AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Jeu 23 Nov - 22:13

Holly Robinson
WHAT A SHITTY WORLD WE LIVE IN

Ordinary souls
why do we fall ? so we can learn to pick ourselves up.
nom complet : Holly Robinson alias : ... âge : 25 ans. date et lieu de naissance :12 décembre 1992 à Gotham City. lieu d'habitation : Gotham City. métier : Changeant. identité : publique. avatar : Imogen Poots.



drug addict ; blessée ; secrète ; caractérielle
débrouillarde ; amusante ; sociable ; séductrice

Imogen Poots | Scénar
Miracles by their definition are meaningless, only what can happen does happen.
(001), Elle est la fille unique d'une famille pauvre de Gotham City.

(002), C'est à l'âge de douze ans qu'elle subit les premiers abus sexuels venant de son père.

(003), A treize ans, elle fuit de chez-elle et y abandonne sa mère : elle ne se le pardonnera jamais.

(004), Quelques mois plus tard, elle rencontre Stan qui va développer un lien fort avec l'enfant, elle le considère rapidement comme une sorte de père de cœur.

(005), Pervers narcissique, Stan pousse Holly à s'haïr et à entamer un processus d'auto-destruction.

(006), A l'âge de quinze ans, poussé par un Stan qui deviendra son mac, elle commence à travailler dans la prostitution et, dans le même temps, s'engouffre dans l'horreur de la drogue.

(007), Elle y rencontrera Selina Kyle qui la sauvera de la prostitution. Holly considère devoir énormément à Selina, malgré le fait d'avoir souvent été utilisé comme moyen de pression à l'encontre de Catwoman par de nombreux criminels de la ville.

(008), Elle l'assistera lors de la naissance de la dite Catwoman et deviendra l'une de ses plus fidèles alliées, allant même jusqu'à partager un appartement l'assister lors de certaines missions.

(009), Malgré tout, elle finira par prendre son indépendance, du moins un petit peu : elle quittera leur appartement vers l'âge de vingt-deux ans et commencera à vivre de ses propres larcins.

(010), Elle a les convictions nécessaires pour pouvoir prétendre, un jour, au titre de Justicière à l'instar de Selina. Mais elle sait aussi que ça n'arrivera jamais si elle ne met pas un terme à son addiction à la drogue.

(011), Holly Robinson flirt bien plus souvent qu'elle n'en a réellement envie : cela fait cinq ans que, pour voir dans les yeux des autres un reflet positif d'elle-même, elle se plait et parfois se déplaît à séduire beaucoup trop de femmes ; car son amour propre est bien souvent inexistant et qu'elle séduit, en conséquence, davantage. Précision importante pour autant : elle en reste bien souvent à l'étape du flirt et ne multiplie pas tant que ça le nombre de ses amantes.

In time, they will join you in the sun.
lien recherché (masculin, relativement positif)
Vous êtes ami avec Holly depuis de nombreuses années et en dépit de tout ce que vous avez pu vivre ensemble, en bien comme en mal, et malgré ce qu'elle a beau vous dire, vous sentez qu'il y a quelque chose qui coince pour elle et cette chose se situe sous la ceinture. Elle ne vous fait pas confiance, ne vous appelle pas en cas de besoin, ne se dévoile guère à vous : les maigres confessions qu'elle a pu vous faire l'ont été en soirée et faites à une tierce amie, la coïncidence a fait que vous étîez présent et qu'elle ne vous a pas plus calculée que ça. Vous voudriez être un ami plus proche, cependant, alors ça vous énerve que le fait d'être un homme soit un frein à votre amitié. D'autant qu'il n'est guère impossible que vous lui ayez déjà sauvé la vie.
lien recherché (féminin, relation compliquée)
C'était il y a quelques années ou quelques mois, c'était chez une amie ou dans un bar, que vous vous êtes rencontrées. Le feeling est  si bien passé que vous êtes resté ensemble toute la soirée, à échanger et à vous écouter. A un moment l'une d'entre vous a proposé à l'autre de poursuivre la soirée à coup de Netflix and chill... surtout de chill. Sauf que ça ne s'est pas arrêté là : vous vous êtes revues peu de temps après, votre relation est devenue romantique et ça a continué quelques mois comme ça. Mais avec le temps, les relations peuvent s'user et vous vous êtes séparées pour de graves raisons : l'addiction à la drogue d'Holly peut en être la cause, le comportement criminel de cette dernière également, mais il peut y en avoir d'autres et cela peut aussi être à cause de vous. Résultat, vous ne vous voyez que trop peu, désormais. Mais en dépit de ça, vous l'aimez et Holly vous aime. Et toutes les deux détestez ça.
lien recherché (tous genres confondus, ennemis)
Holly peut pardonner beaucoup de choses à Selina, même lorsque l'un des ennemies de la chapardeuse se met en tête de vous kidnapper pour la faire chanter. Elle a souvent été prise à partie et malgré tout, elle ne lui en veut pas. Mais c'est tout autre chose pour le responsable du kidnapping : Holly déteste être la proie de quelqu'un, celle qu'on domine. Alors elle vous hait : vous, l'espèce de saloperie qui l'utilisez comme moyen de pressions. Depuis que vous vous en êtes prit à elle, elle est devenue une ennemie, quelqu'un qui ne vous veut pas du bien. Depuis vous l'avez peut-être oublié mais ce n'est pas son cas : elle viendra réclamer vengeance en temps voulu : faites attention à vous, elle a déjà commencé à se préparer.


Dernière édition par Holly Robinson le Mar 13 Mar - 18:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Jeu 23 Nov - 22:13

