capable de meurtrir. Un avantage non négligeable qui vous servira lors de la contre-attaque contre le Syndicat. Le règne n'a que trop durer, il est temps de faire choir le roi de son trône. Après un rapide coup d'oeil à la montre sur ton poignet, tu constates que Bizarro est en retard. Tu lui avais donné rendez-vous il y a déjà dix minutes. Toujours logé chez Ducra, tu admets que la route est longue pour parvenir jusqu'ici. Il viendra. Ça ne fait aucun doute. Depuis qu'il apprend à maitriser ses capacités et son tempérament, il ne vous a jamais déçu. Son aide a été précieuse à Métropolis, et lui aussi est un allié redoutable. Sa place parmi vous est incontestable. L'air siffle. Une silhouette se dessine de plus en plus distinctement dans le ciel. Boom. Le choc te fait reculer de plusieurs mètres, manquant presque de te faire perdre l'équilibre. « Va falloir revoir tes atterrissages mon pote. » Le clone massif ne perd pas une seconde de plus, faisant à peine attention à ta remarque, et s'approche de toi pour te serrer dans ses bras. Pas trop fort cependant, il a bien compris la leçon depuis votre rencontre au parc de Métropolis. Il sait que tu n'es pas comme Diana, et qu'il pourrait, et bien, te casser facilement. « Bizarro à l'heure ? » Il te relâche, un sourire énorme aux coins des lèvres, attendant vraisemblablement ton approbation. Comment pourrais-tu avoir le cœur à lui briser cette fierté ? « Pile à l'heure ! Je savais que je pouvais compter sur toi. Faut qu'on y aille, on est attendu. » Après avoir emprunté un batwing de la batcave, vous vous rendez tous les deux aux coordonnées préalablement données par Diana. Le plus difficile va être de prétendre ne pas la connaître. Faire comme si vous vous connaissiez à peine, et lutter contre ces gestes affectifs qui se manifestent instinctivement dès lors que tu es en présence. Un contrôle absolu est de rigueur pour éviter de dévoiler ton identité secrète. Heureusement, le masque rouge qui recouvre ton visage va t'être bien utile pour dissimuler tes réactions, qui elles, seront majoritairement spontanées. Après un petit moment en vol, vous arrivez à destination. Le lieu est lugubre, magique, puissant. Et si il en faut plus pour t'impressionner après avoir parcouru le monde et découvert toutes sortes d'étrangetés, Bizarro, lui, semble moins à l'aise. D'une tape amicale dans le dos, tu tentes alors de le détendre un peu. « N'oublie pas, ici, tu m'appelles Red Hood, pas Jason. Et je ne suis pas censé connaître Diana à ce point, donc ne parle pas de ce que tu sais sur nous. D'accord ? » Il hoche la tête, souriant, content de se souvenir de tout ce que tu lui as dit pendant le trajet. Une mise au point nécessaire, même fondamentale, pour ne pas que les secrets éclatent au grand jour. « D'accord, Bizarro tout compris. » A l'intérieur, tu prends soin d'éviter Diana. Bruce aussi. Mais pour une toute autre raison. Si jusqu'à présent tu parviens à garder un certain calme, les choses changent dès lors que vous vous installez autour de la table. Cheetah. Luthor. En voilà déjà deux à qui tu aimerais sauter à la jugulaire. Et la liste risque de s'agrandir rapidement, à voir la façon dont certains observent le ventre arrondi de Diana. Nerveux, tu dois te concentrer ardemment pour faire taire la rage qui bouillonne en toi. « PAS PETITS FOURS ? RED HIM A DIT PETITS FOURS ! » Du poing, Bizarro tape sur la table, comme un enfant contrarié le ferait. Merde. C'est vrai, c'est ce que tu lui as dit pour que la tâche lui paraisse moins pénible à accomplir. « Chut, chuuuut ! » Tu l'incites à baisser d'un ton, et chuchote doucement à son encontre : « Les petits fours c'est la récompense, on ira en chercher après, promis. » A moitié convaincu, il retrouve cependant le sourire après que tu lui aies donné pup-pup, qui était resté sagement dans ta poche. Tu le gardais en cas d'urgence. Et puis, Red Hood, Red Him, on va dire que c'est pareil, ne chipotons pas.
AVENGEDINCHAINS

_________________
just because we do bad things does not mean we are bad people



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 521
Date d'inscription : 25/09/2017
Face Identity : Armie Hammer
Crédits : Avatar: Jacage / Image Tara

Age du personnage : 32 ans
Ville : Coast City
Profession : Pilote chez Ferris Aircraft
Affiliation : Justice League // Green Lantern Corps
Compétences/Capacités :

Le pouvoir de Hal est transmit par l'anneau. C'est lui qui lui confère tout. La connaissance de tout ce que savent les Gardiens est inscrites à l’intérieur même de l'anneau. Ce dernier fonctionne avec une batterie, une lanterne. Hal a besoin de la recharger au moins une fois toute les 24 heures minimums s'il ne veut pas tomber à cours. L'anneau lui permet de créer ce qu'il souhaite. Du moment qu'il le visualise, le reste se fait tout seul.


Porter l'anneau est quelque chose d’éprouvant. L'anneau lui permet de voler et de pouvoir se déplacer extrêmement rapidement dans l'espace. L'anneau est considéré comme l'une des armes les plus puissantes de la galaxie. .


Situation Maritale : En couple avec la belle Carol Ferris, celle qui a su lui mettre une nouvelle fois la corde au cou









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Lun 27 Nov - 4:24

YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE
The jl, tt & yj. (And the clowns)
••••

Quatre mois. Quatre mois s’étaient passés depuis. Même avec tout ce temps d’écoulé. Je me rappelais encore des visages.  Toutes ces personnes qui avaient perdu la vie cette journée. Les ramener sur Terre pour permettre aux familles d’enterrer leurs proches et non un cercueil vide, c’était une tâche ingrate. Mais Diana avait raison. Ne serait-ce que par respect. Chaque cadavre me rappelait mon échec. Un échec que je ne laisserais jamais se reproduire. Cette journée était loin derrière, et pour le moment, y penser ferait tout sauf m'aider. Diana m'avait envoyé les coordonnées pour une réunion quelque peu spéciale. Je n'avais pas plus d'informations. Juste l'heure et l'endroit. Avant d'y aller, je faisais un crochet par mon appartement. Je récupérais  ma lanterne. J'en profitais pour recharger ma bague. On ne savait jamais. Une attaque surprise du Syndicat n’était pas à écarter. L'appartement rayonnait d'un vert émeraude alors que je prononçais les paroles du Corps. Anneau à 100 %. Parfait, puis, je mettais ma lanterne dans ma dimension de poche. Direction, les coordonnées. En m'envolant, je ne pouvais m'empêcher de lancer un regard vers Ferris Aircraft. Je n'aimais pas l’idée que le Syndicat rodait comme bon lui semblait. S'il se mettait pour je ne sais quelle raison à attaquer Coast City, ou même Ferris Aircraft, je ne me le pardonnerais jamais. J’étais à présent à l'endroit. Devant moi s'étendait une maison pour le moins étrange. Je m'approchais, quand la porte s'ouvrait. Une personne avait l'air de m'attendre. Je n'allais pas la faire patienter plus que ça. J’étais à présent dans la maison, qui au final laisser plus penser à un manoir. Personne ne se trouvait dans le Hall d’entrée. Je regardais à droite, à gauche, en haut sait -on jamais. Puis, le bruit d'un objet métallique se faisait entendre, cela venait de la pièce au fond. Je me lançais donc en quête d'atteindre cette salle.


J'arrivais au seuil de la porte. Lorsque l’entièreté de la pièce se dérober sous mon regard. D'un côté, des visages familiers. Clark, Arthur, J'onn ou encore Diana. J’étais content de les voir sain et sauf. En ces temps sombres, sans mauvais jeux de mots, c’était bon de savoir qu'ils étaient là. Qu'ils répondaient à l'appel. Mon estomac se retournait lorsque je voyais Luthor. Puis d'autres « super-vilains » comme certains aimaient les appeler. Puis, mes yeux se posaient sur un être de lumière. Mais de lumière malfaisante. La couleur jaune était présente tout autour de lui. Sinestro. Diana commençait à parler. Mais de mon côte, j’étais encore bloqué sur le fait que Sinestro se trouvait dans cette pièce. Pendant un instant, j’envisageais le fait de m'envoler droit vers lui, pour lui un coup dans la figure, puis un autre. Sans m'arrêter jusqu’à ce qu'il soit KO. Et pouvoir ensuite l'emmener sur Oa. Mes traits de visage se raidirent. Mon poing se refermait. La voix d'Arthur me distrayait, je tournais la tête vers lui. Puis, en croisant le regard Diana, je voyais qu'elle essayait de me dire avec son visage de ne rien tenter. Ne pas l'engager. C’était contre mes principes. D'habitude, je voyais un Yellow Lantern, je lui rentrais dans le lard. Là, c’était pareil. Mais si telle était la volonté de l'amazone. Alors je m'y pliais, elle et Clark devaient savoir ce qu'ils faisaient. Je m’avançais dans la salle, tout en restant silencieux. Je restais à l'affût. Prêt à bondir sur le premier qui dirait ou faisait quelque chose de travers envers moi ou mes amis. J’étais à présent à côte de Mera. La chaise était libre. Je la tirais, pour ensuite m’asseoir. Mera me regardait ainsi qu'Arthur, tous deux silencieux au moment où je m’essayais. Je leur adressais un sourire, puis j'avançais le siège. Une fois bien installé, je demandais à voix basse à Mera. « J'ai manqué quoi ? » ce à quoi l'Atlante me répondait pas grand-chose. Qu’enfaîte, ils venaient tous d'arriver. Et que les clowns étaient déjà là. A la fin de sa phrase, je me tournais à présent vers eux. Je me mettais au fond de mon siège dans une position pour le moins décontractée. Et je leur tendais un large sourire. Un de mes sourires à la « Fais un mouvement, et tu rejoins le papier peint. ». Cela pouvait peut-être se sentir, je n'aimais pas cette situation. Mais je faisais semblant du contraire. J’écoutais à présent ce qui se disait. Ma main gauche se trouvait sur ma jambe. Quant à ma main droite, celle où se trouvait l'anneau. Je la posais sur la table, bien visible. Comme un signe d'avertissement. Qu'elle était prête s'il le fallait.

••••

by Wiise


Précision :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


super villain

Messages : 838
Date d'inscription : 30/03/2017
Face Identity : Kevin Spacey
Crédits : Oba Seb

Age du personnage : 50 ans
Ville : Metropolis
Profession : Président des USA, Directeur de la société Lexcorp
Affiliation : Crime organisé de Lex Luthor, Injustice League
Compétences/Capacités :

-Chef d'état des USA: influence les actions des autorités (CIA, FBI, US Army)

-Ressources matérielles et financières de la société Lexcorp

-Réseau de sbires, d'employés et de criminels en tout genre

-Technologies d'avant-garde dans les domaines de la cybernétique

-Détenteur de la majorité de la kryptonite présente sur terre

-Possède une armure de combat high-tec, capable de contrer Superman en duel

Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Lun 27 Nov - 6:20




You can't save the world alone
event

Lex Luthor s'était ramené à la réunion au sommet vêtu d'un complet noir Paul Stuart. Il arborait une cravate en soie cousue main et le col d'une chemise Valentino haute couture apparaissait par dessus son gilet pourpre sombre en alpaga. Il portait des pompes Brooks Brother à 3000 dollars et avait épinglé sur son veston un badge « Luthor for President » sur fond de bannière étoilée. Pour faire bon poids il exhibait aussi juste en dessous de son badge 3 petits insignes d'associations caritatives qu'il finançait. On aurait dit que Luthor ressemblait à un espèce de chiot vicieux qui veut inspirer confiance à tout prix. Dans tous les cas il donnait l'impression de s'être endimanché pour participer à une réunion du Rotary Club plutôt qu'à une réunion clandestine. Son exemplaire de la dernière édition du Daily Planet était posé en face de lui sur la table. Le milliardaire en avait arraché une page et entreprit de confectionner avec le bout de papier un origami complexe. Aquaman balança brutalement son trident sur la table en guise d'entrée en matière. L'origami de Luthor vola en l'air sous le choc et tomba par terre. Le patron de la Lexcorp affûta un regard mauvais en direction du roi Atlante, dans le style : nous-n'avons-pas-les-mêmes-valeurs. Le calvaire commença lorsque la foutue amazone sortit son lasso et proposa à Luthor de nouer le maudit artefact à son poignet lui aussi. Vous voyez ce regard révulsé ? Vous voyez cette goutte de sueur qui coule le long du front de son crâne chauve ? Vous voyez sa pomme d'adam qui fait un aller-retour dans sa gorge ? Disons un tremblement de terre de niveau 9 sur l'échelle de Richter. Et strictement intérieur. Lex noua le lasso sur son bras en lâchant un rire forcé. Puis il lança :

« Bon très bien, mettons cartes sur table. »

Il s'éclaircit la gorge et parla sur son ton des mondanités, comme s'il adressait son speech à une assemblée de notables ou de cadres de la Lexcorp, plutôt qu'à une bande de super-héros bariolés :

« Aucune des personnes présentes autour de cette table n'a créé le monde. Mais nous savons tous comment il fonctionne. Quand bien même le Syndicat du Crime voudrait bien associer l'Injustice League à leur pouvoir (ce qui n'est pas le cas), ils nous empêcheraient de jouer notre propre partition. De plus une éclipse sans fin, qui induit un monde au bord de l'implosion, notre civilisation dans la tourmente, notre environnement naturel dans un gouffre, et une ambiance de fin de monde pour les 30 prochaines années. Jusqu'à ce que la population mondiale passe de 6 milliards à seulement 800 millions d'habitant selon mes estimations, pour cause de famine généralisée, et de tsunamis à foison… c'est tout simplement mauvais pour les affaires et nos ambitions personnelles. »

Sourire de requin.

« Personne autour de cette table n'a envie que la musique s'arrête, à commencer par nous autres de l'honorable Injustice League. Cela vous rassure-t-il sur nos intentions à votre encontre ? »

Tout en parlant, Luthor avait arraché une autre page de son édition du Daily Planet. Il avait confectionné mécaniquement des doigts un autre origami tout en fixant les présents et en déblatérant son propos. Bizarro la créature de Luthor passé à l'ennemi tapa du poing sur la table pour réclamer des petits-fours. Il fit voler en l'air le nouvel origami de Luthor, qui tomba au sol. Lex le conciliant tenta de détendre l'atmosphère à sa façon. Il sortit de sa poche de veste un petit coffret en acajou et l'ouvrit, dévoilant 5 cigares cubains. Luthor piocha un cigare et se l'alluma avec un briquet plaqué or avec ses initiales. Il tendit sa boite à l'assistance et proposa :

« Quelqu'un veut un cohiba ? Ce sont les derniers qu'il me reste de l'époque de Fidel. »

Lex fit un clin d'oeil.

Bizarro lui tira la langue en guise de réponse.

Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


hero of earth

Messages : 877
Date d'inscription : 06/10/2017
Face Identity : Sophie Roxy Turner
Crédits : CelticAddiction && Tumblr && renegade.

Age du personnage : 24 ans
Ville : Star City
Profession : Leader des Teen Titans ⚔ Etudiante en Histoire & Civilisations Anciennes
Affiliation : Teen Titans
Compétences/Capacités :

Absorption des rayons solaires et des radiations UV
⚔️ Projection de différentes starbolts
⚔️ Agilité, force, résistance et rapidité surhumaines
⚔️ Linguiste innée avec assimilation par le toucher
⚔️ Experte du combat au corps à corps
⚔️ Vol en atmosphère et dans l'espace

Situation Maritale : Alors, ça, ça reste toujours un sujet particulier avec elle ...









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Lun 27 Nov - 23:59

you can't save the world alone
We are heroes
in the darkest times


Des salops de la pire espèce, et des ordures des bas-fonds, Kory, elle en connaissait, même si elle n'en fréquentait pas. Sauf si faire la fortune des hôpitaux du coin avec leurs corps un peu démantibulés, quand elle sortait en mission, ça comptait. Eux, en tout cas, ils ne souffraient pas trop de tout ça, en dépit de leurs vilénies, quand, elle, elle devait vivre privée des rayons du soleil, ce qui était dur, si dur ... Elle avait déjà connu ça, le fait d'être isolée des rayons UV, au sein des expériences traumatisantes et au cœur des tortures et des sévices auxquels s'étaient livrés avec délectation les Psis, quelques années plus tôt.. Mais là, les choses s'éternisaient, et techniquement, Koriand'r était entièrement libre de ses mouvements, ce qui était encore plus enrageant et vexant. C'était donc une vraie bataille dans son esprit, bien que cela soit toujours plus ou moins le cas. Parce que nul ne pouvait réellement la comprendre entièrement, la jeune femme devait faire avec, sans pour autant se résigner, cependant. Et elle priait X'Hal que vienne au plus tôt le jour où les choses reviendraient à leur place, et où sonnerait le glas du Syndicat du Crime et de l'intégrité physique des membres de ce dernier. Il n'avait donc fait aucun doute dans son esprit qu'elle devait assumer son rôle et tenir son rang, et cela passait présentement par sa présence physique à cette réunion improvisée. Alors, elle n'avait donc pas hésité une seconde, et depuis qu'elle avait été conviée, cela demeurait être son objectif principal, et primordial.

