AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Just business talking | ft. Selina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


hero of earth

Messages : 334
Date d'inscription : 08/07/2018
Face Identity : Chris Evans
Crédits : Avatar by Myself; Signa by Exception

Age du personnage : 98 ans (fin trentaine physiquement)
Ville : Gravite entre Detroit et la Côte Est
Profession : PDG de Heywood Defense Industries, conseiller spécial du président et justicier
Affiliation : Barbara Ann Minerva, Taiana Aavik
Compétences/Capacités :

• Cyborg (squelette en acier, peau en acier & organes artificiels)
• Force surhumaine
• Résistance surhumaine
• Endurance surhumaine
• Guérison accélérée
• Vieillissement ralenti



• Excellent combattant au corps à corps et à distance
• Très doué pour l'infiltration
• Brillant homme d'affaires
• Diplômé en biologie
Situation Maritale : Veuf









MessageSujet: Just business talking | ft. Selina   Jeu 12 Juil - 21:25


   
   
   

   

   
Just business talking

   
Ft. Selina Kyle

   
Entrant dans son bureau, Hank appuya sur un bouton placé juste sous un tableau accrochée sur un mur, et la porte de la pièce de sureté donc il venait de sortir et qui lui servait de repaire secret ici se referma en glissant, avant de se verrouiller dans un chuintement. Reboutonnant la manche de sa chemise, il se campa devant un miroir, et attrapa un mouchoir pour essuyer la fine mais néanmoins visible tâche de sang juste sous son oreille droite. Il rentrait tout juste d'une de ses nombreuses sorties extraprofessionnelles, et même s'il aurait pu justifier très facilement cette trace qu'il venait d'effacer, Hank préférait ne rien laisser au hasard et être certain d'avoir effacé la moindre preuve qu'il venait de passer les trois dernières heures à finaliser et à exécuter l'assaut un dépôt plein de vivres et de médicaments pour les hommes à la solde de Savage. Leurs prises avaient été plus maigres que ce que Hank avait espéré en mettant en place cette opération, mais il avait eu pour lui de frapper une cible à laquelle l'ennemi ne s'attendait pas, ce qui leur avait permit d'éviter un affrontement aussi long que sanglant. Lui s'en sortait à chaque fois sans la moindre casse, mais ça n'était pas le cas de ceux qui avaient décidé de le suivre. Maintenant, il n'attendait plus que de voir la réaction du gouvernement lorsque la nouvelle de l'attaque se ferait savoir dans la population. Il était certain que ça lui tirerait sans mal un sourire satisfait. Surtout que vu à quel point la situation ici était catastrophique, la milice allait perdre des précieux jours à explorer des pistes pour essayer de savoir qui avait bien pu lancer l'attaque.
Venant se camper devant la baie vitrée de son bureau, Hank admira la vue qu'il pouvait avoir sur Gotham, sur cette ville qui agonisait lentement alors que Savage resserrait peu à peu la vis autour de cette dernière. Il n'était ici que pour quelques jours, le temps de régler quelques affaires importantes relatives au bon fonctionnement de son entreprise. Mais il n'était là que depuis deux jours et avait pu voir à quel point la ville souffrait, ce qui l'avait poussé à mettre en place cette mission dont il venait à peine de rentrer. Tout le pays subissait l’oppression de l'administration Savage, mais certaines villes étaient encore plus durement touché. Or, Gotham faisait partie de cette liste des villes qui avaient la tête au fond du trou et qu'on empêchait systématiquement de se relever pour qu'elle puisse respirer l'espace d'un instant. Il aurait tellement aimé faire plus, mais comme à chaque fois dans cette réalité infernale, il manquait de moyens. Et pendant qu'il se trouvait là, Gotham souffrait autant des mains de ses habitants les plus cruels que d'un gouvernement qui l'était au moins tout autant. Comme à chaque fois qu'il se laissait à trop penser à ce genre de choses, il éprouvait une colère sourde à l'encontre de ce pays dont il avait pourtant défendu les valeurs pendant si longtemps. Il avait combattu pour elles, il avait tué pour elles, et il avait perdu des proches pour elles. Et voilà qu'elles étaient bafouées sans la moindre vergogne par un tyran sans scrupules qui, histoire d'enfoncer encore plus le clou, avait été responsable de la mort de son petit-fils, obligeant Hank à vivre sa mort une deuxième fois.
Quittant son poste d'observation, Hank tourna le regard vers la grande photographie qui ornait le mur derrière son bureau, et un sourire naquit lentement sous sa barbe. Il ne se souvenait que trop bien de cette photo et du jour ou elle avait été prise, le lendemain du jour ou il avait sauvé la vie du président Roosevelt et du premier ministre Churchill. Lui, fringuant jeune homme d'à peine plus de vingt ans, en train de serrer la main du président avec entrain. La revoir lui rappelait ce pour quoi il s'était engagé au tout début, et à quel point ce qui n'avait été qu'un devoir pour des millions d'américains était devenu sa vie. S'il n'avait pas eu des décennies passées à s'entrainer pour être toujours en état de porter le costume derrière-lui, Hank aurait sûrement loupé les quelques coups frappés faiblement à sa porte, mais il n'eut pas de mal à les percevoir. S'assurant d'un coup d’œil qu'il n'avait laissé aucun indice susceptible de permettre à son visiteur de deviner ses activités annexes, il alla s'installer derrière son bureau alors qu'il lançait d'une voix ferme « Entrez. » La porte s'ouvrit quelques instants plus tard sur une employée chargée de dossiers, et Hank reconnut sans mal Selina Kyle. Ironique à quel point celle qui s'était fait connaitre pour être une des, si ce n'était la plus redoutables voleuse de cette ville pouvait ici mener une existence affreusement banale et rangée en tant que comptable « Mademoiselle Kyle. Ce sont les bilans hebdomadaires de la société? » Demanda-t-il en pointant le tas de dossiers qu'elle tenait dans ses mains. Il avait demandé au chef comptable de sa filiale basée à Gotham de lui faire un topo lorsqu'il était arrivé en ville, mais visiblement le supérieur de Selina avait jugé préférable d'envoyer une de ses employées se charger de la besogne. Ce qui voulait dire au mieux que son chef comptable jugeait cette tâche indigne de sa personne, et au pire que les chiffres étaient mauvais au point qu'il craignait de se faire virer si c'était lui qui les présentait à son patron.

   ☾ anesidora


Dernière édition par Hank Heywood le Mar 21 Aoû - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 814
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Barda doll ❤ - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Ven 13 Juil - 12:22

 
Ha-ina
Just business talking
« Et tu penses bien à tout » « Oui oui »  « Sans oublier les dossiers 2017 »  « oui »  « et tu as pensé au bilan des années précédentes aussi au cas où »  « oui Edward »  « Il faut que tout soit parfait »  « oui oui »  Selina répondait par automatisme sans vraiment écouter ce que son patron lui disait car elle avait l’habitude des crises d’anxiété de l’homme quand il fallait aller porter le bilan comptable à un client sachant que celui-ci n’était pas bon. Bien entendu il était TRESSS occupé ce jour là et ne voulait pas y aller en personne donc il envoyait Selina, trouvant toujours qu’elle était bien mieux placée pour pouvoir affronter ce genre de chose. Sa réponse était « Mais c’est plus difficile de s’en prendre à un joli minois comme toi, mets une jupe courte » et elle ne tarda d’ailleurs pas à l’entendre alors qu’elle portait sa mug de thé à sa bouche « Putain de misogyne décérébré »  sortit de sa bouche alors que son chef se retournait « Quoi ? »  « Pars tranquille je vais gérer ! »  fit elle rapidement alors qu’il sortait de la pièce et qu’elle posait sa tasse sur son bureau en portant la main à son cœur. Depuis quand est ce qu’elle disait ça elle ? Elle n’avait jamais même pensé ses mots alors ça venait d’où ? C’était de pire en pire depuis quelques jours et elle ne savait pas pourquoi. Heureusement qu’elle avait réussit à se rattraper et elle offrit un grand sourire à ses collègues qui la regardait un peu surpris avant de prendre les gros dossiers qu’elle avait sur son bureau et de passer sa petite veste de tailleur pour partir vers l’entreprise Heywood. Il fallait qu’elle sorte très très vite.

A l'extérieur un petit soleil la fit s’arrêter et lever le visage vers lui, appréciant qu’il la réchauffe quelques secondes. Ce n’était pas souvent qu’on pouvait profiter de ce genre de pause en ce moment vu toutes les restrictions que tout le monde avait avec le gouvernement Savage aussi elle profita d’un court moment de soleil et de tranquillité, sachant qu’il durerait… 3 secondes… Et cela ne rata pas car elle se fit pousser par une femme qu’elle dérangeait et qui marmonna quelque chose comme quoi fallait regarder où on s’arrêtait mais elle ne releva pas et reprit sa route, pressant le pas pour ne pas être en retard à son rendez vous avec un de ses patrons comme elle travaillait pour plusieurs compagnies. Elle avait ses habitudes aussi elle salua rapidement tous les gens qu’elle croisa dans l’immense bâtiment, prenant des nouvelles de tout le monde pour savoir les dernières nouvelles personnelles et professionnelles. Elle aimait bien être bien intégrée dans un endroit, ça faisait famille puis elle posa ses affaires sur un bureau qui lui était réservé quand elle venait passer quelques jours dans ce bâtiment. Elle sortit son ordinateur, son téléphone -répondant à un sms de ses parents pour dire qu’elle viendrait bien manger dimanche prochain à midi tapante- et prit le temps de vérifier sa coiffure et son tailleur avant de frapper à la porte du bureau du patron puisqu’il était a Gotham pour quelques jours.