don't worry girls will save the world
ladies
Harleen Quinzel
Elle n'a pas toujours été comme ça. Je me rappelle d'un temps où elle avait ce charme irrésistible de celles qui conjuguaient parfaitement entre le sérieux et la folie. Des pointes d’excentricités qui se mêlaient avec la timidité d'une jeune femme naissante. Elle a mon âge, à peu d'années près, et pourtant elle est si différente. J'aurais aimé la connaître mieux et plus longtemps mais malheureusement, quand nous nous sommes connues elle était déjà sous l'emprise du Clown prince du crime (ndlr : encore un homme...). Le mal était déjà fait alors j'ai arrêté de la voir. De la lâcheté ? J'aurais pu l'aider à lui faire comprendre que ce n'était qu'une ordure mais non, je n'ai pas de temps à perdre avec tout les fous de Gotham. Mais il paraît qu'elle change : alors si elle a besoin de mon aide, peut-être cette fois serais-je là pour elle ?
Barbara Ann Minerva [LIEN OBSOLÈTE]
Ne me demandez pas ce qui m'a prit... Tout ce que je sais, c'est qu'un jour je me suis improvisée intermédiaire entre Selina et une cliente et cette cliente, c'était Cheetah. Mon unique but dans le deal - parce que soyons honnête, elles n'avaient guère besoin de moi pour gérer leur trafic -, c'était de pouvoir être assez proche de Barbara pour lui faire du pied. Ça a visiblement plutôt bien marché, tant est qu'elle est devenue mon rencard favoris pour réchauffer mon lit.
Avec un peu de chance, elle ne me bouffera pas avant que je me sois lassée de cette relation...
Zatanna Zatara [LIEN OBSOLÈTE]
Je n'avais que quinze ans et déjà alors, Stan prenait un ignoble plaisir à me traiter comme un rat. J'en étais déjà à mes premières passes, à mes premiers clients libidineux en quête de sex avec une gosse.
Gotham est une ville effroyablement sale. Alors quand j'eus connu Zatanna et ses mots de réconfort,  qu'elle me prit sous son aile et me permis de m'envoler ailleurs, loin de la cacophonie du monde et ses malheurs, je fus recouvert d'un immense sentiment de gratitude et de quiétude. Mes problèmes furent finit, ai-je pensé alors, à tort.
Mais elle finit par me laisser tomber comme d'autres avant elle. Elle finit par être trop occupé à en apprendre plus sur la magie, à résoudre deux ou trois malédictions et à préparer ses spectacles pour m'offrir la vie qu'elle m'avait promise. Après de pauvres mois à errer entre les couloirs de son manoir, voilà qu'elle m'abandonna en plein Gotham, me donnant pour ordre implicite de l'oublier, de retourner à ma vie d'antan.

J'avais à peine quinze ans et en quelques mois, j'étais passée du stade de déchet humain à celui de petite fille rêveuse pour ensuite retomber parmi les égouts de Gotham. Elle ne revint jamais me chercher et je dû attendre quelques années avant de rencontrer Selina et d'être, enfin, véritablement sauvée.
Ma dernière rencontre avec Zatanna remonte à près d'un an, j'étais allée la voir à l'un de ses représentations. Ça ne s'est pas très bien passé, on s'est rapidement expliqué et les mots ont fusé. Depuis on est au point mort et, honnêtement, je me demande si ça ne serait pas mieux de totalement l'oublier.
Artemis Crock
Je connais une grande partie de sa vie, elle connaît une grande partie de la mienne. On a jamais été amies et pourtant, entre nous il y a quelque chose de fort, de puissant, d'intense, sans que ça n'aille jusque de la romance. J'étais là quand elle avait besoin de quelqu'un sur qui taper, elle était là quand je cherchais une épaule sur laquelle pleurer. Elle m'a apprit à me battre, ne serait-ce qu'un tant soit peu, et je lui ai apprit qu'il y avait, quelque part, quelqu'un à qui elle pouvait parler sans qu'elle n'ai peur de se faire juger. Ca fait des années que je ne l'ai plus vraiment vu, j'ignore exactement ce qu'elle fait, mais curieusement elle est à mes yeux l'une des rares personnes sur qui je peux compter.
Et c'est également l'une des rares personnes que je n'ai jamais dragué. Ça doit vouloir dire quelque chose, j'imagine...
Frances Kane [LIEN OBSOLÈTE]
Frances est un amour de jeunesse, si ce n'est l'amour tout court. C'était il y a cinq ans, elle allait mal et je n'allais guère mieux, je m'étais mit à fréquenter les bars et les cafés en tout genre, m'amusant à parler à quiconque pour espérer, parfois, ramener quelqu'un chez-moi. Elle était l'une de ces jeunes femmes. On a parlé longuement, on s'est lié d'amitié et puis ensuite, de là, en a découlé un amour intense et brûlant. Mais je me droguais et elle non, et à force de me côtoyer elle a finit par essayer, et par recommencer, encore et encore jusqu'à ce soir tragique où nos chemins se séparèrent arriva.
Il y avait cet homme, un ancien client, qui nous regardait mal, qui nous insultait, qui nous menaçait, et qui avait réussi, quand je l'eus menacé d'un couteau, à me désarmer. Alors Frances a utilisé des pouvoirs que j'ignorais, avec une force phénoménale sous l'emprise d'une drogue quelconque. Elle l'a mit KO puis elle a fuit et je ne l'ai plus jamais revu.
Je crois que, depuis, je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'autre pour qui j'éprouve les même sentiments que j'avais pour elle. Peut-être, un jour, la reverrais-je.
Iris West
Déception ; une femme appréciable ; un métier éprouvant et peu réconfortant ; des articles qui ne servent à rien ; elle m'a donné le goût à l'instruction, j'avais envisagé un temps de faire comme elle, journaliste ; je l'ai aidé à écrire un article sur la prostitution à Gotham pour faire changer les choses : ça n'a eu aucune répercussion sur la vie réelle ; son métier ne sert pas à grand chose ; je me suis tournée définitivement vers la rue.
Lilith Clay
Elle bosse dans le domaine de l'addiction ; je l'ai vu deux trois fois à Gotham près de certains groupes de soutiens ; je n'étais pas l'abstinante la plus assidue alors je ne lui ai que peu parlé ; peut-être qu'un jour cela changera, j'aimerais parler à quelqu'un de ça ; je n'ose pourtant pas.
Kory Anders
J'apprécie cette femme ; nous nous connaissons depuis quelques années ; elle m'a fait prendre conscience qu'amour et sexe n'allait pas forcément de paire et qu'il n'était pas honteux de vouloir simplement coucher ; nous couchons ensemble ; j'apprécie nos conversations, elles ne sont pas niaises et embêtantes ; elle ne veut me voir que lorsque je suis clean ; avant novembre 2017, nous nous voyions donc somme toute assez peu.
Dinah Lance
Une femme respectable ; je le connais de Selina Kyle ; elle m'entraîne régulièrement depuis deux mois ; nous avons une liaison mais j'aime voir mes entraînements comme quelque chose d'un minimum sérieux ;
je crois que nos entraînements lui change les esprits ; le reste aussi.




