AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Spit in my face but I'm feeling great | Manny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 15:25

Manuel LAGO
Humiliate my dignity, to me this is normality

THE LAW
why do we fall ? so we can learn to pick ourselves up.
nom complet : Manuel Lago. alias : Manny pour les intimes. âge : trente-trois ans. date et lieu de naissance : 19/05/1984 en Amérique. lieu d'habitation : Central City. métier : Agent de la C.I.A. identité : Publique. équipe & affiliation : Mob rule, Flash family. avatar : Aidan Turner. crédits : morphine + twelvepercentt + foryourroleplay.



déterminé ; bagarreur ; intelligent ; charmeur
amical ; sarcastique ; bon ; désorienté

Aidan Turner | scénario
Miracles by their definition are meaningless, only what can happen does happen.
(001), Le père de Manuel est assassiné pendant le détournement d'une ligne aérienne par une organisation nommée « basilisk ». (002), Désireux de se venger, il intègre la C.I.A. où il reçoit un intense entraînement et devint agent d'élite. (003), Après avoir perdu son bras, manuel participe à un projet expérimentale de régénération rapide. En possession de cette capacité, il est rapidement devenu l'un des meilleurs agents de la c.i.a. (004), Manny utilise en vérité les connections que lui offre l'agence pour traquer les assassins de son père et tuer un par un les hommes de l'organisation basilisk. (005), Il est malheureusement capturé par l'organisation et torturé, jusqu'à vouloir sa propre mort, en lui coupant chaque doigt. Mais voyant que ces derniers repoussaient après avoir été coupés, ils continuèrent de le mutiler, sans se doutes que chacun de ses doigts perdus allait permettre la création de clones de Manuel. (006), Lorsque les clones fut créés, ils virent Manuel comme leur créateur, leur père, et combattirent à ses côtés l'organisation. (007), De retour à Central City, les clones formèrent un groupe, appelé Mob rule et traquèrent Manuel pour que ce dernier les aide. En effet, les clones commençaient à mystérieusement mourir dans l'ordre de naissance. Il refusa, néanmoins ses clonent usèrent de son adn pour trouver un moyen d'être sauvé. (008),  Après avoir été sauvé par Barry Allen, alias the Flash, ami de longue date, il commença à se sentir coupable de la mort de tous ses clones. (009), Il se jure de réparer sa faute passée et de se consacrer d'avantage à la protection de ses clones. (010), Il lui arrive parfois de faire des cauchemars, autant sur la mort de son père, que certains en rapport avec ses clones.
De quelle branche gouvernementale faites-vous partie, et pourquoi ?
répondre à la question en 5 lignes minimum. Actuellement, je fais partie de la C.I.A., et ce, depuis plusieurs années déjà. Depuis la mort de mon père,  je me suis senti vraiment démuni, j'étais complètement achevé, je sombrais dans le désespoir. J'étais au plus bas et je voulais lui rendre justice, faire les choses correctement. Et donc intégrer l'une des plus grande agence gouvernementale m'a semblé être la meilleure option à ce moment. Ainsi, je me suis retrouvé intégré au sein du bureau, et j'ai pu mener à bien ma vengeance personnelle, avec patience et minutie. Après avoir abouti à ce projet, je pensais me sentir vide, sans but, sans accroche. Pourtant, je me sens encore à ma place en ces murs. Je ne veux pas abandonner ce pour quoi je me suis battu, quoiqu'il arrive.
Pensez-vous les héros responsables de l'avènement de super criminels ?
répondre à la question en 5 lignes minimum. Les criminels courent les rues, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, et peuvent passer sous votre nez sans que vous ne le sachiez. Alors, je ne dirai pas que ce sont les super héros qui font ressortir la noirceur de la population, mais plutôt qu'ils se complètent. Voyez, d'un côté le yin, d'un autre le yang ; les vigilantes et les vilains. Il y aura toujours cet équilibre précaire entre eux, l'un de va pas sans l'autre, ils ont besoin d'être tous les deux pour exister. Si les criminels n'existaient pas, il n'y aurait plus personne au poste de police, ni dans les agences gouvernementales pour les contrer. Egalement, si personne ne se trouvait là à vérifier que les règles soient suivies, les plus farouches ne se feraient pas remarquer dans la foule.
Êtes-vous prêt à toujours obéir à la loi, même si cette dernière vous semble injuste ?
répondre à la question en 5 lignes minimum. La loi c'est la loi, que vous le vouliez ou non. Elle est là pour s'adapter à la situation la plus stable et qui sied à la sécurité de tout un chacun. Elle est là pour protéger nos droits et nos devoirs, ainsi que notre dignité. Également, elle est sujette à diverses exceptions en fonction des problèmes encourus. Je ne dis pas que parfois, elle n'est pas totalement au point, certaines exceptions sont parfois aberrantes et ne mettent pas la bonne personne sous les projecteurs ou le piédestal. Mais je jure de suivre la directive principale, de me plier aux règles pour réaliser mes projets et missions dans la légalité la plus totale. Bien évidemment, c'est ce qui est inscrit sur mon dossier, après, ce que je ferai réellement, ça reste à voir.
Holmesienne - Cathou - 22 ans.
pays : Celui du coq.  fréquence de connexion : Assez souvent. où avez vous connu que le forum ? A cause de certaines personnes ici qui se reconnaîtront *wink*. votre avis dessus : Le forum est super beau et le design trop chouette . un dernier mot ? I'm Batman. Ah merde non. -> C'est également mon premier forum DC du coup je m'excuse d'avance si je fais des bourdes et si je vous déçois    