« Bonjour Monsieur Heywood, comment allez vous ? »  demanda t’elle, souriante, en rentrant dans le bureau et en fermant avec douceur la lourde porte. « Oui tout a fait, les comptes de l’année et des précédentes pour pouvoir faire un point. » . Elle s’approcha du bureau, les livres contre elle, coincés par son bras gauche et remonta ses petites lunettes rondes par manie car elles n’avaient pas bougé. Elle passa derrière le bureau pour aller se mettre à côté de son patron du jour, c’était bien plus facile pour lui montrer les chiffres. Elle posa les dossiers et ouvrit celui de l’année en cours. « Je ne vais pas vous cacher que les chiffres ne sont pas bons »  Fallait s’y attendre puisque son patron ne s’était pas déplacé mais elle savait que l’homme n’était pas dupe car son patron ne se déplaçait que pour les bonnes nouvelles, jamais pour le reste. La conjoncture actuelle faisait que les gens et les entreprises ne faisaient plus appel a sa société de sécurité car cela n’empêchait pas les milices ou bien les foutus héros de ce pays de rentrer partout et faire ce qu’ils voulaient. Parfois ça créait même plus de soucis car cela faisait penser qu’il y avait une raison pour qu’il y ait une sécurité en plus. De plus Gotham était de plus en plus pauvre donc les entreprises avaient beaucoup de mal à sortir la tête de l’eau et celle-ci en faisait parti. « Les temps ne sont bons pour personne hélas »  va-t-elle faire en continuer de montrer les chiffres au dirigeant.


Dernière édition par Selina Kyle le Lun 17 Sep - 11:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


hero of earth

Messages : 334
Date d'inscription : 08/07/2018
Face Identity : Chris Evans
Crédits : Avatar by Myself; Signa by Exception

Age du personnage : 98 ans (fin trentaine physiquement)
Ville : Gravite entre Detroit et la Côte Est
Profession : PDG de Heywood Defense Industries, conseiller spécial du président et justicier
Affiliation : Barbara Ann Minerva, Taiana Aavik
Compétences/Capacités :

• Cyborg (squelette en acier, peau en acier & organes artificiels)
• Force surhumaine
• Résistance surhumaine
• Endurance surhumaine
• Guérison accélérée
• Vieillissement ralenti



• Excellent combattant au corps à corps et à distance
• Très doué pour l'infiltration
• Brillant homme d'affaires
• Diplômé en biologie
Situation Maritale : Veuf









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Lun 16 Juil - 18:09


   
   
   

   

   
Just business talking

   
Ft. Selina Kyle

   
Hank regarda la comptable s'approcher les bras chargés de ses précieux dossiers, et il ne put s'empêcher de sourire alors qu'il voyait une femme qu'il savait être capable de tenir tête aux pires criminels de cette ville paraître à ce point fragile et vulnérable, avec ses lunettes rondes et son tailleur. Et que Selina ne se serait pas faite prier pour envoyer un de ses talons dans l'entrejambe de son patron qui était apparemment persuadé que la pilule allait mieux passer parce qu'il envoyait une femme annoncer les mauvaises nouvelles. Hank avait été tenté de la pousser à se souvenir de qui elle était en réalité à plus d'une reprise, mais il se doutait que la seule réaction qu'il obtiendrait de la demoiselle serait de la voir s'enfuir en courant et de recevoir la visite de quelques employés de l'asile d'Arkham dans la foulée. Mieux valait laisser faire le temps et les souvenirs s'imposer d'eux-même à la voleuse pour qu'à son tour elle découvre qu'elle était piégée dans un monde apocalyptique. Surtout que Hank se doutait qu'il verrait sans trop de mal le changement une fois que Selina redeviendrait qui elle était en réalité. Il l'avait côtoyée à plus d'une reprise, et il savait que sa véritable personnalité était à l'opposée de ce qu'il avait actuellement sous les yeux.
Selina vint le rejoindre derrière le bureau, avant de lui présenter les chiffres de l'année. Et Hank n'avait pas besoin d'être un pro des maths et de la compta pour savoir que ce qu'il avait sous les yeux n'avait rien de très réjouissant. La branche de Gotham représentait un vrai trou financier, et s'il n'y avait pas les bénéfices obtenus grâce à ses installations dans d'autres villes plus sûres, il aurait été obligé de fermer ses bureaux ici depuis longtemps « Oui, malheureusement je vois ça. » Dire qu'il avait connu cette ville à une époque ou elle n'était pas encore le symbole vivant du crime et de la corruption, cette ville ou même les riches se faisaient abattre sans scrupules dans une ruelle mal famée. Passant une main dans sa barbe, Hank retint un soupir alors que la demoiselle continuait de lui dresser l'état financier de sa société. Le problème, c'était que les gens avaient trop peur des hommes de Savage pour oser demander les services d'une entreprise de sécurité, et que les troupes de la milices profitaient de cette peur  et de leur statut pour agir comme bon leur semblait, en méprisant totalement les libertés fondamentales des habitants de Gotham. Ceux qui étaient dans les bonnes grâces du gouvernement n'avaient pas le besoin d'un surplus de sécurité, et les autres avaient trop peur d'y avoir recours. Et même si le PDG ne manquait pas d'idées pour utiliser les ressources qu'il avait en ville afin d'essayer d'améliorer un peu la situation, le gouvernement n'avait clairement pas envie de voir la situation s'arranger. Parce que si les gens arrêtaient d'avoir peur, ils allaient commencer à réfléchir, et à se rebeller contre le pouvoir en place. Et même si mater des rébellions faisait joli sur le papier parce que ça montrait à quel point on était puissant et incontesté, ces mouvements avaient tendance à se propager comme une traînée de poudre et à donner naissance à des martyrs ou pire, à des leaders. Et rien n'était plus dangereux aux yeux d'une tyrannie qu'un leader qui venait donner corps à l'opposition.
Finissant par se lever à nouveau, Hank s'approcha du buffet ou il gardait quelques bouteilles, avant de se servir un verre de scotch, qu'il porta à ses lèvres « Le problème c'est que Gotham est dans un tel état que les gens ne pensent plus qu'à quitter le navire avant qu'il ne coule totalement. » Et à moins d'un miracle, la situation ne changerait pas « Je me souviens de la première fois que j'ai mit les pieds à Gotham. Je débarquais tout juste de mon Ohio natal et je venais de finir le lycée. À mes yeux c'était la plus belle ville du monde. Je regrette cette époque. » À l'époque il n'était encore qu'un gamin de dix-sept ans avec des rêves plein la tête, bien loin de s'imaginer ce qui allait lui arriver par la suite. Hank retourna vers le bureau, avant de poser son verre sur le bord du bureau « Dites-moi, vous qui avez toujours vécu ici, vous devez bien avoir quelques idées pour essayer d'améliorer un peu la situation. Ne vous en faites pas, Big Brother est resté à la porte de l'immeuble. » Cette pièce et celle juste à côté étaient sûrement les deux endroits les plus à l'abri d'éventuelles oreilles indiscrètes de tout le bâtiment, et Hank savait très bien que les hommes de Savage avaient tenté à plus d'une occasion d'installer des micros dans son bureau ou de placer des types sur le toit d'en face pour essayer de savoir ce qu'il pouvait y trafiquer. Mais malheureusement pour eux, Hank avait investit dans les dernières technologies dans le domaine du contre-espionnage, ce qui les rendait sourds et aveugles. Alors si la vraie Selina voulait se réveiller et faire étalage de ce qu'elle pensait de l'administration Savage, elle pouvait le faire sans crainte. Et puis même l'innocente comptable qu'il avait face à lui pouvait toujours lui offrir un point de vue nouveau et intéressant sur la situation.

   ☾ anesidora


Dernière édition par Hank Heywood le Mar 21 Aoû - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 814
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Barda doll ❤ - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Mar 17 Juil - 12:07

 
Ha-ina
Just business talking

Et Selina pouvait comprendre les gens, elle-même était toujours inquiète pour ses parents et se retenait de passer les voir tous les soirs juste pour être sure que tout allait bien pour eux. On ne savait jamais jusqu’à quel point la milice pouvait abuser sous prétexte de venir vérifier que tout allait bien. Mais il n’y avait pas que la milice, il fallait être honnête. La guerre, la malnutrition, les frustrations, etc. ne faisaient pas ressortir le meilleur des gens et elle avait déjà eu des soucis avec des gens de Gotham. Pas plus tard que la semaine dernière elle avait été agressée dans la rue et avant-hier elle avait passé un bien mauvais moment, prise à partie dans une manifestation que la milice avait nettoyé à grands coups de lacrymo et de balles. L’administration Savage pressait tellement les gens que Gotham devenait un champ de mine car, où qu’on marche, quoiqu’on fasse, c’était de plus en plus difficile de pouvoir rentrer chez soi le soir sans craindre pour sa vie alors qu’on n’avait rien demandé. Elle continua de montrer les chiffres au dirigeant puis se décala pour le laisser partir vers le buffet, restant à sa place mais le suivant du regard. Elle avait confiance en cet homme et le respectait énormément car son entreprise à Gotham était un gouffre et elle savait qu’il utilisait les fonds des autres villes pour pouvoir combler le trou. Beaucoup auraient arrêté les frais pour aller investir ailleurs mais pas lui et rien que pour cela il avait son respect. Il y avait aussi autre chose mais c’était plus… instinctif… Elle avait l’impression de bien le connaitre, d’avoir toujours été à ses côtés et de partager plus qu’une relation de subordonné mais ça devait encore faire parti de ses sensations étranges certainement.

« On ne peut pas leur en vouloir » va répondre Selina avec douceur. « Les gens ont peur pour leur famille et pour eux même. » On ne pouvait pas leur reprocher. En tout cas la jeune femme ne pouvait pas leur reprocher, pensant de plus en plus à mettre ses parents à l’abri dans une autre ville pour être sûre qu’ils soient bien mais il ne voulait pas car ils savaient qu’elle ne bougerait pas elle. Elle n’était pas une femme courageuse et sans peur mais Gotham était sa ville et cela ne changerait pas, elle ne voulait pas partir, elle pensait qu’elle avait peut être quelque chose à faire ici alors elle restait, continuant d’essayer de convaincre ses parents de se mettre à l’abri pour ne pas les perdre. Encore une fois… Elle chasse cette pensée de son esprit. « Je n’ai pas l’impression d’avoir connu la ville à la même époque que vous » va-t-elle faire avec humour car elle se souvenait de temps bien moins durs en effet mais pas que Gotham ait été la plus belle ville du monde même si cela restait sa ville et qu’elle l’aimait. C’était le soucis de la répression, elle avait tendance à remplacer les bons moments par beaucoup de mauvais et on finissait par oublier ce que les choses avaient été, se souvenant juste de ce qu’elles étaient aujourd’hui.