Dernière édition par Holly Robinson le Mer 7 Fév - 2:24, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Jeu 23 Nov - 22:14

cool guys don't look at explosions
gentlemen
Oswald Cobblepot
Un gars de la pègre assez teigneux, un problème avec sa mère que quelqu'un m'a dit... Il est pas net mais terriblement efficace, il est devenu un acteur de la criminalité à Gotham depuis assez récemment mais ça ne l'a pas empêché d'avoir une influence tout à fait notable au niveau de la petite délinquance de la ville - en particulier quand ça a un rapport avec la drogue.
J'ai d'ailleurs une dette envers un dealer, ce qui signifie que j'ai aussi une dette envers lui puisqu'il travaille pour lui : 2000$ à payer d'urgence. Dois-je vous préciser que je suis un peu à sec, actuellement ?
Kyle Rayner
Je lui ai volée une bague, un jour. Il a essayé de me la reprendre instantanément mais il avait oublié un facteur essentiel dans le vol : j'étais dans un quartier où l'on me connaissait et des amies sont venues me débarrasser de ce gars. A la suite de ça, il s'est débrouillé pour retrouver mon adresse et s'est introduit chez-moi pour reprendre son bien. Après un échange houleux et de sérieuses menaces de mon côté, il a finit par prendre ses jambes à son cou en reprenant sa babiole. J'avais trouvé aucun prêteur sur gage pour me l'acheter, de toute façon.
Dorian Black
Pour une fois que je me suis tirée des ennuies d'un grand mafieu de Gotham sans recevoir d'aide... C'était il y a quelques années, peu avant de rencontrer Kyle Rayner. Il s'était débrouillé pour m'enlever, afin de faire chanter Selina, j'imagine. Mais j'ai finalement réussi à le convaincre de me relâcher en échange de quelques précieuses informations... Avec le temps, nous sommes devenus, en quelques sortes, deux criminels associés, lui me servant de porte-flingue quand j'en ai besoin, moi lui apportant des informations sur divers bons plans. Il est d'ailleurs intervenu lors de l'intrusion de Kyle dans mon appartement et est responsable de sa fuite... Il me sert donc plutôt bien.
Dick Grayson
Il m'a sauvé la vie. C'était il y a plus ou moins huit ans, Zatanna venait de me laisser à Gotham, seule, et mon ancien mac m'avait retrouvé. Il s'était mit, pour me faire comprendre que je ne devais pas recommencer, à me frapper de manière extrêmement violente, plus que d'ordinaire. Alors il est apparu, il m'a sauvé de mon agresseur, m'évitant une potentielle mort de la part de celui qui ne retenait pas ses coups et alors, il a arrêté de me frapper.
Malgré tout, mon réflexe avait été d'attaquer ce justicier parce que, vous savez, à Gotham ceux qui ne sont pas des héros ne peuvent se permettre de prendre parti pour eux à moins de ne pas se soucier de sa propre vie.
Mais depuis, il est là, il me regarde de loin et essaie tant bien que mal de me faire rejoindre le fameux "bon côté" de la vie. Je ne l'écoute généralement pas mais reste-t-il qu'il compte, ne serait-ce qu'un peu, pour moi.


Dernière édition par Holly Robinson le Sam 16 Déc - 18:49, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Jeu 23 Nov - 22:14

everything you can imagine is real
les rps

sujets en cours :

Une dette à rembourser ✸ feat. Oswald « Le Pingouin » Cobblepot
Destination morgue ✸ feat. Harvey Bullock.
La voix sincère, le regard séduit ✸ feat. Barbara Ann Minerva.
Step one, you say we need to talk ✸ feat. Selina Kyle.

sujets terminés ou abandonnés :
titre du rp ✸ feat. pseudo du joueur.
titre du rp ✸ feat. pseudo du joueur.
titre du rp ✸ feat. pseudo du joueur.

réservations :
Cassandra Sandsmark.
Zatanna Zatara.
Le blind date du rp.
Wally West.
Kyle Renner.
Iris West.
Frances Kane.
Barbara Ann Minerva (pour un second rp).
Lilith Clay (dans looooongtemps).


Dernière édition par Holly Robinson le Sam 16 Déc - 18:07, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Jeu 23 Nov - 22:25

Salut toi
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Jeu 23 Nov - 22:49

Eh, bonsoir toi ! Alors je peux te proposer deux trucs : soit on dit que Harley connaît Holly indépendamment de Selina Kyle et que leur relation est plus profonde qu'un simple lien du type "Ouais, ce sont des connaissances, elles se sont vues deux trois fois mais globalement elles sont ni ennemies ni amies" et on évite de se créer un truc via le prisme de Selina Kyle.

Soit on attend son retour pour travailler sur quelque chose qui s'inscrit plus dans la logique des Gotham Sirens et du lien qu'Holly entretient avec celles qui côtoient Catwoman (cotoyaient, plutôt, je crois D: ). Et donc bosser sur quelque chose par rapport au prisme de cette dernière.


Si la première éventualité te plaît plus : as-tu des idées ? Sinon je pourrais réfléchir à certaines et t'en proposer ! Si la seconde est plus à ton goût, attendons la fin de l'absence de Selina ! Mais je suis dans tout les cas ravie de pouvoir lier nos personnages !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Jeu 23 Nov - 23:34

Mama's here
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Ven 24 Nov - 0:24

On peut se faire un lien juste entre Holly et Harley sans souci. En plus, elles n'ont que deux ans de différences, donc elles ont déjà dû se croiser quelque part avant que Harley ne connaisse Selina et ne sache que cette dernière connaît aussi Holly je pense.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Ven 24 Nov - 15:17

Moi moi moi !
Elles sont de la même génération et ont vécu des grosses merdes dans leur jeunesse (même si visiblement ça continue pour Holly ), y'a moyen qu'elles se connaissent de leur passé dans les rues sordides de Gotham
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Ven 24 Nov - 16:51

Selina > She came back   Pour notre lien, bien qu'on ai comprit l'essentiel, je préfère attendre la fin de notre conversation par sms/potentiellement notre premier rp avant de l'inscrire ici ! A ce moment là, on aura un lien plutôt bien construit ! Mais je pense que tu es d'accord avec ça, de toute façon !

Harley Quinn > Ça m'étonnerait qu'Holly et Harleen se soient connues avant l'aire Quinn pour des raisons très simples : il ne me semblerait pas cohérent de se dire qu'elles avaient les même fréquentations avant qu'Holly ne quitte sa famille. Et lorsqu'elle l'a quittée pour vivre dans la rue, Harley devait être au lycée puis à l'université, donc je pense pas qu'elles aient pu faire connaissance à ce moment là. (dis moi si je me trompe)

Du coup je pensais à quelque chose, dis-moi si t'es ok ! Quand Harleen a commencé à voir le Joker à Arkham, elle a entamé un processus dit "de fangirlisme" envers lui et a cherché à le comprendre, à apprendre de lui, c'est devenu obsessionnel elle avait besoin de l'impressionner, je me trompe ? Donc à un moment donné, la sage petite Harleen aurait pût se dire "Well, il faut que je me familiarise avec la vie des criminels, que j'apprenne d'eux autrement qu'en psychanalyse" et un peu à la manière de quelqu'un faisant des heures supp', Harleen aurait pu commencer à arpenter les rues crasses et les bars qu'on ne conseille que très peu à Gotham, non ? Au moins pour comprendre un peu mieux la vie du clown prince du crime. A un moment donné, elle aurait pu faire la connaissance d'Holly et pendant un temps, les deux jeunes femmes se seraient vues régulièrement pour sortir, parler, etc, devenant de bonnes potes avec le temps.