Pour l'instant. Koriand’r avait malgré tout sa fierté, qui se manifestait en ce moment grandement dans le fait qu’elle se retrouvait dans une position trop humanisée à son goûts. Il était donc hors de question pour elle de laisser la moindre porte ouverte à la compréhension des maux qui étaient présentement les siens. Après tout, elle ne s'était jamais trop étalée sur ce en quoi consistait la physiologie tamaraneanne. Elle ferait illusion, il n'y avait pas d'autre possibilité envisageable. Alors, elle n'avait pas tremblé en mettant la touche finale à sa tenue, et en ôtant son fameux collier. Pas plus qu'elle n'avait tremblé en embarquant dans le jet, ou en pénétrant dans la Maison des Mystères, lieu d'accueil de cette fameuse réunion. Ce n'est pas son genre, de prendre peur. Comme face à Ultraman, une fois de plus, elle tiendrait son rang. Plus sérieuse et moins souriante qu'à l'accoutumée, mais c'était fort à propos, n'est-ce pas ? En tout cas, suivant les conseils de Diana, elle ne touchait à rien, et préférait quelque peu scruter tout un chacun, de ses yeux si verts, et sans iris, sans pour l’instant prononcer le moindre mot. Elle usait de son apparence, et de sa stature, entre autres, dominant probablement en taille la majorité des invités déjà présents, pour ne pas laisser la moindre ouverture à qui voudrait lui chercher des noises. Et, alors qu'elle finissait par s’asseoir à la droite de Cyborg, prestance, grâce et allure en avant, elle se disait que, faute de pouvoir en faire taire certains à coups de starbolts dans la bouche, elle pourrait, en cas de besoin, utiliser sa chevelure en guise de fouet improvisé. A moins que John Constantine ne soit d'accord pour que, le temps d'un soir, son logis serve de potence de pendaison improvisé ... En tout cas, elle ne passait pas à côté du cynisme déployé par Luthor, mais tiquait quelque peu sur le qualificatif d’« honorable » quand celui-ci fut assimilé à l’Injustice League. En réalité, elle était sans doute présentement bien plus en adéquation avec Bizarro qu’avec Crâne Chauve ! Et ce même si ses envies de nourriture, inhabituelles pour une native de Tamaran, restait l’une des preuves, s’il en fallait, qu’avec la nuit éternelle, les choses ne tournaient plus ronds pour elle. Et voilà que Lex semblait essayer d’amadouer l’assemblée en proposant des cigares, cœur sur la main ou presque. Attrapant une mèche de ses cheveux pour la tresser et passer le temps, et jetant un rapide coup d’œil à Diana comme à Kal-El, comme pour se souvenir de leurs conseils quant à la façon de répondre en y mettant les formes à la terrienne, elle haussa les épaules.
    « Aucun intérêt pour moi, le tabac ne me fait pas d'effet. Mais, de toute façon, je crois que vous faîtes les choses à l'envers : il ne me semble pas vous avoir entendu nous demander si fumer nous dérangeait, ce n'est pas poli, ni même très ... honorable. » Et en plus, ils n'étaient pas là pour s'amuser ! Sans parler que, par X'Hal, Diana était enceinte, tout de même, un peu de respect ! Mais peut-être que, pour Lex Luthor, le respect, c'était un peu comme sa chevelure : il l'avait perdu, depuis longtemps déjà.

Made by Neon Demon


Dernière édition par Kory Anders le Mer 6 Déc - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mar 28 Nov - 17:14


Une réunion tupperware ?
Gentils et méchants !

La maison des mystères, c'était bien la première fois qu'elle y mettait les pieds et pourtant, ça ressemblait au paradis. Il y avait tellement d'artefact, mais elle était surveillée de près pour éviter qu'elle en vole. Les justiciers ne semblaient pas être si pressé de venir les rejoindre dans la salle de réunion. De toute façon, Cheetah n'était pas ravie de les voir donc autant qu'ils prennent leur temps. La rousse portait un tenu type d'un guerrier africain, mais en version féminine afin de ne pas être à découvert. Après tout, elle n'était pas dans une forêt, la savane ni dans un lieu sauvage où elle pouvait gambader tranquillement pour chasser ou courir tout simplement. Elle était en présence de Lex Luthor, le leader de l'injustice ligue et il avait intérêt de se montrer à la hauteur lors de leur face à face avec le Justice Ligue et leur allié. D'ailleurs, il y avait que des poids lourds du côté des méchants, hormis elle, il y avait Sinestro, Zodd et Océan Master, de quoi repousser les héros en cas de bagarre inattendue. Cependant, ils restaient en infériorité numérique et sur le terrain des héros, car Constantine était du côté des bons gars. Tout le monde semblait calme et patient, à croire qu'ils préparaient quelque chose ou méditer sur un truc. Or, ça n'intéressait pas la Féline, car elle avait hâte de revoir Diana. Cela faisait si longtemps, mais cela l'agaçait beaucoup de devoir faire une alliance avec elle pour affronter le syndicat du Crime.

Les héros, les voilà en train de débarquer dans la salle, il y en avait tellement comme l'odorat et l'ouïe de Cheetah lui avait laissé deviner. Cependant, le regard de Barbara croise celui de Diana, sévère et froide, elles n'étaient pas de grandes ennemies pour rien. Cependant, le regard de Cheetah se stoppe pas que sur celui de Diana, mais également sur le ventre de cette dernière, bien étrangement arrondi. La princesse des Amazone était enceinte ? C'était curieux, elle n'avait pas été au courant avant aujourd'hui. À vrai dire; Cheetah avait été bien occupé ses derniers temps surtout à cause du Syndicat du Crime, mais aussi par d'autres occupations. Aquaman la fait sortir de ses pensées en claquant son trident sur la table, montrant sa mauvaise humeur. La féline reste calme et sereine pour une fois, à croire que ce qu'elle venait d'apprendre l'avait choqué et refroidi un peu. Eh ben, certaines avaient la chance de pouvoir donner la vie sans crainte pendant que d'autres n'osaient rien à cause de leur apparence et malédiction. Inutile de perdre du temps sur cela, ça allait l'agacer plus qu'autre chose et elle allait avoir du mal à se concentrer sur ce qui se passe et la réunion. Diana fait sortir son lasso de vérité et s'y attache avant de lancer l'autre bout vers Lex Luthor, au moins, les deux ne mentiraient pas et c'était une sorte de garantie. Cheetah lâche un petit pic sans être trop méchante à propos de l'initiative de Diana. Elle ne prend pas la parole et laisse certains parlaient comme Lex et Starfire, mais elle voyait Jason Todd, le mari de Diana et Cassandra Sandsmark, la Wonder Girl, l’acolyte de Wonder Woman. Cheetah sourit aux paroles de Kory et d'adresse à Luthor d'un ton sarcastique.

« Voyons Luthor, reste courtois voyons...n'enfume pas la nourriture, c'est malpoli. » Dit-elle en souriant fixant les héros avant de tourner son regard vers Diana. « De plus, on a une femme enceinte, il ne faudrait pas qu'il arrive quelque chose au bébé à cause de ce tabac, non ? Ça serait bien dommage, n'est-ce pas, Diana ? »

Cheetah caresse la table avec ses griffes et se léchant les babines. Encore une occasion de provoquer Diana et ses amis.



©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mar 28 Nov - 23:00

You can't save the world alone
Injustice League, Justice League &
Young Justice
Alone we can do so little; together we can do so much
••••

La réunion à laquelle Barry se rendait était bien plus importante que toutes les autres auxquelles il avait participé dans le passé. Et ce, pour une bonne raison : il n'y aurait pas que des alliés autour de la table de discussion. La Justice League s'était retrouvée considérablement affaibli depuis l'inondation à Metropolis, leur Tour de Garde avait été réduite en pièces et le Syndicat du Crime semblait impossible à stopper. Ces temps de crise forçaient donc les derniers groupes s'opposant à leur règne à s'allier entre eux, malfaiteurs comme justiciers. Le moins que l'on puisse dire était que bolide écarlate était loin d'être enchanté à l'idée de collaborer avec certains criminels contre lesquels il s'était déjà battu. Grodd et son armée l'avaient déjà poussé à faire équipe avec les Rogues, mais ceux-ci n'étaient pas à mettre dans le même sac que les membres de l'Injustice League. Ils avaient une ligne de conduite et un code moral, eux, contrairement à la Ligue composée de chacune de leur Némésis. Qui pouvait prévoir quand est-ce qu'ils décideraient de retourner leur veste et de leur planter un couteau dans le dos ? Luthor et sa cabale n'étaient clairement pas des équipiers de confiance, non, mais travailler avec eux serait peut-être la seule chance que possédait l'humanité de faire tomber le Syndicat, il fallait se rendre à l'évidence.

Ce n'était pas le genre d'assemblée habituelle où l’Éclair pouvait se permettre de débarquer en retard sans manquer quoi que ce soit d'important. Il avait donc pris sur lui pour arriver à l'heure. Ses traits se firent tout de suite moins détendus quand il passa la porte  de ce ce qui allait servir de salle de réunion, s'adaptant à la lourde atmosphère qui pesait dans l'air. Sous son masque, Barry fronça légèrement les sourcils en apercevant les cinq criminels qui allaient représenter l'Injustice League. Il se remémora tout ce qu'il savait sur à leur sujet grâce aux dossiers de la Ligue et se demanda une dernière fois s'ils faisaient le bon choix en collaborant avec eux. Il n'aurait jamais pensé partager la même pièce que les hommes et les femmes ayant le plus semé le trouble au cours de ces dernières années. Quand la situation devenait trop étrange pour lui, sortir une ou deux plaisanteries lui permettait de garder les pieds sur terre. Il se garda néanmoins de faire le moindre commentaire. Avec tous les différents caractères présents autour de la table, il était plutôt simple de faire grimper la tension déjà bien palpable, mais il refuserait d'être celui qui jetterait de l'huile sur le feu. Il imaginait plus Constantine ou Hal, à côté duquel il venait de s'asseoir, dans ce rôle-là. Une partie de lui fut tout de même soulagée de savoir que le Professeur Zoom ne ferait visiblement pas partie des représentants de l'Injustice League durant cette rencontre. C'était peut-être parce que celui-ci n'était pas là qu'il parvenait à rester aussi calme.

A sa grande surprise, les premières provocations provinrent du camp adverse. Une petite pique de la part de Cheetah qui était tout droit adressée à Wonder Woman. « Et nous y voilà... » Le dos contre son siège et les bras croisés contre sa poitrine, Allen lâcha un soupir d'exaspération, probablement le tout premier d'une longue série, et roula des yeux. « Je crois qu'il y a plus important à faire que de se chamailler entre nous en ce moment. Je veux dire : ce n'est pas comme si nous étions actuellement privés de lumière alors que la Terre se trouve sous l'occupation d'un groupe venu d'un autre univers, si ? » Une pointe d'ironie était perceptible dans sa voix. Il allait falloir que chacun mette ses mauvais sentiments de côté s'ils voulaient espérer revoir le soleil un jour, mais le sprinteur craignait que cela ne soit trop compliqué pour certains d'entre eux.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mer 29 Nov - 21:06

you can't save the world alone
CASSANDRA
& LA JUSTICE LEAGUE
& L'INJUSTEACE LEAGUE




Cassandra remua sur son siège, croisant les jambes en forçant ses bras à rester sur les accoudoirs. Il était inutile que son corps trahisse ce que tout le monde savait déjà : elle n’était pas en confiance, elle s’attendait pratiquement à ce que quelque chose explose d’une seconde à l’autre. Et ce n’était pas seulement à cause de la présence des criminels notoires de l’Injustice League, parce qu’ils étaient probablement moins imprévisibles que la maison de John Constantine elle-même. Dès lors que Diana avait mentionné, dans le jet, la possibilité que certains meubles aient leur volonté propre, la jeune femme avait décidé de se tenir à un mètre de tout. Ce n’était pas tellement par crainte d’être blessée que par respect envers Hellblazer – après tout, cela ne se faisait pas de réduire en charpies la décoration d’un hôte. Surtout quand la magie régnait à chaque détour, rendant probablement le tout aussi sûr que dangereux. Elle s’immobilisa quelques secondes à l’entrée de la salle de réunion, analysant brièvement la situation avant de faire un pas en avant. Devant elle, Timothy, et à sa droite Conner. Avisant Bizarro et Jason vers l’extrémité gauche, elle se dirigea vers eux, tapotant l’épaule de Red Robin pour lui signaler son choix de place. « Hey big guy… » souffla-t-elle doucement au géant, jetant un coup d’œil concerné vers son beau-frère. Loin d’elle l’envie d’attirer une quelconque attention malvenue du lui, alors elle se contenta d’un signe de tête respectueux et reporta son regard gris vers l’Injustice League. Même si la prudence est de mise, Cassandra est ravie de retrouver les silhouettes familières des autres héros. Bruce, Clark, Arthur, ou encore Flash et les Green Lantern. Si son instinct premier n’était pas d’œuvrer en groupe, elle devait admettre que ce sentiment d’appartenance était agréable.

Silencieuse, elle laissa les premiers échanges se faire, les répliques se mettant finalement à fuser dans un climat tendu. Arguant qu’il n’était pas de son ressort de taper du poing sur la table pour remettre de l’ordre, elle pinça violemment les lèvres, luttant contre ce besoin jusqu’à ce que Barry ne finisse par exprimer sa pensée. Avec un soupir, elle roula des yeux, laissant ses doigts caresser distraitement son lasso. « En somme ce n’est pas comme si l’avenir de l’Humanité, de la vie en général, était en jeu et que l’occupation actuelle des personnes parmi les plus puissantes et intelligentes de cette planète était de se lancer des provocations comme au jardin d’enfants, » enchaîna-t-elle après le speedster, se redressant pour poser ses avant-bras sur la table. « Luthor l’a joliment dit : personne n’a envie que la musique s’arrête. La question est de savoir comment faire. » Elle remua des épaules, ses orbes pâles s’arrêtant sur Cheetah, avant de se rasseoir dans le fond de son siège. « Après on pourra tous retourner à se taper joyeusement dessus, si c’est la finalité recherchée. »

Pour être honnête, elle n’en menait probablement pas large non plus devant ces criminels – une partie d’elle voulait simplement en profiter pour les arrêter, tous autant qu’ils étaient, mais elle savait que cela ne servirait à rien. Le Syndicat avait plus de chances de succomber s’ils faisaient front commun. C’était difficile à admettre, seulement ça ne rendait pas la chose moins vraie. Sans l’Injustice League pour les épauler, tous les héros finiraient probablement par mourir. Elle l’avait vu dans la vision de Kent. Elle l’avait vécu.

Made by Neon Demon


Dernière édition par Cassandra Sandsmark le Dim 10 Déc - 9:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Jeu 30 Nov - 10:58


You can't save the world alone
Justice League & Injustice League & Titans & Young Justice &
More



FERME DES KENT, SMALLVILLE, KANSAS, USA

« Je pourrais vraiment m'habituer à cette vie, tu sais, même dans une nuit éternelle comme celle-ci... » Je souriais. Nostalgie préventive. Nous étions en pleine journée et le ciel était sombre, mais les étoiles étincelantes. J'appréciais la brise sur ma peau. Et le silence. Jamais je ne l'avais perçu jusqu'alors. Pas de cris, pas de coeurs battants et s'éteignant, pas de disputes au loin, pas d'explosions ou de sirènes de police. Rien. Une incroyable quiétude qui au début m'avait terrifié. A présent, je ne voulais rien d'autre. Pourtant je savais cela aussi éphémère que trompeur. Une ville entière avait été détruite. Ma ville. Ma planète. Elle se mourrait. Se délitait sans son astre. La réunion était pour bientôt, mais je rechignais à y aller. La vie de Clark Kent était bien plus douce que celle de Superman. Plus de jugements ni de poids sur les épaules. Juste moi et la femme que j'aimais. Je sentis ses mains sur mes épaules. Je me retournai pour l'enlacer. Oui, dans une nuit éternelle, je pourrais vivre, vieillir, et mourir avec elle. Tout simplement. « Tu me trouves égoïste ? » Son jugement à elle était bien tout ce qui m'inquiétait véritablement en ce monde. Elle était la seule à qui je me confiais sans rempart, face à qui Superman n'avait pas besoin d'être sans failles. Pour toute réponse, elle m'embrassa. Pris d'amour, je la soulevai contre moi, pour mieux retrouver l'intérieur de la ferme. Nous avions encore bien quelques dizaines de minutes avant que mon taxi n'arrive après tout.

MAISON DES MYSTERES DE CONSTANTINE, LOCALISATION INCONNUE

Mon taxi était un X-Wing de la Résistance, et s'appelait Green Lantern. Pas Hal, pas John, déjà là-bas, mais le petit jeune insolite et bavard que j'avais croisé de loin à Metropolis. J'avais pu parvenir à destination de manière indétectable, en échange d'un autographe et d'un check personnalisé "avec Superman". Ensuite il était reparti patrouiller pour veiller à ce que le Syndicat n'attaque pas une autre ville pendant la réunion. Plusieurs membres des équipes d'ailleurs se chargeaient de surveiller la Terre pour alerter au plus vite au besoin. C'était aussi le cas du speedster jaune, entre autres, qui pouvait patrouiller en un temps record et surveiller l'ennemi.

Pénétrant dans l'endroit, j'enlaçai tendrement Diana en guise de bonjour, commentant amicalement son ventre de plus en plus rond. Je pris le temps de saluer tout le monde sauf bien sûr l'Injustice League. J'échangeai des paroles avec chacun, ravi de les voir tous en à peu près bonne santé. Je partageai ainsi, presque inconsciemment, un regard plus compatissant avec Starfire qu'avec les autres. Je vis Bizarro. Son air craintif en me voyant me peina. Je me promis de tenter de lui parler après la réunion, qui commençait.