Dernière édition par Manuel Lago le Jeu 29 Juin - 22:47, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 15:25

Manuel Lago
As they say what goes up must come down
écrire l'histoire de votre personnage ici en un minimum de 500 mots.Pensez à la relecture et aux correcteurs comme bon patron qui peuvent toujours servir.


_______



L’écho de ta respiration résonne, imperturbable, alors que tes pas foulent le bitume. Tu te perds dans les ruelles à n’en plus finir, ton souffle hachuré par la course effrénée. L’air te fouette le visage et tu plisses les paupières pour t’accommoder à l’atmosphère, à l’ambiance oppressante. Le vent glisse sous ton manteau et glace tes os, te faisant frissonner. Une vague de nausée s’empare de toi et vrille tes entrailles alors que la bile remonte, brûlant ta gorge déjà enserrée par cette boule de stress qui loge là depuis que tu t’es enfui. Tu respires difficilement au travers de ta course et tes joues picotent contre l’air qui claque sur ton visage. Ta peau te tiraille doucement tandis que de la buée s’échappe d’entre tes lèvres pour s’envoler dans le ciel en un tourbillon d’arabesques opaques. La nuit ne va pas tarder et le crépuscule orne l’horizon d’un éclat rose-orangé pastel qui embellit le paysage. Tu le remarques à peine, trop obnubilé par ta course. Tu bifurques en te penchant vers la gauche, pour emprunter une autre ruelle peu fréquentée tandis que tu entends des bruits de pas derrière toi. L’écho se répercute à tes oreilles et caresse tes tympans et tu tournes la tête une fraction de secondes. C’est là qu’est ta chute. Tu clignes des yeux et trébuches, tout le poids de ton corps percute les pavés et tu les vois se rapprocher au ralenti. Tes côtes te font mal, tes poumons brûlent et tes jambes picotent d’avoir tant couru. Tu esquisses un mouvement en levant les bras devant toi, pour protéger ton visage. Tu t’écrases au sol et tes paumes sont égratignées du fait de ta chute. Ton assaillant s’arrête non loin de toi et tu peux entendre sa respiration même si tu serres les dents et que ton sang pulse à tes tempes. Tu te retournes en prenant ton temps, et soudainement, un rire résonne tout près. Tu ricanes alors, t’essuyant les mains sur ton pantalon avant de complètement te relever. Barry est juste là avec toi, et il t’a retrouvé après ta petite mésaventure. Tu t’en es bien tiré pour cette fois, et Barry est sain et sauf. Mais mieux vaut vous cacher le temps qu’on vous oublie. C’est l’histoire de quelques jours, afin de faire profil bas et rester hors des radars. Au bout d’une petite semaine, tu as complètement fait abstraction du bordel dans lequel tu t’es retrouvé empêtré. Tu continues ta vie sans jamais te soucier du reste. Tu profites et tu n’arrêtes pour rien au monde.