Puis elle s'est "transformée" en Harley Quinn et là le petit côté "déluré, folie latente mais attachante" de la jeune femme qu'Holly aimait beaucoup (on peut dire que cette dernière avait un faible pour son amie) se serait transformée en un quelque chose de dangereusement tarée qui, en plus de sa relation avec le Joker, lui aurait fait faire couper les ponts avec elle. Parce que well, elle aimait la psychiatre amusante mais réservée, pas la psychopathe aux instincts de tueuses lunatique.

Maintenant, leur relation serait assez froide sans qu'Harley ne sache forcément pourquoi, Holly aurait juste décidé d'arrêter de la voir. Et quand Selina et Quinn se seraient rencontré, le peu de fois où elles se seraient alors retrouvées ensemble (Holly passant chez Selina en même temps qu'Harley, par exemple), il y aurait eu un certain froid entre elles. Après tout, la fin de leur relation a été assez brutale, Robinson ayant simplement arrêté de lui parler, de l'inviter à sortir ou simplement de  répondre à ses sms. (Holly peut facilement couper les ponts avec certaines personnes, elle évite généralement de traîner avec des gens qu'elle ne souhaite pas voir)


Qu'en pense-tu ?


Artemis > Hey ! Alors, un lien entre nos deux perso' me semblerait tout à fait intéressant puis j'aime bien ton perso', je suis allée jeter un coup d’œil à ta fiche il y a genre deux heures !

En terme de chronologie, Artemis serait arrivé un peu au même moment qu'Harley au niveau de l'âge d'Holly : quand ton personnage avait 18 ans et qu'elle est partie faire sa justicière à Gotham, le mien en avait 20. A vingt ans, elle n'était plus qu'une énième junky de Gotham, elle avait arrêté la prostitution depuis bientôt trois ans, elle était plutôt sociable et traînait souvent en soirées dans les rues de la ville.

Voilou, ça c'est juste pour poser deux trois bases en terme de chronologie... En terme de liens j'ai aucune idée D:
Elles pourraient être devenues amies (sauf si la drogue rebute Artemis, alors là ça aurait coincé et ç'aurait été un frein à leur relation) ? Ou Artemis aurait pu sauver Holly un jour où des ennemies de Catwoman auraient décidés de l'utiliser comme moyen de pressions, de ça en aurait découlé une relation positive, plutôt amicale : Holly respectant l'archère (mais pas trop non plus, genre c'est gentil de l'avoir sauvé mais elle en serait pas morte anyway, donc ça va elle ressent pas un immense besoin de se rattacher) et Artemis appréciant l'Être Humain, elles auraient fait connaissance d'une façon ou d'une autre, quoi. Et depuis, quand Artemis revient à Gotham elles ont l'habitude de se faire un truc, de se voir ou quoi.

Mais globalement j'ai aucune idée originale j'en suis désolée D: . En as-tu , de ton côté ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Lun 27 Nov - 12:09

Alors, je comprend en effet que ça ne pourrait pas coller avant la partie Arkam de Harley.
Du coup pour le "fangirlisme" je suis d'accord avec ça, mais pas pour la partie de faire des recherches sur les criminels. Là-dessus, elle était plutôt réservée et se serait plutôt plongée dans les livres pour ses recherches. Par contre, quand elle aurait décidé d'aider le Joker a fuir Arkam, elle aurait pû faire en sorte de lui trouver un endroit sûr et parcourir les rues de Gotham. C'est là qu'elle aurait pû rencontrer Holly en étant toujours Harleen. D'où le fait qu'elles se seraient appréciées et ça aurait collé entre elles.

Pour ma partie Harley, ça c'est impec et je pense que Harley n'aurait pas vraiment compris pourquoi Holly ne voulait plus donner de nouvelles, mais au bout d'un moment elle aurait laissé tomber et aurait continué sa vie avec le Joker et le gang.

Pour aujourd'hui, Harley aurait en effet vu le froid, mais comme Holly ne lui parle plus, elle n'aurait pas cherché plus loin. Après tout, elle aurait bien compris que Holly ne veut plus lui parler, donc elle ne fera pas le premier pas. Surtout que pour le moment Harley est plus concentré sur comment fuir le Joker. Mais je pense que si jamais Holly a des ennuis et que Harley peut aider, elle le fera malgré tout. Parce que Selina est son amie, donc par extension Holly aussi
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Lun 27 Nov - 12:30

Eh bien ça a l'air bon, du coup ! J'imagine qu'Holly aussi pourra apporter de l'aide à Harley si elle a de sérieux ennuies par respect pour Selina. Après, sûrement que si ses ennuies proviennent du Joker elle pourra y mettre un peu plus de coeur que juste "une petite aide parce que c'est l'amie d'une amie".

J'écris le lien que j'inscrirai (idéalement) dans ma fiche puis je file en mp te demander ce que tu en penses !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Lun 27 Nov - 12:56

BOUYA

Je viens juste te proposer un lien avec Kyle Rayner

J'ai quelques idées mais comme je suis au taff je te propose, si t'es intéressée bien sûr, d'en parler dans la box ou par MP ce soir ou dans la semaine

N'hésite pas à me le rappeler car je suis connu pour vite oublier les choses
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Lun 27 Nov - 20:23

Holly Robinson a écrit:
Artemis > Hey ! Alors, un lien entre nos deux perso' me semblerait tout à fait intéressant puis j'aime bien ton perso', je suis allée jeter un coup d’œil à ta fiche il y a genre deux heures !

En terme de chronologie, Artemis serait arrivé un peu au même moment qu'Harley au niveau de l'âge d'Holly : quand ton personnage avait 18 ans et qu'elle est partie faire sa justicière à Gotham, le mien en avait 20. A vingt ans, elle n'était plus qu'une énième junky de Gotham, elle avait arrêté la prostitution depuis bientôt trois ans, elle était plutôt sociable et traînait souvent en soirées dans les rues de la ville.

Voilou, ça c'est juste pour poser deux trois bases en terme de chronologie... En terme de liens j'ai aucune idée D:
Elles pourraient être devenues amies (sauf si la drogue rebute Artemis, alors là ça aurait coincé et ç'aurait été un frein à leur relation) ? Ou Artemis aurait pu sauver Holly un jour où des ennemies de Catwoman auraient décidés de l'utiliser comme moyen de pressions, de ça en aurait découlé une relation positive, plutôt amicale : Holly respectant l'archère (mais pas trop non plus, genre c'est gentil de l'avoir sauvé mais elle en serait pas morte anyway, donc ça va elle ressent pas un immense besoin de se rattacher) et Artemis appréciant l'Être Humain, elles auraient fait connaissance d'une façon ou d'une autre, quoi. Et depuis, quand Artemis revient à Gotham elles ont l'habitude de se faire un truc, de se voir ou quoi.