Elle s’appuya légèrement contre le bureau d’Hank sans s’asseoir pour autant car cela ne se faisait pas et ôta quelques instants ses lunettes pour pouvoir les nettoyer avec un petit tissu qu’elle avait dans sa poche. « Oh je ne m’inquiètes pas mais je ne vois pas trop ce que je pourrais vous dire Monsieur Heywood » va-t-elle faire en toute honnêteté avant de remettre ses lunettes rondes sur le bout de son nez. « Ce n’est pas moi qui décide ici donc je ne vois pas comment je pourrais apporter des idées pour aider. A vrai dire tant que la milice serait aussi omniprésente les gens continueront de partir et de se retrancher chez eux. Et encore, se retrancher n’est pas vraiment une idée pour survivre car ils ont le droit de rentrer chez nous. » Véridique, ici la milice pouvait ouvrir la porte de votre maison sous un prétexte quelconque pour pouvoir vérifier, piller et se faire plaisir. On n’était même plus en sécurité chez soi. « Et puis il n’y a pas que la milice, la ville est dans un tel état que cela ne fait pas ressortir le meilleur des gens non plus. J’ai été agressé y’a quelques jours par des habitants de Gotham, juste des opportunistes. A vrai dire je pense qu’à un moment il ne restera plus qu’eux justement. Je ne vois pas comment changer cela… J’aime me penser optimiste mais là ça devient difficile » Qui le serait après tout ? Elle se permettait de dire ce qu’elle avait sur le cœur car elle avait confiance en cet homme mais franchement elle ne voyait pas quoi faire de plus. Il y a encore quelques jours elle pensait que faire le moins de vagues permettait de s’en sortir mais même pas… Prendre un costume et aller défier la milice ? C’était totalement absurde. Protéger les gens ? Encore fallait il avoir les moyens pour le faire et où pourrait on le faire ? Il fallait connaitre la ville sur le bout des doigts et…  Son regard se perdit un court instant, pensant a l’agencement des égouts, endroit dans lequel se trouvaient des gens tout aussi peu recommandables mais qui pourraient… et elle revient a la réalité « Que voudriez-vous faire vous ? » demanda t’elle pour se concentrer sur l’homme plutôt que sur ses pensées.


Dernière édition par Selina Kyle le Lun 17 Sep - 11:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


hero of earth

Messages : 334
Date d'inscription : 08/07/2018
Face Identity : Chris Evans
Crédits : Avatar by Myself; Signa by Exception

Age du personnage : 98 ans (fin trentaine physiquement)
Ville : Gravite entre Detroit et la Côte Est
Profession : PDG de Heywood Defense Industries, conseiller spécial du président et justicier
Affiliation : Barbara Ann Minerva, Taiana Aavik
Compétences/Capacités :

• Cyborg (squelette en acier, peau en acier & organes artificiels)
• Force surhumaine
• Résistance surhumaine
• Endurance surhumaine
• Guérison accélérée
• Vieillissement ralenti



• Excellent combattant au corps à corps et à distance
• Très doué pour l'infiltration
• Brillant homme d'affaires
• Diplômé en biologie
Situation Maritale : Veuf









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Ven 20 Juil - 0:06


   
   
   

   

   
Just business talking

   
Ft. Selina Kyle

   
Reprenant son verre en main, Hank en but à nouveau une gorgée, l'alcool laissant une sensation de brûlure bienvenue le long de sa gorge. Et la réponse de Selina ne le surprit guère, vu le caractère de la voleuse dans cette réalité modifiée. Le problème n'était pas tant qu'elle n'avait pas d'idée qu'elle semblait être au bout du rouleau et avoir abandonné tout espoir de voir un jour les choses s'améliorer. Dans un sens, Hank la comprenait, vu que lui-même était souvent prit de cette sale impression qu'il avait beau se démener comme un dingue pour essayer d'arranger les choses avec sa rébellion, il ne parvenait pas à faire grand-chose de concret au final. Certes, il avait fait quelques actions qui avaient pu marquer les esprits et foutre sacrément en rogne le régime, mais ça n'était clairement pas assez pour que ça puisse véritablement faire la différence. Surtout que Selina mettait le point sur le plus gros problème de Gotham. Ici, c'était clairement devenu la loi de la jungle, et c'était ceux qui avaient le moins de scrupules et le plus à gagner qui s'en sortaient. Presque plus personne n'en avait rien à faire d'aider son prochain, et les rares qui suivaient encore ce principe se retrouvaient bien souvent la cible des nombreux gangs de criminels qui sillonnaient la ville. Quand ce n'était pas carrément la milice qui profitait de sa quasi-toute-puissance pour s'en prendre aux plus démunis et les enfoncer encore un peu plus « Au risque de plagier un film bien connu, il y a toujours de l'espoir. Croyez quelqu'un qui a passé des années dans des trous à se faire tirer comme un lapin, il y a toujours quelqu'un qui finira par se pointer pour vous en sortir. » L'armée lui avait appris beaucoup de choses, dont le fait immuable que c'était dans le feu de l'action que les vrais héros naissaient. Et que les gens avaient un seuil de tolérance quand à ce qu'ils pouvaient endurer avant de commencer à résister à leur tour. Il suffisait juste d'une étincelle pour allumer le brasier qui sommeillait en chacun.
La question de Selina lui arracha sans mal un sourire, la demoiselle lui demandant ce qu'il comptait faire pour essayer d'inverser le cours de cette bataille en apparence perdue d'avance. Si seulement elle savait en face de qui elle se tenait et que son portrait robot était placardé sur la moitié des murs de cette ville, avec une prime plus que conséquente pour quiconque parviendrait à fournir au régime des informations pouvant conduire à sa capture. Alors il faisait déjà pas mal pour cette ville, et même pour tout le pays « Le problème n'est pas tant le manque d'idées que le manque de moyens. Tout ça demande du temps, des efforts, mais surtout des ressources. Et à Gotham, ce genre de choses est rare et comme vous vous en doutez, ça attire les convoitises. J'ai beau injecter de l'argent de mes autres installations dans celles qui se trouvent ici, vous savez mieux que moi que c'est loin de suffire. » Hank porta une fois de plus son verre à ses lèvres, avant de poursuivre sans même tenter de cacher son mépris « Et ce n'est pas notre cher président qui va venir nous filer un coup de pouce. Ça ne lui viendrait même pas à l'idée de quitter le bureau ovale pour venir dans une ville comme Gotham. Ça arrange même sa milice que les choses soient dans un état aussi lamentable, vu que ça leur permet de faire ce qu'ils veulent sans craindre les conséquences. » C'était pour ça qu'il avait quitté l'armée lorsque Savage avait commencé à mettre en place sa petite dictature personnelle, parce que le tyran se moquait bien de tout ce qui n'était ni intéressant ni menaçant pour son régime. Un mode de pensée diamétralement opposé à celui de Hank.
Se tournant vers la grande photo accrochée derrière son bureau, Hank reposa son verre avant de déboutonner le gilet du costume trois pièces qu'il portait et qui était bien loin de celui qu'il préférait porter. Une fois de plus, son regard se porta sur cette image de lui plus de soixante-quinze ans plus jeune, et qui paraissait tellement jeune, tellement insouciant et ô combien inconscient de toutes les épreuves qu'il allait traverser au cours de sa longue vie « Vous savez, si j'ai fait tout ce que j'ai fait, c'est à cause de ça. » Lança-t-il en pointant la photo du doigt « 20 décembre 1941. Hank Heywood Senior qui serre la main du Premier Ministre Churchill après lui avoir déjoué un attentat contre lui et Roosevelt. S'il n'avait pas été là, la guerre aurait pu prendre un tour dramatiquement différent. Cette photo a été prise le lendemain, lorsqu'il a été décoré pour ce qu'il avait fait. Il avait beau être un super-héros, le message que cette photo véhicule n'en reste pas moins le même. N'importe qui peut changer les choses, pourvu qu'il trouve en lui la force de le faire. » Ce jour-là, il n'avait pas hésité un seul instant à se jeter devant cette balle, pas plus que toutes les fois ou il avait du faire des choses qui auraient bien pu lui coûter la vie, mais qui auraient sans le moindre doute coûté la vie à des innocents s'il ne l'avait pas fait. Et il tentait à sa façon à lui d'essayer de pousser Selina à se souvenir de qui elle était au plus profond d'elle-même. Catwoman n'était pas vraiment connue pour son héroïsme, mais ça n'empêchait pas qu'elle avait le courage de faire les bonnes choses lorsque c'était nécessaire. Trop occupé à raconter ses vieux souvenirs de jeunesse, Hank ne remarqua pas le verre qui était sur le point de tomber, et ce qui devait arriver finit malheureusement par se produire, et le verre bascula dans le vide. Le PDG tenta bien de le rattraper, mais sa tentative eut pour seul résultat d'envoyer le verre s'exploser au sol et répandre bris de verre et alcool au sol un peu plus loin « C'est pas vrai, mais quel idiot! Je... il me semble qu'il doit y avoir quelques serviettes dans le buffet, je vais aller voir s'ils ont quelque-chose d'un peu mieux pour éponger le foutoir que j'ai provoqué dans les bureaux d'à côté. » Avant que Selina ait eu le temps de dire ou de faire quoi que ce soit, Hank était déjà sorti de la pièce, partant à la recherche de quoi que ce soit pouvant l'aider à nettoyer son bureau.