Tu tressautes dans ton sommeil, des images sanglantes et barbares se heurtent contre tes paupières. Une fine pellicule de sueur glisse sur ton corps brûlant alors que tu secoues vivement la tête, murmurant inconsciemment. Les draps collent à ta peau et sont totalement défaits à cause de tes mouvements brusques. Tu as l’impression d’être oppressé, qu’un poids te tacle au sol et tu te sens lourd, engourdi. La sensation est dérangeante mais ce qui l’est encore plus sont ces souvenirs atroces qui assaillent ton esprit. La scène se rejoue inlassablement, telle que tu l’as souvent imaginée, avec ces miettes d’informations que tu as pu ramasser. La mort de ton père. Tragique et brutale, et tu en as encore le souffle coupé quand tu y repenses. Elle est toujours là, telle une ombre, un rappel incessant que tu as perdu l’être le plus cher à tes yeux. Tu es tombé à genoux, sous le poids de l’émotion, de tes sentiments qui enserrent encore ton cœur. Les perles salées ont coulées sur tes joues pâles et le sillon qu’elles ont tracé laisse une marque amère sur ta langue. Une chape de plomb te pèse sur les épaules et te fait t’effondrer de plus en plus. C’est putain de douloureux et ça continue encore, malgré les années. Même avec le temps qui passe, tu as encore cet étau qui te perce la cage thoracique et qui tiraille ta poitrine. Et maintenant, alors que le souvenir de l’expérience t’ayant changé à tout jamais se répercute dans ton esprit, ta main te lance. Elle te titille tous les jours, et la pulpe de tes doigts picote au point de te faire mal. Telles des aiguilles à la surface de la peau. Tu peux encore sentir tes nerfs s’affoler, tes muscles se contracter et les picotements provoqués par la douleur, comme des éclairs qui se déchaînent dans tout ton corps. Tu te réveilles en sursaut, écarquillant les yeux. Tu te perd dans la nuit, et tes iris ne pétillent plus. Ton regard est embrumé, fade, terni. La respiration hachurée, tu tentes de te reprendre calmement, de stopper les palpitations qui percutent tes côtes. Tu soupires après la descente de l’adrénaline, serrant les draps dans tes paumes et fermant les yeux. Ton être a été brisé plus d’une fois, depuis que tu as intégré la C.I.A., et pourtant, l’épreuve la plus difficile que tu as eu à affronter reste celle qui continue de se jouer au quotidien. Celle qui persiste dans le temps et qui se trame encore maintenant. Celle où tu dois composer avec ce qu’il te reste pour ne pas sombrer pour de bon dans cette abysse infernale. Dans ce gouffre magnétisant qui ne cesse de t’appeler, de t’entraîner dans son sillage. La perte de ton père a tout chamboulé en toi, et tu en gardes les séquelles encore aujourd’hui. La chute est dévastatrice et l’arrêt n’en sera que plus fatal.