Installé enfin à la table, chacun parla, et Luthor bien sûr en face, ne tarda pas à faire son show habituel. Je le toisai sombrement sans un mot, suivi de sa collègue féline Cheetah, qui se fit une joie de surenchérir par le sarcasme. Les avoir tous dans la pièce était une épreuve. Luthor était incompréhensible. Il m'insupportait, et pour tous ses crimes, il aurait mérité que je le jette dans le vide spatial. Mais je n'étais pas comme ça, malgré l'envie, et il m'avait sauvé la vie, ainsi que celle de Lois. Je lui étais redevable, bien que cela me rongeait. Les chamailleries commencèrent, je soupirai intérieurement.

« Ca suffit, » tranchai-je  pour mettre un terme à l'escalade qui menaçait de prendre entre les équipes. « Il faut aller à l'essentiel. Cette réunion ne peut s'éterniser alors que le Syndicat peut lancer une nouvelle attaque sur le monde dans la minute suivante. » Ou qu'un tsunami désormais naturel, ou un séisme, ou un volcan, du fait de la Lune, pouvait frapper. Je tenais à ne pas voir de deuxième Metropolis aujourd'hui. « Luthor. Starfire a été claire. Eteignez votre cigare, il y a une femme enceinte ici. » Car même sans pouvoirs, je pouvais encore largement te casser la gueule à l'ancienne.  

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Dim 3 Déc - 16:14

Spoiler:
 


YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE

C’est via ses ondes mentales que J’onn s’exprima pour la première fois dans cette réunion, rappelant ainsi à tout le monde le pouvoir qu’il avait sur les esprits et les pensées. Sa voix éthérée se voulait percutante, envahissante, pour que tous se concentrent sur ses mots.

— BON, PUISQUE LES PRESENTATIONS SONT FAITES, J’IMAGINE QU’IL EST TEMPS DE PASSER AUX CHOSES SERIEUSES, N’EST-IL PAS ?


Depuis le début, il aurait pu se plonger dans le subconscient des personnes autour de lui, fouiller les tréfonds psychiques de ses ennemis et en tirer les moindres petites nuances de trahison. D’une pression télépathique, une vague aurait pu suffire à déclencher des tornades spirituelles, à remodeler les cerveaux de l’Injustice League pour en faire des pantins serviables. Heureusement, pensa-t-il, que c’est moi qui possède ses pouvoirs, et pas eux. L’extraterrestre respectait trop la vie humaine et le libre-arbitre pour jouer avec l’équilibre émotionnel des autres. C'est pour cette raison qu'il ne sonda personne, se contentant simplement d'étudier les émotions en surface, à la manière d'un scientifique relevant les données d'une étude.

— Pour commencer, je pense qu’il serait important de faire un tour de table et de partager toutes les informations que nous possédons sur les membres du Syndicat du Crime, en dehors des simples similitudes physiques que nous avons tous pu observer.

Après une courte pause, Le Limier se lança de nouveau en première ligne :

— Je ne suis pas très au courant des lois de la physique et des dérèglements climatiques mais, il parait évident que nous ne sommes pas dans une situation enviable et qu’il faut à tout prit trouver une solution pour récupérer un climat viable. C'est le deuxième point, voire le premier en réalité, que nous devons aborder.

Se courbant légèrement sur sa chaise, le Martien Vert laissa ses yeux tomber vers le sol, alors qu’il se métamorphosa pour prendre une apparence plus évocatrice. Sa peau prit une couleur blanche, des cheveux d’un noir de jais poussèrent sur son crâne et son physique prit quelques centimètres bien avantageux. L’extraterrestre était devenu une copie parfaite de Superman, ou, plutôt d’Ultraman. Ses lèvres, cette fois, se mirent à se mouvoir alors qu’il prenait de nouveau la parole. Son ton était plus caverneux, plus dur et profond.

— Manifestement, Ultraman possède une constitution kryptonienne ou identique. Superman pourra nous éclairer quant à sa manière de combattre, et au niveau de l’étendue réel de ses pouvoirs. Mais, il faut noter que la première action de ce doppelgänger a été de modifier la trajectoire de la Lune, dans le seul but de nous couper des rayons solaires. Il devait donc savoir que son double tirait ses pouvoirs du soleil et voulait l’empêcher de puiser dans son réservoir d’énergie personnel. Nous pouvons donc supposer qu'ils connaissent nos faiblesses et non failles. J'ai cru comprendre que lui, à contrario de notre ami ici présent, n'avait pas besoin de se gorger de lumière pour fonctionner à pleine puissance. La ressemblance doit donc s'arrêter à la surface. Au niveau cellulaire, il doit être drastiquement différent.  

Son corps reprit son apparence de super-héros, reprenant des attributs typiquement Martiens tout en le rapprochant de la morphologie humaine. Une sorte de masque hybride entre ce qu’il était et devait être.

— Je crois qu’il faut d’abord commencer par redresser l’astre lunaire, ou trouver une manière détournée de capter de la lumière pour recharger Superman. Je ne suis pas aussi fort que lui, mais, ensemble, il n’est pas exclu que l’on puisse déplacer le satellite Terrien pour revenir à un climat habitable. Bien entendu, une action aussi audacieuse nécessite forcément une diversion pour nous laisser le temps de s’occuper de cette tâche. Et, une fois faite, il faudra tout naturellement en profiter pour boucler cette histoire une fois pour toute.

Ses pupilles entièrement rouges renvoyèrent subtilement une lueur plus écarlate. J’onn n’avait rien d’autre à proposer pour le moment, il manquait de données pour créer un plan digne de son nom. Il n’avait pas non plus la paranoïa maladive de Batman, qui, lui, avait déjà sûrement trouver une dizaine de solutions et envisager ces centaines d’hypothèses. Il se tourna légèrement vers lui, d’ailleurs, avant de s’exprimer une dernière fois.  

— Je n’ai pas grand-chose à proposer, rien de concret comme vous avez pu le voir. Simplement des suppositions basiques et logiques. Si on veut les arrêter le plus rapidement possible, il va falloir que l’on mette toutes nos forces et connaissances en commun. On a déjà perdu. Des gens sont morts par notre faute. Il est l’heure de réagir et d’agir, de se concentrer sur un objectif commun en dépit de nos relations tendues. Qu'on le veuille ou non, on doit faire table rase du passé et tout faire pour s'entendre.

Dans un geste symbolique, il tendit son bras pour attraper l'un des cigares avant de le porter à sa bouche. La scènette était un peu ridicule mais lui paraissait nécessaire. Bien entendu, par égard pour Diana, il ne l'alluma pas.


Dernière édition par J'onn J'onzz le Ven 8 Déc - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


hero of earth

Messages : 4376
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Gal Gadot.
Crédits : pecular soldier (avatar) + starfire (signature & gifs).

Age du personnage : Cinq millénaires se sont écoulés, mais Diana demeure inchangée, épargnée par les ravages du temps.
Ville : Gotham ou Themyscira.
Profession : Princesse et Ambassadrice de Themyscira, Déesse de la Vérité, guerrière, membre fondateur de la Ligue de Justice
Affiliation : Les Amazones et la Ligue de Justice.
Compétences/Capacités :
Fille de Zeus et d'Hippolyte, Diana est à la fois une déesse et une Amazone. Elle possède une force, une endurance, une rapidité et des réflexes surhumains/divins. Elle est invulnérable à tout sauf aux armes capables de tuer des dieux, est immortelle et se régénère rapidement lorsqu'elle est blessée. Elle résiste à la magie et à la télépathie, et peut communiquer avec les animaux. Combattante inégalée, elle possède des bracelets de soumission d'Amazone forgés à partir du bouclier de Zeus, l'épée d'Athéna et le lasso de vérité d'Hestia. Depuis peu, elle est capable d'invoquer et d'user de la foudre.


Situation Maritale : Mariée à l'amour de sa vie, son âme-soeur, Jason, mère de leur premier enfant, une petite Ophelia.









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Lun 4 Déc - 22:22

you can't save the world alone
MAISON DES MYSTÈRES


La confession somme toute pleine de suffisance mais convaincante de Luthor aurait pu faire mouche si elle n'avait pas été suivie d'une démonstration d'arrogance parfaitement inutile mais tout à fait typique du personnage. Des cigares, vraiment ? Diana n'a pas besoin d'ouvrir la bouche que déjà plusieurs protestent face au ridicule et à l'impolitesse du geste, tandis que d'autres essaient de saisir l'opportunité de mettre le feu aux poudres, avant d'être remis à leurs places. Par Athéna, elle est déjà épuisée par cette réunion et elle ne fait que commencer. Immunisée contre les ondes télépathiques, Diana ne remarque pas immédiatement que c'est via l'esprit que J'onn commence son monologue, mais le comprend quand le silence retombe avant qu'il ne s'exprime. Elle affiche un petit sourire en coin avant de se redresser dans son siège, persuadée que la petite équipe de Luthor ne s'attendait pas à cela. Elle laisse le Limier s'exprimer, acquiesçant à ses paroles – loués soient les dieux, enfin quelqu'un de guidé par sa rationalité et non son désir de vengeance. Quand J'onn a terminé, elle se lève et retire le lasso de son poignet, invitant Lex à en faire de même. « Remettre l'astre lunaire à sa place est notre priorité. Sans le soleil, la Terre est condamnée. Je ne pense pas que le Syndicat ait songé aux conséquences de leurs actions sur le long terme, à quoi bon régner sur une montagne de cadavres ? Owlman mis à part, ils agissent tous de façon erratique, irréfléchie. Ce qui fait d'eux des êtres imprévisibles et dangereux est aussi leur plus grande faiblesse. Pour être franche... Je pense qu'ils sont désunis, et qu'il nous suffirait de tirer les bonnes ficelles pour les faire tomber. » Lentement, Diana ré-enroule son lasso. Ou du moins c'est ce qu'elle fait mine de faire, mais un œil avisé verrait qu'elle se met en position d'attaque. « Et nous avons les moyens de le prouver. » L'expression de son visage s'assombrit, les images de la dévastation de Metropolis inondent son esprit. « Il y a un traître dans cette pièce. Un traître à notre planète. Un traître qui s'est joué de nous tous, et qui l'a fait sans le moindre remord. Un traître... » Diana prend une profonde inspiration et échange un regard avec Bruce, qui hoche subtilement la tête. « Un traître parmi les rangs de la Ligue de Justice. » Elle peut presque entendre les cœurs louper des battements, les respirations se couper. Et Diana, elle, a l'impression d'être maîtresse d'une guillotine qui s'apprête à faire son œuvre terrible. Elle regarde droit devant elle, les mots qui sortent d'entre ses mâchoires serrés sont froids, et plein de rancœur, plein de haine – un sentiment avec lequel elle n'est pas familière, qu'elle déteste, mais ne peut s'empêcher d'embrasser dans toute sa superbe cruauté. « Cette personne... Cette personne nous a espionnés pendant des mois. Ligue de Justice comme Ligue d'Injustice. Elle a pris note de nos forces, de nos faiblesses, pour tout recracher à ses amis du Syndicat... Elle a prétendu nous aimer, peut-être même nous a-t-elle sauvé la vie, parce qu'il fallait maintenir les apparences... Elle a désactivé les boucliers et tous les mécanismes de défense de la Tour de Garde. » Diana baisse les yeux. Elle repense aux centaines de membres d'équipage, aux cadavres flottant dans l'immensité glacée de l'espace, aux expressions horrifiées de Hal, John et J'onn après leur défaite, aux enterrements, aux familles... « Cette personne a volé un artefact olympien puissant pour permettre au Syndicat de passer dans notre monde. Elle s'est jouée de nous, jusqu'au bout... Mais c'est terminé. » La roue tourne. Le chasseur devient la proie, et quand Diana croise son regard, elle y voit de la peur. Bien. « Je veux que tu saches que cette pièce ne t'offre pas la moindre échappatoire. Je veux que tu saches qu'à partir d'aujourd'hui, tu es un prisonnier de guerre. Je veux que tu saches... Que tu vas nous dire exactement tout ce que nous avons besoin de savoir pour vous faire tomber, toi et ta petite bande d'amis. Alors... Est-ce que tu as quelque chose à dire pour ta défense... » Le lasso claque brusquement dans l'air, presque trop rapidement pour être perçu par l'œil humain, et s'enroule autour d'une silhouette féminine. Avant que la captive n'ait pu esquisser le moindre geste pour se débattre, Diana tire sèchement sur le lasso, qui l'envoie s'écraser contre le mur juste en face, la sonnant suffisamment longtemps pour que le second Green Lantern, John Stewart, l'enferme dans une bulle stérile de laquelle ne sort que le lasso. « Rhonda ? »

Made by Neon Demon


précisions:
 

_________________


ONLY LOVE WILL TRULY SAVE THE WORLD.
We have a saying, my people. Don’t kill if you can wound, don’t wound if you can subdue, don’t subdue if you can pacify, and don’t raise your hand at all until you’ve first extended it.

jason, before and after diana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 3869
Date d'inscription : 29/01/2017
Face Identity : Matthew Daddario.
Crédits : amantia (avatar), STARFIRE alias Julia ♥ (les bannières, le gif badass et les crackships canons), signature (astra), Ozzy ♥ (avatar ship) & renegade (montage)
blablalblalba
Age du personnage : Vingt-six années à écumer la ville du crime.
Ville : Gotham City.
Profession : Plus mercenaire que justicier, tu ne te considères pas comme un héros. Toi, tu n'hésites jamais à tuer.
Affiliation : Solitaire, tu es malgré tout rattaché à la batfamily. Plus ou moins. Ta vraie famille est celle que tu t'es construite.
Compétences/Capacités :


Tu n'as aucun superpouvoir. Ton talent repose sur une maitrise parfaite des armes, l'apprentissage des meilleurs techniques de combat, l'usage de la stratégie militaire et une aisance innée pour l'acrobatie.



Tu possèdes également un don presque mystique enseigné par l'All Caste, qui consiste à ôter tout pouvoir et immortalité à ton adversaire. Par la force de ta volonté, tu peux matérialiser des épées d'énergie mystique, les All-Blades. Indestructibles, elles sont directement connectées à toi.


you gave me peace in a lifetime of war
Diana ღ Jason



Situation Maritale : Marié à Diana, l'amour de ta vie et mère de ta petite fille, Ophelia.









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mar 5 Déc - 20:43


Réunion contre-attaque Syndicat

You can't save the world alone.


Si Bizarro semble agité, tu l'es tout autant. La présence d'une moitié de la table te dérange. T'agace. Fait bouillir en toi une colère que tu tentes tant bien que mal de maitriser. Ce n'est pas simplement un masque teinté de rouge que tu portes, c'est également une comédie que tu joues. Prétendre ne pas la connaître. Faire comme si les regards portés sur elle ne n'importunaient pas. Cheetah. Luthor. Ils ne peuvent voir le regard que tu portes sur eux. Ils n'ont pas la moindre idée de la haine que tu leur portes. Sous la table, ta jambe tremble, ta botte tape frénétiquement sur le sol. Ton arme te démange. Ils sont à portée de tir, il serait si aisé de mettre un terme à leur règne. C'est ainsi que tu fonctionnes. Tu exécutes. Tu mets un terme au problème avant qu'il ne se reproduise. Une fin définitive. Mais aujourd'hui, ce n'est pas toi qui écrit les règles. Tu dois simplement te contenter de les suivre. Entouré des plus grands héros de la Terre, tu dois taire tes principes, tes méthodes extrêmes que la plupart n'approuve pas. Des menaces à l'encontre de ta femme. A l'encontre de votre bébé. Aucune, si ce n'est Diana, n'a conscience du prix du silence. De ce que ça te coûte, de feindre cette presque indifférence. Même si tu la sais en sécurité entourée de ses amis, la frustration est énorme. Cassie prend place de l'autre côté de Bizarro, après avoir échangé un regard avec toi. Sa présence t'apaise. Tu la vois comme une alliée et un soutien, tout ce dont tu avais besoin présentement, perdu au milieu de ce bac à sable. L'intervention de Superman aura eu le mérite de t'éviter de mettre ce foutu cigare dans un endroit très déplaisant pour Luthor. « Bizarro marre des méchants ! » Après un violent coup de poing sur la table, le clone désigne du doigt les membres de l'Injustice League de l'autre côté. Il n'est pas content. Et malheureusement, il n'a pas encore le même self-contrôle que toi. Pourtant, tu ne cherches pas encore à le calmer, désirant secrètement le voir se ruer sur l'un d'eux de sa force la plus brut.