   ☾ anesidora


HRP:
 


Dernière édition par Hank Heywood le Mar 21 Aoû - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 814
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Barda doll ❤ - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Lun 23 Juil - 11:39

 
Ha-ina
Just business talking

« Certes » Toujours de l’espoir oui peut être… Elle ne savait pas trop si elle avait encore de l’espoir ou pas. Si certainement un peu et elle ne savait pas trop d’où cela venait. Elle se disait qu’elle allait mettre ses parents à l’abri et puis elle réalisait qu’elle ne pouvait pas partir elle, quelque chose la retenait ici, comme si elle n’avait jamais renoncé et que ce n’était pas aujourd’hui qu’elle allait commencer. C’était complètement ridicule et pourtant, après avoir été agressée deux fois en quelques jours, elle se rendait compte qu’elle ne lâcherait pas l’affaire pour autant. De toute façon ses derniers jours étaient étranges, elle avait rencontré un homme qu’elle était persuadée de connaitre depuis très longtemps alors que ce n’était pas possible car elle ne connaissait aucun super héro ou assimilé, se tenant bien loin de ce genre d’affaires pour ne pas apporter de soucis à ses parents. Elle avait passé une super soirée avec ses copines puis avait manqué de mourir en croisant la milice lors de la dernière émeute… Milice gérée par un des hommes les plus inquiétants de Savage quand même et pourtant elle était toujours là, toujours plus présente et plus têtue. Mais pour autant elle était consciente qu’on ne pouvait pas y faire grand-chose, il n’y avait pas grand-chose à faire parce que la milice était toute puissante, parce que le président se moquait de ce qui pouvait se passer à Gotham, parce que les gens profitaient du chaos général pour l’augmenter, parce qu’elle n’avait pas le pouvoir de le faire, elle ne l’avait jamais eu beaucoup de pouvoir après tout.

Appuyée contre le bureau elle écoutait ce que son patron pensait de tout ça avant de poser son regard sur le grand tableau derrière le bureau. « J’ai peur en effet que vous finissiez par fragiliser financièrement vos autres entreprises Monsieur Heywood. Est-ce vraiment utile ? » lui demanda la jeune comptable même si, au fond d’elle, une petite voix lui criait qu’il fallait tout faire pour Gotham, tout sacrifier et que c’était totalement normal mais elle la fit taire comme elle le faisait depuis plusieurs jours désormais et écouta ce que son patron lui expliquait sur son père ou grand père elle savait plus. De toute façon ils se ressemblaient tellement dans la famille que c’était difficile de dire… « En effet mais encore faut-il qu’il ne soit pas tout seul » va faire la jeune femme car elle ne voyait pas trop ce qu’un seul homme pourrait faire aujourd’hui face a ce qui était en place. Elle voulait bien comprendre que l’espoir soit important mais il ne fallait pas être bête non plus, un seul homme ne pourrait rien contre un homme comme Savage. De plus chaque action des supers héros avait plutôt tendance à entrainer des représailles contre le peuple donc elle ne voyait pas vraiment en quoi cela aidait… Soit, ils voulaient aider mais en échange c’était des gens qui n’avaient pas demandé à personne qui prenaient comme ses parents ou elle. Alors bon les supers héros… Savage leur menait peut être la vie dure mais ils n’aidaient pas forcément non plus. En tout cas pas en agissant comme ça. Elle ne s’était jamais senti l’âme d’une super héroïne en tout cas elle et elle se contentait de raser les murs, ce qui ne fonctionnait pas hyper bien en ce moment d’ailleurs.

« Vous voulez que j’y… » Elle n’avait pas fini sa phrase que le jeune homme était déjà parti hors de la pièce pour essayer de trouver quelque chose pour essuyer tout ce qu’il venait de renverser et elle se retrouva un peu bête. Bon… Elle n’avait pas grand-chose pour essuyer de toute façon aussi elle sortit son téléphone de sa poche mais elle n’avait aucun message puis se décida à flâner dans le bureau, curieuse des livres dans la bibliothèque, se retenant de prendre un petit presse papier doré qui lui plaisait beaucoup car il avait une silhouette qui semblait lui rappeler un félin, c’était trop mignon !! Elle posa la main dessus, remarquant au passage qu’il avait deux faux diamants pour les yeux. Comment savait elle qu’ils étaient faux tiens ? Elle en savait rien mais elle en était persuadée et eut du mal à se détacher de cette vision avant de revenir vers le bureau, ayant oublié les débris de verre et d’alcool. « Ah flute flute flute ! » fit elle en se décalant soudainement car elle marchait dessus, posant sa main sur le mur, évitant de poser sa main sur le tableau de l’aïeul de son patron et déclenchant elle ne savait trop quoi.


Comment ça CLIC ?


Elle regarda autour d’elle pour voir une porte qui venait de s’ouvrir. Enfin plutôt un pan de mur qui venait de glisser… Elle resta un peu bête sur ce coup là, regardant autour d’elle comme quelqu’un qui veut vérifier que personne ne l’a vu faire une bêtise. Pas un bruit… On aurait entendu la milice passée… Elle s’avança doucement, passant son nez en premier pour voir s’il y avait quelque chose puis entra dans la pièce. Elle plissa les yeux un court instant, essayant d’habituer ses yeux au changement de luminosité comme soudainement tout s’était allumé puis tourna légèrement avant de rester bouche bée. Devant elle se trouvait le costume du Commander Steel et ne put s’empêcher de retenir un « Je le savais ! » avant de se taire. Elle savait quoi ? C’était ridicule ! Elle savait rien du tout donc pourquoi avait elle l’impression d’avoir réussit à trouver quelque chose qu’elle cherchait depuis longtemps alors qu’elle ne s’était jamais doutée que son patron était le commander Steel ? Elle se recula soudainement, réalisant qu’elle venait de trouver quelque chose qui pouvait lui attirer beaucoup d’ennuies et buta contre Hank qu’elle n’avait pas entendu rentrer. « VOUS !! Vous êtes le commander !! Vous êtes fou !! Vous… » Elle prit sa tête dans ses mains soudainement en trébuchant sous un violent mal de crâne, deux personnalités se côtoyant trop fortement depuis quelques jours suite a plusieurs évènements difficiles. Elle gémit quelques instants sous le douleur, ses lunettes tombant de son nez pour s’écraser sur le sol.


Dernière édition par Selina Kyle le Lun 17 Sep - 11:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


hero of earth

Messages : 334
Date d'inscription : 08/07/2018
Face Identity : Chris Evans
Crédits : Avatar by Myself; Signa by Exception

Age du personnage : 98 ans (fin trentaine physiquement)
Ville : Gravite entre Detroit et la Côte Est
Profession : PDG de Heywood Defense Industries, conseiller spécial du président et justicier
Affiliation : Barbara Ann Minerva, Taiana Aavik
Compétences/Capacités :

• Cyborg (squelette en acier, peau en acier & organes artificiels)
• Force surhumaine
• Résistance surhumaine
• Endurance surhumaine
• Guérison accélérée
• Vieillissement ralenti



• Excellent combattant au corps à corps et à distance
• Très doué pour l'infiltration
• Brillant homme d'affaires
• Diplômé en biologie
Situation Maritale : Veuf









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Mar 24 Juil - 17:28


   
   
   

   

   
Just business talking

   
Ft. Selina Kyle

   
Remontant le couloir, Hank marchait d'un pas vif, à la recherche de n'importe quoi qui pouvait l'aider à nettoyer tout le bazar qu'il avait bien pu mettre dans son bureau. Mais à cet étage il n'y avait jamais grand-monde. Ici il y avait surtout quelques bureaux pour les membres du conseil d'administration lorsqu'ils étaient en ville, des salles de réunions et le bureau du grand patron, à savoir lui. Par chance Hank finit par passer devant la porte d'une petite pièce qui servait de réserve pour les équipes chargées de l'entretien du bâtiment. Essayant de l'ouvrir, Hank se retrouva devant une porte fermée, et après s'être assuré que personne n'était là, il ouvrit la porte d'un grand coup d'épaule. Il aurait pu utiliser une méthode un peu moins agressive, mais il n'avait rien pour crocheter la serrure sur lui et n'avait guère envie de courir dans tout l'immeuble à la recherche de quelqu'un qui pourrait lui ouvrir la porte. Fouillant dans les étagères qui s'alignait dans la pièce, Hank finit par trouver ce qu'il cherchait, à savoir un paquet de serviettes en papier. Ne cherchant même pas à faire dans la subtilité, il se contenta d'attraper le paquet tout entier, avant de prendre la direction de son bureau. Il se demanda un instant ce que Selina pouvait bien faire en l'attendant. Elle devait sûrement être en train de travailler, la jeune comptable étant aussi dévouée à son travail qu'elle pouvait être une excellente voleuse. Pour lui qui se souvenait de comment pouvait être la demoiselle en réalité, il trouvait ça pour le moins comique de voir qu'elle avait ici une existence atrocement banale.
Pourtant, lorsque le chef d'entreprise rentra dans son bureau, il sut tout de suite qu'il y avait quelque-chose qui n'allait pas. L'absence de Selina aurait simplement pu vouloir dire qu'elle était partie à sa recherche histoire de l'aider à trouver quelque-chose pour nettoyer son bureau, mais la tâche de lumière au sol au fond de son bureau venait très clairement de la pièce de sûreté ou il rangeait tout son matériel de Commander Steel. Laissant tomber le paquet de serviettes, Hank se retint de pousser un juron alors qu'il comblait la distance qui le séparait de la pièce à grandes enjambées. Il aurait du se douter que malgré le fait qu'elle ne se souvenait de rien, Selina restait au fond d'elle même une voleuse d'exception qui n'avait pas son égal pour tomber sur des choses sur lesquelles elle n'aurait pas du tomber. Et Hank lui tomba littéralement dessus au moment où Selina sortait de la pièce à reculons, la surprise étant clairement visible sur son visage « Selina, calmez-vous! » Alors que la jeune femme semblait être prise à ce qui ressemblait à un mal de crâne aussi soudain qu'atroce, Hank tira à lui son fauteuil, avant de la forcer à s'asseoir dessus. Desserrant sa cravate, Hank attrapa deux verres et la bouteille de whisky posée sur le buffet, avant de servir deux doses généreuses et de pousser l'un des verres vers Selina « Ça va vous faire du bien. Et je crois que vous en avez bien besoin. » Portant son propre verre à ses lèvres, il le vida d'un trait, avant de le poser à côté de lui.
Remarquant les lunettes de Selina sur le sol, Hank les ramassa, avant de les tendre à la jeune femme « Vous n'auriez jamais du tomber sur ça. » Ça n'était rien de le dire. Selina avait toujours éprouvé un certain intérêt quand au fait de savoir qui se trouvait sous le masque du Commander Steel, mais le nonagénaire avait toujours réussi à faire en sorte que la voleuse ne découvre jamais son identité secrète. Ce qui n'avait pas toujours été simple vu que Catwoman avait développé un certain intérêt pour les entrepôts d'Heywood Defense Industries à Gotham. Et c'était une petite comptable qui n'avait sûrement jamais rien volé de sa vie qui réussissait là ou la reine des voleuses avait si souvent échoué « Quand on y pense, j'aurais du me douter que ça finirait par arriver tôt ou tard. Vous avez toujours été bien plus maligne que ce que vous laissez paraître, mademoiselle Kyle. » Entrant dans la pièce de sûreté, Hank fouilla rapidement dans une armoire, en sortant un flacon de comprimés contre la douleur, qu'il posa sur le bureau « Dans une autre vie je vous aurais probablement demandé de m'aider dans mes... activités annexes. Mais la seule chose que je peux faire ici est de vous demander de ne rien dire de ce que vous venez de voir. » Il se moquait bien de la possibilité qu'elle aille tout raconter à la milice. Ce qui l'inquiétait, c'était qu'il s'en prennent à l'innocente jeune femme qu'il avait en face d'elle dans l'espoir de le forcer à se rendre. Catwoman n'aurait fait qu'une bouchée des types de la milice, mais Selina la comptable n'aurait jamais fait de mal à une mouche, alors s'en prendre à des sbires du gouvernement, c'était inconcevable. Il y avait toujours un risque que ce que Selina venait de voir pousse son cerveau à se rebeller contre cette réalité qui n'était pas la sienne et soit le déclic nécessaire pour qu'elle se souvienne de la personne qu'elle était en réalité, mais Hank n'aurait pas parié dessus. Et il y avait bien l'option de s'arranger pour qu'elle ne puisse dire à personne ce qu'elle avait vu, mais il préférait attendre avant d'être obligé d'opter pour une solution aussi extrême que de la séquestrer quelque-part où elle ne risquait pas de menacer son identité secrète.

