AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Give me back my life [RYLEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


authorities

Messages : 194
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Give me back my life [RYLEE]   Dim 12 Aoû - 19:57

Give me back my lifeUn rayon de soleil venait chatouiller ses paupières closes, il n'avait pas envie de les ouvrir déjà. La nuit avait un peu trop courte et il voulait pouvoir profiter encore quelques minutes d'un sommeil bien mérité. Se tournant pour que ce foutu soleil arrête de l'emmerder, il rencontra le corps chaud d'une femme et en fût surpris. Parce qu'il ne se souvenait pas d'avoir levé qui que ce soit, ni d'avoir eu la visite de Rylee pour la nuit. Ils avaient été tous claqués par la dernière arrestation en date et n'avaient rêvés que de leur lit... alors qui est-ce que ça pouvait bien être. Les longs cheveux dans lesquels son nez s'était retrouvé incrusté ne lui disaient vraiment rien, l'odeur pourtant lui était vaguement familière, mais ce n'était pas un corps qu'il semblait connaître. Se redressant dans le lit pour tenter de comprendre où il se trouvait, il remarqua que sa vue semblait avoir baissé. Fronçant les sourcils, il se passa les deux mains sur le visage pour tenter de se sortir un peu de l'état de somnolence dans lequel il se trouvait encore pour se réveiller.

Il ne reconnaissait pas l'endroit où il se trouvait, enfin de ce qu'il en voyait. Il n'était pas à bord de Mojo c'était certains, putain mais qu'est-ce qu'il avait encore foutu cette nuit? Il s'était fait rencardé sur le chemin du retour et avait suivi une nana sans réfléchir plus loin? Est-ce que c'était vraiment sa façon de faire? Seulement s'il avait bu un verre de trop, pas à cause de la fatigue...

Un bruit venant du couloir le surpris, une sorte de cavalcade de deux éléphants en short court. Merde, il n’avait quand même pas atterrit dans le lit d'une femme mariée et mère en plus de ça? Ça serait le pompon! Il tenta de sortir du lit en vitesse, mais la porte s'ouvrit à la volée et il se rendit compte, un peu rassuré qu'au moins, il n'était pas complètement à poil, mais qu'il avait un bas de pyjama.

Attendez une seconde...

Avant même de raccorder les wagons d'une façon ou d'une autre, les deux têtes blondes sautaient sur le lit sans attendre la permission des adultes.

- Papa! Papa! On a faim!
- Tu nous fais du bacon?

Papa? Ils parlaient à qui? C'était quand même pas un homme qui était dans ce foutu lit!?

Il remarqua pourtant bien vite que c'était lui que les mômes fixaient, comme s'ils attendaient une parole du messie. Il se frotta rapidement à nouveau le visage, comme pour tenter d'effacer l'image. Il devait rêver, c'était pas possible autrement.

- Euh... ce fût bien tout ce qui sorti un instant de ses lèvres, totalement pris au dépourvu.

- Mamaaannnn!! La plus jeune secouait alors le corps endormi à ses côtés sans plus de patience.

Ce qui ne manqua pas de réveiller, en conséquence, l'autre adulte, qui peut-être, aurait plus d'explication à lui fournir qu'il n'en trouvait. Même s'il voyait encore assez trouble, il reconnut pourtant, malgré la coupe, le visage de celle qui partageait son lit.

- Rylee? Bordel* mais c'est quoi ce délire!?
- Papa on ne jure pas!!
- Maman! Papa il a dit un gros mot!
- J’suis pas votre père! Lâcha-t-il alors presque sèchement sans y réfléchir plus que tant.

Et à voir la tronche des gamins, c'était comme s'ils n'en prenaient pas plus ombrage et lui tiraient la langue, tout en sautillant sur le lit. Que les adultes se bougent pour de bon.

Son regard un peu désemparé se porta sur son équipière, en espérant qu'elle aurait une réponse ou qu'une phrase lui permettrait de se sortir de ce cauchemar, parce que ça ne devait être que ça. Un rêve. Un putain de rêve!

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


authorities

Messages : 265
Date d'inscription : 27/07/2018
Face Identity : Noomi Rapace
Crédits : Balaclava - THANITH - Tumblr

Age du personnage : 41 ans
Ville : Gotham City
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD - Strike Team
Compétences/Capacités :

++ Fiche ++
++ Liens & rps ++
++ Téléphone ++



+ Compétence de base des flics.
+ Combat à mains nues (boxe).
+ Combat arme à feu.
+ Combat arme blanche (couteau).
+ Indics, contacts, informateurs.
+ Passionnée moto/voiture (mécano moto par passion)
Situation Maritale : Néante. Sa moto, ses clopes et un bon whisky. Pas besoin de plus.









MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   Ven 31 Aoû - 22:04

 
Bapt.ee
Give me back my life
« Hum… » Rylee ne dort pas beaucoup mais quand elle dort elle dort. La seule chose qui peut la réveiller c’est la vibration de son téléphone, auquel cas elle se lève d’un bond et est prête à partir travailler, ou l’odeur d’un bon café. Là il n’y a ni l’un ni l’autre donc aucune chance qu’elle ouvre un œil même si ça bouge à côté d’elle. Elle ne souvient pas avoir couché avec quelqu’un la veille mais elle a peut être trop bu, ce qui ne serait pas une nouveauté pour elle. D’un autre côté ils avaient quand même eu une putain de mission la veille donc c’était étrange. Bref ce n’est pas bien grave et elle se tourne sur le côté, chassant le rayon de soleil qui lui pique les yeux d’un petit mouvement de nez, comme si ça va tout changer. Elle se love contre son oreiller, toujours un sous sa tête et l’autre au creux de son ventre, habitude qu’elle a toujours eu, et commence à sombrer de nouveau dans le sommeil. Après tout l’homme qui est à ses côtés trouvera bien tout seul le chemin de la sortie et si elle est chez lui, eh bah il attendra qu’elle se réveille.

C’est le bruit effroyable que firent les mômes en dévalant le couloir pour arriver dans leur chambre qui va la faire râler. Elle se fait secouer, ne faisant pas trop attention à ce qu’on lui dit avant de papillonner des yeux et de bailler longuement en s’étirant. « Hum ? Eh bah faites lui mettre un sous dans le bocal comme d’habi… » Elle ouvre de grands yeux au même instant avant de se redresser un grand coup, manquant de faire tomber la petite fille qui est au dessus d’elle. Elle repousse les cheveux qu’elle a dans la figure du coup avant de finalement tout remettre devant en se rendant compte qu’elle a les cheveux longs et bruns. Mais… Qu’est ce que c’est que ce bordel ? Elle regarde JB qui semble tout aussi surpris qu’elle de toute cette histoire. « C’est une blague ou quoi ?! » « Quelle blague maman ? » demande le petit garçon avant de se coller à elle. Elle n’en a pas l’habitude aussi elle se raidit et va pour repousser l’enfant un peu brutalement avant que l’image de son père faisant la même chose lui saute soudainement au visage et elle retient le geste. « Jb… On est où… Tin il va me falloir une clope là » « Maman ! Encore une pièce dans la boite ! Et c’est un billet si tu fumes ! » « Mais qui vous appris cette histoire de boite ! » « Bah Papi ! » « PAPI ???? » ne peut elle s’empêcher de s’écrier avant de se relever d’un coup. « Je t’assure que si c’est une blague de Marlon je le tue !! » va-t-elle faire à JB de très mauvais poils. « Tonton ? Bah non il n’est pas encore arrivé ! » « Tonton ?? » Mais c’est quoi cette histoire ??