Finalement, et sans grande surprise, le plus sensé du groupe se révéle être celui venu d'ailleurs. Tu ne sais pas grand chose de ce Martien, mais assez pour ne pas être surpris de le voir s'immiscer dans ta tête. Tu écoutes attentivement ce qu'il a à dire, des paroles posées, et qui font réellement avancer ce débat – ou plutôt le commencer. Il a raison sur tout, et il y a même une information que tu peux rajouter pour consolider ce raisonnement et votre prochaine contre-attaque. « Je sais de façon certaine qu'Ultraman est sensible à la magie. C'est ainsi que je suis parvenu à l'atteindre lors de leur attaque sur Metropolis. Il ne peut rien contre l'occulte, il est là son point faible. » Du moins, le seul en votre connaissance. Bien que déroutant, tu t'évertues de ne pas te laisser perturber par son numéro de métamorphe, et te laisse retomber dans le fond de ton siège après ton intervention. Quand vient au tour de Diana de parler, tu poses tes prunelles sur elle, attentif là aussi à ses chacune de ses paroles. Un traitre ? Dans la Justice League ? Tu laisses échapper un rire cynique, sentant la colère et la tension grimper d'un cran. Comme si tu n'avais déjà pas assez envie de tuer la moitié des personnes dans cette pièce. Alors ainsi, vous devez tout ce merdier à une taupe ? Et bien, bon courage à elle pour sortir d'ici vivante. Le nom tombe rapidement, sous les regards bouillants de l'assemblée. Rhonda. Elle t'est inconnue, tu ne te souviens pas l'avoir côtoyé de près ou de loin, mais ça ne rend pas la trahison plus facile à encaisser. Sous l'emprise du lasso, elle ne va pas avoir d'autres choix que de tout avouer. Et avec un peu de chance, des réponses à vos questions, de quoi perfectionner votre plan contre le Syndicat. « Si après l’interrogatoire, vous n'avez pas envie de vous salir les mains, je peux faire le job. » Tu laisses le soin à la Ligue de mener la foire aux questions, et avec un peu de chance, peut-être auras-tu le privilège d'exploser la taupe, comme ce jeu stupide de fête foraine. Si elle avait su, elle serait restée dans son trou.  
AVENGEDINCHAINS

_________________
just because we do bad things does not mean we are bad people



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


super villain

Messages : 838
Date d'inscription : 30/03/2017
Face Identity : Kevin Spacey
Crédits : Oba Seb

Age du personnage : 50 ans
Ville : Metropolis
Profession : Président des USA, Directeur de la société Lexcorp
Affiliation : Crime organisé de Lex Luthor, Injustice League
Compétences/Capacités :

-Chef d'état des USA: influence les actions des autorités (CIA, FBI, US Army)

-Ressources matérielles et financières de la société Lexcorp

-Réseau de sbires, d'employés et de criminels en tout genre

-Technologies d'avant-garde dans les domaines de la cybernétique

-Détenteur de la majorité de la kryptonite présente sur terre

-Possède une armure de combat high-tec, capable de contrer Superman en duel

Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mar 5 Déc - 21:24




You can't save the world alone
event

C'est avec nonchalance que Luthor récupéra sa boite de cigare pour la faire disparaître aussi vite qu'elle était apparut, tout en jetant négligemment derrière lui le cohiba qu'il s'était allumé (Rien à faire de laisser un détritus dans cette maison occulte). Il se fit violence et ne lança aucun sarcasme face à l'hostilité générale à son encontre. Il fallait ménager tout le monde. Et puis même si Superman n'avait plus ses pouvoirs pour le moment, et même si Wonder Woman n'était pas en mesure de combattre vu son état, les justiciers étaient quand même en majorité face à ses acolytes. Pas sûr que l'Injustice League sortirait gagnante d'une épreuve de force. Luthor se confectionna un autre origami avec une nouvelle page arrachée de son édition du Daily Planet sur la table, tout en fixant un regard méfiant sur le Limier Martien qui leur expliqua la pertinence de leur combat en groupe contre la menace. Même si les paroles de la chose étaient plus que réfléchis, Lex ne pouvait dissimuler sa méfiance envers cet être venu d'ailleurs comme sa Némésis à cape rouge. Le milliardaire souffla de soulagement intérieurement lorsque l'amazone le délivra de l'emprise du lasso. Pendant un temps il avait cru qu'elle allait lui infliger ça pendant TOUTE la réunion. Il soupira d'aise et se leva de sa place, commençant à faire les 100 pas autours de la table et des gens attablés, gardant ses mains croisés derrière le dos. Les commentaires de Wonder Woman l'émoustillèrent. Un traître chez ces idéalistes niais ? Voilà qui était divertissant. Luthor continua de marcher lentement autours de la table, en lançant un regard scrutateur aux uns et aux autres alors que la native de Themyscira annonçait la présence du traître dans la pièce. Lex passa en revue tout le monde. De qui pouvait-il s'agir ? Un de ces héros juvéniles de la young Justice ? L'un des Green lanterns ? Il jubila intérieurement à l'idée que l'amazone fasse exécuter leur adversaire dissimulée ici même, une fois révélé son identité. Ça en ferait toujours un de dégagé. Toujours ça de prit sur l'ennemi à long terme. Finalement le traître s'avéra être Atomica, décevant au passage le milliardaire qui s'était imaginé quelqu'un d'une plus grande envergure. Le Red Hood proposa ses services pour achever la captive après l'avoir questionné. Luthor qui déambulait derrière, s'arrêta et lui posa amicalement ses deux mains sur les épaules.

« Ce gaillard m'a l'air efficace ! Aux diables les bons sentiments. Je suis curieux de connaître les aveux que notre ami masqué peut lui extorquer. Il a l'air de connaître la manière forte. »

Le chauve, tout en gardant ses deux mains sur les épaules du mystérieux vigilante de Gotham, lança à Atomica avec un sourire narquois :

« Navré ma chère, mais vous avez choisis le mauvais camp. Vous avez oublié que nous finirons par l'emporter au bout du compte, car après tout, nous disposons de l’élément kryptonien ici-présent. »

Luthor tout en gardant une main sur l'épaule du Red Hood, désigna de son autre main Superman. Il le montra d'un geste négligent, un peu comme s'il avait indiqué où se trouvait les toilettes à un touriste égaré. Le patron de la Lexcorp s'éloigna et reprit sa lente marche autours de la table.

« Pour ma part je n'ai qu'une seule question pour notre captive. »

Lex s'arrêta juste entre les fauteuils du Flash et de Green Lantern. Il posa ses mains sur une épaule de chacun d'eux et se pencha vers l'assistance en persiflant :

« Pourquoi le Syndicat du Crime a choisit de quitter son monde pour envahir le nôtre ? Ils fuient une menace ? Il y a forcément une histoire là dessous. »

Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mar 5 Déc - 22:41

CONSTANTINE & D'AUTRES

Qu'est-ce qui t'avait pris d'accepter de laisser ta piaule devenir le repaire d'autres personnes? Oui, tu sais, la fin du monde, l'invasion, ainsi de suite... Ça ne réduisait cependant pas le bruit qu'ils faisaient, ni la migraine que tu te tapais depuis hier soir. La fin du monde imminente avait drastiquement fait chuter la quantité d'alcool et de tabac dans la maison. Regardant ton visage dans le miroir, tes traits fatigués, ta barbe de trois jours, tes yeux un peu hagard, tu soupires bruyemment. Prenant une nouvelle bouffée de la clope posée en équilibre sur le lavabo, tu passes un tee-shirt blanc sur tes blessures, enfile le pardessus froissé, et claque la porte. En bas de l'escalier, le bruit des discussions et des arrivées réveille la douleur sourde de tes tympans, mais tu descends les marches une par une. De ce que tu comprends, les tensions entre tant de personnalités opposées continuent d'escalader.

En pénétrant dans la pièce, plein d'odeurs se mélangent. Le cigare, la transpiration, le renfermé (peut-être des odeurs de la maison naturellement tu te dis) et tu ressens l'électricité dans l'air. Alors que tu en passes le seuil, un cigare roule à tes pieds, provenant des mains de Luthor. Putain mais qui a invité Luthor ici? Ou n'importe lequel de ces abrutis finis qui se croient tous permis. Un instant, tu as envie d'incendier Diana du regard. Le deal, c'était de prêter la maison à la Ligue le temps qu'ils se remettent et qu'ils gagnent. Néanmoins, tu gardes plus ou moins ton calme et ramasse le cigare. Puis tu le jettes sur Luthor, répandant de la cendre sur son costume de riche pisseux. "Gardes tes merdes Luthor. La prochaine fois, j'te le carre à l'abri du soleil." Laissez-moi lui faire une queue de cochon et l'envoyer une dimension pour deux-trois semaines, s'il vous plait.

L’évocation de l'occulte comme le point faible d'Ultraman te fait dresser les oreilles, mais tu n'interviens pas. Fate serait le plus à même à monter au créneau, toi gérant les affaires occultes beaucoup plus terre-à-terre. Quand Diana évoque un traître dans les rangs de la Ligue, ta mine se fait encore plus sombre. D'abord des criminels, maintenant un traître? Il faudrait revoir la définition de secret... Instinctivement, tes mains jouent avec un briquet, l'allumant et l'éteignant, tout en gardant les yeux sur la scène. La tension monte pendant que Diana joue au chat et à la souris. Les regards se croisent, l'électricité envahit de nouveau la pièce. Lorsque le lasso claque et enserre sa proie, ton regard se fixe sur Atomica. Malgré tout, tu n'oublies pas toutes les personnes qui sont mortes, par sa faute. "Fille de..." Tu fais disparaître le mégot mort entre tes lèvres et en sors une nouvelle. Le chaperon rouge prend la parole, puis Luthor parle de nouveau. Cependant, le chauve évoquait une question qui te turlupinait. Pourquoi tout le monde venait vous faire chier sur cette planète?

(c) ANAPHORE


you can't save the world alone (yes you can).


Revenir en haut Aller en bas

avatar


hero of earth

Messages : 877
Date d'inscription : 06/10/2017
Face Identity : Sophie Roxy Turner
Crédits : CelticAddiction && Tumblr && renegade.

Age du personnage : 24 ans
Ville : Star City
Profession : Leader des Teen Titans ⚔ Etudiante en Histoire & Civilisations Anciennes
Affiliation : Teen Titans
Compétences/Capacités :

Absorption des rayons solaires et des radiations UV
⚔️ Projection de différentes starbolts
⚔️ Agilité, force, résistance et rapidité surhumaines
⚔️ Linguiste innée avec assimilation par le toucher
⚔️ Experte du combat au corps à corps
⚔️ Vol en atmosphère et dans l'espace

Situation Maritale : Alors, ça, ça reste toujours un sujet particulier avec elle ...









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mer 6 Déc - 20:33

you can't save the world alone
We are heroes
in the darkest times


Enfumer la nourriture ? De la nourriture ? Où ça ? Koriand'r avait beau rapidement jeter un regard autour d'elle, elle ne voyait rien de comestible à se mettre sous la dent. Et elle ne comprenait pas bien ce qu'avait voulu dire Cheetah. Mais peut-être n'y avait-il rien à comprendre. Peut-être que c'était juste que, dans la droite lignée de Luthor, la moins royale des trois rousses présentes en ces lieux avait décidé de sortir quelques inepties ? En tout cas, elle n'en démordait pas : les Terriens avaient décidément de sacrés penchants pour la nourriture, à en parler même quand il n'y en avait pas à proximité ! En tout cas, Starfire préféra, et de loin, laisser de côté ces allusions gustatives pour plutôt se focaliser sur ce qui se disait et se faisait. Et l'attitude de Cheetah lui déplaisait tout autant que ses paroles. Ses mains se crispèrent alors, bien malgré elle, et, là, si elle avait pu, oh oui, si elle avait pu, la petite maligne aurait eu plus que seulement quelques poils roussis ! Mais voilà, elle ne pouvait pas, et en plus, sur Terre, il vaut mieux ne pas toujours régler ses problèmes à la loyale. Quand elle était un peu de mauvaise humeur, passablement énervée ou de mauvaise foi, voire même les trois à la fois, parce que, oui, cela lui arrivait, Koriand'r avait tendance à occulter ses connaissances sur la Terre pour se focaliser sur les us de Tamaran. Mais là ... Il ne fallait pas. Le bien commun passait avant le reste. Ce qui ne l'empêchait pas de vouloir tout de même quelque peu énoncer ce qu'elle pouvait avoir sur le cœur.
    « Se chamailler ? Je ne comprends pas ce mot. En tout cas, j'expliquais juste les règles de politesse. Après tout, cette réunion, sans être conviviale, se doit d'être efficace. Tout le monde doit faire des efforts, cela ne doit pas être unilatéral. »
Ayant traversé bien des épreuves et côtoyer bien des créatures, le fait d'entre J'onn J'onzz lui parler dans la tête ne la perturba pas, la laissant donc parfaitement attentive, et même très attentive, et ce en dépit du fait que son regard allait régulièrement de l'un à l'autre, parmi les membres de l'Injustice League, parce qu'elle les avait à l’œil. Mais elle ne put rester impassible face à la proposition de J'onn J'onzz. Ô que oui, elle voulait voir la Lune virer du panorama durant la journée ! Un certain sourire naquit aux coins de ses lèvres, bien qu'elle se garda de dire que, elle aussi, comme Kal-El, elle bénéficierait de tout ça. Ceux qui ignoraient tout de ce point là n'avait pas à savoir. Mais ce sourire s'estompa dès que Diana reprit la parole. Et si son regard, instinctivement, se durcit en direction des méchants du film, comme disent les Terriens, elle ne put s'empêcher de se sentir pantoise face au fait que le traître n'était pas dans le camp adverse, ou du moins, qu'il n'y appartenait officiellement pas. Aussitôt, toute la liste des noms des membres de la League s'égraina dans son esprit, alors qu'elle essayait de remettre en ordre tout ce qu'elle savait d'eux, tout ce qu'elle les avait vu faire, tout ce qu'elle les avait entendu dire. Et le glas sonna. Rhonda. Ou Atomica ... Starfire ne la connaissait pas vraiment, alors ... Ce ne fut pas que son sort ne l'intéressa pas, mais, si, quand même un peu. Sa tolérance pour la traîtrise était infime, rapport à son expérience personnelle. Et aussi au fait que, là, Atomica aidait les grands méchants, ceux-là même qui la privaient de son Soleil. Et qu'il y avait eu de nombreuses victimes, déjà, depuis l'arrivée du Syndicat. Alors, quand Red Robin avança son plan ... Elle garda le silence, mais lui adressa un regard significatif. Approuvant sans le verbaliser. En tout cas, elle ne savait pas trop comment faisait Jason, parce qu'elle le savait caché, là, sous son masque, mais elle, elle aurait sans doute risqué de casser les deux poignets de Luthor s'il s'était avisé de la toucher ! Et même chose pour Flash et Green Lantern ! Et ce même si, au final, le Chauve était plutôt pertinent dans son questionnement. Seulement, voilà, Starfire aussi avait une grande question qui lui venait à l'esprit.
    « Comment est-elle entrée en contact avec le Syndicat ? Elle est de votre Terre ou de la leur ? » Oui, oui, Rhonda, ou Atomica, quel que soit son nom, était toujours là, et bel et bien consciente. Mais Koriand'r ne lui accordant plus aucun respect, et n'éprouvant aucune compassion à son égard, elle fit comme si la traîtresse avait déjà trépassé.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Jeu 7 Déc - 17:26


    Aider la surface était toujours un problème pour certains atlantes. Arthur avait beau leur expliquer que si la terre était touchée, eux finiraient par l’être aussi, mais ça ne semblait pas s’imprimer dans les esprits. Cependant, il était un membre de la Justice League et avec Mera ils allèrent au point de rendez-vous qu’ils avaient reçu. Après avoir salué chaleureusement Diana, le jet fit plusieurs arrêts avant d’arriver à la Maison des Mystères. Sur place, il garda son trident en main. Ca n’était pas le moment de se le faire voler. Après avoir parlé avec son épouse et ses amis Diana et Clark, le roi d’atlante suivit le mouvement et se retrouva dans la pièce où étaient déjà là les membres de l’Injustice League. Il ne les connaissait pas tous personnellement et avec tout ce que Diana lui avait dit sur Cheetah et ce que Kal-El lui avait dit sur Luthor, il n’avait vraiment pas envie de passer plus de temps que nécessaire avec eux. Après avoir fait un signe de tête à Mera pour lui dire que tout irait bien, il avait rejoint ses deux amis pour s’asseoir, tout en posant fortement son trident contre la table. Voir Lex sursauter fut un vrai plaisir. Jetant un œil vers Batman, il devait avouer qu’il était content de le revoir et il comptait bien aller lui parler plus tard. Puis tout s’enchaîna tranquillement au départ. Diana et Lex furent lié par le lasso de l’amazone, chacun eu quelque chose à dire sur le sujet avant que Arthur ne dépose son regard sur Ocean Master.

    Il avait découvert récemment que ce dernier n’était autre que Orm. Apparemment la prison dans laquelle il était censé se trouver avait été détruite pendant l’invasion de Darkseid. Il n’avait pas encore eu la possibilité de lui mettre la main dessus, alors le voir là le mettait sur les nerfs. Il le voulait emprisonné et surtout loin de Mera, mais pour cette dernière option ça n’était pas possible, car elle était présente dans cette pièce. Heureusement, il fut content de voir Hal arriver et s’asseoir à côté de Mera. Même s’il savait qu’elle pouvait se défendre comme une grande, elle pourrait au moins faire équipe avec Green Lantern si cela était nécessaire. Puis, entre Bizarro, les cigares de Lex, les propos de Cheetah et l’arrivée des derniers, Arthur fut attentif à tout et tout le monde.

