AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 blessed gin (aaron & john)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


independent soul

Messages : 56
Date d'inscription : 29/07/2018
Face Identity : Matt Ryan
Crédits : tbc

Age du personnage : 37 ans, sûrement 36 de trop si vous voulez son avis.
Ville : Vagabond sans attaches, toujours en quête de nouvelles emmerdes.
Profession : Détective de l'occulte, magicien, exorciste, spécialiste des démons et autres saletés surnaturelles, escroc patenté, anti-héros du dimanche.
Affiliation : Justice League Dark.
Compétences/Capacités :
- Expert de la magie dont il a une connaissance encyclopédique. les sortilèges et rituels n'ont aucun secret pour lui. Sans exagération l'un des sorciers les plus puissants actuellement en vie.
- Exorcisme, invocation de démons.
- Contrôle des esprit, illusion, pyromancie, divination.
- Extrêmement résistant à toute magie.
- Plus résistant qu'un cafard de façon générale.
- Ondes synchrones : il a le pouvoir de toujours être où il faut, quand il faut, et quand il le veut.
- Carnet d'adresses fourni, bagout et débrouillardise à toute épreuve, maître manipulateur.

Situation Maritale : Marié à son paquet de clopes et un bon gin tonic.









MessageSujet: blessed gin (aaron & john)   Jeu 9 Aoû - 11:11


blessed gin
selina & john


John Constantine, malgré sa réputation sulfureuse, était un homme qui appréciait les plaisirs simples de la vie. Là où d’aucun auraient sans doute estimé mérité quelque éloge ou juste compensation pour lutter avec autant d’acharnement contre les forces du Mal, John ne demandait en réalité pas grand-chose : un peu de tranquillité, une clope, et un gin tonic dans un pub anglais. Sa sainte trinité à lui que les dieux de ce monde ne lui accordaient que rarement, un privilège qu’il avait appris à apprécier autant que d’autres apprécient un caviar sur un yacht de luxe. Assis au comptoir du Salamander, offrant un sourire en coin au barman qui venait fort aimablement de remplir son verre pour la troisième fois de la soirée, John savourait l’instant. Pas de démons, par de superhéros en collants, pas de superméchant, et personne pour lui pourrir la vie. Son trenchcoat posé sur un tabouret à côté de lui, manches de sa chemise remontées jusqu’au coude, Constantine jouait pensivement avec on briquet, laissant l’atmosphère ouatée du pub quasiment désert l’envelopper comme un cocon familier.

La belle vie.

Trop endurant face à l’alcool après tant d’années de pratique consistante et intensive, John sentait à peine les vapeurs du gin lui monter à la tête, s’enfonçant avec délice dans un brouillard confortable qui avait trop longtemps constitué son refuge dans ce foutu monde. Au mieux, il finirait la nuit dans son lit après une bonne nuit de sommeil, trop assommé par l’alcool pour se souvenir de ses cauchemars. Au pire, il se taperait une bonne gueule de bois des familles en émergeant. Les deux issues ne lui paraissaient pas si terribles comparé à ce que son quotidien avait à lui offrir.

Absorbé dans ses pensées, ses sens se mirent vaguement en alerte lorsque la porte du pub s’ouvrit derrière lui et qu ’une énergie mystique familière imprégna la pièce. Avant qu’il n’ait le temps de réagir, une présence se fit sentir à ses côtés sur un autre tabouret – un regard en coin lui suffit à confirmer l’identité du nouveau venu et à lui faire hocher la tête en guise de salut.

« Ca picole les prêtres, de nos jours ? Décidément, le Vatican est devenu laxiste. » lança-t-il en guise de boutade. « Remarque, j’ai toujours trouvé ça louche l’histoire du vin à la messe. M’a toujours semblé être une excuse, si tu veux mon avis. » ajouta-t-il sans trop se soucier de savoir si Aaron en voulait, de son avis. John leva la main pour interpeller son nouveau pote le barman et fit un vague geste de la main pour lui indiquer son camarade du soir. Rares étaient les individus qui connaissaient bien John et acceptaient malgré tout de passer une soirée en sa compagnie. Il n’allait certainement pas faire la fine bouche – d’autant qu’Aaron Grant était une compagnie des plus acceptables, contre toute attente et malgré ce que le col blanc pouvait laisser à penser.

Se souvenant que leur dernière rencontre s’était faite autour d’un exorcisme particulièrement complexe et morbide, John finit son gin tonic et en commanda un quatrième avant de croiser sur les bras sur le comptoir et de tourner la tête vers son compère. « Alors, quoi d’neuf depuis la dernière fois ? Dis-moi que tu viens pas avec une nouvelle affaire, j’ai décidé de prendre quelques jours de vacances et j’aimerais mieux les passer à ne penser à rien plutôt que sauver la mise du Saint-Siège ou ses sbires. » La boutade était évidente – mais non sans une pointe de sincérité dans la voix.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


authorities

Messages : 90
Date d'inscription : 09/04/2018
Face Identity : Ben Daniels
Crédits : Me&Tumblr / Signature : 2981 12289 0

Age du personnage : 46 ans
Ville : Washington
Profession : Prêtre exorciste
Affiliation : Vatican et A.R.G.U.S
Compétences/Capacités :
-->
Fiche
--> Liens&Rps


Situation Maritale : God is my man.