Les chaînes enserrent tes poignets et brûlent la peau sensible, désormais rougie. Tu grimaces en te mouvant légèrement. Le cliquetis métallique grince à tes oreilles et tu frissonnes, la respiration hachurée alors que ton souffle s’évapore dans l’air. Relevant ton visage tuméfié, ton regard embrumé glisse sur la cellule dans laquelle tu es emprisonné. Après avoir juré de te venger pour la mort de ton père, tu t’es laissé entraîner par ta haine et ta colère, éliminant les responsables de l’organisation Basilisk. Malheureusement tu t’es fait attraper avant d’avoir pu t’occuper du commanditaire. Tu grimaces à ce souvenir, et sursautes brusquement en entendant des éclats de voix à l’extérieur de ta cage. Cette prison qui te retient t’oppresse et tes ravisseurs n’ont cessés de te torturer, de te mutiler pour te faire parler. Tu n’as jamais rien dit, subissant la douleur transcendante qui ravage ton être tout entier. Les échos se répercutent sur les murs de ta cellule et tu te recroquevilles dans ton coin, ramenant tes jambes vers toi. Ravalant ta salive, tu peux sentir ton cœur cogner contre la cage thoracique, le sang pulsant à tes tempes. Le stress s’épanche en toi, telles des vagues en pleine mer déchaînée et tu tentes de ravaler cette boule de nerfs qui enserre ta gorge. Les bruits de pas se rapprochent et claquent contre le béton de la pièce minuscule. Tu hurles, dans ton esprit, et une voix crie dans ta tête, t’empêchant de t’accrocher à la réalité, de sentir ces mains sur toi, qui te palpent et qui te cisaillent. Tu serres les dents, mordant en plein dans ta mâchoire alors qu’ils utilisent la force contre toi. Des instruments de torture qui entaillent ta peau, déchirent le derme et perfore les tendons. Tu souffres, putain. Tu douilles et tu as envie de hurler, de laisser ta souffrance ressortir, de donner libre cours à ta haine et ta colère afin que tout cela cesse une bonne fois pour toute. Mais tu n’en as plus la force. Ton âme s’effrite à même le sol, tel l’écho de tes membres qui chutent à terre. Les tessons de ton corps et de ton être s’envolent, brisés et maculés. Le sang coule sur ta peau en lambeaux et ton souffle glisse sur tes lèvres avant d’être étouffé parmi les cris de tes tortionnaires. Lutter devient beaucoup trop dur pour toi et tu finis par abandonner, laisser ton esprit s’évader, alors que le voile noir de l’inconscient se dresse devant toi pour t’envelopper dans son étreinte salvatrice. Tu l’accueilles à bras ouvert, l’écho de la souffrance n’étant plus qu’une ombre parmi les ténèbres alentours.


Un fin sourire timide étire tes lèvres alors que tu arpentes les rues de Central City, des années après la tragédie. La tête remplie de souvenirs, tu te laisses assaillir par ces flashs lumineux tandis que tes pas foulent les pavés. Tu déambules dans la ville, au gré du vent et de tes envies. De retour depuis peu, tu viens te ressourcer avant de retourner à ta vie passée. Retrouver les fantômes de tes souvenirs n’est pas aussi facile et tu le remarques aisément. Tes mains tremblent et tu serres les phalanges doucement, grimaçant en reconnaissant la sensation de picotement caractéristique. Soufflant abruptement, tu observes un court instant les volutes de fumée se dissiper dans les airs. Tu fermes les yeux le temps d’inspirer un bon coup, refoulant les mauvais souvenirs qui te reviennent à l’esprit. Ces clones provenant de tes membres coupés, la mort de ton père, ton emprisonnement. Tu serres les poings, plissant plus fortement les paupières. Tu es enfin libre, tu peux à nouveau respirer l’air frais de la ville et reprendre un semblant de vie. Tu te montres enfin, après tout ce temps, et tu as pourtant l’impression de ne pas te sentir vivant. Un poids mort te pèse sur les épaules alors que tu te rappelles de tes clones, mourant chacun les uns après les autres. Tu ne les as pas aidé, tu t’es enfui comme un lâche, et eux disparaissent sans laisser de traces. Tu as ressenti les picotements à chaque fois, telle une douleur fantôme. Un poids se répercutant en un écho tangible en tes entrailles. Ils t’ont aidé, eux, avec Basilisk. Ils t’ont aidé à traquer les derniers sur ta liste noire, et c’est comme cela que tu les remercies. En leur tournant le dos, prenant tes jambes à ton cou. Tu es pathétique Manuel. Et ton déni t’empêche de t’en rendre compte. Tu avances avec des œillères dans ta vie, ne remarquant même pas le plus évident. Ni même ces ombres qui te ressemblent comme deux gouttes d’eau et qui te suivent dans l’obscurité.