   ☾ anesidora


Dernière édition par Hank Heywood le Mar 21 Aoû - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 814
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Barda doll ❤ - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Jeu 26 Juil - 10:47

 
Ha-ina
Just business talking

Selina se laissa soulever par Hank pour être installée sur une chaise alors qu’elle essayait de retenir son cerveau de sortir par ses oreilles, son nez voir ses yeux. Elle avait l’impression qu’on était en train de lui faire bouillir et ne comprenait pas ce qui était en train d’arriver. Tout se mélangeait dans sa tête, des souvenirs incohérents étaient en train de se mélanger avec ceux de sa vraie vie, enfin celle qu’elle pensait être sa vraie vie, et elle essayait de les repousser mais cela faisait plusieurs jours qu’elle faisait déjà ça aussi son esprit essayait de trouver une cohérence à tout ça et maintenant les souvenirs d’une vie qu’elle ne connaissait pas semblait trouver écho en elle. Son esprit arrêtait de se battre, commençant finalement à trouver cela plus rationnel, cette vie féline. Comment était ce possible ? Mais comment cela pouvait il être possible ? Elle continuait de se tenir la tête dans ses mains avec cette impression d’être double, d’être deux personnes en même temps. Était-elle psycho ? Elle tendit sa main droite vers le verre qu’Hank venait de poser pour elle et en but une gorgée avant de grimacer. Elle n’aimait pas ça… Non en fait ce n’était pas ça le soucis et elle ne put s’empêcher de repousser le verre avec une moue boudeuse. « Ça manque de lait ». Oui c’était ça, ça manquait de lait. Mais depuis quand est ce qu’elle mettait du lait dans de l’alcool ?? Ca devait être horrible en plus de foutre un truc pareil dans un whisky de cette qualité tiens. Un petit sourire apparut sur ses lèvres. Si Alfred entendait ma demande…. Alfred ? Pourquoi Alfred ? Mais qui était Alfred ?

Elle remit ses lunettes sur son nez mais c’était tout flou aussi elle les enleva pour se rendre compte qu’elle voyait bien mieux sans qu’avec et les jeta sur le bureau avant de se redresser, ça la gonflait de rester assise, elle avait besoin de bouger ! Et puis elle était coincée dans ce tailleur de mauvaise facture aussi elle défit sa veste, quelques boutons de sa chemise et soupira de bien être un court instant avant de regarder tout autour d’elle puis de regarder de nouveau Hank. « Plus maligne ? Comment ça plus maligne ? Tu me connais c’est ça ? Tu sais c’est quoi ce bordel ? Pourquoi est ce j’ai plein de souvenirs qui me reviennent alors que c’est pas possible que ça se soit passé. Expliques toi » Elle avait besoin de comprendre ce qui était en train de se passer car ce n’était pas possible. Il y avait forcément une explication à toute cette histoire, elle continuait d’avoir des flashs de moments de sa vie qui n’était pas possible ici, elle se souvenait de choses qui n’avaient pas court à Gotham donc il y avait forcément quelque chose. La Sélina comptable était patiente mais certainement pas la vraie Selina aussi elle s’approcha d’Hank en posant son index sur sa poitrine et en le faisant reculer sans le quitter des yeux. «  Comment ça « dans une autre vie » ? Qu’est ce que tu as fait ? C’est à cause de toi si j’ai tous ses souvenirs qui se bousculent ? Je suis sure qu’on se connait autrement en fait. » Elle n’aurait pas l’impression d’être folle elle se dirait même qu’ils avaient combattu ensemble mais c’était complètement ridicule et pourtant elle avait l’impression qu’Hank la voyait autrement, pas comme Selina la comptable était mais…

Ce mal de crane…

Elle porta de nouveau la main à sa tête sans pour autant arrêter d’avancer et la chaise derrière Hank l’obligea à s’asseoir. S’appuyant la paume de sa main contre sa tempe comme si cela allait arranger quelque chose à sa douleur, elle s’installa a califourchon sur les genoux de son patron, sa jupe remontant sans que cela la gêne réellement. Ca aussi c’était  nouveau tiens. La prude et gentille comptable se rendait compte en faisant ça que ça lui paraissait bien plus naturel que sa façon d’être quelques minutes plus tôt et quelques flashs, la sensation du cuir sur sa peau lui revint soudainement. Mais ce tailleur…. C’était celui qu’elle s’était payée avec sa toute première paie et… Elle en ferait bien des confettis en fait… En plus il grattait… Elle allait dire quelque chose quand une secrétaire frappa à la porte avant de l’ouvrir, restant un peu surprise de la situation, puis s’excusa et  sortit. Selina se rendit compte à ce moment là de la situation et se mit à rougir en premier lieu avant d’avoir un sourire profondément amusée sur les lèvres « oops ? » fit elle a Hank. Oh mince alors… Un patron qui couche avec sa comptable. Quelle histoire quand même hein…  « Bon on en était où ! Ah oui. Racontes moi ce qui se passe ici, même si tu passes pour un dingue, dis moi tout ce qui te passe par la tête, pourquoi je savais que je trouverais ce costume ? » Elle n’avait clairement pas décidé de bouger tant qu’elle ne saurait pas tout et ne quitta pas Hank du regard.


Dernière édition par Selina Kyle le Lun 17 Sep - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


hero of earth

Messages : 334
Date d'inscription : 08/07/2018
Face Identity : Chris Evans
Crédits : Avatar by Myself; Signa by Exception

Age du personnage : 98 ans (fin trentaine physiquement)
Ville : Gravite entre Detroit et la Côte Est
Profession : PDG de Heywood Defense Industries, conseiller spécial du président et justicier
Affiliation : Barbara Ann Minerva, Taiana Aavik
Compétences/Capacités :

• Cyborg (squelette en acier, peau en acier & organes artificiels)
• Force surhumaine
• Résistance surhumaine
• Endurance surhumaine
• Guérison accélérée
• Vieillissement ralenti



• Excellent combattant au corps à corps et à distance
• Très doué pour l'infiltration
• Brillant homme d'affaires
• Diplômé en biologie
Situation Maritale : Veuf









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Mar 21 Aoû - 11:51


   
   
   

   