Elle sort du lit d’un bond, manque de se prendre les pieds dans les jolis petits chaussons roses moumoutes qui sont sur son passage, prend la première chose qui lui passe sous la main sois une jolie robe de chambre satiné. Elle jure un grand coup avant de crier « OUI JE SAIS ! » à ses … enfants ??… part dans les couloirs, ouvrant les portes à la volée. Mais c’est quoi cette maison ???!! Elle finit par sortir dehors, prenant dans les bras le journal du matin et regardant autour d’elle, clairement décidé à faire bouffer ce journal à Marlon et surtout mais alors surtout gros bouts par gros bouts. Mais dehors on se contente de lui dire bonjour avec un grand sourire aussi elle rentre, s’appuyant contre la porte. « Cette histoire est délirante ! JB… On n’a pas encore été soumis à une drogue d’un quelconque débile profond de Gotham quand même ? C’est quoi ton dernier souvenir ?? » Va-t-elle faire en lançant le journal du jour à JB. « ON A FAIM !!!!! PAPA !! NOUS ON A FAIM ! » Elle regarde les mômes avant de regarder JB et se met à rire nerveusement avant de faire entre deux fous rires. « Allez papa, il est temps de faire à manger quand même voyons… » Non parce que bon puisqu’on en est à s’appeler Papa ou Maman on va continuer hein, juste histoire de rire. Son regard se pose sur des photos d’eux avec les enfants ce qui la calme tout de suite. Elle avec le petit garçon dans les bras bébé ou avec la petite fille. Puis les photos de baptême avec… les grands parents… « Là je vais avoir besoin d’un verre… » fait elle en prenant un cadre dans sa main et en voyant son père la prendre dans ses bras… Un revenant… Elle ouvre toutes les portes du grand placard de la salle à manger avant de trouver une bouteille de whisky et en sert deux verres. « Maman ! Laisses-en quand même ! Papy vient manger à midi et il aime son whisky » MA-GNI-FI-QUE. Il manque plus que cela… Elle va se resservir en fait…

Angel #6666cc
Andrew #669900


Dernière édition par Rylee Byrd le Lun 17 Sep - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 194
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   Sam 1 Sep - 18:24

Give me back my lifeA voir la première réaction de Rylee, JB sentit comme une sueur froide lui couler tout le long du dos. Avant que la réaction de compréhension ne se fasse voir. Là, il reconnaissait déjà beaucoup plus son équipière. Qui semblait - et il ne savait pas si c'était une bonne chose ou pas - tout autant surprise que lui. Il n'y avait bien que les deux gosses qui trouvaient tout cela normal. Sauf peut-être un peu la réaction de leurs parents, mais ils s'étaient couchés tard, cela paraissait donc finalement normal aux yeux des deux bambins qui n'avaient pas besoin de réfléchir comme les adultes, ils continuaient donc de faire des bons sur le lit parental, tout en attendant qu'on veuille bien s'occuper d'eux. Avec l'impatience qui pouvait les caractériser.

Il suivait du regard les réactions de la femme à ses côtés, à chaque parole prononcée, l'incompréhension se faisait encore plus profonde. Haussant un sourcil à sa remarque sur leur tank national, il ne voyait pas trop pourquoi ce dernier aurait eu une idée aussi saugrenue. Certes, il aimait bien se foutre d'eux, mais de là à monter un tel truc. Surtout où aurait-il trouvé des mômes aussi convainquant et surtout convaincus? Mais quand le garçon parla d'un ton Marlon, une nouvelle sueur froide lui glissa le long de la colonne... pourquoi est-ce qu'il avait l'impression que ce cauchemar était bien plus réel que prévu?

Rylee file dans les couloirs sans attendre plus longtemps, comme pour s'assurer - sans doute - que ceci n'était bien qu'une mauvaise blague. Lemoine restait encore interdit sur le lit, clignant des yeux pour tenter d'enlever cette vision floue qui ne voulait pas le quitter.

- Papa?
- Papa!
- Quoi!?

Oula... ce n'était pas la patience qui le caractérisait pour le coup. Il pouvait en avoir avec des enfants qui demandaient à ce que l'on soit présent pour eux, mais de là à avoir la fibre paternel il y avait un gouffre qu'il n'avait jamais passé. Parce qu'il avait toujours estimé que ce n'était pas pour lui.

- On a faim! Firent les gamins en cœur.
- J'crois qu'on a compris à force...

Rylee revenait, alors que lui n'avait pas encore bougé d'un pouce. Attrapant à la volée le journal qu'elle lui envoyait dessus, il tenta d'y lire la date de parution, fronçant les sourcils comme si cela allait changer quelque chose. Quelqu'un lui passa alors une paire de lunette sur le nez et là miracle, il y voyait clair. Mais depuis quand est-ce qu'il portait des... soupirant un peu, il releva le menton pour reporter son attention sur son équipière. Sa tête devait être intéressante, entre les cheveux en batailles et les lunettes posées n'importe comment.

- Je ne crois pas... se frottant le crâne, plutôt perdu pour le coup. Et c'est bien ça qui m'inquiète le plus. Sa mâchoire se crispa quand on lui rappela pour la énième fois que les ventres criaient famine. Okay okay! J'arrive, j'arrive!!

Les petits disparaissaient comme des diables, direction la cuisine, tandis que madame était morte de rire. Le français la fixait en haussant un sourcil, c'était sans doute nerveux.

- Tu partages avec moi le pourquoi de ton fou-rire... maman?

Non décidément, rien ne collait. Jamais ils n'avaient seulement effleuré ce genre de conversation. Parce qu'aucun des deux n'avaient en tête de se construire un jour une famille, c'était presque hors de question. Hors de l'équation. Alors pourquoi ça, bordel?!

- Faut qu'on trouve un moyen de les mettre au vert et de trouver des réponses.

Se bougeant finalement, il descendait à la cuisine, pour y retrouver les deux terreurs, manquant de marcher plusieurs fois sur des legos qui trainaient par terre, le piège de tous parents. Il ouvrit un frigo après avoir bugué quelques instants sur les photos qui s'y trouvaient - car si c'était une blague, c'était mené d'une main de maître - avant de sortir de quoi faire à manger. Bacon comme demandé, lait, céréales, jus d'orange. Presque comme un automatisme, il sortait bol et couverts de leurs placards pour les poser sur la table.

Il avait remarqué les photos des parents de Rylee et son état et le fait de vouloir se saouler la gueule était plus que compréhensible, mais ce qu'il voyait aussi sur sa silhouette, l'inquiétait suffisamment pour qu'il se permette une remarque.

- Si j'étais toi... j'éviterai... pointant alors du bout de sa spatule le renflement de son ventre.

JB espérait que ce ne soit qu'une simple prise de poids, mais pour tout dire... il en doutait.

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


authorities

Messages : 265
Date d'inscription : 27/07/2018
Face Identity : Noomi Rapace
Crédits : Balaclava - THANITH - Tumblr

Age du personnage : 41 ans
Ville : Gotham City
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD - Strike Team
Compétences/Capacités :

++ Fiche ++
++ Liens & rps ++
++ Téléphone ++



+ Compétence de base des flics.
+ Combat à mains nues (boxe).
+ Combat arme à feu.
+ Combat arme blanche (couteau).
+ Indics, contacts, informateurs.
+ Passionnée moto/voiture (mécano moto par passion)
Situation Maritale : Néante. Sa moto, ses clopes et un bon whisky. Pas besoin de plus.









MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   Jeu 6 Sep - 14:32

 
Bapt.ee
Give me back my life
Rylee rigole sans pouvoir s’arrêter. Ce n’est clairement pas son genre en plus de rire aussi bêtement mais cette situation est juste délirante. En fait elle pleurerait bien aussi derrière car elle ne sait pas du tout ce qu’ils font dans cette putain de maison avec cette putain de vie et son putain de peignoir satiné rose et elle souffle longuement lorsque Jb lui fait la remarque mais ne répond pas et le laisse partir vers la cuisine pour faire a manger aux monstres qui courent partout. Elle se rend compte qu’elle a les larmes aux yeux et ne comprend pas vraiment comment c’est possible. La dernière fois que Rylee a pleuré c’est quand… Ouais en fait elle n’a pas envie d’y penser et elle décide d’aller se passer de l’eau sur la figure histoire de pouvoir se sentir mieux, ce qui fonctionne très bien. Elle descend ensuite rejoindre tout le monde et reste stupéfaite de voir des photos de ses parents un peu partout ainsi que de tonton Marlon d’ailleurs. Ca lui va pas du tout la moustache… Elle acquiesce à l’idée de les mettre au vert parce qu’elle ne voit pas comment ils vont pouvoir s’en sortir avec les deux gnomes dans les pattes, ils ne peuvent même pas parler deux secondes sans être interrompus. « On pourrait les envoyer chez tonton Marlon ? » Non parce que franchement elle refuse de songer à l’idée de les envoyer chez son père c’est plus fort qu’elle. « Mais on a cours maman ! » « C’est pas grave ça ! » va-t-elle répondre rapidement, l’idée plaisant clairement aux deux mômes qui se regardent avec complicité.

Elle va pour porter le verre a ses lèvres quand Jb lui fait remarquer que c’est une mauvaise idée et elle baisse ses yeux vers son ventre pour se rendre compte en effet que ça ne peut pas être une prise de poids, c’est forcément. « OH PU…. » Elle s’arrête aussitôt de jurer en voyant le regard des deux enfants et laisse échapper le verre de sa main qui va s’écraser sur le sol. Elle porte la main à sa bouche avant de partir en courant vers la salle de bain, de fermer la porte et de s’asseoir sur le rebord de la baignoire en essayant de reprendre sa respiration. Qu’est ce que c’est que ce bordel ? Connement elle a levé ses mains comme pour éviter de toucher son ventre mais elle ne le quitte pas du regard et se met à pleurer sans pouvoir s’arrêter. Ce n’est pas possible. Pourquoi ? Qu’est ce que c’est que ce bordel ? Rylee ne croit pas dans le mauvais karma ou la vengeance divine ou autre mais elle ne peut s’empêcher de se dire que franchement là ok on lui fait bien payer ce qu’elle a pu faire dans sa vie. Elle n’a jamais envisagé d’avoir une vie de famille ni d’enfants car elle se juge incapable d’en prendre soin et voila qu’elle est mère et enceinte. Elle entend qu’on frappe à la porte. « J’arrive ! » fait-elle d’un ton qui veut dire « foutez moi la paix » et elle se redresse en prenant appui sur un meuble avant de se mettre de nouveau de l’eau sur la figure. Bon… Elle ne sait pas ce qui se passe mais il faut qu’ils trouvent VITE. Elle ne compte pas vivre ça longtemps, elle n’a rien contre les deux enfants et … lui… ou elle… mais elle ne supportera pas.

Elle sort de la salle de bain et croise Jb, les yeux rougis par les larmes aussi elle détourne le regard. Franchement il l’a jamais vu comme ça et ça mérite pas qu’on s’y attarde aussi elle lui fait signe de se taire et se redresse, respirant profondément pour revenir dans la cuisine où les enfants mangent. «  Ca va maman ? » « oui oui ». Elle se rend compte qu’elle a faim aussi elle prend un yaourt dans le frigo, voyant qu’il y a un calendrier. « On est quand alors ? » demande t’elle a Jb avant de capter qu’aujourd’hui en effet c’est repas avec « papi » et demain « échographie » Magnifique… « Et si on annulait pour papi hein ? Je sens que je vais avoir besoin de dormir ! » Bah quoi ? Ca ne faisait pas ça une femme enceinte ? « Oh non mamannnnn » « Papa peut peut-être vous y amener et puis revenir vous chercher en fin de journée hein. » « Oh oui !!! » « Jb… Tu peux t’en occuper ? ». Ca fait trop en fait… Bien trop… Elle s’assoit et se masse le crâne comme si elle a mal, restant silencieuse pour la fin du repas car que dire devant les deux mômes ? Quand ils partent pour se laver et s’habiller elle reprend là où ils s’étaient arrêtés. « Bon, tu vois quoi sur le journal ? Moi mon dernier souvenir c’est l’histoire avec les yakusas et qu’on rentrait pour dormir. » Et clairement pas le mariage, les deux enfants plus celui à venir.

Angel #6666cc
Andrew #669900


Dernière édition par Rylee Byrd le Lun 17 Sep - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 194
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   Jeu 13 Sep - 16:43

Give me back my lifePas de doute que le rire de Rylee était nerveux. JB le reconnaissait bien. Et quelque part, mieux valait rire de cette situation surréelle que d'en pleurer, n'est-ce pas? Il allait donc, en bon père de famille, s'occuper du petit-déj de ses gamins et de... sa compagne... ouais c'était vraiment... il ne savait vraiment pas comment prendre tout cela. Remontant ses lunettes sur le nez comme s'il en avait toujours eu l'habitude, il réfléchissait à la suite de la journée. Devoir manger avec le beau-père l'inquiétait un peu. Pas dans le sens qu'un mec pourrait avoir à craindre sa belle-famille, mais plutôt de ce que cela risquait d'impliquer pour Rylee et lui. Ils n'étaient clairement pas dans un état normal pour ceux qui vivaient dans cette... réalité... mais... lui qui ne croyait pas aux mondes parallèles et à tout ce genre de truc, il devait avouer que c'était quand même... est-ce que ça pouvait être ça?

Sa fille le sortit alors de ses pensées en lui réclamant du bacon. Elle avait du goût. Avec un petit sourire en coin, il lui mettait cela à disposition, avant que la mère de famille ne débarque à son tour.

- Si Marlon est d'accord pourquoi pas, après tout, il aime bien vous amener à l'école non? Il brodait comme il pouvait, mais quelque part, il sentait qu'il y avait une part de vérité et les gamins semblaient heureux de cette idée.

Bien évidemment, la découverte d'un ventre plus rond qu'à l'accoutumée pouvait choquer. Si pour lui, ça paraissait étrange, il ne pouvait même pas imaginer une seule seconde ce que Rylee pouvait ressentir. Bien qu'il connaisse son point de vue sur la famille, les enfants et tout le reste... il espérait juste que cela n'allait pas faire tout péter. Bon sa réaction était violente, mais est-ce que ça aurait pu être autrement?

Les deux enfants se montrèrent assez inquiets de la façon dont leur mère venait de filer hors de la cuisine.

- Ne bougez pas, il y a du verre partout, vous pourriez vous couper. Maman a des nausées, ça arrive, vous vous souvenez?