Un goût amer glisse sur ta langue et une perle salée roule sur ta joue tandis que tes clones s’affairent autour de toi. Tel un pantin désarticulé, tu te laisses faire, les piqûres n’en finissent plus, et tu te vides doucement de ton sang. Un bourdonnement résonne dans tes oreilles, et tu décroches de la réalité, te perdant dans ce souvenir encore beaucoup trop frais pour toi. Tes iris deviennent embrumés et tes pupilles se dilatent alors que la scène se rejoue sous tes yeux. Barry… Il est venu te sauver. Il est venu à ton secours, après que tu sois revenu d’entre les morts. Tu as retrouvé l’envie de vivre grâce à lui, après ta vengeance. Ton meilleur ami t’a sauvé la vie, aidé à t’échapper des griffes de tes clones malveillants. Mais en te retournant pour aller le chercher, tu as tout perdu. Ton meilleur ami, mais aussi le goût de vivre. La bile te remonte à la gorge alors que l’image du corps de Barry imprègne tes paupières tel un spectre oppressant. En fermant les yeux, tu le vois toujours. Allongé là, au sol, inerte. Une autre larme s’échappe de la prison de cils et dévale ta joue échauffée. Tout cela n’a servi à rien. Tes clones t’ont à nouveau capturé après que tu sois tombé à genoux, tremblant sous le poids de tes émotions et de la réalité qui s’impose à toi. Barry est mort et rien n’a changé. Tu t’es laissé faire, sans jamais rien dire, telle une poupée de chiffon. Tu es l’esclave de tes propres clones et l’ironie du sort ne te fait plus ricaner. Tu n’es plus que l’ombre de toi-même.


Tu regardes la une du journal, les sourcils froncés. Ton regard inquisiteur glisse sur l’encre noire ornant la page du Daily Planet. Ton esprit s’embrume au travers de ton imagination. L’invasion extra terrestre a tout chamboulé dans les villes des Etats-Unis et un coup d’oeil à l’extérieur de ton appartement t’en informe déjà beaucoup. Tu pinces les lèvres, plissant les paupières, tout en continuant de lire l’article. Tu grimaces devant la mention de Darkseid, des images de l’apocalypse te revenant doucement à l’esprit. Tu les chasses en secouant la tête. Attrapant du bout des doigts ta tasse de café, tu l’apportes à tes lèvres, t’abreuvant de ce liquide amer et brûlant. Tu as encore beaucoup à faire après l’attaque venue d’ailleurs, la paperasse fait crouler les bureaux de la C.I.A. Surtout que des échos de l’explosion de Star Labs se répercutent encore même après plusieurs années. Et puis, tu as encore tes clones à gérer, où qu’ils puissent être tu dois les retrouver. Autant dire que tu cours partout en ce moment. Tu soupires en t’enfonçant un peu plus sur ta chaise, te détendant presque. T’accordant ce petit instant rien qu’à toi pour souffler un peu, avant de retourner en enfer. Le boulot n’attend pas mais tu traînes quand même, prenant ton temps pour t’habiller ce matin. Tu passes aussi sous la douche, le jet d’eau picorant ta peau mise à nue. Tu la laisses évacuer la tension qui pèse sur tes épaules, restant bien plusieurs minutes sans bouger. Tu finis par sortir en coupant l’arrivée d’eau, t’enroulant dans une serviette blanche et douce. Tu te prépares ensuite, enfilant chemise et jean, puis tes pompes rutilantes. En quelques minutes, tu es prêt à partir. Montre en main, tu attrapes tes affaires et claques ta porte d’entrée. Ta pause est terminée, tu reprends ta course effrénée.