   
Just business talking

   
Ft. Selina Kyle

   
Devant lui, Hank voyait peu à peu Selina comprendre que tout ce qu'elle vivait n'était pas forcément  normal et il était même étonné de voir à quel point elle pouvait prendre les choses avec aplomb. Ce qui n'était pas vraiment pour le rassurer dans la mesure ou il connaissait la jeune femme. Certes il avait surtout eu à faire avec la voleuse à la morale plus ou moins douteuse, mais c'était toujours dans le feu de l'action que la personnalité des gens faisait surface. Selina Kyle était une femme forte et indépendante, qui ne se laissait jamais marcher sur les pieds et qui ne laissait jamais rien la déstabiliser très longtemps. Et pour lui qui avait eu à travailler plus d'une fois avec Selina la comptable, le changement de personnalité qu'il avait sous les yeux était aussi radical que flagrant. La jeune femme fragile avait été balayée comme de la paille dans une tempête, et celle qu'il avait à présent en face d'elle était bien la femme qu'il avait rencontré à Gotham lors de l'invasion de Darkseid. Mais face à elle, la comptable posait des questions auxquelles il n'avait malheureusement pas plus de réponses qu'elle. Il avait des pistes bien évidemment, des idées qui partaient à gauche comme à droite. Il savait que le monde était étrange et qu'il y avait des forces capable de changer tout un univers rien qu'en claquant des doigts. Mais toutes les théories qu'il avait lui semblaient soit bien trop fumeuses pour être réalistes, soit bien trop évidentes pour avoir été mises en place sans que quelqu'un ne se rende compte de la chose. Hank aurait voulu tout expliquer à la demoiselle, mais il ne pouvait tout simplement pas. Et il restait un homme de science, qui n'aimait pas avancer des théories sans avoir ce qu'il fallait pour les prouver.
Le chef d'entreprise ne broncha pas quand Selina le força à reculer et à s'asseoir, et se retint lorsqu'elle finit par s'installer sur ses genoux. La voleuse était déjà visiblement bien énervée, et dans ces cas-là il était peu prudent de tenter de discuter avec elle, sauf si on souhaitait finir par se prendre un coup de griffes. Ce qui ne l'empêcha pas de lever les yeux au ciel lorsque la porte s'ouvrit brièvement sur une assistante qui s'excusa bien vite. Merci les bruits de couloirs qui allaient se répandre plus vites qu'une traînée de poudre au sein de l'entreprise. Poussant un soupir devant la détermination de Selina à savoir toute la vérité, Hank l'attrapa avant de se relever sans mal et de la poser sur le bureau. La voleuse aurait pu être un poids sur ses genoux s'il avait été un humain normal, chose qu'il n'était en aucune façon. Ouvrant les boutons de son gilet un par un, Hank se dirigea vers le bouton qui actionnait la porte de la pièce de sûreté, avant de la fermer. Inutile de tenter le diable et de laisser d'autres personnes voir ce que Selina avait vu. Relevant les manches de sa chemise, le chef d'entreprise passa sa main dans sa barbe, avant de se tourner vers Selina « Je préfère vous prévenir tout de suite, je n'ai pas toutes les réponses à ces questions. Je ne sais pas ce qui est arrivé, mais je ne suis en rien responsable de ça. J'ai bien des théories à propos de ce qui est arrivé et de pourquoi ce monde est devenu un enfer, mais je n'ai rien pour les prouver et je vais donc les garder pour moi. » On pouvait dire que ses explications ne partaient pas forcément très bien, mais il était préférable qu'ils joue cartes sur table et qu'il fasse preuve de franchise dans cette histoire. C'était encore le mieux à faire pour convaincre Selina qu'il n'était pas fou à lier « Tout ce que je sais, c'est que la situation est passée de difficile à totalement merdique. J'ai été dans le même état que vous, mais il m'a fallu beaucoup moins de temps pour sortir de cet espèce de... vie alternative. Et du jour au lendemain on est passés de Lex Luthor à la tête du pays à une Amérique tyrannique dirigée par Vandal Savage. » Si Ulysse avait eu à choisir entre Charybde et Scylla durant son voyage de retour vers son foyer, eux n'avaient même pas eu le choix, passant de l'un à l'autre en moins de temps qu'il n'avait fallu à la bombe atomique pour changer le cours de la guerre dans le Paficique.
Reprenant son verre en main, Hank le vida d'un trait avant de s'en servir un nouveau « Comme vous vous en doutez, nous nous connaissons. Notre première rencontre remonte à plus de deux ans, le jour ou une armée d'alien est venue pour essayer de conquérir notre monde. Un joyeux bordel dans lequel vous et moi avons combattus... ensemble. À l'époque je portais un costume assez différent de celui que vous venez de trouver, mais ça ne change rien au fait que ça n'a fait qu'attiser votre légendaire curiosité. Depuis ce jour-là vous avez tenté à plus d'une occasion de savoir qui se trouvait sous le casque du Commander Steel, chose que vous n'aviez jamais réussi à faire jusqu'à maintenant. Mais je crois que vous aviez des soupçons, vu que vous avez encore aujourd'hui une certaine tendance à fouiner dans mes entrepôts. » Se dirigeant vers la porte de son bureau, Hank la verrouilla afin d'éviter que quelqu'un d'autre ne vienne les déranger, avant de jeter un coup d’œil rapide par la baie vitrée. On pouvait appeler ça de la paranoïa, mais il avait fallu qu'un caprice du destin pousse Selina à découvrir son secret, alors le destin avait peut-être décidé de lui pourrir la vie à fond et de faire en sorte que le régime de Savage le découvre à son tour « Je sais que ça semble dingue et que les médias décrivent le Commander Steel comme un terroriste et un ennemi du pouvoir, mais l'ennemi se trouve à l'extérieur de ce bureau, vous le savez aussi bien que moi. Et tout ce que je viens de vous raconter est malheureusement vrai. » Il aurait aimé que ça soit l'inverse et qu'il ne soit qu'un fou qui se contentait de tout imaginer dans son esprit malade, mais ça n'était pas le cas. S'asseyant sur le coin du bureau, Hank laissa à Selina le temps d'encaisser tout ce qu'il venait de raconter et de véritablement prendre conscience que sa vie venait de prendre un tournant aussi inattendu que déplaisant. Il aurait voulu demander à la jeune femme de prendre les armes à son tour, mais il préférait attendre de voir si la personne qu'il avait en face de lui était la comptable ou la voleuse. Même s'il n'aurait pas craché sur quelqu'un disposant des compétences de Catwoman.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 814
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Barda doll ❤ - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Lun 3 Sep - 11:53

 
Ha-ina
Just business talking

Tout se bouscule dans sa tête et elle n’aime pas ça. Selina n’aime pas ne pas comprendre ce qui se passe, elle n’est pas patiente sauf quand il s’agit de voler quelque chose où, a ce moment là, elle est capable de passer dans heures sans bouger mais là elle sent qu’elle n’est pas elle-même, elle sait qu’il y a des choses pas cohérentes. Cela fait plusieurs jours déjà qu’elle a cette impression. Rencontrer cet homme surgit au milieu de nulle part alors qu’elle se fait agresser et qu’elle a l’impression de connaitre plus qu’intimement sans que ce soit possible, cette soirée entre filles qui lui parait tellement douce et irréelle mais justement trop irréelle a vrai dire, cette attaque lors des émeutes et sa rencontre avec l’homme de Savage. Elle a vécu cela comme si c’était quelque chose d’immuable mais pourtant, face à tous ses dangers qui auraient fait disparaitre normalement la Selina comptable, elle s’est rendue compte que jamais elle ne partirait de cette ville qui est SA ville, celle d’une partie d’elle qui hurle à l’intérieur d’elle que quelque chose ne colle pas, que quelque chose ne va pas, qu’il faut se réveiller, qu’il faut ouvrir les yeux et se rendre compte que quelque chose cloche. « Ouvres les yeux Selina, tu n’as pas CETTE Selina ». Trop d’informations, trop de situations où elle n’aurait pas du réagir comme ça, trop de sentiments nouveaux envers des personnes qu’elle ne devrait même pas apprécier. Et ce mal de crane alors qu’elle vient de tomber sur la tenue du commander Steel. Elle devrait fuir, c’est un super héro mais cette histoire est la goutte d’eau qui fait déborder la vraie Selina, celle sans attache, sans peur, qui se révolte de tout ce qui est en train de se passer.

Alors les deux Selina se combattent mais la plus combattante des deux n’est pas la comptable qui laisse doucement place à ce qu’elle devrait être et elle veut comprendre, elle ne moque qu’on lui fasse mal physiquement mais là on a touché à son esprit et la chatte n’apprécie pas vraiment ça. Assise sur les genoux d’Hank elle le questionne parce qu’elle a besoin de savoir, de mettre des mots sur tout ce qu’elle pense comme si soudainement ça va tout changer et qu’elle aura moins mal au crane. Elle se laisse porter quand il se relève et s’installe sur le bureau les mains derrière elle, légèrement penchée comme Cat le fait souvent en observant l’homme. « Lex Luthor… Oui  je me souviens ». Au fur et à mesure des paroles d’Hank elle se souvient de certaines choses, elle se souvient de l’état de Gotham quand Lex est monté au pouvoir. Un enfoiré certes mais là Savage… Savage… D’autres souvenirs reviennent en mémoire alors qu’elle n’y pensait même pas quelques instants auparavant et elle saute félinement de la table, encore surprise d’avoir autant de facilité à faire cela, pour aller se servir un nouveau whisky car, même si ça manque de lait, elle en a bien besoin. Elle se moque que cela aide ou pas son mal de tête car elle a l’impression qu’à chaque fois qu’elle raccroche un wagon quelque chose se libère dans son esprit encore un peu flou.

Elle hoche ensuite la tête « Darkseid… Oui ça me revient. C’est flou mais ça revient… » Au fur et à mesure sa nouvelle vie s’efface et les souvenirs reviennent. Dans son esprit reviennent les souvenirs de ce combat où tout le monde avait bien pris chers mais elle se souvient en effet du costume du commander et le regarde de nouveau avec un petit sourire. « On n’arrête jamais un chat. » C’est logique pour elle, c’est très logique en fait elle comprend soudainement pourquoi elle a l’impression de sentir l’odeur du cuir sur elle. Elle regarder sa tenue et défait quelques boutons de sa chemise et arrange sa jupe pour être moins gênée dedans mais ça la gratte rah… « Je sais Hank je sais que c’est vrai c’est juste que tout se bouscule dans ma tête mais plus on parle plus je me souviens. J’ai l’impression que ce que je suis hurle à l’intérieur de moi et que chaque fois que tu me parles d’un vrai souvenir les verrous sautent. Je me souviens de Gotham tel qu’il devrait être et de ce que je suis normalement. » Sans attache, sans parents. Cette pensée la fait détourner les yeux de son ami et elle se retourne pour regarder autre chose le temps d’assumer le fait que oui elle n’a normalement pas de parents, enfin… ils ne sont pas supposés être en vie et prendre soin d’elle. Elle se rend compte que tout ça est faux et ça l’énerve encore plus aussi elle lance le verre qu’elle a dans sa main contre le mur, l’impact explosant le verre pour en disperser des morceaux partout. Fallait que ça sorte et elle souffle un grand coup. « Donc tu sais rien mais tu sais rien à quel point ? Parce que je me souviens pas qu’on combattait quoique ce soit avant cette réalité étrange donc pourquoi soudainement se trouve t’on ici… En tout cas rien de ce qu’on a fait ici n’a pu faire ça parce que là on est comme… dans un autre monde ? » Si le monde entier est comme ça ce n’est pas juste un écran de fumée, ça veut dire que quelqu’un a réussit à changer entièrement tout ce qui s’était passé mais comment ? Leurs ennemis ont beaucoup de pouvoirs mais à ce point là ? « Tu as rencontré d’autres personnes qui se souviennent aussi bien que toi ? » Parce qu’après tout… C’est toujours comme ça que le monde à fonctionné, les choses bougent quand ceux qui peuvent tout faire changer se regroupent non ?