Heureusement que la grossesse pouvait être une excuse à tout. Le père offrait une deuxième tournée de bacon, les deux gamins, rassurés et ravis de pouvoir manger encore une fois, ne se firent pas prier plus et remirent leurs nez dans les assiettes. JB s'occupa d'abord de virer le verre brisé, avant d'essuyer le sol.

Puis après avoir jeté un regard aux enfants qui discutaient entre eux, il préféra aller voir si Rylee allait bien. Frappant quelques coups contre la porte, il n'eut pas le loisir de demander quoi que ce soit, que la voix furieuse de la dame se faisait entendre. Bon, il notait que ce n’était pas la joie. Il attendit pourtant patiemment qu'elle veuille bien ressortir, en espérant qu'elle n'ait pas tenté une connerie. Les réactions pouvaient parfois être violentes, pas seulement parce que Rylee avait le sang chaud, mais cette situation avait tout pour rendre fou.

Quand la porte s'ouvrit finalement, il se mordit les lèvres au regard qu'elle lui lança. Pas besoin de se parler, tous les deux se connaissaient depuis bien assez longtemps pour comprendre d'un simple regard ce qu'il y avait à dire. Cela n'empêchait pas l'homme d'être un peu inquiet quand même. Il avait noté les yeux rougis qu'elle ne pouvait pas lui cacher. Mais ce n'était pas encore le moment d'en parler... elle n'y échapperait sans doute pas. Comme il l'avait toujours été avec elle, JB pouvait se montrer assez protecteur et vouloir s'assurer qu'elle gérait, quitte à poser les questions qu'elle ne voulait pas entendre. C'était ainsi qu'il avait toujours agi avec elle, il ne changerait pas, encore moins dans cette situation.

Retrouvant alors la cuisine, il pointa du doigt une date sur le calendrier qui se trouvait accroché sur le mur à côté du frigo. Rien n'était bizarre à ce niveau, le cours du temps n'avait pas changé. C'était juste ce qu'ils étaient qui n'était plus pareil. Incompréhensible. S'installant à table avec son assiette, il hocha tranquillement de la tête.

- Oui, on va éviter de t'épuiser, et vous serez sages chez papi, tous les deux.

Vu le sourire des mômes, il avait l'impression qu'il venait de parler dans le vide. Enfin, le grand-père saurait gérer les monstres, sans aucun doute. Si Byrd restait plus ou moins silencieuse, le français, en bon flic, menait un petit interrogatoire discret en échangeant avec les enfants. Il prenait les informations qu'ils pouvaient lui donner, que cela concerne leur famille ou ce qu'il se passait dans le monde. Mieux valait en savoir plus. Et les gamins étaient des pipelettes, ce qui l'arrangeait bien pour l'occasion.

Finalement, les adultes purent se retrouver seuls quelques instants, Lemoine rangeait la table du petit-déjeuner, une habitude de célibataire qu'il avait rapidement prise. Ne pas laisser trainer son bordel.

- Ça parle du gouvernement de Savage... ça te dit quelque chose? Secouant la tête. J'ai les mêmes souvenirs. Je me suis couché après être rentré, et je me réveil dans cette... réalité. L'observant un instant, alors qu'il s'essuyait les mains avec un linge. Ce qui est bizarre, c'est que j'ai l'impression parfois que tout ceci est naturel et normal... j'ai pas souvenir pourtant d'avoir fumer ou absorber quoi que ce soit de spécial qui ressemblerait de près ou de loin à une quelconque drogue... et si on se retrouve ici tous les deux... c'est bien qu'il y a un problème plus large.... pendant que j'amène les gamins chez ton... père... tu devrais commencer à faire des recherches.

Les terreurs revenaient en courant dans la pièce, sautant partout. A croire que ces mômes étaient plus qu'hyperactifs, ils tenaient sans doute cela de leur mère. Amusé un instant à cette pensée, JB secoua la tête et alla se changer à son tour, pour être présentable. Plus de blouson, ou de vieux t-shirt élimé... tristesse. Il attrapa une chemise et un jeans et revint dans le hall, clé de bagnole en main.

- En route mauvaise troupe! Ouvrant la porte, laissant Angel et Andrew filer vers la voiture. Son regard se reporta un instant sur Rylee. Ca va aller?

Le moteur de la voiture s'allumait sans encombre et il se rendit donc chez les grands-parents, d'instinct il trouva presque automatiquement le chemin, se laissant parfois guider par les enfants, passant ses oublis pour un jeu. Il trouvait que finalement, il ne s’en sortait pas si mal. Avant de revenir chez... eux... le beau-père avait compris que sa fille enceinte, était trop fatiguée pour venir le voir et acceptait de prendre en charge ses petits-enfants pour la journée. JB avait promis qu'ils mangeraient avec eux le soir, seulement si Rylee se sentait mieux. Ce qui ne serait pas le cas, sans doute... il poussa la porte d'entrée.

- C'est bon. La rejoignant là où elle se trouvait. Il se posait sur la chaise à côté d'elle, se passant les deux mains sur le visage, après avoir remonté ses lunettes dans ses cheveux. Je crois que ton père me prend vraiment pour un looser.... c'est intéressant. Avec un petit rire. Pas sûre que cela la fasse rire, mais bon... t'as trouvé quelque chose?

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


authorities

Messages : 265
Date d'inscription : 27/07/2018
Face Identity : Noomi Rapace
Crédits : Balaclava - THANITH - Tumblr

Age du personnage : 41 ans
Ville : Gotham City
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD - Strike Team
Compétences/Capacités :

++ Fiche ++
++ Liens & rps ++
++ Téléphone ++



+ Compétence de base des flics.
+ Combat à mains nues (boxe).
+ Combat arme à feu.
+ Combat arme blanche (couteau).
+ Indics, contacts, informateurs.
+ Passionnée moto/voiture (mécano moto par passion)
Situation Maritale : Néante. Sa moto, ses clopes et un bon whisky. Pas besoin de plus.









MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   Lun 17 Sep - 13:55

 
Bapt.ee
Give me back my life
Rylee accuse le coup mais tient bon. Enfin elle essaie devant JB et les enfants de tenir le coup. Elle est capable de beaucoup en effet et certainement du pire quand elle ne gère pas une situation mais elle ne fera jamais de mal à un enfant, ce qui la retient certainement d’ailleurs d’aller tout casser, elle ne désire pas traumatiser ses… les… enfants et certainement pas faire du mal au bébé même si elle ne comprend toujours pas comment c’est possible. Elle s’installe donc à la table pour manger, se rendant rapidement compte que le yaourt ne va pas la caler et piquant toute la fin du petit déjeuner en proposant que JB emmène les enfants vers son père pour qu’ils y passent la journée et ensuite elle verra pour s’organiser avec son frè... Marlon… pour voir s’il peut prendre les enfants prétextant de… Enfin elle trouverait bien. Faut éloigner les enfants quelques jours histoire que JB et elle comprennent ce qui se passe ici sans les inquiéter ou qu’ils pensent que leurs parents sont devenus totalement dingues. Elle est plutôt contente que JB comprenne et quand les enfants partent en courant pour se changer, tout heureux de passer leur journée chez leur grand père elle demande à JB qu’il a vu quelque chose dans le journal. « Non ça me dit rien du tout »