Mais globalement j'ai aucune idée originale j'en suis désolée D: . En as-tu , de ton côté ?

Alors en fait, en voyant ta signature je me suis dit qu'elles pourraient s'être entraînées à se battre ensemble à un moment ou à un autre Soit avant qu'Artemis ne devienne "justicière" de Gotham, quand elle était encore paumée mais que son père l'entraînait comme une malade et donc qu'elle se cherchait des adversaires pour se défouler, mais aussi des échappatoires à la violence de son père ; soit pendant qu'elle oeuvrait en solo à Gotham, dans ce cas elle aurait pu sauver Holly des ennemis de Selina, et lui donner ensuite quelques tuyaux pour s'en sortir seule - et ça aurait pu recommencer à plusieurs reprises si le courant passait bien. Quand Artemis était à Gotham elle était hyper solitaire et elle devait bien avoir besoin de discuter de temps en temps, alors discuter avec une fille qui ne la connaît pas ce serait une bonne solution, pour ne plus avoir à se cacher ou à mentir
Ca pourrait être un début, t'en penses quoi ? Le temps est passé depuis, Artemis a quitté la ville pour rejoindre la Young Justice, mais elle revient régulièrement donc y'a moyen que lien ait subsisté et renaisse de temps à autres. De toute façon faudra étoffer, mais c'est l'idée de base qui m'est venue
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Mer 29 Nov - 9:03

Hello, Artemis !

Alors. J'aime bien ton idée et comme il l'est effectivement indiqué dans ma signature, Holly cherche des profs pour s'améliorer

Je pense qu'il est possible d'en faire des amies de longue date, le genre à s'être battit dans les rues à une époque où les deux n'avaient pas grand monde sur lequel compter. L'époque pré-justicière d'Artemis peut être la bonne : l'une serait une jeune femme (18 ans et quelques) vulnérable, fragile, apeurée, qui viendrait juste de s'échapper de l'enfer dans lequel elle était (la prostitution).
Avant ça, elle était protégée par son mac ce qui était plutôt efficace mais après, il n'y avait que Selina et cette dernière ne s'était pas encore battit une réputation suffisamment forte pour donner l'envie à la plupart des petites frappes de la ville de s'en prendre à elle.

Du coup on a une fille qui cherche une catharsis, un moyen de libérer sa rage provoquée par un père violent (Artemis) et une autre qui a besoin d'apprendre à se défendre d'elle-même. Ça peut donc le faire, en effet !

On pourrait partir du principe où leur relation aurait rapidement évoluée en raison du manque de motivation d'Holly Robinson pour le combat rapproché : au départ s'il s'agissait de simples entraînements, Artemis et Holly auraient commencé à parler de plus en plus souvent entre elles...
Mais pas comme de vrais amies, elles s'aimaient par énormément non plus, mais plutôt parce qu'une fois ou deux par semaine, ça permettait aux deux jeunes femmes de décompresser, de parler librement de leurs problèmes, de leurs états d'âmes, à une oreille attentive et attentionnée, sans avoir le sentiment d'être jugé ou que ça ne leur cause de problème. En somme, c'était important pour toutes les deux.

Puis avec les années et l'évolution d'Artemis, les conversations se seraient faites moins présentes. Elle serait partie vers de nouveaux horizons et Holly, devenant de plus en plus sociable, aurait trouvé d'autres personnes à qui parler - bien qu'elle n'aurait jamais retrouvé ce type de relations ailleurs, cependant.
Aujourd'hui, elle se parle de temps en temps quand Arte' revient à Gotham et, parfois, rarement, l'une envoie un message à l'autre quand elle a besoin de parler librement de ce qui lui tient à coeur, même lorsque l'autre n'est pas concernée de près ou de loin par ces problèmes.


Mais maintenant, Holly commence à suivre un entraînement pour courir de toit en toit à son tour, un jour. Alors peut-être que cette dernière pourrait bien très prochainement la texter pour savoir si leurs entraînement pourraient reprendre.


C'est plus ou moins ton idée mais sous le format d'un giga gros pavé !
Qu'en penses-tu ? Es-tu d'accord ?



Bye !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Mar 5 Déc - 19:30

Mini-chat !!

Frances a dû se promener dans les rues de Gotham quand elle avait dix-sept ans et qu'elle collait Constantine pire qu'un chewing-gum sous une semelle. Je me dis qu'elles pourraient s'y être croisées, au détour d'un concert ou d'un bar ? Et se sortir mutuellement d'une situation tumultueuse ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Mer 6 Déc - 11:34

Aw, du jolie magenta dans ma fiche de liens


(je poste juste pour dire qu'on discute actuellement d'un lien par mp, histoire que vous sachiez que je ne file pas des vents à tout va par pure bonté d'âme )
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Jeu 7 Déc - 21:48

Holly Robinson a écrit:
Hello, Artemis !

Alors. J'aime bien ton idée et comme il l'est effectivement indiqué dans ma signature, Holly cherche des profs pour s'améliorer

Je pense qu'il est possible d'en faire des amies de longue date, le genre à s'être battit dans les rues à une époque où les deux n'avaient pas grand monde sur lequel compter. L'époque pré-justicière d'Artemis peut être la bonne : l'une serait une jeune femme (18 ans et quelques) vulnérable, fragile, apeurée, qui viendrait juste de s'échapper de l'enfer dans lequel elle était (la prostitution).
Avant ça, elle était protégée par son mac ce qui était plutôt efficace mais après, il n'y avait que Selina et cette dernière ne s'était pas encore battit une réputation suffisamment forte pour donner l'envie à la plupart des petites frappes de la ville de s'en prendre à elle.

Du coup on a une fille qui cherche une catharsis, un moyen de libérer sa rage provoquée par un père violent (Artemis) et une autre qui a besoin d'apprendre à se défendre d'elle-même. Ça peut donc le faire, en effet !

On pourrait partir du principe où leur relation aurait rapidement évoluée en raison du manque de motivation d'Holly Robinson pour le combat rapproché : au départ s'il s'agissait de simples entraînements, Artemis et Holly auraient commencé à parler de plus en plus souvent entre elles...
Mais pas comme de vrais amies, elles s'aimaient par énormément non plus, mais plutôt parce qu'une fois ou deux par semaine, ça permettait aux deux jeunes femmes de décompresser, de parler librement de leurs problèmes, de leurs états d'âmes, à une oreille attentive et attentionnée, sans avoir le sentiment d'être jugé ou que ça ne leur cause de problème. En somme, c'était important pour toutes les deux.