Dernière édition par Selina Kyle le Lun 17 Sep - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


hero of earth

Messages : 334
Date d'inscription : 08/07/2018
Face Identity : Chris Evans
Crédits : Avatar by Myself; Signa by Exception

Age du personnage : 98 ans (fin trentaine physiquement)
Ville : Gravite entre Detroit et la Côte Est
Profession : PDG de Heywood Defense Industries, conseiller spécial du président et justicier
Affiliation : Barbara Ann Minerva, Taiana Aavik
Compétences/Capacités :

• Cyborg (squelette en acier, peau en acier & organes artificiels)
• Force surhumaine
• Résistance surhumaine
• Endurance surhumaine
• Guérison accélérée
• Vieillissement ralenti



• Excellent combattant au corps à corps et à distance
• Très doué pour l'infiltration
• Brillant homme d'affaires
• Diplômé en biologie
Situation Maritale : Veuf









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Sam 15 Sep - 11:28


   
   
   

   

   
Just business talking

   
Ft. Selina Kyle

   
Hank éprouva un certain soulagement à l'idée que Selena puisse le croire et ne pas penser qu'il était totalement taré. Mais avec ses véritables souvenirs qui remontaient à la surface, c'était évident que ce qu'il racontait lui était la stricte vérité, là ou bien des gens avaient fini dans des institutions psychiatriques parce qu'ils avaient clamé au et fort que ce monde n'était pas celui qu'ils avaient toujours connu. Hank avait été tenté de faire de même au tout début, mais plus de soixante-dix ans passés à cacher une double vie puis à dissimuler le fait qu'il était bien plus vieux que ce que son apparence le laissait suggérer avaient finit par lui apprendre la valeur et la nécessité de garder ses secrets bien enfouis. Lutter contre Savage depuis l'intérieur d'une cellule capitonnée tout en étant constamment shooté de médicaments n'était pas la chose la plus simple à faire. Et il comprenait le fait que Selina soit perdue entre les souvenirs qui étaient vraiment les siens et ceux qui s'étaient implantés dans sa mémoire quand tout ce merdier avait commencé « Je suis passé par là aussi. Ça va finir par se dissiper, au bout d'un certain temps. Plus vous... tu stimulera ta mémoire et plus vite ça va passer. » Lui avait eu de la chance d'avoir une vie qui ressemblait sensiblement à la sienne, et ses vrais souvenirs avaient finit par s'imposer à lui d'eux-même. Mais pour quelqu'un qui avait une vie totalement différente comme Selina, le retour à la réalité était bien plus difficile et violent. Mais au moins elle prenait ça avait beaucoup de courage et d'aplomb, parce qu'il était certain que d'autres se seraient vite retrouvés par terre en hurlant et en pleurant.
Et Selina finit par lui poser la question, celle qui le hantait depuis qu'il avait retrouvé la mémoire et qu'il s'était rendu compte que ce monde était un foutoir sans nom qui n'était pas le sien. La question qu'il n'arrêtait pas de se poser et à laquelle il n'avait toujours pas le plus petit élément de réponse « Je ne sais rien de rien. Quelqu'un a du profiter que tout le monde était occupé à lutter contre le Syndicat pour mettre en place un plan capable de conduire à ce résultat. Mais qui que soit le responsable, il a non seulement réussit à altérer la mémoire de tous les habitants de la planète, mais aussi à modifier certains faits historiques. Et cette altération a l'air de remonter sur des dizaines d'années, peut-être même des siècles. Ce qui veut dire que le problème est tout sauf mineur et que le premier méta-humain venu n'est clairement pas à la portée de ça. Je pense qu'on peut écarter la théorie de la manipulation mentale, parce qu'un effort pareil finirait par tuer en quelques minutes le responsable. Ou alors il est bien trop puissant pour que des personnes comme toi et moi puissions faire quoi que ce soit contre lui. » Restait toujours la possibilité que quelqu'un ait voyagé dans le temps, mais ses connaissances en matière de physique théoriques étaient bien trop limitées pour qu'il puisse vérifier une telle hypothèse. Il avait écarté l'aspect biologique du problème depuis longtemps, vu qu'il avait passé des dizaines de tests sur des prélèvements sanguins sans rien trouver qui pouvait expliquer tout ça. Il aurait bien eu besoin de l'aide d'autres super-héros, mais à part cet idiot de Luthor qui se pavanait dans son armure en croyant être un modèle de vertu et en salissant le nom de Superman, il n'avait pas croisé grand-monde « J'en ai rencontré quelques-uns oui. Une poignée de ceux que j'ai réussi à rassembler pour combattre Savage savent que ce monde n'est qu'une vaste fumisterie, mais ça n'est qu'une goutte d'eau dans un océan. La très grande majorité a visiblement trop peur de parler et de finir comme tous ceux qui ont osé l'ouvrir et qui croupissent dans des institutions psychiatriques. Savage a l'air de nous traquer aussi férocement qu'il traque les méta-humains. »
Portant son verre à ses lèvres, il sortit son téléphone de sa poche avant de consulter rapidement sa messagerie et de répondre à quelques SMS en attente. Malheureusement, le monde tournait toujours dehors, et il avait en permanence des affaires urgentes à régler « Et le pire dans tout ça c'est que la moitié des super-héros de la planète ont l'air de manquer à l'appel. Je n'ai pas la moindre idée d'où peut bien se trouver Diana, et Superman a l'air d'avoir purement et simplement disparu de la surface de la terre. Il me semble que Batman rôde dans le coin, mais je ne pense pas qu'il se souvienne de qui il est vu qu'il a l'air d'aimer jouer du semi-automatique sur les criminels qu'il croise. » S'il savait qui se trouvait sous quel masque il aurait pu aller les voir et leur coller quelques paires de claques pour les forcer à se réveiller et à reprendre le combat, mais il n'avait jamais été très intéressé par le fait de savoir ce que les autres super-héros faisaient de leurs journées « Je ne cracherais pas sur un peu d'aide pour être honnête. » C'était beaucoup demander à Selina, qui venait à peine de commencer à récupérer ses souvenirs, mais Hank avait cruellement besoin d'aide. Et il savait de quoi était capable la voleuse lors de situations périlleuses, et elle avait des atouts et des compétences qui seraient plus que profitables au combat qu'il menait.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


independent soul

Messages : 814
Date d'inscription : 27/06/2018
Face Identity : Shannyn Sossamon
Crédits : Barda doll ❤ - tumblr

Age du personnage : 37 ans
Ville : Gotham City
Profession : Tout ce que vous désirez mais surtout voleuse.
Affiliation : Les sirènes de Gotham
Compétences/Capacités :

++ Téléphone ++
++ Fiche ++
++ Liens & Rps ++



++ Compétences ++
+ Acrobate hors pair
+ Excellente maîtrise des arts martiaux
+ Aussi discrète qu'un chat
+ Capacité à se fondre dans son environnement
+ Voleuse inégalée
+ Empathie pour les félins

++ Armes ++
+ Griffes félines
+ Fouet


Situation Maritale : Doit répondre à la demande d'une certaine chauve-souris.









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Lun 17 Sep - 11:42

 
Ha-ina
Just business talking

Selina hoche la tête, elle ressent ce que Hank est en train de lui expliquer, elle sent que les verrous sautent et au fur et à mesure que son esprit donne de nouveau la main à l’ancienne Selina, il redonne aussi sa liberté à son corps qui se rappelle de la façon dont il se comportait normalement, de la souplesse qu’il a normalement et dont il est dépourvu dans cette vie puisqu’elle n’a jamais passé des années dans un cirque à apprendre l’acrobatie et tout ce qui a fait d’elle Catwoman pendant de nombreuses années. Elle a l’impression d’être pleine de courbatures comme si son corps cherchait à récupérer ce qu’il avait été mais les muscles ne sont certainement pas encore tous là et elle ressent des crampes. Cela lui fait perdre un court instant l’équilibre mais elle reprend la main, s’appuyant sur le bureau d’Hank pour ne pas tomber. Elle accuse le coup, elle réalise tout ce qu’elle à en plus mais aussi tout ce qui lui manque aujourd’hui et n’apprécie pas la blague. Clairement. S’ils en avaient le temps elle demanderait peut être quelques instants à Hank mais elle sent qu’ils n’en ont pas, elle a mis du temps à se réveiller et elle essaie de faire le point sur tout ce qu’elle a lu même si elle se doute désormais que rien n’est vrai et que la situation est certainement plus critique que ce que la petite comptable pouvait penser.

Elle veut savoir tout ce que son ami sait. « En effet c’est comme si nous vivions une autre vie, comme si, à un moment, les cartes avaient été distribuées autrement. Enfin je ne sais pas comment expliquer. Je sens que mon corps se souvient de ce que j’ai été mais je n’ai pas du tout eu la même vie aussi je ne suis pas encore capable de retrouver toutes mes capacités. Et pourtant je sens qu’elles sont là. » C’est une situation tellement étrange de ressentir tout ça et elle a du mal à faire le point, oscillant encore entre la chatte et la comptable avant de s’installer sur le bureau d’Hank comme elle faisait toujours avant, toujours en hauteur. « La dernière chose dont je me souviens c’est de courir sur les toits pour essayer de trouver la cachette de l’épouvantail, de filer les infos et de rentrer chez moi pour me reposer et… Je suis là ». Enfin quelques souvenirs commençaient à revenir depuis quelques jours mais c’est surtout maintenant que tout revient totalement. « Je n’ai jamais eu affaire à ce genre de pouvoirs » admet-elle et pourtant elle peut dire qu’elle connait plutôt bien les emmerdeurs de Gotham aussi. « Je pense pas que ça vienne de quelqu’un de Gotham ou alors c’est un nouveau. » Parce qu’elle connait bien sa ville quand même. Quoiqu’aujourd’hui elle ne peut pas dire qu’elle la connaît particulièrement bien car tout a forcément changé. Il va falloir qu’elle fasse des rondes pour faire un point et savoir à quoi s’en tenir.