Elle soupire longuement en acquiesçant. « Je suis d’accord c’est bien pire qu’une drogue de toute façon. Au pire on aurait l’impression d’être dans un autre monde mais là j’ai l’impression que tout est normal. J’ai beau savoir que ça ne l’est pas parce que ce n’est pas du tout ce que je désire… ». Le mariage, les enfants. Jb et elles sont coéquipiers avant d’être amants et clairement ça ne leur est jamais venu à l’esprit de se considérer comme un couple, JB ayant d’autres maitresses et Rylee aussi et pourtant tout lui parait étrangement naturel. « … les enfants sont importants pour moi, je sais où se trouve absolument tout dans cette maison. C’est perturbant » Et Rylee ne montre jamais ses sentiments normalement, toujours occupée à cacher ce qu’elle ressent même vis-à-vis de JB alors elle a du mal aujourd’hui à exprimer tout ça et pourtant il n’y a que de cette façon qu’ils vont pouvoir comprendre. Enfin elle l’espère parce que ça ne lui fait clairement pas plaisir de se sentir aussi faible et mal face à son coéquipier. Elle se lève pour reprendre un truc à manger alors que les enfants reviennent comme des furies pour partir chez son père. Elle les envoie mettre leurs affaires pendant que JB se prépare et acquiesce juste de la tête quand il lui demande si ça va aller.

Se retrouvant toute seule elle décide de prendre une douche histoire de souffler un peu et reste un long moment sous l’eau comme elle s’y sent mieux avant de s’habiller… Y’a que des robes c’est la grosse loose mais elle finit par trouver quand même une sorte de jogging de grossesse, pensant en premier lieu qu’il est bien trop grand pour elle avant de réaliser qu’en fait pas du tout. Ptin… Elle soupire en se regardant dans la glace et déballe un peu toute ses affaires pour finir par se rabattre sur une sorte de chemise qu’elle peut fermer parce qu’en fait y’a plein de choses qu’elle ne peut pas boutonner en entier. Elle n’a aucune idée a quel stade elle en est aussi elle cherche dans leur affaire et ne met pas longtemps a trouver la première écho. Cinquième mois. Ok. Pourvu qu’ils trouvent la solution à cette histoire rapidement car elle n’a aucune envie de savoir ce qu’est un accouchement même si, en y pensant, ça lui revient en mémoire. Elle repousse tout de suite tout ça et récupère son téléphone pour regarder dans ses contacts. Elle trouve rapidement Marlon qui est à « frangin » et lui envoie quelques textos histoire de tâter le terrain. Clairement il ne se souvient pas car il lui parle comme si de rien n’était et elle arrive à lui refiler les mômes pour le début de la semaine, prétextant l’écho et le repos forcé demandé par le médecin. Ensuite elle ne trouve rien d’autre.

JB revient et s’installe à ses côtés. Dans un réflexe qui va la faire bloquer mais bien trop tard elle va l’embrasser comme on dit bonjour à son mari avant d’ouvrir de grands yeux en réalisant ce qu’elle vient de faire. « On oublie » fait elle avant qu’il puisse dire quelque chose parce qu’elle se sent con. Encore heureux que c’est JB sinon elle ne pourrait supporter cette idée. Rylee n'a jamais été tendre, même dans ses relations avec JB, elle ne connait pas cette façon d'être. « Je suis pas surprise, mon père a toujours été un con » Y’a des choses qui changent pas au moins. Parce qu’elle soit la femme de JB ou pas, elle ne voit pas en quoi c’est un looser, c’est une personne en qui elle a une confiance absolue et qui a toujours été là pour elle, contrairement à son père qu’elle a vite retiré de l’équation d’ailleurs. Enfin bref… Comme quoi y’a des choses qui ne changent pas d’une réalité à une autre. « Marlon est bel et bien mon frère ici et ne se souvient de rien. M’enfin j’ai réussi à lui refiler les mômes pour le début de semaine. » C’est déjà mieux que rien. « Ensuite… » Elle s’arrête parce qu’elle vient de prendre un coup de pied dans le ventre et elle accuse cette sensation un peu nouvelle et pas forcément la bienvenue. Elle toussote avant de reprendre la parole sans le pouvoir car elle prend un second coup. « Bon… » Elle se lève pour marcher un peu comme si ça pouvait changer quelque chose mais en fait ça fonctionne aussi elle continue. « Sinon j’ai rien vu, on a franchement une vie des plus normale tous les deux et tout parait totalement… Normal… Tin j’ai jamais entendu parler de quelqu’un avec ce genre de pouvoirs. On dirait que c’est l’histoire qui a été changée ». Elle cherche du coup dans les livres d’histoire de ses enfants pour voir si c’est bien le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 194
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   Jeu 20 Sep - 13:03

Give me back my life
Nos flics n'étaient pas vraiment avancés. Ils ne pouvaient comprendre ce qu'il se passait vraiment. Surtout qu'ils n'étaient pas les pros des super-héros et supers-pouvoirs que ces derniers pouvaient avoir. Savage ne disait rien à JB, mis à part son côté de cette réalité qui savait que ce président était en fait un tyran et un danger pour les Etats-Unis. Qu'en tant que diplomate, il se retrouvait dans une sale posture et qu'il était plutôt otage du gouvernement que réellement représentant de son pays sur ce sol. Super quoi.

- Oui ça l'est... mais on va trouver, t'inquiète.

Comme toujours, c'était le chef d'équipe qui parlait et qui espérait bien sortir sa team des emmerdes. Même si là, il ne savait vraiment pas comment s'y prendre, puisqu'il n'y comprenait que dalle. Les enfants revenaient rapidement dans l'équation, les adultes ne pouvaient pas totalement faire ce qu'ils voulaient encore. Quand il quitta la maison, après s'être assurée que sa... euh... compagne ne fasse pas de bêtise, il lâcha sur le ton de la taquinerie, comme si c'était on ne peut plus naturel entre eux, de base.

- Vide pas le frigo hein. Avec un clin d'oeil, ayant bien remarqué son appétit, mais avec un môme en gestation c'était plus que normal.

Enfants posés, ils pouvaient enfin s'y mettre sérieusement. Si Rylee était surprise, elle n'était pas la seule, JB ne s'était pas attendu à se faire accueillir ainsi, ce n'était pas désagréable mais... surprenant. Son petit sourire en coin disait tout, il ne pouvait pas s'empêcher de trouver un côté marrant à tout cela. Peut-être parce qu'il découvrait son équipière sous un angle qu'il n'aurait jamais cru voir. Certes, ils n'étaient pas fait pour être ensemble, du simple fait qu'elle lui avait souvent fait comprendre qu'il n'était là que pour le fun et que les femmes avaient sa préférence très clairement, chose avec laquelle il n'avait aucun mal. Amants occasionnels, cela lui convenait parfaitement. Mariés, c'était... ouais... étrange. Il ne pensait pas pour autant qu'une force supérieure tentait de lui faire comprendre qu'il devrait un jour se caser et que cette femme était celle dont il avait besoin. Il l'aimait oui, mais pas d'amour. Mais bien comme on aime les gens qui sont proches, à qui l'on tient profondément. Sans plus.

- Tu me l'as toujours dit oui... en ce qui concernait son père.

Il l'écouta alors ensuite assez attentivement, surpris d'apprendre donc que Marlon était bel et bien son frère. Ils l'étaient de cœur dans l'équipe... qu'est-ce que c'était que ce bordel quand même? Les gosses seraient donc loin de leurs pattes pendant quelques jours, un petit mouvement de la tête marquait cette approbation.