Dernière édition par Manuel Lago le Jeu 29 Juin - 22:52, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


human being

Messages : 370
Date d'inscription : 06/02/2017
Face Identity : jenna coleman.
Crédits : lux aeterna (av).

Age du personnage : vingt-neuf ans.
Ville : central city.
Profession : photojournaliste pour le central city picture news.
Affiliation : flash family.
Compétences/Capacités :
» immunisée contre la caféine.
» possède un don inné pour se mettre dans des situations dangereuses. iris peut néanmoins compter sur son ange gardien, le héros flash, pour s'en dépêtrer, bien qu'elle pense pouvoir s'en sortir seule.
» sait se servir d'une arme à feu et se battre au corps à corps, assez pour mettre un homme à terre, mais elle est trop faible pour s'en prendre à un méta-humain.
» détient une intelligence élevée, et un bon esprit de déduction.
» est devenue polyglotte, grâce à ses nombreux voyages.



Situation Maritale : ambigüe. iris entretient une relation avec barry allen, mais elle s'est éprise du superhéros flash. elle ne sait pas quoi en penser.









MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 15:29


Bienvenue officiellement I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 15:31

UHUH


Bienvenue mon ami Amuse toi bien avec ce perso
Revenir en haut Aller en bas

avatar


human being

Messages : 1523
Date d'inscription : 06/02/2017
Face Identity : Tatiana Maslany
Crédits : avatar by magnus effect, codes sign by anaelle, bann by Starfire ♥

Age du personnage : 30 ans
Ville : Gotham City, après avoir commencé sa carrière à Bludhaven
Profession : Médecin urgentiste au Gotham Mercy General Hospital.
Affiliation : Neutre, avec une animosité assez marquée envers les justiciers.
Situation Maritale : Séparée de son compagnon qui l'a embarquée dans un chantage dont elle ne sait pas se sortir. Mère d'une petite fille qui lui a été enlevée et qu'elle n'a pas vue depuis bientôt un an.









MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 17:23

Ouuuuh, un agent de la CIA trop de boulot pour toi
Super choix de perso en tout cas
Bienvenue parmi nous !

_________________
My conscience has been poisoned


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


hero of earth

Messages : 1258
Date d'inscription : 26/02/2017
Face Identity : Evan Rachel Wood
Crédits : shiya

Age du personnage : 26 ans
Ville : Gotham
Profession : Assistante bibliotéhcaire, pirate informatique et analyste
Affiliation : Bat-Family
Compétences/Capacités :

Oracle:

x pirate informatique / hackeuse
x vidéo surveillance
x construction/maintenance des objets informatiques à la tour de l'horloge et à la batcave
x support technique de la Batfamily
x 911 des super-héros
x maniement d'armes de poings
x soins de premier secours
x analyse produits chimiques/toxines

Batgirl (en hiatus)

x gymnastique / danse classique
x maniements d'armes propre à la Batfamily (batarangs, escrima sticks, bombes et fumigènes)
x arts martiaux
x soins de premiers secours
x analyse chimique/toxines
x désactivation de bombes
x support informatique et technique
x conduite des moyens de transports de la Batfamily ( batmobile, batjet, moto..)


Situation Maritale : En couple avec le bébé Green Lantern, Kyle Rayner.









MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 17:54

Bienvenue et bon courage pour la rédaction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 18:25

Bienvenue parmi nous Manny. Cia hein ? Faaancy XD
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 18:35

Salutations à toi!