Puis avec les années et l'évolution d'Artemis, les conversations se seraient faites moins présentes. Elle serait partie vers de nouveaux horizons et Holly, devenant de plus en plus sociable, aurait trouvé d'autres personnes à qui parler - bien qu'elle n'aurait jamais retrouvé ce type de relations ailleurs, cependant.
Aujourd'hui, elle se parle de temps en temps quand Arte' revient à Gotham et, parfois, rarement, l'une envoie un message à l'autre quand elle a besoin de parler librement de ce qui lui tient à coeur, même lorsque l'autre n'est pas concernée de près ou de loin par ces problèmes.


Mais maintenant, Holly commence à suivre un entraînement pour courir de toit en toit à son tour, un jour. Alors peut-être que cette dernière pourrait bien très prochainement la texter pour savoir si leurs entraînement pourraient reprendre.


C'est plus ou moins ton idée mais sous le format d'un giga gros pavé !
Qu'en penses-tu ? Es-tu d'accord ?



Bye !

Hey

J'adore ce lien Ca colle très bien, et ça fait une évolution à travers les années, sans qu'elles soient amies proches comme tu dis, mais toujours avec cette connexion qui s'est formée quand elles étaient toutes deux vulnérables et donc qui a rendu le lien solide dans le temps.
Du coup, Artemis aurait aidé Holly une toute première fois alors qu'elle se faisait emmerder par des gars lambda relous de Gotham ? Et parce qu'elle n'était pas non plus du genre à lui tendre la main avec un sourire en lui disant "je vais t'apprendre à te battre" elle lui aurait plutôt donné des conseils sans même s'en rendre compte, du genre "faut frapper à l'entrejambe" ou "si tu veux frapper, mets pas tes poings comme ça, plutôt comme ça" et ça aurait commencé comme ça
Ca me plaît vachement qu'elles aient pu se parler librement, et que ça continue maintenant de temps à autre elles ont bien besoin de ça, toutes les deux, je pense et vu leur passé, elle savent qu'il n'y a pas de jugement, quoi qu'elles disent.
Et ouiiii elle peut carrément texter Arte pour reprendre leurs entraînements maintenant qu'elle veut suivre les traces de Selina
Revenir en haut Aller en bas

avatar


authorities

Messages : 342
Date d'inscription : 02/12/2017
Face Identity : Seb Stan.
Crédits : cosmic light

Age du personnage : 34 ans.
Ville : Washington D.C.
Profession : Membre de l'équipe NIGHTSHADE, d'A.R.G.U.S, ancien pilote militaire.
Affiliation : A.R.G.U.S , équipe NIGHTSHADE.
Compétences/Capacités :

x polyglote (anglais, italien, espagnol, arabe, russe)
x pilote militaire
x tireur d'élite
x fin stratège
x leadership
x esprit d'équipe
x soins militaires de combat



Situation Maritale : Célibataire.









MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Sam 16 Déc - 11:01

Holly

Un lien ça te dit ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Sam 16 Déc - 15:00

Artemis > Pourquoi mon cerveau a buggé ? Je comptais te répondre uniquement lorsque j'aurais une idée pour complexifier ce lien MAIS il est déjà bien assez complexe comme ça
Le message de Lilith m'a fait relire ton message et du coup c'est très bien.

Alors, on part là-dessus, je t'ajoute dans la journée !



Lilith >
Avant de réfléchir plus en amont et te proposer quelque chose, aurais-tu, toi, une idée ? Quelque chose de positif, de négatif ? Qui a démarré dans un passé lointain, proche ou qui pourrait démarrer maintenant ? Lilith pourrait aimer Holly ? (ça ne veut, par contre, pas dire que le lien devrait alors être positif. J'ai quelques liens déjà où Holly aurait du aimer une personne mais que la vie ai fait en sorte de les opposer ) (aimer = apprécier. Libre à toi de me proposer une romance passée, à voir si ça peut être intéressant MAIS en l'occurence j'parle juste du fait de l'apprécier en tant qu'Être humain.
Ton personnage pense quoi de la drogue ? (je pose cette question à presque tout le monde pour savoir où il ou elle se situe dans la relation entre Holly et la défonce, comme on disait dans les années 90)

Sinon, je veux un lien avec toi, oui
Revenir en haut Aller en bas

avatar


authorities

Messages : 342
Date d'inscription : 02/12/2017
Face Identity : Seb Stan.
Crédits : cosmic light

Age du personnage : 34 ans.
Ville : Washington D.C.
Profession : Membre de l'équipe NIGHTSHADE, d'A.R.G.U.S, ancien pilote militaire.
Affiliation : A.R.G.U.S , équipe NIGHTSHADE.
Compétences/Capacités :

x polyglote (anglais, italien, espagnol, arabe, russe)
x pilote militaire
x tireur d'élite
x fin stratège
x leadership
x esprit d'équipe
x soins militaires de combat



Situation Maritale : Célibataire.









MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Sam 16 Déc - 15:51

Justement c'était à propos de la drogue que je venais te voir
Lilith travaille  dans une association qui justement lutte contre cette addiction. Après personnellement, elle comprend ce qui pousse les gens à avoir recours à ce genre de choses mais n'en cautionne pas l'utilisation. Pour ça, qu'elle aide les autres à s'en débarrasser

Lilith travaille à Star City vu que c'est là qu'elle habite. Mais après possible qu'elle se déplace lors de conférences avec son association ou autre. Je sais pas si un lien autour de ça est possible ou te tenterait même.  

Sachant de plus, que Lilith avant d'être Star City était en errance où elle devait quand même travailler à droite et à gauche dans ce domaine là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Sam 16 Déc - 16:40

Holly a de nombreuses fois essayée d'arrêter complètement de se droguer. Et à chaque fois, ça a échoué. Mais il est possible que durant l'une de ses fois, elle se soit dit "Tiens, allons dans un de ces groupes de soutiens, voir si c'est bien, si ça marche..." . (précision : elle se drogue depuis ses 14 ans, elle se drogue vraiment masse depuis ses 16/17 ans et sa première tentative pour arrêter ça a eu lieu entre ses 17 et 18 ans, donc je pense que chronologiquement, y'a moyen que ça puisse coller à un moment, non ? (Holly a 24 ans donc ça pourrait faire remonter la relation à maximum sept ans !) )

Elle pourrait y avoir rencontrée Lilith durant l'une d'entre elles et ton personnage aurait assisté à l'un de ses cuisants échecs. Jusque là, Lilith aurait pu ne pas faire grand cas d'elle étant donné que c'est assez courant de voir des gens retomber dedans et qu'elle avait ses propres gens à aider... Genre, elle peut pas aider le monde entier, quoi.
Mais Lilith, a un moment, pourrait recontacter un gars de Gotham qu'elle connaissait du boulot histoire de prendre des nouvelles de là-bas, genre "Alors, comment c'est maintenant ? Toujours les même galères ? Vous avez reçu des subventions de l'Etat ? Non ? Merde, et là-bas, toujours les même têtes ?", ce à quoi le gars aurait pu répondre "Ouais, toujours les même qui reviennent... Là on a reçu Holly, tu sais celle qui essayait d'arrêter quand t'étais avec nous... Elle vient de décrocher pour la énième fois... Tout ça pour dire que les visages changent pas tant que ça, à Gotham..."