- Ça va?

Ne connaissant rien aux femmes enceintes, il ne pouvait pas savoir qu'elle était dérangée par le bébé, encore plus si elle ne lui disait pas ce qu'il se passait. Donc il découvrait en même temps qu'elle, les joies que tant de couples pouvaient connaître. Son regard la suivait faire les 100 pas.

- Je peux faire quelque chose?

C'était bien une question à la con mais bon... s'il pouvait la soulagée d'une façon ou d'une autre quand même... après tout, c'était elle qui prenait le plus dans cette nouvelle réalité.

- Mmm... moi non plus. Et je suis pas franchement au fait de ce qu'ils peuvent être capables. D'ailleurs, t'as vu s'ils existaient ici? Se frottant la barbe un instant. T'as pas des copains magiciens qui pourraient avoir des réponses? Genre ça pourrait être dans leurs cordes ce genre de trucs non?

Bon le truc aussi, c'était bien qu'il faudrait les trouver. S'ils existaient seulement ici et ça... ça c'était pas dit. Il se demandait ce qui avait pu changer d'autres. Il attrapait lui aussi un bouquin pour y faire quelques recherches.

- ... et... pour... le bébé. Tentant quand même. T'en es où? Fille ou garçon? On doit faire quoi avec ça?

Ça pouvait être un sujet délicat, mais fallait quand même aussi qu'ils s'accordent à ce niveau.

- Ah et ton père veut nous voir manger chez lui ce soir, je lui ai dit que je t'en parlerai...

Purée la vie de famille... c'était tellement pas son truc!

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


authorities

Messages : 265
Date d'inscription : 27/07/2018
Face Identity : Noomi Rapace
Crédits : Balaclava - THANITH - Tumblr

Age du personnage : 41 ans
Ville : Gotham City
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD - Strike Team
Compétences/Capacités :

++ Fiche ++
++ Liens & rps ++
++ Téléphone ++



+ Compétence de base des flics.
+ Combat à mains nues (boxe).
+ Combat arme à feu.
+ Combat arme blanche (couteau).
+ Indics, contacts, informateurs.
+ Passionnée moto/voiture (mécano moto par passion)
Situation Maritale : Néante. Sa moto, ses clopes et un bon whisky. Pas besoin de plus.









MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   Ven 21 Sep - 13:48

 
Bapt.ee
Give me back my life
JB prit un regard noir jusqu’à ce que la porte se ferme parce qu’elle n’aime pas du tout qu’on se moque de sa façon de manger et ça c’est unanime dans la tête des deux Rylee. Il est drôle lui… Surtout qu’il mange tout autant préparant une magnifique couvade alors qu’il fasse pas chier. Elle se met d’ailleurs à sourire alors que ses souvenirs se rappellent à elle : de JB levé au milieu de la nuit pour finir le pot de nutella avec elle en regardant un truc débile à la télé parce qu’elle n’arrive pas à dormir et qu’il ne veut pas qu’elle soit toute seule. En fait c’est plutôt un bon époux et un très bon père et ça lui fait étrange de savoir ça. JB et elle c’est une vieille histoire, une relation qui a toujours été assez fusionnelle car ils sont capables de s’engueuler comme de partager des moments beaucoup plus intimes mais ça a toujours été clair entre eux. Ils sont beaucoup de choses : des coéquipiers, des frères, des amis, des amants,… mais certainement pas un couple. Ils s’aiment mais pas du tout de cette façon là et elle ne comprend encore pas comment ça a pu arriver ici… dans ce monde… Enfin c’est étrange. Ca lui parait évident et en même temps jamais elle ne pourrait envisager. Rylee a aimé une fois et on s’est bien chargé de lui rappeler qu’elle n’est pas faite pour ça. Jb est certainement l’être qu’elle aime le plus dans ce monde tout comme Marlon mais certainement pas de cette façon. Tout ça pour dire qu’elle se retrouve bête quand elle l’embrasse pour lui dire bonjour et a sa mine tout aussi surprise qu’elle elle se rassure, y’a pas qu’elle qui trouve ça bizarre… Chiant quoi…

Elle se redresse pour essayer de faire passer les coups de pieds et regarde la tête surprise de JB. « Est-ce que j’ai l’air d’aller ? » fait-elle méchamment avant de se masser les tempes avec les paumes de ses mains « Désolée. » Ce n’est pas souvent que Rylee s’excuse, JB a du l’entendre une ou deux fois dans sa vie mais là elle se rend vraiment compte qu’elle abuse parce que ce n’est pas de sa faute et qu’il encaisse tout autant qu’elle ce qui se passe, essayant de faire au mieux. Elle sait même très bien qu’il est inquiet pour elle et elle ne supporte pas cette idée aussi, comme d’habitude, elle réagit en étant sur la défensive avant de changer totalement de sentiments à cause de cette fichue grossesse qui lui bousille ses hormones. Elle reprend son souffle avant de prendre un nouveau coup de pied et de grommeler parce qu’elle se souvient d’un truc qui fonctionne et franchement si ça marche elle veut bien encaisser les regards de JB et tout le reste. « Ok viens et me prends pas pour une barge ok ? » fait elle alors en l’attirant à elle pour qu’il pose ses mains sur son ventre. « Je sais je sais mais il se calme quand c’est toi alors voila… C’est chiant les coups de pied… » Fait-elle en évitant le regard de son coéquipier parce que là, pour le coup, on dépasse le cadre de leur relation de base, parce qu’elle ne fait jamais preuve de douceur et que là elle est obligée si elle veut que les choses se calment. Et qu’elle se calme aussi d’ailleurs.

Elle se concentre sur la conversation pour oublier la situation immédiate alors que le bébé se calme. « Non j’ai rien vu et y’a aucune mention d’eux dans les journaux en tout cas. Et pour les magiciens je sais pas non plus s’ils existent ici ni comment les joindre… Je vais y réfléchir. » JB lui parle certainement de John mais elle pense surtout à Zatanna parce qu’elle sait de quoi est capable John avec sa magie et celle de Zatanna lui parait soudainement plus « utile » vu la situation. Mais alors elle ne voit pas du tout comment les contacter. Si tout a changé pour eux, ça doit aussi avoir changé pour tout le monde. « Je vais être a 6 mois, on a l’échographie pour savoir le sexe demain… » annonce t’elle a JB en soupirant longuement parce que ça la fait chier. Elle qui ne se voit pas mère ne sait pas trop elle a envie de faire ce rendez vous mais bon ce bébé n’a rien demandé à personne donc il faut au moins aller voir s’il va bien… Non ? « Ah bah je vais être malade hein… » Parce qu’il est tout simplement hors de question qu’elle aille voir son père, elle sait qu’elle ne sera pas capable de jouer la comédie face à lui, déjà qu’elle n’en est pas capable tout court. Heureusement qu’elle partage cette histoire avec JB et qu’elle n’a pas à mentir d’ailleurs. « On dirait qu'on rejoue notre vie avec un jeu de carte différent » Parce que les bases sont là mais pas ce qui s'est passé la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 194
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   Lun 24 Sep - 22:40

Give me back my life
Le plus étrange était bien cette superposition des souvenirs. Il avait ceux de sa vraie vie, celle du flic de Gotham, noir, abrupte et parfois, ceux d'ici. Ceux d'un homme comblé dans sa vie familiale, comme dans la vie professionnelle. C'était surprenant, voir même perturbant parfois. Surtout ce qui touchait Rylee et les gosses. Lui qui ne s'était jamais imaginé être père, voilà qu'il le vivait de plein pied et heureusement qu'il était solide psychologiquement, sinon il se serait sans doute écroulé depuis un moment. Son regard, restait porté sur Rylee d'ailleurs, dont il craignait beaucoup plus le pétage de câble que le sien propre. Il était impératif qu'il reste frais, calme, pour qu'elle puisse se poser sur lui si besoin était. Heureusement qu'ils étaient là tous les deux, ensemble, finalement.