Bonne rédaction de fichette et bon courage pour la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas

avatar


super villain

Messages : 566
Date d'inscription : 30/03/2017
Face Identity : Kevin Spacey
Crédits : Oba Seb

Age du personnage : 50 ans
Ville : Metropolis
Profession : Directeur de la société Lexcorp
Affiliation : Crime organisé de Lex Luthor, Injustice League
Compétences/Capacités :

-Ressources matérielles et financières de la société Lexcorp

-Réseau de sbires, d'employés et de criminels en tout genre

-Technologies d'avant-garde dans les domaines de la cybernétique

-Détenteur de la majorité de la kryptonite présente sur terre

-Possède une armure de combat high-tec, capable de contrer Superman en duel


Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 18:41

Bienvenue What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 2637
Date d'inscription : 29/01/2017
Face Identity : Matthew Daddario
Crédits : moonic (avatar), STARFIRE alias Julia ♥ (les bannières, le gif badass et les crackship canon)
blablalblalba
Age du personnage : Vingt-six années à écumer la ville du crime.
Ville : Anciennement Gotham, nouvellement Métropolis avec celle que tu aimes.
Profession : Plus mercenaire que justicier, tu ne te considères pas comme un héros. Toi, tu n'hésites jamais à tuer.
Affiliation : Solitaire, tu es malgré tout rattaché à la batfamily. Plus ou moins. Ta vraie famille est celle que tu t'es construite.
Compétences/Capacités :

Tu n'as aucun superpouvoir. Ton talent repose sur une maitrise parfaite des armes, l'apprentissage des meilleurs techniques de combat, l'usage de la stratégie militaire et une aisance innée pour l'acrobatie. Tu possèdes également un don presque mystique enseigné par l'All Caste, qui consiste à ôter tout pouvoir et immortalité à ton adversaire. Par la force de ta volonté, tu peux matérialiser des épées d'énergie mystique, les All-Blades. Indestructibles, elles sont directement connectées à toi.


you gave me peace in a lifetime of war
Diana ღ Jason

Situation Maritale : Lié à jamais à Diana, la sublime Amazone. Ta femme, l'amour de ta vie, et mère de ton futur enfant.









MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 18:51

Ohh ce scénar Iris doit être heureuse
bienvenue parmi nous

_________________
“Have you ever been in love ? I mean truly, deeply, madly in love.” “Yes. Once.” he answered. "How did it end ?" I asked. "It hasn't." he said;




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 25 Juin - 21:21

Bienvenue tooooi

T'es drôlement beau comme ça dis donc
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Lun 26 Juin - 13:07

Hiiiiii, merci à vous tous pour vos gentils messages
Vous êtes adorables, j'ai hâte de pouvoir vous rejoindre
Revenir en haut Aller en bas

avatar


authorities

Messages : 345
Date d'inscription : 21/04/2017
Face Identity : Chris Pine
Crédits : lux aeterna

Age du personnage : trente-cinq ans
Ville : washington dc
Profession : agent de liaison entre a.r.g.u.s. et la justice league ; bras droit d'Amanda Waller
Affiliation : a.r.g.u.s.
Compétences/Capacités : excellent pilote, maîtrise de plusieurs formes d'arts martiaux, maîtrise des armes à feu, tacticien militaire. et sait gérer Amanda Waller, apparemment c'est un super-pouvoir ça (dommage qu'on ne puisse pas la revendre à l'argus comme les voitures par contre)


Situation Maritale : célibataire au cœur brisé, qui se reconstruit petit à petit









MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Lun 26 Juin - 15:38

ce bouche à oreille, c'est beau ( #pokeDonna #devinequicest What a Face )

bienvenue par ici et sympa la tête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


human being

Messages : 370
Date d'inscription : 06/02/2017
Face Identity : jenna coleman.
Crédits : lux aeterna (av).

Age du personnage : vingt-neuf ans.
Ville : central city.
Profession : photojournaliste pour le central city picture news.
Affiliation : flash family.
Compétences/Capacités :
» immunisée contre la caféine.
» possède un don inné pour se mettre dans des situations dangereuses. iris peut néanmoins compter sur son ange gardien, le héros flash, pour s'en dépêtrer, bien qu'elle pense pouvoir s'en sortir seule.
» sait se servir d'une arme à feu et se battre au corps à corps, assez pour mettre un homme à terre, mais elle est trop faible pour s'en prendre à un méta-humain.
» détient une intelligence élevée, et un bon esprit de déduction.
» est devenue polyglotte, grâce à ses nombreux voyages.