Donc le temps passe, Lilith garderait au coin de sa tête cette information de mineure importance et lors d'une conférence prévue à Gotham avec son assoc', elle se serait dit "Tiens, j'ai du temps libre, je vais essayer d'aller voir cette meuf dont on m'a parlé, la Robinson..." du coup elle va voir son ancien collègue, voir si elle peut avoir un numéro de téléphone ou autre, histoire de voir comment elle va, si elle réussit à décrocher.
Sauf que niet, quand elle lui demande, son ancien collègue lui dit que ça sert à rien, elle est retombée à nouveau, ça fait un lois qu'elle vient plus aux réu'.

Sauf que Lilith pourrait s'entêter, n'ayant rien à faire de mieux à Gotham que penser boulot... Donc elle irait voir directement la Robinson pour essayer d'entamer un dialogue avec elle, voir si ça va, si elle a besoin d'aide, si elle désire encore une fois arrêter, lui disant qu'elle, Lilith, pourrait l'aider.
Sauf qu'Holly (à ce moment là, on est dans le futur. Ça n'est pas encore arrivé, ce serait in-rp dans un ou deux mois) vient de reprendre, et elle vient même de reprendre salement, en y allant vraiment fort cette fois. Alors elle la rejette en lui parlant potentiellement mal, en mode "??? T'es qui, en faites ? T'es jolie mais t'es juste jolie, donc t'es mignonne avec tes bons sentiments mais si je voulais faire un truc avec toi ce serait pas te parler, alors vire de là, ma grande."

Et la relation pourrait s'arrêter là.




VOILA CE QUE JE PEUX TE PROPOSER, T'EN DIS QUOI ?
C'est full conditionnel parce que TOUT les éléments donnés peuvent être changés encore plus quand ils concernent ton personnage car... ben c'est ton personnage, si t'es pas d'accord je n'aurais qu'à m'y plier !
Si tu veux modifier, supprimer, ajouter un ou plusieurs éléments OU que tu veuilles proposer quelque chose de totalement différent, dis-moi !

Aussi, si tu veux que la relation ne s'en arrête pas là, je suis tout à fait pour ! Je me suis arrêté là car je n'ai pas voulu te proposer une réaction venant de ton personnage... Le prendrait-elle mal ? Insisterait-elle ? Garderait-elle un oeil sur Holly ou l'oublierait-elle ? Comme je n'en avais aucune idée, j'ai préféré rien proposer.

Aussi, car pas mal des liens d'Holly tournent autour de la drogue, je préférerais que (si tu es ok avec cette relation) celui-ci ne soit pas fait en rp, du moins pour tout ce qui est des éléments proposés ci-dessus et qui devraient se jouer dans le futur.
Un rp, avec un autre contexte, avec d'autres sujets de conversations, pourraient par contre me convenir ! Mais ce serait dans longtemps (j'ai une liste de rp à faire longue comme mon bras ), lorsque le lien aura suffisamment évolué pour que ce ne soit pas "drogue-centré", si tu vois ce que je veux dire.


Maintenant que j'ai écrit un pavé, bon courage pour le lire (même si techniquement t'en es arrivée au bout, si tu lis cette phrase) et je te dis bye
Revenir en haut Aller en bas

avatar


authorities

Messages : 342
Date d'inscription : 02/12/2017
Face Identity : Seb Stan.
Crédits : cosmic light

Age du personnage : 34 ans.
Ville : Washington D.C.
Profession : Membre de l'équipe NIGHTSHADE, d'A.R.G.U.S, ancien pilote militaire.
Affiliation : A.R.G.U.S , équipe NIGHTSHADE.
Compétences/Capacités :

x polyglote (anglais, italien, espagnol, arabe, russe)
x pilote militaire
x tireur d'élite
x fin stratège
x leadership
x esprit d'équipe
x soins militaires de combat



Situation Maritale : Célibataire.









MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Sam 16 Déc - 16:49

Ce pavé
Au moins c'est bien , t'as limite fait tout le travail

Du coup, tout me va. Je trouve les idées intéressantes et ça colle avec le personnage de Lilith, donc c'est bon What a Face Après Lilith est elle même très occupée avec l'association et son boulot à temps plein chez les Titans, donc elle a pas non plus forcément beaucoup de temps à consacrer à Holly. ce qui colle avec ce que tu disais

Après si elle se fait jeter, Lilith pousserait pas non plus. Son but c'est pas d'insister au point d’engendrer la violence chez la personne qu'elle essaye d'aider ça serait le monde à l'envers xD Puis surtout, elle est assez consciente du fait qu'on peut pas aider les gens contre leurs volontés. C'est Holly qui doit choisir de s'en sortir, pour de bon cette fois Lilith lui laisserait cependant un moyen de la contacter pour que si jamais elle veuille parler, elle puisse le faire A Holly ensuite peut être d'un jour prendre l'invitation pour ce qu'elle est et d'appeler . Mais ça c'est à toi de voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Sam 16 Déc - 17:04

C'est cool que ça te plaise, donc
Holly l'appellera sûrement le moment venu, y'a pas à en douter !

Je rajoute ça de ce pas, sinon
Revenir en haut Aller en bas

avatar


authorities

Messages : 342
Date d'inscription : 02/12/2017
Face Identity : Seb Stan.
Crédits : cosmic light

Age du personnage : 34 ans.
Ville : Washington D.C.
Profession : Membre de l'équipe NIGHTSHADE, d'A.R.G.U.S, ancien pilote militaire.
Affiliation : A.R.G.U.S , équipe NIGHTSHADE.
Compétences/Capacités :

x polyglote (anglais, italien, espagnol, arabe, russe)
x pilote militaire
x tireur d'élite
x fin stratège
x leadership
x esprit d'équipe
x soins militaires de combat



Situation Maritale : Célibataire.









MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Sam 16 Déc - 17:23

Parfait, on verra donc le moment venu pour un rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


human being

Messages : 499
Date d'inscription : 17/11/2017
Face Identity : Jeremy Irons
Crédits : Tumblr&mine

Age du personnage : 69 ans
Ville : Gotham
Profession : Majordome de Bruce Wayne
Affiliation : Batfamily / Ligue de Justice
Compétences/Capacités :
-->
Fiche
--> Liens&Rps



Compétences:

- Maître incontesté du thé.
- Maîtrise les armes à feu.
- Mécanicien hors pairs.
- Médecin militaire.
- Connaissance en informatique, moyens d'espionnage.
- Patience à toute épreuve... ou presque.
Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Dim 17 Déc - 10:35

Un lien pourrait être marrant, non?
Là de suite, je vois pas trop, mais je suis certains qu'on peut trouver. -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newark.forumactif.org/

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Dim 17 Déc - 12:21



Alors. Holly ne connaît pas la réelle identité de Batman, donc elle ne pourrait connaître Alfred comme ça.
Je ne pense pas qu'elle ai déjà cherchée à voler le manoir Wayne car elle n'est pas assez douée pour ça...
Donc ils se seraient connus en ville OU à un gala. Holly a bien dû en fréquenter un ou deux, dans sa vie et peut-être qu'Alfred aime s'y rendre

C'est quoi les hobbies d'Alfred ? Il sort souvent en ville ? Pour quelle raison ? Il fréquente quels genres de lieux quand c'est le cas ? Une fois qu'on aura ces réponses, je pense que ce sera grave plus simple de réfléchir en détail à un lien sympa !

Sinon, je vais te poser les même questions qu'à Lilith, si tu permets !
"Quelque chose de positif, de négatif ? Qui a démarré dans un passé lointain, proche ou qui pourrait démarrer maintenant ? Alfred pourrait apprécier Holly ? Ton personnage pense quoi de la drogue ? (j'ai déjà ma petite idée, m'enfin )"


Si t'as des questions de ton côté, j'y répondrai évidemment avec plaisir et après, une fois qu'on aura répondu à toutes nos questions j'essaierai de te proposer quelque chose !


Sinon ce serait amusant d'avoir un lien entre Alfred et Holly, en effet !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


human being

Messages : 499
Date d'inscription : 17/11/2017
Face Identity : Jeremy Irons
Crédits : Tumblr&mine

Age du personnage : 69 ans
Ville : Gotham
Profession : Majordome de Bruce Wayne
Affiliation : Batfamily / Ligue de Justice
Compétences/Capacités :
-->
Fiche
--> Liens&Rps



Compétences:

- Maître incontesté du thé.
- Maîtrise les armes à feu.
- Mécanicien hors pairs.
- Médecin militaire.
- Connaissance en informatique, moyens d'espionnage.
- Patience à toute épreuve... ou presque.
Situation Maritale : Célibataire









MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Dim 17 Déc - 13:56

Ils ont un lien en commun, Catwoman. Au cas où.

Sinon, ils auraient pu se rencontrer en ville, Alfred y va sans doute pour faire les courses, pour faire sa vie quand il n'est pas au Manoir, genre boire un thé tranquille en lisant son journal. Est-ce qu'Holly aurait pu tenter de le voler un jour qu'il se baladait en ville?

Alfred ne va aux galas que s'il accompagne Bruce. Donc oui, ils auraient pu aussi s'y croiser.

Négatif ou positif ça m'est égal, je pense que les deux peuvent être intéressants. La période de la rencontre dépendra de ce qu'on peut décider. Wink Il peut parfaitement apprécier la demoiselle, vu qu'il fait parti d'une équipe de justicier, il sera certainement enclin à vouloir l'aider. Il estime que la drogue c'est mal. Étonnamment.

Après je peux te poser un peu les mêmes questions, qu'est-ce que tu voudrais pour ton personnage, niveau relationnel? Tu préférais que ce soit du bon ou du mauvais? Etc...

Et... voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newark.forumactif.org/

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Lun 18 Déc - 12:24

Je pense à quelque chose, dis-moi ce que tu en penses.

On pourrait travailler sur une relation en rapport avec Selina, même si Holly n'a aucune idée du réel lien qui unit Catwoman avec le Majordome. Mais Sel' se rapproche de la Batfamily, elle semble être une actrice secondaire qui commence à faire parler d'elle aux réu' de familles (bon je caricature mais tu vois de quoi je parle, je pense !).
Holly, par contre, elle est zéro dans ce délire de chercher une famille du côté des "Bat", donc elle, elle n'a personne d'autre que Selina, grosso modo. Alfred, en l’apercevant, aurait-il un jour pu essayer de s'intéresser à elle ? Voir si elle avait besoin de quelque chose, si il pouvait l'aider, même sans révéler son appartenance à la famille de Justiciers Gothamites ?
Sachant que plus le temps passe, plus elle prend son indépendance de Selina qui, parallèlement, commence à, visiblement, se rapprocher de sa famille. Donc il pourrait avoir une sorte d'affection/de peine pour elle.
Ce serait possible ?



POUR LES QUESTIONS :
Je pense qu'un lien positif serait intéressant, ou du moins un lien qui se présenterait comme étant positif puis qu'on pourra faire évoluer dans une autre direction. Mais débuter sur du bon, ça pourrait être intéressant.
Holly aurait tout à fait pu voler Alfred et même si Alfred l'avait au départ approché pour savoir si elle avait besoin de quoi que ce soit, là elle aurait pu jouer la carte de la meuf paumée qui cherche de l'aide pour lui voler quelque chose. Elle est plutôt bonne pickpocket, à défaut de l'être lors d'un cambriolage...



Donc voilou ! Je te laisse me dire si mon début de relation (qui reste à grandement complexifier) te convient ou si tu as une autre idée, et en fonction de ça je vais essayer de te proposer quelque chose de plus intéressant ou améliorer cette idée pour en faire quelque chose de crédible.
Si cette proposition de lien t'intéresse, n'hésite pas à me dire ce qu'aurait pu faire Alfred pour approcher Holly, ce qu'il aurait pu lui proposer, tout ça tout ça...

Bye !


PS. : hier j'avais pas dit bonjour
Donc bonjour pour hier et bonjour pour aujourd'hui ! Passe donc une chouette journée !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité

Invité










MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   Mar 2 Jan - 14:51

DESOLEE POUR LE DOUBLE POST


J'ai beau avoir dix-sept rp de prévus, je suis quand même dispo' pour en avoir un ou deux autres maintenant
Donc si vous êtes partant, que ce soit un flash back ou un truc qui se passe maintenant (mais je préfererais les flash back, en faites. Sauf si vous avez un concept de rp intéressant ), faites moi signe !


Bye
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé












MessageSujet: Re: Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham   

Revenir en haut Aller en bas
 
Holly Robinson - Into the durty, deep and dark fog of Gotham
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: limbo :: archives-