- Non... répondit-il honnêtement, avant de continuer à la fixer, l'entendre s'excuser démontrait bien à quel point ils pouvaient être perdus.

Ce simple mot était l'un de ceux que son équipière avait le plus de mal à prononcer. Elle ne le faisait vraiment que quand cela était plus qu'une nécessité. Et il devait être l'un des seuls à avoir droit à de telles "excuses." Il secouait légèrement la tête.

- T'excuses pas, je sais que c'est compliqué.

Après tout, ils étaient dans le même bain. Jean-Baptiste connaissait cette femme, il savait à quel point tout cela ne lui convenait pas. Ne pouvait pas lui convenir. Ils parlaient tous les deux, même si ça semblait surréaliste, ils se disaient beaucoup de chose. Il pouvait sans doute prétendre d'être l'un des mecs qui la connaissait le plus. Ce qu'ils vivaient, n'était clairement pas dans ses plans. Elle qui se sentait incapable d'élevé des gosses. JB savait qu'elle avait trop peur de commettre les mêmes erreurs que son père, tout comme le fait que son métier ne le lui permettait clairement pas.

Ne se faisant pas prier une seule seconde, le français était déjà debout puisqu'elle le lui demandait, pour s'approcher. Il se laissait prendre les mains, les sourcils haussés par la surprise bien entendu, avant de les avoir posées sur son ventre.

- Mmm...

Que dire? Il ne le savait pas vraiment. Ouais, là c'était carrément étrange. Il ne savait pas où regarder pour ne pas qu'ils se sentent gênés ou bien cons tous les deux. Pourtant, presque instinctivement, il caressait le ventre d'une façon qui lui semblait normale et habituelle, ressentant quelques coups du bébé,. Moment bien spécial dans tous les sens du terme. JB avait bien du mal à se dire que cela venait de lui, qu'elle enceinte à cause/grâce à lui.

- On est bien avancé... tout en soupirant. Avant de se prendre une nouvelle surprise dans la gueule, mais bon là, il avait aussi posé la question. Ah oh... euh... ok... je pense que je vais venir donc...

Pas que cela l'inquiétait, mais lui qui n'avait jamais fait ça de sa vie. Ne saurait clairement pas comment réagir. Il pouvait craindre une mauvaise réaction, qui risquerait de mettre un peu la puce à l'oreille du/de la docteur.esse qui s'occuperait du cas Lemoine. Purée, Rylee qui portait son nom... c'était vraiment...

- Oui c'est ce que je me suis dit et ça sera pas plus mal... j'pense pas que tu veuilles voir ton père et j'ai pas encore réfléchi à un plan de secours à ce niveau... secouant un instant la tête. Ouais, mais pourquoi certains semblent ne pas voir que tout est faux? Ou alors c'est une nouvelle réalité et on a rêvé le reste? J'en doute... je comprends rien. Faudrait retourner à Gotham, voir si on a pas des contacts là-bas qui y seraient encore et auraient toute leur mémoire. On doit pas être un cas isolé, j'en suis certains.

Jean-Baptiste avait l'impression que les coups avaient finalement cessés.

- Il se calme j'ai l'impression... surpris bien malgré lui d'avoir ce pouvoir sur quelque chose qui lui donne plus l'impression d'un Alien qu'autre chose. Tu veux que... je continue?

Si ça pouvait lui faire du bien et éviter qu'elle ne soit dérangée. Au moins pouvaient-ils continuer à discuter, même pendant cette situation plus que gênante pour les deux flics.

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif

avatar


authorities

Messages : 265
Date d'inscription : 27/07/2018
Face Identity : Noomi Rapace
Crédits : Balaclava - THANITH - Tumblr

Age du personnage : 41 ans
Ville : Gotham City
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD - Strike Team
Compétences/Capacités :

++ Fiche ++
++ Liens & rps ++
++ Téléphone ++



+ Compétence de base des flics.
+ Combat à mains nues (boxe).
+ Combat arme à feu.
+ Combat arme blanche (couteau).
+ Indics, contacts, informateurs.
+ Passionnée moto/voiture (mécano moto par passion)
Situation Maritale : Néante. Sa moto, ses clopes et un bon whisky. Pas besoin de plus.









MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   Ven 28 Sep - 10:56

 
Bapt.ee
Give me back my life
Cette situation est surréaliste. Rylee n’en revient pas d’être debout, face à JB, leurs mains sur son ventre à essayer de calmer leur enfant. Leur enfant. Elle évite aussi le regard de son ami parce qu’elle est gênée de cette situation et on ne peut pas dire que la gêne soit vraiment un sentiment qu’elle connait normalement. Se réveiller avec des enfants c’est déjà totalement étrange mais être enceinte c’est encore pire. Elle n’a jamais voulu l’être, elle ne se sent pas un instant capable d’élever un enfant et entre moins d’en prendre soin n’étant déjà pas capable de prendre soin d’elle. Et pourtant deux Rylee se battent dans sa tête pour l’instant, celle qui est heureuse dans cette vie parce qu’elle est avec l’homme qu’elle aime et a des enfants géniaux et va être mère une nouvelle fois, et celle qui se rend bien compte que ce n’est pas du tout sa vie ni ses envies. Elle n’a jamais voulu être autre chose qu’une pote, une amante occasionnelle et la coéquipière de JB et une vie comme celle-ci… C’est chiant à mourir. Mais en attendant ils sont là tous les deux à essayer de calmer leur enfant en caressant son ventre et le pire c’est que ça fonctionne. Jb reste stupéfait de l’histoire de l’échographie mais en effet va falloir faire avec et essayer de la jouer normal pour ne pas éveiller des soupçons. Mais y’a pas le choix, ils ne peuvent pas repousser un rendez vous pour savoir si le bébé va bien, il n’a rien demandé à personne.

« Je ne comprends pas non plus. Je me souviens très bien des deux vies. Par contre je sens que cette vie ici se superpose très facilement à ma vraie vie. Il ne faudrait certainement pas grand-chose pour que je devienne réellement cette mère de famille. T’en as pas l’impression ? C’est peut être pour ça que certains se souviennent pas. Si cette vie te convient mieux, tu peux peut être oublier l’ancienne. Enfin j’en sais rien. » Elle n’est pas psy, elle ne se rend pas compte si elle dit une connerie ou pas, elle sait juste que tout ceci la fait chier parce qu’elle n’a pas envie d’être une mère au foyer au cas où le monde entier le l’ait pas encore COMPRIS ! Elle pose sa tête contre l’épaule de Jb de lassitude. « Oui je pense que Gotham serait bien comme point de départ pour nos recherches » C’est leur ville après tout, peut être qu’il y a des gens la bas qui savent ce qui se passe ou au moins qui peuvent leur donner des réponses. Après tout… Gotham a toujours été un repaire de cafards qu’on ne peut pas exterminer donc il y a peut être des réponses et ils peuvent y… Ils…. Vraiment ? Est-ce qu’elle peut se permettre d’y aller vu qu’il y a des enfants à gérer et qu’elle est enceinte. Elle a déjà l’impression qu’elle va dormir toute l’après midi avec les émotions du matin alors est ce qu’elle serait vraiment capable d’aider ?