    Regardant Diana qui reprenait la parole, il ne pû s’empêcher de froncer les sourcils en l’entendant parler d’un traitre. Mais ce fut encore pire quand elle indiqua qu’il s’agissait de quelqu’un de leur camp. Comment cela était-il possible ? Suivant le regard de son amie, il écouta alors cette dernière être claire avec le traitre ou plutôt la traitresse. Rhonda. Enroulant sa main autour de son trident Arthur le serra fort en fixant celle qui s’était joué d’eux pendant tout ce temps. Mais il sentit le regard de Mera sur lui et lâcha le trident avant de voir Lex déambuler dans la pièce. Le voir poser ses mains sur Jason, puis Barry et Hal le fit à nouveau serrer les dents. Ce type était vraiment imbuvable, mais il savait aussi que s’il continuait à toucher tout le monde, il finirait manchot et ça, c’était déjà une meilleure nouvelle. Malheureusement ce dernier aussi avait de bonnes questions et Arthur voulait également savoir pourquoi le Syndicat avait décidé de venir sur Terre. Ils avaient bien assez de problèmes comme ça. Mais les questions de Lex et Kory allaient amener des réponses qui risquaient d’être intéressantes. Arthur fixa Atomica avec sérieux.

    L’artefact olympien n’est sans doute pas la seule chose dont vous vouliez mettre la main dessus et qui puisse vous aider, alors qu’avez-vous volé d’autre ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Dim 10 Déc - 9:30

you can't save the world alone
CASSANDRA
& LA JUSTICE LEAGUE
& L'INJUSTEACE LEAGUE




L’annonce de Diana avait sonné presque aussi brutalement que le corps de Rhonda contre le mur. Instinctivement, les doigts de Wonder Girl s’étaient refermés sur son propre lasso, lequel lui communiqua un écho de la rage qui sommeillait en son cœur. Trahison, soufflait-il dans ses veines. Depuis combien de temps Atomica jouait-elle sur les deux tableaux ? Eux-mêmes ignoraient jusqu’à l’existence du Syndicat du Crime avant qu’ils ne s’en prennent à leur Terre, alors comment avait-elle su ? Et surtout, pourquoi trahir ? L’éclat mordoré du lasso de Vérité attira le regard de la justicière. Ils obtiendraient ces réponses, avec ou sans la coopération de la traîtresse. Jason proposa de disposer d’elle lorsqu’ils en auraient fini, ce qui eu le mérite de faire réagir Lex Luthor. Il passa derrière Red Hood, apposant ses mains sur ses épaules comme il l’aurait fait à un vieil ami. Son beau-frère portait son masque, mais Cassie devinait sans mal l’expression de colère et de dégoût qui pouvait s’y dessiner. Nul n’avait envie de fraterniser avec le cerveau de l’Injustice League – et encore moins Todd. Le quinquagénaire changea par la suite de cible, venant s’appuyer contre Flash et Green Lantern, laissant planer une question pour la fautive. Pourquoi le Syndicat était-il ici ? Rapidement, chacun finit par mettre son grain de sel, mais Cassandra demeura silencieuse. Elle considérait la silhouette d’Atomica, enfermée dans une bulle verdâtre, rattachée au lasso de Vérité. Elle ne la connaissait pas, absolument pas même, alors si sa trahison la surprenait, elle ne la blessait pas autant que d’autres. La demi-déesse était simplement déçue de ce dénouement, du fait que l’un des leurs ait finalement été à l’origine de toutes ces morts et ce chaos ambiant. Ses prunelles pâles se voilèrent un instant, la vision apocalyptique de Kent Nelson lui revenant en mémoire. Ils perdaient tous, dans l’un des futurs qu’il avait vu. Ils mourraient. Les uns après les autres. Machinalement, elle enroula son lasso autour de son poignet, de sa main, sans pour autant faire mine de s’en servir. Mieux valait être prêt à tout.

« Comment être certains que ses amis ne sont pas justement ici ? Ou qu’il n’y ait pas d’autres traîtres, des agents doubles ? » Sa voix s’éleva plus posément qu’elle ne l’aurait cru. Cassie tourna les yeux vers Constantine : « Je sais qu’en théorie, cette maison est introuvable, mais s’ils savaient… » S’ils savaient, si Diana et les autres avaient décidé de laisser Atomica venir jusqu’ici, qu’est-ce qui leur garantissait une sécurité totale ? La Maison du Mystère était formidable, mais la jeune femme en connaissait bien peu à ce sujet pour être rassurée. Cela ne servait à rien d’enchaîner des questions vers Rhonda. Diana serait la seule à pouvoir lui soutirer les réponses qu’ils attendaient. En attendant que les esprits se reprennent, Wonder Girl scruta le regard sombre du magicien dans l’attente d’une réponse. Elle espérait que ce piège, tendu pour capturer la taupe, n’avait pas mis en danger le sanctuaire d’un allié de plus. Les doigts toujours fermement serrés autour de la lanière de son lasso, elle fit par la suite un rapide tour de table. Les yeux étaient tantôt fixés sur Wonder Woman, tantôt sur la captive, tantôt sur Starfire ou Arthur. Quel artefact olympien permettait de voyager entre les mondes ? Bien que curieuse, Cassandra laissa la parole aux autres. De manière instinctive, son regard revenait invariablement vers sa sœur aînée qui endossait une nouvelle fois une lourde tâche auprès des siens. Il aurait été tellement facile de balayer d’un revers de la main toute l’opposition de leur Terre. Tous réunis en un seul endroit. Tous vulnérables. Loin vers sa droite, elle apercevait le profil de Superman et de Batman. Leur retour avait redonné espoir au peuple, mais cela serait-il suffisant pour les batailles à venir ?

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Lun 11 Déc - 18:10


Un traître ?
Justice & Injustice League

La Justice League, toujours à vouloir montrer une bonne image d'eux et à toujours vouloir se montrer supérieur à l'Injustice League. Et pourtant, sans eux, ils ne sont rien face au Syndicat du Crime. Personnellement, Cheetah ne prenait même pas en compte les petites remarques et coup de gueule de certains à face à l'humour de certains criminels. Et pour une fois que Barbara se préoccupait un temps soi peu de la santé de Diana, il faut qu'on le lui reproche. Franchement, ils sont stressés comme tout dans ce groupe de justiciers. Maintenant qu'elle y pense, la rousse croyait qu'il y aurait que le Justice Ligue de présente, mais les Titans et le Young Justice sont présents enfin deux personnes afin de les représenter. Cependant, elle se demandait pourquoi Jason et le machin qui ressemblait à Superman étaient là aussi. Bon tout aide pouvait être utile. Pour l'instant, la féline reste observatrice et à l'écoute des échanges que certains pouvaient faire, de toute façon, elle n'avait rien à dire de particulier sur la situation. En effet, Luthor était là pour prendre la parole, lui qui aimait se faire voir et remarquer de tous par ses paroles au lieu de son crâne lisse et soyeux qui brille aussi fort que celui de Monsieur Propre. Le limier vert parlait de la probable faiblesse d'Ultraman qui pourrait s'avérer être un adversaire redoutable, l'opposer même de Superman. D'ailleurs, tout le monde connaissait les faiblesses du Kryptonien et ça pouvait être le même cas que son alter ego de Terre 3. Après cela, il semblerait que Diana dit quelque chose d'intéressant, un traître dans les rangs de le Justice League et aussi dans ceux de Luthor. Là, ça devenait intéressant et la féline commençait alors à se lever pour être plus à l'aise en cas de résistance. Oh, la traîtresse plutôt est Rhonda, Atomica. La pauvre fille, elle allait souffrir à présent et honnêtement, elle aurait dû fuir au lieu de rester dans les parages même si cela aurait été inutile en fait de compte.

Rhonda Pineda était à présent enfermée dans une sphère d'énergie verte du Green Lantern, John Stewart. Diana avait récupéré son lasso et maintenant, les questions allaient fuser pour obtenir des réponses et connaître un moyen de vaincre le syndicat du Crime. Cependant, Cheetah doutait qu'Atomica aille leur répondre sans la volonté divine du lasso de vérité de l'Amazone. Du coup, il fallait se montrer persuasif pour lui faire cracher le morceau comme de la torturer. Or, les justiciers n'oseront pas le faire en ayant un sens de la justice et du bien, trop prononcé. Seuls, les criminels et Red Hood avaient l'audace de le faire sans scrupules. Mais, elle a espionné l'Injustice League et ça, ça ne regardait qu'eux. Red Hood voulait se salir les mains après l'interrogatoire, mais c'était hors de question. Cela regardait que la Ligue des justiciers et l'injustice Ligue, par quelqu'un d'autre. Ceci dit, Luthor semblait ravi d'entendre les propos du fiancé de Diana. Mise à part Luthor avec sa question, d'autres blablater et poser des questions. Trop concentrer sur Rhonda, personne ne voyait Cheetah se déplaçait silencieusement et furtivement dans le dos de la Ligue des justiciers. Elle n'émettait aucune envie de meurtre ni rien, elle observait autour d'elle-même dans les autres pièces. Ceci dit quelque chose intriguait la Féline, Wonder Girl semblait inquiète à propos de leur sécurité en ces lieux même si elle regardait Constantine pour être rassuré. Derrière Cassandra et passant juste à coté d'elle en posant sa main sur son épaule droite. Barbara lui adresse la parole.

« Ne t'inquiète pas pour cela, Wonder Girl. Si il y aurait un ou plusieurs intrus, je pense que j'aurais été capable de sentir leur présence avec mon odorat. Aie confiance en toi, petite et arrête de regarder Wonder Woman pour te sentir en sécurité sinon tu ne deviendras jamais forte. On a besoin que tout le monde soit déterminé et courageux pour affronter le Syndicat du Crime et non de faibles. Tu es une Amazone donc garde ça en tête. »

Une des rare fois où la rousse cherche à rassurer une ennemie, mais Barbara n'était pas stupide et elle savait qu'il fallait se serrer les coudes. Et c'était surtout pour protéger Holly, même si c'était bizarre et dérangeant de penser à ce chaton de Gotham dans un moment pareil. C'était rageant même. Du coup, juste que le Syndicat soit vaincu, elle fera preuve de sympathie avec ses ennemis et sa némésis de toujours. Suite à cela, la rousse se place à deux mètres de la sphère du Green Lantern et regarde Rhonda dans les yeux pendant quelques instants. Cette fille était intéressante pour les avoir espionné pendant tout ce temps sans que personne ne s'en rende compte jusqu'à aujourd'hui. Barbara se met à regarder Jason.

« Tu ne lui feras rien, je m'en occupe personnellement. Tu as mieux à faire, je crois. » Dit-elle en posant rapidement son regard sur Diana avant de revenir poser son regard sur Rhonda. « Les justiciers, soit vous utilisez le lasso de vérité sur cette gamine ou soit, je m'occupe d'obtenir des informations à la manière forte et digne d'un film d'horreur, au point que même Hadès n'arrivera pas à la reconnaître lorsqu'elle ira au Tartare. Décidez-vous et vite. Le temps presse, n'est-ce pas ? »


©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mer 13 Déc - 21:48

You can't save the world alone
Injustice League, Justice League &
Young Justice
Alone we can do so little; together we can do so much
••••

L’Éclair sursauta quand il sentit J'onn s'introduire à l'intérieur de sa tête. Avec le temps, il pensait qu'il s'habituerait à aux irruptions du Martien dans son esprit quand il ne s'y attendait, mais rien n'y faisait, sa réaction restait toujours la même. Il écouta attentivement les paroles du Limier et du reste de l'assemblée sans ajouter quoi que ce soit. Contrairement à ces derniers, il ne s'était jamais directement confronté à l'un des membres du Syndicat pour le moment. Jusqu'à présent, ses interventions avaient plus consisté à éloigner les civils de la zone de danger pendant que ses partenaires faisaient ce qu'ils pouvaient pour tenir tête à Ultraman et son équipe. Il n'avait donc aucun élément digne d'intérêt à apporter. Il n'éprouvait toutefois plus le même sentiment d'inutilité qu'auparavant, Wells lui avait bien fait comprendre que son moment viendrait à un moment ou un autre.  Qui sait ? Ce serait peut-être lors de leur prochaine rencontre avec les vilains venus d'un autre monde que le bolide écarlate sentirait qu'il aurait enfin fait la différence, que sa présence aurait réellement apporté quelque chose à leur situation.

L'annonce d'un acte de trahison au sein de la Ligue fit émerger de nombreuses questions dans l'esprit de Barry. La plus important d'entre elles était bien sûr : qui aurait pu les doubler ? Aucun suspect ne lui venait en tête, il pensait chacun d'eux beaucoup trop honnête pour s'abaisser à commettre une tel geste. A cause de sa condition de bolide, Flash avait parfois l'impression de vivre en décalage avec son entourage, d'être trop rapide pour que les autres puissent suivre ce qu'il se passait. Mais là, la situation semblait s'être inversée. Les événements s'étaient enchaînés beaucoup trop vite. Diana avait à peine révélé l'identité de la traîtresse que cette dernière se retrouvait déjà piégée à l'intérieur d'une construction créée par John Stewart. « Attendez... » Son cerveau faisait encore le tri dans toutes les informations qui venaient d'être divulguées en si peu de temps. Atomica ? Responsable de la destruction de l'arrivée de l'arrivée du Syndicat du Crime et de la destruction de la Tour de Garde ? « C'est une blague ? » Il aurait tellement souhaité que ce soit le cas, mais il imaginait très mal Wonder Woman plaisanter sur un sujet pareil. Chacun réagissait à sa manière, il voyait Hal faire de son mieux pour se maîtriser alors que Luthor, par exemple, gérait la situation avec un certain calme. Le PDG de LexCorp prit d'ailleurs ses aises en déposant ses mains sur son épaule ainsi que sur celle de l'agent d'Oa. Nul besoin que l'un d'eux ouvre la bouche pour que l'autre comprenne le dégoût qu'il ressentait en ce moment, un simple regard suffisait pour communiquer. Heureusement, la patience du sprinteur était encore loin d'avoir atteint ses limites. Il se contenta donc de prendre sa main du bout des doigts pour la retirer exactement comme il aurait enlevé une crasse qui lui serait tombée dessus. « Il n'y a pas que le Syndicat qui possède beaucoup de sang  sur les mains, mon cher Luthor. J'apprécierais donc que vous n'en couvriez pas mon costume avec. » Il essayait de rester le plus poli possible, son but n'était pas vraiment de provoquer Lex, juste de lui faire comprendre qu'il ne tolérait pas ce genre de contact avec lui. Il fallait tout de même admettre que le milliardaire de Metropolis avait soulevé un point plutôt important. Personne ne savait pourquoi les doppelgängers de la Justice League avaient débarqué sur leur Terre d'un jour à l'autre. Les interrogations d'Aquaman et Starfire étaient toutes aussi intéressantes. L'Eclair se refocalisa sur Rhonda et en rajouta également une couche. « Qu'est-ce que le Syndicat sait à notre sujet ? Qu'est-ce que tu leur as révélé sur nous ? »


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar


hero of earth

Messages : 460
Date d'inscription : 16/03/2017
Face Identity : Ben Affleck
Crédits : Eden Memories

Age du personnage : 44 ans
Ville : Gotham
Profession : Miliardaire le jour, justicier la nuit.
Affiliation : Justice League
Compétences/Capacités : I'm Batman ! (quoi ça justifie pas tout ?)

Expertises Expert dans le camouflage, les art martiaux et diverses techniques de combat au corps à corps, expert de la voltige que ça soit au bout d'un filin ou à bord de l'un de ses gadgets.

James Bond Dispose d'une grande quantité de gadgets via sa fortune. Beaucoup sont cachés dans sa ceinture, notamment des antidotes (au gaz du Joker et de l'épouvantail), des explosifs, et j'en passe. Il a également au sein de son masque un moyen de communiquer avec la cave, moyen de communication codé évidemment, et un masque à gaz incorporé. Bien sûr il peut aussi compter sur sa bat-mobile répondant à ses ordres à distance.

Mentalist Maîtrise ses phobies et peurs. D'une grande méfiance. Toujours un coup d'avance. Le plus grand détective du monde. Fin stratège.

Mr Robot Grande affinité avec les machines et particulièrement les ordinateurs. Parfois trop selon ses proches.


Situation Maritale : Eternel célibataire, il a une relation complexe avec Selina Kyle. Bien que n'ayant jamais été marié, il a toutefois un enfant avec Talia, Damian Wayne et des enfants adoptés (Richard et Jason). Pour un célibataire, il a le sens de la famille.









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Ven 15 Déc - 11:14

you can't save the world alone
We are heroes
in the darkest times


Batman revenait d’entre les morts ou presque, pour certains. Mais après tout, ils étaient habitués à le voir disparaître, le croire mort, et le voir revenir comme si de rien n’était avec son corps couvert de bleu et continué le combat. Il avait été séquestré par le syndicat mais cela lui avait permis d’acquérir des informations importantes. Il espérait avec elles que la JLA puisse vaincre le syndicat. Découvrir que la JLA avait invité leurs pires ennemis à la table des négociations contre le syndicat ne le surpris pas tant que cela. Il s’était échappé avec l’aide de Poison Ivy. Et ils allaient devoir s’associer tous ensembles s’ils voulaient conserver le contrôle de leur dimension. Les interrogations de chacun de la JLA comme de l’Injustice League étaient compréhensibles. Il avait quelques réponses à leur donner.