MessageSujet: Re: blessed gin (aaron & john)   Jeu 9 Aoû - 20:31

Deux exorcistes dans un bar, que pourrait-il bien arriver?John & Aaron

<<

Six blinds men... go into a room. There's an elephant in the room, and they all grab a part. ••• Jamais rien n'était dû au hasard, encore moins pour qu'Aaron ne pousse la porte d'un pub. Et puis, ce n'était pas non plus comme s'il n'avait jamais les pieds dans des endroits pareils. Ce prêtre n'était ni eunuque, ni naïf. Il connaissait l'humain et ses recoins les plus sombres. Et puis, il se trouvait - bien trop souvent à son goût - face à pire encore. Alors un petit bar d'un quartier plus ou moins tranquille, pourquoi pas? Si son métier l'obligeait souvent à être un solitaire, il appréciait de s'installer à une table, dans un coin de restaurant, un bar, un pub, qu'importe, pour simplement sentir la présence des autres. De ceux qui ne se doutaient de rien, qui croquaient la vie à pleine dent et en profitaient pleinement. Il ne les enviait pas, il appréciait juste cette compagnie. C'était ainsi.

Sans aucun problème, il avait reconnu le dos de John Constantine. Il fallait dire qu'il ne passait pas totalement inaperçu, surtout si l'on savait ce que l'on cherchait. Les deux hommes se connaissant depuis quelques temps maintenant, il était normal que Grant soit familier de sa silhouette. Avec un léger sourire, il venait s'installer à ses côtés. Aucunement besoin de demander la permission, il savait comment pensait parfois cet homme. L'exorciste s'installa donc du côté où le trenchcoat ne se trouvait pas, pour prendre place, retirant son chapeau de son crâne pour le poser sur le bar à côté de lui, la pluie avait mouillé le cuir, mais il tenait bon. L'air s'était un peu rafraichit et ce n'était pas un mal.

- Tant que le Vatican ne le sait pas. Fit-il alors avec humour. John ne manquait jamais de le chercher sur son métier, sur ce qu'il représentait et il répondait toujours présent. Pas dérangé pour un sous par ces remarques. Mais Grant avait un bon fond et il en fallait beaucoup pour le faire sortir de ses gonds. Quand on n'était pas un démon, bien entendu. Mmm... il n’y a pas de quoi se soûler. Bien trop couper à l'eau.

Retirant tranquillement sa propre veste, laissant alors apparaître le col blanc de soa profession, il sourit au barman tout en commandant un café. Le prêtre ne buvait jamais. Depuis qu'il avait été ordonné, il n'avait plus touché une goutte d'alcool. Et puisqu'il ne célébrait pas de messe, il ne buvait pas plus de vin que cela. Sans compter qu'il préférait garder l'esprit clair pour ce qu'il avait à faire. Tout le contraire de son interlocuteur qui semblait avoir déjà bien entamé la bouteille de Gin du bar. Sa descente pouvait être impressionnante.

- Ne t'inquiète pas, tu seras bien le dernier auquel le Vatican penserait s'ils avaient besoin d'aide et encore... taquin ou si peu. Les grands pontes n'aimaient guère Constantine et la réputation qu'il se trainait. Tout au contraire d'Aaron qui avait une vraie sympathie pour cet homme. Sans doute son côté bon samaritain qui réfléchissait à comment l'aider, il sentait bien le sac de brique qu'il portait sur ses épaules et serait prêt à l'aider à le poser, si seulement il pouvait trouver ce qui pourrait l'aider à le faire. J'ai entendu un échange entre deux policiers à l'hôpital parlant d'un mec qui se disait être maître des arts magiques, je me suis dit qu'il n'y en avait qu'un à ma connaissance, qui avait cette arrogance et j'ai pris ma chance. Tournant la tête pour le regarder, les yeux un peu plissés comme ceux d'un chat, un air amusé au visage, qui faisait ressortir trois marques de griffures sur sa joue, assez profondes et qui semblaient récente. J'ai eu du nez.

Grant se redressait un peu tout en remerciant le barman qui posait son café devant lui, les deux mains posées sur le rebord du comptoir.

- Mais dis-moi plutôt ce que tu fais ici? Je doute vraiment que tu n'es là que pour des "vacances"...

Oui bien difficile de croire qu'un homme comme John prenait seulement des vacances. Après tout, n'était-il pas le maître pour s'attirer les pires ennuis? Même quand il ne faisait rien pour?
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
blessed gin (aaron & john)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» The third temptation [Aaron]
» John Cena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gods among us :: UNITED STATES OF AMERICA :: united states of america :: Washington-