Situation Maritale : ambigüe. iris entretient une relation avec barry allen, mais elle s'est éprise du superhéros flash. elle ne sait pas quoi en penser.









MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Ven 30 Juin - 12:50

manuel est parfait, tu es parfaite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


hero of earth

Messages : 3271
Date d'inscription : 16/12/2016
Face Identity : Gal Gadot.
Crédits : starfire (avatar + signature).

Age du personnage : Cinq millénaires se sont écoulés, mais Diana demeure inchangée, épargnée par les ravages du temps.
Ville : Metropolis.
Profession : Princesse et ambassadrice de Themyscira, membre fondateur de la Ligue de Justice.
Affiliation : Les Amazones et la Ligue de Justice.
Compétences/Capacités :
Fille de Zeus et d'Hippolyte, Diana est à la fois une déesse et une Amazone. Elle possède une force, une endurance, une rapidité et des réflexes surhumains/divins. Elle est invulnérable à tout sauf aux armes capables de tuer des dieux, est immortelle et se régénère rapidement lorsqu'elle est blessée. Elle résiste à la magie et à la télépathie, et peut communiquer avec les animaux. Combattante inégalée, elle possède des bracelets de soumission d'Amazone forgés à partir du bouclier de Zeus, l'épée d'Athéna et le lasso de vérité d'Hestia. Depuis peu, elle est capable d'invoquer et d'user de la foudre.


Situation Maritale : Mariée à l'amour de sa vie, elle porte son enfant.









MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   Dim 2 Juil - 12:45


c'est tout bon pour toi, petite usine à clones bon jeu


célébrons la victoire!


La première étape a été accomplie avec succès! Te voilà maintenant validé et cela te donnera un accès complet au reste du forum! S'ti pas beau tout ça hein?    

Si jamais ce n'est pas déjà fait, nous t'invitons vivement à lire le règlement, ainsi qu'à prendre connaissance du contexte (mais nous savons que tu l'as déjà fait), tout comme à lire les différentes annexes que nous avons concocté minutieusement et avec amour!

Présentation terminée, il te reste une fiche générale à présenter: celle des liens et des rps! Cela reste facile, car en plus tu disposes d'un modèle tout beau et tout propre! Et si cela s'allie à ton personnage, tu auras même le privilège de le faire entrer dans le vaste monde des réseaux sociaux! Tout comme il pourra avoir son répertoire téléphonique! Ah, on te facilite tellement la vie, jeune padawan...

Qui n'aime pas les profils tout beau et tout propre? Personne! C'est pour ça que nous t'invitons vivement à remplir les champs de ton profil pour que chaque membre puisse en connaître plus sur toi en un rien de temps!

Les Etats-Unis sont tellement vastes et la population si variée... C'est pour cela que si tu envisages de créer un scénarios pour ton personnage, n'hésite pas à le faire et à engager le maximum d'informations pour que nous en sachions davantage sur lui!

Tu vas sans doute penser que c'est pire qu'à l'école (tu ne peux pas savoir à quel point  ), mais il est nécessaire que tu passes par nos registres afin que nous puissions les tenir à jour!

Nous te souhaitons de bien t'amuser parmi nous! N'hésite surtout pas à participer à nos jeux et à la partie  flood pour encore plus de folie!  

_________________

ONLY LOVE WILL TRULY SAVE THE WORLD.
I used to want to save the world. To end war and bring peace to mankind. But then, I glimpsed the darkness that lives within their light. I learned that inside every one of them, there will always be both. The choice each must make for themselves - something no hero will ever defeat. And now I know… that only love can truly save the world. So I stay. I fight, and I give… for the world I know can be.

jason, before and after diana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: Spit in my face but I'm feeling great | Manny   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spit in my face but I'm feeling great | Manny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bélier black face
» Man vs Wild : seul face à la nature - Sibérie
» face a phasme
» Les voisins d'en face
» Retour ... de face-the-clinik

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: limbo :: archives-