Son arrivée dans la pièce jeta un froid, et un silence. Il ne laissa cependant à personne le temps de jouer la stupeur, car ils avaient plus important à faire que de s’interroger sur où il était passé pendant tout ce temps. Diana savait et les briefferait si nécessaire. Si elle ne l’avait pas déjà fait. « Bonsoir tout le monde. Je me suis laissé capturé par le syndicat. En quelques semaines parmi eux, j’ai appris pas mal de choses à leur sujet. Comme vous l’avez deviné, ce sont nos doubles démoniaques. Enfin, notre reflet inversé. Ils viennent d’une autre dimension qui était menacé de destruction. Cela veut dire que leur motivation est la survie basique. Autrement dit, il n’y aura pas d’occasion de négocier avec eux. » Le Batman ne dit pas qu’il faut les tuer mais en les renvoyant dans leur dimension, c’est quasiment ce qu’ils feront. Cependant, le Flash était bien placé pour savoir que passer d’une dimension à une autre n’était pas sans risque. « Pour la survie de notre dimension, ils doivent retourner d’où ils viennent. Vous pouvez imaginer pourquoi. »

Ses yeux se posèrent sur Diana et sa prisonnière entourée du lasso. Peut-être répondrait-elle à leurs questions, mais il y en avait beaucoup trop. Ils n’avaient pas le temps de s’interroger sur le pourquoi du comment, ils devaient trouver des solutions et vite. « Le syndicat connaît nos faiblesses mais nous connaissons aussi les leurs. S’ils ont occultés le soleil, c’est parce que c’est la faiblesse de Ultraman. Olwman paraît fonctionner comme moi à l’exception qu’il ne fait aucune confiance à Ultraman. Je soupçonne un triangle amoureux avec SuperWoman qui expliquerait en grande partie les difficultés entre les deux. Une chose est sûre, Olwman est le véritable cerveau du syndicat mais est frustré de n’avoir la puissance de Ultraman. Nous pouvons jouer là dessus, les séparer. Cependant, affaiblir Ultraman et rendre sa force à Superman est notre priorité, nous devons replacer la Lune à sa place. » Batman se tourna vers Luthor. Il était le seul à pouvoir agir à ce niveau là, avec l’aide de Wayne Industrie. « Lex Corp n’aurait-il pas les moyens d’envisager une telle mission ? J’ai l’assurance que Wayne Industrie nous aidera. »

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 4376
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Gal Gadot.
Crédits : pecular soldier (avatar) + starfire (signature & gifs).

Age du personnage : Cinq millénaires se sont écoulés, mais Diana demeure inchangée, épargnée par les ravages du temps.
Ville : Gotham ou Themyscira.
Profession : Princesse et Ambassadrice de Themyscira, Déesse de la Vérité, guerrière, membre fondateur de la Ligue de Justice
Affiliation : Les Amazones et la Ligue de Justice.
Compétences/Capacités :
Fille de Zeus et d'Hippolyte, Diana est à la fois une déesse et une Amazone. Elle possède une force, une endurance, une rapidité et des réflexes surhumains/divins. Elle est invulnérable à tout sauf aux armes capables de tuer des dieux, est immortelle et se régénère rapidement lorsqu'elle est blessée. Elle résiste à la magie et à la télépathie, et peut communiquer avec les animaux. Combattante inégalée, elle possède des bracelets de soumission d'Amazone forgés à partir du bouclier de Zeus, l'épée d'Athéna et le lasso de vérité d'Hestia. Depuis peu, elle est capable d'invoquer et d'user de la foudre.


Situation Maritale : Mariée à l'amour de sa vie, son âme-soeur, Jason, mère de leur premier enfant, une petite Ophelia.









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Dim 17 Déc - 17:32

you can't save the world alone
MAISON DES MYSTÈRES


La traîtresse prisonnière d'une construction de John et sous l'emprise du Lasso de Vérité, elle ne peut pas s'échapper. Elle n'a nulle part où aller, et d'autre choix que de répondre à toutes les questions qui lui seront posées. Diana resserre le lasso autour de Rhonda ; elle aura beau s'agiter autant qu'elle le voudra, elle ne parviendra pas à s'en défaire. Elle a joué avec le feu, la voilà sur le point de se brûler. Diana se détourne de sa captive quand Jason s'exprime, elle secoue la tête. « La Ligue de Justice n'exécute pas ses prisonniers. Nous valons mieux qu'eux, tous autant que nous sommes. De ce côté de la table, du moins. » Elle adresse un regard plein de moquerie à Lex, avant de poursuivre. « Et puis, avoir une prisonnière nous offrira un moyen de pression. » Elle hausse un sourcil. « Si bien sûr ces individus sont capables d'éprouver un semblant d'affection ou de compassion les uns pour les autres. Allez savoir, le doute m'étreint... » Mais la Ligue de Justice ne tue pas gratuitement, et encore moins les individus à sa merci, aussi mauvais soient-ils. Un concept qui, elle le sait, échappera à Jason, mais la vie de Rhonda ne prendra pas fin aujourd'hui. Mais son heure viendra bien assez tôt, Diana n'en doute pas, les dieux sont rarement tendres avec les individus comme elle. La fille de Zeus prend une profonde inspiration et se tourne de nouveau vers la traîtresse. « Maintenant, tu vas répondre à toutes nos questions sans exception. » Elle n'a guère le choix, de toute façon, et mieux vaut qu'elle ne résiste pas. Diana ne peut pas répondre pour les membres de la Ligue d'Injustice, si Barbara Ann se met en tête de l'étriper lentement pour mieux la faire parler, elle ne sera peut-être pas en mesure de l'en empêcher – à moins qu'elle n'en ait tout simplement pas la moindre envie. « Parle. »

✸✸✸

Toute résistance au pouvoir du lasso est futile. Atomica le sait, pour avoir souvent vu l'Amazone à l’œuvre. Mais son ego lui interdit de se soumettre, ce qui rend l'exercice terriblement douloureux, et non pas moins efficace, Rhonda n'étant pas de taille à lutter contre la magie de l'Olympe. « Vous êtes tellement... Naïfs... Pourquoi avoir quitté notre monde ? Nous y régnions comme des rois, avant qu'Il n'arrive... Votre Terre n'a aucun autre intérêt que celui d'exister encore... Évidemment que nous avons fui une menace, bande d'idiots ! » Quand Atomica pose son regard vers Batman, elle lui rit au nez. « Tu veux nous renvoyer dans notre monde ? Notre monde n'existe plus, nous n'avons nulle part où retourner, vous êtes coincés avec nous, sur votre pathétique planète ! » Les premiers mots prononcés, tout est plus aisé, et Atomica parle sans plus pouvoir s'arrêter. « Il est venu et Il a tout détruit. Le... » Mais elle ne veut pas prononcer Son Nom, comme si le simple fait de le prononcer allait Le faire apparaître. Wonder Woman resserre son emprise sur elle, et elle cède. « L'Anti-Monitor. Il a détruit notre monde, nous sommes les seuls survivants... ! Il apporte la mort et la dévastation avec lui, et rien d'autre ! » Les questions s'enchaînent, presque trop rapidement. « J'ai volé la Boite de Pandore pour faire venir le reste de l'équipe dans votre dimension... Vous pensiez qu'elle serait en sécurité entre les mains de la Ligue de Justice, mais vous leur avez presque ouvert la porte vous-même ! Je suis venue avant eux à travers une minuscule faille dans l'espace-temps, ensuite je n'ai plus eu qu'à attendre que vous me donniez les moyens de vous conquérir... » La Boite de Pandore, longtemps perdue, puis retrouvée et mise en sécurité par la Ligue de Justice quelques mois plus tôt. Du moins, ils le croyaient. « Ce que nous voulons d'autre, Arthur Curry ? Oh, mais absolument tout ce que vous possédez ! Le Lasso de Vérité, la Tueuse de Dieux, le Trident de Poséidon, les cristaux kryptoniens de Superman, la technologie de Cyborg, toute votre science, Themyscira, Atlantis, Oa, tout ! Tout ce que vous avez nous voulons vous le prendre, à commencer par vos pathétiques vies ! » Atomica commence à trembler, le pouvoir du lasso commence à être de trop pour son âme corrompue. « Je sais tout ce qu'il y a à savoir sur vous, Flash. » Elle le fixe. « Je sais qui vous aimez. Je sais où vous vivez. Je sais ce qui compte pour vous. Je connais le moindre de vos petits défauts, toutes vos faiblesses, je vous ai tous épiés quand vous ne soupçonniez rien... Et mes amis ? Oh, mais ils savent tout ! Tout ce dont ils auront besoin pour tous vous écraser... Et cela vaut aussi pour vous, Alexander Luthor. »[/color] Quand Rhonda regarde Luthor, elle rit encore. « Vous êtes tellement pathétique et faible comparé à celui de notre dimension... Vous ne possédez pas une once de ses pouvoirs... » Qu'y a-t-il de pire que Lex Luthor ? Un second Lex Luthor. « Lui aussi va venir pour vous. Parce qu'il veut récupérer son enfant, il le veut. » Atomica sursaute. Ses mots ont dépassé sa pensée, sous l'effet du lasso. Elle vient de leur révéler le plus grands des secrets : l'enfant que porte Superwoman n'est ni d'Ultraman, ni d'Owlman, mais d'Alexander Luthor. Elle était la seule à le savoir, pour avoir épié une de leurs conversations sur leur Terre, et à présent, tous ses ennemis le savent également. « Ne sois pas stupide, gamine, je ne savais même pas où allait avoir lieu cette réunion, comment veux-tu que le reste du Syndicat le sache ?! Et puis Ultraman est vulnérable à la magie, il ne l'aurait pas trouvé de toute façon... Et puis pourquoi tenir la traîtresse au courant, hein ?! » La captive secoue la tête, rendue fébrile par le pouvoir du lasso. « De toute façon à quoi bon, à quoi bon, ça ne sert à rien, Il va venir ici aussi, et Il va tout détruire encore une fois... » C'est trop, trop d'un coup pour un esprit aussi faible le sien, sa propre vérité la ronge et la terrifie. Une goutte de sang coule depuis sa narine, ses yeux se révulsent et elle perd connaissance, son corps tombe mollement contre les parois de la construction du Green Lantern.

✸✸✸

Pendant une poignée de secondes, Diana regarde la paume de sa main brûlée par cet usage intensif du lasso. Quand elle ferme le poing, la plaie guérit déjà. « Green Lantern, emmène-la. » John sait où  la conduire : l'une des prisons sécurisées de la Ligue de Justice, là où le Syndicat ne la trouvera pas. Là où ils pourront l'interroger à nouveau lorsqu'elle aura repris ses esprits. « Il faut que nous les attaquions tous en même temps. Comme ils l'ont fait pour nous. Il faut que nous remettions le soleil à sa place pour rétablir l'équilibre de la planète... Mais nous devons agir intelligemment. S'il y a pire que le Syndicat là dehors... » Diana secoue la tête. C'est de pire en pire. C'est un cercle vicieux, sans fin. « Il faut que nous récupérions l'anneau de Power Ring. Comme ceux des Green Lanterns, il aura probablement enregistré toutes les rencontres avec cet Anti-Monitor dont Atomica a parlé. Si vaincre le Syndicat doit rester notre priorité, il faut que nous soyons prêts à affronter cette entité si elle devait venir ici. Nous devons obtenir cette anneau... Par n'importe quel moyen. » N'importe quel moyen, autrement dit, autorisation d'utiliser la force létale s'il le faut. C'est l'avenir du monde qui est en jeu, songe-t-elle avec amertume. « Si trois hommes, dont l'un demeure encore absent, sont persuadés d'être le père de l'enfant que porte Superwoman... Il faut que nous mettions la main sur elle, elle fera un merveilleux moyen de pression. Et par la même occasion, nous sauverons cet enfant innocent. Luthor, n'espérez même pas mettre la main dessus une fois qu'il sera né, sinon je me chargerait personnellement de séparer votre tête du reste de votre corps. » Un enfant reste un enfant, peu importe l'identité de ses parents. « Il faudra mettre la main sur Owlman, comme l'a dit Batman, c'est le plus intelligent du groupe, il saura nous apporter des informations supplémentaires sur l'Anti-Monitor. De gré ou de force. Quant à Ultraman, nous devrons l'occuper suffisamment longtemps pour pouvoir remettre la lune à sa place. » Ce qui ne sera pas une tâche aisée, mais elle n'est pas impossible. Ce que Diana soupçonne, c'est qu'il soit vulnérable à une forme de kryptonite, tout comme Kal-El. Reste à déterminer laquelle. Prise d'un léger vertige, elle retourne à sa place, un sourire aux lèvres. « La bonne nouvelle... c'est que les Olympiens ont accepté de nous offrir leur aide. Les Dieux livreront cette bataille à nos côtés. Oh et, Lex... Zeus vous salue. »

Made by Neon Demon

_________________


ONLY LOVE WILL TRULY SAVE THE WORLD.
We have a saying, my people. Don’t kill if you can wound, don’t wound if you can subdue, don’t subdue if you can pacify, and don’t raise your hand at all until you’ve first extended it.

jason, before and after diana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 3869
Date d'inscription : 29/01/2017
Face Identity : Matthew Daddario.
Crédits : amantia (avatar), STARFIRE alias Julia ♥ (les bannières, le gif badass et les crackships canons), signature (astra), Ozzy ♥ (avatar ship) & renegade (montage)
blablalblalba
Age du personnage : Vingt-six années à écumer la ville du crime.
Ville : Gotham City.
Profession : Plus mercenaire que justicier, tu ne te considères pas comme un héros. Toi, tu n'hésites jamais à tuer.
Affiliation : Solitaire, tu es malgré tout rattaché à la batfamily. Plus ou moins. Ta vraie famille est celle que tu t'es construite.
Compétences/Capacités :


Tu n'as aucun superpouvoir. Ton talent repose sur une maitrise parfaite des armes, l'apprentissage des meilleurs techniques de combat, l'usage de la stratégie militaire et une aisance innée pour l'acrobatie.



Tu possèdes également un don presque mystique enseigné par l'All Caste, qui consiste à ôter tout pouvoir et immortalité à ton adversaire. Par la force de ta volonté, tu peux matérialiser des épées d'énergie mystique, les All-Blades. Indestructibles, elles sont directement connectées à toi.


you gave me peace in a lifetime of war
Diana ღ Jason



Situation Maritale : Marié à Diana, l'amour de ta vie et mère de ta petite fille, Ophelia.









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Lun 18 Déc - 15:04


Réunion contre-attaque Syndicat

You can't save the world alone.


Le toucher de Luthor t'arrache un frisson désagréable. Sentir ses mains sur tes épaules, comme s'il en avait le droit le plus absolu, te donne l'envie de lui fracasser la tête contre le mur le plus proche. Luthor prend, il ne demande pas. Il estime que tout lui est dû. Mais s'il savait qui tu étais, et ce que tu éprouves à son égard, sans doute ne t'aurait-il pas approché à moins de trois mètres. Tu gigotes sur ton siège, tentant tant bien que mal de contenir ta poussée de colère, mais le chauve ne te facilite pas la tâche. Il insiste. Persiste. Son contact devient comme brûlant. Et alors que tu étais sur le point de te saisir de son bras pour l'attirer violemment vers toi, ses pas se dérobent, pour filer vers Flash et Green Lantern, victime du même numéro risible. Tant pis. Ce n'est que partie remise. Comme tu t'y attendais, les questions fusent. Tous se sentent trahis, et exigent des réponses d'Atomica. Tu ne donnes pas cher de sa peau, bien que Diana vienne tout juste de t'interdire de l'exécuter. Un privilège qu'elle ne mérite pas. Elle est responsable de milliers de morts. Des milliers d'innocents qui ont été les dommages collatéraux de sa traitrise. Tu comprends le raisonnement de la Ligue, mais présentement, il t'est difficile de l'accepter. Parce que tu revois tous ces gens que tu as essayé de sauver. Et surtout, ceux que tu as comme abandonné. Un échec qui revient régulièrement, mais auquel il t'est difficile de t'accoutumer. On ne s'habitue jamais à perdre des vies. Si Atomica est un problème qui vous concerne tous, Cheetah en est un qui te concerne particulièrement. Tu t'efforces de ne pas lui prêter attention, et ça même quand elle menace de révéler qui tu es vraiment. Ils sont plusieurs ici à connaître ta véritable identité et le lien qui t'unie à Diana, mais du côté des mauvais, le secret révélé pourrait s'avérer dévastateur. S'ils venaient à l'apprendre, tu crains que certains aient l'idée de se servir de toi pour l'atteindre. Comme sait si bien le faire la panthère, et à qui tu adresses un regard assassin derrière le masque.

L'Anti-Monitor, un nom inconnu, mais une menace qui plane déjà au-dessus de vous. Très bien. Après Darkseid et le Syndicat, qu'est-ce que c'est encore ce truc ? Un nouvel être capable de détruire des planètes entière si personne ne l'arrête ? Ils n'ont donc plus rien d'original ? Si tu préfères prendre cette nouvelle sur le ton de la lassitude, c'est parce que sous le lasso, il n'y a que la vérité. Et cette peur que tu lis dans ses yeux, quand elle parle du destructeur de son monde, elle n'est pas feinte, elle est très réelle. Et de tout ce qu'elle a pu dire, c'est probablement le détail qui t'effraie le plus. Enfin, ça, et apprendre que le Luthor de leur monde est père de l'enfant de Superwoman. « Oh, bordel. » Vous n'avez pas envisagez ce scénario. La paternité était discuté entre Ultraman et Owlman, mais en aucun cas entre une tierce personne. Et soyons honnête, personne n'aurait misé sur Alexander Luthor. Epuisée, Atomica s'effondre après avoir livré ses secrets, et c'est à Diana de reprendre la parole. Vous n'avez pas encore eu le temps de digérer toutes ces informations qu'une contre-attaque est déjà de mise. Pas le choix. Non seulement il va falloir mettre hors état de nuire le Syndicat, mais également préparer une possible attaque de l'Anti-Monitor. Et c'est avec un serrement au cœur, que tu observes Diana. T'aurais aimé que votre enfant naisse dans un environnement loin de tous ces dangers. Mais il semblerait qu'il y ait toujours quelqu'un à combattre. Comme l'Hydre, coupez une tête et trois autres prendront sa place.