« Ca fait chier » fait elle soudainement en se redressant. « Bah quoi ! J’ai envie de faire comme avant, qu’on se prenne pas la tête et qu’on aille là bas pour mettre quelques baffes et comprendre mais avec cette foutue grossesse ça sert à rien ». Et ça l’a fait chier parce que voila ! Parce que déjà elle pense à quelqu’un d’autre avant elle-même et ça l’a fait chier, non pas qu’elle soit égoïste mais disons qu’elle fait généralement passer ce qu’elle désire faire avant les autres et que là c’est juste dangereux pour l’enfant. Si Gotham est même juste la moitié de ce qu’elle a été et elle en doute vu ce qu’elle est normalement, c’est ridicule d’y aller avec JB. «  non non c’est bon » fait elle en s’écartant de Jb car il est calmé, elle peut marcher de nouveau. « Ca me fait chier de dire ça mais le mieux est que tu y ailles seul, tu dois pouvoir prendre des jours au boulot… » Genre on en a quelque chose à foutre mais c’est la première chose qui lui est passé par la tête. « … et tu me tiens au courant de tes avancées. Je vais essayer de voir si je trouve des gens qui se souviennent ici. » En s’occupant des enfants… Super… Enfin c’est la vie et elle pourra au moins se reposer. En parlant de ça elle s’installe sur le canapé en baillant légèrement et en remontant une couverture toute douce sur elle, les yeux posés sur la cheminée en face d’elle comme si elle était dans ses pensées. « Faut qu’on se trouve des flingues » Parce que ça peut toujours servir et qu’elle n’aime pas être nue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 194
Date d'inscription : 23/07/2018
Face Identity : JH Anglade
Crédits : All by myself

Age du personnage : 53 ans
Ville : Gotham
Profession : Flic au GCPD
Affiliation : GCPD/Mafia/Strike Team
Compétences/Capacités :
°° Fiche
°° Liens&Rps
°° Call me maybe



Compétences

°° Leadership
°° Tireur d'élite
°° Corps-à-corps
°° Bon nageur
°° Maîtrise de plusieurs langues
°° Pas indétectable, mais sait cacher ses traces


Situation Maritale : Célibataire endurci









MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   Mer 3 Oct - 22:23

Give me back my life
Le destin leur jouait, en tous les cas, un sacré tour et JB se demandait encore ce qui allait leur tomber sur le coin de la gueule. Il n'avait pas encore pris le temps de chercher pour sa propre famille, mais lui avait au moins cette chance de ne pas avoir vécu de drame en son sein. Il espérait juste que tout le monde allait bien. Sur les photos qu'il avait pu voir, ça semblait être le cas. Qu'ils restent tous en France et continuent leur petite vie... ils avaient bien assez à gérer sans qu'ils ne s'en mêlent en plus.

Rylee et lui avaient donc ces mêmes sensations. Que tout pouvait basculer d'un instant à l'autre, pourtant le français ne craignait pas de se perdre dans cette nouvelle vie. Son ancienne était bien trop ancrée en lui... ancienne... sa VRAIE vie plutôt. Voilà que s'il commençait à penser ainsi, il pourrait finir par s'inquiéter pour sa santé mentale. Il ne voulait pas oublier, il voulait rester le JB de Gotham, le flic qui ne prenait pas de gants et pétait les dents aux salauds de tous bords. Aux côtés de son équipière, pas de sa femme enceinte... retrouver Mojo et la solitude du pont... bref... redevenir ce qu'il a toujours voulu être. Père, c'était un rôle de substitution qu'il ne souhaitait pas garder jusqu'à la fin. S'il n'avait rien contre les gosses en général, il ne l'avait pas choisi... enfin... ce lui ne l'avait pas choisi. Contrairement à cet autre, qui semblait s'épanouir totalement. Des flashs des gamins aux différents stades de leurs vies lui montraient à quel point, il était un papa comblé. Ainsi qu'un mari heureux, d'ailleurs.

Bien qu'à l'instant, mari et femme étaient plutôt bien gênés de la situation - plutôt banale et normale pour un couple de base - qu'ils étaient en train de vivre. Parler, pour oublier le reste, c'était une bonne façon de s'en sortir.

- Oui je comprends ce que tu veux dire. Mais je crois que si on se souvient de cette vie, difficile de l'oublier ensuite. Ce qui rend le tout très... étrange. Voir gênant même. Avec un léger sourire, il tentait tant bien que mal de détendre l'atmosphère, mais ce n’était sans doute pas comme ça qu'il fallait s'y prendre.

Lemoine laissait son amie poser sa tête contre son épaule. Il lui frottait légèrement le dos d'une main, pour l'apaiser elle-aussi. Comprenant parfaitement sa lassitude. Il était désolé de ne pas avoir plus de moyens de les sortir de là pour le moment.

En effet, ils ne pourraient sans doute pas se déplacer tous les deux. Allez savoir en plus, comment était devenue Gotham. Sans doute pas le meilleur endroit au monde pour une femme attendant un futur bébé... JB se mordit légèrement la lèvre. Il y avait de quoi être frustré. Et il connaissait trop bien Rylee pour savoir ce qu'elle pensait, sans regarder sa façon de réagir. Ca la foutait en rogne.

- Je sais Rylee... je sais... fit-il d'un ton plus apaisant. Pas besoin qu'elle fasse monter les tours trop rapidement, il ne savait pas trop ce que cela avait comme répercussion sur son état et il ne tenait pas à l'amener à l'hôpital en urgence... Je te tiendrai au courant, oui.

Son regard la suivait, alors qu'il se passait les deux mains dans les cheveux, puisqu'elle en avait assez. Il venait s'asseoir à ses pieds, posant une main sur le plaid, tout en haussant légèrement un sourcil.

- A mon avis, si on est comme toute bonne famille américaine, on doit déjà avoir au moins un flingue dans la maison. Mais j'imagine que ni toi, ni moi, on sait réellement s'en servir ici. Avec un sourire presque amusé de les imaginer ne pas savoir manier un tel engin, alors qu'ils vivent avec en général. Je me demande bien pourquoi on se retrouve dans ce contexte toi et moi... tu crois qu'on tente de nous faire passer un message?

Il essayait encore d'être un peu léger, sans réellement savoir s'il pouvait se permettre de blaguer ou pas. Mais c'était aussi une façon de faire, elle comprendrait... ou pas...

- Mais je vais voir à nous en trouver un deuxième, qu'on puisse se défendre tous les deux. Y a quelque chose qui pue quand même... Savage c'pas un bon gars... et j'ai bien l'impression, à ce que j'ai lu dans le journal, qu’on n’est pas dans un pays aussi libre qu'il ne l'est d'habitude...

Et ça.... ça allait être très problématique pour la suite. A n'en pas douter. Tout le monde savait comment un régime dictatorial pouvait se passer.

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zupimages.net/up/18/30/lja2.gif



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: Give me back my life [RYLEE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Give me back my life [RYLEE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thomas ♠ Never give up on life
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: the wrong world :: the paradox of time-