« Je suis pas surprise, nous sommes la seule menace réelle pour lui. Les gens ont bien trop peur pour se rebeller » Et pourtant elle se doute qu’ils essaient mais c’est compliqué de faire quoique ce soit. Certains doivent se souvenir et être totalement perdus, les autres ont tout simplement peurs. Sans compter sur le fait que leur vie ayant changé il est possible que certains héros ne le soient plus parce que de l’autre côté et vis et versa. C’est vraiment du jamais vu et elle se masse les tempes parce qu’elle a toujours un vieux mal de crane qui reste « Batman ne se souvient pas en effet, je l’ai rencontré et il était comme moi ». Elle comprend mieux maintenant pourquoi elle avait ressenti cet attachement envers lui et ce lien. Cela fait longtemps qu’ils combattent côte à côte et qu’ils sont liés par un sentiment plus fort qu’une simple amitié. Des flashs avaient essayé de lui faire comprendre mais elle avait tout repoussé à ce moment là car ça ne pouvait être ça et que son esprit la protégeait des sentiments trop étranges, jusqu’à ce qu’il y en ait trop pour que son esprit ne trouve pas finalement cette nouvelle vie plus illogique que l’ancienne. « Je sais qui il est je vais aller le voir. » Parce qu’elle sait depuis très longtemps qui est Batman et elle est bien contente d’avoir toujours été une horrible curieuse du coup parce que ça lui permet de pouvoir aller le secouer un peu sans attendre qu’il apparaisse au beau milieu de la nuit. Il se souvient plus, il est maintenant un justicier bien plus borderline mais il a gardé ses habitudes. S’ils pouvaient le récupérer ce serait clairement un plus.

Elle le regarde intensément quand il lui dit qu’il ne cracherait pas sur un peu d’aide. « Tu sais que tu peux compter sur moi. Laisses moi le temps de tout récupérer et de m’y remettre et je suis à tes côtés » Elle sait qu’elle n’a pas le temps de prendre quelques jours pour s’y remettre mais elle veut au moins quelques heures histoire de voir de quoi son corps se souvient pour ne pas non plus être un poids dans ce que fait Hank. Son regard se pose ensuite sur sa tenue et elle soupire. « Tu n’aurais pas aussi quelque chose pour moi ? » Parce qu’elle peut toujours faire comme dans son ancienne vie pour faire son costume mais cela lui a prit quand même pas mal de temps et elle n’a justement pas eu la même vie donc pour trouver tout ce qu’il faut, c’est pas gagné. Parce que ce n’est pas qu’elle déteste son petit tailleur -même si elle le trouve trop serré- mais ce n’est pas ainsi qu’elle va pouvoir l’aider. « Je vais faire un tour de la ville pour savoir un peu ce qu’il en est, je la connais quand même mieux que toi, je trouverais peut être des informations. Tu as des actions à venir ? » demande t’elle en descendant du bureau avec souplesse même si les douleurs musculaires sont toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


hero of earth

Messages : 334
Date d'inscription : 08/07/2018
Face Identity : Chris Evans
Crédits : Avatar by Myself; Signa by Exception

Age du personnage : 98 ans (fin trentaine physiquement)
Ville : Gravite entre Detroit et la Côte Est
Profession : PDG de Heywood Defense Industries, conseiller spécial du président et justicier
Affiliation : Barbara Ann Minerva, Taiana Aavik
Compétences/Capacités :

• Cyborg (squelette en acier, peau en acier & organes artificiels)
• Force surhumaine
• Résistance surhumaine
• Endurance surhumaine
• Guérison accélérée
• Vieillissement ralenti



• Excellent combattant au corps à corps et à distance
• Très doué pour l'infiltration
• Brillant homme d'affaires
• Diplômé en biologie
Situation Maritale : Veuf









MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   Mar 9 Oct - 22:14


   
   
   

   

   
Just business talking

   
Ft. Selina Kyle

   
Hank n'avait jamais été le genre d'homme qui disait non à un peu d'aide lorsqu'elle se présentait, surtout lorsqu'il savait déjà de quoi la personne qui se proposait était capable. Certains disaient qu'il était parano, mais il était simplement d'une prudence excessive. Et il avait des décennies d'expérience à l'appui pour lui prouver que parfois le danger ne venait pas de là où on l'attendait. Mais au moins avec Selina, il savait à quoi s'attendre. Il savait ce dont elle était capable et il savait que même si elle aimait se faire passer pour une voleuse sans scrupules qui n'avait que ses propres intérêts à cœur, elle était une bonne personne. Et elle ne pouvait rester éternellement indifférente à ce qui se passait autour d'elle. Et si elle pouvait convaincre Batman de rejoindre la lutte et de ne pas se contenter de cogner sur les criminels du coin, ça ne pourrait être qu'une bonne chose pour la cause pour laquelle ils se battaient. Parce que tout ça dépassait de loin la simple guerre entre super-héros et super-vilains. Il y avait un bien plus gros poisson qui nageait dans l'océan, et ce dernier n'aurait pas la moindre gène à tous les bouffer si jamais il les croisait sur sa route. Même si ça pouvait leur arracher la gueule, il fallait qu'ils fassent front commun pour lutter contre Savage et pour trouver un moyen de revenir à leur vie normale et reprendre leurs petites luttes sans fins.
Alors que Selina lui demandait simplement de lui laisser un peu de temps pour se remettre les idées en place, Hank porta son verre à ses lèvres, et lança avant d'en boire une gorgée « Évite de trop te prélasser au soleil, on a du pain sur la planche. » Malheureusement pour eux, le monde ne s'arrêtait jamais de tourner et Savage ne s'arrêtait jamais de mettre en place de nouvelles horreurs à perpétrer sur ses citoyens. C'était presque hallucinant de voir à quel point cette espèce d'ordure pouvait ne pas manquer d'idée lorsqu'il s'agissait de tuer ou de faire souffrir des gens. Depuis qu'il était au pouvoir et qu'il avait transformé le pays en dictature totalitariste, il ne s'était pas passé un jour sans qu'on compte des gens qui avaient eu à subir la colère d'un gouvernement tyrannique et qu'une guerre civile larvée ne déchire le pays. Alors même s'il n'aurait pas craché sur un peu de répit, Hank se battait sur tous les fronts, multipliant les opérations coup de poing à travers le pays et saisissant chaque occasion qu'il pouvait pour mettre à mal l'ennemi. C'était le problème quand on était en terrain conquis, même quand on savait que l'ennemi rodait et qu'il n'attendait que la plus petite occasion pour frapper, il y avait toujours un moment où on finissait par se relâcher et par devenir vulnérable. Aucune armée ne pouvait rester mobilisée vingt-quatre heures sur vingt-quatre et il y avait toujours un moment ou les soldats avaient purement et simplement envie de faire un break. Il avait exploité cette faiblesse inévitable à des dizaines d'occasions lors de ses années passées en Europe pendant la guerre, et ici l'histoire semblait se répéter « Quelque-chose? Pas pour le moment. Si tu me laisse quelques jours je peux m'arranger pour que les gars du département R&D s'occupent de te préparer une tenue plus appropriée pour tes futures activités annexes. En attendant tu peux toujours prendre une tenue qui traine à l'armurerie, ça devrait faire l'affaire le temps que tout soit prêt. » Ah, dire qu'au tout départ de sa carrière de héros il avait été obligé de se fabriquer un costume à la va-vite qui était plus esthétique que réellement efficace pour le protéger et que maintenant il pouvait compter sur toute une bande de grosses têtes triées sur le volet pour lui concevoir un équipement dernier cri qui dépassait de loin le matériel qu'on pouvait trouver dans l'armée de Savage. À défaut de la quantité, il privilégiait au moins la qualité et l'efficacité. Maintenant sa tenue de combat ne servait plus simplement à faire de lui une jolie cible ambulante aux couleurs du drapeau « Fais donc, c'est bien connu que les gens ne font jamais attention aux chats quand ils laissent traîner leurs oreilles quelque-part. » Selina avait raison, elle connaissait bien mieux la ville que lui, et elle avait des méthodes et des accès qu'il n'avait pas. Si elle pouvait réussir à glaner des informations supplémentaires, ça ne pourrait qu'être une bonne chose pour leur combat.
Lorsqu'elle lui demanda si Hank avait des actions à venir, il laissa échapper un rire qui n'avait rien de très humoristique « On est en guerre Selina, et elle ne s'arrête pas pour l'heure du thé. » Retournant dans la pièce sécurisé, il attrapa un dossier avec un plan de la ville, avant de retourner dans l'autre pièce. Posant le tout sur le bureau, il étala la carte avant d'en coincer les coins pour éviter qu'elle ne se replie « Mais tu tombe bien, j'aurais bien besoin des talents d'une chapardeuse de ta trempe. Savage possède plusieurs caches d'armes éparpillées à travers la ville pour le cas où il devrait assiéger Gotham sur une longue période, qui débordent de tout ce dont peut avoir besoin une rébellion. Armes, vivres, médicaments... » Alors qu'il parlait, le super-soldat attrapa un marqueur dans un tiroir avant de désigner les lieux sur la carte par des X qui n'auraient pas fait tâche sur une carte au trésor « Si jamais l'envie te prenait d'aller faire un tour dans un de ces endroits et de faire un peu de shopping, personne n'y verrait d'inconvénients. La sécurité y est minimale, vu que le but est de ne pas attirer l'attention sur ces endroits. » Hank et ses hommes auraient toujours pu y aller en force, mais ce genre de frappe ne pouvait fonctionner qu'une fois, parce qu'après l'ennemi avait tendance à bouger tout le butin ou à le défendre férocement. Alors que Selina elle pouvait entrer et sortir de là sans que personne ne se rende compte de quoi que ce soit.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: Just business talking | ft. Selina   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just business talking | ft. Selina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de la Ligue-1-foot-business-couleur-orange
» Mariage de Tritium et Selina qui aura lieu le samedi 28 avril.
» Talking to the moon ◎ 12/07 | 01h25
» They’re talking about you boy, but you still the same. (13/06 à 22h22)
» Keep talking and nobody explodes... your head

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: the wrong world :: the paradox of time-