Lassé d'être assis, tu te lèves à ton tour, et te positionne juste derrière Luthor, tes mains posées sur ses frêles épaules. Et tu appuis, fort. « Je vous sens un peu tendu Luthor, vous devriez vous assoir. » Tu approuves la stratégie, attaquer sur tous les fronts afin d'éviter un regroupement. A vous tous, alliés pour contrer une menace plus grande, vous avez vos chances de réussir. « Tout le monde ici a un rôle à jouer. Si chacun y met du sien, nous avons une chance de venir à bout du Syndicat. Désormais, nous avons plusieurs tours d'avance sur eux. C'est maintenant l'heure de tenter l'échec et mat. » Tu relâches la pression sur les épaules de Luthor, et croise les bras contre ton torse. L'espoir, c'est tout ce qu'il vous reste. Et maintes fois il est parvenu à vous sortir des situations les plus compromises. Alors toi, tu y crois dur comme fer. Tu n'as pas le choix. Tu auras bientôt une petite fille à protéger, et t'aimerais lui offrir un monde plus serein, à défaut d'être plus beau. Oh ! Les Olympiens ! Voilà de quoi équilibrer encore plus la balance. Et le rire moqueur que tu laisses échapper est bien destiné à Luthor. Le voilà maintenant dans le collimateur de Zeus, situation très peu enviable. Même si Diana ne le voit pas, tu sais qu'elle devinera que derrière le masque rouge se dessine un sourire ravi et satisfait.
AVENGEDINCHAINS

_________________
just because we do bad things does not mean we are bad people



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


super villain

Messages : 838
Date d'inscription : 30/03/2017
Face Identity : Kevin Spacey
Crédits : Oba Seb

Age du personnage : 50 ans
Ville : Metropolis
Profession : Président des USA, Directeur de la société Lexcorp
Affiliation : Crime organisé de Lex Luthor, Injustice League
Compétences/Capacités :

-Chef d'état des USA: influence les actions des autorités (CIA, FBI, US Army)

-Ressources matérielles et financières de la société Lexcorp

-Réseau de sbires, d'employés et de criminels en tout genre

-Technologies d'avant-garde dans les domaines de la cybernétique

-Détenteur de la majorité de la kryptonite présente sur terre

-Possède une armure de combat high-tec, capable de contrer Superman en duel

Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Lun 18 Déc - 18:09




You can't save the world alone
event

Malgré les avanies de Constantine, le propriétaire des lieux qui lui fit comprendre son point de vue quand à l'usage de son cigare, et malgré la réplique désobligeante du Flash qui n'appréciait pas la main de Luthor posé sur son épaule, le milliardaire garda sa cordialité de façade. Toujours avec cette expression collée sur son visage, celle du type qui avait l'air de ne pas y toucher. L’œil à l’affût, Luthor scruta les uns et les autres, jaugeant les réactions face au cas d'Atomica. Batman fut sans doutes celui qui provoqua le plus de méfiance chez le patron de la Lexcorp. Lorsque la chauve-souris lui demanda si sa société  pouvait engager des ressources spatiales dans une initiative pour ramener la lune dans son orbite naturelle, Lex acquiesça de la tête silencieusement. Il fulmina intérieurement. Le maudit justicier de Gotham se portait garant du soutien de Wayne Enterprise dans cette affaire. La simple idée que cet indolent de pisse-vinaigre de Bruce Wayne, ait des liens étroit dans l'ombre avec ces méta-humains comme Batman ou un autre du même acabit le fit rager. Luthor ambitionnait depuis des lustres de faire tomber son principal concurrent, et il réalisait que des justiciers malavisés risquaient d'entraver ses projets, le jour où il s'en prendrait vraiment au médiocre rejeton Wayne.

Luthor écouta les propos d'Atomica, et au fur et à mesure, abandonna son masque de circonstance, effaré par ce qu'il entendait. La simple évocation de cet « anti-monitor » le crispa. Encore une entité cosmique capable de détruire des mondes. Après Darkseid, une nouvelle engeance. Les méta-humains de ce monde avaient déjà souffert pour repousser le tyran d'Apokolips. Et ils n'avaient pas su répondre par une défense résolue lorsque le Syndicat du Crime avait dévasté Metropolis. La victoire contre le Syndicat était déjà incertaine. Alors comment survivre lorsque cet anti-monitor tournerait son regard et sa puissance néfaste vers la terre ? La relique évoquée, « la Boîte de Pandore » attira aussi l'attention de Luthor. Encore un artefact magique. L'homme de science qu'il était, croyait pouvoir résoudre toute menace technologique et rationnelle, par n'importe quelle astuce ou contre-attaque sortit tout droit de ses laboratoires Lexcorp. Mais face à une menace occulte, il devait bien se reconnaître impuissant. En entrant dans cette salle pour cette rencontre clandestine, Luthor avait marché comme en territoire conquis. Maintenant il se sentait dépassé par la situation. Il fut complètement achevé en découvrant que non seulement il existait un double maléfique de lui-même, qui disposait de super-pouvoirs, mais qu'en plus il était le géniteur de l'enfant à naître de Superwoman. Luthor serra ses poings. Il jalousait tout à coup son double. Il existait quelque part un Luthor qui disposait de ces pouvoirs méta-humains qu'il convoitait depuis toujours. Il y avait quelque part un Luthor qui existait, celui qu'il avait toujours rêvé d'être. Il serrait ses deux poings avec une nervosité qui aurait suffit à alimenter toute une armée. Il imaginait déjà à quoi ressemblerait l'enfant de Superwoman. Lui même avait déjà eut un enfant, qui était mort au début de l'année. Personne ne le savait dans cette pièce à part Wonder Woman. Luthor ne pu s'empêcher de lui jeter un regard en coin, à s'interroger. Est-ce que l'amazone l'avait révélé aux autres membres de sa ligue ?

Les mains du Red Hood s'abattirent sur ses épaules. Luthor tressaillit. Ses poings se rouvrirent aussitôt. Il les contempla. Il avait serré ses mains tellement fort, que ses ongles lui étaient rentrés dans les paumes, laissant des écorchures au passage. C'est avec un air absent que Lex suivit la consigne du Red Hood et s'assit. Il desserra sa cravate. Ses pensées ne pouvaient échapper à l'image qu'il se faisait de son double maléfique. Et surtout à l'enfant à venir de Superwoman. L'évocation de Zeus lui passa carrément au dessus de la tête, tant il n'arrivait pas à faire abstraction de ceci : il y avait à nouveau un enfant de lui dans ce monde. Pas vraiment de lui, plutôt de son double néfaste. Mais il y en avait un. L'amazone annonça sa ferme attention de chercher à nouveau l'épreuve de force contre leurs ennemis. Luthor sans doutes à la surprise générale de l'assistance, ne répondit pas ensuite pour parler tactique et stratégie dans l'affrontement à venir. Il parla uniquement pour s'enquérir de la future progéniture de Superwoman. Il parla sans adopter son ton narquois et mesquin habituel. Il parla sur le ton d'un humaniste qui s'inquiétait sincèrement pour un enfant. Il lança à toute l'assistance :

« Et quand ça sera fini, qu'est-ce que vous comptez faire de l'enfant à naître de Superwoman ? »

Il y avait une note si vulnérable et inattendu dans la voix du chauve, que pour une fois, on aurait pu se surprendre à éprouver à l'encontre de Lex un sentiment qu'on avait jamais ressentit pour lui jusqu'ici : de la pitié.

Fiche codée par NyxBanana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


hero of earth

Messages : 877
Date d'inscription : 06/10/2017
Face Identity : Sophie Roxy Turner
Crédits : CelticAddiction && Tumblr && renegade.

Age du personnage : 24 ans
Ville : Star City
Profession : Leader des Teen Titans ⚔ Etudiante en Histoire & Civilisations Anciennes
Affiliation : Teen Titans
Compétences/Capacités :

Absorption des rayons solaires et des radiations UV
⚔️ Projection de différentes starbolts
⚔️ Agilité, force, résistance et rapidité surhumaines
⚔️ Linguiste innée avec assimilation par le toucher
⚔️ Experte du combat au corps à corps
⚔️ Vol en atmosphère et dans l'espace

Situation Maritale : Alors, ça, ça reste toujours un sujet particulier avec elle ...









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mer 20 Déc - 0:17

you can't save the world alone
We are heroes
in the darkest times


La Ligue valait mieux qu'eux ... Koriand'r ne donnerait pas tort à Diana. C’était en tout cas l’une des premières choses qu’elle avait dû apprendre, en commençant sa vie sur Terre. Désintégrer son ennemi, sans aucune forme de jugement, ça se rangeait dans la catégorie des choses à ne pas faire, ici, sur Terre. Tout en étant parfois de ces choses que Koriand'r regrettait quelque peu de devoir laisser derrière elle. Après tout, cela ne faisait guère que 5 ans qu'elle évoluait sur cette Terre. Mais c'était officiel depuis ses 18 ans : elle avait passé plus de temps loin de Tamaran plutôt que chez elle. Et ce triste anniversaire, si l'on pouvait parler d'un anniversaire, elle avait l'avait fêtée, enchaînée, et torturée, soumise à des salves de radiation ... La Terre, ce n'était pas chez elle, techniquement, mais elle s'y était créé un cocon, en quelque sorte, et on lui avait offert un foyer. Alors, la Terre, elle le défendrait, dusse-t-elle en mourir, et il ne lui viendrait donc jamais à l'idée d'essayer de la détruire. Mais, dans le fond, peut-être que ce besoin de se réfugier ailleurs, quand on ne pouvait plus vivre chez soi, c'était quelque chose qui résonnait un peu en elle. En tout cas, elle avait la réponse à sa question : pernicieusement, Atomica avait intégré ce monde en s'infiltrant à travers une brèche. Ou comment faire son entrée par la toute petite porte, comme diraient les humains. Elle, elle avait fait les choses en grand, de son temps, et cela avait même fait un gros trou dans le bitume ... Là, les choses étaient bien différentes, et il en allait tout autrement. Par-delà sa propre vie, c'était l'équilibre sur Terre qui était menacé. Et ça, ce n'était juste pas possible. Pas possible du tout. Brusquement, les paroles de Martin Niemöller lui revinrent. Pas qu'elle l'ait connu personnellement, mais elle avait lu quelque chose le concernant. Comme l'aveu d'un échec, celui d'avoir laissé le Mal Incarné de l'époque se saisir de toutes ces personnes auxquelles lui n'appartenait pas, jusqu'à ce qu'on vienne pour lui et qu'il ne reste plus personne d'encore présent pour protester ou pour le défendre ...

Son propre monde avait été soumis, et elle ne laisserait pas une telle chose arriver également à la Terre. Cela allait bien au-delà de tout ce que pouvait comprendre ses alliés à son sujet, bien au-delà de tout ce qu'ils pouvaient penser pressentir, la concernant. Elle ne laisserait tout simplement pas une telle chose se produire ici, c'était impossible. Elle ne trembla pas, et son regard, fixé sur Atomica, comme si elle tentait de la désintégrer, ne vacilla pas. Elle ne prit pas peur face à ses paroles, mais peut-être aurait-elle dû. Elle voulait juste s'accrocher à la certitude que la détenue se méprenait, qu'elle ne savait pas tout. La concernant, par exemple, ce qui devait bien dire qu'il était encore possible de garder certaines choses secrètes et que, donc, elle n'était peut-être pas la seule dans ce cas. Ce qui signifierait que toutes leurs cartouches n'avaient pas été éventées, quelque chose comme ça. Et puis Atomica tomba, chuta. Pas si forte que ça, finalement ... Ou peut-être que Koriand'r manifestait simplement là un soupçon de mauvaise foi. Mais, quand même, elle, elle avait tenu. Pendant 8 ans. Son attention se dirigea alors naturellement vers Diana. Et si, pour l'instant, d'elle-même, elle n'avait pas de plan, surtout parce qu'elle ne pouvait présumer de ses forces, dans les circonstances actuelles, cela ne l'empêchait pas d'adresser un regard à ceux qui pourraient la regarder eux aussi. Avant d’acquiescer aux paroles de Red Hood.
    « Vous pouvez compter sur les Teen Titans. » Non, elle ne les convoquait pas avant pour faire le point concernant leur avis à eux, et, non, il n'y avait pas de conciliabule. Elle décidait, car, en tant que leur Leader, elle en avait tout à fait le droit. Et qu'elle le pouvait, et le devait, présentement. « Vous pouvez compter sur les Teen Titans, et sur moi aussi. » Quant à la question de cet enfant ... Ce n'était pas que cela ne faisait ni chaud ni froid à la jeune femme, parce que même si la future mère ne méritait que la mort à ses yeux, ce nourrisson était innocent, lui. Mais, quand même, ce n'était pas la priorité, n'est-ce pas ? « Luthor, ne devriez-vous pas plutôt auparavant vous enquérir de ce que vous pouvez faire pour participe efficacement à la coalition se mettant en place ? Cet enfant ne doit pas naître dans l'immédiat, à ce que j'en sais. Et il serait fort surprenant que Superwoman nous laisse décider de quoi que ce soit le concernant tant qu'elle n'aura pas accouché ! Et même après, d'ailleurs, mais c'est une autre histoire. »
Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mer 20 Déc - 18:11


    Après de multiples questions et interrogations, la vérité fut annoncée. Une traitresse était parmi eux et son identité était Atomica. Le roi atlante ne s’était clairement pas attendu à une telle révélation, mais au moins, avec le lasso, ils pourraient avoir des réponses. De son côté, il voulait savoir ce que le syndicat avait volé. Si certains artefacts étaient en leur possession, il serait plus difficile que prévu de pouvoir les battre. Attendant alors que Rhonda réponde à chaque question, il nota mentalement certaines réponses plus que d’autres. Puis, elle parla d’un Il, un certain Anti-Monitor. Rien ne lui vint à l’esprit. Il avait réussi à mémoriser un tas d’informations concernant Atlantis, mais visiblement leur univers n’avait jamais entendu parler d’un tel individu. Il irait faire de nouvelles recherches dès qu’il retournerait chez lui. Peut-être que les plus anciens pourraient l’aider sur le sujet. Ca serait clairement un plus si cela était possible. Encore une fois il fut question de mort et de dévastation. Laissant échapper un soupire, Arthur devait admettre qu’il en avait plus qu’assez que des êtres venus d’ailleurs décident de s’installer chez eux en tuant tout le monde. Pourquoi ne pas prendre exemple sur Superman. Lui aussi venait d’ailleurs, mais il avait tout fait pour s’intégrer. Mais bon, tout le monde ne pouvait pas être bon et gentil. C’est ainsi que le regard d’Arthur se reposa sur Rhonda qui lui parlerait directement pour répondre à la question qu’il lui avait posé précédemment.

    Quand elle parla du trident, Arthur serra les dents. Ils voulaient tout sur un plateau d’argent, mais ils ne semblaient pas savoir à qui ils avaient à faire. Gardant son attention sur la prisonnière, il l’écouta alors parler d’un second Luthor. Comment s’ils n’en avaient pas assez avec un. Mais il ne pû s’empêcher de hausser un sourcil quand il comprit que l’enfant de Superwoman était également celui du second Luthor. Une information forte intéressante et qui allait pouvoir jouer en leur faveur. Mais au bout d’un moment Rhonda n’eut plus de force. Une fois cette dernière en dehors de la place sous bonne garde, Arthur tourna la tête vers Diana qui reprenait la parole. Il allait falloir être rapide et précis dans les attaques à venir. Attentif à chaque parole prononcée, Arthur fut content de savoir que l’Olympe serait avec eux. Mais aux paroles de Lex, le roi atlante devait avouer qu’il pouvait comprendre pourquoi il voulait une réponse. Jetant un œil vers Mera, il resta silencieux, mais il savait qu’elle comprendrait pourquoi ce regard. Quelques temps plus tôt, ils avaient parlés de la possibilité d’avoir un enfant, mais la peur d’Arthur était que leurs ennemis s’en prennent à Mera et à leur futur enfant. Des gens de la surface ou des atlantes mécontents ou Orm ou Black Manta … Bref, ça faisait beaucoup de monde, donc il pouvait comprendre la question du chauve. Pourtant Diana avait précisé qu’il ne mettrait pas la main sur l’enfant et Kory vint expliquer qu’il devrait plutôt songer aux combats à venir. Arthur posa alors son regard sur Lex.

    Une fois Superwoman captive, son enfant sera en sécurité. Personne ne s’en prendra à lui.

    Même s’il n’appréciait pas son interlocuteur, ça ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas comprendre ce qu’il ressentait. D’ailleurs, il fixa un peu Jason qui était près pour lui faire comprendre qu’il prendrait aussi soin de son futur bébé à lui et son épouse sur le champ de bataille. Il savait qu’il était sans doute trop protecteur parfois, mais c’était plus fort que lui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Ven 29 Déc - 0:28

You can't save the world alone
Injustice League, Justice League &
Young Justice
Alone we can do so little; together we can do so much
••••

Barry avait suffisamment vu le Lasso de Vérité à l'oeuvre pour savoir que Rhonda ne mettrait pas bien longtemps avant de leur déballer tout ce qu'ils souhaitaient savoir. Il grimaça néanmoins malgré lui en la voyant lutter de toute ses forces pour ne pas céder. Il n'avait jamais aimé voir des gens souffrir ses yeux, qu'ils soient innocents ou coupables. Flash aurait voulu qu'il y ait un autre moyen de lui soutirer un maximum d'informations. La question de Luthor est la première à trouver sa réponse. Le Syndicat  du Crime n'avait pas débarqué sur leur Terre par simple plaisir, ils avaient fui une menace que même eux n'avaient pas pu neutraliser. Un individu, seul, était parvenu à réduire leur monde à néant. L'Anti-Monitor. Un nom dont il entendrait probablement parler dans le futur. Le plus tard possible, espérait le coureur. Entre cette révélation et celle qui suivit, l’Éclair manqua de tomber de sa chaise. Ils avaient emmené avec eux un double du directeur de LexCorp. Un double muni de pouvoirs, qui plus est. Leur propre Lex représentait déjà un énorme danger alors qu'il n'était qu'un simple humain. Il y avait donc toutes les raisons de s'inquiéter s'il en existait un autre comme lui, mais avec des capacités hors du commun. Cerise sur le gâteau, ce même Luthor était aussi le père de l'enfant que Superwoman portait dans son ventre. Un détail qui serait forcément d'une grande importance dans leur lutte à venir. Barry pencha légèrement la tête sur le côté suite à une autre de ses déclarations, celle où elle leur expliquait les avoir observé sans qu'ils ne le sachent et tout savoir à leur sujet maintenant, se demandant bien comment leurs opposants comptaient utiliser ce qu'ils avaient découvert.

Le sprinteur suivit le départ de celle qui s'était faite passée pour sa coéquipière du regard, sa trahison lui restait encore en travers de la gorge. Il trouverait un autre moment pour se lamenter néanmoins. Tout n'était pas perdu. Ils venaient de recevoir un grand nombre d'informations concernant leurs adversaires, il valait mieux ne pas perdre de temps à se plaindre et commencer dès maintenant à planifier une stratégie qui leur permettrait de les prendre à revers. Trois points avaient déjà été soulevés par Diana, tout aussi essentiels les uns que les autres. Il fallait tout d'abord déplacer la Lune, la remettre à sa place pour que leur planète retrouve sa stabilité. Cela nécessiterait par contre de tenir Ultraman à l'écart tout au long de leur entreprise. Ensuite, ils devaient profiter de la connexion que Superwoman partageait avec le Kryptonien maléfique, Owlman et l'autre Lex Luthor afin de faire pression sur ceux-ci. Même si le Syndicat était le premier danger auxquels ils étaient confrontés, la déclaration d'Atomica leur permettait de déjà prévoir la prochaine menace qu'était ce fameux Anti-Monitor. Pour cela, les connaissances de l'équivalent de Batman et la bague de Power Ring étaient requises. Trois attaques simultanées donc. « Owlman, Superwoman et Ultraman semblent être les têtes pensantes du Syndicat. Cependant, je ne pense pas que nous devrions négliger le reste  de l'équipe pour autant. » En faisant tomber la Trinité de l'autre Terre, leurs ennemis se verraient forcément affaiblis et déstabilisés. Mais c'est souvent lorsque les sbires sont perdus qu'ils deviennent le plus dangereux, car il n'y a plus personne pour les guider ou les tenir en laisse. Rhonda et Sea King ne représentaient plus un quelconque problème pour eux, mais qu'en était-il des autres ? « Atomica ne nous a révélés aucune information sur Johnny Quick et Deathstorm. »


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Dim 31 Déc - 11:08

you can't save the world alone
CASSANDRA
& LA JUSTICE LEAGUE
& L'INJUSTEACE LEAGUE




Le sang de Cassandra se gela dans ses veines lorsque les griffes de Cheetah effleurèrent son épaule avant de s’y poser, presque naturellement. Elle n’aimait pas savoir la féline si proche, parce qu’elle connaissait parfaitement le danger qu’elle représentait. Instinctivement, sa poigne se resserra autour du lasso de souffrances, cherchant à laisser l’artefact se nourrir de sa rage. L’absorber pour garder le calme. Elle savait que c’était peine perdue, mais ça ne l’empêchait pas d’y trouver un certain réconfort, même factice. Les mots de Cheetah n’étaient, finalement, pas aussi menaçants qu’à l’accoutumée. Il y avait toujours ce feulement dans le timbre de sa voix, ce grondement lointain qui disait que sous la cordialité qu’elle affichait, elle demeurait un prédateur – mais c’était tout, et quelque part, ses paroles rassurèrent Wonder Girl. Elle fut toutefois plus soulagée de voir sa silhouette gracieuse s’éloigner, et reporta son attention vers Flash, puis Batman. Après quelques questions supplémentaires, Diana raffermit sa prise autour d’Atomica qui commença, péniblement, à dévoiler des secrets que personne n’aurait été en mesure d’imaginer.

Des termes comme l’Anti-monitor, ou la fin de leur Terre marquèrent la mémoire de Cassie. Auraient-ils cédé à la même noirceur si leur monde avait été en proie à un ennemi impossible à battre ? Car c’était ce qu’ils semblaient penser, tout le Syndicat avait fui face à lui. Taraudée par cette pensée, elle faillit manquer la dernière révélation de Rhonda concernant l’identité du père de l’enfant. Le lasso encerclant entre ses doigts brilla légèrement plus fort. Elle le dissimula sous la table, ne souhaitant pas attirer l’attention sur le brusque excès de colère la submergeant. Un autre Luthor, plus dangereux encore que le leur ? Qui viendrait récupérer ce bébé ? Ses lèvres se pincèrent jusqu’à former une ligne blanchâtre, seul mouvement sur son visage trahissant ses pensées. Lorsqu’Atomica perdit conscience, le regard de Wonder Girl s’arracha enfin à elle pour dévisager toutes les autres personnes présentes – s’arrêtant, brièvement, sur son aînée. Elle perçu le mouvement de l’Amazone vers la paume de sa main, probablement blessée par l’utilisation du lasso, mais sut se focaliser sur sa déclaration ferme. Il était temps qu’ils s’unissent tous pour montrer au Syndicat qu’ils auraient dû opter pour une autre Terre. Ironiquement, Cassie songea que s’ils avaient demandé asile au lieu de simplement les attaquer, toute cette affaire aurait pu tourner bien différemment.

A ses côtés, Jason lâcha un juron, quittant finalement son siège et le regard de Wonder Girl s’assombrit. Les Olympiens aideraient : elle ne savait pas si c’était une formidable bonne nouvelle ou un problème de plus dans leur situation difficile. Elle ne cracherait pas sur une paire de bras supplémentaires, néanmoins elle savait l’affrontement ne pourrait réellement être mené que par eux. A la fin, ce serait à eux de remporter la victoire. L’intervention des Dieux serait déterminante, bénéfique, mais ils ne le feraient pas simplement pour sauver l’Humanité – et ce serait probablement l’une des rares fois qu’ils se mettraient tous d’accord pour intervenir, également. Cassie n’aimait pas l’idée de se reposer sur Zeus, principalement parce qu’elle ne l’avait jamais fait jusqu’à présent, aussi parce qu’elle ne savait pas à quoi s’attendre de sa part. De leur part à tous. Arès serait-il de la partie ? Sûrement. Le Dieu de la Guerre ne resterait pas en retrait, s’il le pouvait. Red Hood continua sa traversée jusqu’à atteindre Lex, de l’autre côté de la table, enserrant ses épaules avec une force qui se devinait aisément à travers le geste. En d’autres circonstances, Luthor aurait fait un trait d’esprit, mais son regard ne brillait plus aussi intensément. Cassandra le scruta, sourcils froncés, jusqu’à ce qu’il pose une unique question d’une voix blanche. A des lieux de celle qu’elle lui connaissait. Qu’allaient-ils faire de l’enfant ?

Wonder Girl n’était pas très emballée par l’idée de prendre en otage quelqu’un, fusse-t-elle Superwoman – une question de principe, cela ne ressemblait pas au comportement d’un héros dans le fond. Elle comprenait toutefois la nécessité de ce moyen de pression et elle savait que jamais Diana ne l’aurait suggéré si elle avait eu une autre solution à l’esprit. Remettre le Soleil en place pour permettre à Starfire ou encore à Superman de se battre à nouveau. Mettre en échec Owlman. Récupérer la bague de Power Ring. Battre enfin Ultraman. Si sur le papier, cela semblait facile, ce n’était absolument pas le cas. Koriand’r assura le soutien des Teen Titans, ce à quoi Cassie fit écho d’un hochement de tête, laissant loisir à Red Robin de confirmer la présence de la Young Justice verbalement s’il le souhaitait. C’était évident. Nul ne reculerait devant cette menace. Dussent-ils y laisser la vie.

La voix grave d’Arthur résonna alors, répondant directement à la question de Lex. En sécurité. C’était un bien grand mot, finalement, maintenant qu’ils savaient ce que leurs alter-ego fuyaient. Maintenant qu’ils savaient que quelque part, un autre Luthor viendrait réclamer l’enfant. Elle aurait aimé dire que ce bébé aurait le choix, l’opportunité de devenir quelqu’un d’autre que ses parents, mais elle garda le silence. Qui pouvait réellement s’avancer sur la question ? « Cela ne sert à rien de s’avancer. Nous devons déjà la capturer, et ce n’est même pas la partie facile du plan. » Wonder Girl secoua la tête, la mine sombre, se redressant finalement à son tour pour faire quelques pas. A croire qu’ils avaient tous la bougeotte – et c’était compréhensible, vu la tension générée par les aveux d’Atomica. Elle songea à se poster auprès de Diana, pour lui démontrer son soutien, mais elle craignait d’attirer une nouvelle fois l’attention de Cheetah. L’intervention du Flash cristallisait ses propres craintes. S’ils éliminaient les têtes pensantes, cela ne balayait pas pour autant la menace. Son armure cliqueta lorsqu’elle se dirigea vers Barry et Hal, s’arrêtant entre leurs sièges. « J’ai vu les effets du passage de Deathstorm, à Boston, peu de temps après Metropolis. Je sais que ce n’est qu’une goutte de plus dans un vase qui déborde déjà, mais ce serait une erreur de les négliger simplement parce qu’ils ne font pas partie du trio de tête. » Une erreur qu’ils ne commettraient pas, parce qu’elle se doutait que Batman, Wonder Woman et les autres la considéraient déjà. « Si l’on veut abattre une hydre, il faut couper toutes ses têtes : c’est le seul moyen d’éradiquer ce genre de menace. » Elle s’exprimait d’une voix posée, mais ses prunelles reflétaient son état d’esprit. Dures comme l’acier. Orageuses.

Wonder Girl laissa par la suite la parole aux autres, reculant même d’un pas pour signifier qu’elle n’avait plus rien à ajouter. Elle profita de ce retrait pour passer une main, légère, sur le lasso à sa taille. Ce besoin intempestif de savoir l’arme à portée n’était pas réellement naturel, mais toute cette situation l’était encore moins. Elle n’avait jamais eu autant d’adversaires potentiels face à elle. Malgré toute sa volonté de leur octroyer le bénéfice du doute, au moins pour l’affrontement à venir, son corps tout entier restait focalisé sur cette méfiance qu’ils lui inspiraient. Appelons ça l’instinct de survie. Elle croisa le regard du Green Lantern à ses côtés. En d’autres circonstances, peut-être que ces yeux auraient pu éveiller quelques souvenirs en elle, mais pas ici – pas alors qu’ils avaient perdu toute couleur. Tout ce qu’elle y perçu, c’était un reflet de sa colère, de sa défiance. Ses lèvres s’étirèrent machinalement, juste assez pour soulever un coin de sa bouche. Une partie d’elle était soulagée de constater qu’elle n’était pas la seule à être sur les nerfs. « Une nouvelle occasion de démontrer que la volonté est plus forte que la peur, pas vrai ? » Cassie baissa la voix de façon à ce que ses mots ne soient perçus que par Hal et le speester. Haut les cœurs… Ce n’était tout de même pas comme s’ils allaient mourir dès le prochain affrontement, n’est-ce pas ? Il fallait garder espoir. Il le fallait, ou tout le reste n’aurait plus d’importance. Pour le moment, tout ce qu'ils pouvaient faire, c'était gérer la menace représentée par le Syndicat. L'autre Luthor viendrait. L'Anti-Monitor menacerait leur univers. Mais ce n'était pas encore le cas. Et Wonder Girl préférait agir sur ce qu'elle pouvait plutôt que se recroqueviller dans l'ombre de croquemitaines absents. Le temps de la peur viendrait sans doute. Pas cette fois.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar


hero of earth

Messages : 460
Date d'inscription : 16/03/2017
Face Identity : Ben Affleck
Crédits : Eden Memories

Age du personnage : 44 ans
Ville : Gotham
Profession : Miliardaire le jour, justicier la nuit.
Affiliation : Justice League
Compétences/Capacités : I'm Batman ! (quoi ça justifie pas tout ?)

Expertises Expert dans le camouflage, les art martiaux et diverses techniques de combat au corps à corps, expert de la voltige que ça soit au bout d'un filin ou à bord de l'un de ses gadgets.

James Bond Dispose d'une grande quantité de gadgets via sa fortune. Beaucoup sont cachés dans sa ceinture, notamment des antidotes (au gaz du Joker et de l'épouvantail), des explosifs, et j'en passe. Il a également au sein de son masque un moyen de communiquer avec la cave, moyen de communication codé évidemment, et un masque à gaz incorporé. Bien sûr il peut aussi compter sur sa bat-mobile répondant à ses ordres à distance.

Mentalist Maîtrise ses phobies et peurs. D'une grande méfiance. Toujours un coup d'avance. Le plus grand détective du monde. Fin stratège.

Mr Robot Grande affinité avec les machines et particulièrement les ordinateurs. Parfois trop selon ses proches.


Situation Maritale : Eternel célibataire, il a une relation complexe avec Selina Kyle. Bien que n'ayant jamais été marié, il a toutefois un enfant avec Talia, Damian Wayne et des enfants adoptés (Richard et Jason). Pour un célibataire, il a le sens de la famille.









MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   Mer 3 Jan - 18:22

you can't save the world alone
We are heroes
in the darkest times


Flash soulevait un bon point, il ne fallait négliger les autres membres de l’équipe tout aussi puissant si ce n’est plus. Batman observa la tablée autour de lui. Tous avaient besoin qu’on les rassure, mais aussi qu’on leur montre l’étendue de la menace. Il laisserait le soin à Superman de faire le discourt de motivation à l’équipe et à Diana la force de les persuader d’aller au combat en dépit de leur peur et de leurs doutes. Il avait toujours été là pour montrer les failles, pour dévoiler les parties obscures qu’on préfère ignorer. C’était le rôle qu’il occupait le mieux et cela ne le dérangeait pas d’être celui qui vient avec les mauvaises nouvelles. «  Flash a raison, il ne faut pas sous estimer le reste de l’équipe. L’anneau de Power Ring n’agit pas comme celui des Green Lanterne, c’est une force néfaste qui aspire les âmes de ceux qui les portent. Je ne fais là qu’une supposition mais basée sur une observation détaillée de son détenteur. L’anneau détruit celui qui le porte au même titre qu’un démon prenant possession d’un corps. » fait-il en regardant l’équipe des Teen Titan espérant qu’ils pourront mieux comprendre ainsi son effet puis son regard se posa sur Hal. «  Mais comme Johnny Quick, ils restent nos doubles inversés. » son regard se posa sur Flash.

«  Tout ce qui fait de toi un héros, semble être totalement l’inverse chez lui. En revanche je n’ai pu obtenir d’information sur ses points faibles, j’imagine qu’ils sont les mêmes que les tiens, Flash. » Batman avait observé avec soin tous les membres de l’équipe mais Owlman était celui qui lui rendait le plus souvent visite, celui qui le questionnait à longueur de journée alors que Quick comme Power Ring paraissaient occupée à suivre les indications de Owlman. Il ne les voyait passé qu’en éclair, et la chose était d’autant plus vraie pour Quick. «  De même, je n’ai pas pu véritablement en savoir plus sur Sea King. Il est vraisemblable qu’il te ressemble beaucoup, Aquaman. » Si Arthur avait abandonné toute idée d’alliance entre l’Atlantide et l’humanité, si son cœur s’était rempli de haine au lieu d’espoir, mais il y avait beaucoup de différence entre eux et leurs versions diaboliques basées sur des si. C’était là tout ce qui constituait une réalité alternative, une dimension parallèle. Si la théorie était facile à comprendre, accepter la réalité était plus complexe. Pour le moment ils devaient les combattre.
Trouver leurs points faibles et les exploiter, c’était le plus important.

«  Quand à Deathstorm il peut faire autant de dégâts que Ultraman. C’est un génie scientifique qui a expérimenté sur son corps. Il détient ses pouvoirs de ses expérimentations mais avec l’aide du syndicat autant vous dire qu’elles n’ont eut aucune limite. J’ai cru comprendre qu’il communiquait avec le reste de l’équipe par télépathie. Il a également la faculté de contrôler ses particules, si nous pouvions altérer son contrôle sur sa phisionomie… ou simplement interférer. » ajouta-t-il en regardant tour à tour Lex Luthor et le Limier martien qui détenaient plus de capacités à le contrer que lui-même. Wayne Industrie n’avait jamais chercher à créer des surhommes. Hugo Strange pourrait détenir les réponses mais Batman n’avait aucune envie de le voir siéger à cette table.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE   

Revenir en haut Aller en bas
 
YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞
» Soran G. Kenway - I will save the world with you
» Who's gonna save the world tonight ? - KALY
» [COURS STRATÉGIE] Save the world.
» Let's save the world together, okay? PV. Cameron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: limbo :: archives :: les rps terminés-